AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tu es qui? [Jessica Len]

Aller en bas 
AuteurMessage
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Tu es qui? [Jessica Len]   Mar 21 Oct - 17:38

Cherise était partit travailler comme tous les jours et il était entrer dans le jeu pour vérifier certaine chose et se débarrasser des joueurs sur son chemin. Tout en quittant le lieu qu'il devait aller, il réfléchissait à ce qu'il s'était passé ses derniers jours. Luc était la principale source de ses pensés. La dernière fois à l'hôtel, il l'avait utiliser comme un jouet pour passer sa colère, il n'aurait jamais du faire une chose pareil, car il ne le considérait pas du tout comme ça. Il était très important à ses yeux et s'en voulait terriblement de l'avoir utiliser pour se calmer. Il n'avait pas été capable de l'appeler pour s'excuser, mais il allait devoir le faire pour éviter qu'il croit qu'il n'était rien du tout pour lui. Il n'avait pas eu conscience sur le coup, mais maintenant qu'il se rendait compte de sa bêtise et le fait qu'il devait lui avoir fait très, il se trouvait terriblement stupide. Il secoua la tête pour oublier ça et se concentrer sur le chemin pour ne pas être surprit par quelqu'un. D'ailleurs sa machine avait été réparer pour qu'il puisse se déconnecter n'importe quand. Puisqu'elle avait été détruire à cause d'un zombie qui avait mordu dedans le même jour qu'il avait vu Luc. C'était ce même jour qu'il avait rencontrer une femme à l'aéroport qui s'était introduit dans le système du jeu pour avoir certain droit comme lui dans le jeu. Elle avait réussit à lui mettre des doutes concernant sa femme qu'il avait toujours en ce moment et qu'il n'arrivait pas à oublier. Il se retrouva à nouveau déconcentrer et il vit à la dernière minute quelqu'un foncer sur lui avec une arme blanche. Le créateur attrapa le poignet de se dernier pour l'empêcher de planter l'arme dans son corps. L'agresseur réussit à le faire tomber en arrière et Cherise s'assomma la tête sur quelque chose de dur, mais n'en fit pas vraiment de cas pour le moment, il devait se débarrasser de cet gêne. Le concepteur réussit à reprendre le dessus sur lui et attraper son pistolet à sa ceinture pour lui tirer dans la tête. Il se laissa ensuite tomber appuyer contre un arbre pour toucher l'arrière de sa tête pour constater qu'il saignait. Il était bien tomber pour réussir à se blesser comme ça. Cherise décida de se déconnecter maintenant pour ne plus prendre de risque inutile, il était beaucoup trop déconcentrer pour rester. Malheureusement, sa déconnection ne se passa pas comme prévu, sa machine n'étant pas totalement en état de marche, en retournant dans le monde réel, plein de chose semblèrent flou et disparut de sa mémoire. Il retira le casque pour le poser en étant un peu perdu sur le coup et en se demandant ou il était, mais ceci lui revint rapidement, il était dans son bureau et il travaillait. L'homme se leva en oubliant qu'il était blesser et décida qu'il allait rentrer à son appartement, car il avait assez mal à la tête. Il marchait dans les rues, mais quelque chose semblait différent chez lui, ces yeux reflétaient beaucoup plus de joie, alors que normalement ces yeux ne montrent que de la froideur et de la haine. La machine avait réussit à lui enlever toutes les horreurs qu'il avait pu commettre et certaine chose qu'il avait vécu pour le rendre mauvais et il semblait être redevenu le lui d'autrefois. Cherise arriva finalement chez lui, car ça il ne l'avait pas oublier et il ferma derrière lui en verrouillant la porte, car il ne pensait pas attendre quelqu'un. Il alla s'asseoir sur le canapé pour réfléchir à tout ce qui lui semblait flou et en étant toujours un peu perdu.


Dernière édition par Cherise Haul le Ven 24 Oct - 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu es qui? [Jessica Len]   Mar 21 Oct - 18:34

Jessica travaillait depuis plusieurs jours désormais, elle avait parfaitement réussi à s'intégrer, du moins si on ne prenait pas en compte le fait qu'elle évitait soigneusement ses collègues puisqu'elle savait pertinemment qu'elle risquait de prendre peur en voyant l'un d'entre eux vouloir devenir son ami et elle pouvait très bien se montrer soudainement froide et même frapper. Elle n'avait pas tellement envie de perdre ce poste alors qu'il lui plaisait assez, elle aimait bien les élèves et ses sourires étaient légèrement plus sincères avec eux puisqu'ils en pouvaient pas devenir proches par rapport à elle alors la jeune femme ne devait pas se soucier de ce problème. D'ailleurs, elle aimait bien donner des cours sur la littérature puisqu'elle avait toujours adoré lire même si elle avait tendance à orienter cela dans des genres bien précis lorsqu'elle le pouvait puisqu'elle devait tout de même suivre un programme. Elle n'avait pas tellement besoin de travailler sauf lorsqu'elle devait préparer certaines affaires mais cela était très rapides et elle avait parfaitement le temps de s'en occuper pendant les pauses puisqu'elle les passait dans une salle de classe pour ne pas joindre la salle des professeurs. En tout cas, elle se doutait que cela allait lui demander plus de temps lorsqu'elle devait corriger des copies mais elle pouvait toujours attendre pour lancer une interrogation ou même un devoir surveillé qui devait en plus être préparé. Elle marchait tranquillement sur la route pour rentrer à l'appartement en réalisant que tout cela avait eu lieu terriblement vite, elle allait se marier et la bague se trouvait à son doigt, d'ailleurs elle l'enlevait assez rarement, bien entendu lorsqu'elle dormait ou lorsqu'elle prenait un douche mais également lorsqu'elle entrait dans le jeu, elle avait toujours le réflexe de la mettre dans sa poche. Elle avait l'impression de le trahir puisqu'elle s'y rendait pour aider les survivants et les joueurs et essayait de trouver un moyen de détruire celui-ci, de plus elle avait du piraté le système pour garder tout les avantages des Maitres du Jeu et être invisible sur toutes les cartes. Elle avait même rencontré son ami dans le jeu pour le plus grand de ses malheurs puisqu’il n'avait pas du tout été doux avec elle, la professeure avait même eu peur de lui en le voyant être aussi horrible. Elle secoua énergiquement la tête pour oublier cela, elle voulait seulement garder une image positive du concepteur puisqu'elle le voyait toujours comme quelqu'un de gentil, pourtant elle savait pertinemment qu'il était un tueur et qu'il avait crée le jeu pour se venger mais elle n'arrivait tout simplement pas à lui en vouloir. Peut-être bien qu'elle ne voulait pas perdre la seule personne à qui elle avait réussi à accorder sa confiance puisqu'elle avait toujours peur de se manipuler et de souffrir à cause de ses amis, une peur qu'avait doucement installé ses parents chez elle pour la manipuler. D'ailleurs, elle avait un peu peur qu'ils tentent autre chose pour tout briser puisque sa mère ne semblait pas du tout enchanté par le fait qu'ils soient ensembles et qu'elle soit enceinte. Elle laissa apparaitre un faible sourire en repensant à l'enfant qu'elle portait, elle ignorait toujours son sexe mais elle allait être heureuse dans tout les cas, elle s'approchait doucement de cette vie normale qu'elle avait toujours désiré et elle était prête à tout pour ne jamais la perdre. Peut-être bien qu'il s'agissait d'un choix égoïste, c'était du moins ce qu'un survivant lui avait expliqué en faisant référence à quelques histoires bibliques puisqu'il s'agissait d'un prêtre se barricadant dans une église. Elle remarqua soudainement qu'elle était proche de l'appartement et qu'elle l'avait même dépassé de deux rues puisqu'elle avait réussi à se perdre dans ses pensées, elle fit rapidement demi-tour en marchant assez vite puisqu'elle avait hâte de retrouver l'homme qu'elle aimait tendrement. Elle essaya d'abord d'ouvrir normalement la porte pour constater qu'elle était verrouillée, elle fut d'abord surprise mais peut-être bien qu'il n'était pas encore rentré, elle chercha rapidement ses clés qui devaient être dans sa poche de sa veste rouge puisqu'elle avait opté pour une jupe courte avec simplement un haut qui remontait juste au-dessus du nombril, elle se fichait bien de l'impression qu'elle pouvait dégager avec de telles vêtements et elle ne comptait pas changer de style à cause de son travail, même si parfois elle faisait d’incroyable effort pour les rendez-vous. Elle entra dans la pièce pour constater que son amoureux était déjà là mais peut-être bien qu'il n'avait pas fait exprès en fermant la porte derrière lui, pourtant elle ne pouvait pas s'empêcher de trouver cela assez étrange. Elle balança son sac dans la salle comme un enfant qui rentre de l'école en demandant son gouter et elle fit de même pour la clé qui arriva sur la table, quoique elle avait fait plus attendre pour cet objet puisqu'elle était assez important comme s'il représentait la preuve qu'ils vivaient ensemble. Elle n'avait pas pu le voir ce matin puisqu'il commençait plus tôt aujourd'hui alors elle était encore plus heureuse de le retrouver, elle s'approcha de lui pour l'embrasser en se penchant légèrement et sans lui laisser le temps de prendre la parole pour ensuite s'asseoir à côté de lui en lui prenant doucement la main. Elle réalisa qu'elle ne lui avait jamais donné de petit surnom et elle se demandait si elle pouvait faire cela, elle décida d'essayer pour voir sa réaction face à cela même si elle pensait qu'il pouvait peut-être être légèrement gêné à cause de cela.

- Bonjour chéri !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu es qui? [Jessica Len]   Mar 21 Oct - 19:14

Cherise n'avait toujours pas bouger de sa place toujours à essayer de réfléchir aux choses qui lui semblèrent flous pour le moment, mais ça ne donnait pas un résultat très concluant pour le moment. Toutes ses choses ne lui revenaient pas et il ne comprenait pas trop pourquoi il avait cette sensation d'avoir oublier certaine chose très importante. Il avait souvenir d'un passé difficile dans la rue ou tout le monde le haïssait, mais il continuait toujours de se montrer gentil et finalement petit à petit, il a gagner en influence et est devenu un concepteur d'un jeu révolutionnaire, bien qu'il n'avait plus souvenir de la fonction qui permettait de tuer quelqu'un dans le jeu ce qui rend la mort réel et même chose pour les blessures. Il était donc toujours le même que lorsqu'il était enfant, mais il se croyait aussi toujours aussi seul qu'avant. Il soupira doucement en ne comprenant trop rien à ce qu'il lui arrivait, mais cela finirait bien par lui revenir. Il entendit des bruits venant de la porte d'entrée ce qui le fit sortir de ses pensés et il tourna la tête pour voir une jeune femme s'avancer. Cette dernière venait de jeter son sac et des clés dans la pièce. Il la regardait en ne sachant pas quoi dire, car cette femme lui était complètement inconnue et elle était entrer chez lui, alors qu'il avait verrouiller la porte. Comment c'était-elle procurer une clé? Il ne l'a connaissait pas du tout et ne l'avait pas inviter. Il était encore plus perdu maintenant et n'arrivait pas à dire quoi que ce soit. Elle ne lui en laissa pas vraiment le temps de toute façon, car elle s'approcha de lui pour se pencher et l'embrasser. Le concepteur était assez étonné et n'avait même pas eu le réflex de bouger. Elle s'essaya à ses côtés pour ensuite lui prendre la main. Cherise avait baisser immédiatement la tête vers cette main en ne sachant toujours pas comment réagir et en essayant de comprendre au mieux la situation.

- Bonjour chéri !

Il avait relever la tête brusquement vers la jeune femme en étant plus qu'étonner. Chéri? Hein? Il avait quelqu'un dans sa vie et il n'était pas au courant? Il avait prit quelque chose pour oublier ce détail qui était assez important? D'ailleurs, cette fois il eu une réaction, ses joues devinrent rouges et il baissa à nouveau la tête vers sa main. Il ne comprenait pas, c'était pas possible qu'il est quelqu'un dans sa vie, tout le monde le repoussait comme la peste, alors pourquoi cette femme était-elle là? Ce contact était assez étrange, car personne ne l'avait toucher sans lui mettre un coup et ce surnom qu'elle lui avait donner était tout aussi étrange. Un détail lui sauta ensuite aux yeux, la bague qu'elle avait au doigt. C'était évidant que c'était une alliance et il commença légèrement à paniquer, car il y avait trop d'information qui arrivait et qui était complètement insensé. Il ouvrit doucement la bouche pour parler, mais rien n'en sortit pour le moment. Après quelque seconde enfin quelque chose sortit de sa bouche.

- Je... Je ne comprend pas...

Il releva la tête en dégageant rapidement sa main et se reculant légèrement pour ne plus être aussi près de cette femme qu'il trouvait étrange pour le moment. On pouvait voir parfaitement qu'il était complètement perdu, mais on voyait aussi quelque chose qu'on ne voyait jamais avant. Dans ses yeux se reflétaient beaucoup plus d'émotion, en fait il ne cachait absolument rien pour le moment.

- Qui êtes-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu es qui? [Jessica Len]   Mar 21 Oct - 20:11

Jessica la regardait en souriant tendrement, elle avait envie de le prendre soudainement dans ses bras sans aucune raison particulière mais elle garda le silence en le voyant relever soudainement la tête alors qu'il avait les joues rouges, elle resta assez surprise par cela puisqu'elle pensait juste qu'il allait être légèrement mal à l'aise. Elle s’apprêtait à prendre la parole pour l'embêter un peu à cause de sa gêne puisqu'elle ne l'était plus jamais désormais mais elle s'arrêta brusquement en voyant son regard qui semblait paniqué. Elle pencha très légèrement la tête en se demandant ce qu'il avait, elle se rappela qu'il avait regardé quelques instants sa main et peut-être bien qu'il commençait à être anxieux par rapport au mariage, en même temps il n'avait jamais du croire demander cela à quelqu'un un jour alors qu'il pensait rester toujours seul. D'ailleurs, elle ne comptait pas l'abandonner un jour alors qu'elle connaissait son passé, il avait du horriblement souffrir et elle ne voulait plus qu'il subisse à nouveau cela, peut-être bien qu'elle voulait également cette vie normale pour l'homme également puisqu'il était terriblement important à ses yeux. Elle ne savait pas comment elle pouvait réagir si elle le perdait, elle ne pensait pas pouvoir s'en remettre alors qu'il était la seule personne à qui elle avait réussi à accorder sa confiance. Elle commença doucement à lui caresser la main en pensant toujours qu'il se faisait du souci pour le mariage et pour tout cela qui se passait incroyablement vite. En tout cas, elle ne pouvait pas tellement lui en vouloir mais elle se demandait si elle ne faisait pas erreur puisqu'elle avait une étrange impression par rapport à l'homme et elle commençait à trouver cette hypothèse peu crédible puisqu'il avait été confiant lorsqu'il lui avait posé la fameuse question et finalement elle ne pensait pas qu'il puisse seulement prendre conscience de tout cela maintenant. Elle affichait un air inquiet en repensant au jeu, peut-être bien qu'il était arrivé quelque chose dans ce monde virtuel, elle garda le silence en espérant avoir bientôt une explications qui tardait bien trop à arriver.

- Je... Je ne comprend pas...

Elle resta encore plus surprise devant ses paroles mais surtout se gestes, il venait de dégager rapidement sa main et son emprise se ferma dans le vide, elle remarqua immédiatement à quel point elle détestait cela, elle avait presque envie de lui reprendre d'une coup en lui demandant de ne plus jamais la lâcher ainsi. La jeune femme avait toujours une peur incroyablement de n'être rien d'autre qu'un objet manipuler par des amis et la blessant sans se soucier d'elle, pourtant il lui avait répété plusieurs fois qu'elle était importante pour lui et ils avaient traversé des épreuves assez difficiles ensembles mais elle ne pouvait pas oublier cette peur qu'elle avait depuis toute petite à cause de ses parents. Elle était soudainement revenue à son esprit alors qu'il reculait pour ne plus être aussi proche d'elle, elle s'imaginait les pires scénarios pour le moment et elle secoua brusquement la tête pour chasser de telles pensées, elle devait toujours lui faire confiance même si parfois elle ne pouvait pas s'empêcher de douter mais il devait forcément avoir une explication. Elle reprit soudainement son calme lorsqu'elle remarqua le regard de son ami qui semblait totalement perdu, elle voyait parfaitement les émotions reflétaient à travers ses yeux alors qu'elle avait remarqué à de nombreuses reprises qu'il préférait les cacher aux autres.

- Qui êtes-vous?

Le très faible faible sourire encore présent sur ses lèvres se brisa instantanément en entendant cette si simple question, elle resta figé plusieurs secondes sans savoir quoi faire et en étant tout aussi perdu que l'homme. Comment pouvait-il lui demander qui elle était ? Elle était sa future femme, la mère de leur future fils ou fille et quelqu'un l'aimait horriblement fort. La jeune femme murmura doucement le nom du créateur sans cacher toute sa tristesse, elle ne comprenait absolument rien à ce qu'il venait de se passer. Elle se leva brusquement pour le remarquer avec un regard rempli de peur avant de réfléchir aux différentes possibilités, il ne pouvait pas l'avoir oublié comme ça aussi soudainement et elle refusait même catégoriquement cette idée. Elle essaya de se convaincre qu'il devait s'agir d'une blague, peut-être bien qu'il voulait juste rigoler un peu en voyant sa réaction, elle s’apprêtait d'ailleurs à lui faire remarquer que cela n'était pas drôle du tout mais elle réalisa qu'il n'était pas stupide et qu'il ne pouvait pas faire cela et elle avait surtout remarqué une marque au niveau du cou. Elle s'approcha rapidement pour l'obliger à baisser la tête pour passer ses doigts sur du sang qui avait coulé avant de la passer dans ses cheveux pour comprendre que la blessure venait bien de là. Elle afficha immédiatement un air inquiet en oubliant brusquement la question à cause du coup qu'il avait du recevoir, sauf s'il s'était cogné sur quelque chose mais elle penchait plus pour la première option puisqu'il s'en prenait à des joueurs et qu'ils ne devaient pas se laisser faire. Elle décida de s'en occuper tout de suite et elle l'abandonna quelques instants pour aller chercher de la glace sans trop savoir quoi mettre d'autre dessus, elle la la posa doucement sur la tête de son ami, pour ne pas lui faire mal, en se posant à côté de lui même si elle manqua de tomber bêtement du canapé puisqu'elle était trop concentré sur la blessure pour faire attention à cela. Heureusement, elle avait réussi à se rattraper avec la première et elle avait eu le réflexe de relever la deuxième tenant la glace pour ne pas le cogner avec sans faire exprès, elle la reposa avec toujours autant de précaution avant de baisser lentement les yeux pour le regarder avec un air inquiet qui ne voulait définitivement pas partir. Elle avait pris la parole pour lui expliquer ce qu'elle pensait par rapport à tout cela mais elle n'avait pas pu s'empêcher de verser une larme à la dernière phrase qu'elle avait effacé rapidement.

- Une amnésie... C'est forcément ça... Enfin, tu vas te souvenir de tout... Tu... Tu ne peux pas ne plus jamais te rappeler de tout ça... C'est impossible... Pourquoi... ? Pourquoi tu m'as oublié... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu es qui? [Jessica Len]   Mar 21 Oct - 21:24

Alors qu'il venait de lui demander qui elle est, il vit le faible sourire qu'il restait à la jeune femme disparaître complètement. Elle semblait figer et le créateur semblait encore plus perdu par sa réaction. Si elle réagissait ainsi c'est peut-être parce qu'elle le connaissait vraiment, mais pourquoi lui ne se souvenait pas de son visage? Elle était complètement inconnue à ses yeux et il se sentit un peu coupable de ne pas se rappeler alors que cela semblait tant affecter la jeune femme. Cette dernière murmura son nom avec tant de tristesse à l'intérieur ce qui déstabilisa encore plus Cherise qui n'avait toujours aucun mot qui voulait sortir. Que pouvait-il dire de toute façon? Il ne pouvait pas vraiment la rassurer avec des mots puisqu'il ne se rappelait pas d'elle. La jeune femme se leva brusquement se qui le surprit et il ne la quittait pas des yeux en se sentant toujours terriblement coupable de la voir comme une étrangère, alors que c'était différent pour elle. Elle semblait pensive quelque instant et il ne dit toujours rien, elle s'approcha ensuite de lui et sans lui laisser le temps, elle l'obligea à baisser la tête et il sentit ses doigts passer sur son cou. C'était toujours aussi étrange d'avoir ce genre de contact avec quelqu'un, habituellement sa aurait été pour l'étrangler ou quelque chose dans le genre, mais la c'était pas du tout violent et il se laissa faire, alors qu'elle passait une main dans ses cheveux maintenant. Il eu mal sur le coup et il se rendit compte que le mal de tête de plus tôt ne devait pas être pour rien si cela lui faisait mal maintenant. Le créateur remarqua immédiatement le regard inquiet de la jeune femme, alors qu'elle partait pour aller chercher quelque chose. Il passa doucement sa main sur sa tête pour sentir la blessure sous ses doigts. Il ne se souvenait pas s'être blesser et ne savait même pas comment il avait fait ça. Il commença à s'inquiéter un peu, c'était peut-être pour ça qu'il avait l'impression d'avoir des choses qui semblèrent flous dans son esprit. Il devait s'être prit un sacré choc sur la tête, mais comment aurait-il pu oublier cette jeune femme. Elle revint ensuite avec de la glace qu'elle vint poser sur sa tête, mais d'abord elle passa proche de tomber par terre, une chance qu'elle s'était rattraper, d'ailleurs il avait faillit avoir le réflex de l'attraper pour pas qu'elle s'écrase par terre. Elle avait ensuite reposer la glace sur sa tête, ce qui le soulagea un peu, car maintenant qu'il avait conscience de la présence de la blessure, elle avait commencer à lui faire plus mal. Le concepteur ne la quittait pas des yeux toujours avec un regard perdu, surtout qu'elle n'avait pas répondu à sa question, donc il ignorait toujours son nom. Il remarqua parfaitement la larme qu'elle avait verser, mais qu'elle s'était empresser d'effacer.

- Une amnésie... C'est forcément ça... Enfin, tu vas te souvenir de tout... Tu... Tu ne peux pas ne plus jamais te rappeler de tout ça... C'est impossible... Pourquoi... ? Pourquoi tu m'as oublié... ?

Une amnésie? C'était tout à fait possible et il ne voyait pas d'autre possibilité à ce qu'il venait d'arriver. Elle semblait bien le connaître, elle avait une clé de son appartement et une alliance. C'était impossible que tout ça ce soit passer, alors qu'il était ivre ou quelque chose dans le genre et ça expliquerait pourquoi il avait l'impression d'avoir oublier certaine chose importante et que d'autre semblait flou. Le concepteur baissa quelque instant la tête en se sentant terriblement mal de faire du mal à cette femme qui devait le considérer comme quelqu'un d'important, alors que cela semblait inimaginable pour Cherise. Son coeur se serra doucement avant qu'il ne relève la tête pour la regarder dans les yeux. Il ne devait pas rester silencieux et il devait l'aider en la rassurant même s'il était toujours un peu perdu. Elle semblait très différentes des autres qui lui voulait toujours du mal, bien qu'il ne les jugeaient pas vraiment. Il voulait toujours les aider même s'il se faisait frapper ou haïr par ces gens. Bref, il était toujours un peu mal à l'aise par tout ses contacts, mais il ne pouvait pas rester sans rien faire et la voir triste ainsi, alors qu'il pensait maintenant qu'il fallait toujours rester positif pour arriver à quelque chose. Il leva doucement sa main pour la poser sur le bras et de la jeune femme en étant un peu gêner et hésitant de faire cela. Il afficha un sourire gentil et sincère pour essayer de la rassurer et il prit la parole d'une voix gentille et rassurante.

- Je... Je suis désolé... Je suis assez perdu et je ne sais pas ce qui est arriver pour que je t'oublis... Donc... Tu dois avoir raison, ça doit être une amnésie... Je... Je ne sais pas à quel point, je suis important pour toi et... C'est assez étrange en fait de voir quelqu'un se soucier autant de moi... Ça fait plaisir de voir que mes efforts de ne jamais abandonner ont donner quelque chose ! Désolé... Ça ne doit pas être facile, mais...

Il souriait toujours d'une façon rassurant alors qu'il retirait sa main de son bras en étant toujours mal à l'aise. Il s'était d'ailleurs légèrement agrandit, il n'avait toujours pas le souvenir qu'il avait déjà abandonner et de toutes les choses qu'il avait fait jusqu'à maintenant. C'était quelque chose d'assez étrange, car il n'avait jamais penser avoir quelqu'un dans sa vie et pourtant tout ceci semblait bien trop réel. Il ne pouvait pas non plus dire que ce n'était qu'une cinglée qui raconte n'importe quoi, elle semblait réellement sincère et le problème venait bien de lui. Il s'était aussi rattraper en essayant de ne pas la vouvoyer, car bon elle risquait de se sentir encore plus triste s'il commençait à lui parler ainsi.

- Si tu me parlais de toi ou de... Nous... Je suis sûr que des souvenirs me reviendront !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu es qui? [Jessica Len]   Mar 21 Oct - 22:30

Jessica restait toujours concentrer sur la glace qu'elle maintenait sur la tête de son ami, elle était en même temps inquiète et protectrice à cause de la blessure mais également à cause de l'amnésie puisqu'elle devait trouver une solution. Elle ne voulait pas qu'il reste ainsi, elle avait peur de l'énervait perdre soudainement à cause de cela, d'ailleurs il s'agissait d'une solution tout à fait possible s'il ne se rappelait jamais plus d'elle. La jeune femme tentait de réfléchir calmement à la situation mais elle avait beaucoup de mal, elle devait trouver un moyen de lui faire revenir la mémoire, peut-être bien en lui parlant de tout ce qu'ils avaient vécu ensemble, la rencontre dans le restaurant et les différents rendez-vous au parc d'attraction ou au zoo. Elle n'avait pas pu s'empêcher d'être sourire bêtement en se remémorant cela, il s'agissait sans aucun doute des seuls instants heureux dans sa vie mais elle le perdit brusquement en réalisant que la personne avec lequel elle avait passé tout ces moments incroyables avaient tout oublié, finalement cela la rendait encore plus triste mais elle se doutait qu'elle allait devoir évoquer ce sujet avec lui, peut-être bien qu'il allait même lui poser la question ensuite. Sauf s'il refusait de la croire, son coeur se serra en se demandant s'il pouvait lui demander de partir en affirmant qu'il ne la connaissait pas mais elle sortit heureusement de ses tristes pensées lorsqu'elle sentit la main du créateur se poser sur son bras et son sourire gentil et rassurant. En tout cas, elle comprenait mieux pourquoi il était paniquée, il avait du se poser des questions en voyant arriver une personne dans l'appartement pour l'embrasser en l'appelant chéri avec une alliance à son doigt puisqu'il l'avait parfaitement remarqué. Elle pouvait sans doute être bien pire à sa place, il y avait de grand chose pour qu'elle l'envoie balader ou même le frapper si elle avait perdu la mémoire mais elle ne voulait certainement pas qu'une telle chose arrive puisqu'elle ne voulait pas le perdre.

- Je... Je suis désolé... Je suis assez perdu et je ne sais pas ce qui est arriver pour que je t'oublis... Donc... Tu dois avoir raison, ça doit être une amnésie... Je... Je ne sais pas à quel point, je suis important pour toi et... C'est assez étrange en fait de voir quelqu'un se soucier autant de moi... Ça fait plaisir de voir que mes efforts de ne jamais abandonner ont donner quelque chose ! Désolé... Ça ne doit pas être facile, mais...

L'ancien MJ réalisa soudainement plusieurs détails face à ses paroles, elle était assez surprise et elle ne pouvait pas tout comprendre. Il voulait dire quoi par abandonner ? Elle repensa immédiatement à la révélation sur son passé, cela lui sauta aux yeux maintenant qu'elle trouvait sa réaction inhabituel, il devait être bloqué à l'époque où il était encore constamment souriant même lorsqu'il se faisait frapper par tout le monde. Cela lui paraissait presque évident désormais puisqu'il agissait d'une façon bien étrange, normalement il haïssait le monde et il aurait été sans doute incapable de la croire, en tout cas il n'aurait pas du tout été gentil et son comportement prouvait bien qu'il avait du perdre de nombreux éléments sur sa vie. Elle se demandait s'il savait quoi que ce soit pour le jeu, peut-être bien qu'il ignorait que celui-ci provoquait la mort de plusieurs personnes. Elle ne savait absolument pas quel souvenir il avait encore et elle devait donc faire extrêmement attention lorsqu'elle prenait la parole. Elle commença à se demander s'il allait réellement retrouver la mémoire, elle ne pouvait pas s'empêcher de penser qu'il risquait d'être constamment le gentil Cherise qu'elle aimait s'il ne se rappelait pas jamais de rien. Pourtant, cette hypothèse ne lui plaisait pas tellement, elle avait peur de sa réaction s'il prenait soudainement conscience de ses crimes sans qu'il sache pourquoi il avait agi ainsi, en tout cas elle ne devait pas du tout évoquer un tel sujet. De toute façon, elle n'en n'avait jamais aucune envie et elle voulait toujours soigneusement l'éviter avec lui alors cela ne changeait pas tellement. Elle remarqua qu'il semblait assez gêné, peut-être à cause du contact mais il n'avait pas laissé sa main bien longtemps d'ailleurs.

- Si tu me parlais de toi ou de... Nous... Je suis sûr que des souvenirs me reviendront !

Jessica hocha de la tête en essayant de lui sourire mais elle avait toujours du mal puisqu'elle était toujours très triste de le voir ainsi. Elle resta pensif plusieurs instants puisqu'elle devait faire attention aux informations qu'elle lui donnait, elle ne pouvait pas lui balancer qu'il avait beaucoup changé au niveau du caractère et elle comptait bien lui cacher par peur de lui faire de la peine alors qu'il était certain qu'il n'avait jamais perdu espoir. Elle ne devait pas non plus tout lui balancer à la figure d'un coup alors qu'elle risquait de l'effrayer et de le paniquer même s'il devait avoir compris qu'ils n'étaient pas simplement amis. Elle se redressa très légèrement pour soulever la glace afin de bouger tout aussi doucement ses cheveux afin de voir la blessure, elle ne savait pas si elle devait encore la laisser ou au contraire l'enlever et elle décida de le tenir à nouveau sur la plaie en faisant toujours bien attention pour ne pas lui faire mal. Elle faisait bien attention de ne pas le coller puisqu'elle risquait surtout de le gêner une nouvelle fois. Elle avait fait un tri dans tout ce qu'elle pouvait lui dévoiler en espérant que tout ce ne soit pas un choc mais elle avait surtout préféré ne pas lui balancer qu'il allait être père, peut-être plus tard s'il mettait vraiment beaucoup de temps à retrouver ses souvenirs.

- Tu as du comprendre qu'on est assez proche... On s'est connu grâce au travail et... Tu m'as appris très rapidement que tu avais eu un passé difficile alors je t'ai donné un rendez-vous... Peut-être bien que je trouvais cela injuste et que je voulais te voir sourire... Je n'en suis pas sûre... En tout cas, j'ai réalisé que je te considérais comme mon ami, c'était bien la première fois que je passais une journée comme ça avec quelqu'un... Ensuite, tu m'as proposé de rester ici quelques temps à cause d'un de mes problèmes... Notre relation a... Évolué et tu m'as proposé de vivre ainsi et aussi de...

Elle baissa simplement les yeux vers l'alliance pour lui faire comprendre même s'il avait déjà du réalisé cela. Elle devait maintenant parler d'elle-même et elle remarqua qu'elle n'avait même pas pris le temps de se présenter, elle décida de rectifier en premier cette information alors qu'elle prenait la parole. D'ailleurs elle n'avait pas pu s'empêcher de sourire gentiment avec un regard rempli de tendresse à cause de la dernière phrase qu'elle s'apprêtait à dire, elle n'avait pas pensé pouvoir le mettre mal à l'aise et elle regretta rapidement son attitude mais elle ne pouvait pas s'en empêcher tout simplement.

- Et bien, je suis Jessica et... Et je remarque que je ne sais pas trop quoi dire sur moi... À part, que je t'aime et que tu es très important pour moi Cherise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu es qui? [Jessica Len]   Mer 22 Oct - 1:10

Cherise la regardait toujours avec les même sourires, alors qu'elle essayait elle aussi de lui sourire, même si elle avait beaucoup plus de mal que lui. C'était tout à fait normal, s'il aurait été à sa place, il aurait probablement eu du mal de faire la même chose. Elle sembla pensive un moment et il ne dit rien pour la laisser réfléchir, elle devait surement chercher quoi dire sur leur relation ou elle-même. Le créateur était toujours aussi étonné de voir qu'il avait réussit à se forger un lien avec quelqu'un et il était vraiment intriguer de savoir comment c'était arriver, car les gens l'avaient toujours haïs pour une raison complètement inconnu. Il était heureux de voir quelqu'un de différent et qui ne le considérait pas comme un déchet ou un monstre, bien qu'il essayait de se dire que ce n'était pas bien grave et que leur avis sur lui allait changer s'il continuait de se montrer gentil, heureux et qu'il leur venait en aide même si ça ne serait pas leur cas à eux. Il eu le réflex de baisser un peu la tête lorsqu'elle se redressa légèrement pour voir la blessure sur sa tête. Elle souleva la glace et bougea doucement ses cheveux pour ne pas lui faire mal et encore une fois c'était quelque chose d'étrange. Il avait toujours soigner lui-même ses blessures sans personne pour l'aider ou inquiet pour lui. Il se souvenait que même sa mère ne s'occupait pas de lui. Pourtant même en pensant à ça, l'homme ne perdit pas son sourire qui restait toujours intact. Il la regarda à nouveau lorsqu'elle décida de reposer la glace sur sa blessure. Il lui était aussi reconnaissant de ne pas trop le coller, car il risquait d'être énormément mal à l'aise, bien que ceci devait être normal dans une relation qu'il devait entretenir avec la jeune femme, il avait bien vu la bague à son doigt qui prouvait que la relation ne datait pas d'un jour et qui était vraiment sérieuse.

- Tu as du comprendre qu'on est assez proche... On s'est connu grâce au travail et... Tu m'as appris très rapidement que tu avais eu un passé difficile alors je t'ai donné un rendez-vous... Peut-être bien que je trouvais cela injuste et que je voulais te voir sourire... Je n'en suis pas sûre... En tout cas, j'ai réalisé que je te considérais comme mon ami, c'était bien la première fois que je passais une journée comme ça avec quelqu'un... Ensuite, tu m'as proposé de rester ici quelques temps à cause d'un de mes problèmes... Notre relation a... Évolué et tu m'as proposé de vivre ainsi et aussi de...

Il avait baisser les yeux en même temps que la jeune femme pour regarder l'alliance quelque instant avant de les relever vers elle. Il avait bien comprit se détail et en revenait tout simplement pas lorsqu'elle lui confirma ce qu'il pensait. Il avait vraiment demander en mariage quelqu'un? C'était juste quelque chose de fou à laquelle il n'aurait pas penser, il n'avait pas perdue espoir de ce faire des amis, mais de là à avoir une femme c'était bien plus loin. Il se mit ensuite à enregistrer le reste des paroles de la jeune femme et en réfléchissant un peu en essayant de trouver des fragments des souvenirs oubliés. Il y avait quelque mot qui l'intriguait, le voir sourire? Pourtant ne souriait-il pas presque tout le temps? Il ne comprenait pas trop, mais ne posa pas vraiment de question toujours à la recherche de souvenirs. Certain fragment lui revint doucement, il se rappelait de certain rendez-vous passez avec elle bien qu'ils n'étaient pas complètement complet c'était déjà un petit début. Elle avait également parler du travail. Il se demandait si elle travaillait pour lui, il était tout de même le patron d'une entreprise, donc c'était tout à faire possible. En tout cas, il était toujours aussi surprit par les décisions qu'il avait pu prendre, mais il était bien heureux de voir une personne ne lui voulant pas que du mal et qui semblait tenir réellement à lui. Le créateur remarqua ensuite le regard de cette dernière qui semblait remplit de tendresse et elle affichait un sourire plus facilement maintenant. Il ne pu s'empêcher de rougir en face de cela toujours aussi perdu lorsqu'il s'agissait de regard et de geste de tendresse.

- Et bien, je suis Jessica et... Et je remarque que je ne sais pas trop quoi dire sur moi... À part, que je t'aime et que tu es très important pour moi Cherise...

Cherise devint encore plus rouge et il tourna doucement les yeux pour regarder ailleurs, mais il n'avait pas perdu son sourire. Il n'en reviendrait toujours pas d'entendre de telle parole qui le rendait tellement heureux au fond de lui. Elle l'aimait. Il était important pour elle. C'était quelque chose qu'il n'avait jamais entendu de la bouche de quelqu'un et qui faisait vraiment plaisir. Il tourna les yeux vers elle à nouveau pour lui adresser un sourire qui s'était légèrement élargit en essayant de laisser de côté sa gêne. Il se sentait toujours un peu coupable de l'avoir oublier alors qu'elle devait être aussi importante pour lui. Comment avait-il réussit à se faire cette blessure à la tête? Il l'ignorait complètement et pourquoi avoir oublier une personne importante pour lui? Comme si on voulait le laisser dans sa solitude à tout jamais, mais ça n'arrivera pas, il n'allait pas perdre se seul lien auquel il se souvenait pour le moment. D'ailleurs, elle venait de lui donner son prénom, Jessica. Il trouvait se nom magnifique et il essaya à nouveau de se concentrer pour se souvenir de quelque chose. Les rendez-vous furent un peu plus présent dans son esprit et aussi leur première rencontre dans un restaurant, bien que pas suffisamment. Un autre souvenir lui vint en tête, ceci avait rapport avec la dite bague qu'elle avait au doigt. Il se voyait devant une vitrine et à ses côté un jeune homme blond, mais son nom lui était complètement inconnu aussi. Ce n'était peut-être personne d'important, mais il poserait bien la question plus tard pour en être certain. Cherise attrapa doucement et en étant légèrement hésitant la main de Jessica.

- Je vais faire tout mon possible pour retrouver tous mes souvenirs... Si j'ai enfin réussis à créer un lien aussi fort, je veux le retrouver et je ne souhaite pas rendre malheureuse une personne qui doit être aussi importante pour moi...

Il ne savait pas trop comment faire pour tout récupérer, mais il n'avait pas trop le choix, d'ailleurs il espérait qu'il n'avait pas de souvenir encore plus difficile qu'il avait oublier. Il ne devait pas non plus tout lui demander d'un seul coup, car déjà qu'il avait beaucoup de chose à assimiler en même temps, s'il y avait autre chose d'encore plus gros ça risquait d'être beaucoup trop et il pouvait très bien paniquer comme au début en voyant la jeune femme arriver dans l'appartement. Il repensa ensuite à ce qu'elle avait dit juste avant et il se demandait ce qu'elle pouvait avoir comme problème, mais il se trouvait idiot de lui poser la question, alors qu'il devrait le savoir. Il décida de se créer une petite liste de question qui pourrait lui poser maintenant et en garder d'autre pour plus tard pour ne pas devenir complètement fou avec toutes les informations. En plus, il commençait à récupérer un mal de tête à cause de la blessure, peut-être qu'il devrait se reposer un peu et penser à tout ça ensuite.

- Nous travaillons ensemble? Nous sommes ensemble depuis longtemps? Est-ce que j'étais différent? J'ai d'autres personnes importantes que j'aurais oublier? Des amis?

Au final, il réalisa qu'il lui avait balancer plusieurs questions en même temps, alors qu'il avait voulu en poser qu'une seule, mais il n'avait pas pu s'empêcher. Il était assez intriguer et il avait envie de retrouver la mémoire pour se rappeler de tout ce qui lui était arriver, car il s'en voulait toujours de faire subir de telle chose à la jeune femme, cela devait l'affecter énormément de le voir ainsi, mais ce n'était pas non plus une bonne idée d'aller trop vite. Certain souvenir était peut-être mieux d'être oublier, mais il ignorait qu'il avait oublier certaine chose douloureuse. Il pourrait avoir du mal à tout accepter, bien que pour l'instant tout allait bien. Le créateur baissa doucement la tête un peu mal à l'aise toujours avec un petit sourire sur le visage.

- Désolé de te lancer toutes ses questions... Je ne devrais peut-être pas me dépêcher ainsi, car j'en ai déjà apprit beaucoup... Je devrais me laisser un peu de temps pour réfléchir, mais... J'ai vraiment envie de savoir et récupérer ses souvenirs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu es qui? [Jessica Len]   Mer 22 Oct - 21:35

Jessica avait remarqué les joues rouges de son ami et elle s'en voulait de lui avoir dit cela aussi rapidement, quoique il devait se douter un minimum de ses sentiments puisqu'elle lui avait fait comprendre qu'ils étaient fiancés, peut-être bien qu'il pensait que cela était déjà fait puisqu'elle n'avait pas tellement été clair sur ce point mais elle devait sans doute éviter de lui balancer le fait qu'ils n'avaient pas encore tout organiser pour cela. De toute façon, elle ne voulait pas le brusquer avec autant d'information, c'était pour cette raison qu'elle ne devait pas lui dire qu'elle était enceinte et qu'elle ne préférait éviter toute discussion autour du travail. Elle avait peur que celui-ci pose des questions sur cela puisqu'elle avait précisé qu'ils s'étaient connus grâce à cela et elle se maudissait de ne pas y avoir pensé plus tôt mais elle gardait l'espoir qu'il n'aborde pas cela puisqu'il devait avoir tout de même un minimum de souvenir puisqu'il était rentré à l'appartement. Elle baissa brusquement la tête en sentant la main de l'homme se poser sur la sienne pour l'attraper doucement, elle avait bien remarquer qu'il était assez hésitant et qu'il semblait toujours aussi mal à l'aise mais elle ne pouvait pas lui en vouloir. D'ailleurs, elle était restée assez longtemps gênée par rapport à lui, elle ignorait pourquoi cela avait brusquement changé mais elle pensait plus qu'elle avait du prendre l'habitude de cela.

- Je vais faire tout mon possible pour retrouver tous mes souvenirs... Si j'ai enfin réussis à créer un lien aussi fort, je veux le retrouver et je ne souhaite pas rendre malheureuse une personne qui doit être aussi importante pour moi...

Elle hocha doucement de la tête avec un sourire, elle était surprise de le voir parler ainsi et elle se demandait à quel point tout aurait pu être différent s'il n'avait pas changé par la suite, elle était toujours assez déboussolée de le voir parler ainsi. Pourtant, il avait toujours été gentil avec elle sauf au restaurant et dans le jeu mais elle ne les prenait pas tellement en compte, elle ne pouvait pas totalement deviner ce qu'il se rappelait et ce qu'il avait oublié mais il ne devait pas se souvenir dans l'intégrité de son passé dans la rue mais tout de même d'une partie assez importante puisqu'elle voyait bien qu'il était surpris de constater qu'il avait une personne aussi proche de lui. Elle se demandait comment il risquait de réagir s'il se rappelait soudainement de ce qu'il avait fait, il risquait de retrouver son ancien état d'esprit et haïr ce monde mais elle craignait bien plus qu'il se rende simplement compte de ses crimes, il pouvait très bien être brisé à nouveau et être perdu à jamais. Elle n'avait pas pu empêcher ses yeux de refléter de la tristesse quelques secondes mais elle se ressaisit assez vite en réalisant qu'elle ne pouvait pas se permettre une telle erreur, il semblait être également inquiet pour elle alors il fallait faire attention au moindre détail. Elle réalisa soudainement qu'elle envisageait la possibilité qu'il ne retrouve jamais ses souvenirs, elle s'en voulait un peu d'avoir songé à cette solution alors qu'elle était censée vouloir garder le Cherise qu'elle avait toujours connu, pourtant elle n'arrêter pas de se demander s'il n'était pas plus heureux ainsi, il ne semblait pas se souvenir de toutes les choses horribles qu'il avait vécu alors il pouvait peut-être être bien plus joyeux sans connaitre tout ces détails. Elle chassa rapidement cette pensée en se sentant toujours aussi mal d'avoir pensé à cela puisqu'elle devait plutôt chercher des solutions pour l'aider à retrouver la mémoire et redevenir celui qu'il était réellement. Elle resta d'ailleurs pensive quelques instant par rapport à cela en se demandant si elle ne pouvait pas retourner au parc d'attraction pour passer par toutes les attractions qu'ils avaient fait pour reproduire exactement la même situation. Le restaurant était peut-être la premier endroit où il s'était croisé mais cela ne pouvait se passer de la même façon puisqu'il était beaucoup plus souriant et qu'il ne risquait de lui claquer à la figure qu'elle était une pauvre ignorante.

- Nous travaillons ensemble? Nous sommes ensemble depuis longtemps? Est-ce que j'étais différent? J'ai d'autres personnes importantes que j'aurais oublier? Des amis?


La jeune femme resta d'abord surprise de le voir poser autant de question avant de rigoler doucement, elle n'arrivait à pas croire qu'il puisse être aussi curieux et impatient, elle s'arrêta soudainement en remarquant qu'ils n'étaient pas totalement différents puisqu'il lui avait assez souvent demander quand le repas était prêt pour bien montrer qu'il avait hâte. Elle ne pensait pas trouver beaucoup de points communs entre eux mais peut-être bien qu'elle s'était trompée, de toute façon elle risquait bien de le savoir puisqu'il ne pouvait pas se rappeler d'un seul coup. Elle réalisa qu'elle devait avant tout réfléchir à des réponses même si elle risquait d'avoir du mal avec tout cela puisqu'elle ne pouvait pas tout lui dévoiler. Elle sortit de ses pensées alors qu'il reprenait la parole, elle espérait seulement qu'il ne s'agisse pas d'autres questions puisqu'elle devait déjà en répondre à plusieurs qui pouvaient peut-être être assez problématique.

- Désolé de te lancer toutes ses questions... Je ne devrais peut-être pas me dépêcher ainsi, car j'en ai déjà apprit beaucoup... Je devrais me laisser un peu de temps pour réfléchir, mais... J'ai vraiment envie de savoir et récupérer ses souvenirs...

Elle secoua doucement la tête pour lui faire comprendre que ce n'était pas grave, elle s'enfonça un peu plus dans le canapé en entremêlant ses doigts avec ceux de son ami sans y faire tellement attention même si au contraire elle tenait toujours bien la glace pour ne pas lui faire mal puisqu'elle ne pouvait certainement pas oublier la blessure du créateur. Elle ne pouvait pas lui expliquer exactement la raison qu'il l'avait poussé à démissionner mais il fallait mieux qu'il sache qu'elle avait un autre travail maintenant alors autant l'aborder très rapidement en espérant qu'il ne s'attarde pas dessus. Elle réalisa ensuite que tout cela avait eu lieu très rapidement, elle se demandait si tout les couples agissaient ainsi ou si tout ce mettait normalement en place avec beaucoup plus de temps, de toute façon elle s'en fichait puisqu'elle l'aimait et qu'elle ne se préoccupait pas du tout du regard des autres. Ensuite, elle ne pouvait pas lui balancer à la figure qu'il était très différent, elle avait peur de le briser elle-même en lui disant cela mais elle devait bien répondre quelque chose puisqu'il risquait de trouver cela étrange, elle préférait cacher légèrement la vérité sans tout lui dire pour ne pas le blesser. Enfin, elle pouvait très bien lui parler de Luc puisqu'il s'agissait, à sa connaissance, de son seul ami et elle pensait qu'il devait être quelqu'un de bien même si elle ne pouvait toujours pas lui faire pleinement confiance à cause de sa peur.

- J'étais un Maitre du Jeu mais j'ai compris que c'était pas un métier pour moi alors j'ai démissionné pour devenir prof, en fait tout a été assez rapide entre nous mais tu étais moins souriant lorsque je t'ai connu que maintenant et tu as un ami qui s'appelle Luc.


Elle espérait qu'il n'allait pas insister dans deux directions mais elle ne pouvait pas l'empêcher de poser des questions sur cela alors qu'elle était restée assez vague en le faisait exprès. Elle s’apprêtait à lui proposer une idée mais son estomac lui fit rapidement comprendre qu'il était vide par un faible gargouillis mais bien présent. Elle garda le silence quelques secondes avant de prendre un sourire coupable en posant sa main sur son ventre et en lançant un petit "Désolée", elle se sentait idiote maintenant mais il était vrai qu'elle avait assez faim. Elle n'avait pas mangé puisqu'il était passé une heure dans une salle de classe vide pour travailler, elle n'avait pas vu le temps passé et cela lui était soudainement revenu à l'esprit alors qu'elle devait donner cours alors elle n'avait pas tellement eu le temps. En tout cas, un plat bien chaud ne pouvait faire que du bien à l'homme après avoir reçu un coup sur la tête qui ne devait pas être des moindres pour provoquer une amnésie même si la plaie ne semblait pas incroyablement horrible alors elle se demandait bien ce qu'il s'était passé exactement. Elle se leva rapidement en lâchant sa main avant de faire une geste rapidement pour défroisser légèrement sa jupe puisqu'elle n'avait pas tellement fait attention à s'asseyant sur le canapé la deuxième fois à cause de incompréhension et surtout l’inquiétude. Elle se tourna vers elle avec toujours le même sourire et le même regard qu'elle ne pouvait définitivement pas empêcher même si elle risquait de le gêner.

- Je vais préparer le repas ! Et, on peut sortir demain si tu veux ! Peut-être que tu vas te souvenir de quelque chose comme ça ! C'est toi qui choisis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu es qui? [Jessica Len]   Jeu 23 Oct - 1:57

Cherise avait doucement relever la tête en voyant la jeune femme secouer la tête pour lui faire comprendre que ce n'était pas grave. Il était assez curieux et n'avait vraiment pas pu s'empêcher de poser toutes ses questions, d'ailleurs ceci avait fait rire Jessica. Il ignorait s'il était vraiment différent, mais peut-être qu'il n'était pas aussi curieux maintenant. La jeune femme s'enfonça un peu plus dans le canapé en entremêlant ses doigts entre ceux du créateur qui ne pouvait s'empêcher de rougir face à ça. Il n'était vraiment pas habituer à se genre de contact, bien qu'il ne trouvait pas ça désagréable du tout. C'était bien différent de ce qu'il avait reçu comme traitement, du moins de ce qu'il arrivait à ce souvenir. Personne n'avait jamais été inquiet pour lui et avait prit le soin de soigner ses blessures lorsqu'il en avait besoin, il avait toujours fait ça tout seul. Finalement, il y avait des personnes différentes et bien dans ce monde, bien qu'elle arrivait assez tardivement dans sa vie et qu'il l'avait oublier à cause d'un coup à la tête. D'ailleurs, elle tenait toujours la glace sur sa tête ce qui le soulageait un peu, car maintenant qu'il avait conscience de sa présence, elle lui faisait un peu mal, contrairement à avant lorsqu'il était arriver, il ne l'avait même pas remarquer.

- J'étais un Maitre du Jeu mais j'ai compris que c'était pas un métier pour moi alors j'ai démissionné pour devenir prof, en fait tout a été assez rapide entre nous mais tu étais moins souriant lorsque je t'ai connu que maintenant et tu as un ami qui s'appelle Luc.

Il l'écouta répondre à ses questions en enregistrant chaque mot dans sa tête pour ne rien oublier et peut-être se souvenir de quelque chose à ce sujet. Il se demandait pourquoi être Maître du Jeu n'était pas fait pour elle, mais il n'allait pas lui poser la question, aujourd'hui en tout cas. Il devait pas trop se presser et apprendre le tout d'un seul coup et puis gentille comme elle est avec lui, il était certain qu'elle était très douer comme professeur. Leur relation c'était développer très vite, il était un peu surprit, mais il en était bien heureux, car il avait réussit à trouver une personne merveilleuse qui n'était pas horrible avec lui et qui ne jouait pas avec lui, du moins il l'espérait. Il se demandait aussi pourquoi il souriait moins avant? Peut-être avait-il oublier quelque chose dans sa vie qui avait été difficile et qui lui avait fait perdre un peu son sourire. Pourtant, il ne comprenait pas, car il ne pensait pas réussir à perdre son sourire un seul instant, il ne l'avait jamais fait, sauf quand il était seul chez lui. Bref, il avait de plus en plus de question qui lui venait à l'esprit, mais il ne pouvait rien demander pour le moment. Il allait devoir patienter un peu avant d'en lancer d'autre. La dernière réponse à sa dernière question, le surprit tout autant. En plus d'avoir une femme magnifique et gentille, il avait réussit à se faire un ami? Son nom était Luc, peut-être le jeune homme blond qu'il s'était souvenu un peu plus tôt? Il allait devoir le trouver pour pouvoir discuter avec lui, peut-être qu'il lui permettrait de retrouver certain souvenir que la jeune femme ne pouvait l'aider. Le créateur se demandait bien comment était son ami, mais s'il avait réussit à s'en faire un, il devait être gentil lui aussi. Un faible gargouillis le fit sortir de ses pensés et il regarda Jessica qui venait de poser sa main sur son ventre avec un petit sourire coupable et en lançant un petit "désolé". Elle devait avoir très faim et lui aussi d'ailleurs, il avait l'impression d'avoir rien avaler de la journée, mais il ne pouvait pas dire s'il avait manger quelque chose ou pas, il ne se souvenait pas de truc important, alors savoir ce qu'il avait manger pour diner était partit avec le reste. Elle se leva ensuite rapidement en lâchant sa main avant de se tourner vers lui avec le même regard qui l'avait terriblement gêner et c'était encore le cas, mais il garda la tête levée vers elle.

- Je vais préparer le repas ! Et, on peut sortir demain si tu veux ! Peut-être que tu vas te souvenir de quelque chose comme ça ! C'est toi qui choisis !

Sortir? Ce mot était bizarre, car il sortait très peu, même si avant il était toujours dehors, mais il n'avait pas le choix d'y être. Il n'était jamais aller quelque part avec quelqu'un, car il n'avait personne et aller se balader seul quelque part n'était pas des plus agréables et amusant, mais là il était assez heureux de pouvoir enfin aller quelque part avec quelqu'un, mais il ne savait pas du tout où aller. Il se mit à réfléchir rapidement à ce qu'ils pourraient faire. Il pensa à la piscine qui pouvait être amusante, bien qu'il ne savait pas nager. Cela était plutôt étrange qu'il pense à un tel lieu, car en temps normal, il n'aurait jamais voulu mettre le pied dans ce genre d'endroit à cause d'une phobie bien trop présente, il avait donc oublier un détail sur son passé plutôt important. Cherise se leva aussi même si c'était peut-être mieux pour lui de rester assit, mais il était toujours pareil de ce côté, ses blessure ne l'empêcheraient pas de faire quoi que ce soit. Il avait toujours été blesser et ne s'était jamais empêcher d'aller à l'école même avec les pires blessures ou en étant malade comme un chien.

- Je peux t'aider à préparer quelque chose? Je ne suis pas très douer en cuisine, mais peut-être que je peux me rendre utile...

Il espérait qu'elle lui donne une tâche et pas seulement lui demander de rester tranquillement assit pour se reposer, il n'était pas tellement habituer d'être servis et n'avait pas envie de la laisser faire tout, toute seule. Ensuite, il reprit immédiatement la parole pour proposer l'idée qu'il venait d'avoir au sujet de la sortie de demain. Le créateur avait très envie de retrouver tous ses souvenirs et si cela lui permettait d'en retrouver un peu, il allait le faire sans attendre. Il allait devoir aussi trouver une journée pour trouver ce Luc qui était son ami en espérant qu'il ne se retrouve pas inquiet comme la jeune femme et qu'il ne lui en veule pas de l'avoir oublier.

- Et pour demain... Je ne sais pas trop où aller, je ne sors pas très souvent, mais... Peut-être la piscine? Je ne sais pas nager, pourtant j'ai envie d'y aller quand même ! Alors?

Cherise affichait toujours un sourire alors qu'on sentait parfaitement dans sa voix qu'il avait l'air beaucoup plus enthousiasme que le Cherise avec tous ses souvenirs. À nouveau il avait envie de lui poser d'autres questions, mais il préféra se retenir pour le moment, il pouvait toujours discuter pendant qu'il mangeait ou plus tard ou encore demain. Pourtant au fond de lui, il avait une petite crainte de découvrir quelque chose de difficile, car elle avait dit l'avoir rencontrer alors qu'il souriait beaucoup moins. Il ne comprenait pas trop et pour l'instant pas suffisamment de souvenir lui revenait. Il avait seulement quelque moment passer pendant des rendez-vous avec la jeune femme, leur première rencontre dans un restaurant et aussi d'un jeune homme blond devant une vitrine, mais rien d'autre lui venait. Il allait peut-être mettre beaucoup de temps avant de récupérer entièrement sa mémoire en espérant qu'il ne rende triste personne qui le considère comme important pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu es qui? [Jessica Len]   Jeu 23 Oct - 14:19

- Je peux t'aider à préparer quelque chose? Je ne suis pas très douer en cuisine, mais peut-être que je peux me rendre utile...

Jessica poussa un faible soupir en regardant l'homme qui s'était levé, elle comptait bien l'obliger à rester tranquille puisqu'il devait se reposer avec la blessure qu'il avait reçu, d'ailleurs elle commençait à se demander si elle devait vraiment sortir avec lui demain puisqu'il devait peut-être se reposer. Elle ne savait pas tellement ce qu'elle devait faire pour l'aider à part mettre de la glace, elle n'avait jamais eu à soigner des blessures elle-même alors elle n'y était pas habituée même si elle voulait faire quelque chose pour qu'il se rétablisse. Elle n'avait pas pu empêcher un faible sourire d'apparaitre en remarquant qu'il voulait faire la cuisine avec elle, il avait toujours cette envie de l'aider pour le repas et elle voyait bien les points communs entre eux. Elle avait compris qu'il faisait normalement des plats préchauffés au micro-onde mais elle ne voulait pas qu'il mange ainsi maintenant, elle préférait de loin le voir manger des plats vraiment équilibrés et meilleurs. Elle se rappela du premier repas qu'ils avaient fait ensemble, la pizza et elle lui avait demandé de faire cuire des merguez en jetant tout de même de coups d'oeil vers lui pour vérifier qu'il y arrivait. Elle réalisa une nouvelle fois qu'elle était la seule à partager ce souvenir mais elle arriva à garder son sourire même s'il était moins sincère, elle espérait que celui-ci ne remarque pas la différence puisqu'elle voulait juste lui cacher sa tristesse pour ne pas l’inquiéter.

- Et pour demain... Je ne sais pas trop où aller, je ne sors pas très souvent, mais... Peut-être la piscine? Je ne sais pas nager, pourtant j'ai envie d'y aller quand même ! Alors?

Elle resta surprise quelques secondes avant de hocher de la tête avec un sourire plus joyeux, elle n'avait pas tellement l'habitude qu'il lui propose un endroit et elle ne s'attendait certainement pas à ce type de lieu puisqu'il pouvait avoir du monde et qu'elle avait remarqué qu'il n'aimait pas tellement la foule. En même temps, elle avait souvent choisi les lieux de rendez-vous et il l'avait juste invité au parc et au festival mais elle pouvait se souvenir en détail de ses deux moments puisqu'il avait prouvé au premier qu'il était un véritable ami et il l'avait demandé au mariage au deuxième. Elle chassa rapidement cela puisqu’il s'agissait d'une des parties les plus terribles pour elle maintenant qu'il avait perdu la mémoire, elle se demandait s'il pouvait rester ainsi longtemps puisqu'il risquait de provoquer des problèmes à cause du jeu mais également puisqu'elle était enceinte, elle avait encore du temps mais cela allait doucement se remarquer et elle n'avait pas encore expliqué cela à l'homme pour ne pas l'effrayer. Elle avait également un autre problème en tête à cause de cela et qui concernait Elpis, le créateur lui avait proposé de l'adopter et elle ne pouvait sans doute pas s'en occuper elle-même et il avait du également oublier cela. Elle décida d'oublier cela pour aujourd'hui en essayant de se convaincre qu'il n'allait pas toujours rester ainsi, même si elle ne pouvait toujours pas arrêter de penser qu'il était peut-être plus heureux ainsi. Elle attrapa doucement la main de son ami pour lui donner la glace avant de la poser sur son épaule, où il n'avait pas reçu la balle puisqu'elle faisait toujours attention à cela même s'il ne semblait plus avoir mal, pour l'obliger à reculer et s'asseoir sur le canapé. Elle était inquiète et elle ne pouvait pas le cacher mais elle gardait son sourire en attrapant doucement un mèche rebelle du créateur pour jouer avec en prenant la parole.

- D'accord pour la piscine ! Mais aujourd'hui, tu te reposes ! Et il n'y a pas à discuté, c'est comme ça ! Tu n'as pas à te fatiguer inutilement alors que je peux très bien m'en occuper toute seule ! Et, il faut peut-être aller voir un médecin pour le coup sur la tête... Pour vérifier que ce n'est rien de grave puisque tu as quand même perdu la mémoire...

Elle avait peur qu'il insiste encore pour la préparation du repas alors elle se baissa doucement pour l'embrasser sur le front, elle pensait pouvoir juste faire cela alors qu'il ne se souvenait plus de tout mais elle n'avait pas pu se retenir et elle espérait que celui-ci soit trop gêné ainsi pour dire quoi que ce soit. Elle lui murmura assez faiblement un "S'il te plait" pour le convaincre avant d'aller dans la cuisine pour se mettre au travail, de toute façon elle aimait bien faire cela alors il n'y voyait aucun problème de le faire toute seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu es qui? [Jessica Len]   Jeu 23 Oct - 15:43

Cherise la regardait alors qu'elle semblait avoir perdu légèrement son sourire, mais il ne dit rien en ne sachant pas trop si elle allait le perdre encore plus. Cela ne devait pas être facile pour elle de le voir ainsi et il en avait conscience, bien qu'il ne pouvait rien faire pour remédier à se problème pour le moment. Il allait devoir attendre que tout lui revienne tout seul en espérant ne pas rendre triste la jeune femme au passage, mais il savait qu'à chaque question qu'il posait, elle devait avoir très mal. Par chance elle récupéra un sourire beaucoup plus sincère et joyeux et il en fut soulager, car il ignorait complètement quoi faire lorsqu'elle semblait triste. Les relations humaines étaient toujours quelque chose qu'il avait bien du mal à comprendre, il n'avait jamais eu de lien jusqu'à maintenant, du moins c'est ce qu'il pensait, mais c'était pas tout à fait vrai, car la jeune femme était là et il avait un autre ami qu'il devait rencontrer. Jessica attrapa ensuite doucement sa main pour y mettre la glace avant de la poser sur son épaule. Il avait suivit sa main des yeux avant de relever les yeux vers elle, alors qu'elle le faisait reculer pour qu'il s'asseoir à nouveau sur le canapé. Il en comprit qu'elle ne souhaitait pas son aide, surement à cause de l'inquiétude qu'elle devait ressentir avec la blessure qu'il avait à la tête. Elle avait doucement prit une mèche rebelle de l'homme pour jouer avec qui se laissait faire en entendant qu'elle prenne la parole pour lui expliquer, bien qu'il connaissait déjà la réponse en quelque sorte.

- D'accord pour la piscine ! Mais aujourd'hui, tu te reposes ! Et il n'y a pas à discuté, c'est comme ça ! Tu n'as pas à te fatiguer inutilement alors que je peux très bien m'en occuper toute seule ! Et, il faut peut-être aller voir un médecin pour le coup sur la tête... Pour vérifier que ce n'est rien de grave puisque tu as quand même perdu la mémoire...

Il fut plutôt déçu de ne pas pouvoir l'aider à préparer le repas, car il ne voulait pas s'empêcher de faire des choses à cause de blessures, même si cela là n'était pas rien. Il en avait perdu la mémoire se n'était pas bon signe. D'ailleurs, elle lui avait parler d'aller voir un médecin ce qui ne lui tentait pas du tout, il n'aimait pas aller là-bas et n'en voyait pas l'utilité, il arrivait parfaitement à se soigner lui-même, puis il n'y avait jamais eu personne pour vouloir l'aider, même les médecins, autrefois. Pourtant, il ne savait pas trop s'il devait refuser d'y aller cette fois, peut-être qu'elle se sentirait mieux s'il allait en voir un. Il verrait ça plus tard, il n'avait pas besoin d'y aller maintenant. La jeune femme s'était ensuite approcher pour l'embrasser sur le front et il devint à nouveau légèrement rouge en trouvant ça toujours aussi étrange et agréable en même temps. Elle lui dit ensuite un petit "s'il te plait" pour essayer de le convaincre avant de partir vers la cuisine. Il n'allait pas insister et l'inquiéter davantage, surtout s'il se retrouvait à faire un mal l'aise, ce qui était tout à fait possible avec son mal de tête qui commençait à être beaucoup plus fort et son ventre complètement vide. Il décida de rester assit à penser à demain lorsqu'ils iraient à la piscine, il avait bien hâte d'y être et de s'amuser avec elle. Bon il allait devoir apprendre à nager en premier, mais ce n'était pas bien grave. Il espérait aussi que des souvenirs lui reviennent. Le créateur posa doucement sa main tenant la glace sur sa tête pour essayer de faire passer la douleur qui revenait, car elle n'y était plus. Il avait toujours cette affreuse sensation d'oublier des choses très importantes. Il avait l'impression de devoir des excuses à quelqu'un, mais aussi de s'occuper de quelqu'un, mais encore une fois il ignorait à qui et ce que c'était ou quelle était la raison de ses excuses. Peut-être que la jeune femme ne le savait pas non plus et il n'osait pas lui demander. Il laissa échapper un faible soupire avant de s'enfoncer un peu plus dans le canapé en essayant de se souvenir. C'était tout simplement horrible de ne pas se souvenir de chose comme ça et avec tous les efforts il n'arrivait pas à ce rappeler. Il posa une main sur son ventre complètement vide et il décida de se lever quand même pour aller voir Jessica et pouvoir discuter avec elle. Il avait bien envie de dormir, mais s'ils allaient manger bientôt, il devait rester éveiller pour le moment. Le concepteur entra dans la cuisine toujours souriant, en espérant qu'elle ne l'oblige pas à retourner s'asseoir. Pire qu'un gamin qui reste pas tranquille et trop curieux, car il regardait ce qu'elle faisait.

- Qu'est-ce que tu prépares?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu es qui? [Jessica Len]   Jeu 23 Oct - 20:10

Jessica était entrée dans la cuisine pour préparer le repas, elle attrapa rapidement le matériel dont elle avait besoin pour tout cuire ainsi que les ingrédients, elle s'occupait un peu de tout en même temps puisqu'elle pouvait très bien arriver. Elle était également pensive par rapport à tout ce qu'il s'était passé aujourd'hui avec Cherise, elle se sentait toujours aussi triste de le voir ainsi alors qu'il n'avait plus le moindre souvenir sur tout ce qu'ils avaient vécu ensemble. Elle essayait de rester calme et de cacher sa peine pour ne pas l’inquiéter, elle se demandait ce qu'il aurait pu se passer s'il l'avait tout simplement oublié mais en gardant tout le reste, peut-être qu'il l'aurait tout simplement rejeté en ne voulant pas la croire puisqu'il était beaucoup plus froid que maintenant. Elle poussa un faible soupir en bougeant quelque chose pour éviter que tout brûle alors qu'elle tentait de trouver une solution pour qu'il se rappelle de ses souvenirs, elle repensa à la peluche et elle se demandait s'il pouvait se rappeler du parc d'attraction si elle lui racontait comment et pourquoi elle lui avait donné. Elle était rassurée qu'il n'est pas insisté sur certains sujets mais peut-être bien qu'il attendait de manger pour poser d'autres questions, il devait sans doute y réfléchir et essayer de faire le point sur toutes ces informations même si elle ne lui avait pas du tout pour ne pas l'effrayer alors qu'il avait déjà été paniqué en la voyant arriver dans l'appartement. Elle avait décidé de ne pas l'embrasser à part sur la joue ou le front comme elle avait fait, d'éviter de le coller et de ne plus l'appeler Chéri, d'ailleurs elle ne savait toujours pas s'il s'agissait d'une bonne idée de l'appeler ainsi mais elle pouvait lui demander quand la mémoire lui sera revenu.

- Qu'est-ce que tu prépares?

Elle tourna la tête vers lui avant de rigoler doucement, il se comportait toujours ainsi et cela la rassurait étrangement de constater qu'elle ne faisait pas soudainement face à un inconnu totalement différent de la personne qu'elle aimait. La jeune femme lui envoya un torchon propre qui trainait par là avant de lui envoyer dessus en lui demandant gentiment et joyeusement de partir puisqu'il s'agissait d'une petite surprise. Elle voulait surtout qu'il reparte sur le canapé pour se reposer puisqu'il ne devait pas aller très bien, de plus elle ignorait s'il avait mangé ce midi et elle ne comptait pas lui poser la question puisqu'elle était certaine qu'il ne savait pas. Elle avait terminé après quelques temps et elle attrapa rapidement les assiettes après avoir posé précautionneusement les aliments dessus, elle prenait toujours autant de sien pour chaque détail puisqu'elle avait toujours pris cette habitude mais elle avait tendance à faire bien plus attention lorsqu'elle devait préparer la nourriture pour son ami. Elle repartit tout aussi vite de la cuisine pour ramener les couvertes, l'eau et des verres pour boire, elle se dépêcha de s'asseoir avant de lancer un joyeux "Bon appétit". Elle se demandait maintenant s'ils devaient vraiment aller à la piscine alors qu'il avait reçu un coup sur la tête mais elle pouvait très bien la trainer jusqu'au médecin pour en être certain que cela n'était pas gênant. Elle était d'ailleurs assez surprise de constater qu'il n'avait pas riposté mais elle était surtout rassurée par cela puisqu'elle comptait bien ne pas lâcher l'affaire sur cela alors qu'elle était inquiète. Elle commença à attaquer doucement le repas tout en prenant la parole. Pourtant, elle n'avait pas tellement envie de demander cela mais elle était certaine qu'il devait en avoir plusieurs alors autant en finir tout de suite même s'il devait peut-être en garder pour demain.

- Tu as d'autres questions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu es qui? [Jessica Len]   Jeu 23 Oct - 22:16

Cherise était en train d'observer ce que faisait la jeune femme, mais il n'arrivait pas à savoir ce que c'était, alors il releva la tête pour regarder Jessica à la place qui venait de rigoler à ce qu'il venait de demander. Son sourire s'élargit légèrement en voyant sa réaction, ceci ne devait pas être un comportement inconnu pour elle. Il ne devait pas avoir changer tant que ça finalement, du moins c'est ce qu'il espérait, il avait toujours une petite crainte de découvrir des choses horribles qu'il aurait oublier sur son passé et qui pourrait le faire paniquer. Il oublia ça rapidement, car la jeune femme venait de lui lancer un torchon propre qu'il attrapa lorsqu'il fut rendu sur lui. Elle lui lança ensuite joyeusement et gentiment de partir puisqu'il s'agissait d'une surprise. Il jeta à nouveau un rapide coup d'oeil vers les choses qu'elle préparait en souriant toujours autant, il hocha ensuite de la tête en posant le torchon quelque part avant de repartir vers le salon pour la laisser terminer sans la déranger. Le créateur retourna s'asseoir sur le canapé pour reposer sa glace sur sa tête pendant qu'il le pouvait. Il baissa ensuite les yeux vers sa main et il remarqua quelque chose qu'il n'avait pas remarquer jusqu'à maintenant. Une blessure, on aurait dit que quelque chose avait traverser sa main de chaque côté. Il ne se souvenait pas de s'être blesser à la main, c'était peut-être une autre chose qu'il avait oublier? Mais cette blessure avait l'air d'être une blessure par balle, c'était assez étrange, car il n'avait jamais été tirer dessus, pas à son souvenir en tout cas. Il allait peut-être découvrir d'autre marque sur lui qu'il n'avait pas souvenir avoir, c'était assez inquiétant de voir ce genre de blessure et il se demandait encore plus ce qu'il avait pu faire pour que ça arrive là. Il soupira doucement avant de voir Jessica venir porter les assiettes et tous le reste sur la table, il ne resta pas assit là très longtemps. Il se leva du canapé pour aller s'asseoir sur une chaise à la table alors qu'elle prenait place elle aussi en souhaitant " bonne appétit " qu'il retourna joyeusement. Cherise commença à manger aussi lorsqu'elle commença et il trouva ça très délicieux, il n'avait pas l'habitude de manger des bons repas fait maison et surtout préparer par quelqu'un qui l'aimait. Cela le rendait très heureux d'avoir enfin trouver ce genre de lien qu'il avait tant souhaiter.

- Tu as d'autres questions ?

Il se mit à réfléchir quelque instant pour poser des questions, mais en essayant de trouver les meilleurs pour ne pas se retrouver a en poser des tas en même temps. Il devait éviter de la bombarder de question et il devait prendre le temps d'y réfléchir un peu en même temps et peut-être qu'une bonne nuit de sommeil allait l'aider à retrouver des souvenirs grâce à se qu'il savait pour l'instant. Le concepteur continuait de manger en repensant à sa main. Il pouvait peut-être lui poser la question? Mais ce n'était pas certain qu'elle sache ceci. Il repensa ensuite à la bague et ce que ça impliquait. Un mariage, il était pour quand? C'était assez bizarre comme question, car c'était son mariage et il se sentait mal de lui poser ceci, mais c'était quand même assez important. Il réfléchit à une autre question aussi, cela concernait ce qu'elle avait dit au début, il pouvait peut-être lui demander le problème qu'elle avait eu pour venir vivre ici avec lui. Bref, il décida de poser uniquement ses deux questions pour le moment.

- On avait fixer une date pour le mariage? Et c'est quoi ce problème dont tu as parler plus tôt?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu es qui? [Jessica Len]   Jeu 23 Oct - 23:27


- On avait fixer une date pour le mariage? Et c'est quoi ce problème dont tu as parler plus tôt?

Jessica leva doucement les yeux de son assiette pour regarder l'homme quelques secondes sans parler. Maintenant qu'il en parlait, elle venait de réaliser qu'ils n'avaient pas réglé cela, pourtant elle était heureuse de devenir sa femme et elle en avait hâte mais elle avait toujours peur de trop en parler. Elle savait pertinemment qu'il ne voulait pas être père a la base et il ne devait donc pas voir autrefois le mariage comme quelque chose d'important. Elle espérait tout de même que son avis avait bien changé sur ces deux sujets mais il s'agissait bien de l'impression qu'il dégageait puisqu'il lui avait posé quelques questions comme le sexe de l'enfant même si elle n'avait pas réponse à ce sujet. D'ailleurs, elle voulait lui demander s'il voulait voir un médecin pour le connaître ou attendre l'accouchement même si cela allait se passer dans plusieurs mois, elle ne risquait pas d'avoir bientôt une réponse puisqu'elle ne pouvait tout simplement pas parler de cet enfant qu'elle portait alors qu'il risquait de paniquer. Elle secoua doucement la tête avec un "Pas encore" comme simple réponse puisqu'elle ne voyait pas quoi ajouter de plus avec une telle question. La deuxième, en revanche, était beaucoup plus problématique et elle avait peur de croiser ses parents avec Cherise alors qu'il était dans cet état, elle pouvait sans doute tenir tête à son père maintenant mais elle avait beaucoup plus de mal avec sa mère et il ne pouvait peut-être pas la soutenir comme à l'hôtel alors qu'il avait perdu la mémoire et qu'il risquait de leurs parler d'une façon bien différente. Elle poussa un faible soupir avant de réaliser qu'elle s'était perdue dans ses pensées alors qu'elle devait lui répondre. Elle décida de faire au plus simple en espérant qu'il n'aille pas encore plus dans les détails, elle ne pensait pas qu'il allait faire cela de toute façon puisqu'il semblait s'inquiéter pour elle malgré tout et il risquait de comprendre qu'il s'agissait de parties désagréables dans sa vie même si elle était extrêmement imprécise.

- Des problèmes familiaux...

Elle remarqua soudainement qu'elle avait déjà fini son repas, elle avait été assez vite sans même s'en apercevoir mais peut-être qu'elle l'avait fait inconsciemment pour fuir toutes les questions qu'il pouvait poser en mangeant. Elle s'étira doucement en jetant un rapide coup d'oeil vers le sac, elle devait donner cours demain mais elle allait juste fournir une excuse bidon, elle ne devait pas être une professeure très exemplaires pour sécher mais elle avait toujours été ainsi. Elle ne savait pas comment allait faire Cherise mais il devait pouvoir expliquer qu'il ne travaillait pas aujourd'hui sans donner la moindre explication puisqu'il était le patron. Elle oubliait rapidement cela en constatant un nouveau problème alors qu'elle commençait lentement à fatiguer. La jeune femme risquait de le mettre mal à l'aise s'il dormait dans la même pièce, elle pouvait très bien s'allonger d'un certain côté pour lui laisser l'autre comme lorsqu'elle était arrivée chez son ami pour la première fois mais elle préférait de loin lui poser la question. D'ailleurs, elle avait même l'espoir pour qu'il insiste afin de lui céder le lit pour avoir la même discussion, peut-être qu'il pouvait ainsi se rappeler de cela.

- Si tu veux, je peux dormir sur le canapé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu es qui? [Jessica Len]   Ven 24 Oct - 0:40

Cherise attendait tranquillement une réponse en continuant de manger l'excellent repas qu'elle avait préparer et elle lui répondit finalement par un simple "pas encore", mais la deuxième réponse n'arriva pas tout de suite. Elle avait même garder de le silence pendant plusieurs minute, alors qu'il la regardait toujours en prenant quelque bouché. Il se demandait maintenant s'il avait vraiment bien fait de lui poser cette question, déjà que pour les autres qu'il avait poser, elle avait répondu d'une façon assez simple et court, elle n'avait peut-être pas envie de parler de tout ça avec le lui amnésique. Il ne pouvait pas lui en vouloir si c'était le cas et il n'allait pas insister si elle refusait de dire quoi que ce soit ou lui donner une réponse courte. Puis même si c'était imprécis, il pouvait toujours se rappeler de certaine chose quand même, bien que c'était beaucoup plus difficile. D'ailleurs, il avait remarquer qu'elle mangeait quand même assez rapidement, soit elle était fatiguer et elle avait envie de se coucher ou bien qu'elle préférait se dépêcher pour ne plus recevoir de question. Il décida que se serait les dernières qu'il allait lui poser pour éviter de l'embêter avec ça. Elle avait travailler et elle apprenait que son futur mari avait perdu la mémoire ce ne devait pas être facile du tout pour elle, il devait lui laisser le temps et ne pas la brusquer en lui balançant pleins de questions.

- Des problèmes familiaux...

Comme il s'y attendait, il reçu une réponse courte et assez imprécise, mais il allait s'en contenter pour aujourd'hui. Il se mit à penser à ça pour essayer de se souvenir de quelque chose. Elle avait des problèmes avec sa famille, mais quel genre de problème? En y repensant un peu, il avait l'impression d'avoir déjà été impliquer dans quelque chose concernant la jeune femme et ses parents, mais encore une fois c'était toujours flou et ce n'était que des fragments d'un souvenir, il n'allait pas réussir à se souvenir aussi facilement avec une information comme ça, mais bon il pouvait toujours, un autre jour, entrer un peu plus dans le sujet. La jeune femme venait de terminer de manger et il termina rapidement à son tour pour ne pas la faire attendre. Il avait remarquer qu'elle avait jeter un coup d'oeil à son sac, il réalisa qu'elle devait peut-être travailler le lendemain, mais il en était pas sûr et il espérait qu'elle n'allait pas ne pas y aller à cause de lui.

- Si tu veux, je peux dormir sur le canapé...

Il releva la tête vers elle immédiatement en prenant une petite teinte rouge au niveau des joues. Le créateur n'y avait pas penser, mais son appartement contenait une chambre et c'était en quelque sorte tout à fait normal pour un couple qui allait se marier de dormir ensemble. Pourtant il était assez gêner par la situation, bien qu'il ne devrait pas, car ça ne devait pas être la première fois qu'il dormait avec elle, c'était évidant. Il ne souhaitait pas non plus la laisser dormir sur le canapé, c'était tout simplement hors de question. Il pouvait y aller lui, il n'avait pas besoin de lit pour dormir, il avait dormit plus de la moitié de sa vie dehors, ce n'était pas bien grave, mais il avait l'impression que la jeune femme n'allait pas le laisser dormir là et pas uniquement à cause de sa blessure à la tête. Le concepteur avait déjà été dans ce genre de situation, il en était persuadé, mais ne savait plus trop comment ça c'était terminer au final. Il soupira légèrement en se disant qu'il ne perdait rien à proposer que lui dorme sur le canapé. Il gardait toujours un sourire alors qu'il prenait la parole pour lui répondre.

- Non... Je ne peux pas te laisser dormir sur le canapé... Je peux dormir sur le canapé et toi dans la chambre ! Sinon...

Cherise hésita quelque instant avant de continuer à parler, il voulait bien lui proposer de dormir dans le même lit, même si c'était assez gênant pour lui et peut-être n'avait-elle pas envie de dormir avec lui dans cet état? Il ne pensait pas trop que ce soit le cas, car sinon elle n'aurait pas sourit comme elle l'avait fait ou embrasser, même si c'était seulement sur le front. Il finit par se décider à reprendre la parole pour lui proposer, alors qu'il avait toujours les joues rouges.

- On peut dormir dans le même lit, si tu veux... Ça ne me dérange pas et puis c'est normal pour un couple !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu es qui? [Jessica Len]   Ven 24 Oct - 17:40

Jessica attendait toujours la réponse de l'homme en se demandant toujours si reproduire une situation pouvait lui redonner la mémoire, elle avait cette espoir puisqu'elle risquait d'avoir à nouveau cette conversation même si elle ne pouvait plus être mal à l'aise maintenant. Elle attrapa rapidement son verre pour engloutir le fond d'eau qu'il restait encore, elle leva sa main pour cacher sa bouche alors qu'elle baillait doucement, elle avait vraiment du mal à tenir le rythme en se levant systématiquement pour se rendre à son travail alors qu'elle avait pris l'habitude de trouver des excuses pour ne pas s'y rendre même si elle ne faisait rien de toute façon. Il ne devait pas non plus se rappeler de cela puisqu'il lui avait demandé s'ils travaillaient ensemble, elle espérait ne pas avoir trop de problème avec cela puisqu'elle devait joindre le secrétariat du pensionnat pour les prévenir de son absence, en tout cas ses élèves risquaient d'être assez heureux en sachant qu'ils allaient rater des cours. Elle avait bien remarqué les joues rouges de son ami alors qu'elle lui avait proposé cela et il décida de se concentrer sur sa réponse plutôt que de se préoccuper du boulot qu'elle devait rater demain pour aller à la piscine.

- Non... Je ne peux pas te laisser dormir sur le canapé... Je peux dormir sur le canapé et toi dans la chambre ! Sinon...

Elle haussa légèrement un sourcil alors qu'il ne semblait pas avoir terminé de parler sur cela, il devait peut-être hésiter par rapport à cela en se doutant qu'ils avaient déjà dormis dans le même lit. Elle baissa les yeux pour fixer son verre et le faire tourner doucement dans sa main puisqu'elle ne l'avait toujours pas posé sur la table, elle l'abandonna rapidement en remarquant les joues encore plus rouges du créateur alors qu'il voulait sans doute lui proposer une deuxième solution.

- On peut dormir dans le même lit, si tu veux... Ça ne me dérange pas et puis c'est normal pour un couple !

La jeune femme hocha simplement de la tête avant de lui faire remarquer qu'il pouvait aller se reposer tout de suite dans la chambre, elle avait cependant expliqué cela en faisant bien comprendre qu'il n'avait pas le choix puisqu'elle craignait que celui-ci veule l'aider. Elle attrapa rapidement le tout en étant obligée de faire deux allez-retour pour tout ramener dans la cuisine, elle poussa un faible soupir en réalisant qu'elle devait faire la vaisselle alors qu'elle détestait cela. Elle resta assez longtemps pensive par rapport à l'amnésie de l'homme, il devait forcément se rappeler de tout pour éviter quelques problèmes par rapport au jeu et tout ce qui passait dans leurs vies avec les deux enfants et le déménagement. Pourtant, elle ne pouvait pas oublier son sourire et son regard qui laissait paraitre bien plus de joie, elle était perdue dans tout cela en ne sachant pas quoi faire, elle secoua la tête en se disant qu'elle pouvait bien voir demain à la piscine. D'ailleurs, elle espérait que tout allait bien se passer même s'il ne savait pas nager, elle allait lui apprendre mais il ne devait pas avoir de maillot, de toute façon ils pouvaient très bien en acheter un avant. Elle repartit dans le salon pour prendre son sac et sortir son téléphone, elle composa rapidement un numéro avant de prendre la parole d'une voix assez faible pour ne pas se faire entendre par l'homme, elle expliqua assez vite qu'elle devait s'occuper de quelqu'un. Elle se dirigea ensuite dans la salle de bain pour se changer, elle enfila son longue chemise blanche en remarquant qu'elle risquait de le mettre assez mal à l'aise avec une telle tenue, quoique cela était peut-être au même niveau que ses vêtements normaux. Elle rejoignit la chambre en restant assez près de la porte pour voir d'abord sa réaction tout en prenant la parole.

- Tu es sûr ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu es qui? [Jessica Len]   Ven 24 Oct - 18:54

Jessica avait uniquement hocher la tête pour lui répondre avant de lui faire comprendre d'aller ce reposer tout de suite dans la chambre, il avait bien comprit qu'elle ne souhaitait pas qu'il vienne l'aider à débarrasser et faire la table. Cherise n'aimait pas trop la laisser tout faire toute seule, mais bon insister de lui venir en aide n'était pas une très bonne solution non plus. Il laissa échapper un faible soupire alors qu'elle avait déjà commencer à débarrasser la table, il se leva avant de se diriger vers la chambre sans ajouter quelque chose. Une fois à l'intérieur, il alla s'allonger sur le lit pour regarder le plafond tout en réfléchissant. Il était toujours terriblement mal à l'aise, même si elle n'était toujours pas arriver dans la chambre, mais il devait s'habituer à ça, ce n'était pas anormale de dormir avec sa future femme et s'il voulait retrouver des souvenirs c'est pas en restant séparer que ça allait s'arranger. Il décida de se changer pour être un peu plus à l'aise dans ses vêtements, car une chemise pour dormir n'était pas très agréable et puis elle était légèrement tacher de sang. Il enfila un t-shirt noir avant de s'allonger à nouveau sur le lit en faisant bien attention à sa tête pour ne pas se faire mal encore plus que maintenant. Le concepteur entendait que la jeune femme vienne le rejoindre bien qu'il risquait de ne pas tarder à s'endormir s'il restait comme ça trop longtemps. Sa journée semblait avoir été assez épuisante pour être comme ça surtout à cause de la blessure. Il ferma les yeux un instant en essayant de se rappeler de quelque chose qui pourrait lui revenir, mais c'était toujours vide même avec tous les efforts. Pourtant il avait toujours cette impression d'avoir déjà été dans une situation comme celle-ci ou il avait été terriblement mal à l'aise. C'était peut-être déjà arriver à leur première rencontre? Il n'eu pas le temps d'y réfléchir plus longtemps que la voix de Jessica le réveilla et il tourna la tête vers elle.

- Tu es sûr ?

Cherise devint à nouveau rouge en la voyant dans cette tenue, elle portait seulement une chemise blanche. Bon les vêtements normaux étaient aussi assez courts, mais ceci était beaucoup plus léger que ce qu'elle portait avant. Peut-être qu'il aurait mieux fait de dormir sur le canapé au final, il n'était pas tellement habituer et trouvait ça tellement étrange d'avoir une femme dans sa chambre. Il ne savait pas trop s'il arriverait à dormir avec une personne à ses côtés, ce qui était vraiment très stupide à son avis, car c'était sa femme. S'il n'y arrivait vraiment pas, il pouvait toujours partir sur le canapé pendant la nuit, mais elle lui en voudrait peut-être d'être partit comme ça. Il devait arrêter de penser à cette gêne et ne pas fuir comme un lâche à cause d'une chose nouvelle, surtout qu'il avait longtemps souhaiter avoir quelqu'un d'important pour lui. Le créateur se redressa pour être assit pour la regarder avec un sourire toujours un peu timide.

- Oui, ne t'inquiète pas... Et je n'ai pas envie que tu dormes sur le canapé à cause de moi...

Il se retourna ensuite pour retirer ses lentilles de contact, car il ne pouvait pas tellement dormir avec ça et il serait peut-être moins gêner s'il l'a voyait un peu moins bien. Cherise s'allongea pour la troisième fois sur le lit en restant de son côté, car il ne pensait pas avoir le droit de s'approcher et de toute façon il en était beaucoup trop mal à l'aise pour se coller contre elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu es qui? [Jessica Len]   Ven 24 Oct - 20:21

Jessica avait laissé apparaitre un faible sourire amusé en voyant ses joues devenir rouges, elle avait l'impression de se retrouver un peu dans la même situation mais elle n'était pas du tout mal à l'aise contrairement à l'homme, pourtant elle ne lui en voulait pas du tout, ce n'était pas de sa faute s'il avait perdu la mémoire. Elle attendait sa réponse en se demandant de plus en plus si elle ne devait pas partir dans le salon pour dormir, il semblait être assez gêné et elle ne voulait pas tellement l'embêter avec cela. Cependant, elle préférait de loin l'idée de dormir ici, elle se fichait bien de devoir dormir dans un canapé qui était peut-être moins confortable mais elle avait envie de rester avec son ami, il avait peut-être perdu la mémoire mais il restait le même et elle se sentait étrangement heureuse en le sachant prés d'elle. Elle s'approcha doucement alors qu'il s'était redressé en affichant un sourire timide, elle se demandait quand il avait abandonné exactement pour devenir la personne qu'elle avait toujours connu jusqu'à maintenant mais elle chassa rapidement cela alors qu'il prenait la parole.

- Oui, ne t'inquiète pas... Et je n'ai pas envie que tu dormes sur le canapé à cause de moi...


La jeune femme hocha de la tête pendant qu'il enlevait ses lentilles, elle le rejoignit assez vite alors qu'il s'allongeait pour se mettre sous les couvertures bien au chaud tout en remarquant qu'il faisait bien attention pour rester de son côté sans la coller, elle décida de lui faire dos en espérant qu'il soit moins gêné grâce à cela. Elle resta assez pensive alors qu'elle était toujours aussi perdue avec tout ce qu'il avait eu lieu aujourd'hui, pourquoi tout ne pouvait pas être simple ? Elle voulait juste une vie normale mais des problèmes n'arrêtaient pas de s'ajouter pour tout compliqué et rendre cela bien plus difficile. Elle décida de dormir pour y penser plus calmement demain et en souhaitant que la nuit porte réellement conseil, elle bailla une dernière fois pour la convaincre de fermer finalement les yeux et tenter de trouver le sommeil. Elle était assez fatiguée et à moitié endormie, elle ne faisait plus tellement attention et elle se tourna pour être plus proche de son ami, elle était étonnée de voir qu'elle n'était pas proche de lui et elle était trop épuisée pour repenser à son amnésie alors elle posa sa tête sur son épaule en passant un bras autour de lui avant de s'endormir définitivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu es qui? [Jessica Len]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu es qui? [Jessica Len]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avez-vous déjà vu deux blondes dans un magasin ? Maintenant oui... [Jessica Farelly]
» Jessica Marquis ( Fini )
» Souris c'est toi qui est ! || Jessica
» Jessica Jaco tout simplement ! [Validée]
» Jessica Torres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Survival Game :: Les Habitations :: Appartement #1-
Sauter vers: