AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tu seras mon nouveau jouet ! [PV Luc Ozui]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lily Saber
Qui suis-je ?
avatar

Vos Textes : 102

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Tu seras mon nouveau jouet ! [PV Luc Ozui]   Mar 21 Oct - 12:46

Rouge.

Je m'étais levée assez tôt pour pouvoir aller voir les gens qui devaient m'aider pour trouver mes souvenirs, visiblement, ils ont oublié ces crétins. J'aurais bien voulu m'amuser avec eux, mais peut-être que c'est une mauvaise idée. Une fois dans le jeu, j'avais ces habits que j'aimais bien, je ne sais pas trop pourquoi. J'avais tuée quelques zombies, pour passer le temps, jusqu'à que je trouve quelqu'un qui ne respectait pas les règles du jeu. Enfin ! Je devais l'éliminer, je pouvais le tuer de mes propres mains avec mon épée, mais ça serait du gâchis. Je partis chercher un zombie dans les parages, j'en avais trouvée un, je fis en sorte qu'il me suive jusqu'au joueur. Quand il me vit, je pris une expression de panique. Je n'avais plus mon épée, je l'avais cachée. L'homme me visa avec son fusil, je pris une expression plus paniquer, je me décala pour qu'il voit le zombie, il comprit. Je me mis derrière lui, pendant ce temps, il combattait le zombie. Après un moment, l'un d'eux tomba, c'était le zombie. Je sortis de sa cachette mon épée. Il me regarda et me demanda si j'allais bien. Je lui dis que oui, mais que lui non. Et je le tua. J'aurais peut-être du m'amuser un peu plus avec lui. Mais pas ici. Pas dans ce jeu où on risque à tout moment de se faire couper la gorge.

Ma journée se passa dans le jeu. Je n'avais pas beaucoup à faire, carrément rien en faite. Je me dirigea vers une zone sécurisé. Il ne m'avait pas encore donné de boitier qui permet de retourner dans le monde réel. Je crois que c'est par manque de confiance. Une fois de retour, les gens me demandent comment ça était, je leur fis un petit résumé et ensuite je pars. Je voulais aller dans un bar. Histoire de réfléchir un peu plus à mon passé. J'entra dans un bar qui n'était pas très fréquentable, mais bon. Je portais des bottes, jean, un T-shirt noir et une veste en cuir rouge. Ce n'était pas vraiment des vêtements qui mettent en valeur mes formes, mais je voulais réfléchir un peu, je ne sais pas si j'ai l'intention de m'amuser un peu après. Je me dirigea vers le bar, il n'y avait pas beaucoup de monde. Je m'assis sur une chaise haute et fit ma commande. Je regarda autour de moi, un couple s'embrassait et cela me serra le cœur sans que je sache pourquoi. Quand mon verre était enfin devant moi, je le bu à moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londonswar.forumactif.org/
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu seras mon nouveau jouet ! [PV Luc Ozui]   Mar 21 Oct - 15:23

Luc avait vraiment passé une mauvaise journée aujourd'hui, pourtant elle avait commencé normalement et il avait donc passé une nuit blanche pour travailler en lisant des ouvrages traitant de virologie pour marquer toutes les informations importantes, heureusement il n'avait pas encore de cernes sous les yeux à cause de cela. Il n'avait pourtant pas pu passer tout le temps dessus puisqu'il avait été appelé par Cherise, du moins celui-ci avait prévenu Kay puisqu'il n'avait pas de téléphone et qu'il ne comptait pas en avoir alors qu'il détestait une telle machine comme tout les autres d'ailleurs, quoique peut-être un peu moins le casque qui lui permettait d'aller dans le jeu où il pouvait se défouler avec sur des humains pour ensuite s'éclater sur leurs cadavres en les mutilant atrocement. En tout cas, il avait rejoint son ami devant l'hôtel puisqu'il avait parfaitement compris où ils devaient se rejoindre mais tout n'avait pas eu lieu comme la dernière fois. Le créateur avait juste joué avec lui alors qu'il était en colère, d'ailleurs il n'en savait toujours la raison mais il n'avait pas osé lui demander, le tueur avait décidé de se laisser faire alors que cela avait été loin d'être agréable et qu'il avait toujours assez mal à son épaule. Il avait eu peur que celui-ci s'en prenne à quelqu'un d'autre s'il ne pouvait le faire avec lui, il avait préféré ignorer ce qu'il ressentait pour être certain que celui-ci n'ait pas le moindre problème, d'ailleurs il agissait toujours ainsi. Il faisait croire à Kay qu'il l'aimait puisqu'il ne voulait pas le rendre malheureux et il cherchait constamment une solution pour le soigner, il voulait juste voir ses amis heureux et il était prêt à tout pour cela. Il était retourné à l'appartement pour s'enfermer dans sa chambre sans donner la moindre explication au plus jeune mais il n'en n'avait pas le courage pour l'instant et il resta de nombreuses heures allongé sur son lit à réfléchir à la décision qu'il venait de prendre aujourd'hui. Il était ensuite sorti en s'excusant rapidement puisqu'il avait peut-être inquiété son ami et il avait attendu que celui-ci dorme pour fermer la porte à clé afin de ne pas prendre de risque puisqu'il s'agissait tout de même de la première raison de sa présence ici. Il voulait sorti un peu pour acheter du cannabis et fumer un peu, il avait décidé d'éviter cela à l'appartement puisqu'il ne devait pas montrer ce mauvais exemple à l'infecté, même s'il lui en avait proposé une dans le parc, il avait surtout besoin de se défoncer pour oublier tout cela l'espace d'une nuit. Il attrapa son paquet où se trouvait la dernière cigarette survivante et l'alluma rapidement pour la fumer alors qu'il se dirigeait vers un bar, il voulait y trouver un dealer qu'il pouvait très facilement influencer pour avoir ce qu'il voulait gratuitement. Il entra assez vite pour regarder autour de lui pour constater qu'il n'y avait pas beaucoup de personne mais il s'agissait d'une très bonne chose aux yeux du psychopathe puisqu'il craignait d'avoir quelques pulsions meurtrières même si la beuh avait tendance à le rendre bien plus docile. Il trouva la personne qu'il cherchait et celui-ci lui donna sans aucun problème des pétards en tremblotant légèrement, il laissa apparaitre un faible sourire en voyant sa peur et il n'avait pas pu s'empêcher de poser une main sur son épaule pour voir sa réaction de lâche puisqu'il l'avait immédiatement supplié de ne pas le frapper en se refermant sur lui-même. Il ricana doucement avant de s'éloigner de l'homme qui n'était pas tellement amusant puisqu'il n'allait rien faire contre lui, il poussa un soupir en se disant qu'il se trouvait bien dans un monde d'idiot incapable d'affronter la moindre difficulté mais cela il l'avait compris depuis bien longtemps. Il décida de s'installer au bar mais il était bien obligé de se mettre à côté d'une personne à cause du nombre restreint de siège, il examina les hommes et les femmes présentes dans l'établissement, il n'avait pas envie de se mettre à côté d'un groupe d'amis alors qu'il risquait de vouloir les tuer si la drogue ne faisait pas effet tout de suite. Autant se mettre à côté d'une personne toute seule pour éviter cela, il remarqua une femme toute seule et il se mit à côté d'elle sans dire le moindre mot puisqu'il n'avait aucune envie d'engager la moindre conversation. Il baissa d'ailleurs la tête pour bien faire comprendre qu'il ne voulait pas parler, il remarqua que le barman venait de s'avancer vers lui pour expliquer qu'il devait acheter à boire pour rester mais un simplement regard noir arriva à le faire partir tout aussi vite. Il ne comptait pas consommer une telle boisson alors qu'il détestait l'alcool, en tout cas l'homme l'avait parfaitement reconnu et il était plutôt facile de constater qu'il avait peur de Luc vu la façon dont il était parti sans rien ajouter. Il alluma un nouveau pétard avant de prendre une taffe, il remarqua l'absence de cendrier et il s'empressa d'ordonner à l'homme de venir lui en donner un, celui-ci s’exécuta comme un petit chien et il recommença à s'occuper de sa clope avec un léger sourire à cause de la réaction misérable du barman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Saber
Qui suis-je ?
avatar

Vos Textes : 102

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu seras mon nouveau jouet ! [PV Luc Ozui]   Jeu 23 Oct - 20:18

Après quelques minutes de réflexion, à fixer le fond de mon verre moitié plein, quelqu'un entra. Je ne regarda pas la personne qui entra. Je sentis son regard balayer la salle. Tout le monde fait ça de nos jours. Je fis tourner mon verre. Pourquoi les gens qui m'aidaient pour vivre ne m'aider pas à retrouver mes souvenirs ? Ils cachent quelque chose ? Quelque chose que j'aurais vu ? Demain, je vais demander, j'en ai assez de continuer de vivre sans rien savoir de ma vie passée. Je n'avais qu'un seul fragment, c'était quelque chose, mais j'aurais aimé en avoir plus. Quand j'essayais de voir se souvenir, je voyais un homme, dont je ne voyais pas son visage et je suis dans un parc. Il me demande mon prénom et je lui réponds en riant. Cette voix me rendait joyeuse, pourquoi ? Qui est-il pour moi ? Où est-il ? J'aimerais tant savoir ...

Ces moments de réflexion me semblait une éternité, un homme s'assit à côté de moi, en baissant la tête. Il ne voulait pas parler. Tant mieux, car moi non plus. Le barman vint vers l'homme qui s'était assit à côté de moi, lui disant que s'il voulait rester, il allait devoir payé un verre. Je vis le regard qu'il lança au barman, un regard noir, il partit à l'autre bout du bar. Qui était-il ? Il m'intrigue ... Il s'alluma un pétard et remarqua qu'il y avait pas de cendrier, il cria au barman de lui en apporter un, il se plia à la volonté du jeune homme. Tel un serviteur au service de son suzerain. Bizarre que je pense à ça ...

Je vida mon verre d'un trait et je demanda au barman de me servir un autre verre, une fois ça de fais, je lui souffla à l'oreille.

- Vous avez peur de ce jeune homme ?

- Bien sûr ! C'est Luc Ozui ! Le criminel ! Ne me dite pas que vous l'avez jamais vu ! Je secoua la tête, il me regarda surprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londonswar.forumactif.org/
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu seras mon nouveau jouet ! [PV Luc Ozui]   Jeu 23 Oct - 23:59

Luc restait toujours pensif au niveau de ses problèmes mais il était principalement concentré sur Cherise, il ne pouvait pas oublier ce qu'il s'était passé aujourd'hui. Il avait besoin de se détendre pour ne plus y penser ainsi qu'au jeune homme qu'il devait faire semblant d'aimer pour ne pas le rendre triste. Il prit une taffe en gardant quelques secondes la fumé dans sa bouche avant de l'ouvrir légèrement pour la laisser s'échapper avant de faire un geste rapide pour chasser les cendres au bout de son pétard. Il voulait juste être défoncé et il commençait doucement à l'être puisqu'il avait eu le temps de s'en griller plusieurs en étant assez vite pour se retrouver dans cet état. De toute façon, il risquait pas de faire grand chose alors qu'il était plus docile ainsi, quoique il était toujours capable de menacer et de lancer des regards noirs mais il ne pouvait pas avoir la moindre pensée morbide. Il jeta un rapide coup en direction de la jeune femme à ses côtés, elle devait sans doute commander un autre verre et il se demandait bien comment elle pouvait boire une telle boisson, il détestait réellement l'alcool et n'en buvait que très rarement, lorsqu'il voulait fêter quelque chose tout seul ou lorsque quelqu'un lui servait un verre pour ne pas paraître faible. Il fronça légèrement les sourcils alors qu'il voyait bien du coin de l'oeil qu'elle murmurait quelques mots à l'oreille du barman, il n'avait pas pu entendre sa question mais il savait parfaitement lire sur ses lèvres, en même temps il se contentait souvent de simplement observer les autres personnes l'entourant, de toute façon il aurait très bien pu deviner la question grâce à la réponse puisqu'il n'était pas du tout discret.

- Bien sûr ! C'est Luc Ozui ! Le criminel ! Ne me dite pas que vous l'avez jamais vu !

Le tueur poussa un faible soupir en remarquant qu'il était complètement stupide, cela n'était pas tellement étonnant qu'elle ne connaisse pas son visage puisqu'ils avaient juste dévoilé son identité sans la moindre photo pour les médias. Seulement, des criminels et certaines personnes en rapport de loin ou de prêt avec l'illégalité avaient déjà pu le rencontrer sans mourir. Il était donc plus que normal qu'elle n'ait jamais vu, il se demandait en revanche si elle était simplement une gentille petite civile respectant les lois. En tout cas, elle avait peut-être entendu parler de ses exploits et maintenant il devait vérifier qu'elle ne risquait pas de le dénoncer à la police, il pouvait très bien la tuer autrement même s'il voulait éviter d'attirer trop l'attention sur lui. Il lança un regard noir encore plus terrible en direction de l'homme qui compris immédiatement son erreur avant de partir rapidement par peur de mourir puisqu'il dégageait bien l'impression de vouloir lui sauter dessus pour le tuer. Il poussa un faible soupir avant de regarder l'inconnue, il n'était pas tellement d'humeur aujourd'hui et la drogue commençait à faire effet, il ne se rendait pas totalement compte des risques, si bien qu'il prit la parole mais pas pour lui faire comprendre qu'elle avait pas intérêt à le trahir.

- Ça doit te faire bizarre de savoir que tu es à côté d'un tueur ? T'as envie de faire quoi ? Fuir ? Je suis curieux de savoir ! Peut-être que tu es différente de tout ces lâches !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Saber
Qui suis-je ?
avatar

Vos Textes : 102

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu seras mon nouveau jouet ! [PV Luc Ozui]   Ven 24 Oct - 14:07

Le barman avait parlé un peu trop fort, maintenant, le tueur allait me parler et je n'étais pas trop d'humeur. J'étais en colère contre ces gens. Le jeune homme regarda le barman, un regard plus terrible que le précédent, le barman partit à l'autre bout une nouvelle fois.

- Ça doit te faire bizarre de savoir que tu es à côté d'un tueur ? T'as envie de faire quoi ? Fuir ? Je suis curieux de savoir ! Peut-être que tu es différente de tout ces lâches !

Je le regarda et rit. Je ne pensais pas que j'allais rire alors que j'étais de mauvaise humeur, mais là ! Ce tueur est vraiment idiot. Cela me fait ni chaud, ni froid, car tout le monde peut tuer quelqu'un, même si on a peur, on le peut. Tout le monde à la tête d'un tueur, même si on a un visage angélique ou démoniaque. Si je voulais m'enfuir, je tremblerais et je l'aurais fait depuis une belle lurette. Et nous sommes tous différents. Je me calma et bu une nouvelle gorgée de mon verre, je tenais l'alcool, je ne sais pas jusqu'à où je peux le tenir, mais je ne vais pas tenter ça. Je posa mon verre bruyamment, personne c'était retourné, il y avait trop de bruit même si on était peu. Je tourna sur ma chaise haute pour être face à lui, un coude posé sur le comptoirs du bar et l'autre sur mes jambes croisées.

- Si ça me fait bizarre de savoir que je suis à côté d'un tueur ? Non, car tout le monde à la tête d'un tueur même si on a la face d'un ange ou d'un démon. Tout le monde peut tuer même si on n'a pas les tripes. Je n'ai pas envie de fuir, car je ne ferais que fuir l'inévitable, enfin, il faut déjà que t'es envie de me tuer et je n'ai pas vraiment peur.

C'est vrai, je n'avais vraiment pas peur de la mort, mais alors, je regretterais une chose : c'est que je suis morte sans savoir ma vie passée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londonswar.forumactif.org/
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu seras mon nouveau jouet ! [PV Luc Ozui]   Ven 24 Oct - 21:27

- Si ça me fait bizarre de savoir que je suis à côté d'un tueur ? Non, car tout le monde à la tête d'un tueur même si on a la face d'un ange ou d'un démon. Tout le monde peut tuer même si on n'a pas les tripes. Je n'ai pas envie de fuir, car je ne ferais que fuir l'inévitable, enfin, il faut déjà que t'es envie de me tuer et je n'ai pas vraiment peur.

Luc resta silencieux quelques secondes en fixant la jeune femme qui lui faisait face maintenant qu'elle avait tourné sa chaise, il la regardait pour être certain qu'elle ne mentait pas mais aucun geste ou regard ne la trahissait. Il éclata de rire en remarquant qu'il faisait face à une personne amusante, il avait l'impression d'en rencontrer de plus en plus maintenant mais cela était loin de lui déplaire. Il était assez amusé de trouver quelqu'un ne craignant pas la mort alors que la plupart des être humains étaient des sombres lâches qui fuyaient devant toutes les difficultés. Il resta assez pensif en l'observant, elle ne semblait pas tellement sortir de l'ordinaire mais il savait depuis bien longtemps qu'il ne devait jamais se fier aux apparences. Il était assez d'accord avec lui lorsqu'elle disait que tout le monde pouvait tuer, l'instinct de survie pouvait très bien reprendre le dessus dans certaines situations mais il comptait bien empêcher ses amis de devenir des meurtriers tout comme lui, il voulait au contraire leurs apporter une vie normale même si cela impliquait de partir. Il poussa un faible soupir en se rappelant cela mais cela n'avait fait que lui traverser rapidement l'esprit alors qu'il reprenait une taffe et que la drogue faisait de plus en plus d'effet sur son corps et surtout son esprit. Il était toujours légèrement de mauvaise humeur par rapport à ce qu'il s'était passé avec Cherise mais il était heureusement tombé sur une personne intéressante pour lui faire oublier tout ses petits problèmes. Il laissa apparaitre un large sourire avant d'aboyer sur le barman, celui-ci était revenu encore plus vite en abandonnant quelques clients qui n’hésitèrent pas à lancer quelques plaintes par rapport à cela. Il lui demanda ironiquement s'il devait payer quelque chose et le pauvre homme s'empressa de secouer négativement de la tête en bredouillant toujours quelques excuses alors qu'il puait la peur, il jeta un rapide coup d'oeil vers l'inconnue et il décida de poser la même question en citant ses dépenses puisqu'elle avait commandé un verre et peut-être d'autres avant son arrivé. Le barman se dépêcha de répondre qu'elle n'avait pas non plus à verser de l'argent pour cela et il se leva rapidement avant de lui dire sèchement de dégager alors qu'il restait immobile comme un pique en attendant sagement les ordres, il lui donnait de plus l'impression d'être simplement un chien et ce comportement l'amusait et l’écœurait en même temps. Il posa son regard sur la jeune femme en envisageant les différentes possibilités, il pouvait trouver une place autre part ou partir pour fumer et se défoncer ailleurs, quoique il l'était déjà un peu, il pouvait également rentrer sagement à l'appartement mais il n'avait pas tellement envie de faire cela alors qu'il risquait de retrouver un Kay réveillé alors qu'il devait faire semblant de l'aimer. Il songeait à une dernière possibilité bien plus amusante pour le moment, il voulait vérifier les paroles qu'il venait d'entendre et il prit une décision, il attrapa soudainement le bras de cette dernière pour la trainer de forcer derrière lui, il la serrait juste assez fort pour qu'elle ne puisse pas s’échapper et il pouvait très bien resserrer son éteinte s'il le devait. Il l'avait amené dans une chambre puisqu'il connaissait leurs existences, en même temps elles étaient assez souvent occupées par des personnes peu fréquentables et il s'en était parfois servi lorsqu'il n'avait pas d'autre endroit où dormir. En tout cas, il n'avait pas d'idées très perverses derrière la tête en venant ici, il était loin d'en avoir d'ailleurs et il n'était pas comme ça de toute façon. Il voulait juste s'assurer qu'elle lui avait dit la vérité, il la plaqua violemment contre la porte qu'il avait fermé tout aussi brutalement, il voulait la menacer un peu et il ne comptait pas être plus doux sous prétexte qu'il faisait face à une femme. Il avait également saisi son scalpel qui était dissimulé sous sa manche pour plaquer l'arme sous le cou de sa cible, il s'était également approché d'elle pour bloquer la plupart de ses mouvements, il appuya légèrement dessus pour lui faire comprendre qu'il avait sa vie dans ses mains mais cela sans la blesser puisqu'il ne voulait pas aller trop loin alors qu'il était censé ne pas attirer l'attention.

- Tu n'as pas du tout peur de la mort ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Saber
Qui suis-je ?
avatar

Vos Textes : 102

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu seras mon nouveau jouet ! [PV Luc Ozui]   Dim 26 Oct - 16:57

Après ma réponse, le tueur resta silencieux pendant quelques secondes tout en me fixant, je savais qu'il essayait de voir si je mentais ou non. Je ne mentais pas. Il éclata de rire, je fronça les sourcils. J'aimerais bien savoir pourquoi. Cela m'énervais au plus au point quand j'ignorais. Après qu'il c'était calmé, il me regarda, l'air pensif. Un sou pour vos pensées. Je souris, j'aurais bien voulu le dire, mais je me retiens. Il poussa un faible soupir, je l'étudia pour en savoir plus sur lui. On peut apprendre beaucoup de choses sur les personnes, en observant leur comportement et autre, mais il faut toujours se méfier aux apparences. Il se reprit une taffe de son pétard, je n'en prends pas, je ne peux pas savoir de quelle drogue il s'agit. Il sourit avant de crier sur le barman qui revint immédiatement en abandonnant des clients qui jura dans leur barbe au comportement du barman. Une fois devant le tueur, ce dernier lui demanda avec ironie s'il devait payé quelque chose, il lui répondit directement par un secouement négatif de la tête en bredouillant des choses, des excuses surement. Il avait peur. Luc lui demanda si je devais payée en citant mes dépenses de mes verres payés. Il lui dit non, je n'avais donc pas besoin de payé. Je savais une chose, le tueur aller vouloir me parler. Tandis que le jeune homme se leva de son siège, je fis de même, le barman resta sur place, droit comme un piquet, le tueur lui cria de dégager, il ne se fit pas prier. Régner dans la peur ... Les Humains se plie en deux et exécute les ordres de quelqu'un s'ils ont peur de lui. Luc posa son regard sur moi, je le regarda aussi. Après un moment de réflexion pour lui, il me prit soudainement le bras pour me traîner de force derrière lui, je me mis au même pas que lui. Il me serrait assez fort pour évité que je m'enfuis. Après un moment de chemin, j'étais arrivé devant la porte d'une chambre. Il voulait s'amuser ? Je pourrais peut-être faire ça, me changer les idées. Après être entré et que la porte soit fermé, il me plaqua violemment contre la porte, le choque me coupa le souffle. Je mis quelques secondes à retrouver la vue qui c'était brouiller et à une respiration normale, il s'était approché de moi, me bloquant contre la porte. J'avais maintenant un scalpel pointer sur le cou et il l'appuya légèrement dessus pour surement me faire comprendre que ma vie était entre ses mains.

- Tu n'as pas du tout peur de la mort ?

- Plus rien me retient dans ce monde. Appart une chose, mais je crois que je pourrais la finir en étant un fantôme.

Une phrase me vint, de Léonardo Da Vinci " Je pensais que j'apprenais à vivre, j'apprenais seulement à mourir. ". Il avait raison.

Noir.

Ses yeux se colora en dorée. Son visage devint neutre, son regard vide, perdu au loin, sans vie. Elle regarda le jeune homme qui était collé à elle ensuite, son bras qui tenait le scalpel qui était collé contre son cou. Elle regarda le jeune homme, elle ne sentait pas la douleur. Lily réussit à dégager un de ses bras pour venir frapper avec ce bras libre le bras qui tenait le scalpel au niveau du creux du coude. Trois fois pour que la main lâche de scalpel. Une de ses jambes était libre, un coup de pied dans le ventre, pour qu'il se plie en deux. Enfin libre, ses deux mains vint se poser sur les épaules du tueur et le jeter sur le lit.

Rouge.

Mes yeux se colora en vert. Je me jeta avec la grâce d'un félin sur Luc. Ma jambe gauche bloquer les deux jambes du tueur à l'horizontale. Mes mains tenaient les bras du jeune homme au niveau des biceps, ma jambe droite était plaquée contre le torse du jeune homme, mon genou près de sa gorge, je le regarda droit dans les yeux.

- Mais si je devais mourir ce soir, je voudrais goûter une dernière fois aux plaisirs de la chair avec mon assassin, et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://londonswar.forumactif.org/
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Tu seras mon nouveau jouet ! [PV Luc Ozui]   Dim 26 Oct - 18:58

- Plus rien me retient dans ce monde. Appart une chose, mais je crois que je pourrais la finir en étant un fantôme.

Luc laissa apparaitre un faible sourire en l'écoutant, il avait bien la confirmation qu'elle se fichait éperdument de la mort tout comme lui, pourtant il risquait d'avoir des regrets maintenant puisqu'il avait des amis et qu'il voulait d'abord réglé leurs problèmes. Il était assez curieux de connaitre cet élément qui pouvait retenir la jeune femme dans ce monde, il décida de réfléchir d'abord aux différentes possibilités avant de poser la question. D'ailleurs, elle pouvait très bien ne pas lui répondre mais il était sans doute capable de la menacer sans aller trop loin à cause de toute la drogue qu'il avait pris. Il sortit brusquement de ses pensées alors que ses yeux venaient brusquement de changer de couleur, il était assez surpris et trop défoncé pour se défendre alors qu'elle venait de le frapper trois fois au bras pour lui faire lâcher l'arme, il laissa échapper le scalpel mais plus par envie de savoir ce qu'elle était capable de faire qu'à cause de la douleur. Il voulait se rendre compte si elle était forte en plus d'être amusante et il n'y avait pas de mille façon de le constater, de toute façon il était habitué à la douleur même s'il avait plus l'habitude de l'infliger maintenant. Il avait même laissé apparaitre un faible sourire amusé, mais cela était peut-être également du aux pétards qu'il avait fumé, il ne put tout de même retenir une légère grimace à cause du coup de pied dans le ventre. Elle avait l'habitude de se battre puisqu'elle savait exactement ou frapper, il était capable de remarquer cela même en étant défoncé, l'observation était son principal atout et il pouvait s'en servir n'important, quoique il réalisait que cela était plus compliqué lorsqu'il était réellement énervé comme lorsqu'il y avait un souci avec ses amis. En tout cas, il était calme aujourd'hui et il ne risquait pas de l'attaquer alors qu'il était incapable de la blesser vraiment, peut-être qu'il risquait de changer d'avis par la suite cependant. Il se retrouva projeter sur le lit et il tenta de se redresser rapidement même s'il voulait juste lui poser des questions afin de mieux comprendre cette personne tout à fait intéressante puisqu'il était certain d'une chose sur elle : schizophrène. Il s'agissait sans doute d'une des choses les plus fascinantes à ses yeux, peut-être puisqu'il l'était également, il était certain de cela après avoir vu son changement total d'attitude et il pouvait très facilement le remarquer chez quelqu'un. Combien avait-elle de personnalité ? Une seule savait se battre ainsi ? Des centaines de questions se bousculaient dans son esprit et il devait absolument avoir les réponses, il était tout simplement impatient et il était heureux de constater qu'elle ne prenait pas la fuite. Elle ne lui avait pas laissé le temps de faire quoi que ce soit qu'elle s'était jetée sur lui pour le bloquer entièrement, il ne pouvait pas bouger ses bras ou ses jambes et il s'en fichait éperdument pour le moment, il affichait simplement un étrange sourire amusé alors qu'il tentait de trouver une première information à demander. Il ne remarquait pas tellement la position de la jeune femme avec tout ce qui lui traversait la tête en ce moment, il venait de tomber sur une personne terriblement amusante et il pensait cela impossible dans le monde réel.

- Mais si je devais mourir ce soir, je voudrais goûter une dernière fois aux plaisirs de la chair avec mon assassin, et vous ?


Le tueur cligna plusieurs fois des yeux avant de prendre une violente teinte rouge vif, il réalisait enfin la proximité de l'inconnue et il était assez gêné par cela, il tourna brusquement la tête pour ne plus la voir et fixer plutôt la porte avec une puissante envie de fuir. Il l'oublia tout aussi rapidement alors qu'il remarquait qu'il ne connaissait même pas son nom, il devait avoir cette information avant de partir pour la retrouver par la suite. Il prit une profonde inspiration afin de la regarder droit dans les yeux mais il ne pouvait pas s'empêcher de rougir bêtement maintenant, il ne savait pas ce qu'il pouvait sortir pour échapper à cette situation et il tenta tout ce qu'il arrivait à trouver mais cela ne risquait pas d'être bien intelligent alors qu'il était affreusement mal à l'aise.

- Je... Je crois que c'est pas une bonne idée... Et... Et puis... Si je dois te tuer alors j'ai le droit de décider de ce qu'on fait non ? De toute façon, je veux plus ! A... Alors fais... Fais pas ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu seras mon nouveau jouet ! [PV Luc Ozui]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu seras mon nouveau jouet ! [PV Luc Ozui]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je vous présente mon nouveau jouet
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» le nouveau gouvernement
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport
» nouveau supplement-non officiel?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Survival Game :: Les Bars-
Sauter vers: