AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]   Lun 12 Jan - 4:03

Cinq jours étaient passé depuis que Cherise avait fait la superbe rencontre avec une autre personnalité de Luc qui était assez violente et qui lui avait bien montrer quelques fois pendant la journée en lui faisant mal exprès, comme lorsqu'il l'avait empêcher de se lever alors qu'il avait faim et il l'avait jeter sans ménagement sur le lit alors qu'il savait parfaitement qu'il allait lui faire mal en faisant une telle chose. Il l'avait aussi menacer de faire des choses qu'il n'avait aucunement envie de faire et il ne lui avait pas laisser le choix au début, bien qu'il avait finalement changer d'avis pour ne rien faire au final ce qui l'avait bien soulager, car il savait parfaitement que le plus jeune lui aurait fait mal et ceci était assez effrayant pour lui. En tout cas, il lui avait aussi révéler certaine chose comme le fait qu'il avait été aussi violer il y a plusieurs années et c'était à cause de cela que le jeune tueur n'avait pas pu continuer et aller plus loin avec lui. Il voulait en quelque sorte son consentement et c'était peut-être pour cela qu'il l'invitait à venir à l'hôtel. Pourtant, même s'il avait du réfléchir à tout ce qu'il lui avait dit pendant la journée et surtout au "je t'aime" qu'il ne croyait pas sincère, il n'avait toujours pas prit vraiment de décision pour l'instant. Il savait bien qu'il voulait une réponse lorsqu'il allait le rejoindre, mais il ne pouvait pas lui en fournir une alors qu'il était toujours aussi peu sûr de sa sincérité. Il avait beau se repasser chaque moment dans sa tête il n'arrivait simplement pas à être sûr de sa décision,  car il avait commencer par le traiter en objet et en avoir rien à faire de lui en le menaçant de le tuer, alors que cela était assez étrange pour ensuite commencer à dire qu'il l'aimait en allant chercher de la nourriture pour lui alors qu'il n'avait pas la force nécessaire pour bouger, bien qu'il lui avait fait mal au passage pour cela. Pourtant, il n'avait cesser d'insister pendant toute la journée pour essayer de le convaincre et le créateur avait penser que ceci était impossible puisqu'il était certain que Luc était du genre à détester se prendre des vents comme il lui avait fait plusieurs fois, mais aussi il était qu'il n'était pas du genre à insister pour beaucoup de chose et qu'il abandonnait facilement quand quelque chose n'allait pas dans son sens. Il avait même essayer de le provoquer quelque fois pour le faire réagir et peut-être même lui faire avouer qu'il mentait, mais ça n'avait pas marcher aussi et il était toujours dans la même galère à devoir trouver une réponse. D'ailleurs, pourquoi devait-il lui fournir une réponse aujourd'hui? C'était stupide, ce genre de chose ne se décidait pas aussi facilement et donc le concepteur décida de ne pas lui en donner aujourd'hui, peut-être même allait-il décider d'abandonner en voyant qu'il ne se laissait pas avoir aussi facilement. C'était bien difficile d'utiliser cela contre lui, surtout après ce qu'il avait fait au début. Il avait toujours très peur de se faire manipuler à cause de ces deux simples mots qui voulait dire tant de chose. Il avait encore bien du mal à les dire à Jessica et il l'avait dit à Luc uniquement une fois alors qu'il le pensait inconscient, mais il n'allait certainement pas en reparler pour éviter bien des problèmes. Puis, il avait Jessica et maintenant Luc avait le jeune infecté avec qui il semblait maintenant sincère. Il ne comprenait pas trop se changement, mais il pourrait lui poser la question quand il allait revoir son ami. Bref, il n'allait pas lui donner de réponse claire encore une fois et peut-être que cela allait le faire changer d'avis et qu'il allait arrêter d'insister s'il continuait à se prendre des vents comme ça. De toute façon, il était juste incapable de lui en donner une sans être honnête avec lui, d'un côté il commençait à le croire tranquillement, mais d'un autre toutes ses réactions avant était difficile à oublier, puis il y avait aussi ses voix qui lui disait qu'il faisait cela seulement pour le contrôler. Il ignorait donc s'il devait le croire où non pour l'instant, il allait peut-être se décider aujourd'hui s'il continuait encore à insister, mais il n'était pas trop certain. En tout cas, aujourd'hui le créateur se sentait beaucoup mieux, bien qu'il restait toujours légèrement affaiblit par cette crise qu'il avait eu à la prison. Ça avait été assez violent, bien qu'il avait déjà eu pire autrefois et il avait passer très près de la mort. L'homme s'était ensuite lever avec la jeune femme alors qu'elle allait encore travailler, il le faisait toujours d'habitude, alors ça ne changeait pas. Il resta à trainer ensuite dans son appartement à s'occuper un peu, jusqu'à ce qu'il reçois le message de son ami pour le rejoindre à la même place que d'habitude. Après un bref soupir, le créateur se prépara rapidement pour sortir et rejoindre le jeune homme. Cherise marchait tranquillement dans les rues en espérant tout de même avoir assez de force si Luc décidait d'agir différemment avec lui en le forçant à faire quelque chose cette fois, mais Luc avait sa blessure qui ne devait pas être complètement guérit, alors il avait toujours une chance comme la dernière fois d'éviter le pire, mais il préférait ne pas penser à ça pour l'instant alors qu'il ne l'avait toujours pas vue. Le concepteur arriva après quelque minute de marche sur place et il s'installa sur le banc où il l'attendait toujours d'habitude en affichant toujours son regard neutre bien que légèrement fatiguer tout de même puisqu'il n'avait pas très bien dormit ces derniers jours. Luc n'était toujours pas arriver et donc il l'attendit en restant assit en regardant autour de lui pour essayer de l'apercevoir et en craignant un peu la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]   Lun 12 Jan - 19:44

Luc était à l'appartement comme pratiquement tout les jours depuis qu'il cherchait une solution pour aider son ami mais surtout depuis sa blessure puisqu'il ne pouvait pas se permettre d'aller dans le jeu pour s'amuser et chercher d'autres solutions. Il commençait à avoir de plus en plus de mal alors qu'il n'avait pas tué depuis assez longtemps mais il n'avait pas d'autres choix que de se retenir alors qu'il ne devait pas attirer l'attention en ce moment alors qu'il pouvait être arrêté bêtement même s'il savait bien enlever toutes les preuves et qu'il n'avait qu'à bien faire attention pour ne pas laisser le moindre témoin. Il tentait de chasser ses idées depuis cinq jours et il n'était pas en état d'attaquer quelqu'un de toute façon même s'il allait mieux, enfin c'était presque le cas puisqu'il n'avait pas pu s'empêcher de bouger hier comme un imbécile. Il avait décidé de partir à la bibliothèque pour chercher des livres alors qu'il n'avait pas les moyens d'en acheter et qu'il n'était pas capable de faire grand chose dans son état. Bref, tout cela ne c'était pas passé comme prévu d'ailleurs puisqu'il avait réussi à croiser une amie de l'infecté, il avait réussi à ne pas lui faire de mal mais cela tentait presque du miracle puisqu'il avait eu assez de mal à se retenir pour ne pas la blesser ou pire. En même temps, elle n'avait pas prendre le plus jeune dans ses bras alors qu'il était le seul à pouvoir faire cela, il avait bien réalisé qu'il était encore possessif et jaloux que ce qu'il imaginait mais il ne pouvait pas changer et il n'essayait pas non plus. Il devait juste éviter de trop y penser alors qu'il risquait de lui poser des tonnes de question pour être certain qu'elle n'était qu'une amie sur lui et même interroger sur ses anciens petit-amis et ou petite-amies pour être sûr qu'il ne puisse pas retourner vers eux ou juste les voir. Il devait vraiment arrêter avec ça et il risquait d'être horriblement chiant à cause d'un tel comportement, il ne voulait pas le perdre à cause de ça alors qu'il pouvait se retenir et qu'il devait simplement se convaincre qu'il était bien à lui et à lui seul, il lui avait même dit cela alors il n'avait pas le droit d'y penser surtout qu'il était très mal placé pour faire la moindre remarquer à ce sujet. Il avait tout de même un amant, pourtant il ne parvenait pas à se convaincre qu'il devait arrêter l'une des deux relations alors qu'il n'avait pas le droit de faire cela à Kay mais il n'y parvenait alors qu'il tenait énormément aux deux même s'il ne comprenait pas trop comment cela était possible. Il était horriblement torturé par ce dilemme et il se demandait s'il ne pouvait pas en parler avec le créateur puisqu'il avait peut-être le même problème avec Jessica et qu'il n'avait pas osé lui en parler. Mais il ne savait pas comment réagir si celui lui expliquait qu'il fallait donc tout arrêter alors qu'il ignorait comment il risquait de le prendre mais il pouvait sans doute être assez triste. Bref, il avait bien envie de le voir alors que cela faisait un moment mais surtout pour aborder des sujets de conversation même s'il comptait en oublier certains comme ce qu'il lui avait dit à la prison lorsqu'il s'était revu et il avait réussi à se persuader qu'il avait parlé sans réfléchir alors qu'il ne se sentait pas très bien ou qu'il se faisait du souci. Bref, il voulait aussi lui parler puisqu'il n'avait aucune idée de ce qu'il avait bien se passer le jour où la jeune femme lui avait demandé de veiller sur lui et il n'avait aucun mal à deviner que l'autre avait du prendre le contrôle et il avait horriblement peur de ce qu'il avait bien pu faire, peut-être qu'il ignorait complétement qu'il ne s'agissait pas vraiment de lui même s'il lui avait demandé de fuir si quelque chose de semblable se passait mais il n'avait pas donné plus d'explication et il ne devait pas en être capable alors qu'il n'allait pas bien. De plus, il n'avait pas eu la moindre nouvelle depuis tout ce temps alors il était encore plus inquiet même s'il n'osait rien faire non plus, il devait tout de même faire quelque chose plutôt que d'attendre bêtement. Il se leva doucement de sa chaise de bureau alors qu'il lisait un ouvrage traitant encore de virus, il resta debout quelque secondes pour bien retrouver son équilibre puisqu'il n'était peut-être pas tout à fait exacte de dire qu'il allait mieux. Il avait eu l'occasion de se reposer quatre jours en étant parfaitement lui même mais il en avait surtout profiter pour travailler sans prendre le temps de dormir et hier il avait même marché assez longtemps et il n'avait pas tellement fait attention en pensant qu'il allait beaucoup mieux mais il avait bien réalisé en se levant aujourd'hui, après quelque heures de sommeil assez courte, qu'il n'aurait pas du faire cela. Il avait assez mal même s'il pouvait encore marcher sans tomber mais il devait vraiment éviter de faire des efforts ou de rester trop longtemps debout tout de même mais il avait tout fait pour cacher son état à l'étudiant et il comptait sortir aujourd’hui même s'il ignorait complétement qu'il n'était pas le seul à avoir ce projet. Il demanda à Kay de lui prêter son téléphone pour ensuite regagner sa chambre pour envoyer un message mais il n'en eut pas le temps que l'autre décida de prendre le contrôle en étant bien heureux d'avoir assez de chance puisqu'il n'avait pas à parler avec l'infecté qui risquait de remarquer qu'il n'était plus le même. Bref, il avait envoyé un message à Cherise pour qu'il le rejoigne devant l'hôtel sans rien indiquer de plus puisqu'il ne considérait pas cela nécessaire. Il quitta l'appartement pour se mettre en route alors qu'il espérait avoir une réponse aujourd'hui, il pouvait bien perdre impatience maintenant même s'il devait se contrôler au risque de tout briser à cause de cela et il ne savait pas s'il était toujours incapable ou non de l'obliger à faire ce qu'il voulait. Il détestait être bloqué ainsi alors qu'il s'agissait d'une faiblesse pour lui et il espérait pouvoir briser ce problème pour être seulement et uniquement fort alors qu'il s'agissait bien de la chose la plus importante à ses yeux. Il marchait tranquillement dans les rues même s'il avait plutôt hâte mais il avait bien compris que l'autre avait fait l'imbécile en sortant hier puisqu'il s'affaiblissait pour un rien avec une telle blessure. Il s'était même rattrapé de justesse grâce à un mur en le maudissant d'avoir été aussi stupide et de ne pas avoir attendu juste un jour de plus. Bref, il arriva à l'endroit prévu et il lança un rapide "Bonjour" à l'homme dans sa langue maternelle et avec toujours un parfait accent même s'il l'avait quitté quatre ans plus tôt. Il n'avait pas tellement attendu sa réponse pour lui faire un signe de tête pour lui faire comprendre de le suivre, il avait déjà réservé une chambre en appelant l'accueil sur la route et il n'avait pas à perdre de temps ainsi. Il chercha l'endroit en question pour le trouver assez rapidement et sans aucun problème avant d'entrer à l'intérieur et laisser la porte ouverte pour que le plus vieux pénètre dans la salle à son tour. Il devait s'asseoir au plus vite pour ne pas tomber, il ne pensait quand même pas se retrouver au sol mais il pouvait tituber ou tout autre signe de faiblesse et il n'en n'avait aucune envie alors il se plaça au bout du lit pour se laisser tomber dedans alors que ses pieds touchaient toujours le sol mais qu'il n'avait plus à se porter au moins. Il glissa ses mains derrière sa tête pour fixer le plafond quelques secondes en silence avant de prendre la parole pour rentrer dans le vif du sujet au plus vite alors qu'il restait assez direct.

- Alors... Tu me crois enfin ou je suis toujours un menteur pour toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]   Mar 13 Jan - 2:30

Cherise était toujours assit sur le banc à regarder autour de lui pour essayer d'apercevoir Luc qui venait tout juste de lui envoyer un message, donc il ne devrait plus trop tarder à arriver. D'un côté le créateur avait davantage envie de voir son ami et pas l'autre Luc qui lui avait fait passer un assez mauvais moment il y a cinq jours, mais il n'y croyait pas trop. C'était lui qui l'avait inviter et son ami ne devait pas avoir souvenir de ce rendez-vous donc c'était impossible qu'il lui envoie un message, sauf par pur hasard, car il n'avait pas donner de nouvelle depuis le jour où il était venu chez lui, mais il ne devait même plus s'en rappeler aussi. Donc c'était impossible que ce soit son ami qui lui envoie se message pour l'inviter ici, l'autre avait du prendre le contrôle tout simplement et il n'avait pas particulièrement envie de voir celui là, surtout qu'il n'avait pas de réponse à lui fournir aujourd'hui, alors qu'il devait en attendre une et que cela risquait d'être sa première question en le voyant. De toute façon, il n'avait pas à lui donner de réponse comme ça, il avait l'impression que ce Luc ne savait pas du tout comment ça marchait, car croire quelqu'un ne se faisait pas sans rien, il fallait du temps, surtout pour lui qui a bien du mal à faire confiance aux gens. Pourtant, pour Luc ceci semblait si simple, tu me crois ou pas, mais ça ne marchait pas ainsi avec le concepteur, il n'allait certainement pas lui donner une réponse pour lui faire plaisir alors qu'il n'était pas sûr de sa sincérité. Ce n'était pas aussi simple pour lui que pour le jeune tueur. Il devait réfléchir davantage, mais surtout voir ces prochaines réactions face à ce qu'il allait lui dire quand il allait le voir. Peut-être allait-il perdre patience et abandonner et c'était pratiquement ça qui pouvait rassurer le créateur, car il avait assez peur de se faire avoir par le plus jeune et ensuite manipuler. Il n'était pas n'importe qui non plus, c'était le créateur du jeu qui peut prendre des vies, alors Luc pouvait très bien profiter de son rang pour obtenir certaine chose. Son ami lui avait déjà fait croire une telle chose avant et c'était toujours rester à son esprit, surtout maintenant qu'il a rencontrer cet autre partit de Luc qui semble beaucoup plus dur et violent et bien plus manipulateur que l'autre. Il devait donc rester prudent et ne pas tomber dans le piège même s'il avait insister et qu'il avait eu l'air sincère lorsqu'il lui disait ces quelques mots. Il avait aussi été violent, il l'avait menacer de le tuer et il lui avait fait mal exprès même après lui avoir avouer ces sentiments, il avait bien du mal à croire qu'il puisse l'aimer à cause de ces quelques raisons, même s'il lui avait dit aussi qu'il ne changerait pas de comportement avec lui même s'il ressentait se genre de choses. C'était tout de même assez bizarre, car Cherise croyait que n'importe qui était capable de changer pour la personne qu'on aime. Lui par exemple changeait énormément de personnalité lorsqu'il était avec Jessica et même avec Luc parfois. Il n'arrivait juste pas à leur faire du mal et il était toujours terriblement doux avec eux ce qui n'était vraiment pas ce qu'il est d'habitude, alors pourquoi Luc ne pouvait-il pas changer s'il l'aimait vraiment? C'était bien une question à laquelle il ne pouvait pas répondre, mais il n'avait pas tellement envie de lui poser non plus. Bref, il allait devoir attendre pour voir ce qui allait se passer avant de pouvoir prendre une vraie décision, car pour l'instant c'était juste complètement impossible. L'homme fut brusquement sortit de ses pensés alors que le jeune criminel était arriver en lui disant "bonjour" dans sa langue maternelle. D'ailleurs, le créateur connaissait plusieurs langues, il n'avait pas trop le choix parfois quand il devait quitter la ville pour des voyages d'affaires, c'était chiant, mais il se devait de faire cela. En tout cas, il lui retourna uniquement un rapide "salut", mais le plus jeune ne semblait pas l'avoir écouter qu'il lui fit un signe de la tête pour lui faire comprendre le suivre. Le concepteur se leva pour le suivre alors qu'il allait vers l'hôtel. Une chance qu'il se sentait mieux, car il n'aurait pas été très rassurer d'aller là avec lui surtout qu'il n'allait pas lui fournir de réponse. Il était encore affaiblis, mais Luc devait l'être aussi à cause de sa blessure, alors ils devaient être de force égale ou presque. Il ne demanda pas de chambre, alors cela voulait dire qu'il l'avait déjà fait avant d'arriver ici. Cherise le suivit à travers les couloirs pour arriver devant une chambre. Le plus jeune entra en premier et le créateur ensuite et il ferma la porte derrière lui avant de se tourner et s'avancer un peu dans la pièce en regardant le jeune homme. Ce dernier se dirigea immédiatement vers le lit pour se laisser tomber dessus pour ensuite prendre la parole.

- Alors... Tu me crois enfin ou je suis toujours un menteur pour toi ?

Cherise ne pu s'empêcher de pousser un faible soupir, alors qu'il ne s'était pas tromper, il était entrer direct dans le sujet principal en posant cette question à laquelle il n'avait pas vraiment de réponse à lui fournir, car il était toujours assez perdu, mais peut-être qu'après cette journée il allait enfin ne plus l'être autant dépendant des réactions du plus jeune. En tout cas, il n'avait pas prévu de faire ce qu'ils avaient de l'habitude de faire ici à l'hôtel avec Luc. C'était même hors de question avec celui là, alors qu'il ne pouvait pas être sûr de sa sincérité pour l'instant. Le concepteur bougea finalement pour aller s'asseoir aussi, car il ne pourrait pas supporter de rester debout très longtemps non plus. Il tira donc la chaise du bureau pour s'y asseoir en gardant son manteau sur le dos, car il n'avait pas tellement envie de se mettre à l'aise et il préférait être près à partir directement si vraiment ça n'allait pas dans le bon sens. Il s'essaya dessus en regardant le plus jeune en préférant aussi rester assez loin pour éviter tout problème alors qu'il prenait la parole d'une voix froide.

- Je ne sais pas trop quoi en penser en fait... Ce n'est pas cinq jours qui allait vraiment changer quelque chose... Même si je réfléchis pendant des heures, je reviens toujours sur la même chose... Tes actions et tes paroles ne vont pas du tout ensemble... Alors... Non... Je ne te crois toujours pas... Tu es toujours un menteur à mes yeux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]   Jeu 15 Jan - 23:51

Luc était toujours à demi-allongé sur le lit à fixer le plafond alors qu'il sentait bien une légère pression au niveau de sa blessure alors qu'il maudissait l'autre de faire n'importe quoi puisqu'il avait réussi à se fatiguer en sortant hier pour juste aller à la bibliothèque alors qu'il trouvait cette idée plutôt inutile mais il voulait aider l'infecté. D'ailleurs, il se demandait ce qu'avait bien pu choisir le concepteur par rapport à cela également puisqu'il lui avait bien expliqué, en étant horriblement direct même sur des sujets gênants, pour qu'il sache qu'il était malheureusement sincère avec l'infecté mais qu'il risquait de partir après l'avoir soigné mais qu'il pouvait également attaquer le créateur s'il ne parvenait pas à le soigner mais il n'avait pas pu s'empêcher pour lui donner un étrange dilemme. Il devait sans doute avoir envie d'en parler avec l'autre pour être certain de connaître la vérité ou pour lui donner son avis alors que cela ne servait pas à grand chose d'en parler avec lui alors qu'il en avait rien à faire deux même s'il tentait de faire croire le contraire pour avoir un jouet. D'ailleurs, il ne savait pas tellement pourquoi il avait envie d'avoir cela alors qu'il n'accordait pas vraiment d'importance à de tels relations mais il voulait sans doute un autre moyen de se détendre alors qu'il ne pouvait pas faire tout ce qu'il voulait à cause de la blessure et qu'il voulait profiter un minimum de ses amis pour qu'ils ne soient pas totalement inutiles puisqu'il les percevait bien ainsi pour le moment et même assez embêtant puisque l'autre passait beaucoup trop de temps à travailler et même dans le jeu plutôt que de s'amuser vraiment alors que les cibles ne manquaient pas du tout. Bref, il devait bien avoir un moyen distraction et il n'avait pas trouvé mieux même s'il était particulièrement agacé de ne pas avoir déjà réussi et il avait envie de prendre la parole pour lui faire comprendre qu'il attendait toujours la réponse et qu'il avait assez hâte de l'écouter lui expliquer qu'il le croyait et tout ce blabla inutile et ennuyeux. Il était certain d'avoir réussi alors que son arrogance l'empêcher d'imaginer une seule seconde qu'il puisse refuser de le croire. Il était bien trop habitué à avoir tout ce qu'il désirait alors qu'il s'adressait assez souvent à des criminels lui fournissant ce qu'il voulait sans payer et sans avoir le moindre problème puisqu'ils savaient pertinemment ce qui risquait d'arriver s'ils n'obéissaient et ils n'étaient pas les personnes les plus courageuses du monde. Tant mieux, il n'avait pas besoin d'attendre au moins alors qu'il était agacé assez rapidement et pour n'importe quoi. Il ne prenait pas tellement souvent le contrôle alors il devait forcément en profiter, tout devait allait donc très vite même s'il n'avait pas l'habitude de procédé ainsi. Il n'aurait jamais désiré cela autrefois alors qu'il n'avait jamais pensé à une telle chose assez ennuyante même s'il avait bien compris que cela pouvait être parfois assez amusant et il espérait que cela soit le cas avec le concepteur. Bref, il le supportait plus que l'infecté et c'était pour cela qu'il l'avait choisi. En plus, il risquait de moins remarquer son état s'il lui faisait du mal contrairement à Kay alors qu'il faisait extrêmement attention à lui alors il allait remarquer le problème immédiatement. Ensuite, il espérait toujours que le créateur allait garder sa promesse et jamais avouer la vérité à l'autre alors qu'il était plutôt inquiet et qu'il semblait vouloir lui parler pour avoir quelques informations et il ne devait surtout pas apprendre cela pour de nombreuses raisons différentes. En tout cas, il devait encore attendre alors qu'il détestait cela et il bougeait nerveusement ses doigts même s'il pensait connaître la réponse alors qu'un non était tout simplement inconcevable. Il passa une main dans ses cheveux en essayant plutôt de réfléchir à d'autres problèmes pour l'instant alors qu'ils étaient assez nombreux et qu'il pouvait peut-être les aborder par la suite. Il se concentra immédiatement sur les paroles du plus vieux alors qu'il prenait la parole.

- Je ne sais pas trop quoi en penser en fait... Ce n'est pas cinq jours qui allait vraiment changer quelque chose... Même si je réfléchis pendant des heures, je reviens toujours sur la même chose... Tes actions et tes paroles ne vont pas du tout ensemble... Alors... Non... Je ne te crois toujours pas... Tu es toujours un menteur à mes yeux...

Le tueur se redressa brusquement en laissant son regard ce durcir énormément alors qu'il était encore plus agacé par cette réponse. Il n'était pas déjà très enjoué en venant ici puisqu'il n'avait pas tellement de solution pour les autres cas préoccupants mais il devait réaliser que cela n'était pas bon aussi alors qu'il en était persuadé. Il détestait avoir tord, il n'aimait pas grand chose de toute façon mais il avait simplement réussi à le mettre encore plus de mauvaise humeur. Il s'était demandé ce qu'il devait faire après avoir eu une première fois ce qu'il désirait. Alors qu'il pouvait continuer de jouer le jeu pour en profiter un maximum ou tout lui sortir juste après pour voir sa réaction qui risquait d'être assez amusante même s'il ne pensait pas être en danger puisqu'il était une autre personnalité de cet homme qu'il considérait comme son ami. De toute façon, il n'avait pas peur de souffrir et il ne craignait rien du tout. Quoique, il avait bien sans doute cette chose même s'il ne risquait pas de l'avouer et qu'il n'allait pas non plus faire en sorte que cela puisse arriver et c'était complètement impossible alors il n'y pensait pas du tout. Bref, il était horriblement énervé puisqu'il n'avait pas réussi à le convaincre même s'il lui avait laissé cinq jours pour réfléchir, il ne voyait vraiment pas comment cela ne pouvait pas être suffisant mais il pensait sans doute ainsi puisqu'il était incapable de comprendre les sentiments humains en particulier l'amitié ou l'amour même s'il tentait de faire semblant de les ressentir. Bref, il n'avait pas envie d'entendre cela et il n'avait aucune envie de recommencer à jouer aujourd'hui. Tant pis, il en avait vraiment marre et il espérait le faire souffrir tout de même avec ce qu'il avait décidé de lui dire. Il avait alors pris la parole en le regardant droit dans les yeux avec un sourire mauvais pour ensuite commencer à marcher vers la sortie.

- T'es emmerdant ! Je voulais juste un jouet mais tu veux pas lâcher l'affaire ! Tu fais chier ! J'en ai marre de jouer ! Ça m'emmerde alors je me casse ! J'espère que tu crevera dans ton jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]   Sam 17 Jan - 2:29

Cherise était toujours bien assit sur la chaise de bureau et il observait attentivement la réaction du plus jeune face à ses paroles et elle fut immédiate. Le jeune tueur se redressa brusquement en lui lançant un regard beaucoup plus dur qu'avant ce qui prouvait que sa réponse n'était pas à quoi il s'attendait et qu'il devait être vraiment énerver de se prendre à nouveau un vent. Il attendait maintenant de voir comment il allait réagir et dire face à cela. Le créateur espérait davantage qu'il abandonne tout simplement même s'il était sincère en lui disant qu'il l'aimait. Il n'avait pas envie de se retrouver dans une nouvelle situation compliquer avec un Luc beaucoup trop violent et qui devait être encore plus possessif que l'autre. De toute façon, il avait beaucoup de mal à le croire et il ne pouvait pas changer d'avis là-dessus seulement après quelques jours passé pour réfléchir. Il revenait toujours sur la même chose, son comportement complètement en contradiction avec ses paroles. Il l'avait menacer et il lui avait fait mal exprès, c'était difficile de croire qu'il pouvait être sincère après cela et presque impossible même. S'il n'avait pas commencer à agir comme ça dès le départ, peut-être qu'il aurait eu plus de facilité à le croire, mais c'était beaucoup trop dur surtout qu'il avait toujours très peur d'être manipuler ou d'entendre des mots comme ceux qu'avait dit le plus jeune alors que ce n'était pas sincère. C'était quelque chose qu'il avait longtemps tenu à coeur et ont avait souvent utiliser ce genre de mots pour jouer et lui faire du mal par le passé. Il avait donc énormément souffert et il avait bien du mal à croire maintenant lorsqu'il entendait ce genre de choses. Il pensait toujours immédiatement que c'était impossible et il pouvait toujours le penser lorsque,On lui disait. Il avait toujours du mal à s'y faire lorsque Jessica lui disait et il avait lui-même du mal à le dire. Le concepteur n'avait jamais penser pouvoir s'attacher à quelqu'un avant Jessica, mais il y était arriver et pourtant il arrivait aussi à douter d'elle parfois. Bref, le jeune criminel le regardait droit dans les yeux alors qu'il semblait toujours assez énerver pendant un instant, mais cela changea alors qu'il allait prendre la parole. Un sourire mauvais apparut sur son visage et le créateur sentit qu'il ne s'était peut-être pas tromper au final. Il avait probablement bien fait d'être aussi méfiant et ne pas croire en ses paroles immédiatement, de toute façon c'était impossible qu'il le croit tout de suite. Il s'était ensuite lever pour marcher vers la sortie.

- T'es emmerdant ! Je voulais juste un jouet mais tu veux pas lâcher l'affaire ! Tu fais chier ! J'en ai marre de jouer ! Ça m'emmerde alors je me casse ! J'espère que tu crevera dans ton jeu !

Cherise baissa la tête et serra légèrement les poings. Il ne s'était pas tromper à son sujet, il lui avait mentit et il avait essayer de l'utiliser en utilisant ses mots contre lui. Le concepteur était assez en colère à cause de cela, car il détestait qu'on essaye de l'utiliser de cette façon et qu'on lui balance ce genre de mot sans le penser. Il avait trop souvent eu de problème à cause de cela et il allait devoir faire encore plus attention en se rapprochant de quelqu'un. Il doutait même un peu de l'autre Luc à l'instant, même s'il lui avait dit à la prison qu'il était sincère et qu'il le considérait vraiment comme son ami, mais c'était stupide et il ne devait pas voir les deux de la même façon. En tout cas, il n'était pas sincère et cela l'énervait assez et il avait aussi assez mal d'entendre cela, mais il ne comprenait pas trop pourquoi, il n'avait pas été particulièrement gentil avec lui depuis le début, donc il n'avait aucune raison d'avoir mal alors que le plus jeune n'était pas sincère. Il se doutait pourtant qu'il n'était pas honnête, donc il n'avait pas à être affecter par une telle chose, mais c'était bien le cas pour une raison qu'il ne comprenait pas trop. Peut-être parce que c'était une autre partie de son ami, il n'en savait rien. Ça n'avait été qu'un jeu depuis le début et il n'était pas tomber dans le panneau, mais s'il avait continuer peut-être qu'il aurait finit par abandonner et l'accepter, mais l'impatience du plus jeune était venu en premier et c'était mieux comme ça, ainsi il ne souffrirait pas à cause de lui, du moins pas autant s'il avait découvert après l'avoir convaincu. Il ne voulait pas trop imaginer ce qu'il aurait voulu faire avec lui en gagnant sa confiance, mais ce n'était pas arriver et ça n'arriverait jamais, donc il n'avait pas à ce poser la question davantage. Il y avait tout de même un petit élément qui le faisait bien rire. C'était sa dernière phrase, il avait longtemps chercher la mort et il avait penser la trouver dans son jeu, mais finalement ce n'était jamais arriver et même par le passé le nombre de fois où il avait passé proche de la mort. Il avait quelque chose qui l'empêchait de mourir, une sorte de chance incroyable ou était-ce une malchance? Bref, le concepteur se redressa de sa chaise et s'avança vers le plus jeune il posa sa main sur son épaule pour le retourner et il bougea rapidement ensuite pour poser sa main sur sa blessure en appuyant un peu dessus pour le maintenir contre la porte sur laquelle il l'avait pousser et lui faire mal. Il n'était plus de très bonne humeur après ces quelques mots même si son visage montrait pas grand chose non plus et qu'il l'avait approcher tranquillement vers celui du jeune tueur.

- Tu croyais que j'aurais lâcher l'affaire aussi facilement? Tu me prend pour qui? Je ne suis pas stupide... Je ne serai le jouet de personne et surtout pas le tien... Je ne me laisserai pas avoir par un idiot comme toi... Et je n'ai certainement pas l'intention de mourir...

Cherise le lâcha finalement et il fit quelque pas de reculons en le regardant droit dans les yeux avant de se retourner et de marcher vers une fenêtre en murmurant quelques mots pour lui-même qui était " Je ne peux pas... Pas encore... ". Il s'arrêta pour observer à l'extérieur en ignorant le jeune criminel à qui il devait avoir fait mal en posant sa main sur sa blessure, mais il ne le regrettait pas tellement en fait. Il lui avait déjà fait mal volontairement avant, donc il pouvait très bien le faire aussi, bien qu'il se sentirait surement coupable plus tard en réalisant qu'il allait aussi faire mal à son ami, mais pour l'instant il n'y pensait pas à cause de sa colère qu'il tentait toujours de cacher au mieux pour ne pas montrer que ce qu'il avait dit juste avant l'avait bien affecter. Il reprit la parole sans le regarder en poussant un faible soupir.

-Tu devrais apprendre à jouer mieux, t'es pas crédible un seul instant... Enfin... Tu peux te casser maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]   Sam 17 Jan - 18:19

Luc continuait de marcher pour atteindre la sortie alors qu'il n'allait pas si vite, pour ne pas tomber bêtement alors qu'il n'avait pas eu l'occasion de se reposer très longtemps, et pour voir sa réaction s'il décidait de réagir ou de répondre alors qu'il ne risquait pas de rester complétement insensible. Il lui avait balancé qu'il avait simplement voulu le manipuler, cela aurait l’atteindre bien plus s'il avait réussi à le convaincre mais il avait perdu patience et il espérait trouver une autre façon de l'atteindre par la suite puisqu'il ne comptait pas abandonner complétement ce jouet alors que cela ressemblait bien trop à une défaite pour lui. Il voulait trouver la meilleure possibilité alors qu'il avait pas mal de choix puisqu'il avait conscience de pas mal d’élément sur lui et sur l'autre en lui révélant d'autres informations par exemple mais il devait d'abord voir quoi demander exactement et quand puisqu'il devait peut-être le laisser tranquille quelques temps puisqu'il ne pensait pas en tirer grand chose non plus. Il n'était donc pas tellement surpris alors qu'il venait de l'obliger à se retourner et à le plaquer contre la porte tout en appuyant sur le blessure pour lui faire mal et cela fonctionnait parfaitement mais il ne laissait rien paraitre en ne laissant pas échapper le moindre cri ou grimace. Au contraire, il était bien amusé, il voulait exactement cela puisqu'il espérait être un minimum amusé alors qu'il avait déjà échoué pour un point assez intéressant et il laissait apparaitre ce faible sourire en se fichant complétement de la douleur. Il avait l'habitude de la souffrance alors il n'y accordait pas tellement d'importance alors qu'il avait connu pire et il était bien heureux de voir la colère dans ses yeux puisqu'il avait réussi à faire cela au moins. Dans d'autre circonstance, il aurait pu être furieux à cause de la situation et le repousser violemment pour le frapper à mort pour avoir oser le pousser ainsi et le bloquer mais il n'y pensait pas du tout sur le coup. Il ne pensait pas non plus qu'ils se ressemblaient, il était un pauvre minable avec des amis alors il ne le considérait pas comme son égal et cela était peut-être impossible à cause de son arrogance mais il le trouvait déjà plus amusant que les autres. C'était bien pour cela qu'il le voulait comme jouet et pour aucune autre raison puisqu'il ne ressentait rien d'autre, ce n'était même pas de la fascination mais surtout de l'amusement, quoique cela pouvait peut-être changer s'il en apprenait plus sur lui mais il pensait savoir tout ce dont il était capable même s'il y avait bien quelque chose qu'il n'avait pas du tout apprécier.

- Tu croyais que j'aurais lâcher l'affaire aussi facilement? Tu me prend pour qui? Je ne suis pas stupide... Je ne serai le jouet de personne et surtout pas le tien... Je ne me laisserai pas avoir par un idiot comme toi... Et je n'ai certainement pas l'intention de mourir...

Il ne le quittait pas des yeux alors qu'il l'avait bien écouté et que son sourire étrange était toujours sur ses lèvres alors qu'il ne voyait pas le moindre danger dans cette situation puisqu'il était certain qu'il ne risquait rien du tout alors qu'il allait blesser son ami s'il lui faisait du mal. Tant mieux, il pouvait le titiller autant qu'il le voulait et c'était magnifique puisqu'il n'avait jamais eu cela auparavant puisqu'il n'était pas non plus une victime faisant tout ce qu'il désirait. Quoique, il allait sans doute trouver cela très agaçant en peu de temps comme avec ce qu'il avait essayé de lui faire puisqu'il avait réussi à en avoir marre en quelques secondes après avoir entendu sa réponse. Bref, il se demandait comment il risquait de réagir s'il l'embrassait, il n'avait pas envie de lui donner un coup alors qu'il risquait de riposter sans trop réfléchir mais il pouvait peut-être l'emmerder avec ça. Pourtant, il ne savait pas tellement si sa réaction allait être amusante avec ce geste si simple pour lui, il ne voyait pas tellement le problème avec ça alors qu'il était incapable de ressentir l'amour et qu'il voulait simplement un jouet pour se détendre parfois maintenant. En tout cas, il n'avait pas eu le temps de faire un choix qu'il avait reculé pour s'éloigner doucement en le regardant toujours avant de s'approcher de la fenêtre et de ne plus le voir ainsi. En tout cas, il resta exactement à sa place pour chercher une idée alors qu'il avait peut-être une autre idée pour s'amuser tout de suite alors qu'il avait bien conscience qu'il le trouvait amusant à cause de sa folie alors il voulait connaitre exactement ses limites pour le pousser à sombrer de plus en plus dedans. Son sourire s'était d'ailleurs agrandi devant cette idée alors qu'il avait hâte de tout mettre en place mais il pouvait déjà voir quelques points dès maintenant alors il n'allait pas se gêner.

-Tu devrais apprendre à jouer mieux, t'es pas crédible un seul instant... Enfin... Tu peux te casser maintenant...

Luc n'avait pas du tout été atteint par ce qu'il venait de dire alors qu'il s'en foutait complétement, il savait pertinemment qu'il n'était pas si convaincant à cause de ses actions mais il n'avait pas eu le courage de faire semblait d'être plus gentil et il n'avait jamais trop essayé de jouer la comédie pour faire croire un tel sentiment et il n'y accordait pas trop d'importance puisqu'il ne comptait pas recommencer. Bref, il n'allait pas partir non plus alors qu'il avait décidé de l'embêter un peu pour voir ce dont il était capable de faire alors qu'il n'imaginait pas une seule seconde de s'aventurer dans un terrain dangereux alors qu'il le pensait complétement incapable de le blesser gravement ou juste d'appuyer un peu sur sa blessure comme il venait de le faire. Il décida de faire quelques pas vers lui pour se retrouver assez proche de lui, et même juste derrière lui alors qu'il s'était même hissé sur la pointe des pieds pour lui murmurer quelques mots à l'oreille en étant pas si horrible pour commencer.

- Moi au moins, je ne suis pas un minable comme toi... Je ne me lie pas aux autres alors qu'ils peuvent te trahir n'importe quand... Je me demande bien ce que tu vas faire si l'un d'eux fait ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]   Dim 18 Jan - 0:09

Cherise restait complètement immobile et toujours de dos à Luc qu'il avait laisser tomber près de la porte. Il ne se souciait pas trop de le voir arriver brusquement vers lui pour le plaquer aussi contre le mur, alors que lui venait de faire une telle chose. Le plus jeune ne semblait pas être trop en colère lorsqu'il l'avait fait et il avait afficher un sourire tout le long, donc il ne devait pas lui en vouloir et plutôt trouver sa réaction amusante plus qu'autre chose, alors le plus vieux ne craignait pas trop de subir la même chose qu'il lui avait fait. Il l'avait volontaire provoquer, donc Luc devait s'attendre à une réaction comme celle qu'il venait d'avoir. D'ailleurs, il n'avait pas un seul instant hésiter à appuyer sur la blessure du jeune tueur, même si cela risquait d'aussi de retomber sur son ami qui allait avoir mal plus tard sans comprendre pourquoi. Le créateur ne souhaitait pas lui faire de mal, mais il ne pouvait se retenir non plus surtout qu'il le cherchait vraiment pour l'instant. Puis, lui ne se gênait pas un seul instant pour lui faire du mal même lorsqu'il souffrait le martyre à chaque petit mouvement, même les plus simples. Le concepteur risquait de s'en vouloir plus tard lorsqu'il allait réfléchir au calme, mais pour l'instant ce n'était pas le cas et il était près à recommencer ou utiliser d'autres méthodes pour lui faire mal si c'était nécessaire, il n'allait pas se retenir s'il commençait à l'énerver bien plus sérieusement, même si cela était en total contradiction avec ce qu'il avait dit la dernière fois. Qu'il corrigeait rapidement ses erreurs quand il en voyait une et le fait de le blesser en étant une pour lui. Bref, il ne se laisserait pas marcher sur les pieds par le plus jeune, bien qu'il devait tout de même se contrôler, car il devait chercher à l'énerver exprès. C'est pourquoi il ne laissait pas complètement sa colère ressortir, elle était visible uniquement par ses yeux, mais cela n'était pas complètement voulu non plus. Il préférait tout masquer bien que ce n'était pas le plus facile, surtout que le sujet sur lequel ils sont actuellement est bien le pire pour lui. Être utiliser comme jouet et manipuler grâce à des sentiments auxquels il avait longtemps voulu obtenir autrefois était un sujet assez sensible pour lui et il ne pouvait cacher complètement ses sentiments à cause de cela. C'était bien la pire chose qui pouvait lui arriver, alors que c'était déjà arriver autrefois avec des personnes qu'il haïssait aujourd'hui. Il avait aussi du mal à accepter qu'on puisse encore vouloir l'utiliser ainsi et donc sa colère ne pouvait être complètement cacher. En tout cas, le concepteur sentit que le plus jeune se rapprochait de lui, mais il ne se retourna pas et resta complètement immobile, alors qu'il aurait souhaiter qu'il parte sans rien ajouter, mais pour cela il aurait mieux fait de ne rien répondre et le laisser partir tranquillement sans le plaquer contre le mur, donc il avait fait une erreur, mais il n'avait pas pu empêcher son corps de faire cela et de dire ces mots. Il allait devoir vivre avec sa décision en espérant que rien n'allait dégénérer. Luc était maintenant juste derrière lui, mais il restait toujours de dos en faisant comme s'il n'existait pas pour l'instant, mais ce fut assez difficile alors qu'il s'approcha pour lui murmurer des mots à l'oreille.

- Moi au moins, je ne suis pas un minable comme toi... Je ne me lie pas aux autres alors qu'ils peuvent te trahir n'importe quand... Je me demande bien ce que tu vas faire si l'un d'eux fait ça...

Cherise ne bougeait toujours pas alors qu'il avait baisser uniquement les yeux pour éviter que le plus jeune voit cette réaction. Ceci ne réussit pas vraiment à le mettre plus en colère, mais plutôt de lui mettre encore plus de doutes en tête. Il savait comment il allait réagir si quelqu'un venait à le trahir, car il l'avait déjà vécu avec le plus jeune. Le concepteur était venu jusqu'à lui pour se débarrasser de lui, alors qu'il pensait que le jeune criminel l'avait manipuler dans l'unique but de sauver ses autres amis. Il avait réussit à reprendre le contrôle de lui-même en découvrant le dessin et la lettre, mais s'il ne les avaient pas vu en premier et serait tomber sur Luc, il n'aurait probablement pas hésiter un seul instant à tirer sur lui, même si ensuite de cela il aurait terriblement souffert en découvrant la vérité. Puis, même si cela aurait été vrai, il aurait tout de même souffert énormément et une autre partie de lui-même serait morte se jour là. Pourtant, maintenant et malgré ce que lui avait dit Luc à la prison ensuite, il recommençait à douter tranquillement à tout ça. Il l'utilisait peut-être encore, peut-être même que le Luc en face de lui en ce moment était son ami et qu'il s'amusait avec lui tout simplement. Le créateur était terriblement mélanger avec tout ça et Jessica entra aussi dans tout ça, car il arrivait maintenant à douter d'elle. Il avait rencontrer une femme dans le jeu qu'il avait menacer et il avait penser que c'était elle, bien qu'elle avait dit le contraire. Il doutait toujours que ce soit sa femme derrière cette capuche ce qui serait une trahison à ces yeux, car elle avait pénétrer dans le système du jeu, donc ce qu'elle faisait était contre lui. Puis, il y avait aussi son fiancé qu'il avait rencontrer après, ce qui avait rendu sa journée épouvantable au point qu'il était aller s'amuser avec Luc et qu'il l'avait regretter. L'homme savait parfaitement ce qu'il serait capable de faire s'il apprenait que c'était Jessica derrière cette capuche. Il aurait la même idée qu'il a eu avec le jeune tueur. La tuer. Même s'il l'aimait profondément, même si elle portait son enfant, il ne verrait qu'une seule chose, la trahison. Il en souffrirait ensuite, mais il ne pourrait retenir sa main. D'ailleurs, c'est pourquoi il n'avait pas oser retirer la capuche, il ne voulait pas savoir et risquer d'être encore malheureux. Il préférait l'ignorance cette fois et c'était la même chose pour Luc, bien qu'il ne pouvait s'empêcher de douter et que cela le rendait tout simplement malade et triste. Pour ne pas arranger les choses, il attendait toujours ces voix lui dire de tous les tuer maintenant qu'il n'avait pas besoin d'eux, mais il ne pouvait se résoudre à faire une telle chose et donc il les ignorait pour cela. L'homme n'avait pas bouger pendant un petit moment, mais il finit par prendre la parole sans se retourner et d'une voix montrant parfaitement que ce sujet était un gros soucis pour lui et sans trop se rendre compte de tout ce qu'il dit.

- Tu... Tu le sais ce que je ferai... Je les tuerai... Et j'oublierai... Comme beaucoup d'autres choses... Puis... Même si je les perds... Je... Je ne suis jamais complètement seul... Enfin... Je ne crois pas que... Jessica... Ou l'autre toi puisse me trahir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]   Dim 18 Jan - 14:19

Luc était toujours derrière lui mais il avait reposé ses deux pieds bien au sol alors que son ancienne position était loin d'être agréable s'il restait longtemps ainsi même s'il n'aimait pas tellement être plus petit que lui mais il n'avait aucune raison de l'observer plus longtemps alors qu'il avait baissé les yeux. Il voulait sans doute éviter qu'il puisse voir correctement ses réactions mais ce geste suffisait amplement et il avait immédiatement repris un faible soupir en étant bien content d'avoir réussi à le toucher un minimum. Il avait bien la preuve qu'il s'agissait d'un sujet sensible pour lui et il en avait conscience depuis un moment, il avait observé attentivement ce qu'il s'était passé avec l'autre au laboratoire et à la prison alors qu'il avait été très atteint par cette fausse traitrise. D'un côté, il pouvait toujours lui lancer des piques par rapport à cela mais il se mettait en danger alors qu'il avait sans doute bien plus de raison de douter de lui plutôt que de la jeune femme. D'ailleurs, il se demandait comment se servir d'elle pour l'agacer et il avait pas mal de choix mais il devait d'abord voir exactement sa réaction par rapport à ses paroles. Il pouvait peut-être s'emporter comme ce qu'il venait de faire en le plaquant contre la porte et en appuyant sur sa blessure mais il était persuadé qu'il n'était pas capable de faire pire et qu'il n'allait peut-être même pas osé recommencer par crainte de lui faire vraiment trop mal. Il pouvait en profiter mais pas trop, pas assez pour qu'il veuille le tuer alors qu'il ne comptait pas mourir et que le concepteur était assez utile pour le moment alors autant ne pas faire n'importe quoi en lui disant trop de choses sur l'autre. Surtout qu'il ne pouvait dire que des mensonges sur lui alors qu'il tenait énormément au concepteur et qu'il le voyait comme quelqu'un d'important, il n'avait même pas pensé l'utiliser alors il risquait de ne pas le croire du tout et de s'attirer simplement des problèmes. Quoique, il était certain que l'autre pouvait se débrouiller pour bien lui prouver qu'il n'avait jamais voulu le manipuler mais il ne devait sans doute pas jouer avec le feu pour autant alors il comptait concentrer tout ses efforts sur Jessica. D'ailleurs, il pouvait y voir de très nombreux avantage, il allait peut-être encore plus s'accrocher à son dernier ami et donc l'aider pour tout et n'importe quoi y compris l'infecté alors qu'il devait déjà avoir songé à cette possibilité après tout ce qu'il avait dit même s'il devait être aussi assez perdu puisqu'il pensait partir. De plus, il risquait d'être sacrement atteint s'il apprenait qu'elle avait pu le trahir et il pouvait sans doute prendre le contrôle à ce moment précis pour essayer de regagner son jouet même s'il allait encore dire n'importe et qu'il risquait de le trouver complétement pathétique d'être touché à ce point à cause de ça. Puis, il risquait de devenir encore plus fou si elle était si importante pour lui et il avait envie de savoir ce qui pouvait se passer s'il succombait de plus en plus à la folie. Bref, il ne voyait que des avantages à lui faire croire qu'elle n'était qu'une traitresse lui voulant du mal et rien d'autre mais il n'avait encore d'idée pour procéder. Il était assez perdu dans ses pensées mais il en sortit rapidement pour l'écouter attentivement alors qu'il pouvait lui donner des idées sans même le remarquer et le vouloir.

- Tu... Tu le sais ce que je ferai... Je les tuerai... Et j'oublierai... Comme beaucoup d'autres choses... Puis... Même si je les perds... Je... Je ne suis jamais complètement seul... Enfin... Je ne crois pas que... Jessica... Ou l'autre toi puisse me trahir...


Le psychopathe avait encore plus souri en entendant cela, il savait en effet qu'il risquait de les attaquer comme lorsqu'il était venu à la prison pour s'en prendre à ce dernier. D'ailleurs, il avait bien hésité à prendre le contrôle pour combattre alors que l'autre risquait de se laisser faire comme un imbécile mais il avait tout de suite compris que le problème était réglé s'il avait lu le papier et il s'était immédiatement calmé pour assister à cette scène qu'il avait trouvé parfois ennuyante et parfois très amusante selon de quoi ils parlaient. En tout cas, il y avait une phrase qui avait suscité son intérêt alors qu'il disait ne pas être le seul, peut-être bien qu'il ne savait pas du tout mais il ignorait s'il devait tout de suite en parler ou attendre un autre jour alors qu'il risquait de ne pas vouloir lui expliquer. Pourtant, il était certain qu'il allait chercher une réponse alors qu'il était encore plus étonné par cette phrase et qu'il voulait tout savoir, surtout que cela pouvait bien l'aider à lui monter la tête. D'ailleurs, il pensait avoir bien plus de facilité à faire cela puisqu'il n'avait pas à faire semblant de l'aimer et qu'il risquait d'être bien plus crédible même s'il n'avait pas non plus de preuve et qu'il ne pensait pas non que les deux puissent le trahir mais il avait juste à lui faire croire cela pour la jeune femme. De plus, il s'attaquait à un sujet déjà plus instable et sensible alors qu'il risquait de lui rendre tout cela bien plus facile alors qu'il cherchait tranquille quelque chose à répondre pour ne pas en terminer là non plus. Il ne savait pas s'il devait chercher à l'énerver ou trouver d'autres réponses en évoquant des sujets complétement différents mais il finit par prendre une décision assez vite même s'il avait laissé le silence s'installer quelques instants.

- Jessica... Elle sait que tu es un tueur... Elle connait la vérité sur le jeu... Pourtant... Elle continue de t'aimer... Peut-être bien qu'elle te voit comme un monstre et qu'elle veut être proche de toi pour mieux te détruire... Et puis... Elle est enceinte... Tu en as la preuve ? Vous avez été à un clinique ou quelque chose du genre pour vérifier que le bébé allait bien ? Tu ne trouves pas tout cela assez étrange ? Sauf... Si tu ne veux juste rien voir... Ce que tu crois n'est pas forcement la réalité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]   Dim 18 Jan - 20:03

Cherise sentait toujours la présence de Luc derrière lui, bien qu'il semblait s'être légèrement éloigner et il ne reprenait pas la parole malgré ce que venait de dire le créateur. Il n'avait pas trop réfléchit à ce qu'il avait dit et il avait peut-être balancer des informations le concernant qu'il n'aurait jamais du, mais il ne le remarquait toujours pas et il ne semblait pas près de le remarquer de si tôt. Le sujet qu'il venait d'aborder était un sujet vraiment sensible pour le créateur et il n'arrivait tout simplement pas à réfléchir correctement lorsqu'on lui parlait de trahison. Il n'avait même pas fait attention au ton de sa voix qui avait montrer qu'il était vraiment atteint par cela et que c'était quelque chose qui le torturait intérieurement depuis longtemps. Il essayait la plupart du temps d'oublier tous ces doutes pour ne pas poser de question et découvrir quelques choses qui lui ferait très mal. Il préférait l'ignorance pour cela même s'il n'arrêtait pas d'y penser à chaque fois qu'il pouvait voir Jessica ou même Luc malgré qu'il est essayer de le convaincre du contraire à la prison, mais il lui avait aussi fait croire qu'il l'avait manipuler, donc cela ne voulait toujours pas complètement partir de son esprit et lui refaire confiance comme avant lui était pratiquement impossible. Il ne pourrait probablement plus lui parler aussi ouvertement de ce qu'il ressent, alors qu'il pouvait l'utiliser contre lui s'il jouait encore la comédie. Il voulait retrouver totalement confiance au plus jeune, mais sa tête lui disait totalement autre chose et donc il ne pourrait pas faire cela. Ces doutes c'était même retourner sur la jeune femme qui avait du essayer de le convaincre du contraire aussi, mais cela n'avait pas fait envoler tout ces doutes. Il pensait toujours à ce qui était arriver dans le jeu, mais aussi à l'ex fiancé de cette dernière. Cela ne pouvait plus sortir de son esprit et c'était complètement gravé, cela n'allait probablement jamais partir. Parfois même il pensait de se rendre chez lui pour le tuer et en finir une bonne fois pour toute de cet homme qui pouvait lui causer des problèmes, c'était la même chose pour les parents de Jessica. Il avait parfois une forte envie de laisser sa folie s'échapper pour les buter tous les deux pour ne plus croire qu'elle restait avec lui pour leur obtenir des informations le concernant lui et son jeu. C'était peut-être horrible de penser ainsi de sa future femme et que ce n'était pas très bien partie pour l'instant puisque le mariage est basé sur la confiance, mais rien ne pourrait lui faire sortir cela de la tête. Il savait qu'il ne pouvait pas tuer les membres de la famille à Jessica comme ça, même si elle avait essayer de couper les liens avec eux. Elle risquait de savoir immédiatement que c'était lui qui avait fait une telle chose et il montrerait une nouvelle partie horrible de lui à la jeune femme qui n'avait pas forcément besoin d'avoir plus que ce qu'elle sait maintenant. Elle savait pour son côté de tueur, elle savait beaucoup de chose sur le jeu, mais elle ne connaissait pas tout son passé ni même de la maladie qu'il avait toujours et qu'il ne souhaitait pas du tout guérir même si certaine personne avait déjà essayer autrefois. Cherise ne bougeais pas alors que le silence c'était installer quelques instants, mais cela ne pouvait durer et Luc décida de reprendre la parole pour surement lui mettre encore plus de doutes.

- Jessica... Elle sait que tu es un tueur... Elle connait la vérité sur le jeu... Pourtant... Elle continue de t'aimer... Peut-être bien qu'elle te voit comme un monstre et qu'elle veut être proche de toi pour mieux te détruire... Et puis... Elle est enceinte... Tu en as la preuve ? Vous avez été à un clinique ou quelque chose du genre pour vérifier que le bébé allait bien ? Tu ne trouves pas tout cela assez étrange ? Sauf... Si tu ne veux juste rien voir... Ce que tu crois n'est pas forcement la réalité...

Cherise baissa immédiatement la tête en ouvrant la bouche, mais aucun mot ne pu sortir. Il serra doucement les poings en sentant sa colère monter. Il ne voulait plus entendre ce genre de chose, c'était tout simplement horrible à s'imaginer. Il ne pu même retenir des tremblements en se répétant certaines phrases en boucle dans sa tête. Luc avait peut-être raison, peut-être qu'elle le voyait comme un monstre, il n'avait jamais vraiment voulu penser à comment elle pouvait le considérer après avoir découvert cela. Elle avait dit ne pas pouvoir le détester malgré tout ça, mais était-ce vraiment vrai? Peut-être faisait-elle tout ça seulement pour pouvoir le détruire tranquillement? D'ailleurs, c'était une drôle de coïncidence que ces parents réapparaissent soudainement peu après qu'elle le rencontre et c'était la même chose pour son fiancé. Il commença à penser à toutes sortes de choses plus horribles les une que les autres et il commençait légèrement à paniquer et sa confusion devait se voir parfaitement sur son visage même s'il restait toujours dos au plus jeune. Peut-être qu'elle ne l'aimait pas vraiment et qu'elle retrouvait son ancien fiancé? Peut-être donnait-elle des informations sur lui à ses parents? Peut-être que c'était la femme sous la capuche dans le jeu? Peut-être même que l'enfant n'était pas de lui au final? Il ne pensait pas qu'elle fasse semblant d'être enceinte, car il l'avait déjà vu être malade certainement fois et c'était stupide de dire qu'elle est enceinte et que ce n'est pas le cas. Il découvrirait bien rapidement qu'elle est qu'une menteuse, mais cela ne prouvait pas qu'il en était le père. Peut-être qu'elle jouait avec lui depuis le début? Peut-être bien que son but est de détruire le jeu, mais aussi le briser en même temps? Il n'avait peut-être rien vu depuis le début seulement pour éviter de souffrir, mais cela risquait d'être pire en découvrant la vérité. Soudainement, il eu affreusement mal à la tête à cause de ces petites voix qui résonnait toujours aussi intensément. Le créateur posa une main toujours tremblante sur sa tête alors qu'il posait l'autre sur le bord de la fenêtre, alors que c'était intense au point qu'il pourrait en perdre l'équilibre. En faisant cela, il pu voir l'alliance qu'elle lui avait donner le jour où il était rentrer avec tellement de doutes lorsque Luc lui avait dit qu'il le manipulait. Il ne la quitta pas des yeux pendant un moment, alors qu'il essayait d'oublier toutes les questions désagréable qui envahissait son esprit pour seulement ce dire que Jessica ne pouvait pas le trahir, c'était impossible pas après tout ce qu'il avait fait ensemble. Il ne voulait pas croire que ce qui lui était arriver par le passé pouvait se répéter encore et encore. Cherise prit après un instant la parole d'une voix toujours avec très peu d'assurance et perdu qu'avant en gardant la tête baissée vers sa main et tout ça mélanger avec de la colère.

- Jessica… Jessica ne va pas me trahir… Elle m’aime… Et je l’aime… Si elle voulait me détruire… Elle l’aurait surement déjà fait en essayant de me dénoncer… Et… Elle ne peut pas faire semblant… Pourquoi ferait-elle ça? Je remarquerais si elle ne l’était pas vraiment… Jessica ne me ment pas… Elle me trahira jamais… Je ne peux pas croire ça…  Je ne veux pas... Alors... Ferme la...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]   Dim 18 Jan - 21:13

Luc était toujours à sa place en gardant son sourire amusé alors qu'il le voyait baissé encore plus la tête, il le trouvait vraiment pathétique d'être aussi atteint pour si peu alors qu'il pouvait facilement la tuer pour tout régler et qu'il ne voyait pas tellement comment on pouvait tenir à quelqu'un alors il ne pouvait pas du tout comprendre cette réaction même s'il la jugeait assez amusante. Il jeta un rapide coup d'oeil pour regarder ses mains alors qu'il le serrait et qu'il tremblait également, il était légèrement étonné par cette réaction puisqu'il n'osait pas espérer tant mais il n'allait certainement pas s'en plaindre alors qu'il voyait bien qu'il était sur la bonne voie. Il pouvait sans doute le manipuler ainsi, peut-être bien le monter très doucement contre elle mais sans aller trop vite pour qu'il ne l'attaque pas immédiatement alors qu'il risquait de ne pas avoir le moindre contrôle sur lui. Après, il ne pouvait pas lui faire croire qu'il pouvait lui faire confiance et qu'il était bien le seul qu'il devait croire, quoique il pouvait lui rappeler que c'était bien le cas de l'autre pour pouvoir s'en occuper grâce à lui. Bref, il était tout simplement ravi alors qu'il avait fait exactement ce qu'il devait faire pour lui mettre des doutes dans la tête, il comptait bien continuer encore un peu aujourd'hui même s'il ne lui avait pas encore répondu quoi que ce soit. Peut-être bien qu'il ne trouvait pas tout de suite les mots ou qu'il se perdait dans les pensées alors qu'il n'avait pas parlé comme un idiot non plus même s'il n'y croyait pas tellement. Pourtant, il n'en savait trop rien puisqu'il ne la connaissait pas vraiment et qu'il n'avait jamais parlé de tels problèmes avec cette dernière et il n'avait pas besoin de connaitre la vérité alors qu'il ne s’intéressait pas du tout à cette dernière. En tout cas, il ne savait pas tellement si elle pouvait vouloir cela mais il considérait que c'était tout à fait possible, il ne pouvait pas trop comprendre où était le problème chez un tueur alors qu'il en était un lui-même et qu'il y était habitué mais il avait bien conscience que la plupart des personnes le détestaient à cause de cela en le considérant comme quelqu'un de "mauvais" et faisait le "mal" autour de lui mais il s'agissait de points qu'il ne pouvait complétement saisir. Bref, il était sans doute impossible d'aimer quelqu'un ainsi, quoique l'infecté était sans doute une exception puisqu'il était persuadé qu'il était sincère, il le regrettait assez puisqu'il aurait préféré que ce dernier ne fasse que manipuler l'autre pour être soigné, ainsi il l'aurait découvert et sans doute tuer lui-même sans prendre le contrôle pour s'en charger mais il lui avait assez parlé pour comprendre qu'il était sincère. Puis, il avait aussi parlé de cet enfant, il n'en savait rien non plus et il s'en foutait complétement qu'elle soit enceinte ou non, il voulait juste lui faire croire n'importe quoi pour qu'il ne lui fasse plus confiance et peut-être même qu'il la tue à cause de sa folie qui risquait de s'aggraver à cause de cela. En tout cas, c'était bien plus utile de juste lui faire croire une telle chose et de le monter contre elle plutôt que de la menacer alors qu'il risquait de s'attirer des ennuis alors qu'il pouvait passer outre le fait de blesser également son ami pour juste vouloir l'empêcher de la blesser alors il était assez heureux d'avoir eu cette deuxième idée. Il restait bien à sa place pour ne rien manquer d'important mais il fronça légèrement les sourcils en réalisant qu'il semblait regarder cette anneau qu'il portait à sa main, cela devait sans doute avoir un rapport avec le mariage et cela pouvait peut-être sembler assez étrange d'aller si loin pour le détruire. Il n'aimait pas du tout cela puisqu'il devait peut-être se rassurer doucement grâce à cet objet qui devait être la preuve qu'elle l'aimait sincèrement et il décida de prendre la parole pour arranger cela tout de suite mais il n'en eut pas le temps qu'il parla en premier.

- Jessica… Jessica ne va pas me trahir… Elle m’aime… Et je l’aime… Si elle voulait me détruire… Elle l’aurait surement déjà fait en essayant de me dénoncer… Et… Elle ne peut pas faire semblant… Pourquoi ferait-elle ça? Je remarquerais si elle ne l’était pas vraiment… Jessica ne me ment pas… Elle me trahira jamais… Je ne peux pas croire ça… Je ne veux pas... Alors... Ferme la...

Le tueur était assez rassuré en réalisant que sa voix prouvait qu'il n'en n'était pas totalement sûr et qu'il était assez perdu alors qu'il devait sauter sur cette occasion sans plus attendre puisqu'il ne savait pas si elle risquait de se repenser ensuite. Quoique, peut-être bien qu'il pouvait en parler n'importe quand puisqu'il s'agissait d'un sujet très sensible même s'il ne pouvait comprendre pourquoi mais il en savait juste suffisamment pour s'en servir contre lui. D'ailleurs, il avait sans doute des points faibles également mais il ne risquait pas de les avouer un jour alors qu'il voulait juste être constamment le plus fort et peut-être bien qu'il ne les remarquait même pas pour ne pas à avoir à les avouer un jour. Pourtant, cela pouvait être visible si on le mettait dans certaines situations mais cela n'était jamais arrivé depuis bien longtemps et il ne risquait pas de se laisser faire s'il cela arrivait encore mais il n'y pensait même pas. Il bougea doucement pour être à côté de lui en effaçant son sourire puisqu'il risquait de trouver cela assez étrange et de bien comprendre qu'il voulait juste lui retourner l'esprit afin de l'embrouiller et le pousser à faire n'importe quoi. En tout cas, il ne voulait pas le croire et il venait même de bien montrer qu'il était faible alors qu'il l'aimait, il s'agissait vraiment d'un sentiment encore plus misérable que l’amitié mais cela pouvait être assez utile puisqu'il devait tenir beaucoup trop à elle. Au moins, il allait bien être secoué lorsqu'il allait la tuer puisqu'il était déjà persuadé de réussir à le convaincre de tout cela même s'il devait peut-être réagir que l'arrogance lui avait déjà joué des tours mais il avait oublié même si cela avait eu lieu quelques instants à peine. Bref, il devait trouver les mots juste et rester dans le cas de la jeune femme sans aborder quoi que ce soit d'autres même s'il se posait de nombreuses questions surtout lorsqu'il avait dit ne pas être seul. Il avait bien trop hâte de savoir la vérité de cela même s'il n'avait pas le choix d'attendre sauf si la conversation changeait complétement dans les minutes qui allaient suivre mais il n'y croyait pas trop et il préférait continuer ce qu'il faisait pour l'instant. Bref, il s'approcha légèrement pour poser une main sur la sienne afin de cacher la bague même s'il avait du mal à tenir alors qu'il devait se pencher et qu'il ne se sentait pas tellement bien.

- Tu as trop peur de la vérité... Tu devrais y réfléchir sérieusement... Et surtout chercher... Tout vérifier... Je te donne juste mon avis... Je trouve ça étrange... Si tu ne veux pas me croire c'est ton choix mais c'est bien toi qui risque de te faire manipuler...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]   Dim 18 Jan - 23:45

Cherise était toujours complètement perdu avec toutes ses questions et doutes dans son esprits qui ne faisait qu'en rajouter de plus en plus. Lorsqu'il était confronter à ce genre de sujet, il se retrouvait complètement dépourvu ne sachant même plus ce qui est vrai ou pas. Il avait même du mal à se souvenir que quelques instants plus tôt le plus jeune venait d'essayer de le manipuler et que donc il pouvait toujours être en train de faire cela en ce moment. Pourtant, même si le jeune criminel n'avait pas commencer à parler de ça, ces doutes étaient bien présent dans sa tête et il ne faisait que les repousser pour ne pas y penser plus que cela en se convaincant que Jessica ne pouvait pas lui mentir, qu'elle était parfaitement sincère avec lui. Luc ne faisait que lui renvoyer en pleine face tous les doutes qu'il avait profondément enfouie dans son esprit, mais cela le plus jeune ne devait pas vraiment le savoir. Il ne faisait plus attention au fait que le jeune homme pouvait le manipuler, car il y avait des évènements qui pouvait prouver que tous ce que le jeune tueur disait était la vérité. Les parents de la jeune femme qui réapparaissait soudainement alors qu'elle n'avait supposément pas donner de nouvelles depuis assez longtemps, juste au moment où elle venait de le rencontrer. Le fiancé de la jeune femme qui réapparaissait aussi et qui venait le voir directement pour lui balancer des choses qui avait réussit à lui mettre plus de doutes, bien qu'il n'avait rien montrer de cela devant l'homme. D'ailleurs, il n'avait même pas oser poser la question à Jessica, celle qui lui avait dit de poser ce qui aurait peut-être pu lui faire croire encore plus de choses. La dernière chose est la rencontre avec cette femme à l'aéroport à l'intérieur du jeu. Il l'avait menacer et elle lui avait dit certaine chose qui pouvait lui faire croire que c'était elle. Malgré cela, il n'avait pas retirer la capuche et en la retrouvant plus tard il n'avait pas chercher à regarder la blessure qu'il avait fait à cette femme dans son dos. Il n'avait même pas oser passer sa main dans son dos juste pour éviter de découvrir une vérité qui le ferait souffrir. Pourtant cette femme avait la même taille et malgré l'imperméable les mêmes proportions que Jessica, donc soit c'était du au hasard et qu'il était tomber sur une femme ayant le même gabarit, soit c'était bien sa future femme qu'il avait menacer et qui l'avait trahis en entrant à l'intérieur de son jeu pour pouvoir faire il ne sait trop quoi. Luc avait peut-être raison sur toute la ligne, peut-être était-elle en train de le trahir et peut-être qu'elle ne voyait en lui uniquement un monstre qu'elle veut détruire psychologiquement en l'épousant et avec un enfant qui n'était peut-être pas réel ou tout simplement pas le sien. Elle savait qu'il avait voulu une vie normale, mais peut-être qu'elle lui offrait cela seulement pour tout lui enlever ensuite? Le créateur ne réagit même pas lorsque le plus jeune se rapprocha pour se mettre à côté de lui, il ne voyait plus grand chose, sauf cet anneau qu'il ne quittait pas des yeux en essayant de se persuader que tout ce qu'il pensait n'était pas vrai justement à cause de cette bague, mais encore une fois ceci n'était pas suffisant pour enlever tous les doutes qui persistait et qui n'était pas seulement renvoyer par Luc, mais bien par ces voix qui lui répétait sans cesse. Cela lui donnai un horrible mal de tête et il avait qu'une envie et ces de gueuler à Luc et à ça de se taire pour qu'il puisse réfléchir correctement, mais cela ne le laissait jamais tranquille une seule seconde et Luc n'allait pas le lâcher non plus. Il fut brusquement sortit de tout cela alors que la main du jeune tueur se posait sur la sienne pour cacher cet objet qui lui redonnait légèrement espoir.

- Tu as trop peur de la vérité... Tu devrais y réfléchir sérieusement... Et surtout chercher... Tout vérifier... Je te donne juste mon avis... Je trouve ça étrange... Si tu ne veux pas me croire c'est ton choix mais c'est bien toi qui risque de te faire manipuler...

Ces tremblements étaient toujours présent et devenait tranquillement de plus en plus fort. Il y réfléchit sérieusement, mais cela retombait toujours sur la même chose et c'était impossible de penser à cela sans être envahit par des murmures incessant dans sa tête. Le créateur avait aussi terriblement peur de chercher et il ne l'avait pas fait jusqu'à maintenant pour ne rien trouver qui prouverait quelque chose d'horrible. Il avait la possibilité de trouver pleins de choses sur les parents et le fiancé de la jeune femme et il pouvait même fouiller le passé de Jessica s'il le voulait pour en avoir le coeur net, mais il n'y arrivait pas. Déjà, il voulait pas fouiller dans sa vie et préférait l'entendre de sa bouche, puis comme avait dit Luc, la vérité lui faisait beaucoup trop peur. La seule chose qu'il pouvait avoir du mal à trouver, c'est la vraie personne derrière cette capuche, mais c'était encore quelque chose qu'il préférait éviter de vérifié. Le créateur en souffrait terriblement de ne pas savoir, mais c'était bien mieux que de souffrir tout le reste de sa vie en découvrant la vérité. Le concepteur se crispa légèrement en entendant le dernier mot. Manipuler. Peut-être que Jessica le manipulait en ce moment, mais il finit tout de même par se souvenir que ce Luc aussi pouvait très bien faire une telle chose, bien que pour l'instant, il était vraiment mélanger et il ne savait plus trop quoi penser. Cherise tourna doucement la tête vers le plus jeune alors qu'il semblait toujours aussi confus avant de retirer brusquement sa main et de reculer pour s'éloigner du jeune tueur pour ensuite tourner la tête et regarder ailleurs avec un regard un peu plus dur cette fois. Pourquoi il lui disait tout ça maintenant? Il lui avait dit qu'il se foutait de tout le monde, donc il était inclus là-dedans, alors pourquoi il lui balançait tout ça? Pour l'aider? Il en doutait fortement, mais il était beaucoup trop perdu et il n'arrivait tout simplement pas à réfléchir correctement et son mal de tête ne faisait que s'intensifier. Au final, il risquait de se mettre à nouveau la santé au plus bas juste à cause des paroles du jeune criminel qui le faisait douter de tout. Devait-il croire Luc qui avait déjà essayer de le manipuler avant? Ou devait-il croire Jessica qui lui cachait probablement pleins de choses? Le créateur essaya de parler encore une fois sans que rien ne sorte avant de baisser la tête à nouveau en essayant de réfléchir en fermant les yeux. Après un instant, Cherise réussit à prendre la parole d'une voix démontrant de la colère en même temps que tout le reste.

- Pourquoi tu me dis ça !? C'est toi qui à essayer de me manipuler avant... Pas... Pas Jessica... Elle... Elle ne fera pas ça... Elle est sincère ! Tu es le seul qui veut ça ! Tu... Tu es un menteur et je ne veux pas te croire... Tout ce que tu dis est faux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]   Lun 19 Jan - 1:08

Luc ne quittait pas l'homme des yeux afin de voir chacune de ses réactions alors qu'il avait bien senti ses tremblements devenir plus forts. Il ne pouvait pas du tout comprendre comment quelqu'un pouvait se mettre autant dans ses états pour un autre être humain. Ce n'était pas à lui que cela pouvait arriver alors qu'il n'était pas assez faible pour s'attacher à quelqu'un alors qu'il pouvait parfaitement se débrouiller tout seul et qu'il n'avait besoin de l'aide de personne. Il regrettait assez de constater que ce n'était pas le cas de l'autre puisqu'il s'était fait des amis, quoique il entretenait avec eux des relations bien plus intimes. D'ailleurs, il n'aimait pas tellement cela mais il supportait plus facilement le concepteur puisqu'il était également un tueur et qu'il en avait parfaitement conscience alors que l'infecté était un cas à part et qu'il comptait bien s'occuper de lui plus tard lorsqu'il trouvera le créateur inintéressant mais il risquait d'en avoir pour un moment alors qu'il apprenait de plus en plus de choses. Bref, il devenait de plus en plus amusant mais en même temps misérable même si cela pouvait être assez contradictoire mais il n'y pouvait rien. En tout cas, il devait en profiter un maximum aujourd'hui alors qu'il ne semblait pas tellement faire attention à tout ce qu'il lui révélait alors qu'il notait bien toutes les informations qu'ils pouvaient peut-être utiliser contre lui par la suite. Il le regardait toujours sans prendre la parole alors qu'il devait d'abord voir sa réaction pour ajuster ses paroles grâce à cela. Il espérait que celui doute de plus en plus de la jeune femme et qu'il lui fournisse d'autres arguments pouvant être utile en lui révélant un comportement étrange ou quoi que ce soit d'autre pouvant être préoccupant. Bref, il voyait bien qu'il ne faisait que l'atteindre de plus en plus mais cela était loin d'être suffisant. Il se devait de continuer pour voir s'il pouvait réussir à le manipuler et le pousser à faire du mal, et même tuer, cette dernière. Quoique, il était persuadé d'en être capable mais il se demandait surtout combien de temps cela risquait de prendre pour avoir autant de contrôle sur lui. Il gardait exactement la même position, alors qu'elle était loin d'être confortable pour lui mais il n'y faisait pas tellement attention et ne laissait rien paraitre. Il avait réussi à ne pas reprendre un sourire même s'il en avait bien envie alors qu'il pensait que tout se dérouler à merveille. Il était assez heureux de ne pas être parti comme il lui avait dit et d'avoir eu cette idée alors qu'il voyait bien qu'il s'agissait d'un bon plan. Ensuite, il avait été assez surpris par sa réaction, il ne s'attendait pas du tout à le voir dégager sa main et recule brusquement si bien qu'il manqua de perdre l'équilibre. Il avait réussi à se rattraper au mur de justesse mais il n'aimait pas du tout cela alors qu'il devait avoir l'air assez faible de ne pas se rattraper immédiatement mais il avait eu plus de mal à cause de la blessure et de sa posture également. Il resta quelques secondes à fixer le mur pour cacher sa colère puisqu'il n'avait pas du tout été amusé sur le coup mais il s'en voulait surtout à lui-même alors qu'il devait paraître fort et que cela ne devait pas être le cas à cause de ce qu'il venait de faire. De plus, cela pouvait aussi signifier qu'il commençait à se méfier de lui et qu'il venait de comprendre que son comportement était assez étrange. Il tourna légèrement la tête dans sa direction sans rien dire en attendant qu'il prenne la parole en premier pour comprendre exactement cela même s'il pensait avoir vu juste.

- Pourquoi tu me dis ça !? C'est toi qui à essayer de me manipuler avant... Pas... Pas Jessica... Elle... Elle ne fera pas ça... Elle est sincère ! Tu es le seul qui veut ça ! Tu... Tu es u menteur et je ne veux pas te croire... Tout ce que tu dis est faux...


Il serra légèrement les dents alors qu'il venait bien de réaliser que ce qu'il faisait n'était pas normal du tout. En même temps, il n'agissait certainement pas ainsi pour lui venir en aide alors qu'il risquait de souffrir puisqu'il s'en fichait complètement. Quoique, pas tellement alors qu'il devait justement s'en servir mais il devait d'abord provoquer certains événements et il devait trouver quelque chose rapidement pour ne pas tout briser alors qu'il risquait de ne plus jamais l'écouter par la suite. Il voyait bien qu'il était assez en colère mais il ne faisait que prouver qu'il était assez atteint par ses paroles même s'il semblait avoir ouvert les yeux. Il devait maintenant trouver une excuse, il ne pouvait pas lui sortir qu'il faisait ça pour son bien alors que c'était complètement en contraction avec tout ce qu'il avait fait auparavant et il allait juste confirmer le fait qu'il voulait le monter contre elle pour une raison ou pour une autre. Il ne pouvait pas non plus lui sortir la vérité alors qu'il allait perdre et qu'il n'avait pas envie d'avouer deux fois de suite la vérité alors qu'il l'avait déjà fait en lui disant qu'il ne l'avait jamais aimé et qu'il lui avait simplement menti. Bref, il s'approcha rapidement de lui pour être assez proche, il le regardait droit dans les yeux en se fichant complètement de la proximité même si cela ne risquait pas de lui plaire. De toute façon, les paroles étaient également loin d'être agréable mais il pensait être plus crédible ainsi et il ne pensait toujours pas prendre de risque.

- En effet, je t'ai menti et j'ai essayé de te manipuler... Mais ça peut aussi être le cas de Jessica... Pour tout te dire... Je trouve ça assez énervant... Si j'ai pas réussi à faire de toi mon jouet alors je n'ai pas envie que quelqu'un réussisse même si je me demande si c'est pas déjà le cas avec elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]   Lun 19 Jan - 2:51

Cherise avait doucement ouvert les yeux pour regarder Luc, alors qu'il s'était assez éloigner de lui en retirant brusquement sa main. Il avait pu voir qu'il avait pratiquement perdu l'équilibre à ce moment, mais qu'il s'était rattraper de justesse. Le créateur ne pensa même pas un seul instant d'utiliser cela pour le piquer un peu et le faire réagir, il était beaucoup trop concentrer sur autre chose à l'instant pour simplement penser à se moquer de sa faiblesse ce qu'il n'aurait probablement pas hésiter s'il ne parlait d'un sujet comme celui là et que ces pensées ne tournait pas simplement autour de la jeune femme. Le concepteur était toujours en colère, mais il essayait tout de même de se contrôler un minimum, bien qu'il était sur le bord de tout laisser tomber pour se laisser complètement envahir par cette dernière. Cela risquait de dépendre de ce qu'allait dire le jeune tueur face à ses paroles. Maintenant qu'il y réfléchissait un peu, même si c'était toujours aussi flou à cause de tout le reste qui l'empêchait de voir clair à travers tout ça. Il était persuader que le jeune homme essayait encore de lui raconter n'importe quoi seulement pour le faire réagir et cela marchait très bien pour l'instant, car il n'arrivait pas à garder son calme. Forcément tout ce qui touchait Jessica, mais aussi un sujet comme la trahison et la manipulation, il ne voyait plus rien et il pouvait être vraiment imprévisible. Luc devait essayer encore une fois de le manipuler d'une nouvelle façon pour l'atteindre, mais il ne pouvait en être totalement sûr à cause de toutes ces pensés mélangées ensemble, mais pour l'instant c'était ce à quoi il pensait et il ne voulait pas s'en détacher, car il ne voulait pas voir ou accepter que Jessica pouvait le trahir comme il le disait. Pour l'instant il n'avait pas vraiment réagit, sauf s'enfoncer encore plus dans ses doutes qui était toujours très présent et qu'il ne risquait pas de perdre de si tôt. Il avait même très peur de rentrer à l'appartement maintenant, car il était assez effrayer par sa réaction en voyant la jeune femme. La dernière fois lorsqu'il était rentrer en colère et avec des doutes en tête après la journée au laboratoire avec Luc, il n'avait pas été doux avec elle et en ce moment c'était peut-être pire, car cela la concernait directement. Il ne pensait pas être capable de garder son calme et il était même près à la bombarder de questions sans vraiment réfléchir au conséquence. Il devait éviter cela, mais il ignorait comment pour l'instant, il était beaucoup trop perdu et beaucoup trop paniqué pour l'instant pour prendre le temps de réfléchir tranquillement à tout ça. Ce n'était pas vraiment le principale problème auxquels il pensait de toute façon. Il ne pouvait s'empêcher de chercher une réponse à toutes les questions qu'il se posait, mais c'était inutile, car il ne trouverait jamais la réponse sans poser directement la question à la concerner. La colère était aussi un facteur l'empêchant de se concentrer sur le moindre petit truc. Donc, il se retrouvait perdu, en colère, effrayer, triste, en étant pas du tout capable de penser à quelques choses. Avec tout cela, il ne réagit même pas alors que le plus jeune s'était approcher pour être assez proche de lui alors qu'il le regardait droit dans les yeux. Il était incapable de bouger pour l'instant, alors que la proximité lui aurait vraiment déplus et qu'il se serait éloigner encore s'il avait vraiment conscience de tout.

- En effet, je t'ai menti et j'ai essayé de te manipuler... Mais ça peut aussi être le cas de Jessica... Pour tout te dire... Je trouve ça assez énervant... Si j'ai pas réussi à faire de toi mon jouet alors je n'ai pas envie que quelqu'un réussisse même si je me demande si c'est pas déjà le cas avec elle...

Cherise serra fortement les poings, alors qu'ils en devenaient pratiquement blanc à cause de la force. Il tremblait toujours autant davantage sous le coup de la colère cette fois. Il ne bougeait pas alors qu'il ne le quittait toujours pas des yeux et la colère se lisait de plus en plus sur son visage. Non ce qu'il disait n'était pas vrai, Jessica ne l'utilisait pas comme un vulgaire jouet comme lui le souhaitait. Jessica allait devenir sa femme, ils allaient avoir un enfant et ils allaient être heureux et avoir une vie pratiquement normale. Alors pourquoi devait-il réagir ainsi? Tout simplement parce que, il doutait aussi de cette horrible idée. Il était énerver que le plus jeune lui dise cela, mais aussi que ce soit peut-être la vérité et que la jeune femme s'amuse uniquement avec lui à l'instant. S'il n'y croyait vraiment pas, alors il serait probablement capable de garder un peu son calme face à ces provocations, mais ce n'était pas du tout le cas et l'énervement l'envahissait de plus en plus et il finirait par craquer. Il croyait aux paroles de Luc et c'était en partie pour cela qu'il était aussi énerver, car il ne voulait pas y croire, mais c'était tout simplement trop tard et il ne pouvait pas s'enlever cette idée de la tête. Le créateur secoua la tête en essayant de chasser cela pour se convaincre du contraire qu'elle ne pouvait pas lui faire ça, c'était impossible pas après ce qu'ils avaient partager. Malgré qu'il est énormément de doute, il voulait défendre le fait qu'elle ne pourrait jamais faire cela, car il rejetait tout le reste, même s'il ne pouvait s'empêcher d'y croire au fond de lui. Cherise finit par réagir après quelque instant et il poussa violemment Luc contre le mur sans le quitter des yeux alors que sa colère était vraiment trop forte pour être contrôler et beaucoup trop visible, mais c'était toujours mélanger avec le reste des émotions qu'il ressentait. Il le maintenait contre le mur, alors que son corps ne semblait pas vouloir s'arrêter de trembler à cause de tout ce qui lui arrivait en même temps. Le créateur prit la parole d'une voix assez forte et malgré qu'il essaye de défendre la jeune femme ces paroles sonnèrent complètement fausse comme s'il avait du mal à croire en ces propres mots.

- C'est faux ! Elle... Je ne suis pas son jouet ! Je suis... Je suis important pour elle ! Elle n'est pas comme ça ! Elle n'est pas comme toi ! Elle ne ferais jamais une telle chose ! Alors ferme la maintenant ou je te ferai regretter tes prochaines paroles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]   Mar 20 Jan - 0:13

Luc attendait impatiemment la réaction du plus vieux, il avait horriblement hâte de savoir ce qu'il risquait de se passer maintenant alors qu'il y avait de nombreuses possibilités. Il se demandait s'il ne pouvait pas rentrer rapidement chez lui et s'en prendre à Jessica sans réellement le remarquer à cause de la colère. Il voyait bien que chacune de ses paroles l'avaient atteintes alors qu'il lui avait sorti directement qu'il avait voulu l'avoir comme jouet, même s'il l'avait déjà dit rapidement avant, mais il lui avait surtout balancer que cela pouvait être également le cas de sa future femme. Il était encore plus amusé par cette situation alors qu'il n'imaginait toujours pas prendre le moindre risque même s'il remarquait bien qu'il tremblait de plus en plus fort et qu'il continuait de serrer les poings, peut-être même qu'il avait mal à force. En tout cas, il restait persuadé qu'il était hors de danger alors qu'il devait être capable de se retenir et ne pas lui faire de mal puisqu'il s'agissait également de son ami et que dernier ne risquait pas de comprendre s'il avait mal en retrouvant le contrôle. De plus, il devait surtout être énervé par rapport à cette dernière alors il n'avait aucune raison de s'acharner sur lui plutôt que sur elle. Alors, il n'avait pas à hésité et fonçait tout simplement pour l'énerver de plus en plus alors qu'il avait pratiquement envie de le raccompagner juste pour voir ce qu'il allait faire en la voyant. Il ne savait pas tellement pourquoi il était effrayé à l'idée d'être manipulé alors qu'il pouvait tout arranger en restant seul et en se débrouillant sans l'aide de personne mais c'était sans doute à cause de cette mentalité qu'il ne parvenait pas à saisir tout ça. Il ne le quittait pas des yeux en penchant légèrement la tête en se demandant pourquoi il restait silencieux aussi longtemps puisqu'il s'énervait assez vite et qu'il avait tendance à agir immédiatement, surtout si quelqu'un osait le provoquer d'une façon ou d'une autre. Il bougea légèrement ses épaules pour les étirer mais il parvenait surtout à se faire mal tout seul même s'il n'avait rien laissé paraître. Il devait forcément bien faire attention à cela alors qu'il pouvait sauter sur l'occasion pour se moquer de lui en pointant du doigt sa faiblesse. Il pensait même qu'il avait pas mal de chance qu'il n'ait pas faire la moindre remarque lorsqu'il avait manqué de perdre l'équilibre. Peut-être bien qu'il était trop occupé à démêler le vrai du faux pour s'en apercevoir. Bref, il croisa doucement les bras alors qu'il commençait déjà à en avoir marre alors qu'il mettait trop de temps pour lui. Il était surtout agacé alors que tout ne venait pas immédiatement puisqu'il fonçait sans réfléchir, contrairement à l'autre qui prenait d'abord quelques détails en compte avant de faire quoi que ce soit, sauf dans certaines situations où il était incapable de réfléchir correctement. Il s'apprêtait à soupirer lorsqu'il fut violemment plaqué contre le mur et qu'il avait eu bien plus mal cette fois-ci alors qu'il ne s'y attendait pas du tout maintenant qu'il pensait surtout que c'était bien l'ancienne MJ qui devait payer. Il le regarda avec un air étonné pendant quelques secondes très rapide pour rester complètement impassible par cette situation. Il la trouvait un minimum amusante même s'il aurait bien préféré qu'il commence à le croire et qu'il soulève même d'autres points qu'il n'avait pas cité puisqu'il n'y avait pas pensé ou qu'il n'en n'avait pas connaissance. En tout cas, il était également agacé alors qu'il avait retenu de justesse une grimace et qu'il n'aimait pas du tout cela. Par conséquent, il était assez mélangé et cela avait créé un juste milieu pour qu'il soit assez calme.

- C'est faux ! Elle... Je ne suis pas son jouet ! Je suis... Je suis important pour elle ! Elle n'est pas comme ça ! Elle n'est pas comme toi ! Elle ne ferais jamais une telle chose ! Alors ferme la maintenant ou je te ferai regretter tes prochaines paroles !

Cette fois-ci, il avait immédiatement retrouvé son sourire et avait même ricané légèrement sur le coup tellement cela était magnifique. Il avait parfaitement senti qu'il ne se croyait pas lui même, peut-être bien qu'il essayait de se convaincre tout seul en même temps. Bref, tout cela était parfait puisqu'il avait réussi à mettre encore plus de doute dans sa tête alors qu'il était certain qu'il en avait déjà pour réagir ainsi. Il ne savait pas tellement pourquoi il devait également douter d'elle avant cette discussion mais cela pouvait sans doute lui être assez utile pour utiliser la source elle même. Il n'avait pas du tout prêté attention à cette menace alors qu'elle avait plutôt était clair. Pourtant, il ne pouvait y accorder de l'importance alors qu'il avait l'occasion d'en profiter maintenant alors qu'il semblait le croire doucement. C'était terriblement plus facile que de le persuader qu'il était sincère lorsqu'il lui disait qu'il l'aimait. Bref, il ne pensait pas qu'il allait le blesser réellement même s'il semblait être sur le pont de craquer. D'ailleurs, c'était bien cela qu'il attendait même s'il pensait que c'était plutôt la jeune femme qui risquait de s'en prendre plein de la gueule même s'il espérait qu'il n'allait pas du tout se retenir avec elle. Peut-être qu'il pouvait même la tuer ou alors lui faire assez de mal pour la perdre complètement alors que c'était parfait. Il risquait d'être assez perdu et de l'écouter plus facilement malgré tout ce qu'il lui avait dit et il pouvait même lui être reconnaissant de lui avoir fait ouvert les yeux. Dans tout les cas, cette situation était assez avantageuse pour lui tant qu'il n'était pas la cible directe mais il ne pensait pas cela réellement possible alors autant ne pas y penser. Alors, il restait contre le mur sans bouger de sa place pour simplement prendre la parole sans la moindre crainte et avec toujours ce sourire qui était même devenu moqueur.

- Idiot... Tu ne m'as pas cru parce que je t'ai avoué la vérité mais peut-être bien qu'elle a plus de patience et qu'elle est meilleure comédienne que moi... Tu es vraiment un jouet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]   Mar 20 Jan - 1:27

Cherise avait plaquer assez violemment le plus jeune contre le mur sans même penser un seul instant à sa blessure et à son ami. Il était beaucoup trop énerver pour seulement penser à une telle chose pour le moment et ce n'était peut-être pas très bien, car il risquait de répéter la même erreur de la dernière fois qu'il avait essayer d'éviter alors qu'il s'en était énormément voulu d'avoir fait une telle chose. Pourtant cette fois c'était légèrement différent, car ce n'était pas le même Luc et son ami n'allait pas avoir conscience de cela, bien qu'il pourrait avoir mal plus tard alors qu'il ne l'avait pas plaquer gentiment et qu'il n'allait pas en rester là s'il continuait de parler. Ce n'était certainement pas des paroles en l'air, c'était une vraie menace et il n'allait pas hésiter à lui faire mal s'il continuait de parler. Même s'il devait davantage agir ainsi avec la jeune femme, car c'était bien elle le principale problème pour l'instant, il allait tout de même s'en prendre au jeune tueur qui n'était tout de même pas complètement innocent là-dedans. C'était lui qui lui avait mit tous ces doutes en tête, il avait essayer de le manipuler à deux reprises et il lui avait fait mal en faisant bien exprès. Le créateur n'allait pas se retenir c'était certain et de toute façon, il ne voyait rien d'autre pour l'instant. Ces voix lui répétait sans cesse de faire du mal et de tuer et il les laissaient tranquillement prendre le contrôle sur lui et il était sûr qu'il craquerait aux prochaines paroles, mais il s'en foutait complètement pour l'instant et il allait mettre sa menace à exécution s'il continuait dans cette voie. Le sourire réussit seulement à le crisper et à resserrer légèrement, alors qu'il tenait toujours le jeune criminel contre le mur. Il voulait lui faire de mal, il ne voyait que ça, car il lui avait fait du mal en le faisant douter et en plus il arrivait même à le croire, mais il essayait tout de même de se convaincre du contraire sans trop y parvenir. Luc avait réussit à l'avoir complètement avec ces mots et plus grand chose pouvait l'aider à retrouver la confiance qu'il avait en la jeune femme pour l'instant, sauf peut-être elle en lui parlant, mais ce n'était pas complètement sûr qu'il soit convaincu à cent pour cent, c'était devenu impossible maintenant. En tout cas, le ricanement du jeune homme le fit se crisper légèrement et trembler encore un peu sans jamais le quitter des yeux. Il voulait le faire souffrir autant qu'il le faisait en ce moment en lui disant toutes ses choses horribles et qu'il ne pouvait s'empêcher de croire au fond de lui. C'était stupide de le croire après ce qu'il avait essayer de faire juste avant, mais tout ce qu'il savait sur Jessica. Ces parents et son fiancé qui réapparaissent peu de temps après s'être rencontrer. C'était une drôle de coïncidence quand même qu'il l'a retrouve maintenant et aussi cette femme qui avait les mêmes proportions que la jeune femme qui avait même essayer de se faire passer pour elle, probablement juste pour se protéger et éviter qu'il découvre la vérité. Et simplement à cause de ces trois choses, il arrivait à se raconter toutes sortes d'histoire, certaine à dormir debout tellement il était aller chercher cela loin, mais lorsqu'il doutait, il doutait énormément et il s'enfonçait profondément dans ses doutes en s'inventant pleins de choses qui peut être complètement débile et fou. Le créateur était comme ça, il arrivait à trouver des problèmes, alors qu'il en avait même pas ou qui était tout à fait minime, mais en plus de ça, cela touchait le pire sujet pour lui, donc ces doutes pouvaient grossir à une vitesse hallucinante juste à cause de quelques mots qui ne veut pas forcément dire quelque chose. Bref, Luc n'avait toujours pas prit la parole et il n'avait pas essayer de se dégager, même s'il avait du avoir mal et encore une fois le concepteur n'avait rien dit là-dessus puisqu'il était beaucoup trop concentrer et perdu sur le reste. Après quelques instants, il prit la parole sans perdre se sourire qui était devenu moqueur.

- Idiot... Tu ne m'as pas cru parce que je t'ai avoué la vérité mais peut-être bien qu'elle a plus de patience et qu'elle est meilleure comédienne que moi... Tu es vraiment un jouet...

Cherise se figea complètement sans pour autant bouger de sa place en le tenant toujours contre le mur pour l'empêcher de bouger, même s'il ne devait pas avoir l'intention de partir maintenant. Le créateur ne voyait plus rien à cet instant, il le regardait droit dans les yeux, mais il semblait absent et il y avait seulement ces voix qui arrivait à l'atteindre pour l'instant. Uniquement elles et ce n'était pas vraiment bon puisqu'elle lui murmurait des choses qui n'était certainement pas bon pour le plus jeune, ni même pour la jeune femme qu'il risquait de retrouver plus tard et dans son état ce n'était pas le bon moment. Le concepteur baissa finalement la tête, mais il était toujours complètement perdu dans son monde avec uniquement pour compagnie ce qu'il entendait dans sa tête. Les dernières paroles du jeune criminel avait réussit à achever les dernières résistances du créateur et il l'avait mit à bout. L'homme laissa échapper quelques mots faiblement qui était pratiquement un murmure, ce n'était pas adresser au plus jeune, ni même pour lui-même, il s'adressait bien à quelqu'un qui n'était pas présent, mais Luc n'allait pas forcément le comprendre. Ces mots furent simplement " Oui... Je vais le faire... ". Après cela, il releva la tête avec un regard bien différent de celui qu'il avait juste avant. Il semblait plus trop perdu, il semblait surtout absent, mais après quelques secondes à le regarder un sourire mauvais apparut sur son visage et il attrapa brusquement Luc par le col de sa veste et par le bras pour le faire pivoter rapidement pour ensuite le pousser sur le lit qui n'était pas trop loin avant de se placer au dessus de lui en le retenant fermement encore une fois. Il n'était plus complètement lui-même en se moment, un peu comme la dernière fois avec l'autre Luc. Il s'était à nouveau laisser emporter par ses murmures qu'il entendait et cela ne risquait pas de se calmer de si tôt, car il avait l'intention de faire du mal au plus jeune, alors qu'il l'avait aussi fait souffrir, mais aussi à la jeune femme, car dans cet état il était persuader d'une seule chose, qu'elle lui mentait pour le manipuler. Cherise approcha doucement son visage du sien en restant tout de même à une distance raisonnable avant de se mettre à appuyer sur la blessure de Luc.

- Je ne suis pas un jouet... C'est toi qui sera le miens pour aujourd'hui et ne croit pas que je vais m'arrêter comme tu l'as fais ! Oh, mais ne t'inquiète pas... Tu ne seras pas le seul... Jessica aussi va y passer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]   Mer 21 Jan - 0:30

Luc restait immobile, alors qu'il était bloqué de toute façon mais il n'avait aucune envie de partir alors qu'il s'amusait assez malgré la douleur. De toute façon, il était prêt à endurer n'importe quelle souffrance sans broncher, sauf une exception auquel il ne pensait jamais. En tout cas, il ne le quittait pas des yeux pour ne rien manquer alors qu'il se demandait s'il ne devait pas tout l'envoyer chez lui alors qu'il était assez énervé et que sa réaction, au retour de sa future femme, risquait d'être fort amusante. Il était déçu de ne pas y assister alors qu'il ne pouvait pas prendre ce risque pour plusieurs raisons. Il pouvait très bien vouloir se défouler sur quelqu'un d'autre après s'il n'était pas encore plus en colère après s'en prendre à Jessica. Ensuite, il pouvait bien reprendre ses esprits et se calmer avant d'être capable de la tuer et elle risquait de deviner immédiatement un problème s'il assistait à la scène sans chercher à arrêter le plus vieux. Il voyait bien qu'il parvenait à l'atteindre directement avec ses paroles et il ne pensait toujours pas en recevoir toutes les conséquences puisqu'il était persuadé qu'il ne pouvait pas aller plus loin même s'il l'avait plaqué contre un mur à deux reprises en quelques minutes et en voulant sans doute lui faire mal. Il s'en fichait complètement pour l'instant pour trouver seulement cette situation amusante alors il n'allait pas s'en plaindre même s'il voulait bien qu'il le lâche maintenant puisqu'il commençait à avoir du mal à tenir bien debout maintenant. Pourtant, il ne laissait rien paraitre pour ne pas sembler faible surtout dans cette situation même s'il ne sentait pas totalement le danger mais il était toujours ainsi. Il devait être constamment fort pour survivre et se débrouiller tout seul puisqu'il n'avait pas besoin d'aide. Bref, il gardait son sourire moqueur puisqu'il se demandait si son hypothèse n'était pas possible mais cela n'était pas tellement important du moment qu'il le croyait et qu'il faisait n'importe quoi avec elle en laissant la colère et la folie l'envahir. Puis, il l'entendit murmurer quelques mots et il pencha légèrement la tête sans tout comprendre. Il allait faire quoi ? Soudain, il reprit son sourire s'il ne se demandait pas s'il voulait dire qu'il le croyait et qu'il allait poser des questions et même attaquer la jeune femme. En tout cas, il n'imaginait pas une seule seconde ce qu'il allait lui arriver à partir de maintenant. Il voyait bien son regard vide mais il ne trouvait pas cela aussi étrange et il risquait d'avoir encore plus de facilité à le manipuler s'il n'avait pas conscience de tout mais il était sans doute aussi imprévisible. Bref, il s'apprêtait à prendre la parole lorsqu'il s'arrêta brusquement en voyant son sourire mauvais. Il haussa légèrement un sourcil en se demandant si la situation n'était pas plus compliqué que ce qu'il semblait croire alors sur cette réaction était plutôt étrange mais il ne fit pas la moindre remarque alors qu'il voulait d'abord y réfléchir pour ne pas faire d'erreur. D'ailleurs, c'était bien le pire moment pour faire n'importe quoi alors qu'il risquait gros en faisant la moindre erreur. Il décida de prendre la parole pour lui signaler qu'il pouvait peut-être rentrer alors qu'elle l'attendait sans doute même s'il n'en n'avait aucune idée alors qu'il ne savait pas à quelle heure elle pouvait bien terminer. Encore une fois, il n'avait pas eu le temps de faire quoi que ce soit que la réaction du plus vieux le prit de cour. Quoique, c'était bien pire que tout le reste maintenant puisqu'il l'avait attrapé brusquement pour le tirer vers le lit. Il n'avait pas immédiatement réagi même s'il avait perdu son sourire et qu'il semblait assez perdu. Il ne remarquait pas tellement ce qu'il allait se passer, ou plutôt il ne voulait pas y songer et il se persuadait qu'il voulait simplement lui faire mal comme en appuyant sur sa blessure. Pourtant, il ne s'agissait pas seulement de cela mais il semblait uniquement agacé par cette position même s'il n'osait pas imaginer le pire.

- Je ne suis pas un jouet... C'est toi qui sera le miens pour aujourd'hui et ne croit pas que je vais m'arrêter comme tu l'as fais ! Oh, mais ne t'inquiète pas... Tu ne seras pas le seul... Jessica aussi va y passer...


Cette fois-ci, il changea brusquement pour devenir beaucoup plus énervé et cela se voyait parfaitement sur son visage et dans ses yeux. Pour l'instant, il ne semblait pas avoir peur et ce n'était pas encore le cas puisqu'il s'imaginait y échapper sans le moindre problème mais il risquait de changer s'il réalisait que ce n'était pas le cas. En attendant, il était simplement furieux et il tremblait même de rage le alors qu'il osait le menacer ainsi. Il n'allait certainement pas se laisser faire et il ne supportait pas l'idée d'être dans cette situation complètement opposé à ce qu'il voulait au début. Il n'avait pas accepter ce qu'il allait peut-être se passer mais il ne risquait pas de le faire avant de bien comprendre qu'il ne pouvait rien faire et qu'il était complètement impuissant face à cela. Bref, il le regardait droit dans les yeux avec ses tremblements de rage toujours bien présents et qui ne voulait cesser alors qu'il n'y faisait même pas attention pendant qu'il réfléchissait à une solution. En tout cas, il ne pouvait pas se dégager alors qu'il essayait déjà, il y mettait assez de force sans y parvenir et en se faisant encore plus mal alors qu'il appuyait sur la blessure. D'ailleurs, il risquait de se débattre bien plus par la suite puisqu'il pensait surtout y échapper grâce à quelques paroles et son arrogance l'empêchait encore de paniquer. Il rapprocha rapidement sa tête pour lui donner quand même un coup aussi alors qu'il ne pouvait pas faire grand chose d'autre. Il le regardait droit dans les yeux sans cacher sa colère alors qu'il prenait la parole.

- Dégage tout de suite de là... Va plutôt t'amuser avec Jessica maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]   Mer 21 Jan - 1:50

Cherise tenait toujours fermement le plus jeune qui était en dessous de lui et il ne pensait pas un seul instant qu'il allait être capable de se dégager puisqu'il était affaiblit par sa blessure. Lui aussi était toujours affaiblit à cause de sa maladie, mais toutes les paroles qu'il lui avait lancer lui avait redonner un peu de motivation et de force et il n'allait pas abandonner à cause de cela ou tout simplement en se rappelant de son passé. Il n'y pensait même pas un seul instant et il allait le faire souffrir sans s'arrêter comme Luc l'avait fait juste avant. Il en avait rien à foutre d'avoir son approbation, contrairement à s'il était complètement normale, il n'aurait jamais été capable de faire cela, mais dans son état il était capable de tout, tout simplement, car il était pousser à agir comme ça et qu'il ne pouvait pas penser à autres choses que faire du mal, puisqu'il avait eu aussi très mal en attendant toutes ses paroles. Il allait lui faire regretter d'avoir essayer de le manipuler et d'utiliser ces doutes contre lui, même s'il était en train de le croire complètement et qu'il risquait d'aussi aller faire du mal à Jessica lorsqu'il allait en avoir finit avec le jeune tueur. Elle risquait de ne rien comprendre à ce qui arrivait, mais cela n'avait absolument aucune importance pour lui en ce moment et il pensait uniquement à faire mal aux personnes qui pouvaient le trahir ou le manipuler et c'était bien le cas du jeune tueur et peut-être aussi la jeune femme, il en était persuader à cause de tout ce qu'il avait entendu jusqu'à maintenant et de toutes les choses qui était arriver jusqu'à aujourd'hui. Bref, le jeune criminel semblait beaucoup plus énervé pour l'instant et il avait perdu se petit sourire amusé qui l'avait bien énervé jusqu'à maintenant. Les rôles étaient inverser maintenant et c'était lui qui avait le contrôle de la situation et c'était bien mieux comme ça. Le créateur ne perdait pas son sourire mauvais sans le quitter des yeux en le tenant toujours pour l'empêcher de bouger. Le concepteur sentait également les tremblements du plus jeune, mais il ne pensait pas que c'était à cause de la peur, mais bien à cause de la colère qu'il réagissait ainsi et cela l'amusait de plus en plus. Il avait complètement mit de côté ses doutes pour seulement se concentrer sur les deux personnes importantes à ces yeux qui devaient être en train de le trahir et qu'il allait leur faire payer. Il fut encore plus amuser alors qu'il essayait de se dégager, mais ceci n'allait pas le faire lâcher même s'il faisait cela avec beaucoup de force. Il risquait juste de s'épuiser davantage et se faire mal et donc c'était parfait s'il ne pouvait plus rien faire ensuite, cela allait être encore plus simple pour lui qui ne risquait pas d'abandonner même si le plus jeune ne voulait pas et qu'il se débattait avec force. Il allait se venger un peu de tout ce qu'il lui avait dit et il allait se venger sur la jeune femme sur des choses qui n'était pas complètement sûr, mais il y croyait vraiment fermement, donc il n'allait pas se retenir comme la dernière fois ou il avait préférer ne pas rentrer à l'appartement pour ne pas lui faire de mal. Il avait passer sa colère sur son ami et il était rentrer légèrement plus calme, mais il ne pensait pas que ça allait passer aussi facilement cette fois et la jeune femme n'allait pas y échapper. Cherise n'eu pas le temps de reculer lorsque Luc s'approcha pour lui mettre un coup de tête, ceci réussit à le mettre bien plus en colère, mais il n'avait quand même pas perdu son sourire malgré la douleur. De toute façon, le plus jeune avait du se faire mal aussi à cause de ça et cela n'allait pas l'arrêter.

- Dégage tout de suite de là... Va plutôt t'amuser avec Jessica maintenant...

Cherise sourit un peu plus en resserrant son emprise sur lui, car il n'avait pas l'intention de le laisser s'en tirer aussi facilement. Il l'avait écouter jusqu'à maintenant et il avait cru toutes ces paroles, mais cette fois cela n'arrivera pas. Il n'allait pas l'écouter et il allait se défouler sur lui même s'il devait ne pas avoir envie du tout. Il savait que son ami n'aimait pas trop d'être d'en des positions de faiblesse et d'infériorité et c'était bien le cas à l'instant, mais il s'en foutait pas mal et il allait quand même continuer. Cela devait être encore pire pour lui et il n'était certainement pas là comme l'autre qui l'avait laisser complètement faire. Il l'avait provoquer exprès et il ne pensait peut-être pas que ça allait lui retomber dessus ensuite, mais il s'était complètement tromper. Le créateur gardait son sourire alors qu'il s'approcha rapidement pour lui mordiller l'oreille sans aucun ménagement et en restant assez dur avec lui. Il n'avait plus rien à faire de lui et même de son ami qui allait ressentir les mêmes douleurs plus tard lorsqu'il allait revenir et il n'allait certainement ne plus ce souvenir de ce qui était arriver. Bref, il continuait sa petite torture en descendant dans son cou en restant toujours aussi brusque avant de reculer en le regardant toujours droit dans les yeux et en le maintenant toujours contre le lit. Il resta tout de même assez loin pour éviter un nouveau coup de tête, car cela devait être la seule façon pour lui de l'attaquer, car même en se débattant, il ne risquait pas d'y arriver. Il avait beaucoup plus de force que lui malgré que cinq jours avant il n'arrivait même pas à bouger de son lit. Pour l'instant il allait bien et il avait eu un petit coup de force en perdant le contrôle de lui-même et en se laissant envahir par les voix dans sa tête qui lui murmurait toujours des mots. Le créateur prit ensuite la parole d'une voix amusée sans le quitter des yeux.

- Oh non… Ne compte pas la dessus… Jessica y passera plus tard… Tu l’as chercher, alors je commencerai par toi ! Et contrairement à toi… Je me sens beaucoup mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]   Mer 21 Jan - 23:56

Luc semblait toujours aussi énervé à cause de la situation même s'il pensait fermement s'en sortir sans trop de problème. Il était persuadé de pouvoir trouver les mots exactes pour le pousser à partir et à s'en prendre plutôt à la jeune femme pour se sauver lui-même et échapper à tout ce qui risquait d'arriver. De plus, il pouvait également abandonné en se rendant bien compte qu'il faisait également du mal à son ami, il comptait bien s'en servir en cas de nécessité. Puis, il pouvait en venir également à la force même s'il se débattait déjà et qu'il ne parvenait à rien du tout mais il se disait simplement qu'il ne mettait pas toute sa force, cela n'était pas tout à fait tord d'ailleurs. Bref, il cherchait ses prochaines paroles pour ne pas devoir se battre alors qu'il était capable de perdre à cause de la blessure puisqu'il était certain de le maîtriser facilement sans être blessé mais il avait du recevoir cette maudite balle et faire n'importe quoi alors qu'il devait plutôt se reposer mais il n'avait pas pu s'en empêcher alors qu'il avait ce rendez-vous et il s'était dit qu'il pouvait rentrer dormir plus tard alors il ne s'y était pas attardé davantage même s'il était sérieusement désavantagé à cause de cela. En tout cas, il avait arrêté de bouger alors qu'il avait vu son sourire s'agrandir doucement et resserrer son étreinte. Il se demandait doucement s'il n'avait pas fait une erreur quelque part mais il refusait catégoriquement de l'accepter. Il le regardait droit dans les yeux pour soutenir ses propos alors qu'il devait obligatoirement le faire changer d'avis puisqu'il refusait catégoriquement la situation actuelle qui était des plus catastrophique pour lui. Il ne supportait pas être en infériorité ainsi même s'il tentait de ne rien laisser paraître à part sa rage et il n'avait pas de mal pour l'instant. Pourtant, il avait bien des doutes mais il préférait ne pas y penser et se préoccuper des autres problèmes avec qu'il cherchait des solutions pour ne pas réfléchir à cette journée et à ce moment précis qu'il n'appréciait pas du tout. Il voulait partir au plus vite et très loin de lui alors qu'il pouvait peut-être recommencer mais il risquait de revenir plus tard ensuite. Il ne voulait pas être en dessous de qui que ce soit alors qu'il devait paraître pour quelqu'un de faible et ayant besoin des autres pour survivre sans être fichu de se débrouiller tout seul mais il ne le prouvait pas tellement puisqu'il risquait de changer d'attitude par la suite. Bref, il resta complètement surpris alors qu'il venait de se baisser rapidement pour lui mordre assez fort l'oreille sans faire attention à la délicatesse. Il ne savait pas tellement quoi faire alors que cela prouvait qu'il n'avait pas du faire attention à ce qu'il avait dit avant. Bref, il resta toujours assez étonné alors qu'il descendait dans son cou mais il ne pouvait pas se laisser faire. Il devait forcément résister et se battre mais il ne comprenait pas comment tout avait pu dérapé par la suite. Il pensa trop tard qu'il pouvait peut-être l'attaquer avec sa tête alors qu'il était bloqué et qu'il ne pouvait se dégager. Il regrettait de ne pas pouvoir le mordre puisqu'il n'allait pas hésiter à se battre comme un animal pour tout éviter. Il essayait d'être uniquement en colère en oubliant le reste mais il avait bien du mal à ignorer ce qu'il venait d'entendre et ce geste assez clair puisqu'il était loin d'être doux avec lui. D'un côté, il s'attendait à le voir beaucoup moins doux avec lui qu'avec l'autre mais n'avait pas pensé qu'il puisse l'obliger en se fichant de son avis alors qu'il n'était pas du tout consentant. Ensuite, il l'avait écouté attentivement alors qu'il venait de prendre la parole avec cette voix amusé qui ne faisait que l'irriter à cause de cette situation si particulière.

- Oh non… Ne compte pas la dessus… Jessica y passera plus tard… Tu l’as chercher, alors je commencerai par toi ! Et contrairement à toi… Je me sens beaucoup mieux !

Cette fois-ci, il commençait réellement à avoir peur puisqu'il lui sortait tout ce qu'il n'osait imaginer. Il devait forcément partir. Fuir. Être loin de lui pour ne pas connaître ça et ne plus jamais se retrouver dans une telle situation. Il resta figé quelques secondes avant de se débattre en utilisant bien toute ses forces. Il devait à tout prix réussir à s'enfuir mais il parvenait simplement à se faire de plus en plus mal et de s'épuiser complètement. Il se sentait horriblement mal alors qu'il ne parvenait pas à se dégager, il avait beau ne pas arrêter de bouger mais il le tenait fermement. Il ne laissait pourtant rien paraitre par rapport à la souffrance alors qu'il y était habitué à part ce qui risquait d'arriver. Il n'avait jamais fait cela avec une personne non consentante et il ne comptait pas commencer de toute façon. Il voulait partir mais il ne pouvait pas fuir aujourd'hui alors qu'il était titre tard pour jouer cette carte. Il réalisait bien qu'il allait peut-être échouer et connaître une nouvelle fois alors qu'il le refusait complètement. Portant, il avait également peur de la tournure des événements même s'il espérait le cacher complètement. Il tentait toujours de bouger pour qu'il le lâche mais il n'avait pas assez de force alors qu'il avait fermé les yeux. Il préférait ne pas les montrer plutôt que d'avouer directement ce qu'il pouvait ressentir face à tout ce qui pouvait passer à cette époque. Il devait trouver les mots justes pour qu'il abandonne et qu'il renonce à cette idée qui était loin de lui plaire. Il prenait donc la parole en essayant de montrer simplement la colère mais rien d'autre pouvant être problématique.

- J'en ai rien à foutre que tu ailles mieux ! Dégage ! Bordel ! Tu vas blesser aussi ton ami ! Arrête !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]   Jeu 22 Jan - 1:41

Cherise ne bougeait pas de sa place sans le quitter des yeux et sans perdre ce sourire amusé et mauvais à la fois de son visage. Il ne pensait vraiment plus qu'à une chose, c'est de faire du mal aux personnes qui le faisait souffrir, mais il ne se rendait pas compte sur le coup qu'il risquait gros en agissant ainsi. Il pouvait perdre les deux personnes importantes à ces yeux juste à cause de ce comportement et de choses qui ont été dites et qui n'est pas forcément vrai, car le jeune criminel lui avait toujours mentit jusqu'à maintenant. Pourtant, il ne voyait plus rien de cela et il croyait en ces paroles concernant la jeune femme, mais il voulait lui faire de mal à lui à cause de la dernière fois, alors qu'il avait essayer de le manipuler en lui disant les mots qu'il n'aimait pas trop entendre, mais aussi à cause de tout ce qui lui avait balancer jusqu'à maintenant même si cela n'était pas forcément vrai. Peut-être aurait-il mieux fait de ne pas réagir à ses provocations, mais il s'était retenue tellement longtemps et même la dernière fois il aurait pu craquer, mais ce qui l'avait empêcher d'exploser était bien son état lamentable. Aujourd'hui, il allait assez bien, même s'il se sentait assez faible et qu'à la fin de la journée il risquait d'être complètement mort, il n'avait pas pu retenir sa colère de sortir et elle ne risquait pas de disparaître de si tôt. Le créateur aurait peut-être mieux fait de continuer de résister à tout ça, car il allait s'en prendre aux deux personnes qu'il aimait énormément pour des choses qui n'était peut-être même pas réel, mais il n'arrivait simplement pas à voir autre chose que cela, il était certain maintenant que tout ce qu'avait dit Luc était vrai et il était terriblement énerver à cause de cela, il devait donc se défouler un peu sur les principales concerner malgré les conséquences qu'il allait suivre ses gestes. Il n'y pensait même pas à l'instant, tout ce qu'il répétait dans sa tête c'était la possibilité que Jessica le manipule et l'utilise uniquement comme un jouet pour mieux le briser plus tard, alors qu'elle devait penser qu'il est un monstre et aussi que le jeune tueur avait essayer de le manipuler d'une façon qu'il n'appréciait pas du tout et qu'il essayait toujours de le faire en utilisant tout ça contre lui. Cela marchait plutôt bien, car il avait réussit à le mettre en colère, mais il ne devait pas s'attendre à ce que le concepteur décide de s'attaquer à lui en premier, mais il avait des bonnes raisons de le faire et il n'allait pas s'arrêter même si le plus jeune le suppliait. Il était de toute façon persuader qu'il n'en arriverait pas là, il était beaucoup trop fière pour faire cela et Luc souhaitait se montrer fort, donc il risquait surement d'endurer cela si c'était vraiment inévitable ce qui était le cas. En tout cas, après ses paroles le jeune homme était rester complètement figer se qui fit sourire un peu plus le créateur. Tout comme lui, il avait bien envie de voir de la peur dans les yeux du plus jeune, mais il ne savait pas s'il parviendrait à cela. Le jeune criminel commença à se débattre à nouveau avec beaucoup plus de forces, mais le concepteur ne lâchait pas prise et ne perdait pas son sourire qui se voulait encore plus amuser, car ces efforts pour essayer de se dégager était complètement vain. Il n'allait pas lâcher prise et il était sûr d'être beaucoup plus fort que lui alors qu'il était blesser. Il ne pensait quand même pas qu'il était plus faible que lui en temps normal non plus, mais d'une force équivalente, mais en tout cas pour l'instant il aurait beaucoup de facilité à le retenir même s'il essayait de se retirer. Luc risquait juste de s'épuiser davantage et de se faire très mal, il ne pensait même pas à cela d'ailleurs. Même s'il se faisait mal, Cherise n'y porterait même pas attention dans son état actuel. Il ne portait même plus attention aux doutes qu'il avait, il voulait seulement faire du mal pour l'instant en écoutant ces voix dans sa tête. De toute façon, il était convaincu par tout ce qu'il lui avait dit maintenant. Le jeune homme continuait de bouger pour ensuite fermer les yeux, alors que le créateur ne bougeait toujours pas de sur lui et il l'observait pour apercevoir la moindre trace de peur sur son visage.

- J'en ai rien à foutre que tu ailles mieux ! Dégage ! Bordel ! Tu vas blesser aussi ton ami ! Arrête !

Cherise avait toujours son sourire et il se pencha légèrement pour être plus près de son visage en restant tout de même à une bonne distance pour éviter un nouveau coup de tête qui n'était pas tellement agréable à recevoir. Il n'en avait rien à foutre pour l'instant de son ami et il n'y pensait même pas, il allait le blesser oui, mais ce n'était pas très important pour lui. Puis, il lui avait dit de venir le voir lorsqu'il était comme ça, donc il ne pourrait lui en vouloir. Ce Luc n'avait juste aucune chance d'être là à sa place, il allait subir les conséquences, mais il l'avait bien chercher donc il le méritait. Il n'avait pas arrêter de lui lancer pleins de choses horribles, il avait essayer de le manipuler d'une façon désagréable et il lui avait fait mal exprès, donc il méritait ce qui lui arrivait à cet instant. Avant de prendre la parole et pour bien lui faire comprendre qu'il n'avait pas l'intention d'abandonner malgré qu'il lui demande. Le concepteur s'approcha à nouveau pour l'embrasser dans le cou et remonter rapidement jusqu'à ses lèvres pour l'embrasser rapidement pour le surprendre un peu et aussi pour éviter tout coup ou tout simplement de se faire mordre, car il était sûr qu'il pouvait très bien lui faire cela seulement pour se dégager. Il s'allongea un peu plus sur lui pour le bloquer un peu plus et pouvoir passer une main sur son torse pour le caresser en restant toujours aussi dur avec lui même s'il était bien blesser. Cherise prit ensuite la parole de la même voix qu'avant pour lui expliquer qu'il n'allait pas lâcher l'affaire comme ça et aussi s'amuser à le provoquer un peu.

- Je m’en fou complètement de lui faire mal… Il m’a même proposer de venir à chaque fois le voir quand je suis comme ça, mais t’as juste pas de chance d’être là à sa place ! Je ne m’arrêterai pas pour ça ! Aurais-tu peur par hasard Luc? Tu m’as fais vivre la même chose, il y a cinq jours, tu vas voir que ce n’est pas agréable d’être là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]   Ven 23 Jan - 0:02

Luc gardait les yeux fermés maintenant pour ne rien laisser paraître alors qu'il voulait tout cacher puisqu'il avait assez de mal à dissimuler ses émotions. Il en profitait pour réfléchir rapidement à ce qu'il venait de lui sortir pour échapper à cette situation. En tout cas, il devait continuer de croire qu'il n'allait pas aller plus loin. Surtout qu'il venait de lui faire remarquer un point important alors qu'il était persuadé qu'il pouvait s'arrêter grâce à cela. Il ne le croyait pas capable de continuer cela alors qu'il venait de lui sortir qu'il risquait de blesser son ami en même temps et il imaginait ce dernier stopper immédiatement en remarquant cela alors qu'il devait toujours s'en vouloir pour la dernière fois où il s'était laissé emporter par la colère. Bref, il devait rester calme et il gardait les yeux fermés pour cette raison alors qu'il ne devait rien laisser paraître mais il ne pouvait pas s'empêcher d'imaginer les pires scénarios si bien qu'il n'était pas tellement rassurée. Il n'avait pas pu le voir approcher son visage du sien ou simplement garder son sourire alors qu'il ne pouvait pas voir également sa réaction face à ses paroles alors qu'il en avait besoin pour savoir quoi faire ensuite. Il ne pouvait pas s'arrêter aussi facilement mais il y avait forcément un sujet pouvant le toucher et l'obliger à arrêter pour une raison ou une autre. Il cherchait rapidement une autre solution alors qu'il ne savait pas s'il avait réussi à le faire changer d'avis ou non mais autant avoir de nouvelles ressources s'il s'agissait d'un échec. Bref, il devait s'en sortir et il continuait de se débattre mais légèrement moins fort maintenant puisqu'il se préoccupait énormément à l'impression qu'il dégageait. Il ne voulait pas paraître faible mais il ne savait pas exactement comment s'en sortir. Il espérait avoir réussi à titre sur une corde sensible en lui sortant qu'il faisait aussi du mal à son ami. Il se maudissait doucement de ne pas avoir pensé plus tôt à cette possibilité alors qu'il devait supporter les conséquences de ces actes. Il avait cru tout de suite qu'il allait s'en prendre uniquement à Jessica et il était même curieux de savoir ce qu'il risquait de faire en rentrant et en la voyant. Cependant, il ne pensait pas du subir une conséquence ou une autre et il avait été légèrement surpris que cela arrive. Il restait insensible en apparence mais il bouillonnait intérieurement alors qu'il ne supportait pas une telle position et il ne pensait pas que les événements puissent prendre une telle tournure. En tout cas, il n'avait pas supporté de le sentir l'embrasser dans le cou pour ensuite rejoindre ses lèvres et reculer la tête pour éviter tout se soit. Il avait bien la réponse puisqu'il venait de prouver qu'il se foutait complètement de ce qu'il venait de dire. Il n'avait pas pu s'empêcher d'ouvrir brusquement les yeux à cause de ce contact qui était loin d'être présent. Il avait réussi à retenir un sursaut alors qu'il bougeait légèrement pour le bloquer plus et sans doute être dans une position plus confortable mais également pour lui caresser le torse. Il n'aimait pas du tout être touché maintenant à cause de sa position et qu'il n'avait donc pas envie de faire, ou plutôt de subir, une telle chose. Bref, il n'avait pas eu le temps de l'attaquer lorsqu'il avait été plus proche et il regrettait énormément alors qu'il n'aurait pas hésité à le mordre comme un vulgaire animal. Puis, il était loin d'être doux, il détestait cela et il n'avait pas envie d'être traité de la même façon mais il voyait tout cela d'une façon bien différente à cause de cette situation.

- Je m’en fou complètement de lui faire mal… Il m’a même proposer de venir à chaque fois le voir quand je suis comme ça, mais t’as juste pas de chance d’être là à sa place ! Je ne m’arrêterai pas pour ça ! Aurais-tu peur par hasard Luc? Tu m’as fais vivre la même chose, il y a cinq jours, tu vas voir que ce n’est pas agréable d’être là !

Le tueur n'avait pas pu retenir un léger tremblement alors qu'il était de plus en plus persuadé de ne pas être capable de s'échapper. Il voulait pourtant partir et être le plus loin possible de lui mais il n'en n'était pas capable tout seul. Bref, il devait trouver une autre solution alors qu'il ne pensait pas du tout à cet ami et il avait même soulevé un point loin d'être stupide. Il s'était souvenu que ce dernier avait eu la mauvaise idée de lui dire qu'il devait forcément le voir s'il était sans cet état même s'il devait également en souffrir. Il était assez facile de deviner qu'il était incapable de lui vouloir même s'il le blesser gravement. Cependant, il ne savait pas tellement quoi dire maintenant puisqu'il n'avait plus trop d'idée et qu'il le regardait droit dans les yeux. Il était assez énervé puisqu'il venait de mettre en avant le fait qu'il pouvait sans doute avoir peur. Il détestait cela également puisqu'il se devait d'être constamment fort. Ensuite, il n'avait pas apprécier qu'il lui ait rappelé qu'il avait tenté de faire exactement la même chose mais il avait l'impression d'être comparé à lui et il ne pouvait le supporter. Il était bien plus fort que lui et il avait du mal juste à cause de la blessure et que cela ne voulait strictement rien dire. Ils étaient complètement différents et il ne voulait en aucun mal qu'il refasse la moindre remarque. Il devait bien prendre la parole pour se défendre mais il n'avait pas le moindre argument à fournir alors il se trouvait silencieux pour l'instant. Pourtant, cela changeait tout aussi vite puisqu'il devait continuer de se plaindre. Il le regardait droit dans les yeux en étant toujours furieux mais il pouvait également remarquer une faible lueur de peur alors qu'elle n'était rien par rapport à ce qu'il ressentait vraiment alors qu'il avait cette impression de ne pouvoir y échapper. Il continuait de se débattre en même temps alors qu'il parvenait simplement à se faire mal davantage mais il n'avait pas le choix.

- Dégages ! Je veux pas ! J'ai pas peur ! Je suis pas comme toi ! Bouges !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]   Ven 23 Jan - 1:24

- Dégages ! Je veux pas ! J'ai pas peur ! Je suis pas comme toi ! Bouges !

Cherise avait envie d'exploser de rire face à ce Luc qu'il trouvait complètement pitoyable. Il avait comprit qu'il avait fermer les yeux justement pour éviter de montrer ses émotions, mais maintenant qu'ils étaient ouvert, il pouvait voir de la peur bien qu'elle n'était pas présente autant qu'il le voudrait. Contrairement à un peu plus tôt, il voyait tout et il faisait attention aux réactions et à se qu'il laissait paraître. Tout à l'heure, il était beaucoup trop concentrés sur ses doutes pour simplement se moquer de sa faiblesse qu'il avait montrer à deux reprises, alors qu'il avait faillit tomber, mais malheureusement pour lui cette fois il n'allait pas hésiter à lui remettre en pleine face ce qu'il pouvait voir et tant pis si cela l'énervait encore plus. Le jeune tueur n'allait probablement plus trop vouloir le voir après cela, mais il prenait son temps pour bien lui faire comprendre qu'il ne pouvait pas s'échapper à ce qui arrivait et il voulait aussi voir plus de peur qu'il montrait trop peu pour l'instant. C'est bien ce que lui avait essayer de faire la dernière fois quand il était venue chez lui et il allait lui faire la même chose seulement pour se venger. Pourtant, Luc n'avait pas du tout réussit il y a cinq jours à refaire ressortir cette peur qu'il avait bien ressentit tout de même, car ces souvenirs du passé l'envahissait toujours lorsqu'il était dans une position d'infériorité. Il était bien meilleur pour cacher ses émotions et garder le contrôle de lui même, sauf pour certain sujet comme celui là. Le concepteur avait réussit à se retenir pendant plusieurs jours, alors que sa colère était déjà présente la dernière fois qu'il l'avait vu, d'ailleurs le sujet de la dernière fois avait réussit à briser cette épaisse armure autour de lui et il avait commencer à le croire, c'est en partie pourquoi il en est là maintenant. Il n'avait pas pu s'empêcher d'exploser complètement à cause de tout ces doutes et de la colère que lui provoquait les paroles du plus jeune, alors qu'il avait essayer de le manipuler en lui sortant des mots qu'il n'aimait pas entendre de la bouche d'une personne comme lui sans être complètement sûr de sa sincérité, même si maintenant il ne pensait plus trop à ses doutes, seulement pour se concentrer sur sa colère et sa petite vengeance. Le créateur était complètement différent pour l'instant et il ne risquait pas de reprendre le contrôle de ses pensés pour le moment. Il était profondément toucher par toutes les paroles et tout ce qu'il lui avait fait avant et sa colère beaucoup trop forte pour être calmer comme ça, puis la réaction du plus jeune n'était pas là pour l'encourager à reprendre le contrôle de ses pensés. Il continuait quand même de lui balancer des choses méchantes et il continuait de se débattre, ce qui lui donnait plus le gout de continuer qu'autre chose, mais il n'allait surement pas s'arrêter même s'il se mettait à le supplier, bien que cela ne risquait de ne jamais arriver avec le jeune tueur. Il était beaucoup trop fière et ce croyant trop fort pour faire ce genre de choses, sauf peut-être s'il le poussait vraiment à bout, mais ce n'était toujours pas sûr. Bref, il allait continuer à le torturer un peu encore en restant uniquement sur lui et en continuant ses caresses toujours loin d'être douce. De toute façon, aucun argument réussirait à le faire s'arrêter et le jeune tueur semblait être à cours de solution, car il avait mit vraiment beaucoup de temps pour lui répondre quelques choses et ce n'était pas cela qui allait le faire changer d'idée. C'était même une grosse perte de temps, il en avait rien à foutre qu'il ne veule pas faire cela, il n'allait pas lui demander sa permission et ce n'est pas un "arrête" ou "dégage" qui changeait grand chose à son plan. Même la petite provocation n'allait pas l'aider, c'était même quelque chose qu'il allait lui retourner en pleine face simplement pour l'énerver encore plus et qu'il se débatte encore plus inutilement pour s'épuiser et se faire mal et ainsi avoir encore plus le contrôle sur lui. Ces petites voix dans sa tête toujours présente lui murmurait pleins de choses de ce qu'il devait faire et il les écoutait complètement et il n'allait pas réussir à se sortir de là pour les ignorer. Le créateur risquait de le regretter énormément plus tard, mais il ne s'en souciait pas le moindre du monde pour le moment, comme la dernière fois avec son ami. En tout cas, il secoua la tête légèrement pour lui faire comprendre qu'il n'allait pas dégager comme il lui demandait si gentiment. Son sourire toujours présent, il prit la parole d'une voix encore une fois amusée sans le quitter des yeux.

- Oui c’est vrai tu n’es pas comme moi… Moi je n’ai pas laisser apparaître de la peur dans mes yeux la dernière fois ! Tu es pitoyable et je ne m’arrêterai pas seulement pour en voir plus ! Tu aurais du réfléchir aux conséquences avant de parler, mais tu es trop idiot, tu n'as même pas penser que je pouvais m'en prendre à toi ! J'aurais du les écouter la dernière fois et venir plus tôt pour te faire du mal !

Cherise avait volontairement dit la dernière phrase pour piquer sa curiosité, mais il ne comprendrait pas forcément de quoi il voulait parler, donc il pouvait se permettre de faire cela, puis il ne comptait pas lui en dire davantage. Cela le regardait que lui de toute façon. Le concepteur continuait toujours ses caresses en bloquant le corps du plus jeune avec le sien, alors qu'il s'avança à nouveau pour l'embrasser dans le cou, car il ne prendrait pas une deuxième fois une chance de se faire mordre ou se prendre un coup de tête et il n'avait pas trop la possibilité de bouger sans quoi il pourrait se dégager facilement, mais c'était déjà suffisant pour le faire réagir. Il descendit tranquillement sa main poser sur son torse pour lui caresser le ventre alors qu'il relevait la tête pour le regarder avec se même sourire qui ne le quittait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]   Sam 24 Jan - 19:33

Luc n'aimait pas du tout la tournure des événements alors qu'il ne semblait rien contrôler et qu'il avait cru le contraire quelques minutes auparavant mais tout avait brusquement basculé sans qu'il puisse faire quoi que ce soit alors qu'il n'avait pas assez de force pour se dégager et qu'il n'avait pas d'arguments à fournir pour le pousser à arrêter. Il avait bien pensé à le menacer, à lui crier qu'il allait lui faire payer à lui mais aussi bien à Jessica mais il se demandait s'il ne risquait pas de le pousser plutôt à continuer ou à aller plus loin encore plus rapidement ou même régler le problème définitivement alors qu'il n'était pas capable de l'empêcher de faire n'importe quoi. Il voulait simplement partir, ne jamais le revoir sauf s'il était certain de prendre le dessus la prochaine fois puisqu'il était certain de pouvoir lui faire la même chose sans être bloqué à cause de son propre passé mais cela lui faisait terriblement peur en même temps avec cette situation. Il tentait simplement de cacher toutes ses émotions le plus possible mais il avait bien du mal alors qu'il se demandait s'il avait vraiment bien faire de prendre la parole et même de parler alors qu'il avait du sembler horriblement faible avec sa voix et surtout ses yeux montrant légèrement sa crainte même s'il avait heureusement réussi à retenir cela un peu. Bref, il venait de lui sortir qu'il n'était pas comme lui et il le pensait toujours parfaitement alors qu'il se croyait toujours plus fort et qu'il mettait tout cela sur le compte de la blessure pour ne pas avouer qu'il avait fait des erreurs en agissant ainsi et en lui disant tout cela mais il n'avait pas tellement réfléchir en se disant qu'il devait agir immédiatement. En tout cas, il devait se calmer au plus vite pour trouver une solution, il devait en avoir forcement une et il restait complétement immobile sans se débattre et en le regardant droit dans les yeux alors qu'il semblait tranquille alors qu'il avait toujours aussi peur mais il parvenait mieux à le cacher brusquement en songeant à la possibilité qu'il continue dans ce but alors qu'il avait fait exactement la même chose la première fois qu'il l'avait rencontré mais il n'avait pas réussi à voir quoi que ce soit même s'il était persuadé qu'il avait également inquiet. Mais, il n'y pensait pas tellement pour le moment en se disant surtout qu'il pouvait peut-être abandonner en le trouvant assez ennuyeux s'il ne réagissait plus. Pourtant, il risquait de paniquer bien plus s'il continuait ou s'il commençait à aller plus loin et il n'allait plus se retenir s'il rentrait dans le vif du sujet alors qu'il trouvait simplement cette idée insupportable après avoir connu cela tant de fois avec son père. Il ferma rapidement les yeux en tentant de ne plus penser à rien mais cela était pratiquement impossible alors qu'il le sentait au dessus de lui ainsi que sa main caressant son torse en étant loin d'être doux alors qu'il était blessé à cet endroit alors il avait encore plus mal même s'il ne laissait pas du tout paraitre la douleur avec des grimaces ou quoi que ce soit. Il hésita quelques secondes avant d'entrouvrir un œil légèrement pour voir sa réaction, même si elle était assez clair puisqu'il ne s'arrêtait pas du tout, il gardait même ce sourire alors qu'il avait sans doute eu le même dans la situation opposé. D'ailleurs, il détestait cette position, il détestait ce sourire, il détestait cette voix amusé, il détestait ses propres réactions et sa propre impuissant, il détestait tout ce qui se passait à cet instant mais il ne pouvait pas y échapper ni même tout oublier par la suite.

- Oui c’est vrai tu n’es pas comme moi… Moi je n’ai pas laisser apparaître de la peur dans mes yeux la dernière fois ! Tu es pitoyable et je ne m’arrêterai pas seulement pour en voir plus ! Tu aurais du réfléchir aux conséquences avant de parler, mais tu es trop idiot, tu n'as même pas penser que je pouvais m'en prendre à toi ! J'aurais du les écouter la dernière fois et venir plus tôt pour te faire du mal !

Le tueur serra les poings plus forts en l'écoutant alors qu'il ne savait pas du tout quoi faire, il ne supportait pas d'être traité ainsi de faible et il voulait lui hurler dessus qu'il était fort mais aucun son ne voulait sortir de sa bouche et il savait pertinemment que tout cela risquait de sonner faux même s'il parvenait à les prononcer. Il avait bien vu juste en disant qu'il continuait sans doute pour voir sa peur alors qu'il avait besoin de se venger en faisant exactement comme lui même s'il risquait d'aller plus loin maintenant. Il ne savait pas du tout quoi faire maintenant mais il devait faire quelque chose, il devait simplement faire disparaitre la peur de ses yeux et il se pinça la lèvre horriblement fort pour plutôt avoir mal et s'empêcher de laisser apparaitre quoi que ce soit d'autre puisqu'il préférait encore montrer qu'il avait mal plutôt que d'avouer qu'il était complétement paniqué. Il tentait de supporter son regard alors qu'il arriva même à s'ouvrir légèrement la lèvre inférieur alors qu'il venait de se baisser pour l'embrasser dans le cou et qu'il était bien incapable de lui donner un coup mais cela avait suffi à lui refaire peur pour qu'il se débatte comme un beau diable même s'il s'épuisait complétement et qu'il saignait doucement à cause de sa lèvre. Il laissa échapper un tressaillement lorsqu'il descendit sa main pour atteindre son ventre et il était de plus en plus inquiet par tout cela alors qu'il se débattait plus fort même s'il ne servait à rien et qu'il arrêta très lentement de bouger en étant complétement épuisé et sa respiration se faisait bien plus lourde à cause de cet effort. Il voyait bien ce sourire sur ses lèvres mais il ne pouvait rien faire pour qu'il disparaisse et il avait horriblement peur alors qu'il n'avait ressenti cela depuis bien des années. Il ferma doucement les yeux en continuait de se pincer les lèvres malgré le peu de sang et il laissa échapper un mot alors qu'il n'avait pas pu s'empêcher d'être complétement pitoyable par cela alors qu'il l'avait prononcé avec une voix désespérée et suppliante.

- Arrêtes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]   Dim 25 Jan - 3:22

Cherise continuait toujours sa petite torture sans se soucier du jeune criminel qui devait avoir très peur à cause de ce qu'il s'apprêtait à faire. Pourtant rien n'allait l'arrêter pas même ses propres souvenirs qui pouvaient l'empêcher d'aller trop loin, comme l'avait fait Luc la dernière fois avec lui. Il avait été bloquer à cause de cela, mais dans son état, il n'était même pas en mesure de penser à ça, puisque son esprit était envahit par des voix qui ne cessait de lui répéter de continuer, de le faire souffrir, mais aussi de le tuer, pourtant cela il arrivait tout de même à se retenir un minimum. Il avait tout de même un peu conscience qu'en le tuant, il tuait son ami et ça il ne le voulait, mais il n'allait pas s'empêcher de lui faire mal malgré tout. De toute façon, il n'allait pas se souvenir de ce qui lui est arriver ce jour là et uniquement ce Luc allait se souvenir de cette évènement. C'était bien ce qu'il voulait, puis il ne pensait pas qu'il irait se donner un mot à lui-même pour le prévenir de la situation. En tout cas, rien ne pouvait le faire changer d'idée pour l'instant, il était beaucoup trop perdu pour seulement pensé au conséquence, car comme la dernière fois, il risquait de s'en vouloir terriblement d'avoir fait une telle chose. Pour l'instant, il n'y pensait pas du tout, mais lorsqu'il allait reprendre le contrôle de lui-même, il risquait de se sentir mal et de vouloir s'excuser malgré que le jeune tueur ne risquait plus trop de vouloir le voir et il risquait aussi de le détester encore plus et donc n'avoir rien à faire de ses excuses. Puis s'excuser auprès de lui était-il vraiment nécessaire après ce qu'il lui a dit, fait et voulut faire en le manipulant? Enfin, le créateur ne pourrait s'empêcher de s'en vouloir malgré tout lorsqu'il allait redevenir lui-même puisque c'était tout de même Luc à qui il faisait mal, ce n'était pas le même Luc, ce n'était pas son ami, mais c'était tout de même une partie de lui, mais bon il ne pourrait probablement même pas s'excuser si l'autre Luc décidait de ne pas se montrer à nouveau devant lui après ça. Bref, le concepteur était complètement différent pour l'instant et il prévoyait toujours de faire du mal à sa deuxième cible qui n'était autre que Jessica qu'il allait retrouver à l'appartement. Il ne pensait pas pouvoir se calmer avant de rentrer, car après tout c'était surtout contre elle qu'il en voulait énormément, même si tout ce qui à été dit n'était pas forcément vrai, mais il en était convaincu pour l'instant et cela méritait d'être corriger encore une fois sans faire attentions aux conséquences de ses gestes et avec elle, il risquait gros contrairement avec Luc. Le concepteur avait d'ailleurs remarquer que le plus jeune s'était pincer la lèvre et réussit à se l'ouvrir légèrement. Il ne fit aucun commentaire en trouvant ce geste amusant, alors qu'il était sûr que c'était une façon d'éviter de montrer ses émotions qui l'avait trahit juste avant. Il semblait même essayer de garder son calme, mais il n'y parvenait pas aussi bien que le créateur la dernière fois, mais il s'était bien entrainer lui pour ne jamais rien laisser paraître, sauf si vraiment il était pousser à bout et que cela concernait un sujet très sensible pour lui comme juste avant, sinon il ne serait surement pas dans cet état en train de faire du mal au plus jeune et de l'effrayer. Malheureusement, le jeune tueur ne resta pas immobile très longtemps, alors qu'il avait recommencer à l'embrasser, il s'était remit à bouger pour essayer de se dégager encore une fois en vain, car il était beaucoup plus fort que lui et il n'avait pas trop de mal à le retenir jusqu'à maintenant, même s'il était lui aussi un peu affaiblit, mais bon il n'avait pas vraiment à forcer puisque son corps le bloquait entièrement. Le concepteur sentit le tressaillement alors qu'il avait passer une main sur son ventre et s'était bien se genre de réaction qu'il cherchait. Il faisait bien exprès d'y aller doucement pour le faire réagir et le maintenir dans cette peur et lui en procurer de plus en plus en y allant doucement. Luc essaya de se dégager avec plus de force, mais il réussit à nouveau à le retenir et il attendit simplement qu'il se calme en s'épuisant tout seul, ce n'était pas trop difficile, il n'avait rien à faire, il était même en train de l'aider puisqu'il faisait que s'épuiser de plus en plus. Le créateur le regardait toujours alors qu'il fermait les yeux et qu'il prenait la parole.

- Arrêtes...

Cherise se figea quelques instant en attendant cette voix désespérée et suppliante. Il ne pensait pas entendre qu'il réussirait à l'amener à lui dire ça de cette façon. Ceci l'avait assez étonné sur le coup qu'il retrouva un instant de lucidité qui le fit se sentir terriblement coupable de lui faire subir une telle chose, ses souvenirs douloureux d'un moment identique à celui là alors qu'il était celui qui vivait cela réussissent même à traverser son esprit, mais malheureusement ceci ne dura que quelques instants et il retrouva son sourire amusée. Le créateur s'était à nouveau laisser emporter par les voix qui lui disait ce qu'il devait faire. C'était beaucoup trop fort, il n'arrivait tout simplement pas à résister et à se contrôler davantage. Le créateur se pencha tranquillement pour murmurer doucement à son oreille un simple "non". Après cela, il lui mordilla toujours sans aucune délicatesse en reprenant ses caresses qu'il avait arrêter à cause de ce simple mot et de cette voix qui l'avait surprit pendant quelques secondes. Le créateur n'attendit pas plus longtemps pour commencer et entrer dans le vif du sujet en ignorant complètement tout ce qu'il pouvait dire et tout ce qu'il pouvait faire, il n'allait pas s'arrêter maintenant. Il fut encore une fois toujours assez dur avec lui sans ce soucier de lui faire mal ou de l'effrayer encore plus. Le concepteur fit bien exprès de faire durer cet enfer au plus jeune qui l'avait mit très en colère. Lorsqu'il termina, il ne se retira pas pour autant de sur lui, le maintenant toujours bien qu'il était beaucoup plus faible maintenant, car il s'était épuiser en prolongeant cela, il pourrait avoir un peu plus de mal à le retenir, mais le plus jeune devait être aussi dans le même état que lui, donc c'était pas trop grave. Il avait toujours se même sourire, alors qu'il se rapprocha doucement de son oreille pour lui murmurer à nouveau quelques mots d'un voix amusée.

- Alors..? Tu as aimer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]   Dim 25 Jan - 13:48

Luc gardait les yeux fermés en se maudissant d'être aussi pathétique alors qu'il avait bien entendu sa propre voix misérable mais il n'avait pas pu s'en empêcher alors qu'il était terrifié à l'idée qu'il allait encore plus loin puisqu'il n'aimait déjà pas être dans une telle position ni même ses caresses et baisers. Il voulait partir mais il ne semblait pas avoir envie de lui donner une telle chance, il se demandait s'il était même capable de s'échapper s'il le lâchait pendant quelques instants alors qu'il ne se sentait pas bien du tout et qu'il risquait de s’effondrer au bout de quelques pas. Pourtant, il n'avait qu'à quitter la pièce en espérant qu'une personne se trouve dans le couloir pour empêcher le plus vieux de le rattraper et de la ramener dans la chambre puisqu'il devait avoir conscience du danger qu'il prenait en agissant ainsi. Cependant, cela était totalement impossible alors qu'il ne lui laissait pas l'occasion de se dégager et qu'il était trop faible pour se débattre maintenant comme le prouver sa respiration assez lourde. Il avait envie de se dégager simplement une main pour pouvoir cacher son visage alors que la crainte risquait d'apparaitre également sur son visage s'il décidait de continuer. Soudainement, il réalisa qu'il avait arrêté de le caresser et il hésita une ou deux secondes avant d'ouvrir les yeux pour le regarder alors qu'il était toujours aussi pitoyable mais il était hanté par tout ses souvenirs. Il se demandait s'il n'avait pas une simple chance qu'il ne veule plus faire cela après l'avoir entendu puisqu'il semblait assez surpris, il ne devait pas s'entendre à le voir parler ainsi alors qu'il faisait tout pour paraitre fort mais il avait eu raison de lui en agissant ainsi puisqu'il s'agissait sans doute de sa seul et unique crainte. Il restait complétement immobile sans oser reprendre la parole alors qu'il pouvait peut-être l'amuser encore plus et qu'il se trompait complétement en pendant qu'il était assez hésitant. Ensuite, il voulait peut-être lui faire de faux espoirs pour qu'il soit encore plus désespéré lorsqu'il allait reprendre cela mais il ne pouvait pas s'empêcher d'espérer en silence. Il ne se sentait pas très bien à cause de sa blessure sur le torse alors qu'il n'avait menacé et qu'il n'avait rien fait pour améliorer son état alors que l'autre préférait travailler plutôt que de se reposer. Bref, il ne le quittait pas des yeux en se demandant pourquoi il n'avait pas pu réfléchir avant de parler alors qu'il était complétement responsable de cette situation à cause de mauvaises décisions. Il avait parlé et abordé des sujets assez sensibles en pensant qu'il allait uniquement s'en prendre à Jessica et que tout allait donc être terriblement amusant mais il avait fait une grossière erreur puisque c'était bien qui devait en souffrir. Il avait bien expliqué qu'il allait s'en prendre à la jeune femme par la suite et il en était même à espérer qu'il n'allait pas être assez calmé pour renoncer à cette idée puisqu'il pouvait légèrement se réconforter en remarquant qu'elle allait y passer également. Sinon, tout cela n'était arrivé pour rien même s'il préférait aussi ne plus connaitre cela et il ne savait pas quoi faire maintenant pour plutôt attendre mais il devait bien vite comprendre qu'il espérait pour rien. Le plus vieux venait de se baisser pour lui murmurer un faible "non" à l'oreille, il n'avait même pas pensé à essayer de lui donner un coup pendant qu'il s’abaissait alors qu'il en avait eu l'occasion mais il était terrifié et sans aucune force après s’être débattu et sa plaie ne cessant de lui rappeler son existence. Il avait laissé échapper un nouveau tressaillement alors qu'il lui mordillait l'oreille sans être doux, il repensait à son horrible sourire avant de fermer les yeux pour tenter de le faire sortir de son esprit mais cela était complétement impossible. Il savait maintenant qu'il ne pouvait strictement rien faire et il tremblait assez fort alors que le créateur commençait à faire ce qu'il devait, il était toujours aussi dur mais il ne pouvait rien faire pour l'arrêter et il était définitivement impuissant. Il ne pensait plus du tout au fait de paraitre faible maintenant puisqu'il se rappelait uniquement de son passé et de toute ce qui était lié, il était envahi par sa peur et il ne cessait de répéter des mots avec un ton suppliant alors qu'il n'y faisait même pas attention. Il voulait que tout cela cesse mais ce n'était pas le cas du concepteur qui semblait prendre tout son temps pour bien lui faire payer ce qu'il avait tenté de lui faire subir également. Pour l'instant, il était complétement différent de celui qu'il était normalement, il se fichait de paraitre faible et ne parvenait pus à cacher sa peur et sa souffrance même s'il risquait de réaliser cela quelques temps plus tard mais il devait d'abord s'en remettre en retrouvant son calme et donc il lui fallait un petit moment. Bref, il continuait de trembler alors qu'il avait terminé, il était toujours effrayé puisqu'il le sentait toujours au dessus de lui même s'il ne pensait pas qu'il allait recommencer une nouvelle fois. Il ouvrit très lentement les yeux pour le regarder alors qu'il avait bien de les fermer tout de suite à cause de ce sourire mais il restait encore immobile pendant qu'il se penchait pour lui murmurer quelques mots.

- Alors..? Tu as aimer ?

Le psychopathe avait tenté de parler pour remarquer que les mots avaient toujours du mal à sortir et il se contenta de bouger très légèrement la tête pour la secouer négativement même si la réponse devait paraitre assez évidente avec son air apeuré et les supplications qu'il avait continué de lancer pendant qu'il lui faisait mal en s'amusant avec lui. Soudainement, il réalisa un autre point assez évident maintenant, il savait pertinemment qu'il n'avait pas agi ainsi en essayant de le manipuler simplement pour pouvoir faire ce qu'il voulait avec lui et peut-être le pousser à faire ceci et cela selon ses désirs. Il remarquait bien qu'il avait une autre raison même s'il n'avait même pas réagi avant puisqu'il n'y pensait pas tellement mais maintenant cela était bien plus clair dans son esprit même s'il ne semblait pas tout à fait lui-même. Sans trop le remarquer, il venait de laisser échapper cette information alors qu'il ne pensait pas du tout aux conséquences que cela pouvait avoir et il tentait de se convaincre lui-même alors qu'il risquait de penser exactement le contraire et de ne pas vouloir l'accepter lorsqu'il allait retrouver parfaitement ses esprits.

- Je... Je voulais... Je voulais que tu sois mon jouet pour... Pour ne pas être le tien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]   Lun 26 Jan - 1:43

Cherise ne le quittait pas des yeux, alors qu'il le trouvait vraiment amusant de réagir ainsi, ce qui explique en partit son sourire qui ne le quittait pas un seul instant. Le créateur avait sentit le plus jeune trembler assez fort, alors qu'il avait commencer et alors qu'il s'amusait à le torturer un peu le jeune tueur n'avait pas cesser de répéter des mots pour le supplier d'arrêter cela, mais il l'avait complètement ignorer et ces mots l'avait juste motiver à continuer tout ça pour justement en voir plus et voir plus de peur dans les yeux du jeune criminel. Cette fois, il ne retrouva pas un instant de lucidité en attendant cette voix le supplier, il était beaucoup trop profondément prit dans sa colère pour seulement reprendre le contrôle un moment. Ce n'était plus une surprise maintenant, donc cela avait aussi une influence sur ça et ces mots suppliant étaient plus quelques choses qui l'amusaient. Il se foutait complètement de son bien être et il se foutait complètement des conséquences qui pouvait arriver après, car soit il ne reviendrait plus devant lui, soit il risquait de revenir justement pour lui faire subir la même chose, mais il n'allait pas être le même si cela arrivait. Pourtant, c'était évidant que si cette situation arrivait, le créateur risquait de se laisser complètement faire à cause de ce sentiment de culpabilité qu'il allait ressentir plus tard. Il ne risquait pas de se plaindre un seul instant, bien qu'il essaierait de ne rien montrer de sa peur contrairement au plus jeune à l'instant qui ne semblait même plus avoir le contrôle sur ses émotions qu'il démontrait sans vraiment le remarquer. Cela devait être vraiment désagréable pour lui, mais encore une fois le concepteur n'y avait pas fait attention et avait continuer et fait durer ceci plus longtemps seulement pour le torturer beaucoup plus. Cela ne serait surement pas très différent si c'était lui en dessous, bien qu'il ne dirait pas un mot pour seulement endurer en silence. Il n'aurait d'ailleurs pas essayer de se débattre s'il savait qu'il ne pouvait pas bouger comme la dernière fois où il savait qu'il ne pouvait pas gagner sur lui. Il connaissait ces limites et il préférait garder son calme plutôt que se débattre en vain. Enfin, ce n'était pas lui dans cette situation et il ne pensait pas qu'il aurait de problème plus tard. Il était persuader qu'il ne le reverrait plus ensuite, même s'il allait retrouver son état normal plus tard et être complètement différent au point de se sentir coupable d'avoir fait ça. Il allait dire que c'est une erreur qu'il devait corriger comme la dernière fois avec son ami ici, bien que c'était complètement rater et qu'il s'était à nouveau laisser aller sur un autre des personnalité du plus jeune et cela ne risquait pas de ce terminer maintenant malheureusement, car il était très énerver pour l'instant même s'il semblait plus amusé maintenant, toute sa colère était garder au fond de lui. Même après avoir terminer le jeune tueur continuait de trembler et il voyait parfaitement sa peur, alors qu'il avait ouvert les yeux pour le regarder. Cherise le tenait toujours alors qu'il s'était légèrement éloigner pour voir son visage après avoir murmurer quelques mots. Le plus jeune sembla vouloir dire quelques choses, mais rien ne sortit encore une fois. Le sourire du créateur était devenue plus gros alors qu'il le fixait toujours. Luc secoua ensuite la tête pour répondre à sa question et bien sûr, il s'attendait à cette réponse. Forcément, le jeune tueur n'avait pas aimer, c'était beaucoup trop évidant, mais c'était surtout pour se moquer qu'il avait dit cela. Lui-même n'aimerait pas cela, alors qu'il n'est pas d'accord et le plus jeune avait les mêmes souvenirs qui le hantaient, donc c'était tout à fait normal.

- Je... Je voulais... Je voulais que tu sois mon jouet pour... Pour ne pas être le tien...

Cherise le regardait toujours alors qu'il était assez amuser par ses paroles, mais il ne pouvait s'empêcher de trouver qu'il était terriblement stupide de penser pouvoir le contrôler et manipuler aussi facilement. Il devait d'ailleurs l'avoir comprit qu'il n'y arriverait pas et peut-être même jamais. Être le jouet de quelqu'un était tout simplement hors de question pour lui et il allait s'assurer que ceci n'arrive plus jamais. Il devait donc vérifié pour Jessica, car il était sûr qu'elle était en train de l'utiliser comme un jouet. Pourtant, voir le plus jeune comme son jouet était plutôt amusant, mais il ne pouvait tout simplement pas. C'était uniquement pour aujourd'hui, car demain il allait retrouver son calme et donc tout ceci ne serait qu'une grave erreur à ses yeux, alors il essaierait surement d'oublier ou d'arranger les choses, même si cela n'était pas vraiment possible avec le plus jeune, mais le plus vieux n'allait pas se retenir de revenir le voir s'il était à nouveau énerver à ce point pour uniquement s'amuser et peut-être que cela allait arriver plus vite que prévu puisque les doutes envahissaient son esprit et donc il perdait le contrôle beaucoup plus facilement comme ça. Le concepteur approcha son visage de celui du plus jeune en étant persuader qu'il ne le frapperait pas cette fois avant de prendre la parole.

- Tu ne voulais pas être mon jouet? Je n’avais même pas songé à ça avant que tu me mettes en colère… Mais sérieusement, tu croyais pouvoir m’avoir aussi facilement? T’es stupide… En tout cas… Je me suis bien amuser avec toi et peut-être que je recommencerai et que je te considèrerait vraiment comme mon jouet la prochaine fois si tu me remet en colère, car quand je retrouverai mon calme, je n’aurai aucune envie de faire cela… Donc… Si tu essayes à nouveau de me manipuler, tu peux être sûr que je te le ferai regretter encore plus fort que cette fois ! Pour l’instant, j’en ai finit avec toi...

Son sourire s'agrandit légèrement avant de s'avancer rapidement pour l'embrasser, autant en rajouter un peu avant de partir. Il se redressa à nouveau rapidement pour éviter de se prendre un coup alors qu'il le lâchait complètement, bien qu'il ne le pensait même pas capable de faire quoi que ce soit dans son état. Il eu soudainement assez mal à la tête et il posa sa main dessus. Il baissait ensuite complètement sa garde en se retournant pour lui faire dos et commencer à marcher vers la sortie pour rentrer à l'appartement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu as pris une décision ? [Luc Ozui]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Votre pseudo est déjà pris?
» Pris sur le fait [PV Ish , Sai]
» Son mari n'a pas pris de douche depuis un an...
» Healore pris en flag...
» Liste des avatars pris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Survival Game :: The Real World :: Divertissements :: Les Hôtels-
Sauter vers: