AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 En quête de fourchette en plastique [jessica]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre Trager

avatar

Vos Textes : 147

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: En quête de fourchette en plastique [jessica]   Dim 19 Oct - 16:14

Dans la cafétéria du pensionnat un homme était bailloné et attaché à une chaise en face de lui Trager aiguisait un couteau de boucher l'air concentré , l'homme le regardait avec angoisse , tout ceci ne pouvait que mal se terminer...

Une fois que son couteau lui parut suffisamment affûté Trager alluma la gazinière avant de commencer à y chauffer le couteau à rouge.

- Alors nous disions donc... monsieur fouille le pensionnat armé et accompagné , mais monsieur ne possède aucune planque ou ses potes se planquent avec les armes et la nourriture...

Il rigola tout en regardant la lame qui devenait de plus en plus rouge

- J'ai été un pillard dans le temps et je sais pas pourquoi... un fealing...

Il planta rageusement le couteau dans la main de l'homme lui arrachant un râle étouffé et répandant une odeur de chair rôtie dans la pièce
Il sortis l'arme de la main de l'homme et la remis à chauffer , il lui ôta le bâillon pour le réinterroger

- Ou est ce que tes potes se planquent ? Est ce qu'ils ont des flingues ? Combien ils sont ?

Il encouragea l'autre à parler en approchant lentement le couteau de son oeil , la chaleur dégagée par le couteau fit verser une larme à l'homme...

- On à pas de planque je t'ai dit , je te jure putain !

Trager s’apprêtait à enfoncer doucement le couteau dans l'oeil , les gens avait tendance à devenir loquace quand on introduisait un objet brûlant dans leur organisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: En quête de fourchette en plastique [jessica]   Dim 19 Oct - 17:01

Jessica était entré rapidement dans le jeu en ayant immédiatement le réflexe de vérifier que Cherise n'était pas là, elle l'avait déjà croisé une fois et cela lui avait amplement suffit puisqu'il n'avait pas été des plus sympathiques avec elle alors qu'il la voyait comme une ennemie. En même temps, elle avait piraté le système pour garder les avantages de Maître du Jeu et elle était invisible sur toutes les cartes, de plus il n'avait pas pu la reconnaître à cause de son imperméable. Elle ne voulait plus jamais le croiser ici alors qu'il était aussi effrayant et elle voulait uniquement garder les souvenirs joyeux avec lui lorsqu'il était gentil avec elle. La jeune femme ne pouvait pas oublier pour autant son objectif : détruire le jeu, elle voulait avoir une vie normale et elle était prête à tout pour y parvenir. En En attendant, elle comptait bien aider les joueurs et les suivants, elle avait justement remarqué qu'un humain se trouvait bien trop proche d'un rôdeur assez particulier. Elle avait rapidement rejoint le pensionnat, elle pouvait se déplacer assez vite grâce à la machine ou même avec son pistolet-grappin. Elle arriva dans une pièce et attrapa immédiatement son TMP accroché à sa taille sous le long vêtement pour tirer sur le couteau et l'envoyer plus loin. Elle s'interposa entre les deux personnes pour menacer le zombie avec l'arme avant de passer derrière la chaise pour le détacher et ordonner à l'homme de partir tout en fixant le monstre en restant silencieuse et en laissant sa capuche sur sa tête pour dissimuler son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Trager

avatar

Vos Textes : 147

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: En quête de fourchette en plastique [jessica]   Dim 19 Oct - 22:30

Alors qu'il allait planter son couteau dans l’œil de l'homme Trager entendit un coup de feu et son couteau s'envola une silhouette en imperméable apparu alors le braquant avec un pistolet mitrailleur de gangsta qui le fit rire intérieurement , sous l'imperméable il crut distinguer une femme , celle ci libéra sa prise qui bredouilla un remerciement de victime avant de s’enfuir... Tout ça pour rien , Trager était très déçu.

Alors que la femme le braquait toujours et que son ancien interlocuteur s'enfuyait il lui montra son doigt préféré et lui grogna

- Je vais te retrouver enculé et je vais te faire regretter d’être sortis de ta mère

Il se tourna ensuite vers son pseudo nazgul/gangsta en imper et souris , ces saloperie de pistolet mitrailleur avait la gâchette tellement sensible il aurait tôt fait de se faire perforer en cas de mouvement brusque , il leva les mains en signe de paix tout en grimaçant un sourire sarcastique

- Salut capuche , tranquille ? Tu compte me trouer avec ton agrafeuse ou alors j'ai encore une chance de bouffer de la chair humaine une dernière fois ?

Il était en grand danger , la façon qu'elle avait eu de faire voler son couteau avec une arme aussi célèbrement imprécise lui montrait bien qu'il risquait de mourir avant de s'en rendre compte , il fallait qu'il l'amadoue ou qu'il l'a tue avant qu'elle ai l'idée de presser la détente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: En quête de fourchette en plastique [jessica]   Lun 20 Oct - 20:02

Elle fixait toujours le zombie alors qu'elle entendait l'homme la remerciait mais elle ne pouvait pas se déconcentrer pour le moment, elle poussa un faible soupir devant la réaction du monstre qui avait levé un de ses doigts en direction de sa victime, elle ne pouvait pas s’empêcher de trouver ce geste grossier puisqu'elle restait assez polie sauf lors de certaines situations extrêmement rares puisqu'elle préférait de loin être ironique ou jouer avec les mots pour provoquer une personne plutôt que de l'insulter. Peut-être bien que sa mère lui avait appris quelques principes vraiment utiles même si elle était lin de l'admettre à cause de la peur que ses parents avaient ancré en elle pour pouvoir la manipuler à leurs guises. Elle oublia rapidement ce grand problème chez elle pour observer la créature mais surtout se rappelait tout ce qu'elle savait de lui pour prendre une décision puisqu'elle pouvait assez facilement le tuer avec son TMP.

- Je vais te retrouver enculé et je vais te faire regretter d’être sortis de ta mère

La jeune femme laissa échapper un nouveau soupir à cause de la phrase mais elle risquait de paraitre très stupide à lui faire remarquer son impolitesse alors elle garda le silence, de toute façon elle pensait ne pas avoir le droit de dire quoi que ce soit sur son comportement puisqu'il ne devait pas avoir la meilleure des vies. Elle savait parfaitement qu'il était un ancien joueur mais qui était resté coincé dans le jeu après avoir été mordu par un zombie, pourtant il avait gardé sa conscience et pouvait toujours parler, il état assez étrange par cela et elle se crispa très légèrement sur son arme en se demandant s'il n'y avait pas un moyen de le soigner. Elle ne pouvait pas s'empêcher d'être perplexe devant son comportement, il martyrisait des humains alors qu'il devait savoir qu'il en était un autrefois alors pourquoi agissait-il ainsi ?

- Salut capuche , tranquille ? Tu compte me trouer avec ton agrafeuse ou alors j'ai encore une chance de bouffer de la chair humaine une dernière fois ?


L'ancien MJ hésita quelques secondes mais elle baissa son arme doucement sans le quitter des yeux, elle ne savait pas du tout s'il s'agissait d'une bonne idée puisqu'il venait de lui donner la confirmation qu'il mangeait les autres humains mais elle n'avait pas envie de partir rapidement pour ne plus le croiser alors qu'elle était venue ici pour aider les autres même si elle faisait peut-être cela pour se racheter. Elle enleva rapidement sa capuche en espérant gagner un minimum sa confiance en révélant son visage, de toute façon elle savait que Cherise n'était pas dans les parages et elle ne pensait pas que le rôdeur puisse connaitre le créateur du jeu. Elle voulait mieux comprendre cette situation et toute celle dans lesquelles il avait pu se trouver alors elle lança une question en ignorant s'il voulait bien lui répondre ou non.

- Pourquoi tu fais ça ? Tu n'es pas comme les autres zombies alors pourquoi tu as décidé d'agir comme eux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Trager

avatar

Vos Textes : 147

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: En quête de fourchette en plastique [jessica]   Lun 20 Oct - 23:35

Contre toutes attente la femme baissa son arme et releva sa capuche révélant son visage... Cette réaction le déstabilisa un instant , il n'avait pas du tout prévu ça et il ne sut pas trop comment réagir...
Sa mine déconfite se transforma quand elle lui posa sa question

- Pourquoi tu fais ça ? Tu n'es pas comme les autres zombies alors pourquoi tu as décidé d'agir comme eux ?

La scène de torture qui s'était profilée tout à l'heure l'avait laissé hilare , cette phrase acheva de le faire rire

- "Choisis"

Il éclata d'un rire gras et rauque avant de se reprendre et de baisser ses mains qui était restée levée

- On m'a pas des masses laissé le choix , je mange quand j'ai faim comme tout le monde... J'essaye juste de rendre le monde meilleur pour les gens comme moi

Souriant à l'idée qu'il serait sans doutes déjà mort si son interlocutrice avait été n'importe qui d'autre il éclata carrément de rire en se rendant compte d'a quel point il avait été stupide de faire son interrogatoire ici sans surveiller l'entrée

- Et toi alors ? T'es comme les autres gens sains , pourquoi tu te comporte pas comme eux ? Comme qui dirait que toi aussi t'es une chaussette dans un tiroir à caleçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: En quête de fourchette en plastique [jessica]   Mar 21 Oct - 11:18

- "Choisis"

Jessica l'observait toujours alors qu'il éclatait de rire, sa question était sans doute idiote puisqu'il devait avoir les mêmes besoins que les autres zombies alors qu'il avait gardé sa conscience et qu'il pouvait toujours parfaitement bien parler. Elle se demandait ce qu'il se passait si un rôdeur ne se nourrissait plus, peut-être bien qu'il mourrait et elle ne pouvait donc pas essayer de le changer. De toute façon, elle pouvait très bien faire erreur sur cela même si elle ne voyait pas d'autre possibilité pour le moment, elle décida d'attendre son explication plutôt que de prendre immédiatement la parole. Elle ne bougea pas d'un pouce alors qu'il baissait les mains, elle vérifia rapidement la distance entre eux avec un rapide coup d'oeil mais elle voulait surtout savoir si elle avait le temps de sortir rapidement si elle prenait un compte la lenteur de la créature. Elle avait conscience qu'elle ne pouvait pas tirer sur lui, elle était toujours incapable de blesser mortellement un humain et elle préférait de loin les assommer et elle pensait faire de même avec lui si cela était réellement nécessaire, pourtant il était bien un zombie et elle n'avait pas tellement eu de mal à les abattre même si elle ressentait à chaque fois un petit point au cœur, en tout cas elle ne pouvait pas non plus s'en prendre à celui-ci qui était plus spécial que les autres.

- On m'a pas des masses laissé le choix , je mange quand j'ai faim comme tout le monde... J'essaye juste de rendre le monde meilleur pour les gens comme moi

La jeune femme acquiesça en silence comme pour lui dire qu'elle avait compris, elle se demandait s'il acceptait cela aussi facilement qu'il en parlait, il pouvait tuer et manger des humains sans ressentir la moindre peine ? Elle avait du mal à croire mais peut-être bien qu'elle pensait ainsi puisqu'il était faible, du moins elle se considérait comme telle puisqu'elle ne pouvait même pas défendre sa propre vie ou celle de son ami si cela impliquait de tuer une personne. Elle commençait à se poser de plus en plus de question sur les rôdeurs alors qu'elle n'y avait pas tellement pensé pour plutôt se concentrer sur les survivants et les joueurs, elle les abattait sans prendre en compte qu'ils pouvaient avoir encore une toute petite partie d’humain en eux. Elle secoua doucement la tête pour oublier cela puisqu'elle risquait d'être incapable de s'en prendre aux monstres si elle commençait à y penser sérieusement. Elle fut assez surprise de de le voir rire encore une fois, elle ne savait pas à quoi était du cette réaction, peut-être bien qu'il avait quelques uns de ses "amis" qui étaient dans les parages mais elle n'entendait aucun bruit aux alentours alors qu'ils étaient assez bruyants et elle ne pouvait pas le quitter des yeux à cause du risque qu'il la morde. Et puis, sa propre phrase pouvait être l'objet de son hilarité ou alors il avait remarqué un autre détail amusant à ses yeux.

- Et toi alors ? T'es comme les autres gens sains , pourquoi tu te comporte pas comme eux ? Comme qui dirait que toi aussi t'es une chaussette dans un tiroir à caleçon.

Jessica resta pensive quelques seconde en réfléchissant pour trouver quoi répondre, elle ne pouvait pas tout simplement lui expliquer qu'elle était totalement incapable de lui tirer directement dessus alors qu'il pouvait la considérer comme une cible parfaite. D'ailleurs, il était assez étrange de ne pas l'avoir immédiatement attaqué alors qu'elle avait baissé son arme, peut-être bien qu'il ne voulait pas prendre un risque inutile avec tout les autres humains qu'il pouvait manger. Elle savait pertinemment que les autres joueurs et les survivants pouvaient avoir des réactions bien différentes mais peut-être bien qu'aucun ne pouvait agir comme elle à cause des informations qu'elle avait sur le jeu et ses avantages comme la machine. Elle décida de lui répondre en espérant qu'il ne pense pas qu'elle mente ou quoi que ce soit d'autre puisqu’elle avait mis un peu de temps avant de prendre la parole.

- Tu dis ça parce que je ne t'ai pas tué ? Je n'ai aucune raison de le faire alors que tu n'as pas essayé de m'attaquer...

Elle ne pouvait pas oublier les questions qu'elle se posait, l'ancien MJ se doutait qu'elle ne pouvait pas l'aider puisqu'il n'y avait pas de moyen de le soigner à sa connaissance et elle ne pouvait pas faire sortir un zombie, même si elle avait largement les compétences pour forcer le système et faire sortir n'importe qui de l'extérieur. Elle ne savait pas s'il s'agissait d'une bonne idée et elle resta hésitante quelques secondes avant de se lancer en espérant ne pas dire n'importe quoi.

- Tu n'es pas triste d'être devenu un rôdeur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Trager

avatar

Vos Textes : 147

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: En quête de fourchette en plastique [jessica]   Mar 21 Oct - 14:45

- Tu dis ça parce que je ne t'ai pas tué ? Je n'ai aucune raison de le faire alors que tu n'as pas essayé de m'attaquer...

C'était relativement logique mais il n'avait pas trop l'habitude qu'on lui applique ce genre de raisonnement , l'idée de lui vomir sa bile dans les yeux pour l'aveugler avant de lui arracher le visage lui traversa l'esprit mais il l'en chassa , il savait de moins en moins bien quelle marche suivre avec elle ... D'un coté elle avait aidé son "ami" à sortir de sa jolie chaise et elle représenterait surement une gène à l'avenir si elle continuait à aider les survivants comme ça mais d'un autre coté il n'avait pas faim et elle venait de l'épargner

Elle le sortis de sa  réflexion avec une autre question

- Tu n'es pas triste d'être devenu un rôdeur ?

Cette question il se l'a posait tout les jours depuis qu'il avait été mordu et il n'avait jamais trouvé la réponse , malgré tout il répondit

- Regarde moi , je part en morceau , j'aurais jamais de copine , jamais de boulot , je vais mourir comme ça , loin de ma famille après avoir vu mourir tout mes potes devant moi et en sachant que je vivrais jamais rien de ce que j'aurais pu vivre


Il n'avait aucune tristesse dans la voix et il parlait comme si il racontait ses vacances , il n'arrivait pas à se débarrasser de l'idée qu'il venait encore d'échapper à la mort et cela le faisait beaucoup rire...

- Des jours je suis complètement déprime , d'autre je suis juste vénère , d'autre fois j'en ai simplement rien à foutre , je me démerde avec ce que j'ai . Ce monde de merde c'est le mien maintenant

Il réalisa trop tard que si la fille était un pnj il perdait son temps à lui dire ça car elle n'y comprendrait rien mais il s'en foutait complètement...

- Pourquoi tu me demande ça ? Et pourquoi je te répond d’abord ?

Il profita cependant de cette occasion de discuter avec quelqu'un qui sortait peut être encore dehors pour lui demander :

- ça se passe comment dehors ? Irl quoi , ça à du pas mal changer depuis que j'en suis partis...

Il ris nerveusement

- Ma mère va être dans une de ses rage si je rentre , j'espère qu'elle va bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: En quête de fourchette en plastique [jessica]   Mar 21 Oct - 16:57

- Regarde moi , je part en morceau , j'aurais jamais de copine , jamais de boulot , je vais mourir comme ça , loin de ma famille après avoir vu mourir tout mes potes devant moi et en sachant que je vivrais jamais rien de ce que j'aurais pu vivre

Jessica n'avait pas pu cacher sa peine en l'écoutant parler ainsi, elle baissa misérablement les yeux en se disant que le jeu avait brisé sa vie et qu'elle ne pouvait sans doute rien faire pour l'aider puisqu'il était devenu un zombie, même s'il y avait un vaccin, il se pouvait très bien que cela le tuer à cause de l'état de son corps. Elle savait pertinemment que tout cela était la faute de Cherise mais elle ne pouvait pas lui dire tout simplement d'arrêter puisqu'elle avait conscience que cela était impossible pour lui et puis elle venait de réaliser qu'elle risquait de tuer les personnes dans le jeu en le détruisant, pourtant elle n'avait pas tellement d'idée à ce niveau mais elle avait pensé trouver tout de même un moyen de déconnecter tout les joueurs mais elle ignorait si elle pouvait faire de même avec les survivants puisqu'ils étaient dans le jeu depuis dix ans. En tout cas, elle n'avait pas tellement réfléchi sur le cas des zombies et elle risquait bien de tous les tuer si elle parvenait à mettre son plan à exécution, elle avait maintenant un doute et elle était perdue sans savoir quoi faire désormais par rapport à ce problème. Peut-être qu'il n'était pas le seul à pouvoir parler, elle n'y avait pas fait attention puisqu'elle n'avait jamais lu les dossiers traitant des différents PNJs même si elle accordait plus d'importance maintenant qu'elle connaissait la vérité et qu'elle voulait les aider. Elle avait su très rapidement qu'il était légèrement spéciale grâce à une indication à côté du nom de celui-ci sur la carte mais elle ne pouvait jamais connaitre la raison exacte puisqu'il s'agissait d'un ancien joueur, désormais elle savait cela et elle se sentait étrangement coupable. Sans doute à cause de tout ce qu'il avait dit, d'ailleurs elle était toujours assez surprise de l'entendre parler sans la moindre tristesse, il avait peut-être accepter son sort.

- Des jours je suis complètement déprime , d'autre je suis juste vénère , d'autre fois j'en ai simplement rien à foutre , je me démerde avec ce que j'ai . Ce monde de merde c'est le mien maintenant


Elle rangea son arme sans penser aux risques qu'elle prenait puisqu'il pouvait toujours l'attaquer mais elle pouvait fuir assez rapidement s'il l'attaquait, de toute façon il ne pensait pas qu'il allait faire cela alors qu'il ne devait pas souvent tomber sur des humains n'ayant pas le réflexe de lui tirer immédiatement dessus puisqu'il était un zombie. Elle se doutait qu'il devait évoquer le monde réel où il n'y avait pas le moindre monstre, elle serra doucement les poings en réalisant qu'elle allait tranquillement y retourner plus tard en appuyant sur quelques boutons de sa machine alors qu'il était bloqué ici, sauf si quelqu'un forçait le système pour le faire sortir mais elle ne pouvait pas faire cela à cause du risque qu'il morde quelqu'un et il était plutôt facile de comprendre qu'il n'était pas normal à cause de son physique. Elle secoua doucement la tête pour chasser définitivement cette idée puisqu'elle avait peur de craquer bêtement, ce qui était d'ailleurs sans doute possible puisqu'elle était sincèrement attristée par l’histoire du rôdeur.

- Pourquoi tu me demande ça ? Et pourquoi je te répond d’abord ?

Jessica haussa les épaules sans trop savoir quoi répondre à la première question puisque la deuxième ne devait pas tellement lui être destiné, elle voulait juste savoir mais elle se rendait compte qu'il s'agissait d'une erreur puisqu'elle se sentait assez mal maintenant et elle avait peut-être réveillé quelques souvenirs douloureux puisqu'une morsure et une transformation ne devaient pas du tout être agréables. Elle resta totalement silencieuse en ignorant quel sujet évoquer devant cette créature, ce n'était pas avec lui qu'elle pouvait parler gastronomie même si elle adorait cuisiner.

- ça se passe comment dehors ? Irl quoi , ça à du pas mal changer depuis que j'en suis partis...

L'ancien MJ ne savait toujours pas quoi répondre face à cela, elle ne se tenait pas du tout au courant de l'actualité sauf lorsqu'il s'agissait de livres, films ou jeux vidéos, elle n'aimait pas tellement les informations alors qu'il parlait juste des problèmes dans le monde pour bien rappeler qu'il était pourri et elle ne voulait pas le voir d'une façon aussi négative. Elle lui répondit simplement que tout était pareille sans en être totalement certaine mais elle ne voyait pas ce qu'elle pouvait dire d'autre sur cela. Elle avait gardé la tête baissée pour la relever doucement en l’entendant rire, elle se demandait pourquoi il commençait soudainement à se marrer ainsi mais peut-être bien qu'il le faisait assez souvent avant de prendre la parole puisqu'il devait avoir pensé à quelque chose.

- Ma mère va être dans une de ses rage si je rentre , j'espère qu'elle va bien

Jessica avait presque pris la parole pour se retenir de justesse alors qu'elle allait lui dire qu'il pouvait très bien la voir au moins une dernière fois s'il le voulait, elle n'avait pas le droit de faire cela alors qu'il pouvait mordre quelqu'un. Pourtant, elle ne pouvait pas rester insensible face à cela, peut-être bien qu'il était proche de sa mère, c'était sans doute pour cette raison qu'il pensait à elle dans cette situation. Elle n'avait pas tellement de mal à comprendre cela même si elle était loin d'être proche de ses parents, elle voulait plutôt qu'ils sortent de sa vie puisqu'ils ne faisaient que la rendre malheureuses. Elle oublia rapidement cela pour se concentrer sur le zombie puisqu'elle venait d'avoir une idée par rapport à cela, elle n'hésita pas un instant avant de prendre la parole pour lui expliquer.

- Je peux me renseigner sur ta mère pour revenir te dire comment elle va... Enfin si tu veux... Je peux même lui transmettre un message...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Trager

avatar

Vos Textes : 147

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: En quête de fourchette en plastique [jessica]   Mar 21 Oct - 17:42

Sa proposition le surpris un peu mais il répondit rapidement , il avait déjà réfléchis à cette possibilité , il avait beaucoup réfléchis pendant les millier d'heure de temps libre qu'il avait eu sur le jeu

- Nan , je préfère pas savoir ce que devient ma mère , je veut pas de mauvaise nouvelle ici. Je veut pas non plus qu'ils sachent ce qui m'arrive , ils doivent croire que je suis dans le coma depuis plusieurs année ou ce genre de connerie et je préfère ça , s'ils voyait ce que je suis devenu ils apprécieraient sans doutes pas des masses , c'est pas le genre de projets qu'ils avaient pour moi je pense

Sa dernière remarque le fit ricaner légèrement , il s'assis sur la gazinière car ses jambes fatiguait.

- Remarque je me demande comment je suis encore en vie , on à du me foutre à l’hôpital pour me faire bouffer par des tuyau ou ce genre de saloperie , ils doivent bien se marrer quand ils voient que je me trou tout seul... Ça doit être salement glauque à voir du dehors...

Il se demandait comment le jeu existait encore si d'autre gens était comme lui dans le coma avec leur casque sur les oreille et des trous qui apparaissent mystérieusement sur le corps alors qu'ils se font buter à l'intérieur , personne ne devait savoir comment fermer le jeu sans tuer tout ses occupants... et c'était sans doute mieux pour ses affaires , il était chez lui à présent et on ne l'en sortirait pas comme ça

- Merci d'avoir proposé , j'apprécie. C'est pas tout les jours que je vois des gens comme toi , tu sais tout ce bordel à propos de sauver les gens , respecter la vie d'autrui , bla bla bla.

Il lui sourit , il avait beau avoir refusé sa proposition celle ci venait de la classer dans sa petite liste mentale "ne pas tuer"

- Et donc t'es quoi au juste ? t'as bien une histoire toi aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: En quête de fourchette en plastique [jessica]   Mar 21 Oct - 21:26

- Nan , je préfère pas savoir ce que devient ma mère , je veut pas de mauvaise nouvelle ici. Je veut pas non plus qu'ils sachent ce qui m'arrive , ils doivent croire que je suis dans le coma depuis plusieurs année ou ce genre de connerie et je préfère ça , s'ils voyait ce que je suis devenu ils apprécieraient sans doutes pas des masses , c'est pas le genre de projets qu'ils avaient pour moi je pense

Jessica hocha simplement de la tête en écoutant sa réponse, elle pouvait comprendre sa décision puisqu'il ne devait pas du tout avoir envie d'apprendre que sa mère n'allait pas bien ou que sa famille avait des problèmes, quoique cela pouvait très bien ne pas être le cas mais elle ne comptait pas insister sur cela. Elle se doutait en effet que les joueurs étaient présents depuis très longtemps ici devaient être dans le comas mais elle ne savait pas tellement pour les zombies, peut-être bien qu'il était mort dans le monde réel ou alors il était extrêmement faible. Elle pouvait sans doute s'informer à ce sujet mais elle avait toujours peur de ce qu'elle pouvait découvrir, de toute façon elle connaissait son identité et elle pouvait facilement pirater le système des hôpitaux pour voir s'il avait un tel patient. De toute façon, elle n'avait pas le courage de faire cela puisqu'elle craignait de voir l'état de son corps ou pire de croiser une personne venant lui rendre visite, elle se demandait comment elle pouvait réagir si elle tombait sur un proche d'une des nombreuses victimes du jeu et elle se réconforta rapidement en réalisant qu'il n'y avait aucune chance que cela arrive un jour. Elle serra doucement les poings en repensant sans cesse que ce monde virtuel avait du brisé bien des vies que ce soit au niveau des joueurs ou des survivants mais elle ne pouvait pas tous les aider, surtout lorsqu'il s'agissait de rôdeur puisqu'il était coincé ici à jamais. Elle se demandait de plus en plus si elle devait détruire le jeu puisqu'elle risquait de les condamner, elle décida de trouver plutôt une autre solution comme bloquer l’accès ou tout simplement annuler la programmation entrainant la mort réel des personnes, elle réalisa soudainement cette possibilité en se disant qu'il y avait peut-être cette solution mais elle devait y réfléchir très sérieusement puisqu'elle était bien moins risquée pour tout le monde. Elle continuait d'y penser avec un grand espoir mais elle en fut soudainement extirpé alors qu'il reprenait la parole.

- Remarque je me demande comment je suis encore en vie , on à du me foutre à l’hôpital pour me faire bouffer par des tuyau ou ce genre de saloperie , ils doivent bien se marrer quand ils voient que je me trou tout seul... Ça doit être salement glauque à voir du dehors...


La jeune femme la regarda à nouveau avec un air triste, elle n'osait pas tellement imaginer cette scène mais il ne devait pas être le seul dans cette situation, il y avait sans doute d'autres rôdeurs ou même des infectés dans le même état que lui. Elle se doutait que tout le monde pouvait se retrouver soudainement dans cet état à cause d'une morsure ou tout simplement en ignorant comment sortir du jeu puisqu'ils pouvaient juste utiliser les zones sécurisées pour la plupart. Elle se demandait si son ami pouvait être un jour dans le même état s'il ne faisait pas suffisamment attention, elle secoua doucement la tête pour chasser rapidement cette pensée puisqu’elle était assez désagréable et puisqu'elle s'en voulait de tout suite se faire du souci pour l'homme alors qu'elle faisait face à une personne devant supporter tout cela.

- Merci d'avoir proposé , j'apprécie. C'est pas tout les jours que je vois des gens comme toi , tu sais tout ce bordel à propos de sauver les gens , respecter la vie d'autrui , bla bla bla.

Elle haussa encore une fois des épaules, elle n'avait pas tellement croiser des survivants alors elle ne pouvait pas savoir comment ils pouvaient réagir, en même temps elle avait d'abord été MJ et elle n'avait pas le droit d'entrer en contact avec les PNJs, pourtant elle n'avait pas obéi à cet ordre et elle en avait aidé un même si elle n'était pas assez naïve pour croire qu'ils essayaient tous de s'entraider. Les joueurs devaient surtout attaquer tout ce qu'ils croisaient sans savoir qu'ils tuaient réellement des personnes, quoique certains devaient aider les survivants en croyant faire face à des lignes de codes ou faire équipes entre eux. Pourtant, elle aidait sans doute les autres pour se racheter d'avoir ôté la vie à des personne sans s'en rendre compte, d'ailleurs elle ne s'en était toujours pas remis même si elle ne voulait pas du tout évoquer ce sujet avec le créateur par peur qu'il comprenne quoi que ce soit à propos de cela.

- Et donc t'es quoi au juste ? t'as bien une histoire toi aussi


Jessica décida de s'asseoir maintenant puisqu'elle en avait marre de rester toujours debout pour parler, elle attrapa rapidement la chaise pour la tirer et se laisser tomber dessus en bougeant légèrement son imperméable. Elle portait les même vêtements qu'elle avait autrefois en dessous de ce long habit, quoique elle avait une façon différente de se vêtir dans le monde réel puisqu’elle portait généralement des choses bien plus courtes. Elle resta encore une fois pensif quelques secondes pour trouver quoi répondre sans dévoiler des informations beaucoup trop gênantes, cela étai déjà plus facile avec lui puisqu'il ne croyait pas être dans le véritable monde mais elle ne pouvait pas lui balancer qu'elle connaissait très bien le créateur et qu'elle voulait obtenir un moyen de cesser tout les sacrifices inutiles se passant ici.

- Juste une idiot essayant de racheter ses fautes... J'ai tué des personnes sans m'en rendre compte et maintenant je veux juste aider ceux que je croise ici... J'ai pas grand chose à dire... Désolée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Trager

avatar

Vos Textes : 147

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: En quête de fourchette en plastique [jessica]   Mar 21 Oct - 22:00

- Juste une idiote essayant de racheter ses fautes... J'ai tué des personnes sans m'en rendre compte et maintenant je veux juste aider ceux que je croise ici... J'ai pas grand chose à dire... Désolée...

Il ris légèrement en l'entendant parler

- On peut pas racheter ses fautes , tu perd ton temps

Il lui fit un grand sourire et poursuivis en faisant d'ample mouvement avec ses bras pour se rendre plus convaincant

- Si tu avait pas tué ces gens , ils serait mort quand même , si tu avait tiré tout à l'heure alors je serait mort , chaque jour je vois la mort en face une bonne quinzaine de fois , on est tous condamnés à y passer un jour ou l'autre alors arrête de te prendre la tête pour ce que tu fait , ta vie va être courte , tu sera morte avant de t'en rendre compte alors oublie pas ceux que tu as tué , garde les en mémoire et ose les regarder en riant parce que t'es vivante là ou ils sont mort

Il sortis un fond de bouteille d'eau de sa veste et l'avala , elle était chaude et croupis mais il ne le sentis même pas , il aimait bien parler et il ne le faisait pas assez souvent , la plupart des gens refusait même de s'approcher de lui et même maintenant qu'il parlait à quelqu'un cette conversation était assez étrange

- Ce qui me fait penser que moi les gens j'ai plus ou moins tendance à leur pourrir la vie plutôt qu'a les aider , j'ai jamais cesser de foutre le bordel même après m’être rendu compte que les gens mourrait en vrai , ce qui fait que pour le bien commun , je peut que te conseiller de me tuer viteuf , t'aura sans doutes pas une aussi bonne occasion tout de suite

Ça n'avait pas trop de sens de lui dire de but en blanc qu'il tuait les gens qu'elle essayait désespérément de sauver mais enfin il voulait qu'elle sache à quoi s'en tenir avant de poursuivre cette conversation , son discours ridicule sur l'inutilité des remords et la santé de sa propre mère risquait de ne pas les occuper éternellement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: En quête de fourchette en plastique [jessica]   Mar 21 Oct - 23:16


- On peut pas racheter ses fautes , tu perd ton temps

Jessica se crispa légèrement en l'écoutant, elle ne pouvait pas s'empêcher d'être triste de le voir lui balancer cela aussi directement. Pourtant, elle agissait sans doute agi dans ce but, elle réalisait bien qu'elle était égoïste et qu'elle se préoccupait peut-être avant d'elle en aidant les autres mais elle ne pouvait pas arrêter. Elle avait constamment ce besoin de sa rattraper puisqu'il était plus que trop tard pour s'excuser d'avoir tué des personnes, cependant sa peine était sincère lorsqu'elle se sentait mal en écoutant l'histoire d'un joueur ou d'un survivant et même d'un rôdeur aujourd'hui. Elle repensait à l'humain qu'elle avait aidé ici, peut-être bien qu'il avait déjà filé très loin, peut-être qu'il attendait en étant caché quelque part ou peut-être même qu'il avait été attrapé par un zombie. Elle décida de vérifier plus tard sur sa carte puisqu'elle ne pouvait pas l'utiliser devant le rôdeur, il risquait de comprendre qu'elle n'était pas une simple joueuse même s'il savait qu'elle avait connaissance de la vérité sur le jeu, elle voulait éviter de lui montrer pleinement qu'elle avait soit piraté le jeu ou qu'elle travaillait pour l'entreprise. Elle se demandait comment il pouvait réagir d'ailleurs face à cette information, il devait sans doute haïr le créateur de cet endroit puisqu'il était en partie responsable de son état. Elle oublia rapidement cela en se disant qu'il n'y avait aucune chance qu'il tombe un jour sur Cherise. Elle haussa légèrement un sourcil en se demandant pourquoi il sourait ainsi, elle avait d'abord eu peur de recevoir une leçon de morale mais elle ne pensait plus qu'il puisse s'agit de cela maintenant.

- Si tu avait pas tué ces gens , ils serait mort quand même , si tu avait tiré tout à l'heure alors je serait mort , chaque jour je vois la mort en face une bonne quinzaine de fois , on est tous condamnés à y passer un jour ou l'autre alors arrête de te prendre la tête pour ce que tu fait , ta vie va être courte , tu sera morte avant de t'en rendre compte alors oublie pas ceux que tu as tué , garde les en mémoire et ose les regarder en riant parce que t'es vivante là ou ils sont mort


Elle resta assez surprise devant ses paroles, elle avait beaucoup de mal à tout saisir puisqu'elle ne pouvait pas s'empêcher de trouver cette façon de penser assez particulière et étrange. Elle n'avait jamais vu la situation sous cette angle même si elle se doutait des risques qu'elle prenait et qu'elle avait même cru mourir un jour, d'ailleurs elle l'aurait été à de nombreuses reprises si elle avait été seul à ses moments. Elle était de plus en plus en position de danger puisqu'elle voulait aider les autres en étant au coeur de l'action alors qu'autrefois elle venait surtout pour faire des siestes et les rares fois où il décidait de travailler pour ne pas se faire repérer, elle avait toujours abattu simplement un survivant de loin avec son fusil sniper puisqu'il s'agissait de la partie la plus importante des Maîtres du Jeu avec la surveillance des joueurs. Elle ne pensait pas en être capable puisqu'elle avait toujours considéré le meurtre comme le crime le plus horrible et le plus impardonnable, pourtant elle était incapable d'en vouloir à Cherise qui avait volontairement ôter la vie à de nombreuses personnes alors qu'elle se tordait l'esprit à cause de ce qu'elle avait commis dans la plus totale ignorance. Elle hocha doucement de la tête pour le remercier puisqu'il lui avait presque remonté le moral en parlant ainsi.

- Ce qui me fait penser que moi les gens j'ai plus ou moins tendance à leur pourrir la vie plutôt qu'a les aider , j'ai jamais cesser de foutre le bordel même après m’être rendu compte que les gens mourrait en vrai , ce qui fait que pour le bien commun , je peut que te conseiller de me tuer viteuf , t'aura sans doutes pas une aussi bonne occasion tout de suite

Elle le fixa quelques secondes avant de pousser un faible soupir, elle avait parfaitement compris qu'il était censé être son ennemi puisqu'il attaquait les humains alors qu'elle voulait leurs sauver la vie. Elle le trouvait un peu idiot de prendre le risque de se faire tuer puisqu'elle pouvait très facilement reprendre son arme afin de lui tirer dessus, peut-être bien qu'il avait déjà remarqué qu'elle en était incapable ou peut-être qu'il voulait la tester. Elle regarda ailleurs pour se perdre quelques instants dans ses pensées, elle devait sans doute le tuer pour être certaine qu'il ne s'en prenait plus aux joueurs et aux survivants, d'ailleurs il pouvait très bien être encore plus dangereux puisqu'il était plus intelligent et qu'il savait toujours parler mais elle ne pouvait pas se résoudre à cela. Elle en était toujours aussi incapable malgré les risques qu'elle prenait et peut-être les vies qu'elle condamnait puisqu'il ne risquait pas de changer, elle ne comptait même pas essayer de faire cela alors qu'il pouvait très bien mourir de faim, quoique elle n'en n'était pas certaine et elle n'avait aucune envie de savoir puisqu'il s'agissait tsimplement d'une information inutile pour le moment.

- Je sais... Tu vas tuer et manger encore et encore des personnes mais... Mais je ne peux pas te tuer aussi facilement... Tu as toujours une conscience humaine et je suppose que tu dois être autant en colère en voyant d'autres zombies mourir que moi en voyant un humain mourir... En plus, tu m'as bien expliqué que tu n'avais pas tellement le choix alors je ne pense pas avoir le droit de te tuer... Au final, les humains et les rôdeurs tuent pour la même raison... Survivre... Ce n'est pas un crime... En tout cas, il faut mieux éviter de parler ainsi, tu ne crois pas ? Tu risques de tomber un jour sur une personne n'hésitant pas une seule seconde avant de te tirer dessus... Alors, meurs pas bêtement...

Elle tourna la tête pour le regarder à nouveau, elle voulait bien lui poser une question dont la réponse était plus difficile à obtenir, quoique pas pour les PNJs puisqu'elle devait lire les dossiers mais elle n'en n'avait ni la patience ni le courage et elle ne pouvait pas obtenir très facilement de telles informations lorsqu'il s'agissait de joueur.

- Tu as déjà trouvé d'autre zombie comme toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Trager

avatar

Vos Textes : 147

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: En quête de fourchette en plastique [jessica]   Jeu 23 Oct - 0:49

- Je sais... Tu vas tuer et manger encore et encore des personnes mais... Mais je ne peux pas te tuer aussi facilement... Tu as toujours une conscience humaine et je suppose que tu dois être autant en colère en voyant d'autres zombies mourir que moi en voyant un humain mourir... En plus, tu m'as bien expliqué que tu n'avais pas tellement le choix alors je ne pense pas avoir le droit de te tuer... Au final, les humains et les rôdeurs tuent pour la même raison... Survivre... Ce n'est pas un crime... En tout cas, il faut mieux éviter de parler ainsi, tu ne crois pas ? Tu risques de tomber un jour sur une personne n'hésitant pas une seule seconde avant de te tirer dessus... Alors, meurs pas bêtement...

Il ris en l'entendant prononcer ces phrases , elle était loin de la réalité , il n'avait tué que bien peu d'humain pour se nourrir si on comptait en pourcentage... Il en avait tué beaucoup plus dans un but de pillage , d'infestation ou simplement de mettre le merdier... Il n'avait aucune considération pour les zombies normaux , elle semblait croire que les zombies était une race à part entière ce qui n'avait guère de sens pour lui. Il se sentait proche des rôdeurs et des infectés qui possédait toujours leur conscience mais les autres n'était pour lui guère plus que des animaux dont il se servait pour tuer ce qui gênait ses plans.

Il préférait cependant que la femme ait cette image de lui plutôt que la vraie , cela lui faciliterait sans doutes la tache à l'avenir. La dernière phrase de son long paquet manqua de le faire exploser de rire , elle était presque condescendante à son égard et il trouvait cela très drôle étant donné qu'il avait presque tout vu , il avait parlé a tout les types de personnes et le nombre qui lui avait tiré dessus sans hésité était énorme , son corps bousillé en attestait assez bien mais visiblement son interlocutrice le prenait pour un débutant malgré tout

- Tu as déjà trouvé d'autre zombie comme toi ?


- Ouais plusieurs fois

Il réfléchis un moment , devait il développer toutes les rencontre qu'il avait eu avec des gens comme lui ? ce  n'était sans doutes pas nécessaire et puis de toutes façon elle n'en aurait sans doutes pas grand chose à fiche

- Je sais pas trop comment ça marche cette connerie , j'ai fait pas mal de test en faisant des injections à des infectés et à des gens sain mais je suis jamais arrivé à savoir quand le type reste conscient et quand il perd  la raison , pareil pour les mutations , certains deviennent vachement forts alors que d'autre pourrissent vivant quoi , pour un simple jeu c'est vachement bien géré

Il ricana un moment ensuite puis sourit de nouveau à la femme , ses première phrase avait fait sa journée

- T'es pas commune toi bordel , j'ai vu plus de zombies qui parlent que de gens comme toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: En quête de fourchette en plastique [jessica]   Jeu 23 Oct - 12:43

- Ouais plusieurs fois

Jessica était assez surprise puisqu'elle s'attendait plutôt à une réponse du genre "Très rarement", elle ne pensait pas que des zombies ayant toujours une conscience humaine étaient nombreux et elle avait peur d'en avoir tué quelques uns sans faire exprès. Elle chassa rapidement cette pensée en essayant de se convaincre qu'elle devait éliminer les rôdeurs qui l'attaquaient même s'ils faisaient parties de ce groupe mais elle ne savait que trop bien que cela était totalement impossible pour elle. La jeune femme continuait d'attendre sans prendre la parole en pensant qu'il allait continué dans cette voix puisqu'elle voulait connaitre au moins leurs noms pour éviter de les tuer bêtement, les identités étaient inscrites sur sa carte mais il fallait être un PNJ ou un ancien joueur présent depuis assez longtemps pour qu'elle est ce petit marqueur signalent qu'ils étaient spéciales mais cela pouvait également désigner qu'ils étaient plus forts ou plus rapides alors elle risquait d'avoir du mal et de prendre des risques en se basant uniquement cette information. Elle espérait donc qu'il lui fournisse cela même si elle craignait d'insister encore après, il pouvait peut-être trouver cela étrange et se demander si elle n'essayait d'obtenir ce qu'elle voulait avant de le tuer, pourtant elle ne pouvait certainement pas avoir ce genre de plan mais elle avait compris qu'il était facile de douter d'une personne dans ce monde.

- Je sais pas trop comment ça marche cette connerie , j'ai fait pas mal de test en faisant des injections à des infectés et à des gens sain mais je suis jamais arrivé à savoir quand le type reste conscient et quand il perd la raison , pareil pour les mutations , certains deviennent vachement forts alors que d'autre pourrissent vivant quoi , pour un simple jeu c'est vachement bien géré

L'ancien MJ n'était pas tellement heureuse d'apprendre qu'il utilisait des humains pour faire des tests mais elle n'allait pas faire le moindre commentaire puisqu'elle avait lu dans certains dossiers que des zombies étaient utilisé également comme sujet d'expérience alors elle ne pensait pas en avoir le droit. Elle avait même rencontré l'une d'entre elle pour savoir si elle pouvait lui donner des ordres comme les scientifiques ou le créateur, elle voulait connaitre toutes les cartes qu'elle avait dans sa main avant de tenter quoi que ce soit contre le jeu. Elle pouvait peut-être se renseigner sur cela, elle n'avait pas tellement fouillé à ce niveau, peut-être par peur d'y découvrir des détails peu agréables. En tout cas, elle ne pensait pas que tout rapporter au rôdeur était une très bonne idée, du moins si elle trouvait quelque chose puisqu'elle pouvait très bien ne rien avoir sur cela, certains dossiers devaient sans doute être plus sécurisés que d'autres et peut-être même que les seules informations à ce sujet étaient dans le jeu et donc plus difficile d'accès. Les scientifiques devaient sans doute obéir uniquement au concepteur mais elle pouvait essayer de leurs faire croire qu'elle était envoyée par celui-ci pour avoir ce qu'elle désirait.

- T'es pas commune toi bordel , j'ai vu plus de zombies qui parlent que de gens comme toi


Elle ne voyait pas tellement pourquoi il disait cela peut-être à cause de sa façon de parler ou à cause de l'absence de ce réflexe poussant les personne à tirer systématiquement en voyant un zombie. Elle n'avait aucune envie de changer même si elle devait découvrir d'autres secrets ou mensonges de Cherise puisqu'elle était certaine qu'il ne lui avait pas tout dit sur le jeu ou même sur sa vie. Pourtant, elle ne comptait pas lui poser la moindre question puisqu'elle ne voulait plus jamais parler de ce monde virtuel avec lui et elle préférait le laisser lui raconter son passé seulement s'il le voulait. Elle ignorait s'il attendait une réponse par rapport à cela alors elle laissa échapper simplement une petit phrase en espérant qu'il ne creuse pas de ce côté-là puisqu'elle ne voulait pas commencer à expliquer sa vie à qui que ce soit.

- Tout le monde est différent...

Elle décida de changer brusquement de sujet pour mettre toutes les chances de son côté et également parler de ce qu'il l’intéressait principalement malgré le risque, elle devait connaitre cette information puisqu'elle n'avait pas envie de perdre son temps à chercher dans tout les dossiers pour trouver les PNJs dans cet état alors qu'elle pouvait rapidement les trouver en connaissant le nom et elle n'avait pas tellement de moyen de savoir cela sur les anciens joueurs, sauf si elle cherchait tout les infectés et les rôdeurs avec le symbole signalant qu'ils étaient spéciales pour ensuite aller tranquillement discuter avec eux pour savoir quel sont leurs particularités.

- Tu peux me donner le nom des personnes comme toi ? C'est pour que j'évite de les attaquer sans savoir qu'ils ont toujours une conscience humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Trager

avatar

Vos Textes : 147

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: En quête de fourchette en plastique [jessica]   Jeu 23 Oct - 14:01

- Tout le monde est différent...

Il n'était pas de cet avis , les gens était facilement classifiable , il l'avait constaté souvent et il continuait de le faire chaque jour. Les groupes de personnes était différente les un des autres mais la grosse majorité des gens pouvait être rangés dans un groupe ou un autre

- Tu peux me donner le nom des personnes comme toi ? C'est pour que j'évite de les attaquer sans savoir qu'ils ont toujours une conscience humaine.

Il la regarda un moment , la question était tombée trop brutalement et avait réveillé sa paranoia , pourquoi voulait elle les détails des noms ? Son explication était loin de lui convenir

- Et une fois que je t'aurais donné leurs noms tu fera comment pour savoir que c'est eux ? Tu ira les voir et tu leur demandera leur carte d'identité et leur permis de conduire pour vérifier ?

Il n'avait pas réussi à perdre son ton joyeux et il gardait son sourire , pourtant il était pret à la tuer si sa réponse ne lui plaisait pas , cette question avait réveillé sa méfiance , tout lui montrait qu'il devait rester méfiant , ne pas faire confiance... Il se passait beaucoup trop de chose curieuse ici pour qu'il réponde aussi facilement

- Pourquoi tu demande ça ? T'es qui en fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: En quête de fourchette en plastique [jessica]   Jeu 23 Oct - 15:04

- Et une fois que je t'aurais donné leurs noms tu fera comment pour savoir que c'est eux ? Tu ira les voir et tu leur demandera leur carte d'identité et leur permis de conduire pour vérifier ?

Jessica se crispa très légèrement en constatant qu'elle avait été trop rapide et direct avec cette question puisqu'elle venait d'éveiller sa méfiance et elle se maudissait de ne pas avoir plus réfléchi avant de prendre la parole pour poser cette question. Elle avait remarqué qu'il était toujours aussi souriant qu'avant mais elle était presque certaine qu'il se demandait s'il ne faisait pas face à une ennemie qu'il devait tuer. Elle devait éviter cela puisqu'elle ne voulait pas se battre contre lui alors elle n'avait pas d'autre choix que de sortir des arguments valables pour le convaincre mais elle devait trouver quoi répondre et surtout quelles informations donner ou garder. Elle garda un air neutre pendant tout ce temps même si elle envisageait, d'une façon plus sérieuse, la solution de fuir en espérant qu'il soit aussi lent que tout les autres, elle pouvait très bien courir et sauter par une fenêtre, elle ne risquait rien puisqu'ils étaient au rez-de-chaussée mais elle pouvait également monter jusqu'au toit pour ensuite fuir avec son pistolet-grappin, cet objet lui offrait plusieurs possibilités lorsqu'elle devait fuir et elle ne regrettait pas de l'avoir. Elle regrettait de ne pas bien connaitre la carte puisqu'elle ne connaissait pas tellement la ville et encore moins ce bâtiment, quoique elle pouvait toujours espérer que le pensionnat ressemble à celui du monde réel puisque, autrement, elle allait être obligée de regarder sa carte pour se diriger et donc de ne pas faire assez attention à tout ce qu'il se trouvait autour d'elle. De toute façon, il était encore un peu trop tôt pour s'en préoccuper autant puisqu'il ne l'avait pas encore attaqué mais elle devait faire très attention à sa réponse pour ne pas prendre de risque.

- Pourquoi tu demande ça ? T'es qui en fait ?

La jeune femme poussa un faible soupir avant de se lever rapidement, elle ne comptait pas partir tout de suite mais elle voulait être certaine de pouvoir riposter un minimum s'il fonçait vers elle, heureusement elle pouvait utiliser une tactique qu'elle avait déjà utilisé même si elle n'allait pas lui tirer une balle dans la tête. Elle ne comptait certainement pas de lui parler de Cherise mais elle craignait qu'il aborde par la suite le sujet du créateur de ce jeu en voulant connaitre exactement ses différents buts même si elle comptait seulement en évoquer certains. Elle avait fait un choix et elle espérait ne pas faire d'erreur en soulevant doucement sa manche pour faire apparaitre sa machine, elle ignorait s'il savait de quoi il s'agissait puisqu'il n'avait peut-être jamais croisé des Maitres du Jeu ici. Elle avait peur que ses explications ne suffisent pas mais elle n'avait pas tellement d'autre solution si elle voulait éviter un combat et une perte de temps inutile.

- Pas une simple joueuse en tout cas... De toute façon, la plupart ignore la vérité sur le jeu... Je veux aider les personnes à l'intérieur alors j'ai piraté le système pour avoir les mêmes avantages que les MJ, j'ai une carte qui me permet de situer n'importe qui, j'ai également leurs identités et je sais que tu es spécial grâce à une petite marque à côté de ton nom mais je ne peux pas savoir pourquoi exactement puisque cela peut très bien désigner une force plus accru que chez les autres zombies... Et je te l'ai dit, je veux juste savoir le nom de ces personnes pour éviter de les tuer bêtement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Trager

avatar

Vos Textes : 147

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: En quête de fourchette en plastique [jessica]   Jeu 23 Oct - 21:25

- Pas une simple joueuse en tout cas... De toute façon, la plupart ignore la vérité sur le jeu... Je veux aider les personnes à l'intérieur alors j'ai piraté le système pour avoir les mêmes avantages que les MJ, j'ai une carte qui me permet de situer n'importe qui, j'ai également leurs identités et je sais que tu es spécial grâce à une petite marque à côté de ton nom mais je ne peux pas savoir pourquoi exactement puisque cela peut très bien désigner une force plus accru que chez les autres zombies... Et je te l'ai dit, je veux juste savoir le nom de ces personnes pour éviter de les tuer bêtement.

Un faux Mj alors ? Ça expliquait comment elle avait su qu'il torturait quelqu'un ici et ça répondait à sa question ... il hésitait encore à l'aider , un hacker qui venait sur le jeu uniquement pour aider les gens pour faire son superhéros peut être ?

- Tu veut aider les autres sans tuer les gens comme moi ? Pourquoi ?

Si elle aidait les gens sains son emprise sur le monde diminuerait mais d'un coté celle ci était insignifiante , il ne voulait pas qu'elle aide qui que ce soit , il voulait se débarrasser d'elle même elle était un obstacle à ses propres plan. Ce monde lui revenait de droit il était le plus vieux des rodeurs conscient , il avait détruit des dizaine de coalition de survivant , il avait fait tout ce travail tout seul et toute cette ville devait lui appartenir , n'en déplaise à des gens comme elle

- Je veut bien te filer les nom que tu veut , mais en échange tu aurait moyen de me hacker des droit de mj ou ce genre de connerie , le maximum sera le mieux mais je te demande pas de miracle bien sur

Il gardait son sourire de vendeur de voiture d'occasion , il était conscient qu'il y avait peu de chance qu'elle concède à un tel paiement mais il ne voulait pas l'aider et encore moins aider à la réalisation d'un quelconque plan de sauvetage de gens enfermés ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: En quête de fourchette en plastique [jessica]   Jeu 23 Oct - 22:55

- Tu veut aider les autres sans tuer les gens comme moi ? Pourquoi ?

Jessica haussa des épaules pour éviter une réponse plus construite, elle ne voulait certainement pas lui expliquer toutes les raisons qu'elle avait. La jeune femme risquait de se retrouver à devoir expliquer en détail et elle n'avait pas envie d'en parler, même si elle trouvait le minimum à dire, autant le garder puisqu'elle pensait lui avoir donné assez d'information pour le moment et pour toujours. Elle devait aider les survivants et les joueurs pour racheter ses fautes, même s'il lui avait clairement fait comprendre que cela ne servait à rien, et elle se sentait de plus en plus mal par rapport à leurs sorts. Elle ne pouvait pas tuer les zombies ou les infectés ayant gardé leurs consciences tout simplement puisqu'elle en était totalement incapable, elle ne le voulait pas mais cela ne changeait strictement rien puisqu'elle n'arrivait pas à accepter l'idée de tuer quelqu'un même pour se protéger. Elle était sans doute horriblement faible pour penser ainsi et toujours voir le meurtre comme un crime horrible alors qu'elle allait épouser un tueur. Elle se demandait si elle devait reprendre la parole pour argumenter sans donner trop d'informations mais elle préféra se taire en attendant de voir ce qu'il pouvait lui proposer et peut-être bien qu'il allait lui dire ce qu'elle souhaitait mais elle n'avait pas tellement d'espoir à ce sujet.

- Je veut bien te filer les nom que tu veut , mais en échange tu aurait moyen de me hacker des droit de mj ou ce genre de connerie , le maximum sera le mieux mais je te demande pas de miracle bien sur

Elle poussa un faible soupir en croisant les bras, elle n'aimait pas du tout cette idée et elle réfléchissait attentivement aux avantages des Maîtres du Jeu, ils pouvaient avoir une carte et avoir certaines manoeuvres grâce à la machine. Elle ignorait totalement comment il risquait de s'en servir, elle resta pensive assez longtemps à cause de cette idée. Elle pouvait peut-être trouver une excuse comme celle qu'elle avait utilisé avec Ashoka, c'est-à-dire expliquer qu'elle devait faire attention puisque le créateur l'avait repéré mais elle refusait de parler de son ami au rôdeur alors qu'elle n'avait pas connaissance de ses plans. De toute façon, elle préférait ne pas l'évoquer sauf si elle pouvait gagner la confiance de quelqu'un et qu'elle savait que cette personne n'était pas une menace pour lui mais ce n'était peut-être pas le cas pour lui. En tout cas, elle ne pouvait pas lui donner tout les avantages, elle avait largement les capacités pour cela pourtant mais elle ne pouvait pas prendre un tel risque. Cependant, il était sans doute l'une des rares personnes pouvant l'informer sur un tel sujet, elle le regardait droit dans les yeux avec un air neutre alors qu'elle était toujours hésitante mais elle finit par prendre une décision et briser le silence qui avait le temps de s'installer depuis l'offre.

- Je vais essayer de te donner au moins la carte... Mais je veux une preuve... Le nom d'une personne comme toi et de préférence d'un PNJ pour que je puisse vérifier dans les dossiers que tu dis la vérité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Trager

avatar

Vos Textes : 147

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: En quête de fourchette en plastique [jessica]   Ven 24 Oct - 12:39

- Je vais essayer de te donner au moins la carte... Mais je veux une preuve... Le nom d'une personne comme toi et de préférence d'un PNJ pour que je puisse vérifier dans les dossiers que tu dis la vérité...

Il eut un sourire carnassier à cette idée , les cartes de mj permettez de connaitre la position de n'importe qui et de se repérer facilement , ce n'était pas énorme mais il savait se contenter de peu , il voulait une carte de ce type depuis longtemps car sa carte holographique de joueur ne marchait plus depuis son "accident"... Si elle avait cédé à cette carte pour si peu qu'une poignée de nom il n'aurait sans aucun doutes aucun problème à obtenir d'avantage d'elle quand il se serait procuré un moyen de pression suffisant

- Pas une carte de merde hein ? J'ai déja vu un carte de mj je veut tout le bousin pour repérer les joueurs et tout avec , pas juste pouvoir me repérer , je connais la ville par coeur

Il réfléchis à un nom à lui donner pour gagner sa confiance et celui qui lui vint immédiatement fut celui d'Elpis , si elle voulait effectivement ces noms uniquement pour éviter de les tuer et si elle ne lui donnait pas ce qu'il voulait alors au moins le premier nom qu'il donnerait lui permettrait de protéger la seule personne qu'il ne souhaitait pas voir mourir

- Pour le nom que tu veut : Elpis , c'est une gamine qui vivait au laboratoire , elle est pas comme moi à proprement parler , elle est loin d’être aussi malade.

Donne moi ce que je t'ai demandé maintenant et je te donne les autres


Il était loin d'avoir autant de nom qu'il l'avait insinué , il n'aurait pas grand chose à lui dire mais il s'en fichait , un détail venait de le frapper : pourquoi demander le nom d'un pnj en priorité alors que les pnj n'était pas réel ? Tuer un pnj n'aurait rien d'immoral puisque ça n’entraînait la mort de personne dans le monde réel

- Pourquoi tu veut un nom de PNJ ? Les PNJ sont pas réels pas vrai ? Ça te ferait quoi d'en tuer un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: En quête de fourchette en plastique [jessica]   Ven 24 Oct - 20:00

- Pas une carte de merde hein ? J'ai déja vu un carte de mj je veut tout le bousin pour repérer les joueurs et tout avec , pas juste pouvoir me repérer , je connais la ville par coeur

Jessica hocha simplement de la tête en se demandant si elle ne commettait pas une erreur en lui fournissant cela, elle pensait pouvoir modifier la carte pour la rendre moins efficace mais il semblait connaitre cette avantage alors cette idée ne servait plus à rien. Elle n'avait pas tellement le choix pour l'instant puisqu'elle n'avait trouvé personne d'autre pour la renseigner sur un tel sujet même si cela ne lui plaisait pas tellement alors qu'il pouvait très bien s'en servir pour tuer des humains. Peut-être devait-elle faire marche arrière et refuser cet échange mais il était sans doute trop tard, de toute façon elle pouvait très bien surveiller un minimum ses agissements pour ne pas trop être surprise par la suite. Elle espérait seulement que celui-ci ne veule pas trouver le créateur du jeu, peut-être qu'il croyait qu'il était plusieurs mais elle se faisait toujours du souci pour lui, elle pouvait sans doute faire en sorte qu'il soit invisible, cependant il pouvait trouver cela étrange et décider de l'attaquer. Elle était assez perdue pour cela mais elle pouvait peut-être lui poser quelques questions pour être certaine qu'il ne représentait pas une menace et elle avait encore du temps avant de lui donner puisqu'elle était obligée de se déconnecter pour faire une telle manœuvre.

- Pour le nom que tu veut : Elpis , c'est une gamine qui vivait au laboratoire , elle est pas comme moi à proprement parler , elle est loin d’être aussi malade. Donne moi ce que je t'ai demandé maintenant et je te donne les autres


La jeune femme s'était soudainement figée en entendant ce nom, elle se demandait si elle n'avait pas mal entendu à cause de la surprise, elle n'arrivait pas à y croire et elle essaya d'abord de se convaincre que deux personnes pouvaient se nommer ainsi mais elle ne pouvait pas fuir l'évidence. Elle savait pertinemment qu'une enfant s'appelait ainsi puisqu'elle devait l'adopter avec Cherise, elle ne comprenait pas pourquoi il lui avait caché la vérité alors qu'il lui avait menti déjà tant de fois. Elle serra doucement les poings en tournant la tête pour dissimuler ses émotions puisqu'elle devait éviter de laisser paraitre quoi que ce soit devant lui. Elle ne devait pas y penser pour y réfléchir plus tard mais elle ignorait si elle pouvait en parler avec son ami, elle ne voulait pas aborder le sujet du jeu avec lui et il risquait de se demander comment elle avait eu une telle information. Elle décida d'oublier rapidement cela pour se concentrer sur le rôdeur alors qu'il reprenait la parole.

- Pourquoi tu veut un nom de PNJ ? Les PNJ sont pas réels pas vrai ? Ça te ferait quoi d'en tuer un ?

Elle poussa un faible soupir en réalisant qu'il ne connaissait pas toute la vérité sur le jeu, elle ignorait une nouvelle fois ce qu'elle devait lui répondre, peut-être lui dire la vérité ? De toute façon, elle ne pensait pas qu'il allait la raconter ensuite à tout le monde, il avait bien expliqué qu'il n'avait pas tellement l'occasion de parler avec les humains alors elle ne devait pas prendre trop de risque en lui révélant cela. Elle hésita encore quelques secondes puisqu'elle n'avait toujours pas oublié le problème avec Elpis et qu'elle était restée songeuse sur ce sujet même si elle ne devait plus y penser, du moins pas ici et maintenant.

- Les PNJs sont ce qu'il y a de plus réels...

Elle avait encore moins envie de se lancer dans un tel sujet de conversation alors elle essaya d'en changer rapidement en le prévenant et surtout en lui posant une question, elle espérait juste ne pas éveiller une nouvelle fois sa méfiance et avoir un minimum de réponse même s'il pouvait très bien décider de ne pas lui répondre.

- Je vais te donner la carte dans quelques jours... Le temps que je m'occupe de tout... Mais, tu veux faire quoi exactement dans ce monde ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Trager

avatar

Vos Textes : 147

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: En quête de fourchette en plastique [jessica]   Ven 24 Oct - 22:06

- Les PNJs sont ce qu'il y a de plus réels...

Il fut surpris mais pas choqué par cette déclaration , elle le confortait dans son idée de ne plus jamais ressortir du jeu , il avait tué plus de gens qu'il ne se l'imaginait et il ne se donnait plus le droit de vivre dans le monde réel avec de vrai gens , sa vie était ici maintenant. Cependant cela impliquait aussi que Elpis était une vraie humaine qu'on avait arraché à ses parents et cela le fit rire intérieurement , il avait fait donné le gout du sang et de la violence à une vrai petite fille et c'était sans doutes la chose la plus valorisante qu'il ai faite.

- Je vais te donner la carte dans quelques jours... Le temps que je m'occupe de tout... Mais, tu veux faire quoi exactement dans ce monde ?

Il eut un rire glauque en l'entendant parler , il ne savait trop quoi lui répondre , il y avait beaucoup trop de choses qu'il voulait faire dans ce monde... Trouver le plus de gens comme lui , infecter le plus de gens possible et surtout s'inscrire directement dans le programme du jeu de sort qu'il n'ai plus besoin de se nourir , il devenait de plus en plus mégalomane et posséder une armée de zombie immortel n'était pas pour lui déplaire , il pourrait reprendre la vie ici et en faire un deuxième monde dans l'autre ...

- Je veut le rendre meilleur c'est tout , juste pas de la même façon que toi , pense à ma carte , le plus vite sera le mieux

Il était tellement content d'avoir fait cette rencontre qu'il avait complètement oublié le type qu'il voulait taillader quelques minutes plus tôt , il allait passer une bonne fin de journée si il restait vivant jusqu'au bout

- T'as besoin d'autre chose ? Je donnerai pas tes noms tant que j'aurait pas eu la carte de toutes façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: En quête de fourchette en plastique [jessica]   Ven 24 Oct - 23:12

- Je veut le rendre meilleur c'est tout , juste pas de la même façon que toi , pense à ma carte , le plus vite sera le mieux

Jessica poussa un faible soupir en réalisant qu'il ne répondait pas tellement à sa question mais elle ne comptait pas prendre le risque d'insister sur cela. Elle comptait bien prendre un peu de temps pour réfléchir sur tout ce qu'il lui avait appris et en particulier sur Elpis et également faire des choix pour la carte puisqu'elle y voyait quelques problèmes même si elle était bien obligée de lui en fournir une avec un minimum de qualité pour avoir quelques informations. Elle pouvait juste espérer qu'il ne lui mentait pas, il avait peut-être juste l'enfant comme nom et jouait avec le bluff mais elle n'avait pas tellement de solution sauf si elle avait la chance incroyable de tomber sur un autre rôdeur comme lui mais elle n'y croyait pas trop. Elle était de plus en plus inquiète par rapport à ses plans mais elle se faisait sans doute du souci pour rien avec tout cela. Pourtant, elle ne pouvait pas s'empêcher d'être toujours attristée par son sort et vouloir l'aider même si cela ne lui plaisait pas tellement lorsqu'elle prenait en compte le fait qu'il risquait de tuer des humains grâce à cela.

- T'as besoin d'autre chose ? Je donnerai pas tes noms tant que j'aurait pas eu la carte de toutes façon.

La jeune femme secoua de la tête puisqu'elle ne voyait pas tellement ce qu'elle pouvait demander d'autre sans éveiller sa méfiance, de toute façon elle allait le revoir pour lui donner la carte alors elle ne devait pas se faire du souci puisqu'elle avait encore du temps pour trouver des questions. Elle resta silencieuse quelques secondes avant de rompre le calme avec une question et en se maudissant d'être aussi idiote puisqu'il risquait de croire qu'il pouvait avoir n'importe quoi grâce à elle.

- Et toi ? Je peux t'aider autrement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Trager

avatar

Vos Textes : 147

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: En quête de fourchette en plastique [jessica]   Ven 24 Oct - 23:31

- Et toi ? Je peux t'aider autrement ?

Il éclata de rire , un rire joyeux sans une once de moquerie

- Tu sais très bien comment tu peut m'aider , je suis pas aveugle des potes hacker j'en ai eu. Tu peut me donner beaucoup plus qu'une simple carte un peu buffé et on le sait tout les deux , je vais même pas te faire l'insulte d’insister pour ces droit de MJ que je t'ai demandé puisque t'as décidé de te foutre de ma gueule.

Il se contenterait de cette carte néanmoins , il aurait tôt fait d'attirer l'attention avec des autorisation supplémentaire mais il voulais quand même qu'elle sache qu'il ne lui faisait pas confiance , elle n'était qu'un moyen de parvenir à ses fin pour lui et il était à peu prés sur d’être la même chose pour elle... Il voulait juste une vie cool pour lui et les autres rôdeurs et des hackers comme elle à tout les coins de rue pour jouer avec leurs droits de MJ ne lui plaisait pas , il allait devoir s'occuper de ce problème rapidement quand il serait débarrassé des vrais MJ voire même avant...

- Réfléchis bien à ce que tu aurait besoin que je te donne , je me fout du prix si tu me donne les droits que je te demande je suis sur qu'on pourrait s'entendre

Alors qu'il parlait son regard se posa sur son couteau de boucher qui traînait par terre et son visage s'éclaira , la suite de sa journée serait encore plus réjouissante que le début , avec sa main percée ce con avait du mettre du sang partout et il allait pouvoir le filer à l'odeur et reprendre leur petite discutions là ou ils l'avaient arrétée

- Si on en à fini je vais me tirer

Il sortis sa machette de son fourreau

- J'ai du lait sur le feu comme dirait l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: En quête de fourchette en plastique [jessica]   Ven 24 Oct - 23:55


- Tu sais très bien comment tu peut m'aider , je suis pas aveugle des potes hacker j'en ai eu. Tu peut me donner beaucoup plus qu'une simple carte un peu buffé et on le sait tout les deux , je vais même pas te faire l'insulte d’insister pour ces droit de MJ que je t'ai demandé puisque t'as décidé de te foutre de ma gueule.


Jessica restait assez surprise devant ses paroles qui semblaient bien plus étranges avec son précédent rire, elle savait maintenant qu'il avait parfaitement compris qu'elle ne voulait pas tout lui donner. Elle ne pouvait pas prendre un tel risque même si elle avait toujours l'impression de pouvoir à tout moment craquer et lui fournir tout ce qu'il désirait. Elle avait maintenant conscience qu'il ne lui faisait pas confiance mais elle s'en doutait déjà, elle était peut-être même juste un moyen d'obtenir ce qu'il désirait mais elle ne comptait pas faire la moindre remarque là dessus alors qu'elle voulait lui soutirer quelques informations, quoique elle voulait sincèrement l'aider comme lorsqu'elle lui avait proposé de faire passer un message ou s'assurer que sa mère aille bien. Pourtant, elle n'avait pas eu la moindre arrière pensée en lui proposant cela puisqu'elle voulait surtout venir en aide aux autres, d'ailleurs elle demandait une information pour éviter de tuer quelques personnes alors que cela ne risquait pas tellement de l'aider dans ses buts.

- Réfléchis bien à ce que tu aurait besoin que je te donne , je me fout du prix si tu me donne les droits que je te demande je suis sur qu'on pourrait s'entendre

La jeune femme hocha simplement de la tête mais elle ne risquait pas de lui donner plus de pouvoir que cela, elle ne savait toujours pas s'il représentait une menace pour Cherise et il risquait de s'en servir pour attaquer des humains, elle avait peut-être "accepté" cela mais elle n'allait certainement pas l'aider à les trouver encore plus facilement, même si elle faisait sans doute cela en lui fournissant la carte et elle pouvait juste espérer qu'un seul rôdeur, même avec une conscience humaine, n'était pas capable de faire beaucoup de mal à tout les survivants ou joueurs.

- Si on en à fini je vais me tirer

Elle ferma les yeux quelques secondes en le voyant attraper sa machette, elle se doutait de ses plans pour l'instant mais elle ne pouvait pas tellement le retenir alors qu'elle était incapable de le tuer et elle n'en n'avait même pas envie après l'avoir écouté. Elle se demandait s'il pouvait réellement le retrouver aussi facilement et elle se contentait d'espérer bêtement que cela était impossible.

- J'ai du lait sur le feu comme dirait l'autre

L'ancien MJ fit un dernier signe de tête avant de quitter la pièce en remettant sa capuche, elle ouvrit rapidement sa carte en se disant qu'il était peut-être trop loin pour être retrouver mais elle ne pouvait malheureusement rien faire pour lui aujourd'hui. Elle devait quitter le jeu maintenant à cause de l'heure alors qu'elle devait rentrer avant son ami et elle était bien trop préoccupée par tout ce qu'elle avait appris en si peu de temps même si elle ne risquait pas d'avoir la moindre information sur cela sauf si elle fouillait quelques dossiers. Elle appuya sur quelques boutons afin de se déconnecter avec toujours autant de question sans réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En quête de fourchette en plastique [jessica]   

Revenir en haut Aller en bas
 
En quête de fourchette en plastique [jessica]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En quête de fourchette en plastique [jessica]
» Frimeurs/Pillards/Kramboys plastique 2008
» Un petit peu de chirurgie Plastique
» 4- Jessica Burciaga vs 5- Alexandra
» Truck plastique V4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Survival Game :: In Game :: Pensionnat :: Le Rez-de-Chaussée-
Sauter vers: