AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 À la recherche d'un frère [Hanako Satô]

Aller en bas 
AuteurMessage
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: À la recherche d'un frère [Hanako Satô]    Ven 3 Oct - 22:59

Luc n'avait pas pris la parole sur la route, il était trop concentré sur le chemin mais il voulait surtout éviter une conversation qui pouvait l'emmener où on ne sait où. Cependant, cela ne voulait pas sortir de son esprit et il savait désormais qu'elle l'aimait même s'il préférait de loin ignorer royalement ce souvenir incroyablement gênant pour lui mais surtout terrifiant puisqu'il ne pouvait pas avoir de tel lien avec quelqu'un. Il était une personne horrible, un tueur s'amusant avec les cadavres sans être capable d'éprouver la moindre once de regret ou un autre sentiment inutile à ses yeux. Ensuite, il avait peur pour de nombreuses raisons et il secoua de la tête en réalisant qu'il n'avait pas besoin de trouver d'excuse mais il craignait que la jeune femme lui en veule de ne pas lui avoir répondu quoi que ce soit alors qu'elle lui avait avoué ses sentiments, ce qui devait loin d'être simple, surtout pour lui qui était capable de fuir directement une telle situation. Il jetait assez souvent des regards furtifs sur les côtés et derrière lui alors qu'ils traversaient plusieurs rues pour parvenir à la bibliothèque. Il espérait que le frère y soit bien présent puisqu'il n'avait pas envie de le rechercher dans toute la ville alors que ce monde était trop dangereux pour son amie. Même s'il savait tout cela, il la voyait toujours comme une amie qu'il avait très envie de protéger au péril de sa vie même s'il ignorait un telle motivation quelques semaines plus tôt. Ils arrivèrent devant le grand bâtiment et il se dépêcha d'ouvrir la porte pour pénétrer à l'intérieur, il entra en premier pour vérifier qu'elle ne prenait pas de risque mais il voyait rien d'anormal alors il attendit qu'elle le rejoigne après un petit geste de la main. Il poussa un faible soupir en regardant les livres qui étaient toujours sur le sol pour la plupart, pourtant il avait essayé de ranger un peu et il avait plutôt bien réussi pour une très petite partie malheureusement. Il se tourna vers elle en essayant de se convaincre de penser uniquement au sauvetage du frère de la joueuse, ils pouvaient être plus rapides lorsque de la recherche s'ils se séparaient mais il n'aimait pas du tout cette idée beaucoup trop dangereuse à ses yeux alors qu'il pouvait avoir du mal à le rejoindre si quelque chose de grave devait se passer.

- On reste ensemble pour le chercher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À la recherche d'un frère [Hanako Satô]    Sam 4 Oct - 13:07

Hanako n'avait pas dit un mot depuis ce qu'il s'était passé à la prison. Elle s'en voulait un peu de ce petit imprévu, mais les émotions étant présentes, la prison qui lui avait rappelé tant de mauvais souvenirs, les fois où elle avait été torturée psychologiquement et physiquement par ses "voisins" et puis la mort qu'elle avait frôlée... Elle ne voulait plus être prisonnière de son passé et arriver à faire quelque chose de sa vie. Elle s'était jurée d'enfermer son coeur si fragile loin des sentiments qui pouvaient la déstabiliser. L'amour n'en avait-il fait pas partie ? Peut-être que si mais elle se rappelait d'une citation qu'elle avait lue autrefois "Le coeur a ses raisons que la raison n'a pas". Peut-être bien que tout n'était pas lié, mais que Luc avait, de par son aide, débloqué quelque chose en elle. De plus, il la comprenait, la compréhension était à sens unique puisqu'elle ne connaissait rien de lui, mais elle voulait elle aussi, comprendre ses souffrances, lui faire comprendre qu'il n'avait plus besoin d'être seul pour trouver les solutions à ses problèmes, qu'à deux on pouvait réfléchir plus facilement à plusieurs possibilités. Puis toute à ses pensées elle ne s'était pas rendue compte qu'ils étaient arrivés.

- On reste ensemble pour le chercher ?


C'était la première phrase qu'il sortait depuis la prison, elle fut soulagée de savoir qu'il ne lui en voulait pas. Et avec un ton plus décontracté elle approuva.

-Oui, c'est ce qu'il y a de mieux si il y a de la compagnie.

Elle espérait sincèrement qu'il n'y ait pas de zombies. Puis elle avança, toujours tenant la main de Luc, vers la section fantastique.
Revenir en haut Aller en bas
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: À la recherche d'un frère [Hanako Satô]    Sam 4 Oct - 15:09

-Oui, c'est ce qu'il y a de mieux si il y a de la compagnie.

Luc grimaça légèrement devant cette hypothèse qui était loin de lui plaire, il avait peur d'être trop concentré sur le combat et oublier la sécurité de la jeune femme, en même temps il était assez différent lorsqu'il s'amusait avec ses cibles mais il trouvait les zombies beaucoup moins amusants puisqu'ils ne poussaient pas de hurlements et qu'ils étaient déjà assez bien décomposés pour la plupart alors la mutilation ne provoquait pas assez de changement aux yeux de tueurs. Il secoua énergiquement la tête pour ne pas penser à des idées aussi morbides et ne pas prendre le risque d'attaquer quelqu'un sans réfléchir même s'il était totalement incapable de faire du mal à son amie mais il serait dans une bien triste situation s'il s'en prenait, sans faire attention, au frère de cette dernière. D'ailleurs, peut-être bien qu'il était assez inquiet d'apprendre qu'il avait très pu le tuer sans le savoir, il essaya de se persuader que cela était impossible puisqu'il y avait de nombreux joueurs et survivants dans ce monde virtuel. Il baissa doucement les yeux vers la jeune femme en se demandant comment elle pouvait réagir si elle savait tout ce qu'il avait fait, elle pouvait très facilement trouver des informations compromettantes mais ce n'était pas pour rien s'il ne lui avait pas dit directement son nom de famille. Il se concentra sur la situation actuelle en remarquant qu'elle se dirigeait vers la section fantastique, il connaissait plutôt bien la bibliothèque puisqu'il aimait beaucoup lire et il y avait donc passé de nombreuses heures lorsqu'il n'était pas occupé à tuer et qu'il n'avait pas encore rencontré ses amis. Il afficha quelques secondes un air triste puisqu'il n'appréciait pas ce lieu pour rien, il avait appris à lire seulement après la mort de ses parents et donc à ses douze ans, pourtant il ne comptait pas avouer cela puisqu'il ne s'agissait pas d'un élément des plus agréables, quoique assez secondaire par rapport à tout ce qu'il avait traversé. Il rougissait toujours puisqu'elle n'avait pas lâché sa main, il l'avait même serré un peu plus lorsqu'il avait remarqué quelqu’un replié sur lui-même et qui cachait son visage, il ne le connaissait pas et il ignorait s'il s'agissait de la personne qu'ils recherchaient mais cela pouvait tout aussi bien être un ennemi alors il se plaça doucement devant elle pour la protéger avant de toussoter assez fort pour signaler leurs présences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À la recherche d'un frère [Hanako Satô]    Sam 4 Oct - 20:25

Hanako avait aussi remarqué l'étrange silhouette. Elle avait connu des zombies qui attaquaient sans prévenir quand on s'approchait. Mais celui-là était-il un joueur ou un zombie ? Elle vit Luc se placer devant elle, ce qui la rassura. Il ne lui en voulait pas de ce qu'elle avait fait. Mais l'heure n'était pas de repenser à la prison, mais de savoir comment aller réagir la "créature" au toussotement du jeune homme. Et la réaction ne se fit pas attendre. Il y eut un gémissement endormi qui sortait de ce corps, puis elle se leva. Le visage baissé toujours baissé. Hanako en profita pour détailler les vêtements et l'état du corps de la chose et fut soulagée de constater que tout semblait normal et que c'était un jeune garçon, un peu plus jeune qu'elle. Il s'étira et releva son visage. Hanako retint un cri de stupeur. Le t-shirt était maculé de sang et le visage du jeune homme était celui de son frère. Pourtant aucune trace de morsure nulle part, mais pourtant il avait les yeux... Rouges. Le jeune garçon les regarda et toujours dans les vappes se parla à lui-même :

-Ah zut je me suis endormi.

Il se gratta la tête gêné.

-Je peux faire quelque chose pour vous ?

Il ne semblait pas reconnaître sa soeur, combien de temps était-il resté dans le jeu ? Hanako fit comprendre à Luc qu'il n'y avait rien à craindre et alla voir le jeune garçon.

-Bonjour, comment t'appelles-tu ?

Le jeune garçon écarquilla les yeux et se les frotta. Il fut surpris de voir la jeune femme ici et la prit dans ses bras en pleurant.

-Tu m'as oublié ! Tu m'as oublié !

Apparemment c'était bien son frère. Mais s'en assura en disant son nom.

-Je ne t'ai pas oublié Takaki.


Le jeune garçon releva la tête et lui sourit.

-Alors tu es venu me chercher ? Et c'est qui lui ?

Hanako se tourna vers Luc et lui fit signe d'approcher.
Revenir en haut Aller en bas
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: À la recherche d'un frère [Hanako Satô]    Sam 4 Oct - 21:23

Luc attendait toujours une réaction venant de l'inconnu, il ne pensait pas qu'il puisse s'agir d'un zombie puisque les monstres repéraient assez vite les humains et il les aurait déjà attaqué autrement, il devait donc s’agir d'un humain mais il fallait maintenant savoir de qui il s'agissait et s'il était ou non agressif. Le jeune homme s'étira et il put apercevoir son visage, il fronça immédiatement les sourcils en constatant qu'il avait les yeux rouges, il examina avec plus d'attention les vêtements de celui-ci pour constater qu'il avait du sang sur ses vêtements, pourtant il ne voyait pas morsure ou autre type de blessure alors il avait du être aspergé du sang de quelqu'un d'autre. Il n'avait pas perdu son air dur pendant que les deux personnes avaient commencé à parler, il trouvait la conversation assez intéressante par rapport à l'état qui pouvait très bien inquiétant, voir menaçant même s'il retenait puisqu'il avait compris grâce à quelques brides qu'il s'agissait de son frère. Il n'était pas du tout rassuré et il ne pensait pas qu'il devait porter des lentilles tout comme sa sœur, il pouvait peut-être avoir étrangement une telle couler naturelle mais il restait une dernière hypothèse qui n'était pas des plus plaisantes mais bien présentes et il ne devait pas l'écarter malgré la peine que cela pouvait provoquer chez son amie, il devait avant tout penser à la sécurité de celle-ci même s'il espérait sincèrement faire erreur. Il constata qu'elle s'était tournée vers lui pour lui faire signe de s'approcher, sans doute à cause de la dernière question du plus jeune mais il n'avait pas pu empêcher un regard dur à cause de son inquiétude alors qu'il prenait la parole.

- Je suis Luc... On est venu te chercher... Mais...

Il devait paraitre assez menaçant alors il s’adoucit doucement puisqu’il ne devait pas oublier la joueuse, il ne voulait pas qu'elle se doute de quelque chose et il ne dégageait pas vraiment l'impression d'être la personne la plus rassurante au monde même s'il ne le regardait pas avec cette envie de lui sauter dessus pour le tuer, heureusement d'ailleurs puisqu'il pouvait afficher un sourire sadique lorsqu'il avait de pulsions meurtrières ou qu'il était très heureux en tombant sur une personne particulière et donc amusante à ses yeux. Il attrapa doucement le bras de la jeune femme pour la tirer vers lui et l'éloigner de son frère en espérant qu'elle ne lui veuille pas mais il devait être certain qu'il n'était pas un menace, il avait d'ailleurs eu beaucoup de mal à se retenir pour ne pas le frapper lorsqu'il l'avait pris dans ses bras. Il hésita quelques secondes avant d'opter pour une question directe puisqu'il ne voulait pas perdre de temps et qu'il voulait quelques explications assez importantes facilement.

- Tu es infecté ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À la recherche d'un frère [Hanako Satô]    Sam 4 Oct - 22:35

- Tu es infecté ?

Hanako aussi avait peur en voyant les yeux de son frère, et n'en voulait pas à Luc de l'avoir éloignée de lui. Son frère regarda les deux jeunes gens comme si de rien n'était.

-Tu parles de mes yeux c'est ça ? C'est quand j'ai créé mon avatar, j'avais mes lentilles à ce moment-là le jeu a dû les détecter, regardes, elle aussi a les yeux rouges, tu avais encore oublié d'enlever tes lentilles ?

Piquée au vif, Hanako sortit un petit miroir de poche et vit en effet qu'elle avait les yeux rouges. Oui apparemment le jeu prenait en compte ce genre de détail lors de la création de l'avatar.

-Depuis quand tu mets des lentilles rouges ?

-Depuis que tu es partie de la maison... Mais ça ne plaît pas à maman elle dit que je commence à te ressembler et que ce n'est pas bon pour moi. Mais moi je t'aime beaucoup grande soeur !


Hanako se tourna vers Luc et lui fit comprendre que sa situation familiale était compliquée. Peut-être lui en parlerait-elle en revenant dans le monde réel, mais avant il y avait des questions familiales à régler. Elle voulait savoir d'où venait le sang sur ses vêtements et pourquoi il ne retournait pas dans le monde réel. Mais il y eu un bruit d'une dizaine d'individus morts-vivants arrivant de leur côté. Avec sa mitraillette elle pouvait les tuer facilement mais avec son frère à côté cela n'allait pas être simple, surtout qu'avec Luc à côté aussi elle ne pouvait pas mettre à profit ses talents de tueuse sans lui faire peur. Elle décida que la fuite serait une bonne solution s'ils n'étaient pas du côté de la sortie. Elle regarda Luc et l'interrogea du regard pour ce qu'il fallait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: À la recherche d'un frère [Hanako Satô]    Dim 5 Oct - 9:27

-Tu parles de mes yeux c'est ça ? C'est quand j'ai créé mon avatar, j'avais mes lentilles à ce moment-là le jeu a dû les détecter, regardes, elle aussi a les yeux rouges, tu avais encore oublié d'enlever tes lentilles ?

Luc jeta un rapide coup d’œil en direction de la jeune femme pour constater qu'elle avait effectivement les yeux rouges, il poussa un faible soupir en réalisant qu'il n'avait même pas remarquer ce détail sur le coup, peut-être bien qu'il avait été trop concentré par la peur qu'elle découvre qui il était réellement, de la voir blesser ou même celle lié à la révélation qu'elle avait fait dans la prison, il secoua doucement la tête pour ne pas y penser, ce n'était ni le lieu ni le moment approprié mais de toute façon cela n'était jamais pour quelqu'un comme lui. Il ne la lâcha pas pour autant puisqu'il ne comprenait pas pourquoi elle avait été étonnée dans ce cas mais peut-être bien qu'elle n'avait connaissance que le jeu puisse prendre en compte une telle caractéristique, d'ailleurs il venait d'en avoir la confirmation puisqu'elle venait de sortir un miroir pour vérifier cette affirmation.

-Depuis quand tu mets des lentilles rouges ?


-Depuis que tu es partie de la maison... Mais ça ne plaît pas à maman elle dit que je commence à te ressembler et que ce n'est pas bon pour moi. Mais moi je t'aime beaucoup grande soeur !

Le tueur était toujours sceptique, son amie ne pouvait pas le confirmer elle-même puisqu’elle n'était pas au courant qu'il portait des lentilles et il pouvait très bien mentir, il devait peut-être éviter de penser ainsi puisqu'il s'agissait tout de même du frère de cette dernière mais il ne pouvait pas s’empêcher de se faire du souci pour elle, de plus il ignorait toujours d'où venait le sang et il ne comptait pas se gêner pour lui poser la question d'un façon tout aussi directe, d'ailleurs il s'apprêtait à le faire mais elle s'était retournée vers lui pour lui faire rapidement comprendre qu'il devait y avoir quelques histoires dans sa famille. Il hocha simplement de la tête, il se demandait s'il s'agissait de problème qu'il pouvait aider à régler mais il n'était pas doué pour parler avec les autres puisqu'il obtenait tout par la menace normalement alors il devait sans doute éviter de proposer son aide pour cela. Il se retourna brusquement alors qu'un bruit venait de parvenir jusqu'à eux, il ne pouvait pas savoir le nombre exacte d'ennemi mais il se doutait, sans trop de difficulté, qu'il devait s'agir d'une bonne dizaine de zombie. Il posa son regard sur son amie qui attendait pour savoir quoi faire, il haussa un sourcil légèrement surpris mais il préférait de loin qu'elle ne prenne pas toute seule des décisions, il pouvait assez souvent donner des ordres et s'énervait quand tout n'allait pas comme il souhaitait mais il ne voulait qu'elle voit ce côté de lui. Il sembla pensif l'espace de quelques secondes avant de faire un choix, la sortie était peut-être trop loin pour y courir alors qu'il pouvait tomber sur les monstres, il pensait pouvoir se débrouiller en étant seule avec eux et en réfléchissant attentivement mais il ne pouvait agir ainsi avec les deux autres dans les pattes et il ne pensait que la jeune femme allait le laisser partir se battre seul puisqu'elle avait déjà été assez inquiète la première fois. Par conséquent, ils devaient se cacher un peu dans la bibliothèque alors il lâcha rapidement son bras pour plutôt prendre sa main sans être gêné puisqu'elle était trop concentré sur le danger et il fit un rapide signe de tête vers le plus jeune pour lui dire de les suivre. Il se dirigea sans plus attendre vers une pièce qu'il connaissait bien puisqu'il avait été y trouver quelques livres, il s'agissait d'un endroit réservé aux personnels puisqu'il n'y avait que des livres assez anciens et donc très fragiles, malheureusement pour la plupart déjà abimé par l'usage du temps et les personnes n’hésitant pas à les jeter par terre après l'invasion de zombie, pourtant elle était impeccablement bien rangée puisqu'il s'en était occupé même s'il ne pouvait faire de même avec tout le bâtiment, à son grand regret puisqu'il détestait voir des ouvrages dans un si triste état. Il ferma la porte, lorsqu'ils furent tous à l’intérieur, avant de bouger un meuble pour la bloquer mais de toute façon il n'avait pas choisi cette pièce en particulier pour rien, il y avait une fenêtre qui donnait directement sur une échelle de secours mais il préférait attendre un peu pour être certain que toutes les créatures s'acharnent sur la pauvre porte et que la rue soi ainsi beaucoup plus vide. Il se retourna pour les regarder mais il fixait en particulier le frère de son amie, son regard était toujours dur mais tout de même moins que quelques instants plus tôt.

- Il vient d'où tout ce sang ? Et pourquoi t'es pas rentré dans le monde réel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À la recherche d'un frère [Hanako Satô]    Dim 5 Oct - 9:41

- Il vient d'où tout ce sang ? Et pourquoi t'es pas rentré dans le monde réel ?

c'étaient les deux questions que Hanako voulait aussi poser à son frère. Elle se tourna vers son cadet et les regardant tous les deux il enleva son t-shirt pour montrer qu'il n'y avait aucune anomalie, mais certains zombies pouvaient aussi attaquer les jambes, alors Hanako se retourna pendant que son frère enlevait son pantalon et tourna sur lui-même. Hanako attendit l'avis de Luc à ce sujet pendant que le jeune garçon se rhabilla.

-Comme tu le vois je ne suis pas un infecté, je n'ai aucune blessure. Je n'ai pas rencontré de zombies en venant ici, j'ai trébuché dans une flaque de sang, je ne sais pas de qui ça vient, en tout cas l'odeur n'a pas attiré le peu de zombies que j'ai croisé. Si je ne retourne pas dans le monde réel, c'est à cause de ma mère, elle me compare toujours à ma grande soeur en disant que je dois faire mieux qu'elle, que c'est mieux qu'elle ne soie pas à la maison, au moins on est une famille plus "normale", alors j'ai commencé à venir à la bibliothèque. Je crois que je ne me suis pas déconnecté depuis hier... Maman doit s'inquiéter mais je m'en fous...

Ainsi donc Takaki était devenu comme ça... Un petit rebelle qui défie l'autorité de ses parents, quitte à devenir un zombie ou à mourir dans le jeu... Comment le ramener à la raison ? La jeune femme entendit les zombies continuer de s'acharner contre la porte qu'ils avaient barricadé et regarda Luc l'air de dire qu'il fallait se dépêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: À la recherche d'un frère [Hanako Satô]    Dim 5 Oct - 10:48

Luc resta immobile alors que le plus jeune enlevait ses vêtements, il savait parfaitement qu'il montrait qu'il n'avait pas la moindre blessure mais il n'avait pas pu s'empêcher de prendre une légère teinte rouge et avoir une furieuse envie de se retourner comme la jeune femme mais il devait vérifier qu'il n'était pas une menace alors il continua de le fixer. Il poussa un faible soupir de soulagement en constatant qu'il n'avait rien du tout, il n'était pas infecté et il ne risquait pas de s'en prendre à sa sœur pour la mordre. Pourtant, il était toujours énervé contre lui mais s'il ne comprenait pas trop pourquoi il était en colère contre une personne ne représentant rien à ses yeux, il l'aidait seulement puisqu'il était important pour son ami mais autrement il l'aurait pris pour cible sans se soucier de savoir s'il était quelqu'un de bien ou non puisqu'il se fichait éperdument de savoir quel genre de personne étaient ses jouets sauf lorsqu'ils pouvaient être plus amusants en étant en vie mais cela arrivait assez rarement.

-Comme tu le vois je ne suis pas un infecté, je n'ai aucune blessure. Je n'ai pas rencontré de zombies en venant ici, j'ai trébuché dans une flaque de sang, je ne sais pas de qui ça vient, en tout cas l'odeur n'a pas attiré le peu de zombies que j'ai croisé. Si je ne retourne pas dans le monde réel, c'est à cause de ma mère, elle me compare toujours à ma grande soeur en disant que je dois faire mieux qu'elle, que c'est mieux qu'elle ne soie pas à la maison, au moins on est une famille plus "normale", alors j'ai commencé à venir à la bibliothèque. Je crois que je ne me suis pas déconnecté depuis hier... Maman doit s'inquiéter mais je m'en fous...

Le psychopathe jeta un rapide coup d’œil en direction de la porte puisque les créatures semblaient s'acharner dessus et il avait bien remarqué le regard de la joueuse lui faisant remarquer qu'il devait se dépêcher alors il lui répondit pas un rapide hochement de tête même s'il comptait bien ajouter une dernière petite chose puisqu'il venait de comprendre pourquoi il portait déjà un jugement assez négatif sur le jeune homme, d'ailleurs cela avait empiré depuis ce qu'il avait dit. Il ne savait pas exactement quel type de problèmes familiaux ils devaient faire face mais cela n'expliquait et n'excusait en rien son comportement irresponsable même s'il ne devait pas avoir conscience des risques qu'il prenait. Il s'avança vers lui pour faire dos à son amie puisqu'il affichait un air un peu plus menaçant comme s'il se retenait de le frapper mais il comptait bien le dissuader de revenir dans le jeu et surtout de les suivre. Il l'avait saisi par le col en le tenant assez fort mais de toute façon il ne risquait pas de le lâcher facilement puisqu'il était loin d'être faible, son passé et sa vie actuelle de meurtrier avait beaucoup endurci on corps. Il prit rapidement la parole en prenant une voix assez faible pour ne pas être entendu par son amie alors qu'il s'adressait à son frère sans être gentil pour autant.

- Idiot... Tu as de la chance d'avoir un mère qui se fait du souci pour toi... Et surtout, tu as inquiété Hanako... Alors, arrête de te comporter comme un sale gosse rebelle... T'as intérêt à t'excuser et tu vas revenir avec nous dans le monde réel... Je te conseille de ne plus jamais faire de la peine à ta sœur...


Il le lâcha tout aussi brusquement en se fichant éperdument de donner une mauvaise impression ,quoique il pouvait très bien dire à la jeune qu'il était quelqu'un de dangereux, ce qui était d'ailleurs tout à fait vrai. Il se dirigea vers la fenêtre pour l'ouvrir, il baissa les yeux vers l’échelle avant de s'attarder sur la rue qui était heureusement vide, il se recula pour s'appuyer contre un mur avant de faire un geste de al main pour leurs faire comprendre de passer en premier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À la recherche d'un frère [Hanako Satô]    Dim 5 Oct - 19:14

Hanako avait suivi la scène, Luc avait attrapé son frère par le col, elle n'entendait ce qu'il se disait, mais elle se doutait assez bien qu'il le sermonnait. Elle aurait fait pareil mais au téléphone, de toute façon il fallait le sortir de là, c'était le plus important. Luc s'approcha de la fenêtre et fit signe à ses deux comparses de passer en premier. Takaki était déboussolé par ce qu'il venait d'arriver et sa soeur le prit violemment par le bras, on n'avait pas le temps de tergiverser elle le fit passer en premier et le rejoignit juste après. Une fois arrivés dans la rue, elle le gifla. Takaki la regarda éberlué.

-Je ne sais ce pas ce qui t'es passé par la tête ! C'est dangereux ici ! Tu sais ce que tu risques à faire l'imbécile comme ça ? Tu sais que s'il t'arrive quelque chose on me renverra en prison ! Crois-moi, maman m'a appelée hier, elle m'a dit que c'était à cause de moi que tu étais venu là, hors, j'ai toujours formellement interdit qu'on t'offre ce genre de jeu et c'est moi qu'elle vient blâmer tu penses bien que même si elle n'a aucune preuve elle peut très m'envoyer à la police et toi rester coincé ici ! Alors je te prie de m'obéir et d'arrêter de faire le malin !

Elle était énervée devant ce frère si inconscient du danger, si naïf et surtout perdu. Ses parents ne l'avaient vraiment pas bien éduqué. Il resterait toujours dans l'ombre de sa soeur. Takaki ne pleura pas mais prit un air sombre. Et c'est sur un ton morne qu'il lui répondit.

-D'accord, je ne jouerai plus à ça... Je te le promets... J'irais m'excuser auprès de maman et lui dire que ce n'est pas de ta faute si j'étais là... Je suis désolé...

Et il éclata en sanglots. Il décida de se déconnecter, mais il fallait trouver une zone sécurisée. Takaki avait commencé à avancer sans se retourner, le jeune femme s'effondra alors en tremblant. Et parla à moitié pour elle-même.

-Ce n'est vraiment pas souvent que je me mets en colère...

Elle se releva et fut soulagée que son frère ait pris la bonne décision. Elle se tourna vers Luc dont elle avait un peu oublié la présence dans la querelle avec son frère.

-Je suis désolée pour ce qu'il vient d'arriver, je pense qu'il vaut mieux qu'on le suive pour nous déconnecter nous aussi, je veux savoir ce qu'il va se passer ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: À la recherche d'un frère [Hanako Satô]    Dim 5 Oct - 21:15

Luc n'était pas encore sorti de la pièce mais il avait entendu le bruit d'une gifle pour ensuite écouter quelques mots loin d'une discussion, elle devait le réprimander pour ce qu'il avait fait et c'était tant mieux puisqu'il n'avait pas osé le frapper directement mais il en avait eu vraiment très envie à cause de cet imbécile qui ne voyait pas sa chance d'avoir une famille s’inquiétant pour lui. Il espérait que le jeune homme comprenne la leçon et qu'il ne revienne plus dans le jeu, il ne voulait pas revenir ici avec son amie alors que cet endroit était terriblement dangereux, il espérait qu'elle ne lui en veule pas d'avoir été assez brusque avec son frère mais cet idiot était réellement agaçant, pourtant il ne le connaissait pas du tout mais ce qu'il avait constaté suffisait amplement pour savoir qu'il ne pouvait sans doute pas l'apprécier. Il jeta un dernier coup d'œil vers la pauvre porte sur laquelle s’acharnait une dizaine de zombies, il poussa un faible soupir avant de descendre à son tour sans connaitre exactement la conversation qui avait eu lieu entre eux, il constatait juste que le joueur pleurait, il fronça légèrement les sourcils en le trouvant pathétique pour se mettre aussi facilement à pleurer et il s'agissait, à ses yeux, d'une preuve évidente de faiblesse, pourtant il ne pensait pas du tout ainsi lorsqu'il s'agissait de ses amis, il était au contraire désemparé sans savoir quoi faire pour leur remonter le moral mais il ne comptait certainement pas faire de même avec cet inconnu pour lui. Il remarqua que son ami s'était tournée vers lui et ses traits s'étaient immédiatement adoucis pour paraitre plus gentil et protecteur et il se concentra principalement sur elle en réfléchissant à la situation puisqu'ils devaient rejoindre une zone sécurisée.

-Je suis désolée pour ce qu'il vient d'arriver, je pense qu'il vaut mieux qu'on le suive pour nous déconnecter nous aussi, je veux savoir ce qu'il va se passer ensuite.


Le tueur hocha simplement de la tête avant de prendre les devants, il regarda un peu partout à la fois, derrière lui pour vérifier leurs présences mais tout autour d'eux à cause de la possibilité d'être attaqué mais cela n'était pas le cas pour le moment. Il n'avait pas pris la parole à un seul instants en se disant qu'ils devaient avoir envie de parler entre eux puisqu'ils n'avaient pas du se voir depuis un petit moment. Il rejoignit au plus vite l'un des fameuses zones, il avait chois celle de la ville puisqu’elle était plus proche et qu'il était presque certain qu'il n'y avait pas le moindre ennemi, en même temps il l'a "nettoyé" assez souvent puisqu’il avait l'assurance d'y trouver des cibles. Il arriva devant le bâtiments pour constater qu'il avait vu juste, il entra sans plus attendre pour s'avancer vers le lit et attendre qu'ils se déconnectent en premier. Il avait juste envie de partir rapidement pour en finir, il devait cependant trouver une excuse un minimum valable pour quitter l'appartement de la jeune femme puisqu'il allait se réveiller là-bas ensuite, il ne voulait pas se retrouver dans une discussion sur ce qu'elle lui avait avoué, il devait fuir ce sujet même s'il s'agissait d'un comportement de lâche mais il s'en fichait éperdument tant qu'il pouvait éviter une situation gênante et surtout effrayante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À la recherche d'un frère [Hanako Satô]    Lun 6 Oct - 10:53

Hanako avait suivi Luc dans le bâtiment, Takaki les attendait, apparemment il connaissait l'endroit. Luc était sur le lit à attendre, Takaki ne le regarda pas, mais avait le regard viré sur sa soeur, empli de reproches.

-T'es pas mieux que maman...

Elle lui rendit un air sévère pour lui faire comprendre que ce n'était pas terminé et Takaki se volatilisa sous ses yeux. Hanako regarda Luc d'un air agacé par la situation.

-Je ne sais pas du tout ce qu'il lui passe par la tête en ce moment... Il faudra que je téléphone à la maison...

Puis elle se déconnecta sur ces derniers mots.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À la recherche d'un frère [Hanako Satô]    

Revenir en haut Aller en bas
 
À la recherche d'un frère [Hanako Satô]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Survival Game :: La Bibliothèque-
Sauter vers: