AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Calme toi ! [Jessica Len]

Aller en bas 
AuteurMessage
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Calme toi ! [Jessica Len]   Dim 2 Nov - 2:25

Cherise avait quitter le laboratoire rapidement, car il voulait qu'une seule chose. S'éloigner le plus possible de Luc Ozui, de cet ordure, ce traite qui l'avait manipuler uniquement dans le but de protéger ses amis. Il n'avait donc jamais fait partie des amis du jeune homme et seulement y penser le faisait terriblement souffrir. Le créateur avait considérer Luc comme étant son ami lorsqu'il l'avait revu devant la vitrine pour l'aider avec la bague. Il avait été surprit qu'il veule bien l'aider et finalement à chaque fois, il devenait de plus en plus important pour lui. C'était la deuxième personne qu'il avait accepter dans sa vie et à qui il tenait énormément. Il avait également penser que le jeune homme le considérait aussi comme un ami et quelqu'un d'important, mais il s'était complètement tromper sur ce point et il remarquait qu'il s'était fait à nouveau avoir comme un idiot. Il s'était laisser aveugler par le besoin d'avoir quelqu'un d'important. D'ailleurs, Cherise doutait maintenant que la jeune femme l'utilise aussi pour obtenir quelque chose ou simplement pour s'amuser à son dépend. Il doutait de tout et commençait même à regretter ce qu'il avait fait et demander jusqu'à maintenant. Il aurait du se douter que personne ne lui veule du bien, ça n'avait pas changer avec autrefois. On voulait le tuer intérieurement et déjà qu'il avait bien abandonner, Luc venait de l'enfoncer encore plus. Il revoyait le monde comme avant lorsqu'il était complètement seul, un monde qui mérite que de disparaître, mais c'était encore pire cette fois, car il était en train de se persuader que Jessica le trahissait déjà sans qu'il ne le sache. Il n'arrivait plus à voir les souvenirs heureux passer avec eux, il était complètement plonger dans le noir à penser à ce que Luc avait dit et ce qu'il doutait sur Jessica. Tout le moment de bonheur semblait si loin et irréel, c'était peut-être que lui qui avait vraiment été heureux et que les deux autres ne profitaient que de lui. C'était horrible d'y penser et être le seul à être sincère. Il ne comprenait pas pourquoi on faisait ça à lui, il n'avait jamais rien demander à personne et avait demander une petite vie tranquille et paisible. Pourtant il n'arrivait pas à avoir ça et il ne l'aurait probablement jamais, il avait déjà perdu son ami, peut-être que sa future femme sera la suivante. Cherise n'avait pas fait attention à la route, car il avait quitter le laboratoire en se faisant reconduire, car il était très loin de chez lui et il n'avait plus envie de marcher, il n'était même pas sûr que ses jambes le porte jusque là. Il n'avait même pas fait attention à son téléphone, car il était très tard lorsqu'il rentra et la jeune femme devait déjà être rentrer à l'appartement et se demander ce qu'il fabriquait, du moins si elle en avait vraiment quelque chose à faire, car il en était vraiment rendu à penser à ceci. Il ne savait même plus s'il devait lui accorder encore sa confiance, il l'avait fait avec Luc et voilà qu'il le poignardait dans le dos. C'était juste insupportable pour lui. Le créateur arriva finalement et il monta jusqu'à l'appartement, il savait parfaitement qu'il ne pouvait pas cacher sa tristesse, sa douleur et sa colère, elles étaient beaucoup trop forte. Puis maintenant qu'il doutait d'elle, il ne pouvait sourire. Elle allait retrouver son Cherise avec tous ses souvenirs et d'autre encore qui était presque pire. Finalement, elle regretterait peut-être le Cherise souriant et sans souvenir du passé. Il aurait peut-être été mieux de ne jamais se souvenir, ainsi il ne souffrirait pas autant. Le concepteur entra dans l'appartement en claquant violemment la porte derrière lui. Il ne fit même pas attention à la présence de Jessica et se dirigea vers la chambre sans le moindre mot et avec un regard terriblement dur et froid et en défonçant bien tout se qu'il pouvait lui tomber sous la main. Lorsqu'il fut à l'intérieur Cherise s'avança un peu dans la chambre en restant immobile quelque seconde avant d'attraper le premier objet présent et le balancer à travers la pièce. C'était une pauvre lampe qui n'avait rien demander, mais qui était bien la première chose à prendre. C'était surtout pour se défouler sur quelque chose, même si cela n'arrangeait pas vraiment son cas, il était toujours aussi en colère et il avait toujours aussi mal. Le concepteur se déplaça à nouveau pour s'asseoir sur le lit la tête baissée et tremblant légèrement sous le coup. Ce n'était pas une très bonne idée de venir ici dans son état surtout avec Jessica, mais il avait nul part où aller. D'ailleurs, il n'avait même pas penser de prendre d'autre vêtement, car il faisait louche avec des vêtements qui faisait très scientifiques, mais bon c'était bien le dernier de ses soucis. Il ne pensait qu'à une chose, la vengeance.


Dernière édition par Cherise Haul le Mar 11 Nov - 17:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Calme toi ! [Jessica Len]   Dim 2 Nov - 3:00

Jessica était rentrée à l'appartement après son travail, sa journée avait eu lieu normalement même si elle se faisait toujours du souci pour Cherise puisqu'il devait retrouver son ami aujourd'hui alors qu'il avait perdu tout ses souvenirs. Il avait d'ailleurs passé du temps avec lui pour connaître l'ancien lui constamment souriant, elle n'avait pas pu s'empêcher de réaliser qu'il était sans doute plus heureux ainsi et elle ignorait si elle voulait retrouver celui qu'elle connaissait alors qu'il allait être retrouver cet avis si négatif sur le monde et tuer des personnes innocentes. Elle était complètement perdue avec tout cela mais elle avait tenté d'en faire abstraction pour donner normalement cours après avoir parlé au directeur, elle avait réussi à éviter quelques problèmes par rapport à ses journées d'absence et cela lui rappelait étrangement les années où elle était une élève également. Elle chassa ses souvenirs en poussant la porte après l'avoir déverrouillé puisqu'elle était fermée à clé. Elle était d'ailleurs assez étonné de constater qu'il n'était toujours pas rentré alors qu'il commençait à être tard. Elle se laissa tomber sur le canapé après avoir jeté son sac dans la pièce, elle resta assise quelques secondes en essayant de se convaincre qu'elle ne devait pas être inquiète. Pourtant, elle craqua assez rapidement pour prendre son téléphone dans sa proche de short pour lui envoyer un message, elle le posa sur la table basse avant de regarder dehors par la fenêtre. Elle se perdit doucement dans ses pensées en tentant de trouver d'autres solutions pour aider le créateur à retrouver la mémoire mais elle ne parvenait pas à trouver des idées tellement possibles. Elle poussa un faible soupir avant de reprendre la machine pour constater qu'il n'avait pas répondu depuis dix minutes, elle secoua la tête en se répétant qu'elle était stupide et qu'il n'avait juste pas remarqué son message mais elle réalisa qu'elle n'allait pas poser de problème si elle l'appelait juste pour vérifier qu'il allait bien. Elle tomba sur la messagerie et elle commençait à s'imaginer les pires scénarios où son ami était blessé ou pire, elle paniquait de plus en plus alors que les minutes passaient. Elle tenta de le rappeler encore et encore avant de remarquer qu'il risquait de la trouver complètement folle d'insister ainsi alors elle le reposa. Elle rapprocha ses jambes pour les entourer de ses bras en fixant toujours le téléphone, elle voulait qu'il sonne pour ensuite répondre et entendre la voix de son ami lui faisant comprendre qu'il ne c'était rien passé de grave. Elle jouait nerveusement avec une mèche de cheveux avant de tourner brusquement la tête à cause de la porte qui venait de claquer. Elle s'était levée tout aussi rapidement avec la ferme attention de lui faire un énorme câlin même si elle risquait de le gêner. Elle se figea soudainement en apercevant son regard dur et assez effrayant, elle se demanda immédiatement s'il n'avait pas retrouvé la mémoire. Elle examina ensuite ses vêtements pour remarquer qu'il ne portait plus les mêmes et elle ignorait la raison de ce changement mais elle n'osait pas lui poser la moindre question à cause de son attitude. Elle repensait à tout ce qu'elle avait dit ou fait pour trouver une erreur dans son propre comportement pouvant le mettre en colère contre elle puisqu'il était parti dans sa chambre sans se préoccuper d'elle. Peut-être qu'il était sous le choc de tout ses souvenirs qui n'étaient pas tous très agréables, elle eut soudainement un sursaut à cause d'un bruit, elle devina sans trop de difficulté qu'il avait du balancer un objet dans la pièce. Elle le rejoignit assez vite en étant terriblement inquiète puisqu'elle se demandait s'il ne c'était pas passé quelque chose avec Luc. Elle entra dans la chambre pour le trouver assis sur le lit, elle s'approcha doucement alors qu'elle se faisait encore plus de souci pour lui en le voyant trembler légèrement.

- Cherise ? Ça va ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Calme toi ! [Jessica Len]   Lun 3 Nov - 16:16

Cherise n'avait pas bouger du lit toujours tremblant à cause de la colère et de la douleur qui était tout simplement insupportable. Il ne voyait plus rien que le noir et les malheurs. Il doutait de plus en plus de Jessica. Luc lui avait balancer en pleine face qu'il n'avait pas été sincère avec lui alors qu'il le semblait réellement. C'était peut-être la même chose avec la jeune femme, elle jouait avec lui pour un but qu'il ne connaissait pas. Peut-être seulement pour sa position dans une grande entreprise. Peut-être car ces parents ou son fiancé lui ont demander de faire quelque chose comme ça, ou tout simplement pour le plaisir de le blesser. Luc l'avait fait pour protéger ses amis, des amis dont il ne faisait malheureusement pas partit. Il n'était rien du tout pour lui, c'était ce qui lui faisait terriblement mal et ses doutes au sujet de Jessica. Son coeur était serrer et il avait qu'une envie ses de se défouler comme il l'avait fait un jour avec Luc. Il avait été terriblement en colère, mais cette fois il ne voulait pas faire ça de cette manière, il voulait seulement frapper, tuer peu importe. Il s'était d'ailleurs défouler sur la lampe, mais ce n'était absolument pas suffisant pour lui faire passer toute cette colère et douleur qui ne faisait que s'accumuler. Il ne remarqua même pas l'arriver de sa future femme dans la chambre, du moins jusqu'à ce qu'elle prenne la parole pour le faire sortir de cet état de colère dans laquelle il s'était plonger en entrant à l'appartement.

- Cherise ? Ça va ?

Il ne répondit rien pendant quelque instant, il se demandait maintenant si elle ne posait pas cette question pour ne pas qu'il découvre sa trahison ou qu'elle était sincère. Il n'arrivait plus à réfléchir correctement et sur le coup il opta pour la première option qui était bien sûr la moins agréable, mais il ne voyait plus que ça après ce qu'il venait d'arriver. Cherise se releva brusquement pour éviter qu'elle se rapproche encore plus de lui, pour l'instant il n'avait pas envie d'être approcher surtout qu'il pouvait être très imprévisible dans l'état ou il était. Le créateur prit ensuite la parole d'une voix forte et dure pour répondre à sa question.

- Arrête de faire semblant...

Cherise se retourna vers elle avec un regard remplit de colère et de douleur. Il s'approcha rapidement d'elle en l'attrapant fermement par les bras en ne remarquant pas vraiment qu'il était en train de serrer très fort au point qu'il pouvait lui faire mal. Il ne pensait à rien d'autre en ce moment, sauf à ce qu'il était arriver et au doute qui n'arrêtait pas d'augmenter dans son esprit. Il l'a secoua brusquement en ayant plus aucune maitrise sur son propre corps.

- Avoue le ! Tu en as rien à faire de moi ! Tu fais semblant depuis le début pour me faire du mal... Je suis rien pour toi aussi non?! Tu... Tu ne fais que me manipuler pour me trahir plus tard !

Il la poussa assez durement pour l'éloigner avant de reculer contre le mur et se laisser glisser contre ce dernier pour être assit par terre sans la regarder maintenant. Il ne la voyait plus désormais, il était complètement perdu et on pouvait voir une lueur de tristesse dans ses yeux, alors qu'il reprenait la parole d'une voix plus faible.

- Pourquoi? Pourquoi tout finit toujours mal avec moi?... Je voulais seulement trouver... Des personnes importantes pour moi, mais je perd toujours ces choses...

Il baissa doucement la tête alors qu'une lueur de folie venait d'apparaître dans ses yeux. La suite sortit tout aussi rapidement et il n'avait pas bouger de sa place en tremblant toujours autant qu'avant sans pouvoir s'arrêter. Il n'était vraiment pas lui-même à l'instant et il pouvait vraiment être imprévisible comme avant. Il ne réalisa pas non plus qu'il allait devoir s'expliquer avec la jeune femme, alors qu'il devait éviter certain détail avec elle, sinon ça serait complètement sûr qu'il allait perdre ses deux personnes importantes à ses yeux.

- Tu es comme lui… Tu es comme Luc… Tu vas me trahir comme lui et... Je serai à nouveau seul...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Calme toi ! [Jessica Len]   Mar 4 Nov - 0:11

Jessica avait essayé de s'avancer doucement vers lui alors qu'il se redressait brusquement pour s'éloigner, elle resta figer sans trop comprendre cette situation. Elle était certaine qu'il avait retrouvé la mémoire e elle pensait à ce qu'elle avait vécu avec lui pendant cette amnésie, peut-être bien qu'elle avait donné l'impression de préférer l'ancien lui et qu'il lui en voulait pour cela. De plus, elle n'avait pas osé révéler à celui-ci qu'il était devenu un tueur et il pouvait ne pas savoir pourquoi elle lui avait caché la vérité. Pourtant, elle se demandait s'il n'y avait pas autre chose puisqu'elle ne pensait pas qu'il puisse être dans un tel état pour cela. Elle avait peur d'apprendre ce qu'il avait pu se passer avec Luc maintenant puisqu'il avait du le rejoindre, à moins qu'elle n'en eut même pas le temps. Elle était perdue devant d'autres hypothèses et elle décida d'attendre des explications venant de lui en espérant ne pas se lancer dans un terrain dangereux. Elle avait toujours cette crainte qu'il sache qu'il l'avait déjà croisé dans le jeu même si elle avait tout fait pour détruire ces doutes. Elle préféra rester à sa place même si elle voulait le rejoindre pour le prendre dans ses bras et le réconforter même si elle ignorait la raison de cette colère mais elle espérait juste ne pas en être la cause. Elle resta assez surprise en remarquant sa voix qui était loin d'être rassurante mais elle refusait de croire qu'il puisse être violent avec elle.

- Arrête de faire semblant...

Elle s'apprêtait à lui poser une question pour éclaircir cette situation mais elle n'en eut pas le temps qu'il s'était soudainement approché d'elle. Il posa ses mains sur ses bras pour la tenir assez fort, il lui faisait mal mais elle ne lui montra pas du tout même si cela pouvait peut-être le pousser à réaliser ce qu'il faisait mais elle voulait entendre la suite. Elle essayait de se persuader qu'il n'était pas totalement dans son état normal puisqu'elle avait bien toute sa colère et souffrance dans son regard et elle refusait toujours de croire qu'il puisse vraiment la blesser. Elle affichait simplement un air inquiet mais elle l'était beaucoup plus pour lui, elle avait de plus en plus d'entendre la suite mais elle devait supporter cela en espérant pouvoir le soutenir ensuite. Elle ne comprenait pas pourquoi il disait qu'elle "faisait semblant", cela devait avoir un rapport avec elle, peut-être bien que ses parents lui avaient parlé et il commençait à croire qu'elle n'était pas sincère avec lui alors qu'elle avait beaucoup de mal à accorder sa confiance aux autres.

- Avoue le ! Tu en as rien à faire de moi ! Tu fais semblant depuis le début pour me faire du mal... Je suis rien pour toi aussi non?! Tu... Tu ne fais que me manipuler pour me trahir plus tard !

La jeune femme restait muette alors qu'elle remarquait qu'elle n'avait pas tout à fait tord puisqu'il doutait bien d'elle. Étrangement, elle remarquait qu'elle ne lui en voulait pas du tout, elle lui avait d'ailleurs expliqué qu'elle était incapable de cela, mais en plus elle était mal placée alors qu'elle pouvait très facilement douter de tout le monde à cause de cette peur d'être manipulée et blessée par des soi-disant amis. Elle recula de quelques pas alors qu'il l'avait poussé assez brusquement lorsqu'elle était perdue dans ses pensées. Elle se tourna rapidement vers lui alors qu'il avait rejoint le mur pour se laisser glisser et être assis. Elle restait à sa place pour le moment pour entendre la suite et trouver quoi dire pour lui prouver le connaître. Elle ignorait toujours pourquoi il en était venu à penser ainsi mais elle n'avait jamais songé à le trahir et lui faire du mal. Elle ne comptait pas le jeu puisqu'il voyait cela plutôt comme un moyen de l'aider pour avoir une vie normale avec lui.

- Pourquoi? Pourquoi tout finit toujours mal avec moi?... Je voulais seulement trouver... Des personnes importantes pour moi, mais je perd toujours ces choses...

Le coeur de la prof se serra doucement en l'écoutant parler ainsi, elle se sentait terriblement mal pour lui et l'envie de s'approcher pour le prendre dans ses bras était revenue rapidement à cause de cela. Elle ne comptait pas le forcer à parler des événements qui l'avait poussé ainsi, il risquait d'avoir du mal et elle ne lui avait pas tellement posé de questions sur son passé par peur de lui rappeler certains éléments peu agréables et elle ne comptait pas commencer aujourd'hui. Elle voulait seulement le voir heureux mais cela n'était absolument pas le cas sur le moment et elle ne put s'empêcher de réaliser que l'ancien lui était bien plus joyeux mais elle chassa cela assez vite en s'approchant légèrement alors qu'il prenait la parole.

- Tu es comme lui… Tu es comme Luc… Tu vas me trahir comme lui et... Je serai à nouveau seul...

Jessica comprenait enfin la raison de son comportement, elle ignorait comment cela avait eu lieu exactement mais elle savait maintenant qui était le responsable. Elle était soudainement en colère contre le jeune homme, elle voulait le frapper pour avoir osé rendre triste le créateur mais elle devait surtout s'occuper de lui pour le moment. Elle s'approcha doucement pour se mettre en face de lui, elle s'abaissa pour s'avancer encore vers lui. Elle posa délicatement sa main sur sa joue pour l'obliger à la regarder droit dans les yeux, elle avait toujours un air inquiet mais son regard et sa voix montrait parfaitement qu'elle était sincère avec lui et qu'elle l'avait toujours été.

- Cherise... Tu es la personne la plus importante pour moi... Tu n'es pas rien... Tu es tout... Je ne veux pas te faire du mal... Je veux te voir heureux... Les moments que j'ai passé avec toi sont incroyablement précieux... L'idée de te perdre me paraît atroce... Je peux partir tout les matins en étant heureuse alors que je sais que je vais te retrouver tout les soirs... Au final, je peux simplifier tout cela en te disant que je t'aime...

Elle garda le silence quelques secondes, elle ignorait si cela pouvait être suffisant puisqu'il devait énormément souffrir pour être dans cet état. Elle repensa soudainement à un petit objet présent dans son sac, elle n'avait pas pu lui parler à cause de l'amnésie et elle avait toujours eu un doute pour lui parler avant. Elle lui demanda gentiment d'attendre avant de se lever rapidement pour retourner dans le salon et prendre un l'objet en question précédemment dans un petit sachet. Elle le retrouva pour reprendre sa position avant d'attraper sa main pour poser l'alliance pour homme dans sa main en la refermant doucement sur le bijou extrêmement simple puisqu'elle n'avait pas le moyen d'en acheter une autre même si elle comptait bien faire cela plus tard. D'ailleurs elle avait même pratiquement vidé son compte à cause de cela mais elle s'en fichait éperdument du moment qu'elle pouvait lui faire plaisir. Elle avait également prit la parole tout en réalisant ce geste si simple mais si important à ses yeux.

- Le mari doit porter une alliance... Je dois te la faire passer au doigt lors du mariage... Mais je voulais t'en donner une avant... Pour que toi aussi, tu puisses déjà en avoir une... Et que tu saches que... Enfin... Cette alliance prouve que tu n'es pas seul et que tu ne le seras plus jamais... Je serai toujours avec toi Cherise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Calme toi ! [Jessica Len]   Mar 4 Nov - 4:00

Cherise n'avait pas bouger et souffrait toujours autant, il n'avait pas tellement réaliser tout ce qu'il avait balancer à la jeune femme, mais il avait terriblement mal. Il se sentait trahit par ses deux amis, même si la jeune femme n'avait rien fait pour le moment. Il doutait d'elle à cause de certain évènement passer qu'il n'arrivait simplement pas à oublier. Pourtant, elle avait toutes les raisons de le trahir et de l'abandonner. C'était un monstre qui tue des gens avec plaisir, qui à créer un jeu dans le but de se venger et un mari infidèle. Il y avait bien d'autre chose, mais ça serait très long de tous les nommer, c'était les principales choses qui pouvait faire en sorte qu'il perde Jessica, bien que pour deux d'entre elle, elle lui avait dit le contraire. Il ne comprenait pas pourquoi elle s'accrochait à lui ainsi, peut-être était-ce juste pour avoir quelque chose à la fin. Il l'ignorait et il n'avait pas tellement envie de le savoir, il voulait continuer de se persuader qu'elle ne faisait pas comme Luc, mais c'était juste beaucoup trop difficile pour l'instant et impossible d'y réfléchir calmement. Sa future femme se plaça devant lui pour ensuite se pencher tout en s'approchant encore un peu avant de poser sa main sur sa joue pour lui faire lever la tête. Il la regardait droit dans les yeux avec une expression remplit de douleur et de tristesse, alors qu'elle prenait la parole d'une voix qui semblait sincère.

- Cherise... Tu es la personne la plus importante pour moi... Tu n'es pas rien... Tu es tout... Je ne veux pas te faire du mal... Je veux te voir heureux... Les moments que j'ai passé avec toi sont incroyablement précieux... L'idée de te perdre me paraît atroce... Je peux partir tout les matins en étant heureuse alors que je sais que je vais te retrouver tout les soirs... Au final, je peux simplifier tout cela en te disant que je t'aime...

Le créateur l'écoutait avec beaucoup d'attention, ces mots étaient sincère venant de la jeune femme, pourtant à cause de tout ça, il doutait toujours un peu. Luc aussi avait dit chose d'une voix terriblement sincère avant de le trahir. C'était justement le moyen efficace pour le manipuler et il se demandait si elle ne faisait pas la même chose en se moment. Il ne voulait pas y croire, mais d'un autre côté il n'arrivait pas à oublier ses doutes et craintes à son sujet, tout ça à cause de Luc qui lui avait complètement retourner l'esprit. Peut-être aussi était le fait qu'il est retrouver sa mémoire soudainement qui le rendait comme ça. Ce n'était pas très bon de retrouver la mémoire d'un seul coup pour un amnésique, il peut en devenir complètement fou, c'était peut-être le cas en ce moment, bien que ceci arrivait quelque heure en retard. En tout cas, son coeur se serra à l'idée qu'elle puisse mentir sur tout ce qu'elle venait de dire. Il devait pourtant en être heureux, car elle lui disait qu'il était important et que les moments passés avec lui, lui était précieux. Tout comme lui, elle disait que le perdre serait atroce, c'était aussi son cas, mais encore une fois c'était peut-être des paroles en l'air, comme le "je t'aime" qu'elle venait de dire. Jessica lui demanda d'attendre avant qu'elle ne quitte la pièce sans qu'il comprenne ce qu'elle allait faire. Il avait rabaisser la tête en tremblant toujours légèrement sous la tristesse et la colère en même temps, car oui il était toujours en colère à cause de son ami Luc. Elle rentra à nouveau avant de reprendre sa position, elle prit ensuite sa main pour poser quelque chose à l'intérieur. Il resta surprit en voyant l'objet qu'elle venait de poser dans sa main qu'elle ferma doucement. Une alliance, bien que simple, cette simple petite chose lui redonna un peu confiance.

- Le mari doit porter une alliance... Je dois te la faire passer au doigt lors du mariage... Mais je voulais t'en donner une avant... Pour que toi aussi, tu puisses déjà en avoir une... Et que tu saches que... Enfin... Cette alliance prouve que tu n'es pas seul et que tu ne le seras plus jamais... Je serai toujours avec toi Cherise...

Il serra doucement le poing tenant l'alliance, mais ceci n'était pas du à la colère, mais à la joie et le soulagement qui l'envahissait soudainement. Il n'avait juste aucun mot qui voulait sortir tellement les paroles l'avaient toucher. Le créateur ne voulait plus douter d'elle, même si c'était toujours un peu présent, il devait arrêter. Luc et elle était différent. Luc l'avait peut-être trahit, mais Jessica ne le ferait probablement pas. Il retrouva peu à peu ses esprits lorsqu'il réalisa ça enfin. Il releva doucement la tête vers la jeune femme alors que ses yeux étaient remplit de larmes qui commencèrent doucement à couler sur ses joues. Cherise s'approcha un peu pour ensuite la tirer vers lui et la serrer doucement contre lui avant de l'embrasser doucement sur le front. Il avait toujours du mal à dire quelque chose à cause de la joie qu'elle venait de lui procurer en parlant ainsi et lui donnant cette petite chose. Il avait toujours des doutes, mais il les avait placer à nouveau au fond de son esprit en se promettant d'être toujours prudent à l'avenir.

- Merci... Jessica... Je t'aime tellement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Calme toi ! [Jessica Len]   Mar 4 Nov - 23:46

Jessica affichait un faible sourire rassurant alors qu'elle fixait l'alliance, elle espérait que cela pouvait le convaincre et le pousser à retrouver son calme puisqu'elle n'aimait pas du tout le voir dans cet état . Ellerreleva rapidement la tête vers lui alors qu'il serrait la bague dans sa main, elle avait eu légèrement peur qu'il soit toujours en colère mais elle comprit rapidement que non alors qu'il gardait le silence. Elle attendit quelques secondes alors qu'il s'approchait légèrement pour la tirer vers lui et la serrer dans ses bras, elle avait également passé une main sur son dos et une autre dans ses cheveux alors qu'elle était terriblement rassurée de le retrouver. Elle l'avait serré de toute ses forces alors qu'elle faisait face au Cherise gentil et avec tout ses souvenirs, finalement elle préférait peut-être celui-ci même s'il avait une vision très négative du monde mais c'était bien avec lui qu'elle avait pu passé tant de moment merveilleux. D'ailleurs, elle ne se serait sans doute pas acharner sur lui s'il ne lui avait pas parlé aussi durement au restaurant. Il l'embrassa ensuite sur le front avant de prendre la parole lorsqu'elle le regardait droit dans les yeux puisqu'elle était toujours inquiète pour lui. Elle savait pertinemment qu'il y avait eu un problème avec Luc mais elle ignorait la situation exacte, elle ne comptait pas lancer directement le sujet, même si elle en avait bien envie, alors qu'elle risquait de lui faire de la peine en lui rappelant cela. Peut-être bien qu'il avait appris certains éléments qu'il n'avait pas pu supporté ou peut-être bien qu'il avait essayé de le manipuler pour avoir ce qu'il voulait.

- Merci... Jessica... Je t'aime tellement...

Le sourire de cette dernière s'agrandit légèrement devant ces mots, elle lui attrapa doucement la main pour l'obliger à se lever et se rendre dans le salon pour se poser plutôt dans le canapé puisqu'il s'agissait d'un endroit plus confortable pour discuter. Elle n'osait toujours pas demander pourquoi il avait tant eu de doute soudainement, pourtant elle pouvait être un minimum rassurée de savoir que cela n'avait pas de rapport avec elle et le jeu puisqu'elle avait parfaitement conscience qu'il allait percevoir cela comme une trahison. Elle le regarda en étant pensive quelques secondes, elle devait rapidement prendre une décision et elle pouvait attendre qu'il veuille en parler de lui-même alors autant faire si la précédente discussion n'avait pas eu lieu. Elle se leva pour lui faire face en croisant les bras et en prenant un air légèrement dur, elle poussa un faible soupir avant de lui donner un petit cou sur la tête pour ensuite le sermonner par rapport à l'absence de nouvelle.

- Tu dois faire plus attention à ton téléphone ! Je t'ai envoyé je ne sais combien de message et j'étais morte d'inquiétude en n'ayant jamais la moindre réponse !

Elle laissa retomber ses bras avant de jeter un rapide coup d'oeil vers la fenêtre et constater le ciel d'un noir absolu. Elle tourna la tête vers lui en réalisant qu'il n'avait peut-être pas mangé, il était sans doute fatigué mais elle ne voulait pas tellement qu'il reste le ventre vide. Elle se dirigea vers la cuisine en essayant de trouver un repas facile et rapide à préparer puisqu'elle était épuisée maintenant. Pourtant, elle tentait de le cacher pour ne pas l'inquiéter puisqu'elle craignait qu'il l'envoye dormir alors qu'il ne savait pas tellement cuisiner et qu'il allait peut-être se contenter d'un plat réchauffé au micro-ondes, sauf s'il avait retenu assez pendant qu'ils le faisaient ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Calme toi ! [Jessica Len]   Mer 5 Nov - 4:31

Cherise avait vu le sourire de la jeune femme s'agrandir avant qu'elle ne lui prenne la main pour l'amener jusqu'au salon. Il était toujours assit par terre, donc le canapé allait être beaucoup plus confortable, bien que c'était le dernier de ses soucis pour le moment. Il l'avait pourtant suivis sans rien dire pour s'asseoir dans le canapé. Il était assez fatigué après tout ça, mais il ne savait pas s'il allait vraiment réussir à dormir, il repensait sans cesse à ce qui venait d'arriver avec Luc et cela n'allait pas le quitter pendant un bon moment. Il espérait tout de même que les doutes qu'il avait sur Jessica finisse par partir, mais il n'y croyait pas trop non plus. Il regarda la jeune femme qui était à côté de lui et qui semblait pensive, il n'avait pas tellement envie de parler de ce qui était arriver avec Luc et il se demandait si elle allait lui poser la question. Peut-être que non, il avait bien remarquer qu'elle ne forçait jamais à parler de quelque chose et il lui en était reconnaissant. Jessica se leva ensuite en croisant les bras et affichant un regard légèrement dur. Il ne comprenait pas trop pourquoi et il attendait qu'elle lui explique, avant qu'elle ne prenne la parole, elle lui donna un petit coup sur la tête.

- Tu dois faire plus attention à ton téléphone ! Je t'ai envoyé je ne sais combien de message et j'étais morte d'inquiétude en n'ayant jamais la moindre réponse !

L'homme réalisa enfin qu'il avait complètement oublier cela, mais il était beaucoup trop inquiet par l'état de son ami au début pour regarder et ensuite beaucoup trop en colère et triste pour y penser. Il baissa les yeux quelque instant en se sentant mal de ne pas avoir répondu au message, alors qu'elle devait s'inquiéter énormément pour lui. En plus, il était arriver en retard à l'appartement, il allait devoir faire plus attention à ça désormais pour ne plus l'inquiéter. Il était tout de même heureux de voir qu'elle s'inquiétait vraiment pour lui envoyer pleins de messages pour savoir s'il allait bien. Il releva les yeux vers elle qui était toujours en train de le regarder. Elle partit ensuite vers la cuisine et il en profita pour regarder son téléphone pour voir ses messages. Il y en avait plusieurs et il les ouvra tous pour lire rapidement leur contenu avant de fermer son téléphone et de le poser sur la table basse. Il venait aussi de réaliser les vêtements qu'il portait qui faisait vraiment bizarre, car c'était des vêtements blanc qui faisait très scientifique. AU moins, elle ne lui avait pas poser de question à se sujet non plus. Cherise se leva aussi pour la rejoindre dans la cuisine en espérant qu'elle n'allait pas préparer quelque chose à manger pour lui. Il n'avait pas vraiment faim avec tout ce qui venait d'arriver de toute façon. Pourtant il n'avait rien manger depuis le matin, mais il avait tellement été affecter qu'il n'avait plus très envie de manger quelque chose. Le créateur s'approcha doucement pour l'attraper par la main et la faire tourner vers lui et ainsi lui attraper l'autre main aussi.

- Tu n'as pas à cuisiner pour moi ce soir... Je n'es pas très faim, je peux m'en passer... Puis, tu dois être fatiguée après ta journée, tu devrais aller dormir...

Il s'avança pour l'embrasser tendrement pour l'empêcher de protester en quelque sorte avant de reculer un peu pour la regarder. Il avait l'air terriblement fatigué, mais la tristesse ce lisait toujours dans ses yeux, car il n'arrivait pas à oublier.

- Et... Je suis désolé... J'aurais du te répondre... Je ne voulais pas t'inquiéter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Calme toi ! [Jessica Len]   Jeu 6 Nov - 23:48

Elle était restée dans la cuisine sans faire quoi que ce soit alors qu'elle essayait de trouver une idée pour le repas qui n'était pas trop long et épuisant. Elle se demandait si elle ne pouvait pas préparer du riz avec de la viande, plutôt du boeuf même si elle hésitait maintenant pour savoir quelle partie. Elle décida de regarder ce qu'il y avait pour faire un choix, elle voulut faire un pas en direction du frigo mais l'homme l'avait rejoint pour lui prendre la main et l'obliger à se tourner vers lui. Elle n'avait même pas remarqué sa présence, peut-être bien qu'il avait été rapide ou qu'elle était bien trop perdue dans ses pensées. Elle l'observait gentiment pour savoir s'il était toujours triste et elle ne faisait malheureusement pas erreur, elle était en colère contre Luc qui était responsable de cela mais elle n'osait pas encore aborder le sujet. À vrai dire, elle avait peur de lui faire de la peine mais également de l'énerver et de le pousser à se méfier d'elle. Sur le coup, elle réalisa qu'elle était sans doute horrible, il devait avoir conscience qu'elle pouvait facilement douter de lui a cause de ses peurs et peut-être bien qu'elle l'avait rendu également triste parfois. Elle se rendait maintenant compte que cela était extrêmement désagréable et elle ne pouvait pas lui reprocher cela cependant. Elle ne pouvait pas non plus s'empêcher de penser au jeu, elle voulait trouver un moyen de le neutraliser sans causer la mort de qui que ce soit ou des problèmes à son ami, elle était loin d'y arriver d'ailleurs, en tout cas elle était maintenant certaine de le perdre complètement s'il apprenait ce but. Elle avait de plus en plus de le croiser dans le jeu alors qu'il pouvait facilement enlever la capuche pour voir son visage. Pourtant, elle n'agissait pas contre lui et elle ne profitait même pour vérifier que personne ne voulait lui faire du mal. Elle se demandait comment il pouvait réagir exactement, il pouvait s'énerver comme aujourd'hui, partir loin d'elle sans rien faire et elle avait soigneusement oublié l'hypothèse qu'il puisse se venger sur elle. D'ailleurs, il pouvait très bien croire qu'elle avait toutes les raisons au monde de la trahir alors qu'il tuait des personnes et avait créé un jeu pour prendre sa revanche face aux hommes et femmes qui l'avaient laissé sans jamais l'aider. Elle chassa rapidement cela alors qu'il prenait la parole pour plutôt prendre un faible sourire, elle espérait juste ne pas l'avoir fait culpabilisé avec le téléphone puisqu'elle avait également voulu l'aider en changeant totalement de sujet même si cela devait avoir un lien indirecte.

- Tu n'as pas à cuisiner pour moi ce soir... Je n'es pas très faim, je peux m'en passer... Puis, tu dois être fatiguée après ta journée, tu devrais aller dormir...

La jeune femme s'apprêtait à riposter et elle comprit qu'il avait deviné sa réaction alors qu'il venait de l'embrasser pour l'en empêcher. Elle le fixait toujours alors qu'il se reculait légèrement et elle laissa échapper un faible soupir. Elle se demandait s'il avait remarqué quelques signes de fatigue ou s'il s'en doutait tout simplement. Elle n'aimait pas tellement l'idée de le voir l'estomac vide alors qu'il avait besoin de force. Elle pouvait peut-être le convaincre en lui signalant qu'elle n'avait pas mangé également mais elle avait curieusement mal au ventre et elle ignorait si elle était capable de manger quoi que ce soit à cause de cela.

- Et... Je suis désolé... J'aurais du te répondre... Je ne voulais pas t'inquiéter...

Jessica secoua doucement de la tête pour lui dire que cela n'était rien de grave même si elle n'avait pas pu s'empêcher d'être extrêmement inquiète. Elle était restée pratiquement immobile en priant une réponse alors qu'elle était calme assez rarement. Elle avait toujours envie de protester pour qu'il mange, même si cela ne devait pas être trop imposant. Elle dégagea doucement ses mains pour en poser une sur le meuble et l'autre sur son ventre alors que la douleur devenait plus forte. Elle le contourna rapidement pour se diriger immédiatement vers la salle de bain pour vomir au toilette. Elle se redressa pour trouver de quoi essuyer son visage avant de laver ses mains en se regardant dans la glace, elle se bougea doucement pour voir son ventre alors qu'elle pouvait remarquer qu'elle avait très légèrement changée mais le plus gros allait sans doute venir plus tard. En tout cas, elle risquait de ne plus pouvoir poster de tels vêtements alors elle comptait bien en profiter jusqu'au bout. Elle rejoignit l'homme assez vite par crainte de l'inquiéter en s'éloignant si brusquement et elle comprenait bien qu'elle devait sans doute se reposer.

- Tu as sans doute raison... Il faut mieux aller dormir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Calme toi ! [Jessica Len]   Ven 7 Nov - 0:46

Cherise tenait toujours les mains de la jeune femme alors que cette dernière hocha uniquement de la tête pour lui répondre que ce n'était pas grave. Pourtant, il s'en voulait beaucoup de l'avoir inquiéter comme ça, elle pouvait penser qu'il lui était arriver quelque ici ou encore dans le jeu. Il allait devoir faire plus attention pour ne plus oublier de la prévenir lorsqu'il arrivait un imprévu, mais il avait tellement été sous le choc qu'il n'avait plus penser un seul instant à son téléphone qu'il avait complètement fermer. C'était donc normal qu'il n'est pas entendu les sonneries ou la vibration lorsqu'il recevait un nouveau message, il était fermer et donc le téléphone ne pouvait réagir pour le prévenir. La jeune femme lâcha ensuite ses mains pour en poser une sur le meuble et une sur son ventre, l'homme se sentit terriblement inquiet et encore plus lorsqu'elle s'éloigna rapidement pour rejoindre la salle de bain. Il l'avait suivit un petit bout de chemin, mais c'était arrêter dans le salon pour attendre. Il se demandait ce qu'elle avait et espérait que ce n'était rien de grave, il était encore plus inquiet pour elle et l'enfant qu'elle portait. L'inquiétude qu'il lui avait apporter n'était peut-être pas très bon pour elle et il espérait que ceci n'en soit pas la cause. C'était peut-être aussi complètement normal pour une femme enceinte, mais il ne pouvait s'empêcher de penser que l'inquiétude et le stresse de ne pas le voir rentrer pouvait l'affecter. Elle devait surement éviter se genre de chose et rester le plus possible au calme pour qu'il n'arrive rien, mais ce n'était pas chose facile avec lui dans les parages qui devait toujours provoquer une source d'inquiétude chez elle. Le créateur ne souhaitait pas la perdre, il avait déjà perdu une personne importante pour lui et il s'en voudrait qu'il lui arrive à elle ou l'enfant par sa faute. Il devait faire en sorte de ne plus jamais l'inquiéter autant et de faire beaucoup plus attention à elle désormais. Comment pourrait-il vivre s'il perdait tous les êtres chères à ses yeux? Ce serait tout simplement horrible et il ne s'en remettrait probablement jamais. Il avait déjà beaucoup de mal avec Luc qui l'avait trahit. Jessica revint le voir après quelque instant et le regard du créateur se voulait très inquiet sans qu'il puisse le cacher.

- Tu as sans doute raison... Il faut mieux aller dormir...

Il hocha doucement la tête en la regardant et il posa doucement une main sur son ventre pour la caresser. Il ne devait plus être triste, il allait avoir un enfant avec une femme merveilleuse, mais c'était tout simplement impossible pour le moment. Ce qui c'était passer avec son ami était beaucoup trop frais pour être oublier et cela n'arriverait probablement jamais, il devait tout de même essayer de faire un effort devant Jessica pour lui cacher ceci.

- Oui ça serait mieux...Je ne souhaite pas qu'il t'arrive quelque chose... Alors tu dois faire attention à toi, d'accord?

Il lui dit ensuite d'aller se préparer pour dormir et qu'il l'attendait dans la chambre. Cherise l'embrassa avant de partir vers la chambre pour attendre la jeune femme. Il retira ses vêtements qui était toujours assez bizarre sur lui, car cela prouvait en quelque sorte que son boulot n'était pas aussi simple que seulement dirigeant d'une boite de jeux vidéo. Il s'étendit dans le lit en se demandant s'il allait vraiment réussir à fermer l'oeil de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Calme toi ! [Jessica Len]   Dim 9 Nov - 11:12

Jessica avait remarqué son regard inquiet, elle se demandait pourquoi ses émotions étaient, pour l'instant, assez visible contrairement à avant mais il avait sans doute du mal puisqu'il avait retrouvé ses souvenirs aujourd'hui ou peut-être à cause de ce qu'il avait eu lieu avec Luc. Elle espérait qu'il ne se sentait pas un minimum responsable de cela alors qu'elle s'était fait du souci pour lui. Son état était sans doute normal puisqu'elle était enceinte, quoique elle devait tout de même aller voir une personne compétente pour vérifier que tout allait bien maintenant mais il s'agissait plus d'une question de temps. Elle laissa apparaître un faible sourire en le voyant hocher de la tête, elle s'en voulait de ne pas avoir insister pour qu'il mange alors qu'il ne devait pas se négliger. Mais elle était épuisée après cette journée et être enceinte n'était pas de tout repos même si elle en était encore au début. Elle baissa doucement les yeux pour observer la main du créateur qui venait de se poser sur son ventre pour la caresser. Son sourire s'agrandit légèrement en le voyant faire cela et en repensant à la vie qu'elle allait avoir plus tard. Elle craignait légèrement qu'il ait toujours des doutes sur elle mais la jeune femme tentait de rester positive en pensant qu'il lui faisait confiance. Pourtant, elle n'allait pas lancer ce sujet mais elle voulait surtout l'éviter pour ne pas le rendre triste alors qu'il pouvait se rappeler de Luc. Elle était toujours en colère contre celui-ci même si elle ignorait les événements exactes mais le fait de savoir qu'il avait blessé la seule personne importante à ses yeux était plus que suffisant. Elle décida de garder le silence pour le moment en attendant de l'écouter.

- Oui ça serait mieux...Je ne souhaite pas qu'il t'arrive quelque chose... Alors tu dois faire attention à toi, d'accord?

Elle hocha simplement de la tête en remarquant qu'elle ne suivait pas tellement ce conseil puisqu'elle prenait des risques en se rendant dans le jeu quelques fois par semaines pour aider les personnes qu'elle croisait et chercher une solution pour "fermer" le jeu sans provoquer la mort de qui que ce soit ou le moindre problème au concepteur. Elle avait parfaitement conscience qu'il n'allait même pas lui laisser le temps de s'expliquer s'il apprenait la vérité, surtout s'il avait déjà été trahi mais elle ne pouvait pas arrêter pour autant. Elle devait simplement être présente pour ne pas se faire repérer et vérifier souvent la carte pour connaître les emplacements de tout le monde. Il lui fit remarquer qu'elle pouvait aller se préparer pour dormir et qu'il l'attendait dans la chambre, il l'embrassa avant de rejoindre la pièce en question. Elle entra dans la salle de bain pour mettre la longue chemise blanche avant de le rejoindre rapidement alors qu'elle avait peur de le voir s'énerver tout seul maintenant. Elle remarqua qu'il avait enlevé les étranges vêtements qu'il portait mais il s'agissait d'un autre point qu'elle ne comptait pas accorder. Elle s'approcha du lit pour s'asseoir à côté de lui en le regardant avec un air inquiet en repensant au problème qu'elle avait oublié un peu plus tôt mais qu'elle voulait essayer une dernière fois.

- Tu es sûr de ne pas vouloir manger ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Calme toi ! [Jessica Len]   Lun 10 Nov - 19:05

Cherise était toujours allonger sur le lit à regarder le plafond en attendant que la jeune femme termine de se préparer pour dormir. Il se demandait si elle avait manger pendant qu'il n'était pas là, il espérait que oui, car elle avait tout de même besoin de manger pour l'enfant qui était en elle. Il ne pouvait tout de même pas la forcer alors que lui n'avait pas envie d'avaler quelque chose, mais il était tout de même inquiet. Il ne souhaitait pas la forcer non plus à préparer quelque chose, alors qu'elle ne semblait pas se sentir très bien. Elle était tout de même partit précipitamment vers la salle de bain, c'était probablement normal pour une femme enceinte, mais elle devait faire moins d'effort surtout si elle est fatiguée. Lui aussi devrait se ménager un peu avec tout ce qu'il pouvait faire qui mettait sa santé et sa vie en jeu, mais il s'en foutait complètement et forçait même sur sa santé pour faire certaine chose qu'il ne pourrait pas normalement faire. Le créateur ferma doucement les yeux en se disant que ça aurait été tellement plus simple s'il s'était prit la balle à la place du plus jeune. Il n'aurait pas apprit cette douloureuse vérité et serait rester dans l'ignorance, même si c'était pas non plus quelque chose d'agréable. Pourtant, il n'arrivait jamais à se retrouver blesser sérieusement ou sous le bord de la mort, il y avait toujours quelque chose qui l'empêchait d'en arriver là, alors qu'il l'avait longtemps souhaiter autrefois. Il laissa échapper un faible soupire en se demandant comment aurait réagit Luc si c'était lui qui s'était fait toucher. Il en aurait probablement eux rien à faire et l'aurait laisser crever dans la rue, c'était bien la seule chose possible qu'il voyait après avoir apprit la vérité. Il tenta d'oublier tout ça, même si c'était presque impossible pour tourner la tête vers la jeune femme qui venait de revenir et s'asseoir à côté de lui.

- Tu es sûr de ne pas vouloir manger ?

Il hocha uniquement de la tête pour lui répondre qu'il n'avait vraiment pas faim pour manger quoi que ce soit. Il avait eu l'appétit complètement couper en apprenant qu'il avait été manipuler par une personne qu'il considérait comme son ami. De toute façon, il n'était pas le genre à manger énormément non plus, il pouvait très bien passer une journée en mangeant qu'un petit morceau de quelque chose et c'est tout, il avait vécu toujours en ayant presque rien à se mettre sous la dent, donc il était assez endurant de se côté. Il mangerait beaucoup le lendemain matin ou pendant la nuit, il pourrait aller se préparer un petit truc rapide pour couper sa faim qui pouvait peut-être lui revenir. Il se redressa doucement et poser une main sur son épaule pour la forcer à s'étendre pour lui faire comprendre que c'était inutile d'insister. Il la regarda en étant un peu au dessus d'elle, désormais avec un regard complètement neutre, car il n'arrivait pas à sourire.

- Ne t'inquiète pas pour ça... Repose toi maintenant...

L'homme se pencha pour embrasser Jessica tendrement avant de lui dire un petit "bonne nuit" et de s'allonger à nouveau à côté d'elle. Il ferma doucement les yeux pour essayer de trouver le sommeil, mais il risquait d'avoir beaucoup de mal, car il était toujours profondément énerver, mais aussi la douleur était toujours bien présente. Il ne pouvait pas calmer tout ça et cela allait surement rester en lui toute sa vie, il allait devoir vivre avec ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Calme toi ! [Jessica Len]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Calme toi ! [Jessica Len]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avez-vous déjà vu deux blondes dans un magasin ? Maintenant oui... [Jessica Farelly]
» Jessica Marquis ( Fini )
» Finalement le calme est revenu.
» La fin d'une lecture calme [ Sue ]
» tout est calme, reposé....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Survival Game :: Les Habitations :: Appartement #1-
Sauter vers: