AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tu peux avoir peur ? [Cherise Haul]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu peux avoir peur ? [Cherise Haul]   Dim 28 Déc - 16:06

- Je n'ai pas l'intention de me rapprocher de quelqu'un d'autre... J'ai déjà suffisamment eux du mal avec Jessica et l'autre Luc... Et ne croit pas que je t'appartiens, alors que je ne te crois toujours pas... Puis même si je te croyais... Je ne t'appartiendrais pas non plus de toute façon, alors je peux faire ce que je veux... D'ailleurs, je ne sais même pas si je te considère comme quelqu'un d'importe comme l'autre Luc...

Le tueur avait repris un air dur en l'écoutant, il savait bien qu'il allait avoir du mal à le convaincre mais il en avait marre qu'il lui rappelle sans cesse cela alors qu'il voulait toujours lui donner un coup pour le faire taire mais il devait se retenir s'il voulait vraiment le persuader mais il avait bien du mal. Il se fichait éperdument qu'il se rapproche de quelqu'un d'autre alors qu'il n'accordait aucune importance à ce genre de chose mais il devait lui faire croire le contraire et il ne pensait pas que cela puisse arriver même pour s'amuser. Quoique, il avait bien vu comment il pouvait se comporter lorsqu'il était réellement en colère et qu'il voulait juste se détendre alors il pouvait peut-être préféré sans prendre à n'importe quoi plutôt qu'à ses amis comme il l'avait fait à l'hôtel. D'ailleurs, il fallait mieux qu'il ne le rencontre jamais dans cet état puisqu'il n'allait certainement pas se laisser faire pour plutôt le tuer sans le moindre ménagement puisqu'il ne supportait pas d'être faible. De plus, il réalisait doucement qu'il pouvait être dans ce genre de situation s'il parvenait à le convaincre mais il n'allait pas le laisser continuer s'il était en dessous. C'était tout simplement impossible pour lui et il en avait bien conscience même si ce n'était jamais arrivé avec lui ayant le contrôle, il avait bien trop souffert à cause de son ère pour se laisser faire même si la personne n'était pas dur et violente avec lui. De toute façon, il n'aimait pas du tout ce comportement et il espérait bien qu'il n'allait pas être aussi doux avec lui alors qu'il détestait cela, il n'avait pas besoin d'être protégé ainsi après tout ce qu'il avait traversé et il avait bien plus de souvenirs douloureux à supporter que l'autre. Bref, il ne pensait pas que cela puisse arriver un jour alors qu'il devait avoir bien compris qu'il ne supportait pas et il comptait bien ne pas lui laisser le choix pour cela même s'il avait besoin de son accord pour continuer. Il ferma doucement les yeux en se maudissant d'être aussi pathétique mais il n'arrivait pas à se convaincre de continuer une telle chose alors qu'il savait parfaitement à quel point cela était désagréable. Il ne se souvenait plus du nombre de fois où il avait supplié son père d'arrêter alors que celui-ci se fichait totalement de toute la douleur et la souffrance qu'il devait endurer et il ne pouvait strictement rien faire pour l’empêcher alors qu'il était bien plus fort que lui et qu'il était trop affaibli à cause du peu de nourriture qu'il mangeait. Il avait été obligé de rester chez lui en sachant pertinemment que le cauchemar allait reprendre quand son père entra après plusieurs jours d'absence alors qu'il partait sans donner la moindre information. Il pouvait juste paniquer en priant pour qu'il lui arrive quelque chose et il avait pu simplement y échapper grâce à couteau qu'il avait réussi à attraper pou faire une véritable boucherie. Il secoua doucement la tête en se demandant pourquoi il devait penser à cela maintenant, il devait vraiment arrêter mais cela pouvait brusquement lui venir à l'esprit n'importe quand. En tout cas, il était bien content de constater qu'il avait tourné la tête et qu'il n'avait pas pu voir qu'il semblait assez pensif alors qu'il réfléchissait à quelque chose de totalement différent sur le coup. En même temps, il n'avait pas tellement accorder d'importance à ce qu'il venait d'entendre puisqu'il ne s'agissait pas du point le plus préoccupant même s'il lui avait rappelé qu'il ne le croyait pas. Il haussa doucement un sourcil en le voyant poser une main sur sa tête mais il n'allait pas lui demander s'il se sentait mal alors qu'il n'en n'avait rien à faire de son état même s'il était censé faire attention à lui.

- Maintenant lâche moi et laisse moi réfléchir à tout ça...

Luc continuait de le regarder avant de se laisser tomber à côté sans rien dire, il n'avait plus tellement envie d'insister aujourd'hui alors qu'il risquait juste de s'agacer de plus en plus et il pouvait peut-être lui balancer seulement quelques phrases parfois mais reprendre surtout un autre jour. Bref, il devait donc lui laisser du temps même s'il n'aimait pas tellement cela et il avait bien envie de trouver une autre façon de s'amuser dans ce cas même s'il sentait bien qu'il était toujours assez fatigué alors qu'il n'avait pas assez dormi aujourd'hui et les derniers jours. Il cherchait rapidement un sujet de discussion qui pouvait être intéressant puisqu'il ne le quittait pas des yeux alors qu'il restait sur le côté même si cela lui faisait légèrement mal. Heureusement, cela était toujours supportable et il avait incapable besoin de repos mais il n'en prenait pas tout comme l'autre alors qu'il allait être obligé au bout d'un moment, quoique il avait bien dormi un peu mais il se montrait assez hésitant maintenant. Bref, il repensa aux mensonges qu'avaient servi l'autre au laboratoire pour qu'il le déteste mais il pensait principalement aux raisons qui l'avait poussé à agir ainsi. Il savait parfaitement qu'il n'avait pas pu tout lui expliquer en détail et un point en particulier qui continuait de le tracasser toujours et il avait bien envie de connaitre l'avis du plus vieux dessus alors qu'il risquait d'avoir un choc et surtout de douter par rapport au fait de l'aider ou non. En fait, l'autre voulait partir dès que l'infecté allait être guéri alors il allait bien rester assez longtemps s'il mettait un moment pour trouver une solution surtout qu'il devait d'abord commencer à retenir toutes les informations sur ce sujet et se lancer dans la recherche de ce vaccin ou trouver d'autres solutions pour y parvenir. Il travaillait dessus depuis assez longtemps maintenant et il n'allait pas trouver cela miraculeusement depuis ou dans deux jours alors il était bloqué ici pendant un certain temps. En revanche, si le concepteur décidait de lui donner un coup de main alors cela pouvait être bien plus rapide et son départ allait donc être plus proche. Pourtant, celui-ci avait toujours des doutes par rapport au fait d'en être capable ou non mais il était persuadé qu'il le pouvait même s'il allait connaitre des regrets énormes comme jamais. En tout cas, il pouvait très bien jouer avec comme jamais avec ce qu'il comptait bien lui balancer pour savoir ce qu'il allait faire en sachant cela. Il attrapa rapidement sa main pour la regarder quelques secondes en se demandant comment l'autre pouvait apprécier ce type de geste mais il ne lâcha pas pour autant en se disant que cela pouvait peut-être l'aider à paraitre plus sincère même s'il n'en n'était pas tellement persuadé. Il prit doucement la parole en se fichant de avoir s'il était normal ou non de changer aussi radicalement de sujet et il semblait bien avoir une voix assez endormi comme s'il semblait sur le point de tomber sur le sommeil.

- L'autre veut partir... Quand Kay sera guéri... Il compte partir loin d'ici... Il a plein de raison et c'est long à expliquer... Mais il veut partir... Alors, si tu l'aides à trouver un vaccin... Tu vas sans doute le perdre encore plus rapidement... S'il meurt, il va te détester ou devenir encore plus fou et s'il vit, il va partir... Dans tout les cas, tu vas perdre ton ami...


Il avait été assez direct même s'il aurait peut-être pu l'être encore plus mais il avait sortir cela assez vite sans vraiment donner d'autres informations puisqu'il n'en n'avait surtout pas envie alors qu'il était vraiment fatigué. Il avait essayé de le cacher mais il l'était toujours autant et il sentait bien qu'il allait bientôt sombrer même s'il faisait tout pour résister, il n'avait pas fait attention avant puisque le créateur dormait également mais il n'avait aucune envie d'être le seul à se reposer pour une certaine raison. Il savait pertinemment qu'il pouvait se réveiller facilement mais il voulait vraiment se reposer et il avait été assez rarement aussi affaibli alors il avait peur de ne pas être capable d'avoir autant de réflexe que d'habitude. Pourtant, il s'agissait bien du deuxième problème à ses yeux puisqu'il était principalement inquiet à cause des rêves, il était bien celui le plus touché par rapport à son passé et il faisait régulièrement des cauchemars où il revoyait son père. Il ignorait s'il en avait fait plus tôt mais il n'en n'avait pas le moindre souvenir et le créateur en aurait sans doute profiter pour se moquer de lui en le traitant de faible. Il ferma doucement les yeux sans être capable de résister alors qu'il pensait toujours à ce membre de sa famille en espérant qu'il ne vienne pas le hanter mais penser à lui avant de s'endormir n'était sans doute pas la meilleure façon d'empêcher cela. Il sombra très vite dans le sommeil mais étant loin d'être calme, il commença à serrer doucement la main de l'homme sans le remarquer et en laissant échapper un mot avec une voix qu'il était totalement impossible d'entendre lorsqu'il était éveillé. Cela pouvait être horriblement surprenant de l'entendre parler ainsi puisqu'elle donnait pratiquement l'impression qu'il s'agissait d'un supplice ou d'un gémissement d'enfant.

- Arrêtes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu peux avoir peur ? [Cherise Haul]   Mar 30 Déc - 6:12

Cherise n'avait bien sûr pas manquer le regard dur qu'il lui avait jeter quelque minute plus tôt lorsqu'il lui rappelait qu'il ne le croyait toujours pas et qu'il n'aurait aucun droit de le posséder même s'il le croyait en l'empêchant de faire quoi que ce soit. Il pouvait aller s'amuser avec quelqu'un d'autre s'il le voulait et ce n'était pas lui qui allait l'empêcher, mais bon il n'avait pas l'intention de faire une telle chose, car il sentait assez mal par rapport à Jessica à cause de sa relation avec Luc, mais ce n'était pas pour autant qu'il voulait tout arrêter pour autant. Il tenait tout de même à cette relation assez étrange même si elle pouvait aussi la faire souffrir si Jessica venait à la découvrir, mais il ne pensait pas que cela arriverait, sauf s'il laissait échapper certaine chose en rapport avec ça ou Luc décide d'aller tout balancer ça, mais il ne le croyait pas comme ça, surtout que maintenant il pouvait aussi faire la même chose avec le jeune infecté qu'il aimait sincèrement. Bref, ce regard qu'il lui avait jeter pouvait bien lui faire croire qu'il commençait doucement à s'impatienter et que peut-être finirait-il par abandonner en lui dévoilant toute la vérité ou bien c'était seulement parce qu'il était de plus en plus agacer de ne pas être cru. Ce n'était toujours pas clair et il ne pouvait pas être sûr complètement, le jeune tueur allait devoir lui dire de sa bouche qu'il mentait sinon il allait toujours rester dans le doute et il espérait en quelque sorte qu'il allait le faire dans plusieurs jours s'il continuait ainsi à lui mettre des vents. Bref, le plus jeune le regardait toujours avant qu'il ne se laisse tomber sur le côté sans rien ajouter à ce qu'il venait de dire et tant mieux, car il avait assez mal à la tête et il n'avait pas très envie d'entendre autre chose là-dessus. D'ailleurs, il ne fut pas trop surprit qu'il n'en avait rien à foutre et qu'il ne s'occupait pas du tout de lui. Il ne l'avait pas fait tout à l'heure en le tirant brusquement sur le lit alors qu'il avait essayer de se lever et il avait probablement fait exprès de lui faire mal. C'était toujours une preuve qu'il n'était pas du tout sincère et c'était bien une chose qui pourrait le faire changer d'avis s'il se montrait plus gentil, mais c'était tout simplement impossible d'après lui. Il ne le pensait pas capable de devenir plus gentil, surtout qu'il lui avait dit qu'il n'allait certainement pas changer et qu'il allait rester comme il est maintenant et qu'il allait devoir s'y habituer, mais il n'avait pas tellement envie de s'habituer à quelque chose comme ça. Bref, sa douleur à la tête sembla se calmer doucement enfin et il retira sa main avant de fermer doucement les yeux en poussant un léger soupir. Il espérait que ça n'allait pas recommencer de si tôt, car c'était tout simplement pas le bon moment alors qu'il devait continuer de se montrer fort devant le plus jeune et ne pas montrer sa douleur. D'ailleurs, il espérait que le jeune tueur n'allait pas recommencer à insister, bien qu'il semblait s'être bien décider à laisser tomber pour le moment et peut-être qu'il n'en reparlerait plus aujourd'hui. En tout cas, le plus vieux sortit brusquement de ses pensés lorsqu'il lui attrapa la main pour le regarder. Cherise le regardait aussi avec le même regard neutre alors que le plus jeune prenait la parole d'une voie assez endormi.

- L'autre veut partir... Quand Kay sera guéri... Il compte partir loin d'ici... Il a plein de raison et c'est long à expliquer... Mais il veut partir... Alors, si tu l'aides à trouver un vaccin... Tu vas sans doute le perdre encore plus rapidement... S'il meurt, il va te détester ou devenir encore plus fou et s'il vit, il va partir... Dans tout les cas, tu vas perdre ton ami...

Cherise le regardait assez surprit en ne comprenant pas trop cette décision si c'était vrai, car il avait bien du mal à discerner la vérité du mensonge maintenant, mais si c'était vrai, alors pourquoi? Pourquoi partir alors qu'il avait guérit la personne qu'il aimait et qu'il pouvait être heureux avec lui? Peut-être voulait-il seulement lui éviter des problèmes en restant avec lui, alors qu'il pouvait arriver n'importe quoi juste à cause de lui, mais il risquait de rendre le jeune infecté extrêmement triste s'il faisait cela et lui aussi, car il n'avait pas envie de voir son seul ami partir loin et ne plus jamais le revoir par la suite ou tout simplement se faire détester par lui à cause de la mort du plus jeune. Il ne savait pas trop quoi penser et il retourna la tête pour regarder devant lui, car il ne savait pas quelle option était vraiment mieux. Le voir partir en guérissant l'infecté ou le laisser mourir pour qu'il le déteste par la suite. Les deux étaient tout simplement désagréable et il n'avait aucune envie que cela arrive. Il voulait garder près de lui les deux personnes importantes à ses yeux sans être détester. Peut-être que s'il aidait à sauver Kay, il pourrait le convaincre de ne pas partir, mais il ne voyait pas vraiment comment. Il pouvait peut-être demander de l'aide à l'infecté, car il ne devait pas être au courant de cela. Il réfléchissait sans prendre la parole en se demandant ce qu'il pourrait faire pour ça, mais il ne trouvait pas, il était assez perdu et il espérait que ce n'était qu'une blague et qu'il avait tout inventer pour le faire réagir à nouveau sur quelque chose d'autre et cela marchait assez bien si c'était le cas. Le créateur poussa un faible soupir avant de retourner la tête vers le plus jeune à côté de lui, il allait devoir réfléchir à tout ça plus tard quand il allait être tranquille et surtout pas déranger par le jeune tueur. D'ailleurs, le concepteur remarqua qu'il avait fermer les yeux et qu'il semblait s'être endormit avant qu'il ne dise quoi que ce soit et il en était bien heureux, car il ne savait pas du tout quoi lui dire en fait. Il était beaucoup trop perdu pour l'instant pour dire quelque chose là-dessus. Cherise remarqua qu'il tenait toujours sa main lorsqu'il sentit qu'il la serrait dans la sienne et il ne semblait pas dormir paisiblement, il dit un simple mot qui l'étonna un peu, car sa voix était bien différente ce qui démontrait qu'il faisait un cauchemar particulièrement horrible.

- Arrêtes...

Le créateur n'osa pas bouger sur le coup en se demandant ce qu'il devait faire, il n'aurait pas beaucoup hésiter s'il savait qu'il trouverait l'autre Luc à son réveil, mais là c'était le plus violent qui était présent et donc il n'allait certainement pas apprécier ce qu'il voulait faire. C'est pourquoi il hésitait et réfléchissait à faire quelque chose. Pourtant le voir ainsi sans pouvoir rien faire lui faisait plus mal qu'autre chose et donc il oublia cette hésitation rapidement pour s'approcher de lui doucement en essayant de faire bien attention pour éviter de le réveiller. Il hésita à nouveau quelque seconde alors qu'il était assez près, mais il finit par passer son bras autour de lui pour le tirer tranquillement contre lui en espérant qu'il n'allait pas se réveiller maintenant, parce qu'il risquait d'être dans une position assez gênante, alors qu'il essayait de lui faire croire qu'il ne le croyait pas un seul instant et il n'allait certainement pas aimer qu'il essaye de le réconforter un peu en le prenant dans ses bras. Il ne pouvait s'empêcher même si ce n'était pas son ami qui était là. Il ferma doucement les yeux en le serrant doucement avant de murmurer quelque mot pour essayer de le rassurer un peu plus.

- Tout va bien... Ne t'inquiète pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu peux avoir peur ? [Cherise Haul]   Mar 30 Déc - 19:40

Luc était toujours bien endormi avec son terrible cauchemar, il ne pouvait passer souvent des nuits tranquilles contrairement à l’autre puisqu'elle était plutôt paisible même s'il préférait travailler pour aider son ami. Pourtant, il n'avait pas tellement le choix de prendre le contrôle pour l'obliger à se reposer même s'il savait à quoi s'attendre un minimum, il s'agissait bien des pires moments où il revoyait encore son père le battre sans qu'il soit capable de faire quoi que ce soit pour se défendre comme s'il était toujours coincé dans le corps ridiculement faible de l'enfant qu'il était autrefois. Il ne pouvait pas s'empêcher d'être hanté par ce passé pour revoir son père le battre ou pire, il ne s'était même pas réveillé alors que le plus vieux venait de s'approcher doucement de lui alors qu'il aurait tout de suite réagi normalement. Il n'était pas le prudent des deux au final puisqu'il était celui qui prenait le plus de risque également en plus de s'enfermer parfois dans des rêves désagréables et dont il avait bien du mal à sortir parfois. Il en gardait assez souvent des souvenirs, lorsqu'il était assez long et aussi plus dur, alors il pouvait rester immobile pendant quelques minutes sans rien dire en restant assis dans son lit. Les quelques minutes après un tel réveil étaient totalement différentes pour lui comme s'il était toujours ce petit garçon, il restait complétement silencieux pendant un petit moment mais cela arrivait assez rarement et il n'en gardait aucun souvenir comme s'il dormait encore puisqu'il ne devait pas être totalement réveillé. Bref, il avait d'abord essayé de donner des petits coups pour se défendre sans savoir qu'il allait frapper l'homme mais il n'y mettait pas tellement de force alors il ne risquait pas d'avoir mal même avec son état. Il avait l'impression d'entendre une voix lointaine dans son rêve comme s'il s'agissait d'une autre personne de son père qui se trouvait au dessus de lui et qui lui donnait des coups de poing en gardant une main sur son cou pour l'étrangler à moitié. Il arrêta doucement de donner des petits coups alors qu'il laissait toujours échapper de très légers gémissements même s'il se sentait étrangement bien et que l'image de son père devenait flou pour disparaitre entièrement. Il lâcha u dernier "Arrêtes" avant de retrouver son calme, il posa sa tête sur le torse du créateur sans toujours avoir conscience de sa présence dans son sommeil qui était devenu paisible grâce à sa présence et ses paroles également. A peines quelques secondes après cela, il ouvrit doucement les yeux pour bouger très légèrement la tête afin de le voir alors qu'il semblait terriblement différent des deux autres comme s'il était la partie entièrement innocente du tueur qui avait été brisé depuis très longtemps aussi bien par sa famille que les habitants de sa ville natale. En tout cas, il avait vraiment des yeux avec une étrange lueur qui ne lui ressemblait pas du tout et qui devait être tout aussi surprenant que la voix qu'il avait prise et qu'il avait toujours d'ailleurs alors qu'il sortait un mot tout aussi étrange puisque l'un le disait assez rarement et l'autre n'allait sans doute jamais le dire de sa vie.

- Merci...

Le plus jeune avait laissé apparaitre un sourire tout aussi surprenant avant de reposer sa tête contre son torse et s'endormir tout aussi vite alors que c'était bien la première fois que quelqu'un avait eu l'occasion de rencontrer cette étrange partie de lui puisqu'il était toujours seule et qu'elle n'avait jamais le pouvoir très longtemps si bien que les deux autres ignoraient complétement son existence. Bref, il était déjà parti pour s'enfermer dans un sommeil totalement tranquille et sans le moindre cauchemar alors qu'il y était assez habitué mais cela n'était pas du tout désagréable pour autant même s'il risquait de le prendre assez mal. D'ailleurs, il se réveilla plus tard en étant bien lui-même et pas le plus gentil des deux malheureusement pour le concepteur qui devait avoir bien envie de retrouver son ami. Il ouvrit les yeux pour remarquer tout de suite la proximité qui le mettait assez en colère alors qu'il ne voyait pas du tout pourquoi il devait être collé contre lui et il ne pouvait pas s'empêcher de penser à un cauchemar même s'il ne s'en souvenait pas du tout cette fois-ci. Il avait terriblement envie de lui donner un coup de poing pour l'écarter alors qu'il réalisa rapidement qu'il s'agissait peut-être de la preuve qu'il commençait à le croire doucement puisqu'il ne devait pas vouloir aider quelqu'un qu'il n’appréciait pas ou qu'il le rendait complétement différent. Ou sinon, il agissait ainsi puisqu'il était une autre partie de Luc ou qu'il espérait retrouver l'autre à son réveil mais ce n'était pas le cas puisqu'il comptait bien lui donner le contrôle demain sauf s'il avait une meilleur idée. Pourtant, malgré cela il ne pouvait pas s'empêcher d'être assez énervé puisqu'il n'avait pas besoin d'aide et il décida de se redresser pour ne pas le frapper, ce qui risquait d'arriver s'il restait aussi proche de lui. Il se releva légèrement pour être bien assis sur le lit même s'il avait réussi à bien se faire mal avec ce geste beaucoup trop brusque avec la blessure qu'il avait et il posa immédiatement une main dessus même s'il avait réussi à retenir une grimace. Il jeta un rapide coup d'oeil vers lui en se demandant quoi faire maintenant mais il était assez perdu à cause de la situation et il avait surtout conscience qu'il risquait d'être beaucoup trop dur dans ses propos alors il préférait garder le silence pour l'instant. Peut-être bien qu'il allait lui parler mais il aimait bien l’hypothèse d'oublier ce moment alors qu'il ne risquait pas d'avouer qu'il avait bien dormi alors que cela faisait bien deux fois de suite et deux fois où il avait été assez proche de lui. Il baissa la tête sans trop comprendre ou plutôt en refusant complétement de comprendre qu'il pouvait aussi avoir des moments de faiblesse et être rassuré par la présence d'une personne. De toute façon, c'était complétement impossible alors qu'il était fort et qu'il n'avait besoin de personne pour survivre ou pour affronter n'importe quoi, il se débrouillait parfaitement bien tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu peux avoir peur ? [Cherise Haul]   Mer 31 Déc - 4:09

Cherise ne bougeait pas et gardait doucement son bras autour du corps du plus jeune qu'il essayait de rassurer, car il faisait un cauchemar et il savait que c'était loin d'être agréable, surtout lorsqu'on est seul et que personne est là pour pouvoir l'aider à ce calmer. Pourtant, il savait parfaitement que s'il se réveillait et qu'il retombait sur le Luc violent, il risquait d'en prendre plein la face d'avoir voulu le rassurer. Il savait que le plus jeune n'aimait pas être traiter de faible et aussi montrer ses faiblesses à quelqu'un et c'était en quelque sorte une faiblesse cela, mais il ne le prenait pas en pitié ou quoi que ce soit dans le genre. Il était seulement inquiet et il ne voulait pas le voir ainsi, alors qu'il tenait tout de même assez à ce Luc pour ne pas le laisser vivre cela alors qu'il était juste à côté. Tant pis s'il se faisait frapper après, il aurait au moins réussit à le rassurer un peu pendant son sommeil et c'était tout ce qui comptait. Il savait aussi qu'il prenait des risques, car il pourrait croire en se réveillant qu'il commençait à le croire de plus en plus, mais c'était encore une fois passer au second plan en voyant le plus jeune dire se mot en suppliant presque. Il avait des doutes oui, il n'était pas sûr de devoir le croire et peut-être qu'il lui voulait que du mal, mais ce n'était pas son cas et même s'il ne lui voulait rien de bon, ce n'était pas grave et il allait tout de même continuer d'agir ainsi s'il avait des moments de faiblesse, même si cela ne lui plaisait pas ensuite. D'ailleurs, le jeune tueur s'était mit à donner des petites coups sur lui, mais il n'y avait pratiquement aucune force et donc cela ne faisait pas mal du tout, mais cela l'inquiétait tout de même un peu plus en il le serra légèrement plus en espérant pouvoir le calmer. Ce fut le cas après quelque instant, peut-être que ses paroles lui étaient enfin arriver en rêve ou sa simplement présence le rassurait, il n'en savait rien, mais il était tout de même heureux d'avoir réussit à le calmer. Il avait doucement arrêter les coups en laissant échapper un faible gémissement et un dernier "arrête" avant de retrouver complètement son calme. Luc avait ensuite poser sa tête contre son torse et il semblait avoir retrouver complètement son calme. Cherise le serra encore de son bras, mais après quelques instant le jeune criminel bougea légèrement la tête pour le regarder, car il avait les yeux ouvert. Il eu un moment qu'il pensait se prendre les pires insultes et un coup aussi au passage pour avoir fait ça, pourtant ceci ne resta que quelque seconde, car il semblait complètement différent. Ce n'était pas son ami ou encore l'autre Luc plus mauvais, car il savait que tout les deux auraient réagit d'une façon complètement différente. Son ami aurait probablement rougit avant de s'éloigner rapidement en lui demandant de ne plus recommencer et l'autre lui aurait mit probablement un coup en l'insultant en lui disant qu'il n'avait pas besoin de son aide et qu'il n'est pas faible. Pourtant là ce n'était pas le cas et il était complètement différent, il semblait même en quelque sorte innocent à cause de cette lueur dans ses yeux. Le créateur était assez surprit de voir ceci et il le resta encore plus lorsqu'il prit la parole pour lui dire un unique mot que les deux ne disaient pas ou très rarement.

- Merci...

Cherise le regardait sans cacher sa surprise surtout qu'il lui adressa un sourire avant de reposer sa tête contre son torse et de se rendormir. Le concepteur ne savait pas trop quoi penser à l'instant en ce demandant presque si c'était une autre partie de Luc qui ne se montrait que très rarement et qu'il n'avait pas eu l'occasion de voir jusqu'à maintenant comme le Luc beaucoup plus violent. Il était heureux d'avoir pu le voir ainsi tout de même et il le serra toujours doucement contre lui pour éviter de lui faire mal. Il se demandait s'il aurait une autre occasion de voir cette partie de Luc, mais il n'y croyait pas trop, car ce genre de situation ne se reproduirait pas une deuxième fois surtout si l'autre se réveillait et le voyait comme ça. En tout cas, il ne bougea tout de même pas, même s'il risquait de se réveiller et de le voir contre lui. Il pouvait toujours espérer que ce soit son ami qui se réveillait et pas l'autre, mais il n'avait pas trop d'espoir. Le concepteur décida d'essayer aussi de s'endormir même s'il risquait encore une fois un réveil brusque. Il ferma les yeux doucement en se rappelant se qu'il venait de voir ce qui le rendait assez heureux. Il resta endormit profondément et il ne fit aucun rêve ou cauchemar comme Luc pendant son sommeil. Cherise ne remarqua malheureusement pas que le plus jeune s'était réveiller et qu'il était en colère contre lui, sinon il se serait rapidement enlever pour le laisser tranquille, mais ce ne fut pas le cas. Il fut réveiller complètement lorsqu'il se redressa brusquement pour s'assoir contre le lit. D'ailleurs, il avait du avoir très mal à bouger comme ça, il avait poser sa main dessus et avait légèrement grimacer pour lui prouver que c'était bien le cas, mais le créateur n'allait certainement pas lui poser la question, déjà qu'il était assez surprit de ne pas s'être prit un coup à cause de la proximité. Il le vit regarder vers lui, mais le créateur ne prenait pas la parole et il ne semblait pas non plus être près à prendre la parole. Luc avait ensuite baisser la tête en gardant complètement le silence, mais Cherise ne savait pas trop s'il devait en parler ou pas au risque de se prendre un coup. Pourtant s'il en parlait et qu'il se mettait en colère en le frappant, peut-être qu'il aurait la preuve que le plus jeune n'était pas sincère avec lui. Pourtant, il ne disait toujours rien et il bougea tranquillement pour se mettre sur le dos en hésitant légèrement. Il pouvait lui parler au risque de se prendre un coup ou complètement changer de sujet, mais il ne savait pas quoi dire pour le coup. Il trouva une question assez simple et innocente, bien qu'il risquait juste de l'énerver avec ça et sans prendre plein la gueule ensuite.

- Tu as bien dormis?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu peux avoir peur ? [Cherise Haul]   Mer 31 Déc - 16:53

- Tu as bien dormis?

Luc était resté à sa place sans répondre tout de suite ou lui lancer le moindre coup d'oeil alors qu'il risquait d'avoir l'air assez sombre et de mauvaise humeur puisqu'il savait bien qu'il avait du s'approcher de lui à cause d'un cauchemar ou alors il le croyait. L'une des raisons était horriblement agaçante puisqu'il s'agissait d'une preuve de faiblesse et il voulait surtout lui donner un coup mais l'autre était plutôt bien puisqu'il avançait dans la bonne direction et il ne devait surtout pas se montrer très méchant en le frappant. Alors, il ne savait pas tellement quoi faire et préférer ne pas bouger même s'il venait de lui poser une question assez simple mais il n'arrivait même pas à trouver la réponse puisqu'il pouvait parfaitement mentir ou dire la vérité. Il pouvait très bien lui sortir qu'il avait fait un mauvais rêve et qu'il ne l'avait pas du tout rassuré même en restant près de lui mais il risquait surtout de paraitre comme un gamin faiblard faisant toujours des cauchemars sur son père alors qu'il l'avait tué lui-même. Mais il pouvait aussi répondre qu'il avait bien dormi mais il avait peur de prouver qu'il était rassuré par sa simple présence et il allait paraitre aussi pathétique. Par conséquent, il ne savait pas tellement quoi sortir même s'il pouvait aussi lui prouver qu'il était sincère grâce à cela mais le fait de sembler fort était bien préoccupant à ses yeux. Il poussa un faible soupir en se trouvant assez bête d'être bloqué sur une question aussi banale qui semblait terriblement importante pour lui et qu'il ne voyait pas tellement quoi répondre sur le coup comme s'il risquait de confirmer quelque chose de complétement horrible. De toute façon, il pouvait très bien ignorer complétement la question et il comptait bien faire cela, il se fichait éperdument de ne pas paraitre poli alors qu'il ne l'était pas du tout. En même temps, personne n'avait été là pour lui faire remarquer qu'il devait parfois dire des "Merci" ou des "S'il vous plait" alors cela était complétement impossible pour lui et il n'y accordait pas la moindre importance. De toute façon, ce n'était pas lui qui voulait avoir des amis et devenir plus sociable en étant bien plus gentil alors qu'il comptait bien rester la même personne violente même si le créateur devenait son jouet. Il tourna doucement la tête pour regarder à travers la fenêtre et réalisa brusquement qu'il commençait à être tard,, il avait du dormir bien trop longtemps et il n'avait aucune envie de croiser Jessica. Il ne savait pas s'il pouvait résister à l'envie de la tuer, il n'allait pas le faire par jalousie alors qu'il voulait juste sembler possessif, quoique il se demandait s'il ne pouvait pas le devenir s'il avait vraiment son jouet mais il n'y croyait pas trop alors qu'il n'était pas du tout sincère. En tout cas, il n'avait aucune raison de s'empêcher à faire mal à la jeune femme alors qu'il se fichait éperdument de rendre triste l'homme mais il risquait juste de briser cette chance alors qu'il devait bien faire attention. Il était sans doute préférable de partir mais il ne bougeait pas pour autant alors qu'il devait revoir Cherise un jour et il se demandait s'il devait lui donner un rendez-vous aujourd'hui ou arriver un jour brusquement lorsqu'il pense voir son ami. Il était assez hésitant puisqu'il pouvait très bien décider de l'éviter et il risquait de ne pas tellement apprécier l'effet de surprise même s'il s'agissait sans doute de la meilleure solution pour être certain de le revoir mais d'un côté, s'il vient bien à un rendez-vous alors il prouvait bien qu'il doutait doucement de sa sincérité lorsqu'il essayait de lui faire croire qu'il l'aimait. Il hésita pendant quelques secondes sans se soucier du silence qu'il avait laissé s'installer et du fait qu'il n'avait toujours pas répondu à sa question. Il se tourna légèrement pour le regarder avant de se baisser rapidement, avec toujours du mal, pour l'embrasser sans lui demander son avis et lui parler rapidement alors qu'il avait réussi à prendre plusieurs décisions.

- Dans cinq jours... Je t’envoie un message pour que tu me rejoignes... Tu te doutes où... Tu pourras me dire si tu me crois ou non... Et... Oui... J'ai bien dormi...

Il se redressa assez vite sans rien ajouter de plus et en manquant de tomber mais il réussit à se rattraper de justesse et il reprit sa marche pour quitter la pièce sans plus attendre alors qu'il voulait sortir et ne pas prendre le risque de croiser la jeune femme. Bref, il ne savait pas trop pourquoi il lui avait sorti qu'il avait bien dormi mais il se répétait simplement que cela ne prouvait pas du tout qu'il était faible. En tout cas, il espérait bien qu'il allait venir au rendez-vous et que la réponse allait lui plaire puisqu'il risquait de le prendre assez mal autrement et il fallait peut-être mieux éviter de s'énerver dans le monde réel. Il quitta l'appartement pour descendre en faisant bien attention puisqu'il avait vraiment du mal à se déplacer et il commença à marcher en espérant ne pas faire n'importe quoi sur la route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu peux avoir peur ? [Cherise Haul]   Mer 31 Déc - 23:16

Cherise le regardait toujours du coin de l'oeil pour voir sa réaction, car il s'attendait à quelque chose de violent, mais ce ne fut pas du tout le cas. Non, il ne bougeait même pas et ne prenait même pas la parole pour lui répondre. Il gardait le silence, alors que le créateur était presque certain que le plus jeune allait s'énerver et réagir assez violemment à cette question qui avait été dit surtout dans le but de lui rappeler ce qu'il avait fait et de le faire réagir et ainsi prouver qu'il n'était pas honnête. Cela n'avait pas du tout fonctionner encore une fois et il doutait encore plus maintenant, il était assez agacer, mais il n'avait pas la force de continuer là-dessus pour le faire réagir davantage. Il n'avait pas trop envie d'essayer de comprendre maintenant toutes les réactions qu'il avait eu pour déterminer s'il mentait ou pas, il était beaucoup trop fatiguer, bien qu'il venait tout juste de dormir, mais il avait été encore une fois réveiller brusquement par le jeune tueur ce qui ne l'aidait vraiment pas. Il avait hâte d'être à nouveau sur pied, ce qui serait le cas dans quelques jours s'il se reposait bien sans faire d'effort et sans trop se fatiguer, ce qui n'était pas vraiment le cas aujourd'hui à cause de l'autre Luc qui était vraiment insistant. Il pourrait se reposer les jours suivant en sachant qu'il ne reviendrait probablement pas et il pourrait réfléchir à tout ça tranquillement, alors que là c'était juste complètement impossible. En tout cas, il n'allait certainement pas forcer le jeune tueur à répondre à sa question, alors qu'il en avait même plus envie. Bref, Luc n'avait rien dit encore et le silence s'était installer dans la pièce qui était assez sombre pour le coup. Il remarqua qu'ils devaient avoir dormit assez longtemps et qu'il était maintenant tard, Luc semblait l'avoir aussi remarquer, car il avait jeter un regard vers la fenêtre sur le côté. Le silence toujours présent et il y resta encore un moment jusqu'à ce que Luc s'approche du concepteur et se penche pour l'embrasser encore une fois sans lui laisser le temps de réagir ou qu'il refuse, car c'était bien ce qu'il aurait voulu faire.

- Dans cinq jours... Je t’envoie un message pour que tu me rejoignes... Tu te doutes où... Tu pourras me dire si tu me crois ou non... Et... Oui... J'ai bien dormi...

Le créateur fut un peu surprit par sa réponse, mais aussi le rendez-vous qu'il lui donnait en quelque sorte encore une fois sans lui demander son avis. Il n'eu pas le temps d'en placer une, puisqu'il s'était redresser assez vite sans rien dire de plus, il avait faillit tomber, mais Cherise n'avait pas bouger de toute façon s'il tombait, il ne pourrait probablement même pas l'aider à se relever et il ne le voudrait même pas. Il avait ensuite quitter sa chambre et l'appartement lorsqu'il entendit la porte se refermer et le créateur poussa un faible soupir avant de poser un bras sur ses yeux. Il allait devoir prendre une décision d'ici cinq jours, c'était peut-être assez, mais il était suffisamment perdu pour avoir bien du mal à se décider, puis il n'avait pas à se décider directement de toute façon. S'il était sincère et qu'il l'aimait vraiment, il pouvait très bien attendre, sinon il ne l'était pas. Il allait pourtant y aller à se rendez-vous même si l'endroit n'était peut pas le plus rassurant avec ce Luc, bien qu'il ne le pensait pas capable de faire quelque chose s'il n'était pas d'accord. Puis, il allait surement avoir bien récupérer d'ici là et donc capable de faire quelque chose contre lui s'il essayait de lui faire mal, mais lui aussi aurait eu le temps de laisser sa blessure disparaitre et donc d'être plus fort, mais il ne pensait pas que le plus jeune soit beaucoup plus fort, ils devaient être à force assez égal, même si lui avait un gros désavantage si cela venait à s'attarder, il pouvait s'épuiser facilement. Bref, il irait tout de même et lui donnerait une réponse seulement s'il en avait une. Pourtant, il était assez étonné qu'il lui dise qu'il avait bien dormi, il n'aurait pas penser qu'il lui répondrait, mais il s'était tromper. Cherise ferma doucement les yeux pour essayer de se rendormir, mais aussi en réfléchissant à tout ce qui était arriver pour trouver une réponse. Son esprit revenait pourtant sur sa réponse, mais aussi sur la partie de Luc qu'il n'avait jamais vu avant, lorsqu'il s'était endormit avant. C'est avec ces pensés qu'il s'endormit à nouveau profondément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu peux avoir peur ? [Cherise Haul]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu peux avoir peur ? [Cherise Haul]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Pourquoi avoir peur dans le métro, la nuit, n'est ce pas ? [Livre 1 - Terminé]
» Nouvel emploi, nouveau mode de vie (TERMINÉ)
» Progression Chest Tricks
» On a arrêté de chercher les monstres sous notre lit quand nous avons réalisé qu'ils étaient à l'intérieur de nous. ✗ caly
» Decathlon : CARRIERE TERMINEE :(

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Survival Game :: The Real World :: Centre Ville :: Les Habitations :: Appartement #1-
Sauter vers: