AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Content de te revoir [Kay H. Stein]

Aller en bas 
AuteurMessage
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Content de te revoir [Kay H. Stein]   Jeu 1 Jan - 21:45

Luc avait laissé passé quelques jours avant de sortir une nouvelle fois, il avait été voir Cherise trois jours auparavant mais il n'avait pas la moindre idée de ce qu'il avait pu se passer alors qu'il n'avait pas le moindre souvenir de cette journée. Il devinait sans trop de problème que l'autre avait du prendre le contrôle et il n'était pas tellement rassurer alors qu'il avait bien pu faire n'importe quoi mais il pouvait toujours demander au créateur quand il allait le revoir. Il espérait qu'il ne lui avait pas fait mal mais il pensait que ce dernier risquait de le prévenir si cela était bien arrivé mais il n'avait pas reçu la moindre nouvelle et il ne savait pas non plus si cela était rassurant ou non mais il n'osait pas l'appeler pour autant. Il avait décidé d'attendre un petit moment avant de retourner le voir pou lui demander en personne alors qu'il devait aussi travailler sur l'infection de son ami. D'ailleurs, il devait se concentrer avant tout sur ce problème alors qu'il était terriblement plus inquiétant puisque son état pouvait s'aggraver n'importe quand et qu'il ne risquait pas de l'aider pour le moment même s'il n'arrêtait pas de lui répéter qu'il devait garder espoir et qu'il allait le sauver. Il n'avait pas tellement pris la temps de se reposer depuis un moment en dormant très peu alors qu'il se fichait éperdument de sa blessure et qu'il avait parfaitement conscience qu'il devait se reposer pour se rétablir plus vite. De toute façon, il était capable de marcher et cela était pleinement suffisant et i comptait bien retourner dans le jeu le plus tôt possible même s'il préférait attendre encore deux ou trois jours avant de prendre ce risque puisqu'il ne risquait pas de pouvoir se défendre s'il tombait sur quelqu'un de trop expérimenté. Bref, il était légèrement agacé d'avoir été blessé si gravement à cause d'une balle perdue alors qu'il prenait bien plus de risque en se rendant dans le jeu pour attaquer des innocents et les tuer sans la moindre pitié. Il oublia rapidement cela pour plutôt se concentrer sur le livre qu'il avait dans les mains alors qu'il écrivait en même temps des informations sur une feuille. Il remarqua qu'il avait pratiquement terminé et qu'il n'en n'avait pas d'autre, il n'avait plus d'argent pour en acheter d'autre non plus. Il poussa un faible soupir avant de reposer le bouquin qu'il venait de finir et il le posa avec les autres à côté du bureau alors qu'il avait crée une pile assez impressionnante d'ouvrage maintenant. Il prit le temps de réfléchir quelques secondes pour trouver une solution alors qu'il ne pouvait pas avoir de l'argent de manière légale et il en voulait rapidement de plus. Il n'avait pas tellement le courage de voler plusieurs portefeuilles pour avoir assez d'argent pour en acheter bien cinq d'un coup et il ne pouvait prendre un travail compliqué alors qu'il n'en n'était peut-être pas capable et qu'il risquait d'attirer trop l'attention s'il mettait trop de temps. Il abandonna cette solution avant de penser à la bibliothèque, il pouvait très facilement emprunter des livres mais il ne pouvait pas tellement donner certaines informations alors qu'il devait s'en doute en fournir plusieurs. Il réalisa que cela était impossible alors qu'il ne pouvait pas mentir sur tout alors qu'ils risquaient de le remarquer bien trop rapidement et il ne voulait pas rester toute la journée dans un lieu avec trop de monde. Il pouvait très bien craquer et attaquer une personne bêtement sauf s'il n'était pas seul et s'il avait donc une raison assez importante pour se retenir. Il remarqua brusquement qu'il pouvait très bien demander à Kay de l'accompagner alors qu'il pouvait se faire une carte à sa place. Il n'attendit pas plus longtemps pour le chercher dans sa chambre et lui demander de l'accompagner sans lui fournir plus d'information. Il l'attendit pour sortir de l'appartement et marcher dehors en prenant bien tout son temps pour ne pas fatiguer l'infecté alors qu'il risquait de s'épuiser facilement à cause de son état. Il lui expliqua rapidement où il l'emmenait et pourquoi alors qu'il se doutait qu'il risquait de bien s'ennuyer dans ce lieu où il fallait rester assez calme alors qu'il semblait détester cela. Il lui lança un rapide sourire coupable sur la route pour qu'il lui pardonne cela alors qu'il ne lui avait pas tellement demandé son avis même s'il avait bien vérifié qu'il était assez fort. Ils réfléchir doucement à la relation qu'ils avaient sur la route, ils ne savaient pas trop comment il avait pu commencé à ressentir cela pour lui mais il ne pouvait pas ignorer ses sentiments même s'il devait en souffrir alors qu'il avait bien prévu de partir loin. Il ne devait pas changer d'avis et il pouvait toujours profiter du temps qu'il pouvait passer avec lui pour l'instant même s'il ne devait pas non le fatiguer en voulant rester avec lui constamment et il devait travailler de tout façon. Il espérait réussir et il en était même persuadé alors qu'il refusait catégoriquement d'accepter sa mort alors qu'il risquait de devenir complétement fou. Ils arrivèrent doucement à la bibliothèque et il entra sans plus attendre dans le bâtiment assez grand, il pouvait trouver son bonheur au moins et il décida de vérifier qu'ils avaient bien des livres intéressant plutôt que de faire tout de suite une carte sans la moindre utilité. Il se dirigea vers le rayon traitant de science pour commencer à fouiller les étagères et attraper un bon paquet de livre et les poser sur une table avant de tirer rapidement une chaise pour laisser son ami s'asseoir même s'il se demandait si ce geste était tout à fait normal ou non. Il prit place à son tour en étant à côté de lui avant de prendre un premier livre pour survoler très rapidement les premières lignes pour déterminer s'il devait l'emprunter ou non et il comptait bien faire cela pour chaque ouvrage.

- Je me doute que tu dois t'ennuyer ici alors je vais essayer de faire vite... Mais tu peux toujours voir s'il n'y a pas un livre qui t’intéresse... Je peux même t'aider à chercher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay H. Stein

avatar

Vos Textes : 230

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Content de te revoir [Kay H. Stein]   Sam 3 Jan - 2:41

J'étais tranquillement installer dans mon lit à essayer de me reposer même si je n'y arrivais pas tellement au final, car je n'aimais pas me reposer tout le temps ou rester inactif et puis même si j'étais tout le temps fatiguer à cause de l'infection ça m'importait peu, car je ne voulais pas passer tout mon temps à dormir. Je n'avais pas fait grand chose avec Luc c'est dernier jours non plus, car je n'étais pas très bien et j'avais eu bien du mal à quitter mon lit pour faire quoi que ce soit. J'avais laisser travailler Luc même si j'avais eu envie d'aller le voir plusieurs fois, mais je m'étais retenu en me disant qu'il devait travailler pour moi, donc je devais faire un effort pour le laisser tranquille quelques jours, puis même si je voulais faire quelque chose j'y serais même pas arriver, il aurait perdu son temps à rester allonger à côté de moi, alors c'était juste complètement inutile. Je m'étais bien mit par terre il y a quelques jours quand j'avais douter de lui. Ce n'était plus le cas en ce moment en tout cas, même si ce n'était pas le plus démonstratif pour les sentiments, je ne lui en voulais pas et je me sentais mieux d'avoir éclairer certaine chose que je n'arrêtais de douter depuis un bon moment déjà. Je poussa un faible soupir avant d'attraper doucement mon ordinateur portable et commencer à regarder certaine chose, car je n'avais pas envie de dormir maintenant, surtout qu'aujourd'hui je me sentais assez bien bizarrement contrairement à hier, mais je n'osais pas aller voir Luc qui était en train de travailler encore sur de nombreux livres scientifiques. Cela m'aurait rapidement énerver, car je détestais tout simplement lire des livres tout simplement car c'était le moyen de rester complètement inactif et je détestais ça. M'enfin c'était bien la seule chose que je pouvais faire quand je ne pouvais pas sortir de mon lit. Je regardais surtout une certaine liste sur un logiciel de discussion, la liste de mes amis, certain connecté et d'autre déconnecté, mais je ne pouvais tout simplement pas aller leur parler ou me montrer en ligne, ils auraient juste trop d'espoir et ils commenceraient à s'inquiéter pour moi, alors que je ne voulais pas une telle chose. Je ferma rapidement mon ordinateur avant de m'étendre sur le dos en posant mes mains sur mon visage en me demandant si je les verrais bientôt, mais je ne voulais pas les croiser tant que je n'étais pas soigner. Puis, ils en avaient certains qu'il ne savait même pas que j'aimais pas que les filles, ils risquaient peut-être de me trouver encore plus bizarre, surtout en voyant Luc qui était plus âgé que moi. Je sortis rapidement de mes pensés lorsque je vis arriver mon petit-ami dans ma chambre et je tourna la tête vers lui alors qu'il me demandait de l'accompagner quelque part sans me préciser où. J'étais assez étonné, mais je ne pris pas de temps pour mettre des vêtements plus convenables pour le rejoindre rapidement à la sortit. Nous avons commencer à marcher tranquillement dehors d'un pas assez lent pour éviter que je sois trop fatiguer bien que je ne savais toujours pas où on allait pour l'instant. Ceci fut rapidement expliquer, mais cet endroit était loin de me plaire en fait. La bibliothèque c'était bien le pire endroit pour moi, j'y avais jamais foutu les pieds avant tout simplement, car je n'aimais pas rester silencieux pendant des heures pour lire des livres. Je l'ai dis que j'aime pas rester inactif? Pourtant, je n'allais pas faire demi-tour pour autant, alors que c'était pour avoir des livres qu'il pourrait étudier encore une fois pour mon problème et son sourire, je ne pouvais pas seulement l'ignorer en partant. Donc, je lui pardonna rapidement de m'amener dans un lieu comme ça, bien qu'il allait devoir se rattraper pour une prochaine fois. Nous sommes arriver à la bibliothèque ensuite qui était un bâtiment assez grand en fait et que je n'avais jamais vu avant, tout simplement car j'allais pas ici d'habitude même avec mon amie qui était assez studieuse. Je le suivis sans rien dire dans les rayons sur la science et il prit des livres pour aller vers une table. J'allais me tirer une chaise, mais Luc le fit pour moi et je devins légèrement rouge à cause de ce geste, mais je m'essaya en silence, car je savais que je risquais juste de me faire jeter dehors si je commençais à parler. J'avais tendance à parler assez fort même en temps normal, donc valait mieux éviter ici et se prendre des avertissements. Luc se plaça à côté de moi et il regarda le premier livre pour le regarder rapidement alors que je posais ma tête sur la table pour le regarder.

- Je me doute que tu dois t'ennuyer ici alors je vais essayer de faire vite... Mais tu peux toujours voir s'il n'y a pas un livre qui t’intéresse... Je peux même t'aider à chercher...

Je lui accorda un léger sourire avant d'hocher la tête même si je ne savais pas trop quoi lire, car je ne m'intéressais pas vraiment à une telle chose, mais Luc pouvait m'aider à trouver, il devait s'y connaître bien plus que moi en tout cas. Je lui demanda donc de m'aider en lui disant tout simplement que je m'y connaissais pas du tout en bouquin. Je me leva ensuite doucement en faisant attention de ne pas retomber directement sur ma chaise et je partis dans les rayons en tirant sur la main de Luc pour qu'il vienne m'aider, car sinon j'allais y passer des heures et je trouverais rien et je me serais fait chier à chercher plus qu'autre chose. Ça allait m'occuper pendant le temps qu'il allait regarder les livres qu'il allait prit et sa m'éviterait de parler pour le déranger ou déranger les autres présents. En arrivant au coin d'un rayon j'allais tourner, mais au lieu de ça je fonça tout simplement dans quelqu'un d'environ ma taille. Je ne vis pas immédiatement qui c'était, mais je fus sortis rapidement de mes pensés alors qu'un petit cris de surprise et des livres qui tombent par terre me fasse relever la tête. Je resta du coup complètement figer et surpris devant la personne devant moi. Bordel, c'était l'une de mes amies et pas n'importe laquelle, c'était ma meilleure amie, mon ami d'enfance. Celle qui était venue me revoir dans le jeu lorsqu'elle avait vu que je ne sortais pas. Elle n'avait pas changer depuis les mois passés dans le jeu, toujours ses cheveux mi-longs blond toujours légèrement plus grande que moi, bien que cela m'énerve assez d'être dépasser par une fille en fait. Je resta encore plus surprit en voyant des larmes qu'elle retenait et sans prévenir elle me prit dans ses bras pour me serrer très fort contre elle, ce qui m'étouffait presque.

- Oh Kay ! Je suis trop heureuse de te voir ! Qu'est-ce que tu fais là? Pourquoi tu as pas prévenue crétin ?! J'étais si inquiète pour toi ! Et qui-es-ce?

Son regard était poser sur Luc, mais elle me lâchait pas pour autant et elle serrait toujours m'empêchant au passage de parler, car j'étais bien contre elle en fait. D'ailleurs, elle n'avait pas du tout fait attention au fait qu'elle parlait fort en parlant. Soudain, je me mis à penser à Luc qui risquait peut-être de penser quelque chose de complètement décaler à la vérité en la voyant me prendre comme ça dans ses bras. J'essaya de me dégager, mais bon je manquais bien de force et je n'y arrivais juste pas pour l'instant, donc je pris la parole rapidement même si j'avais bien du mal. Tout ce que je réussis à sortir est un faible " Shauna lâche moi, tu m'empêches de parler ! " et je dis également le nom de Luc pour qu'il vienne en quelque sorte me sortir de les bras de mon amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Content de te revoir [Kay H. Stein]   Sam 3 Jan - 21:25

Luc était rassuré en voyant le sourire de son ami puisqu'il n'avait aucun mal à deviner qu'il n'aimait pas particulièrement cet endroit pour plutôt avoir envie de partir puisqu'il préférait bouger mais il devait rester tranquille à cause de son infection et lire pouvait être une solution pour passer le temps. Après, il avait du mal à comprendre comment on ne pouvait pas aimer la lecture mais le plus jeune n'avait pas vécu la même chose que lui alors qu'il avait du attendre un bon moment avant d'apprendre à lire. Bref, il l'avait bien suivi du regard alors qu'il se levait doucement puisqu'il voulait être prêt à le rattraper s'il tombait et il ne pensait pas avoir du mal à le retenir maintenant même s'il pouvait toujours avoir mal à se blessure s'il faisait trop d'effort et il n'était pas retourné dans le jeu à cause de cela même s'il remarquait bien qu'il avait de plus en plus envie de tuer. Il était même resté enfermé pendant ce temps à cause de cela et il préférait être accompagné pour être certain de ne pas attaquer quelqu'un alors qu'il voulait maintenant cacher au mieux cette partie de lui même s'il avait bien conscience de son existence. En tout cas, il l'avait doucement suivi alors qu'il avait attrapé sa main pour chercher un livre et il réfléchissait déjà à ce qu'il pouvait lui donner alors qu'il lui avait demandé juste avant de l'aider et qu'il avait également souligné le fait qu'il n'y connaissait rien. Il resta pensif pendant qu'ils marchaient alors qu'il devait trouver le livre le plus approprié, il ne pensait pas lui fournir un livre traitant des zombies ou toutes autres créatures fantastiques y ressemblant de près ou de loin. Ensuite, il ne pensait pas non plus lui fournir un livre traitant la mort en étant assez sérieux puisqu'il n'avait aucune envie de lui rappeler qu'il était toujours en danger alors qu'il pouvait parfois perdre espoir même s'il comptait bien être là pour le rassurer et lui remonter le moral à chaque fois. Puis, il ne voulait pas lui balancer un livre sérieux tout court d'ailleurs alors qu'il devait plutôt se détendre mais d'un côté il pouvait parfaitement le faire en écoutant de la musique ou en regardant un film mais il ne pensait pas qu'il puisse écouter ce qu'il aimait et il n'y connaissait strictement rien en film. En même temps, il n'aimait pas du tout les machines alors il n'allait pas regarder la télé ou avoir un lecteur CD, il regrettait un peu maintenant puisqu'il pouvait peut-être plus se détendre avec cela s'il n'aimait pas lire et il pouvait aussi passer du temps avec lui grâce à cela. Cette idée le faisait doucement rougir, il remarquait bien qu'il commençait à réfléchir de plus en plus aux façons dont il pouvait passer du temps avec lui sans qu'il soit épuisé alors qu'il devait toujours faire très attention à son état qui pouvait s'aggraver rapidement, surtout s'il ne faisait pas assez attention à sa santé qui devait être beaucoup plus instable que la moyenne. Bref, il décida de se concentrer plutôt sur qu'il pouvait lire et il pensa soudainement aux comics ou aux mangas, cela était plus facile à lire pour débuter. Il pensa tout de suite à un personnage en particulier : Deadpool, un mercenaire complétement dément qui foutait le bordel partout où il passait, il était aussi provocateur et il était assez amusant à lire. Étrangement, il voyait bien l'étudiant commençait à gueuler n'importe quoi comme ce personnage et il était de plus en plus certain que ce comics pouvait lui correspondre tout à fait. Mais, il se demandait s'il pouvait bien trouver cela dans cette bibliothèque, il avait bien vu des mangas quelque part lorsqu'ils avaient cherché le rayon concernant la science mais il espérait trouver cela également. Au pire, cela ne coutait pas extrêmement cher contrairement à ce dont il avait besoin alors il pouvait sans doute s'arrêter ensuite dans un petit marchant de tabac / presse pour trouver cela. Il s'apprêtait d'ailleurs à lui en parler alors qu'il se demandait s'il en avait déjà entendu parler mais il n'eut pas le temps de prendre la parole qu'il vit quelqu'un apparaitre au détour d'un rayon et il n'eut pas non plus le temps de prévenir son ami qu'il était rentré dans cette personne. D'ailleurs, il s'agissait d'une femme assez jeune, peut-être le même age que l'infecté, mais il se fichait éperdument de ces deux détails alors qu'il n'avait jamais eu de pitié devant qui que ce soit et ne voyait pas tellement de différence entre les hommes et les femmes et il avait tendance à les traiter de la même façon, en particulier lorsqu'il s'agissait de ses victimes. Il se foutait également quel soit jeune et il n'apportait pas non plus d'importance à la différence entre lui et Kay alors que certains pouvaient être étonnés mais il ne voyait pas pourquoi même s'il n'avait pas hésité à utiliser cela comme une excuse au début. Bref, cette inconnue venait de pousser un petit cri tout en lâchant ses livres qui tombèrent rapidement par terre et il pensa d'abord au fait qu'ils risquaient d'être abimés à cause de cela et qu'elle devait vraiment faire plus attention même s'il ignorait de quel ouvrage il s'agissait. Il ne pouvait pas s'empêcher d'apporter beaucoup d'importance aux livres, ce n'était pas pour rien s'il avait rangé un infime partie de la bibliothèque à défaut de pouvoir s'occuper de tout. De plus, il se fichait complétement de cette personne alors qu'il ne la connaissait pas et qu'elle avait peut-être poussé un cri puisqu'elle avait eu mal même si elle devait vraiment être faible. Il réalisa finalement que cela ne devait pas être la cause puisqu'il croyait bien qu'elle avait les larmes aux yeux, même s'il avait légèrement plus de mal à remarquer ce détail alors qu'il était derrière le plus jeune. Il avait libéré a main en se disant qu'elle devait être une amie de Kay et il ne voulait peut-être pas encore parler de la relation qu'il avait avec lui et il ne voulait pas non plus être le centre d’intérêt alors qu'il était obligé de mentir mais il se promit intérieurement de ne pas lui faire de mal si elle était importante pour l'infecté mais il ignorait alors ce qu'elle s'apprêtait à faire.

- Oh Kay ! Je suis trop heureuse de te voir ! Qu'est-ce que tu fais là? Pourquoi tu as pas prévenue crétin ?! J'étais si inquiète pour toi ! Et qui-es-ce?

Le tueur n'avait même pas entendu ce qu'elle venait de dire, ni même ce qu'avait répondu son ami avec tant bien que mal, il avait l'impression de les entendre au loin si bien que cela était incompréhensible et il s'en foutait complétement. Il ne pouvait penser qu'à une chose bien précise : cette personne venait de prendre son petit-ami dans ses bras, elle le serrait et elle était proche de lui. Il serra brusquement les poings alors qu'il était horriblement en colère mais cela n'était pas arrivé depuis un moment, il ne voulait pas voir cela alors qu'il détestait que quelqu'un le touche. Il restait complétement immobile pendant quelques secondes alors qu'il réfléchissait aux différentes réactions qu'il pouvait avoir mais il pensait surtout à la tuer, la tuer et encore la tuer pour qu'elle ne puisse plus jamais faire cela. Il ne comprenait pas pourquoi il était dans cet état juste à cause de cela mais il ne pouvait pas supporter cette proximité et il n'allait pas tarder à craquer. Il avait même eu le réflexe de lever sa main vers son la manche où il cachait son scalpel mais le fait de réaliser qu'il s'agissait tout de même d'une personne importante pour son ami avait réussi à l'empêcher de saisir l'objet même s'il ne risquait pas de rester tranquille pour autant. Il attrapa rapidement le bras de l'infecté pour le tirer en arrière alors qu'il venait de saisir ensuite la femme pour la plaquer contre le rayon juste derrière et faire tomber quelques livres sans même se soucier de leurs états sur le coup. Il avait un drôle de regard comme s'il pouvait craquer n'importe quand et aller trop loin en tuant cette personne qu'il n'avait toujours pas lâché. Il avait du attiré également l'attention dans ce lieu qui devait être normalement calme mais il n'avait pas pu se retenir plus longtemps et il ne l'avait pas tuer ni même donner un vrai coup alors c'était pas mal. Il s'apprêtait à prendre la parole lorsqu’il réalisa brusquement qu'il devait paraitre pour une personne incroyablement violente et qu'elle risquait de comprendre sa relation avec le plus jeune et surtout qu'il était horriblement possessif. Il chercha rapidement un autre prétexte à formuler, qui n'était pas complétement faux non plus, même si l'infecté risquait de comprendre la véritable et principale raison de ce comportement. Il prit la parole alors qu'il devait paraitre toujours aussi menaçant avec sa voix et en posant des questions par la même occasion.

- Ne le serre pas comme ça... Tu vas lui faire mal... Et t'es qui d'abord ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay H. Stein

avatar

Vos Textes : 230

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Content de te revoir [Kay H. Stein]   Dim 4 Jan - 1:48

J'étais toujours coincé dans les bras de ma meilleure amie qui avait vraiment de la force aujourd'hui ou c'était moi qui en avait pas du tout, donc j'étais incapable de me retirer et j'avais le visage enfoncer contre elle, alors j'étais tout simplement incapable de parler correctement et même si je lui avais demander de me lâcher, elle ne le fit pas du tout pour seulement continuer de me serrer contre elle. Ça faisait longtemps que je ne l'avais pas vu, mais je n'aurais pas penser que je lui aurais manquer autant, surtout après la dernière fois qu'on s'était vu. Elle était revenue dans le jeu pour me retrouver, alors que je n'étais pas sortit, bien sûr je ne voulais pas qu'elle revienne alors que j'avais comprit le danger de rester dans le jeu. Je ne voulais pas qu'il lui arrive quelque chose, car elle s'inquiétait pour moi. Je l'avais donc engueuler au point de me faire détester pour l'obliger à dégager du jeu et ne plus jamais revenir me voir. Elle semblait avoir bien comprit se jour là, car je ne la revis plus les mois suivants et aucun autre de mes amis d'ailleurs. J'avais penser qu'elle m'en voudrait, car j'avais été vraiment méchant se jour là et j'avais même fait en quelque sorte de briser notre amitié, car je ne croyais plus à rien, je n'avais pas d'espoir de vivre après avoir été mordu, mais les jours passaient et je me rendais compte que j'avais peut-être fait un erreur en essayant de l'éloigner, m'enfin jusqu'à ce que je me dise qu'elle était bien plus en sécurité loin de ce jeu et de moi qui peut perdre n'importe quand le contrôle. Puis, même en revenant ici j'avais décider de ne pas reprendre contact avec elle et les autres pour leur éviter beaucoup d'inquiétude ou seulement les faire sentir responsable de mon état. Personne n'y était pour quelque chose de toute façon, c'était bien de ma faute, je n'avais pas été prudent et j'avais attirer tout les zombies du coin vers nous et j'avais faillit la faire tuer, c'était donc moi qui méritait de souffrir et de mourir, pas les autres. J'étais donc rester loin d'eux, mais j'aurais du me douter que je pouvais les croiser par hasard surtout Shauna dans une bibliothèque, car elle était une vraie bosseuse et elle venait ici souvent pour lire et étudier. J'aurais du y penser qu'elle n'avait pas changer et qu'elle viendrait ici quand même. Maintenant j'étais dans le trouble entre mon amie et mon petit-ami derrière moi qui avait lâcher ma main d'ailleurs. Elle était bien la seule à connaître mon orientation, donc je m'en foutais pas mal de lui montrer que j'étais avec Luc et de toute façon j'étais certain qu'elle en serait heureuse pour moi, même si elle risquait de me faire remarquer la différence d'âge, car pour elle cinq ans c'est beaucoup, bien que moi je m'en fou pas mal de l'âge et je ne pensais pas que cela dérange vraiment Luc aussi. Elle était une sorte de confidente pour moi, je lui disais presque tout avant, même si maintenant c'était devenue impossible. Je ne pouvais pas vraiment parler de Luc, sauf pour lui dire qu'on était ensemble. J'avais tout de même très peur de la réaction de Luc, car elle me tenait contre elle toujours et il m'avait bien fait comprendre qu'il était possessif, même si ça me dérangeait pas plus que ça, car je le suis moi aussi, bien que je m'étais beaucoup retenu le jour aux sources chaudes quand j'avais pas pu passer plus de temps avec lui, alors que son ami nous avait rejoint. Bref, je craignais un peu sa réaction en sachant aussi que c'était un tueur, j'espérais qu'il n'allait pas faire de mal à mon amie, puisque je tenais tout de même à elle. Je ne voulais pas qu'elle est mal, alors que j'avais tous fait pour empêcher une telle chose avant. J'étais toujours là pour la protéger avant, car contrairement à moi, elle n'avait pas vraiment d'amis et elle se faisait souvent intimider par les autres, mais j'étais toujours là pour l'aider avant. Maintenant c'était impossible pour moi, car je risquais juste de me prendre une raclé en voulant l'aider ce qui n'était pas vraiment la chose rechercher. En tout cas, je fus soudainement attraper par le bras et tirer en arrière, ce qui fit lâcher prise mon amie qui resta surprise sur le coup. Je resta complètement surpris lorsque Luc l'attrapa pour la plaquer contre le rayon, mes yeux c'était immédiatement agrandit à cause de la surprise, car ma crainte n'était pas totalement fausse. Je voyais le regard de Luc de là où j'étais et celui de mon amie, contrairement à Luc qui la regardait avec un drôle de regard qui prouvait que cela ne l'avait pas réjouit, Shauna était assez effrayer et surprise à la fois de cette réaction. Je n'avais même pas fait attention aux regards de certaines personnes, car j'étais assez habituer d'attirer l'attention, donc je n'y faisais même plus attention maintenant lorsque ça arrivait. Après un petit instant ou aucun de nous trois bougea Luc prit la parole d'une voix menaçante.

- Ne le serre pas comme ça... Tu vas lui faire mal... Et t'es qui d'abord ?

Je savais parfaitement que ce n'était pas la première raison qui l'avait fait réagir ainsi, c'était surtout que ça l'avait énerver de voir quelqu'un d'autre me prendre dans ses bras. Il était donc assez jaloux et possessif en même temps, cela me dérangeait pas, mais j'allais devoir faire plus attention pour éviter qu'il recommence cela, alors qu'il effrayait mon amie et je ne voulais pas qu'il lui fasse du mal. Maintenant je devais éviter de faire des câlins aux autres, de toute façon j'aimais pas ça, sauf avec Luc qui était tout le contraire je cherchais à en avoir le plus possible et j'étais même assez collant, mais avec les autres j'évitais cela et pas seulement à cause de ma morsure qui peut me faire mettre des idées étranges dans la tête, mais je n'aimais pas ça non plus avant. C'est pourquoi je lui avais demander de me lâcher, c'était mon amie, mais je n'aimais pas les câlins pour autant. J'étais donc heureux que Luc me sorte de la, car j'avais eu mal aussi au passage, elle serrait vachement fort, mais bon elle était heureuse de me revoir. Bref, je bougea finalement de ma place et m'approcha pour avancer entre eux et essayer d'éloigner un peu Luc de mon ami pour éviter qu'il lui fasse mal ou pire, car je ne voulais pas les perdre. Je regardais mon petit-ami en souriant doucement pour essayer de lui faire comprendre de se calmer. J'espérais qu'il ne pense pas n'importe quoi non plus, car n'importe qui pouvait penser que Shauna et moi sommes ensemble à cause de ce câlin, mais ce n'était pas le cas et c'était impossible. Je la voyais uniquement comme une amie, une sorte de petite soeur, mais jamais rien de plus. Je n'y avais jamais même penser et elle non plus, du moins je crois. En tout cas, j'espérais que Luc ne pense pas une telle chose alors que c'était complètement faux, je n'aimais que lui et uniquement lui. Je tourna ensuite la tête vers mon amie qui me regardait alors qu'elle était assez perdue pour l'instant, car elle ne pensait certainement pas ce faire agresser comme ça, alors qu'elle retrouvait un ami. Je poussa un faible soupir avant de prendre doucement la parole en regardant Luc et Shauna chacun leur tour. J'étais peut-être le seul à faire un minimum attention à ma façon de parler alors que nous sommes dans une bibliothèque et c'était vraiment pas normal, car habituellement c'est moi qui gueule ou qui fait du bruit.

- C'est ma meilleure amie Shauna... Et lui c'est Luc, mon petit-ami... Ce n'est pas moi qui devrait vous dire cela, mais... Euh... Éviter de faire trop de bruit hein...

Je regarda ensuite mon amie qui sembla encore plus surprise sur le coup, car bon je venais de lui dire que j'avais un petit-ami, petit-ami qui venait de l'agresser. Elle devait être en train de se dire que j'avais encore trouver quelqu'un de peu fréquentable, car oui j'avais tendance à être avec des personnes qui n'était pas très gentille, mais ce n'était jamais vraiment sérieux et elle le savait et elle devait penser la même pour Luc alors qu'il venait de la plaquer, ce qui prouvait qu'il n'était pas le plus gentil. Pourtant, ce n'était pas ça cette fois et je l'aimais vraiment et je voulais que ce soit vraiment sérieux bien que j'avais toujours quelque crainte de le perdre à cause de pleins de choses. Malheureusement et malgré mon avertissement, Shauna ne semblait pas prête à baisser le ton et elle semblait même assez en colère maintenant. Elle croisa les bras en me quittant des yeux pour regarder Luc, alors que je mettais mit entre eux pour les séparer. Je savais qu'elle n'allait pas se retenir maintenant et je craignais encore plus la réaction de Luc ensuite.

- Rah lala Kay... Je te laisse pendant plusieurs mois et tu vas vers une personne comme lui? Si c'est vraiment ton petit-ami, alors apprend lui les bonnes manières ! Non mais oh ! J'ai le droit de serrer dans mes bras mon meilleur ami que je n'ai pas vu depuis longtemps ! Vous êtes peut-être ensemble, mais pas la peine d'être aussi possessif ! Je paris que c'est toi qui fait du mal à Kay ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Content de te revoir [Kay H. Stein]   Dim 4 Jan - 14:13

Luc était toujours furieux après avoir vu cette personne prendre son petit-ami dans les bras, il ne pensait pas réagir ainsi à cause d'un simple contact comme celui-ci mais c'était bien le cas alors il devait être encore plus possessif et jaloux que ce qu'il croyait lui-même. Il ne savait pas trop pourquoi il avait un tel comportement, peut-être bien qu'il ne voulait pas perdre tout ça alors qu'il n'avait jamais une relation aussi importante et quelqu'un l’acceptant malgré son statut de tueur, et ce sans en être un également, c'était sans doute pour cela qu'il ne comptait pas vraiment le créateur pour ce point. Il jeta un rapide coup d'oeil vers Kay alors qu'il tentait de les séparer et il lâcha la femme à contre-coeur puisqu'il avait bien envie de l'effrayer encore et de lui faire bien plus mal. Il avait également reculé doucement en évitant les livres au sol et en lançant un regard noir à l'inconnue puisqu'il la détestait déjà et il avait bien l'impression qu'il ne pouvait pas changer d'avis à cause de ce qu'elle venait de faire. Il décida de se concentrer plutôt sur son petit-ami alors qu'il se calmait doucement en le regardant, il du moins jusqu'à ce qu'il commence à se poser des questions même s'il pouvait aussi se tromper alors qu'il ne connaissait pas tellement le comportement à adopter dans certaines situations. En tout cas, il se demandait toujours qui pouvait être cette personne et pourquoi elle avait serré ainsi le plus jeune, peut-être qu'elle était très importante pour lui mais elle ne devait pas faire partie de sa famille alors qu'il les avait rencontré pour un repas. Ensuite, il ne pouvait pas s'empêcher de se demandait quelque chose à laquelle il n'avait jamais réfléchi avant, Kay avait eu une petite-amie avant de se faire mordre ? Il avait déjà du sortir avec quelqu'un et cela il en était persuadé même s'il ignorait complétement s'il pouvait s'agir de femme ou d'homme puisqu'il ne lui avait jamais posé la question. Mais, était-il bien en couple avec quelqu'un juste avant d'être bloqué dans le jeu ? Peut-être bien que oui mais qu'il avait fait comme ci cela était terminé puisqu'il avait perdu espoir et qu'il ne pensait pas sortir même si c'était bien le cas maintenant. Peut-être bien que cette personne pouvait être la jeune femme, cela était tout à fait probable par rapport à sa réaction quand elle l'avait vu, il ne pouvait pas s'empêcher d'avoir ce type de pensée et il était encore plus énervé. D'ailleurs, il les avait peut-être écarté pour éviter qu'il la blesse alors qu'elle était trop importante pour lui, peut-être bien qu'il allait l'abandonner pour retourner avec elle ensuite. Il secoua rapidement la tête en remarquant qu'il se faisait vraiment des histoires mais c'était plus fort que lui, il était juste énormément inquiet de le perdre même s'il savait que cela allait forcement arriver puisqu'il devait partir et qu'il fallait sans doute qu'il sache qu'il pouvait retrouver du bonheur chez quelqu'un d'autre même s'il avait surtout envie d'écarter l'étudiante à jamais. Il était horriblement perdu à cause de tout ce qu'il avait commencé à inventer dans sa tête juste à cause d'un malheureux câlin et il ne parvenait plus à se calmer à cause de cela, du moins jusqu'à ce qu'il voie le sourire de l'infecté. Il desserra immédiatement les poings en réalisant qu'il ne pouvait pas faire cela si elle était encore plus importante que lui et qu'il devait peut-être essayer de le calmer pour éviter qu'il la blesse mais pour aussi éviter qu'il s'attirer des ennuis alors qu'il devait être le plus discret possible alors qu'il était toujours un criminel et qu'il le resterait jusqu'au bout de sa vie. Bref, il attendait toujours des explications pour être certain de la situation et pour arrêter d'imaginer n'importe quoi alors qu'il pensait au pire à cause de cela alors qu'il était assez heureux d'avoir réussi à effrayer cette personne même si elle avait aussi semblé surprise, elle ne devait pas s'attendre à cela mais il se fichai éperdument de la vision qu'elle pouvait avoir sur lui.

- C'est ma meilleure amie Shauna... Et lui c'est Luc, mon petit-ami... Ce n'est pas moi qui devrait vous dire cela, mais... Euh... Éviter de faire trop de bruit hein...


Le psychopathe était assez rassuré de comprendre qu'elle était juste ne bonne amie et rien de plus pour lui, il avait même expliqué qu'il était son petit-ami et il avait repris de joues très légèrement rouges mais cela était infime à cause d'un fond de colère. Il ne pensait pas qu'il allait le présenter comme ça mais il n'allait pas s'en plaindre puisqu'il venait de prouver qu'il était bien à lui, quoique le terme de petit-ami ne devait peut-être pas signifier exactement cela mais il n'y connaissait toujours pas grand chose mais il faisait des efforts pour que cette relation soit normale malgré son caractère mais il ignorait complétement s'il avait réussi ou non, quoique il pensait plus pour le non après la réaction qu'il venait d'avoir. Il avait été aussi étonné alors qu'il venait de dire qu'ils devaient parler mois fort puisqu'ils avaient haussé la voix tout les deux, mais pour des raisons complétement différentes mais il ne voyait pas de problème à baissé d'un ton. Il s'était simplement emporté bêtement et il devait reprendre son calme, il hocha doucement la tête pour lui faire comprendre qu'il allait bien faire attention pour ensuite regarder la jeune femme. Il était pratiquement certain qu'elle allait prendre la parole pour faire un commentaire puisqu'elle semblait encore plus étonné maintenant qu'elle savait qu'il était le petit-ami de l'étudiant. Il haussa légèrement un sourcil alors qu'elle le regardait également pendant que le plus jeune était toujours entre eux, elle avait croisé les bras et semblait en colère mais elle ne risquait pas de l'intimider d'une façon ou d'une autre. Pourtant, il ne pouvait pas le menacer en mettant en avant le fait qu'il était un tueur alors qu'elle pouvait très bien le dénoncer en voulant protéger son ami alors qu'il n'allait plus être capable de l'aider pour l'infection ou même de le protéger de n'importe quel danger.

- Rah lala Kay... Je te laisse pendant plusieurs mois et tu vas vers une personne comme lui? Si c'est vraiment ton petit-ami, alors apprend lui les bonnes manières ! Non mais oh ! J'ai le droit de serrer dans mes bras mon meilleur ami que je n'ai pas vu depuis longtemps ! Vous êtes peut-être ensemble, mais pas la peine d'être aussi possessif ! Je paris que c'est toi qui fait du mal à Kay ici !

Luc avait repris un regard sombre alors qu'il avait réussi à paraitre normal malgré sa colère mais elle était bien plus puissante maintenant qu'il l'avait écouté et il se demandait pourquoi il ne l'avait pas ignoré mais il avait été un peu trop curieux de avoir ce qu'elle pouvait lui rétorquer. Il savait bien qu'il n'était pas la meilleure des personne, même si ignorait heureusement qu'il avait tué de nombreuses personnes et qu'il avait mutilé des cadavres et il regrettait presque qu'elle connaisse son prénom même si elle risquait d'avoir bien du mal à trouver quoi que ce soit sans son nom de famille et elle ne risquait pas de penser à ce type de détail, du moins il l'espérait très fortement mais il pouvait toujours dire à l'infecté de mentir si elle lui demandait cela plus tard et il pouvait le couper si elle voulait le savoir maintenant. Bref, il devait déjà paraitre comme quelqu'un de violent alors qu'il l'avait plaqué contre une étagère pour ensuite lui parler en étant assez menaçant et en se retenant de justesse de lui mettre un coup mais il n'aurait sans doute pas résisté s'il s'était retrouvé tout seul avec elle. Il ne supportait pas qu'on lui sorte comme ça certaines choses, elle était qui pour lui parler sur ce ton et donner pratiquement des ordres ? Il apprenait les bonnes manières s'il le voulait, bon il n'était pas la personne le plus polie et il ne l'aurait pas été avec elle même s'il savait comment bien se comporter en présence des autres. Il savait très bien qu'il était possessif alors c'était complétement inutile de lui rappeler mais cela était terriblement secondaire par rapport à sa dernière phrase alors que c'était bien cela qui l'avait surtout énervé. Comment osait-elle dire qu'il faisait du mal à Kay ? Il était très important pour lui et il était incapable de lui faire du mal, du moins il l'espérait puisqu'il aurait été fichu de lui donner des coups avant d'être aussi proche de lui et il ne pouvait pas s'empêcher d'être méchant lorsqu'il soulignait ses faiblesses. Il avait posé une main sur l'épaule de l'infecté pour l'obliger à bouger doucement afin de s'approcher de la jeune femme alors qu'il était assez proche d'elle maintenant mais il se foutait complétement de la proximité. Il était obligé de baisser la tête pour le regarder droit dans les yeux alors qu'il ne la touchait pas alors qu'il risquait surtout de la blesser mais il avait repris une voix tout aussi effrayante même s'il ne parlait pas très fort. D'ailleurs, il avait laissé échapper quelques mots qu'il pensait être incapable de dire mais il ne l'avait même pas remarqué puisqu'il parlait simplement sur le coup de la colère mais il fallait peut-être mieux éviter qu'il le réalise de toute façon.

- La ferme gamine... Une morveuse comme toi à pas à me parler sur ce ton... Et je ne vais pas faire de mal à Kay alors que je l'aime... On t'as jamais appris à l'école qu'il ne faut pas parler sans tout connaitre exactement la situation ? Puis, c'est pas toi qui va m'apprendre comment je dois me comporter... Je fais ce que je veux et j'ai pas de leçon à recevoir de quelqu'un comme toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay H. Stein

avatar

Vos Textes : 230

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Content de te revoir [Kay H. Stein]   Lun 5 Jan - 6:06

J'étais toujours entre ma meilleurs amie et mon petit-ami à essayer d'éviter le pire, car je n'avais pas envie que Luc frappe ou fasse mal à mon amie et je ne souhaitais pas non plus que Shauna continue dans cette voix, alors qu'elle était loin d'être agréable en ce moment, je ne comprenais pas trop son comportement d'ailleurs. Elle était toujours très gentille avec les autres normalement et elle ne semblait même pas heureuse pour moi alors que je lui avais expliquer que j'étais avec Luc. Elle semblait même en colère et inquiète, bon Luc n'avait pas donner une bonne impression en la plaquant contre l'étagère et elle devait penser qu'il était exactement pareil avec moi, ce qui était pas du tout le cas. Elle connaissait beaucoup de chose sur moi aussi et elle pouvait être inquiet à cause de ça aussi. J'avais tendance à m'attacher aux mauvaises personnes et finalement j'en souffrais, elle était bien sûre là à chaque fois en me reprochant ma stupidité de ne pas remarquer de telle chose évidante à ces yeux et elle devait probablement penser la même chose en ce moment à cause du comportement possessif de Luc. Il était pourtant complètement différent des autres avec qui j'étais déjà sortit. Déjà c'était beaucoup plus sérieux et il n'avait jamais été violent avec moi, sauf une fois, mais ce n'était pas le même Luc alors je ne lui en voulais pas et je n'avais pas peur d'avoir mal de toute façon. Luc c'était toujours montrer gentil et doux avec moi et même si j'avais eu un peu peur au début, car je n'avais juste aucune force de l'éloigner si ça allait trop loin, cette peur était rapidement partit et je n'y pensais même plus maintenant. Avec les autres, j'avais toujours le dessus, mais je finissais souvent par les perdre tout simplement à cause de mon comportement trop possessif ou collant et aussi à cause que je refusais de changer. Probablement la pire raison qui m'est déjà tomber dessus est une personne qui était avec moi uniquement à cause de ma popularité, car j'étais assez populaire autrefois, maintenant ceci me semblait tellement insignifiant et j'en avais toujours absolument rien à faire. M'enfin, je me faisais souvent avoir comme ça en me rapprochant de personne qui ne le méritait probablement pas. Bref, pour moi Luc était différent et je ne pensais pas qu'il pourrait me faire du mal comme ça, il devait être sincère et je ne devais pas douter de lui maintenant. D'ailleurs, mon sourire semblait l'avoir légèrement calmer et j'en étais heureux, car je n'avais pas envie qu'il s'attire des problèmes et je ne voulais pas qu'il frappe mon amie. Il hocha uniquement la tête alors que j'avais demander à baisser un peu le ton, car bon même si je me foutais d'attirer l'attention, je voulais éviter d'être jeter dehors à cause de ça. J'espérais que tout irait bien maintenant et qu'il ne se passe plus rien pour éviter de me retrouver à nouveau entre les deux, mais mon amie n'attendait pas ça de cette oreille et elle continua en gardant la même voix forte. Je ne dis rien lorsqu'elle avait eu terminer, alors que j'aurais peut-être du lui répondre directement. C'est vrai qu'il n'était pas la personne la plus polie, mais je m'en foutais complètement je ne suis pas vraiment mieux de toute façon et elle devrait le savoir, alors deux impolies on pouvait pas vraiment s'aider là-dessus. Elle me confirma qu'elle pensait que Luc était aussi violent avec moi, je pouvais comprendre son inquiétude, mais là elle y allait fort quand même. J'avais à nouveau peur que cela énerve Luc et c'était bien le cas, car en tournant la tête vers lui pour le regarder, il semblait avoir retrouver un regard sombre. Je ne savais pas quoi répondre, alors que tout ça était faux, Luc me faisait pas de mal et j'étais persuader qu'il m'en ferait jamais, mais Shauna était persuader du contraire à cause de ce qui est arriver autrefois. Je ne voulais pas qu'il change non plus, je me foutais pas mal qu'il soit possessif et c'était même bien, car cela prouvait qu'il était vraiment sincère avec moi. En tout cas, Luc devait être vraiment en colère en ce moment, mais je ne savais pas quoi faire pour arranger cela, alors que je cherchais rapidement mon petit-ami posa sa main sur mon épaule pour m'obliger à m'écarter pour ensuite s'approcher de mon amie qui n'avait pas broncher et qui semblait toujours sûre d'elle pour l'instant, mais je n'étais vraiment pas rassurer pour l'instant.

- La ferme gamine... Une morveuse comme toi à pas à me parler sur ce ton... Et je ne vais pas faire de mal à Kay alors que je l'aime... On t'as jamais appris à l'école qu'il ne faut pas parler sans tout connaitre exactement la situation ? Puis, c'est pas toi qui va m'apprendre comment je dois me comporter... Je fais ce que je veux et j'ai pas de leçon à recevoir de quelqu'un comme toi...

Je resta surpris par ses mots, enfin j'avais tout oublier sauf deux d'entre eux. Je ne bougeais pas et regardait Luc assez surprit bien qu'il me regardait pas. Il ne semblait même pas avoir réaliser ce qu'il venait de dire, car sinon il aurait rapidement prit une couleur rouge. Je le connaissais assez pour savoir cela et qu'il était incapable de dire certaine chose et ceci en faisait partit. J'avais sentit mon coeur faire un bon dans ma poitrine, puisque j'étais vraiment heureux d'entendre les mots "je l'aime", alors qu'il me l'avait dit une fois seulement. Bon il ne me l'avait pas dit en face et il ne l'avait même pas remarquer, mais ce n'était pas si grave en fait, il l'avait tout de même fait. J'étais complètement bloquer la dessus et je n'avais même pas fait attention au reste, mais je savais que Luc ne devait pas du tout être heureux de se faire en quelque sorte donner des ordres, mais c'était bien le genre de Shauna de faire ça malheureusement. En tout cas, je ne pouvais pas être plus heureux en ce moment, pourtant je devais sortir de cette joie alors que ça n'allait pas très bien en ce moment et mon amie ne risquait pas de rester silencieuse maintenant. Je m'avança un peu alors que j'étais toujours en retrait pour regarder mon amie qui n'avait pas quitter son regard dur et qui ne bougeait pas de sa place sans quitter des yeux Luc. Je pris doucement la parole en essayant d'éviter de parler trop fort pour déranger tout le monde et essayer de faire comprendre à mon amie que tout allait bien et qu'elle n'avait pas à s'en prendre à Luc comme ça même si je n'avais pas vraiment suivit se qu'il avait dit juste avant à cause des mots qu'il avait dit.

- Shauna... Calme toi maintenant... Tu n'as pas à t'inquiéter pour moi, Luc me fera jamais de mal...

Je leva doucement ma main pour pouvoir la poser sur son épaule et essayer de la calmer un peu, mais elle la repoussa rapidement en me jetant un regard dur voulant tout dire. Elle regarda à nouveau Luc toujours aussi énerver, je ne comprenais vraiment pas son comportement, elle n'avait jamais réagit comme ça avant. J'étais assez inquiet, car j'avais peur qu'elle aille beaucoup trop loin et que Luc s'énerve encore plus contre elle. J'espérais que non, car je ne pourrais probablement même pas l'empêcher de faire ça. Après quelque seconde, elle prit elle aussi la parole toujours d'une voix assez forte.

- Me calmer?! Il m'agresse sans aucune raison et c'est moi qui doit se calmer?! Et je parle comme je veux! Tu l'aimes peut-être, mais tu peux très bien réagir sur le coup de la colère et lui faire mal ! Je veux pas voir mon meilleur ami souffrir à cause d'un gars comme toi ! Kay est idiot parfois et il ne voit pas le mal en certaine personne ! Tu ne l'as pas comprit Kay? À chaque fois que quelqu'un comme lui te fait souffrir, tu viens me voir... Tu as oublier le nombre de fois où tu t'es fait avoir? Alors désolé, mais je veux juste aider mon ami ! Je suis pas comme Kay... J'arrive à voir quand quelqu'un est bon et mauvais et toi tu est mauvais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Content de te revoir [Kay H. Stein]   Lun 5 Jan - 21:52

- Shauna... Calme toi maintenant... Tu n'as pas à t'inquiéter pour moi, Luc me fera jamais de mal...

Luc espérait que la jeune femme allait maintenant abandonner puisqu'il en avait marre de l'entendre alors qu'elle ne faisait que l'énerver puisqu'elle osait lui balancer n'importe quoi et il avait bien du mal à se retenir pour ne pas la frapper alors qu'il restait quelqu'un de violent. Il était heureux de remarquer qu'il prenait sa défense et qu'il lui faisait vraiment confiance pour parler ainsi de lui, il l'avait tout de suite présenté comme son petit-ami pour ensuite bien expliquer qu'il ne lui faisait pas de mal. Il se sentait étrangement touché par cela même s'il ne comprenait pas exactement pourquoi, il avait toujours du mal à cerner certaines émotions ou réactions alors qu'il n'avait aucun problème quand il s'agissait des autres. Il le regardait en paraissant bien plus doux mais cela était pratiquement toujours le cas lorsqu'il posait les yeux sur lui, il se sentait apaisé et il ne pensait jamais à quelque chose de mauvais même s'il pouvait aussi s'énerver. Pourtant, il préférait ne pas trop penser à ce détail pour plutôt l'oublier complétement alors qu'il était assez inquiet par exemple cela. Il ne le quittait pas des yeux pour rester calme alors qu'il souhait qu'elle garde complétement le silence et qu'elle parte même, il n'avait pas envie de la supporter et c'était bien lui qui ne voulait plus être dérangé maintenant même si cela était assez stupide puisqu'ils ne risquaient pas d faire grand chose ici. Il fronça légèrement les sourcils alors qu'elle avait repoussé la main que l'infecté venait de poser sur son épaule, elle semblait toujours bien énervé même s'il ne comprenait pas tellement pourquoi elle devait s'acharner ainsi. Ce qu'il avait dit ne pouvait pas amplement suffire pour la convaincre ? Pourtant, il ne parlait pas ainsi normalement même s'il n'avait toujours pas remarqué les mots qu'il avait réussi à dire et il ne risquait pas d'y faire attention sauf si on lui faisait bien remarquer puisque les mots étaient sortis tout seul à cause de la situation. Il ne faisait pas non plus attention à sa position puisqu'il restait quand même assez proche d'elle, il s'en fichait complétement puisqu'il voulait surtout paraitre menaçant même si cela pouvait faire assez contraste avec ses paroles. D'ailleurs, il risquait d'être également mal à l'aise à cause de la proximité, même s'il ne la collait pas non plus, et cela pouvait paraitre assez étrange comme réaction puisqu'il était avec le plus jeune mais il ne pouvait pas s'empêcher d'être gêné pour un rien. En tout cas, il attendait les bras croisés de savoir ce qu'elle pouvait lui répondre maintenant puisqu'il était certain qu'elle risquait de prendre la parole pour continuer de parler sans tout savoir mais il devait faire très attention par rapport à elle. Il était persuadé qu'elle voulait protéger Kay, il ne pouvait pas lui en vouloir pour cela, mais elle était sans doute de le dénoncer si elle apprenait qu'il était un criminel recherché et il ne voulait pas retourner en prison. Encore si cela était après avoir réglé le problème de l'infection, il risquait juste de regretter de ne plus pouvoir s'amuser et de ne plus le voir mais cela ne changeait pas tellement puisqu'il avait prévu de partir. Bref, il devait peut-être changer d'attitude pour qu'elle l'apprécie afin qu'il ne prenne pas de risque mais il ne voyait pas comment se rattraper maintenant qu'il n'avait pas été dès plus agréable ais il n'avait pas pensé à ça pour plutôt juste remarquer qu'elle l'avait pris dans ses bras et il n'avait pas du tout aimé.

- Me calmer?! Il m'agresse sans aucune raison et c'est moi qui doit se calmer?! Et je parle comme je veux! Tu l'aimes peut-être, mais tu peux très bien réagir sur le coup de la colère et lui faire mal ! Je veux pas voir mon meilleur ami souffrir à cause d'un gars comme toi ! Kay est idiot parfois et il ne voit pas le mal en certaine personne ! Tu ne l'as pas comprit Kay? À chaque fois que quelqu'un comme lui te fait souffrir, tu viens me voir... Tu as oublier le nombre de fois où tu t'es fait avoir? Alors désolé, mais je veux juste aider mon ami ! Je suis pas comme Kay... J'arrive à voir quand quelqu'un est bon et mauvais et toi tu est mauvais !

Le tueur avait toujours un regard assez dur, dans d'autres circonstances il l'aurait peut-être trouvé assez amusante pour oser lui tenir tête ainsi puisqu'elle n'avait pas froid aux yeux mais il la voyait plus comme la mouche agaçant volant tranquillement autour de la soupe aujourd'hui. Il ferma les yeux quelques secondes puisqu'il risquait de parler aussi fort qu'elle s'il répondait immédiatement alors il tentait de se calmer d'abord. Heureusement, il n'avait pas tellement fait attention alors qu'elle avait bien fait remarqué qu'il avait dit quelque chose d'horriblement dur pour lui mais il faisait bien plus attention aux restes alors qu'elle lui balançait plein de chose en même temps. Il serra les poings sans trouver quoi répondre alors qu'elle n'avait pas totalement tord, il savait bien qu'il avait des réaction excessives, il suffisait de voir comment il lui lançait des regards noirs quand il s'était inquiété pour lui mais il avait surtout l'impression qu'il lui montrait ses faiblesses. Il l'avait aussi poussé au restaurant en le menaçant de l'enfermer pour retourner dans le jeu, il avait même eu du mal à se retenir à lui donner quelques coups et il avait peur d'être capable de faire cela un jour. En tout cas, il ne pouvait pas lui sortir qu'il était quelqu'un de bien, il avait prouvé le contraire et il ne voulait pas se rattraper en affirmant le contraire maintenant. Il pouvait assumer cela à la place même si elle risquait de le détester encore plus même si ce n'était pas vraiment son but.

- C'est vrai... Je ne suis pas quelqu'un de bien... Mais je vais protéger Kay tant que je serai à ses côtés... Peut-être... Peut-être qu'il est possible que je le blesse avec un coup de colère comme tu l'as dit mais... Mais si ça peut te rassurer... Je préfères encore partir loin de lui pour éviter cela plutôt que de rester alors que je peux lui faire du mal... Il est plus important que n'importe qui pour moi... Je suis prêt à tout pour lui... Je ne le ferai jamais souffrir en étant totalement conscience de ce que je fais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay H. Stein

avatar

Vos Textes : 230

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Content de te revoir [Kay H. Stein]   Mer 7 Jan - 0:27

Je poussais un faible soupir alors qu'elle continuait encore à insister et en quelque sorte provoquer Luc qui devait pas apprécier du tout de ce faire dire tout ça et moi non plus d'ailleurs. Je n'aimais pas trop qu'elle s'en prenne à lui comme ça, mais bon je ne pouvais pas dire grand chose alors qu'il l'avait en quelque sorte agresser, car elle m'avait prit dans ses bras. D'ailleurs, j'étais bien heureux que Luc m'aide à sortir de là, car je n'aimais pas vraiment les câlins, en fait j'aimais seulement avec Luc pour une raison complètement inconnue en fait. J'étais même beaucoup moins câlin avec les autres personnes avec qui j'étais autrefois, peut-être parce que je m'en foutais pas mal et que je pensais pas mourir n'importe quand, donc je veux plus passer de temps avec lui maintenant que je sais que je ne pourrai peut-être plus très bientôt? Ou peut-être était-ce juste luc, car j'étais vraiment sincère avec lui et que je l'aimais vraiment? J'en sais rien. Je pouvais comprendre qu'elle s'inquiète pour moi à cause de ça, mais je n'aimais pas trop quand les autres s'inquiétait pour moi, j'avais justement essayer d'éviter ça en essayant de rester loin d'eux pendant que je suis dans cet état, même si pour l'instant elle n'avait même pas poser de question là-dessus, alors que ça ce voyait à des kilomètre que je n'étais pas bien à cause de ma peau pâle et de ma maigreur, mais bon si elle ne le remarquait pas tant mieux je n'allais rien dire et je ne l'inquiéterais pas plus que ça. Pour l'instant elle était beaucoup trop concentrer sur le fait que Luc est mon petit-ami et qu'il a été violent avec elle, donc j'espérais qu'elle se calme pour éviter de mettre encore plus Luc en colère, alors qu'il ne devait pas en avoir quelque chose à faire d'elle contrairement à moi. En fait, j'arrivais à supporter uniquement l'inquiétude de Luc, encore une fois pour une raison inconnue. Ça me dérangeait beaucoup moins et même si j'essayais d'éviter, j'arrivais à montrer mes faiblesses devant lui. Je ne comprenais vraiment pas pourquoi en fait, je ne le faisais jamais devant les autres, je me retenais tout le temps. Bon c'est vrai que j'allais voir Shauna lorsque j'allais pas bien autrefois quand j'avais des problèmes avec certaine personne ou que je me faisais juste avoir par eux, alors que nous étions ensemble, elle était toujours là pour me réconforter, mais je ne m'étais jamais montrer vraiment faible à pleurer ou vraiment triste. Tout simplement, car je refusais qu'on s'inquiète pour moi et c'était bien ce qui risquait d'arriver si je me laissais aller devant elle. J'essayais même d'évité parfois d'inquiéter Luc quand je le pouvais, mais il le découvrait toujours ou tout simplement mes mensonges étaient beaucoup trop nul et il le remarquait directement. Bref, j'ignorais comment faire pour qu'elle se calme et qu'elle arrête de penser que Luc pouvait me faire du mal, car je ne pensais pas cela possible, bien qu'il m'avait déjà pousser alors que j'étais sur une chaise à cause d'un coup de colère et qu'il me jetait des regards noirs quand je m'inquiétais pour lui, mais je ne lui en voulais pas vraiment. J'avais rapidement oublier tout ça après avoir réfléchit un peu, car le jour au restaurant je m'étais aussi emporter contre lui, je devais juste éviter une telle chose et c'était bien partit, ce n'était jamais arriver ensuite. En tout cas, j'avais jeté un rapide coup d'oeil vers Luc qui affichait toujours un regard dur et je craignais toujours qu'il perde son sang froid et qu'il lui fasse mal, mais je devais essayer de me dire qu'il ne le ferait pas, car il devait savoir que je tenais tout de même à mon amie. Il ne lui répondit pas tout de suite d'ailleurs, peut-être pour retrouver un peu son calme avant de parler. Mon amie gardait toujours les bras croisés et elle ne le quittait pas des yeux, elle n'avait vraiment pas peur en ce moment, mais si elle savait qu'elle était en face d'un tueur, j'étais persuader qu'elle prendrait peur et j'étais sûr qu'elle irait le dénoncer pour vouloir me protéger, mais elle ne se rendrait pas compte qu'elle me condamnait au passage, car je comptais sur Luc pour trouver un moyen de me soigner et elle risquait aussi de me faire souffrir au passage, car je refusais de le perdre, je ne voulais pas l'imaginer. Je ne voulais pas qu'il soit envoyer en prison où je ne pourrais plus le voir, c'était assez égoïste de ma part, car je savais qu'il tuait des gens innocents qui méritaient autant que moi d'être heureux, mais je ne pensais qu'à moi en ce moment et je m'en voulais un peu à cause de cela, mais je ne pouvais pas changer et l'imaginer en prison malgré tout.

- C'est vrai... Je ne suis pas quelqu'un de bien... Mais je vais protéger Kay tant que je serai à ses côtés... Peut-être... Peut-être qu'il est possible que je le blesse avec un coup de colère comme tu l'as dit mais... Mais si ça peut te rassurer... Je préfères encore partir loin de lui pour éviter cela plutôt que de rester alors que je peux lui faire du mal... Il est plus important que n'importe qui pour moi... Je suis prêt à tout pour lui... Je ne le ferai jamais souffrir en étant totalement conscience de ce que je fais...

Encore une fois je sentis mon coeur faire un bond à cause de ces paroles qui me touchait toujours autant lorsqu'il les prononçait. Il ne disait pas ceci très souvent, donc quand il le faisait je ne pouvais m'empêcher de ressentir énormément de joie et être vraiment toucher. Je ne le quittais plus des yeux maintenant et j'avais retrouver un faible sourire que j'avais perdu lorsque mon amie avait commencer à engueuler Luc. J'étais vraiment heureux de savoir que j'étais la personne la plus importante pour lui, car c'était aussi mon cas et je ne pensais jamais pouvoir changer cela. Même si je le perdais d'une manière ou d'une autre, j'étais certain que je ne pourrais jamais penser à une autre personne. J'étais plus que persuader maintenant qu'il disait la vérité et rien ne pourrait me faire changer d'avis, même ma meilleure amie. Je n'arrivais juste pas à voir le mal en lui, car il avait toujours été gentil avec moi et j'étais sûr qu'il me ferait jamais souffrir et qu'il serait toujours là pour m'aider et me protéger, bien que je n'aimais pas trop être protéger par quelqu'un, avec Luc c'était beaucoup moins pire. En tout cas, mon amie semblait assez surprise par tout ça et elle avait décroiser les bras en changeant un peu pour être beaucoup moins dur maintenant. Peut-être avait-elle enfin comprit que Luc était sincère. Elle tourna la tête vers moi et je lui souris simplement alors qu'elle poussait un faible soupir. Elle posa ses mains sur sa taille avant de prendre doucement la parole d'une voix beaucoup moins forte et en quittant pas des yeux Luc.

- D'accord... C'est bon... Ça ne sert à rien d'insister... T'as intérêt à bien le protéger et ne jamais lui faire du mal ! Je vais le savoir si tu le fait ! Empêche le de s'attirer des ennuis, il le fait tout le temps... Je devais toujours l'aider avant... Hein Kay? Et t'as pas l'air bien alors repose toi crétin !

Je lança un rapide " ouais ouais " avec très peu de motivation, car bon je n'aimais pas trop me reposer et Luc le savait parfaitement, bien que je n'insistais pas vraiment lorsqu'il me le demandait. Je n'avais pas tellement envie de me battre avec lui à cause d'une chose pareil surtout que je risquais juste de perdre contre lui. Puis la plupart du temps je n'avais juste pas la force d'insister. En tout cas, elle avait bien remarquer que je n'allais pas bien, mais je me demandais si elle se doutait que c'était à cause de la morsure. Je ne lui avais pas vraiment dis que j'étais coincer à l'intérieur du jeu lorsqu'elle était venue de me voir, mais elle s'en doutait probablement, mais peut-être qu'elle ne pensait pas que je serais toujours affecter par la morsure même ici dans le monde réel et je n'avais pas l'intention de lui dire. Bref, j'étais vraiment heureux qu'elle abandonne enfin et qu'elle accepte, elle devait comprendre qu'elle ne pouvait pas gagner et peut-être avait-elle un peu peur au fond à cause de la proximité de Luc.

- Tu peux reculer maintenant? Je vais plus prendre Kay dans mes bras...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Content de te revoir [Kay H. Stein]   Mer 7 Jan - 23:28

Luc ne bougeait pas du tout pour toujours avec un regard dur alors qu'il n'appréciait pas tellement cette personne. Elle avait d'abord pris son petit-ami dans ses bras alors qu'elle n'avait aucun droit pour le faire, il était le seul à pouvoir le toucher et il se rendait bien compte à quel point ce souhait prouvait parfaitement qu'il était possessif. Pourtant, il n'était pas énervé seulement à cause de cela alors qu'elle avait osé l'accuser de faire du mal à l'infecté alors qu'il était capable de tout pour lui même si cela revenait à sacrifier sa propre vie. Il ne savait pas trop pourquoi il lui accordait autant d'importance à cela alors qu'il pensait simplement jouer la comédie au début. Quoique, il était aussi important lorsqu'il n'était qu'un ami mais il avait encore plus de difficulté à imaginer un avenir sans lui maintenant qu'il se rendait bien compte de ses sentiments. D'ailleurs, il se demandait ce qui aurait pu se passer s'il ne lui avait pas avoué en premier qu'il l'aimait. Peut-être bien qu'il n'aurait jamais réalisé ce qu'il ressentait pour lui ou qu'il ne lui aurait jamais dit lui-même. Heureusement, il n'avait pas eu à faire le premier pas puisqu'il en était complètement incapable et il en avait conscience puisqu'il avait déjà du mal avec l'amitié et il était toujours légèrement effrayé par cette relation. Mais il avait bien dit qu'il ne voulait rien de plus alors il devait arrêter de se faire du souci pour rien même s'il ne pouvait pas s'empêcher de se dire qu'il pouvait changer d'avis n'importe quand et qu'il risquait de prendre la fuite comme un lâche même s'il devait en souffrir. Bref, il remarqua qu'il s'était complètement écarté du sujet de départ pour plutôt laisser ses pensées vagabonder librement. Il n'accordait plus tellement d'intérêt à la situation alors qu'il la trouvait assez agaçante mais pouvant être très facilement hors d'état de nuire si elle recommençait à s'approcher trop du plus jeune ou si elle faisait des recherches pour ensuite le dénoncer à la police. Pourtant, il n pouvait pas tellement la tuer alors qu'il risquait de lui faire de la peine. Il se demandait comment il avait pu considérer cette personne comme son amie alors qu'il ne pensait pas une seconde qu'elle puisse avoir eu un avenir aussi difficile que le sien et qu'il la trouvait horriblement collante et protectrice. Quoique, il était peut-être mal placé pour se plaindre de cela alors qu'il n'arrêtait pas de s'inquiéter pour un rien. Après, il ne savait pas trop s'il était aussi collant puisqu'il passait beaucoup de temps pour travailler mais il voyait bien qu'il avait envie de passer du temps avec lui. Alors il était sans doute assez collant mais il ne risquait pas de connaître la réponse puisqu'il devait partir par la suite. D'ailleurs, il ignorait si l'infecté avait compris qu'il parlait de cela quand il disait partir pour ne pas lui faire de mal. Il ignorait complètement ce qu'il pouvait arriver mais il ne faisait que le mettre en danger et c'était tout simplement hors de question alors autant partir après l'avoir soigné. De toute façon, il l'avait déjà prévenu quand il lui avait avoué la première mais il ne lui en avait plus parlé étrangement. Peut-être bien qu'il pensait qu'il avait complètement abandonné cette idée ou qu'il n'y pensait même plus ou alors il pouvait aussi croire qu'il avait juste utiliser cela comme prétexte. Bref, il remarqua que le regard de la jeune femme venait de s'adoucir doucement alors elle le croyait sans doute. Il était assez soulagé maintenant puisqu'il en avait plus que marre de son comportement.

- D'accord... C'est bon... Ça ne sert à rien d'insister... T'as intérêt à bien le protéger et ne jamais lui faire du mal ! Je vais le savoir si tu le fait ! Empêche le de s'attirer des ennuis, il le fait tout le temps... Je devais toujours l'aider avant... Hein Kay? Et t'as pas l'air bien alors repose toi crétin !


Le tueur était assez soulagé qu'elle lâche l'affaire puisqu'il aurait très bien pu craquer au bout d'un moment puisqu'elle était assez agaçante ou peut-être qu'il aurait réussi à l'ignorer. En tout cas, il avait jeté un rapide coup d'oeil vers Kay alors que sa réponse n'était pas du tout convainquante et qu'il était persuadé qu'il n'allait pas l'écouter et se reposer. Il était bien placé pour le savoir puisqu'il lui faisait également la remarque et qu'il était pas mieux avec sa blessure. D'ailleurs, cela était plutôt visible à cause des vêtements qu'il portait sur lui mais il n'avait pas à se faire de souci tant que la douleur était supportable et que le bandage n'avait pas changé de couleur entièrement. En tout cas, il avait bien compris qu'elle se faisait également du souci pour l'infecté et il ne pouvait pas lui en vouloir même s'il n'avait pas pu s'empêcher de s'énerver lorsqu'elle disait qu'il allait sans doute lui faire du ma alors qu'il voulait exactement le contraire. Il gardait la tête tournée vers l'étudiant avec un léger sourire alors qu'il ne pensait pas du tout à sa position et qu'il était plutôt calme.

- Tu peux reculer maintenant? Je vais plus prendre Kay dans mes bras...

Luc tourna brusquement la tête vers elle pour remarquer rapidement qu'il était bien trop proche d'elle. Il s'en fichait lorsqu'il se laissait uniquement guider par la colère mais ce n'était plus le cas maintenant. Il recula brusquement pour rentrer dans une table derrière mais il s'en fichait complètement alors qu'il avait une teinte rouge. Il se sentait horriblement bête de réagir comme ça alors qu'il était avec quelqu'un et il avait peur qu'il se fasse des idées. Il était juste facilement mal à l'aise même s'il ne connaissait pas tellement les personnes et il ne risquait pas de changer avant un moment ou même jamais. Il resta figé quelques secondes avant de se baisser pour ramasser les livres et lui tendre doucement avant de ranger ceux qu'il avait fait tombé en la poussant contre l'étagère. Il ne savait pas tellement quoi dire mais il réussit à sortir quelques mots en relisant qu'il devait vraiment paraître idiot après une telle réaction.

- Ne t'inquiète pas... Je vais bien faire attention à lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay H. Stein

avatar

Vos Textes : 230

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Content de te revoir [Kay H. Stein]   Jeu 8 Jan - 0:55

Je regardais Luc et mon amie chacun leur tour sans prendre la parole, car je ne savais pas tellement quoi dire pour arranger les choses, mais une chance que Shauna décida de renoncer maintenant, alors que je craignais de plus en plus que Luc s'énerve encore plus contre elle et qu'il perde le contrôle de lui-même et lui fasse du mal. Je ne voulais pas que mon amie se fasse attaquer, alors que j'avais toujours tout fait pour éviter se genre de situation autrefois, car elle n'était pas tellement apprécier à notre école pour une raison que je ne comprenais pas trop. Elle était peut-être trop différente et elle ne se laissait jamais marcher sur les pieds, bien que cela lui attirait souvent des problèmes lorsque des gars venaient sans mêler. Elle n'avait certainement pas la force de se débrouiller toute seule malgré sa forte volonté à vouloir se débrouiller toute seul. En tout cas, je ne voulais pas me retrouver à me mettre entre les deux et à empêcher que Luc la frappe alors que je n'avais certainement pas la force en ce moment. Je ne voulais pas perdre ni l'un ni l'autre à cause d'une raison aussi stupide. Puis Luc risquait de s'attirer bien des ennuis, car Shauna ne risquait pas de rester les bras croisés si elle se faisait frapper, elle risquait surtout de faire en sorte d'attirer des problèmes à Luc et je risquais d'être séparer de lui et ça aussi je préférais l'éviter. Si Luc était retrouver il était évidant qu'il serait renvoyer en prison et que je ne risquais plus de pouvoir le voir ensuite, sauf si j'allais le voir là-bas, mais ce serait bien différent et je risquais d'être condamner à mourir, car en prison il ne risquait pas de pouvoir vraiment m'aider. Puis je n'avais personne d'autre à qui demander de l'aide, je ne pouvais pas aller à l'hôpital pour leur dire, je risquais juste d'être amener pour des examens de de crever là sans pouvoir en sortir. Le pire c'est que je risquais en plus de me retrouver dans un laboratoire pour servir de cobaye et je n'étais pas tellement avancer. Je ne devais donc pas en parler à personne d'autre et je risquais d'être complètement seul si Luc venait par être arrêter. Je secoua un peu la tête en réalisant que je dramatisais un peu trop pour le moment, alors que mon amie semblait s'être calmer pour le moment et elle semblait elle aussi le croire, donc elle n'allait pas faire en sorte de lui attirer des problèmes, du moins c'est ce que j'espérais. Elle pouvait faire beaucoup seulement pour me protéger parfois, même si je n'aimais pas du tout ça. En tout cas, je devais arrêter de m'inquiéter pour cela pour l'instant, alors que tout allait pour le mieux et tout s'arrangeait. D'ailleurs, Luc s'était lui aussi calmer et il me regardait en souriant ce qui me fit plaisir, alors que son regard dur du début m'avait fait craindre bien des choses. Je préférais voir un sourire sur ce visage, car cela me rendait heureux et il était beaucoup mieux avec un sourire tout simplement ! Bref, mon amie lui demanda de reculer, car il était toujours assez près d'elle en fait et c'était assez étrange maintenant qu'il n'était plus trop en colère. Lorsqu'il sembla le réaliser Luc recula brusquement, mais il fonça dans une table qui était derrière lui, alors qu'il prenait une teinte rouge. Mon sourire qui avait disparut pendant un moment s'agrandit un peu plus, alors que je ne lui en voulais pas trop de réagir comme ça. Je savais qu'il n'avait pas de drôle de penser pour réagir de cette façon, j'avais bien comprit qu'il était mal à l'aise avec les autres lorsqu'il agissait normalement avec eux. Je trouvais même cela assez amusant de le voir réagir complètement différemment maintenant qu'il était un peu plus calme. Il l'est toujours énormément avec moi, alors c'était rendu assez normal pour moi de le voir réagir de cette façon, donc je ne pouvais pas lui en vouloir pour une raison ou une autre. Mon amie elle semblait assez surprise en fait de le voir changer complètement d'attitude et peut-être même que cela allait plus la rassurer de le voir agir ainsi. Luc ramassa les livres après quelque seconde pour tendre ceux qu'elle avait échapper quelque minute plus tôt qu'elle prit en le remerciant et il rangea le reste qui était tomber quand il l'avait pousser contre l'étagère.

- Ne t'inquiète pas... Je vais bien faire attention à lui...

Mon sourire était toujours le même alors que mon amie laissa échapper elle aussi un faible sourire après ces quelques mots. Elle était un peu plus soulager si elle arrivait à sourire maintenant et j'en étais heureux, mais je ne pensais pas qu'elle allait nous laisser tous les deux. Elle devait être beaucoup trop heureuse de me retrouver pour partir tranquillement après ça. Maintenant je craignais des questions sur Luc et moi, sur ma santé et aussi sur pourquoi je ne l'avais pas prévenu lorsque j'étais rentrer. Je n'avais aucune envie de répondre à tout ça pour l'instant et du coup j'avais très envie de m'asseoir maintenant, car je tenais plus très bien sur mes deux jambes bien que j'essayais de le cacher pour ne pas inquiéter mon amie. J'espérais que mes jambes ne tremblent pas trop pour qu'ils puissent le remarquer. D'ailleurs pour éviter de paraître trop suspect, je m'étais doucement appuyer contre une étagère derrière moi pour éviter de m'écraser à n'importe quel moment. Je ne savais pas trop quoi dire aussi et je gardais le silence pour l'instant, surtout que j'avais l'impression qu'en prenant la parole je risquais de démontrer que je me sentais vraiment fatiguer, donc je préférais garder le silence pour l'instant pour éviter ça, alors que mon amie nous regardait l'un après l'autre pour ensuite prendre la parole en regardant Luc finalement.

- Ouais... Je l'espère...Comme c'est la première fois que je vois que Kay est vraiment sérieux... Je vais essayer de te faire confiance pour ça... Ça fait longtemps vous deux? Puis, je peux rester un peu avec vous? Tu dois peut-être pas trop m'aimer, mais ça fait longtemps que j'ai pas vu Kay...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Content de te revoir [Kay H. Stein]   Sam 10 Jan - 19:26

Luc continuait de ranger les livres qu'il avait fait tombé, il semblait les inspecter minutieusement pour bien vérifier que rien n'était abimé et il remettait correctement les pages lorsqu'il voyait qu'elles étaient pliés ou qu'elles avaient un cornée. Il les remettait ensuite exactement au bon emplacement alors que les œuvres étaient rangés par ordre alphabétique, il remarquait bien que des personnes avaient du déjà venir prendre plusieurs livres ici pour les remettre n'importe comment puisqu'il constatait un bordel pas possible qui l'agaçait légèrement à cause du respect qu'il avait en quelque sorte pour eux. Il poussa un soupir en essayant de tout remettre en ordre avant de réaliser qu'il pouvait paraitre assez maniaque à cause de geste mais il l'était sans doute. Il n'y pouvait rien mais il n'avait pas été habitué à pouvoir lire autant qu'il le désirait lorsqu'il était petit alors qu'il était constamment obligé de rester à l'appartement et que sa mère ne lui accordait pas la moindre importance sauf pour le nourrir afin de le maintenir en vie afin que son père ne s'attaque pas à elle. Il laissa ses pensées dérivés doucement vers son passé pendant quelques instants alors qu'il pouvait faire cela très facilement même s'il n'était pas toujours dans la meilleure des solutions et qu'il devait peut-être faire plus attention à la jeune femme qui pouvait très bien poser des questions et recommencer à avoir des doutes même s'il semblait avoir réussi à la convaincre. Bref, il restai perdue en fixant le rayon avant de passer doucement une main dans ses cheveux pour bouger surtout un mèche qui commençait à être trop longue, il devait sans doute la couper et il n'allait pas s'embêter à le faire lui-même puisqu'elle lui retombait bien trop sur son œil gauche. D'ailleurs, il jeta un rapide coup d'oeil vers les deux plus jeunes, il se demandait si elle ne risquait pas de faire d'autres remarques malgré cela. Il avait peut-être tenté de lui prouver qu'il ne voulait pas lui faire du mal pour plutôt le protéger et l'aider contre n'importe qui et n'importe quoi mais elle pouvait aborder des sujets assez embêtant. Elle pouvait soulever le fait que Kay n'avait pas donné de nouvelles depuis un moment, du moins d'après ce qu'il savait mais il ne lui avait jamais réellement parlé alors qu'il n'avait pas pensé un seul instant en croiser une et encore moins la voir le prendre dans ses bras comme ça. Il avait bien du mal à voir la différence entre les gestes d'un ami et d'un couple encore maintenant mais surtout lorsqu'il était concerné directement ou indirectement alors qu'il n'avait pas tellement de mal lorsqu'il était extérieur à l'histoire. Elle pouvait aussi demander pourquoi il n'était pas sorti avant mais il ne devait surtout pas lui dire qu'il était infecté, elle risquait d'avoir une étrange réaction pouvant bien trop attirer l'attention. Normalement, l’étudiant ne pouvait pas avoir le moindre problème alors que le créateur lui avait juré de lui laisser du temps et il devait trouver une remède le plus rapidement possible pour le sauver et l'empêcher de mourir ou de se transformer en zombie. En revanche, il pouvait bien être toujours recherché par la police alors il risquait d'être trouvé également si tout ce qui concernait Kay commençait à faire trop de bruit. Bref, il remarqua que ce dernier venait de s'appuyer contre un étagère et il haussa doucement un sourcil en se demandant s'il n'essayait pas de cacher tout simplement sa fatigue. Il se tourna rapidement vers lui en remettant le dernier livre qui était resté par terre alors qu'il ne l'avait pas tout de suite vu puisqu'il était passé en dessous du rayon. Il était assez inquiet mais il tentait de le cacher tant bien que mal puisqu'il ne voulait pas alerter également Shauna alors il devait bien faire attention même s'il était assez facile de comprendre qu'il n'était pas au meilleur de sa forme.

- Ouais... Je l'espère...Comme c'est la première fois que je vois que Kay est vraiment sérieux... Je vais essayer de te faire confiance pour ça... Ça fait longtemps vous deux? Puis, je peux rester un peu avec vous? Tu dois peut-être pas trop m'aimer, mais ça fait longtemps que j'ai pas vu Kay...


Le tueur hoche doucement la tête pour répondre à sa deuxième question alors qu'il ne devait sans doute pas l'envoyer balader mais il en avait bien envie pour être seul avec le plus jeune alors qu'elle pouvait peut-être encore attirer des problèmes et il ne voulait pas recevoir un interrogatoire comme chez les parents de ce dernier et il avait bien l'impression qu'elle en était parfaitement capable. Il tira une chaise pour faire ensuite un signe de tête à l'infecté pour qu'il s'assoit pour qu'il ne soit pas complétement fatigué en restant debout tout le temps et il commençait à s'en vouloir de lui demander de sortir alors qu'il n'allait pas tellement bien. Bref, il devait lui fournir une réponse et il ne savait pas tellement, il devait vraiment retenir un tel détail ? Puis, il fallait compter à partir du moment où il lui avait avoué ses sentiments ou quand il avait remarqué qu'il était sincère, dans le premier cas il ne s'en souvenait plus vraiment et dans le deuxième cas il ne connaissait pas exactement la réponse. Il se sentait assez bête de ne pas savoir quoi dire mais elle devait bien attendre une réponse de sa part puisqu'elle le fixait lorsqu'elle lui avait demandé alors il chercha rapidement même s'il avait bien envie de s'éclipser pour chercher un livre pour laisser le temps à Kay de répondre à sa place mais il ne pouvait sans doute pas y échapper alors prit la parole tout en tirant une autre chaise pour Shauna, en espérant ne pas faire n'importe quoi, et avant de prendre place à son tour.

- Je ne sais plus exactement... Mais ça fait pas si longtemps... Je crois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay H. Stein

avatar

Vos Textes : 230

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Content de te revoir [Kay H. Stein]   Lun 12 Jan - 4:03

J'étais toujours bien appuyer contre l'étagère pour éviter que mes jambes me lâchent alors que je ne pouvais pas rester debout très longtemps, car cela faisait que me fatiguer encore plus vite, mais je ne souhaitais pas que Shauna remarque que j'étais assez faible, elle risquait de venir sur ce sujet que je voulais à tout prit éviter avec elle. Je ne voulais pas qu'elle sache certaine chose sur mon état alors qu'elle risquait de se sentir terriblement coupable en apprenant la vérité, même si mon état n'était pas vraiment de sa faute, mais bien de la mienne. Je n'avais pas suffisamment fait attention dans le jeu en croyant que rien n'était réel, je parlais fort et faisait masse de bruit pour attirer toutes la population de zombie et elle avait pratiquement été mordu à ma place, j'avais été assez rapide pour empêcher cela, mais je mettais fais mordre à sa place, c'était mieux comme ça en quelque sorte, car peut-être qu'elle serait déjà morte contrairement à moi qui savait se débrouiller tout seul dans les pires environnements, alors qu'elle ne risquait pas de réussir à survivre toute seule une seule nuit en forêt et peut-être qu'elle n'aurait pas eu la chance que j'ai eu de supporter le virus aussi longtemps. D'ailleurs, je ne comprenais pas trop ce que j'avais de spécial et pourquoi je n'étais pas mort quelques jours après ma morsure. C'était de la chance et de la malchance en même temps. J'avais eu la chance de rencontrer Luc et revoir ma famille pour m'excuser de tout ce que j'avais fait et ça m'avait fait changer d'un bon côté aussi. Je ne suis plus aussi arrogant, bruyant et idiot qu'avant, bien que je reste terriblement égoïste. Malheureusement, ceci apportait aussi des mauvais côté, je suis faible et pratiquement incapable de me battre seul maintenant sans m'écraser après quelques minutes, puis je mettais tout le monde en danger en restant ici dans le monde réel et probablement le pire c'est que je risque de faire très souffrir Luc si je venais à mourir ou me transformer en zombie à cause de mon égoïsme qui m'avait pousser à le vouloir que pour moi et à lui avouer mes sentiments. Je n'aurais probablement pas du devenir son ami et être aussi mauvais que je l'avais été avec Shauna pour qu'elle parte et qu'elle ne revienne plus ensuite. Il m'aurait probablement tuer sans se soucier de moi et ça serait déjà terminer maintenant, je n'aurais plus autant d'inquiétude à son sujet, alors qu'il pouvait devenir encore plus fou à cause de ma mort. Pourtant maintenant en revenant dans le monde réel, je risquais de rendre pas seulement Luc malheureux, mais ma famille aussi qui aurait pu penser que je sortirai jamais du comas et donc que j'étais mort, ils auraient pu accepter plus facilement maintenant que j'étais revenu et il y a aussi Shauna que j'avais éloigner justement pour éviter de la rendre triste, mais là elle était revenue et m'avait revue, donc je devais aussi m'inquiéter pour elle qui pouvait mal réagir fasse à ma mort. Je ferma les yeux quelques secondes en essayant d'oublier ce genre de pensés qui me faisait plus perdre espoir et ça aussi je devais éviter de le montrer aux deux autres près de moi. Shauna risquait encore une fois de me poser des questions, je devais l'éviter. Je ne devais pas me montrer faible ou triste devant elle et l'éviter le plus possible devant Luc pour ne pas montrer que mon moral était au plus bas depuis bien longtemps maintenant. Je devais continuer d'espérer et croire en Luc qui devait me trouver un remède même si j'avais bien du mal parfois de croire qu'il pouvait y arriver. Ce n'était pas quelque chose que n'importe qui pouvait faire et donc il y avait très peu de chance de succès. Bref, pour l'instant je devais continuer de sourire pour me montrer fort et éviter toutes questions sur mon état qui pouvait apporter plusieurs conséquences que je ne souhaitais pas. Je fus rapidement tirer de mes pensés alors que je vis Luc tirer une chaise en me faisant un signe de tête pour que je m'y assois. Je poussa un faible soupir en réalisant qu'il avait probablement remarquer que je ne tenais pas debout et que j'avais encore une fois rater de cacher mon état, même si Shauna ne comprendrait peut-être pas. D'ailleurs, puisqu'elle restait j'en conclut que mon petit-ami avait accepter qu'elle reste avec nous, je n'avais même pas répondu, mais elle s'adressait principalement à Luc de toute façon qui était celui qui devait en quelque sorte répondre en premier puisqu'il ne devait toujours pas vraiment l'aimer et qu'il ne voulait pas vraiment sa présence. Moi j'étais bien heureux qu'elle reste avec nous, mais je craignais toujours d'autres questions que je ne pouvais juste pas répondre sans m'en prendre encore davantage. Puis même si je suis dans un lieu que je n'aime pas particulièrement, j'avais envie aussi d'être seul avec lui et j'aurais en quelque sorte préférer ne pas la recroiser tant que je ne suis pas guéris, mais bon maintenant il était trop tard et je ne pouvais plus rien y faire. J'alla m'asseoir sans dire quoi que ce soit et j'espérais que Shauna ne se demande pas pourquoi j'étais aussi docile et aussi très peu bavard depuis qu'elle était là, mais bon je me sentais assez mal et je préférais ne pas trop parler. Je fus bien soulager en étant assit sur la chaise et je regarda Luc qui n'avait pas répondu à la première question de Shauna, mais peut-être que je devais y répondre moi-même? Pourtant ce n'était pas vraiment à moi qu'elle s'adressait et donc je ne disais toujours rien et préférant me taire encore un peu pour éviter de montrer ma fatigue. Luc tira une autre chaise pour mon amie qui prit place en le remerciant et ensuite il prit place à son tour avant de prendre la parole.

- Je ne sais plus exactement... Mais ça fait pas si longtemps... Je crois...

Je laissa mon sourire s'agrandir légèrement, j'aurais aimer qu'il se souvienne, mais bon je ne lui en voulais pas vraiment, même moi je me souvenais pas trop du nombre de jours exacte. Je me souvenais pourtant de la journée ou je lui avais déclarer que je l'aimais. Je n'avais jamais été celui à faire le premier pas et j'étais terriblement mal à l'aise se jour là et j'étais persuader qu'il ne ressentait pas la même chose. J'avais même penser en lui révélant lorsqu'il était partit précipitamment que j'avais fais une grosse erreur et que je risquais juste de le perdre. C'était assez étrange que je change complètement d'avis, alors que j'avais seulement voulut m'amuser au début, bien qu'au final ce n'était pas vraiment ça, j'avais juste du mal à me l'avouer que j'étais tomber amoureux de lui. Pourtant, il était revenu en me l'avouant une première fois jusqu'à aujourd'hui ou il me l'avait redis sans le remarquer et il ne semblait toujours pas l'avoir remarquer. Malheureusement j'avais longtemps douter de sa sincérité et c'était toujours légèrement le cas aujourd'hui, bien que je l'oubliais en me disant qu'il ne pouvait pas balancer ces mots sans s'en rendre compte s'il ne le pensait vraiment pas. Je mettais sentis vraiment bien cette journée, même si mes craintes d'être encore plus proche de lui m'envahissait de plus en plus à cause de cette relation. Je risquais de le rendre malheureux et c'était bien la pire chose qu'il pourrait arriver. Je voulais le voir heureux en tout temps et je voulais rester avec lui, mais c'était peut-être impossible. J'allais peut-être mourir, puis c'était un criminel rechercher, donc peut-être que j'allais le perdre d'une manière ou d'une autre. Je chassa rapidement ces idées sombres encore une fois avant de prendre la parole d'une voix assez faible sans que je le veule vraiment.

- Ouais, ça ne fait pas trop longtemps... Mais... J'espère qu'on va être ensemble encore très longtemps...

J'avais tourner la tête vers Luc avec un sourire même si ma voix était toujours aussi faible et qu'il pouvait peut-être remarquer mon épuisement qui venait toujours de plus en plus rapidement à chaque jour qui passait. Shauna ne semblait pas avoir remarquer, peut-être qu'elle pensait que je parlais ainsi, car nous sommes dans une bibliothèque, mais ce n'était pas vraiment le cas, enfin si un peu quand même, mais ce n'était pas la principale raison. Elle me souriait gentiment avant qu'elle nous regarde un après l'autre sans perdre son sourire. Elle semblait avoir bien accepter Luc cette fois, ou elle se forçait à être gentille avec lui, mais j'espérais que ce n'était pas le cas et qu'elle était honnête. Elle commença à parler en posant probablement une nouvelle question, mais je fus assez alerter par son regard qui venait de changer rapidement pour laisser place à un air un peu plus inquiet.

- Kay... Est-ce que tout va bien? Tu es beaucoup plus calme et silencieux que d'habitude et tu... Je ne sais pas tu as l'air malade...

Je resta figer sur ma chaise, mais je ne pensais pas qu'elle l'avait remarquer vraiment alors qu'elle n'avait pas changer de regard. C'était bien la pire chose qu'elle pouvait me demander, car je n'avais pas envie d'en parler, alors que cela allait mener à d'autres questions et à plus d'inquiétude à mon égards. Je ne pouvais pas lui dire la vérité même si je n'aimais pas trop mentir et que je n'étais pas particulièrement douer pour cela, mais cette fois je me força pour paraître que je ne mentais pas. Je souris à mon ami comme pour lui faire croire que j'allais bien et je pris doucement la parole.

- T'inquiète pas ! Je vais bien ! Je suis juste un peu malade aujourd'hui, mais je vais aller mieux dans quelques jours !

Ceci sembla convaincre mon amie qui retrouva son sourire alors qu'elle hochait la tête et j'en étais bien heureux, car au fond j'étais pas bien du tout et que je n'allais certainement pas me sentir mieux dans quelques jours, mais tout le contraire en plus. D'ailleurs, j'allais devoir éviter de la recroiser ou de la revoir ensuite, car si mon état était pire, elle allait me reposer la même question et elle m'en voudrait peut-être de lui avoir mentit. Cela me faisait pas trop plaisir d'essayer de l'éviter, mais je n'avais pas le choix pour éviter de l'impliquer dans mes affaires. Mon amie recommença à parler pour poser de nouvelles questions.

- En tout cas... Où vous êtes vous rencontrer? Il me semble que tu restais tout le temps dans ce jeu... Ça serait là-bas? Et Luc tu n'as pas eu trop de problème avec lui? Il est assez bruyant et immature quand il veut, alors il t'a pas trop attirer de problèmes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Content de te revoir [Kay H. Stein]   Lun 12 Jan - 22:29

Luc ne savait pas s'il venait de marque un mauvais point ou non alors qu'il n'avait aucune idée pour répondre à sa question, il n'avait même pas conscience qu'une telle date était peut-être aussi importante pour d'autres personnes. Il avait doucement tourné la tête ailleurs en essayant de trouver la réponse par lui-même, il se trouvait assez stupide de ne pas se rappeler de ce détail alors qu'il avait plutôt une bonne mémoire mais il avait sans doute préféré ne pas trop penser à ce jour alors qu'il n'était pas sincère au début de cette relation. Bref, il décida de jeter un rapide coup d'oeil vers le plus jeune pour voir s'il lui en voulait ou non mais il comprit que cela ne devait pas être le cas alors qu'il souriait toujours et peut-être même un peu plus. Il laissa son regard partir en direction des autres étagères pour lire doucement le nom des livres pour s'imaginer ce qu'il pouvait raconter alors qu'il espérait être tranquille pour le reste de la journée. Il avait accepté qu'elle reste pour ne pas prouver encore qu'il était possessif et jaloux et pour faire plaisir à Kay qui devait être heureux de revoir une amie alors il devait faire des efforts même s'il voulait la voir partir au plus vite puisque ce simple câlin avait suffi pour l'énerver même s'il était un minimum satisfait de savoir que quelqu'un pouvait toujours être là pour aider l'infecté. Il n'avait pas envie de parler en plus de supporter sa présence, il n'avait jamais été la personne la plus sociable pour jamais trouver des sujets de conversation et il n'allait pas commencer aujourd'hui alors qu'il pouvait aussi avoir du mal avec ses propres amis. Il laissa échapper un faible soupir en essayant d'être discret pour ne pas montrer qu'il était assez agacé puisqu'il n'avait pas envie qu'elle ait encore plus de raison de ne pas l'apprécier même si elle semblait avoir accepté leur relation pour l'instant. D'ailleurs, il trouvait cela assez étrange puisqu'elle avait rapidement changé d'opinion à ses yeux, ou peut-être qu'il pensait ainsi puisqu'il était horriblement têtu et qu'il était habitué à obtenir tout ce qu'il désirait grâce à des menaces même s'il ne pouvait plus tellement faire cela. Quoique, il n'hésitait pas à utiliser cette méthode pour avoir de la beuh gratuitement et il avait bien envie de se fumer un pétard mais il n'avait sans doute pas le droit ici et elle pouvait aussi faire une remarque à ce sujet surtout si elle réalisait qu'il ne s'agissait pas d'une simple cigarette. Elle le voyait déjà comme quelqu'un de mauvais alors autant éviter qu'elle comprenne qu'il était également un drogué alors qu'elle pouvait penser qu'il donnait n'importe quoi à l'infecté, il l'avait bien fait une fois mais il ne comptait pas recommencer alors qu'il n'était pas en forme et il voulait éviter de lui bousiller la santé même après alors il ne risquait plus de faire cela et même éviter de fumer en sa présence maintenant. Bref, il avait l'impression de pouvoir seulement gagner des mauvais points à cause de son comportement et de ses habitudes mais il pensait toujours que tout le monde pouvait simplement le haïr à cause de ce qu'il était mais surtout à cause de son passé, et aussi de son présent puisqu'il n'était pas mieux que son père désormais mais cela n'aurait sans doute pas été le cas s'il n'avait pas été rejeté et détesté à cause des crimes de son géniteur. Il chassa rapidement cela alors qu'il risquait de se perdre bien trop dans ses pensées et qu'il devait rester concentrer même s'il n'en n'avait aucune envie, autant suivre le conversation même s'il ne voulait pas y participer.

- Ouais, ça ne fait pas trop longtemps... Mais... J'espère qu'on va être ensemble encore très longtemps...

Le tueur s'était légèrement crispé en l'écoutant parler ainsi, il était bien heureux d'avoir toujours la tête tournée puisqu'il craignait que son visage et surtout ses yeux laissent bien trop apparaitre sa réaction alors qu'il n'était pas tellement certain de ses paroles. Il se demandait de plus en plus si l'étudiant n'avait pas complétement oublié ce qu'il lui avait dit sur le fait de partir, ou il pensait que cela ne comptait plus maintenant qu'il était ensemble mais il ne risquait pas d'oser aborder le sujet alors qu'il allait lui faire de la peine. Du moins, peut-être que lui rappeler pouvait l'aider à sa préparer à cela mais il pouvait faire quoi s'il lui ressortait qu'il était stupide de vouloir le protéger en partant ou s'il lui demandait de rester ? Il avait parfaitement conscience qu'il allait craquer très rapidement et le réconforter en lui disant qu'il allait rester et qu'il ne devait pas s’inquiéter pour cela alors que c'était complétement faux. Il n'avait pas le choix et il devait s'en aller pour lui laisser l'occasion d'avoir une vie meilleure sans être avec un criminel ou quelqu'un qui n'était pas aussi horrible et égoïste que lui. Il n'osait pas prendre la parole alors qu'il ne pouvait rien répondre à cela à part des mensonges en lui disant qu'il pensait exactement pareil, quoique il avait envie de saisir cette vie mais il était bien trop tard et il ne pouvait changer ou même effacer ses crimes. Il serra doucement son poings alors qu'il était posé sur sa jambe et qu'il se demandait pourquoi il n'avait pas pu le connaitre avant, lorsqu'il n'était pas devenu aussi dangereux que sa deuxième personnalité puisqu'il n'aurait peut-être pas eu autant de problème. En tout cas, il était resté complétement silencieux et il tourna doucement la tête pour regarder la jeune femme qui prenait la parole alors qu'il avait bien envie qu'elle change de sujet et il n'était pas le plus apte à s'en occuper alors qu'il n'avait pas la moindre idée.

- Kay... Est-ce que tout va bien? Tu es beaucoup plus calme et silencieux que d'habitude et tu... Je ne sais pas tu as l'air malade...


Luc avait doucement froncé les sourcils avant de croiser les bras en jetant un rapide coup à Kay alors qu'il comptait le laisser répondre tout seul, il devait se débrouiller ce coup ci alors qu'elle pouvait trouver cela assez louche qu'il prenne la parole à sa place pour une question aussi simple et elle ne devait pas commencer à fouiner. Il ne savait pas ce qu'il pouvait se passer si quelqu'un d'autre était au courant et il n'avait pas tellement envie de savoir d'ailleurs mais elle pouvait très bien faire n'importe quoi en amenant l'infecté chez un médecin qui risquait de faire n'importe quoi à son tour ou elle pouvait trop en parler et attirer l'attention sans qu'il puisse convaincre le concepteur de la laisser tranquille alors qu'il avait déjà eu de la chance pour l'étudiant. Il espérait qu'il pouvait la convaincre qu'il allait bien puisqu'il devait absolument faire cela pour être tranquille et qu'elle le lâche sur ce sujet qui était assez sensible.

- T'inquiète pas ! Je vais bien ! Je suis juste un peu malade aujourd'hui, mais je vais aller mieux dans quelques jours !

Il arrêta de regarder l'infecté, qui affichait un sourire pour confirmer ses paroles, pour plutôt observer Shauna afin de savoir s'il avait réussi à la persuader ou non mais il semblait avoir parfaitement réussi et il ne devait pas se faire du souci. Tout cela était beaucoup plus grave puisqu'il ne risquait pas d'aller mieux bientôt sauf si le remède apparaissait par miracle mais il n'y croyait pas tellement alors autant ne pas se faire de faux espoirs et bosser de plus en plus pour s'en occuper lui-même. Il comptait bien le sauver même s'il devait se pourrir la santé en se nourrissant pas assez et en manquant de trop nombreuse heures de sommeil mais il s'en fichait complétement et tout ce qui était compté était bien l'état du plus jeune. Bref, il se demandait de quoi ils risquaient de parler maintenant, elle avait bien changé de sujet pour ne plus parler de leurs relations mais cela n'était pas aussi bien puisqu'elle avait parlé de sa santé et cela était bien préoccupant. Alors, il ne savait pas tellement de quoi ils pouvaient maintenant, il continuait d'observer la jeune femme alors qu'elle avait décidé de reposer d'autres questions pour son plus grand plaisir.

- En tout cas... Où vous êtes vos rencontrer? Il me semble que tu restais tout le temps dans ce jeu... Ça serait là-bas? Et Luc tu n'as pas eu trop de problème avec lui? Il est assez bruyant et immature quand il veut, alors il t'a pas trop attirer de problèmes?

Il resta pensif quelques secondes alors qu'il devait sans doute y répondre puisqu'elle avait posé quelques questions directement à lui alors autant se changer de tout même s'il n'en n'avait aucune envie. Il devait déjà trouver quoi dire alors qu'il l'avait bien rencontré dans le jeu et qu'il n'avait aucune raison de mentir sur ce détail même s'il n'allait pas expliqué exactement qu'il l'avait connu juste après s'être bien amusé avec un cadavre de zombie et qu'il avait eu bien envie de le tuer lorsqu'il l'avait rencontré mais qu'il avait renoncé en le trouvant bien trop amusant à cause de son état d'infecté. Pourtant, il avait été parfaitement sincère avec le plus jeune lorsqu'il lui avait posé la question mais il ne pouvait agir ainsi désormais alors qu'elle ne devait surtout pas savoir qu'il était un tueur et que Kay était toujours infecté même s'il était sorti du jeu. Ensuite, il n'avait pas tellement eu de problème avec lui, bon il devait bosser comme un malade pour trouver une solution mais il n'avait pas fait n'importe lorsqu'il attaquait et il l'avait simplement énervé lorsqu'il voulait retourner dans le jeu puisqu'il trouvait cela complétement stupide. Bref, cela ne concernait pas le fait qu'il était bruyant ou quelque chose du genre alors il n'avait pas à en parler et il voulait juste répondre à ses questions pour être tranquille au plus vite.

- Oui...On s'est rencontré dans le jeu... Et non, je n'ai pas eu de problème avec lui... Peut-être bien qu'il est plus mâture maintenant... Mais je ne le connaissais pas avant alors je suis sans doute mal placé pour dire ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay H. Stein

avatar

Vos Textes : 230

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Content de te revoir [Kay H. Stein]   Jeu 15 Jan - 0:32

Je ne bougeais pas de ma chaise alors que mon amie venait de poser de nouvelles questions en s'adressant davantage à Luc cette fois et j'en étais en quelque sorte heureux, car bon j'avais toujours assez peur de montrer ma fatigue ou encore que je mentais sur pleins de choses. J'avais réussis jusqu'à maintenant à bien mentir sans qu'elle ne le remarque ou bien elle ne disait tout simplement rien pour l'instant peut-être à cause de la présence de Luc. En tout cas, si c'était le cas j'allais bien faire attention pour ne pas me retrouver seul avec elle pour éviter un autre interrogatoire au sujet de ma santé ou tout simplement sur Luc, car peut-être allait-elle m'en reparler si on se retrouvait seul et je craignais de balancer quelque chose qu'il ne faut pas ou encore ne pas paraître sincère du tout si je me retrouvais seul face à elle. Au moins, elle n'était pas aussi pire que mon père lorsque nous sommes aller le voir l'autre jour et il avait fait son petit interrogatoire, mais si elle continuait dans cette voie, elle finirait par le battre. Bien que je ne pensais pas qu'elle allait interroger Luc tout seul comme l'avait fait mon père adoptif. D'ailleurs, je me demandais toujours de quoi il avait pu parler ces deux là lorsqu'il m'avait forcer à monter à l'étage. Luc ne me l'avait pas vraiment dit et j'espérais que ce n'était pas un truc trop bizarre ou gênant me concernant. Je ne risquais pas de le savoir de toute façon, Luc n'allait pas me dire et mon père non plus même si je lui demandais, il ferait semblant que ceci n'était pas arriver, donc ça ne servait à rien. Donc autant oublier cela pour l'instant et me concentrer sur ce qui se passait. J'avais remarquer un peu plus tôt que Luc ne m'avait pas vraiment regarder lorsque j'avais dit que j'espérais qu'on soit ensemble encore longtemps. J'avais sentit mon coeur se serrer doucement, car j'avais l'impression que ce n'était pas ce qu'il voulait en fait. Je fus bientôt frapper par un souvenir que j'avais oublier jusqu'à maintenant. Le jour avant que je ne lui avoue mes sentiments, Luc m'avait dit quelque chose, alors que j'étais venu le rejoindre dans sa chambre. Il m'avait dit qu'il avait prévu de partir lorsque je serais tirer d'affaire, mais c'était toujours le cas maintenant? Il m'avait dit cela avant que je ne lui avoue mes sentiments, alors peut-être que c'était différent maintenant et qu'il n'avait plus cette intention que maintenant que je me souvenais, je trouvais terriblement stupide. Le sujet n'avait plus été aborder ensuite et il avait même été oublier, mais c'était tout de même assez important. Je n'y avais même plus vraiment penser jusqu'à maintenant pourtant ce n'était pas quelque chose que je devais oublier, alors que cela concernait l'avenir que je pourrais avoir avec lui. Luc n'allait certainement pas revenir là-dessus, mais j'espérais en quelque sorte qu'il est oublier cela aussi et qu'il allait rester avec moi si je venais à être guéris, mais alors pourquoi réagirait-il toujours de la même façon à chaque fois que je disais ce genre de chose? Car ce n'était pas la première fois, je lui avais dis quelque chose de semblable la dernière fois et il avait eu une réaction similaire. J'avais penser sur le coup que c'était peut-être à cause qu'il n'avait pas beaucoup d'espoir de me sauver, mais maintenant c'était peut-être pour cette raison qu'il agissait ainsi et j'étais assez inquiet. J'allais peut-être perdre la personne que j'aimais par dessus tout une fois guéris et une fois que je pourrais enfin faire quelque chose pour passer du temps avec lui. Cela me déprimait encore plus, mais je n'oserais pas aborder le sujet avec lui, car j'avais peur d'entendre la réponse ou tout simplement me prendre un gros mensonge en pleine face. J'ignorais ce que je pourrais faire s'il avait cette intention, je ne pouvais probablement même pas l'arrêter, il allait surement disparaître dans un moment que je ne m'y attendrais le moins, mais je savais une chose, c'est que je risquais d'être terriblement affecté et je ne pourrais peut-être pas m'en remettre. Je voulais Luc et uniquement lui dans ma vie, je ne pensais pas pouvoir rencontrer personne d'autre pour quelque chose de sérieux. Puis, même je n'avais jamais penser pouvoir trouver quelqu'un avec qui passer ma vie avant, alors s'il venait à partir, je reviendrai avec cet état d'esprit probablement, mais je risquais de souffrir tout le reste de ma vie. Je secoua discrètement la tête en essayant de chasser cela pour l'instant alors que cela ne pouvait pas arriver si je n'étais pas soigner et c'était peut-être moi qui allait mourir et le quitter et donc moi qui allait le faire souffrir. Je ne devais donc pas penser à cela maintenant ce n'était pas le moment, ils pourraient très bien remarquer que j'avais un problème si je continuais d'y penser et je fus rapidement sortis de mes pensés quand Luc prit la parole.

- Oui...On s'est rencontré dans le jeu... Et non, je n'ai pas eu de problème avec lui... Peut-être bien qu'il est plus mâture maintenant... Mais je ne le connaissais pas avant alors je suis sans doute mal placé pour dire ça...

Je tourna la tête vers lui en retrouvant un faible sourire que j'avais perdu quelques secondes à cause de mes pensés. Il n'avait pas tout à fait tard, je pouvais toujours agir en gamin parfois, mais je m'étais vraiment améliorer de ce côté. Il ne m'aurait probablement pas du tout aimer s'il m'avait rencontrer sans que je me retrouve enfermer dans le jeu. Je m'étais vraiment calmer et j'avais comprit bien des choses grâce à cela, même si j'aurais voulu m'éviter une morsure pour être presque sûr de mourir un jour, mais bon si je n'avais pas été mordu, je serais peut-être toujours complètement différent à maintenant et je n'aurais peut-être jamais tomber sur Luc et je n'aurais peut-être jamais essayer de devenir ami avec lui. En tout cas, j'étais bien heureux aujourd'hui d'être avec lui malgré que j'ignorais que c'était pour encore combien de temps. Cela pouvait se terminer par ma mort ou peut-être une fois guéris si Luc avait toujours le projet de partir. S'il venait à partir, je savais que ce genre de relation serait terminer pour moi de toute façon. Je tourna la tête vers mon amie qui n'avait pas bouger et qui avait écouter la réponse attentivement. J'espérais à nouveau qu'elle est terminer, car je me sentais encore plus mal que j'avais penser à cela et je commençais à avoir encore plus de mal à le cacher, j'espérais que Luc ne remarque pas mon faible sourire. Shauna prit la parole après quelque seconde en poussant un soupir.

- Il t'en a fallut du temps pour te calmer un peu Kay pour pas attirer des problèmes à tout le monde ! Bon au moins tu es sortis de cette horreur, même si tu aurais pu éviter de m'envoyer balader lorsque je suis venu te voir... Mais ne t'inquiète pas, je t'en veux pas !

Elle me lança un plus grand sourire, mais je ne réussis pas vraiment à sourire cette fois et je baissa doucement les yeux, bien que je gardais toujours mon faible sourire tout de même. Lorsqu'elle était revenue me voir dans le jeu pour essayer de comprendre pourquoi je n'étais pas sortit, je l'avais envoyer balader vraiment méchamment pour qu'elle sorte et qu'elle ne revienne plus jamais dans le jeu pour me voir. J'avais fais en sorte de couper notre amitié et de me faire détester ce jour là pour éviter tout problème. Ça avait marcher, elle n'était plus revenue ensuite. Pourtant aujourd'hui elle ne m'en voulais plus du tout et je ne comprenais pas trop pourquoi, alors que j'avais été vraiment mauvais avec elle. Je m'en voulais d'avoir agit ainsi avec elle, mais je n'avais pas le choix pour la protéger et je devais à nouveau essayer d'éviter de la voir. Ce qui me faisait assez mal aussi puisque c'était ma meilleure amie et j'étais heureux de la revoir enfin après tous ces mois passés loin de mes amis. Après quelques instant je pris aussi la parole, mais je ne réussis qu'à sortir un " ouais désolé... ". Je releva la tête vers elle et elle semblait assez surprise pour le coup, bien que je ne comprenais pas trop pourquoi, mais je finis par comprendre qu'elle devait être surprise, car je venais de m'excuser ce que je ne faisais pas vraiment avant. J'avais bien du mal avec ce mot autrefois, mais maintenant j'avais l'impression de l'utiliser tout le temps et pour n'importe quoi à chaque chose que je pouvais faire de travers. Elle garda le silence quelque instant en semblant assez surprise encore un peu avant de retrouver son sourire pour reprendre doucement la parole.

- En tout cas... Pourquoi êtes-vous ici? J'ai jamais réussis te faire venir à la bibliothèque avant, donc vous devez avoir une bonne raison d'être là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Content de te revoir [Kay H. Stein]   Ven 16 Jan - 19:24

Luc regardait doucement ailleurs en espérant ne plus recevoir la moindre question alors qu'il était assez agacé par cette situation surtout qu'il n'appréciait pas du tout la jeune femme qui semblait bien trop proche de l'infecté à son gout alors qu'il n'était pas prêt d'oublier qu'elle avait osé le prendre dans ses bras même s'il se sentait assez stupide de s'énerver pour si peu et qu'il ne pensait pas cela possible. Il avait bien réalisé qu'il était possessif mais il ne pensait pas être jaloux à ce point-là, il se demandait s'il ne risquait pas de lui rendre la vie impossible avec un tel comportement et peut-être bien qu'il pouvait le perdre à cause de cela. D'un côté, c'était sans doute mieux ainsi puisqu'il comptait partir après avoir trouvé un remède alors autant être invivable pour qu'il le déteste et qu'il le rejette par lui-même mais il risquait d'en souffrir terriblement. Il poussa un faible soupir en remarquant que ses propres sentiments rendaient tout cela encore plus compliqué pour lui mais il n'avait pas d'autre choix de les ignorer lorsque le temps sera venu pour ne pas oublier son objectif principal. Il aurait sans doute mieux fallu ne pas les remarquer ou continuer de les ignorer alors qu'il était assez doué pour ne pas accepter ce genre de chose, il suffisait de voir comment il avait réagi lorsque quelqu'un disait qu'il tenait à lui ou pire lorsqu'il lui disait ces quelques mots tellement horribles à ses yeux. Il ne parvenait pas à les trouver si agréable, pas après tout ce qu'il avait traversé et le nombre de fois où il les avait entendu sortir de la bouche de sa mère alors qu'elle l'avait utilisé pour se protéger de la folie de son mari pour qu'il se venge surtout sur son fils plutôt que sur elle. De toute façon, il l'avait soulagé de tout cela et il n'avait pas le moindre regret par rapport à cela mais il était surtout inquiet alors qu'il se demandait s'il ne pouvait pas transmettre sa propre folie au plus jeune, il était peut-être influençable puisqu'il avait bien compris qu'il n'avait pas du traiter avec de bonnes personnes par le passé même s'il ne le voyait comme un grand délinquant. Mais il avait surtout appris certaines choses par rapport à son passé lorsqu'il avait rencontré ses parents, il aurait pu trouver cela terriblement fascinant et l'utiliser comme un jouet. Cependant, il était bien trop important pour lui si bien qu'il était incapable mais il avait peur d'être tenté un jour alors qu'il trouvait la folie tout simplement incroyable et qu'il voulait volontiers la pousser chez les autres lorsqu'il en avait la possibilité. De plus, il y avait toujours cet autre lui encore plus horrible et il pouvait avoir des idées semblables ou même vouloir le blesser ou le tuer alors qu'il ignorait complétement ce qu'il pouvait bien faire lorsqu'il avait le contrôle et il ne parvenait pas à l'arrête. Dans tout les cas, il ne pouvait lui faire que du mal alors qu'il était un monstre et cela devenait presque un moyen de se rassurer mais surtout de se motiver par rapport à ce qu'il devait faire par la suite même s'il sentait son cœur se serrer lorsqu'il repensait à cela. Il n'avait pas tellement envie de partir, cela le surprenait également mais il avait bien envie de rester à jamais avec lui, de ne l'avoir qu'à lui pour toujours alors qu'un tel besoin semblait bien étrange. Bref, il décida de jeter un rapide coup d'oeil vers lui alors qu'il réfléchissait à tout cela pour passer le temps alors qu'il se fichait assez de la situation actuelle sauf lorsqu'il recommençait à rager tout seul dans son coin mais il le cachait parfaitement. Il resta assez étonné en voyant son faible sourire, il ne comprenait pas trop pourquoi il agissait ainsi, peut-être bien qu'il n'allait vraiment pas bien aujourd'hui à cause de l'infection et il fallait mieux retourner à l'appartement si c'était bien cela ou sinon il y avait un autre problème qui lui échappait complétement mais il n'eut pas le temps de s'y attarder davantage que Shauna avait repris la parole.

- Il t'en a fallut du temps pour te calmer un peu Kay pour pas attirer des problèmes à tout le monde ! Bon au moins tu es sortis de cette horreur, même si tu aurais pu éviter de m'envoyer balader lorsque je suis venu te voir... Mais ne t'inquiète pas, je t'en veux pas !

Il continuait de fixer le jeune homme sans trop comprendre même s'il avait compris vaguement les paroles de l'étudiante, il ne savait pas exactement ce qu'il avait pu se passer mais peut-être bien qu'elle parlait de ce qu'il avait pu se passer par rapport au jeu. Il savait qu'il avait été bloqué un petit moment, peut-être qu'elle était venue le chercher alors qu'il ne sortait pas et qu'il lui avait parlé sèchement pour la faire partir alors qu'il avait du croire mourir lentement ou se transformer en zombie. Il ne lui avait pas tellement posé des questions sur ce qu'il avait pu se passer avec ses amis lorsqu'ils avaient attaqué et il n'allait pas commencer aujourd'hui alors que ce détail ne l’intéressait pas du tout. D'ailleurs, il devait peut-être éviter de prendre la parole tout de suite lorsqu'ils allaient se retrouver à deux alors qu'il était peut-être capable de l’interroger pour être certain qu'il n'y avait jamais rien eu avec cette fille et il risquait simplement de l’énerver alors qu'il avait déjà été assez brusque même s'il aurait bien pu faire pire en lui donnant un coup mais il avait réussi à se retenir un minimum. En tout cas, il avait bien remarqué que l'infecté avait baissé la tête même s'il ne voyait pas du tout ce qu'il pouvait se passer, peut-être bien qu'il était capable de s'en vouloir pour avoir été méchant avec elle mais il avait du mal avec ce point alors qu'il ignorait complétement ce sentiment. Il haussa un sourcil en l'écoutant alors qu'il avait simplement sorti un : "ouais désolé...", il était toujours surpris devant un tel mot qu'il disait lui-même très rarement mais cela semblait être également le cas de l'infecté. En effet, Shauna semblait vraiment étonnée de l'entendre dire cela alors il ne devait pas faire cela souvent et c'était bien la preuve qu'il avait changé même s'il n'osait pas tellement imaginer comment il pouvait être avant alors qu'il l'aurait peut-être détesté. Bref, il détourna les yeux pour poser son regard vers l'étudiante qui avait décidé de reprendre la parole mais il restait assez perplexe par rapport à ce qu'il venait de se passer.

- En tout cas... Pourquoi êtes-vous ici? J'ai jamais réussis te faire venir à la bibliothèque avant, donc vous devez avoir une bonne raison d'être là...

Luc n'aimait pas tellement cette question alors qu'il ne pouvait pas lui sortir qu'il était venu chercher des livres pour trouver une solution par rapport à l'infection mais il fallait mieux donner une réponse à ce sujet alors qu'elle risquait de remarquer tout de même les ouvrages et les titres étaient plutôt clairs. De toute façon, il avait une excuse, assez simplement mais il ne voyait pas l'utilité de faire compliqué pour un détail semblait peut-être insignifiant et il pouvait toujours rajouter quelque chose d'autre pour qu'elle y fasse moins attention. Il avait donc déjà une réponse et il comptait bien lui retourner la question, cela ne l’intéressait pas tellement, pour ne pas dire pas du tout, mais il pouvait peut-être parler de livre alors qu'il s'agissait d'un sujet bien plus plaisant à ses yeux surtout qu'elle pouvait remarquer quelques problèmes. Il prit doucement la parole tout en ébouriffant les cheveux de l’étudiant lorsqu'il parla de lui pour souligner ses propos et en restant calme même s'il avait gardé le sourire amusé lorsqu'il avait passé sa main dans ses cheveux.

- Je suis venu chercher des livres pour un ami et je me suis dis que je pouvait peut-être convaincre Kay de lire un peu pour s'occuper... Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay H. Stein

avatar

Vos Textes : 230

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Content de te revoir [Kay H. Stein]   Sam 17 Jan - 2:28

Je ne bougeais pas et je ne prenais pas la parole pour répondre à sa question préférant laisser Luc le faire alors que je pouvais sortir quelque chose de complètement ridicule et pas du convaincant. Luc était bien meilleur que moi pour mentir et pour l'instant cela n'était pas très bon pour moi, car je n'arrivais tout simplement pas à retrouver mon sourire habituelle pour ne pas inquiéter Shauna, mais aussi Luc qui ne risquait pas trop de comprendre mon comportement qui avait changer vraiment radicalement depuis le début. Lorsque j'allais me retrouver seul avec lui, il risquait de me poser des questions ou peut-être pas non plus, du moins j'espérais que cela n'arrive pas, car je n'avais pas tellement envie d'expliquer les problèmes que j'avais dans la tête en ce moment. Puis peut-être allait-il me poser des questions sur autre chose que mon comportement, comme par exemple du câlin qu'elle m'a fait lorsqu'elle m'a vu. D'ailleurs, j'avais toujours un peu peur qu'il pense n'importe quoi à cause de ce câlin qui ne voulait absolument rien dire. Sa réaction était vraiment excessive ce qui prouvait qu'il était possessif et jaloux, mais aussi qu'il pouvait penser certaine chose de complètement faux, comme par exemple qu'elle m'aime et que c'est aussi mon cas. C'est vrai que je l'aime, mais c'est uniquement en amie et je n'ai jamais vu autre chose que ça et c'est probablement la même chose pour elle, même si je ne peux en être complètement sûr puisque je ne suis pas dans sa tête, mais je ne pensais pas un seul instant qu'elle puisse m'aimer plus qu'un simple ami. De toute façon, peu importe à quoi il pouvait penser ce ne pouvait pas être vrai, car c'était le seul pour moi et je ne voulais personne d'autre, même s'il venait à partir et m'abandonner. J'essaya à nouveau d'oublier une telle chose, mais ça ne voulait juste pas quitter mon esprit, je craignais qu'il le fasse réellement même s'il n'en avait pas reparler et que moi non plus puisque j'avais tout simplement oublier sur le coup, mais maintenant en voyant ses réactions c'était bien une question qui ne voulait plus sortir de ma tête, mais je ne pouvais pas lui demander, car je ne voulais pas connaître la réponse qui risquait de me faire atrocement souffrir et je n'avais pas besoin de cela maintenant, surtout que je risquais juste de perdre le peu d'espoir que Luc arrivait à me rendre grâce à ces paroles. S'il partait lorsque je serais guéris, ça serait comme lutter en vain puisque je vais perdre une personne importante pour moi et avec qui je veux être, même si je connaissais les danger de rester avec lui, c'était même complètement insensé et stupide pour certaine personne s'ils venaient à apprendre la vérité sur lui, ils risqueraient de tous faire pour m'en éloigner et me traiter d'imprudent, mais je m'en foutais pas mal. Je n'étais pas normal au fond et je suis le genre à aller direct vers le danger sans vraiment penser aux conséquences. Pourquoi je devais penser à cela maintenant et ne pas remettre ça à plus tard pour éviter de paraître complètement déprimer à cause de ça? J'étais idiot, je voulais éviter d'inquiéter les autres et c'est tout ce que je réussissais à faire à chaque fois, car je pensais trop à certaine chose déprimante. J'essaya de dévier ce que je pensais sur le fait que j'allais probablement mourir avant et ne jamais vivre une telle chose, mais c'était pas vraiment mieux pour me remonter le moral, car je ne voulais pas mourir à cause d'un truc pareil. Je voulais vivre et rester avec Luc, mais l'une de ces deux choses étaient juste impossible à avoir au final. Je mourrais, mais je serais près de Luc ou bien je suis soigner et je perd Luc, les deux choses n'étaient pas vraiment mieux. Je fus rapidement sortis de mes pensés sombres alors que je sentis la main de Luc sur ma tête qui ébouriffa mes cheveux en prenant la parole alors qu'il affichait un sourire amusé.

- Je suis venu chercher des livres pour un ami et je me suis dis que je pouvait peut-être convaincre Kay de lire un peu pour s'occuper... Et toi ?

Je regardais Luc alors que son sourire amusé me rendait un peu de joie et que mon sourire s'agrandit légèrement grâce à cela. Même si cela devait encore surprendre mon amie qui savait que je n'aimais pas trop ce genre de geste que je trouvais qui était plus fait pour des gamins et je ne supportais pas d'être considérer comme telle, pourtant lorsque c'était Luc, tant qu'il me traitait pas de "gamin" directement dans sa phrase, cela ne m'énervait pas vraiment. Il l'avait fait seulement une fois au restaurant de m'appeler comme ça et j'avais très mal réagit et je m'étais retenu, car je savais que je risquais de me prendre une grosse raclé, puisque j'étais beaucoup trop faible pour faire quoi que ce soit contre lui. Puis, je n'avais pas voulu non plus me foutre sur la gueule avec lui et risquer de perdre son amitié pour une raison complètement stupide. M'enfin pas complètement stupide, car mon intention avait été de retourner dans le jeu pour ne plus nuire à personne et ne pas demander de l'aide à personne. Bref, je devais pas me remettre à penser à autres choses de si peu joyeux pour l'instant, je m'étais assez égarer comme ça. En fait, il ne m'avait pas laisser vraiment le choix de venir ici, il ne m'avait même pas dit ou il m'amenait, car j'aurais probablement refuser d'y mettre les pieds, car je n'aimais pas trop lire, bien que c'était bien l'une des rares choses que je pouvais faire maintenant en étant dans mon état. Je tourna ensuite la tête vers mon amie pour la regarder, alors qu'elle semblait toujours assez surprise, probablement à cause du geste qu'il venait de faire, mais aussi à cause des excuses que j'avais fais juste avant, mais elle sortit rapidement de cette surprise alors que Luc lui avait retourner la question à ma plus grande surprise. Je ne pensais pas qu'il lui renverrait la question, mais il devait ne pas trop être intéresser par la réponse qu'elle allait lui fournir.

- J'étais venue étudier un peu, car j'ai un examen qui approche alors je dois être prête ! Et Kay tu comptes revenir à l'école? Les autres seraient ravis de te revoir aussi !

Je resta silencieux quelque seconde en réalisant que je n'étais plus aller en cours depuis plusieurs mois et je ne comptait certainement pas y retourner dans mon état, alors que je pouvais avoir du mal à contrôler certaine fois mes envies de sauter sur les autres pour les dévorer, je n'allais donc certainement pas aller m'entourer d'une bande de personne qui avait hâte de me revoir. Puis y retourner maintenant, c'était juste beaucoup trop tard, je n'arriverais jamais à rattraper mon retard, je n'avais pas envie non plus de me mettre à étudier comme un fou juste pour rattraper les autres, je n'étudiais pas vraiment avant, donc c'est pas maintenant que ça allait commencer. Donc, autant que j'abandonne du moins pour l'instant le temps que je sois guéris, puis peut-être que je pourrais faire quelque chose de ma vie sans aller à l'école. Je poussa un faible soupir, car je ne savais pas trop quoi lui répondre, je ne pouvais pas lui dire que j'allais revenir alors que c'était complètement faux et si je lui disais que j'abandonnais, elle risquait de m'en vouloir et de dire que je foutais ma vie en l'air, donc encore une fois j'allais devoir lui mentir et ensuite éviter de la revoir, elle ignorait ou je vivais de toute façon maintenant, sauf si elle allait voir mes parents pour leur poser des questions. Je n'eu pourtant pas le temps de répondre à sa question qu'elle regarda l'heure et reprit la parole.

- Oh zut... Je vais devoir partir maintenant, sinon je vais être en retard, mais Kay t'as intérêt à revenir et ta pas intérêt à disparaître à nouveau ! Je veux te revoir pour qu'on discute davantage d'accord ? Et... J'ai été heureuse de te rencontrer Luc... J'espère pouvoir te revoir aussi et prend soin de Kay surtout !

J'hocha doucement la tête en étant soulager de ne pas avoir à répondre à sa question, car je n'avais aucune intention de retourner à l'école pour le moment, puis peut-être qu'après aussi je n'y retournerais pas. En fait, j'avais bien du mal à voir le futur pour l'instant et je vivais jour le jour. Mon amie était toujours là, elle me sourit alors qu'elle devait encore avoir envie de me prendre dans ses bras, mais elle devait aussi se retenir alors qu'elle avait dit à Luc qu'elle ne le referait plus. En tout cas après quelque seconde elle lança un joyeux "À bientôt" avant de partir tranquillement. Je la regarda partir d'un air assez triste, car je ne comptais pas la revoir de s'y tôt et surtout je n'allais pas pouvoir revoir mes autres amis aussi et retourner à l'école avec eux, même si cela me faisait bien chier quand même. Je poussa un faible soupir en baissant la tête avant de prendre doucement la parole d'une voix assez faible alors que je devais toujours paraître autant abattu qu'avant à cause de mes pensés sombres et négatives.

- Tant mieux... Je n'aurai pas à lui balancer un nouveau mensonge en pleine face... J'aurais jamais du la revoir maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Content de te revoir [Kay H. Stein]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Content de te revoir [Kay H. Stein]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis content de vous revoir ! Ft Calypso
» Content de te revoir.. /Pauline./
» Manigat dit Au revoir à Marc Bazin
» Ce n'est qu'un au revoir
» Comme c'est agréable de te revoir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Survival Game :: La Bibliothèque-
Sauter vers: