AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]   Dim 14 Sep - 18:28

Jessica était retournée dans le jeu plusieurs fois désormais, elle aidait des joueurs ou des survivants tout en cherchant une solution pour détruire ce jeu et enfin avoir une vie normale puisqu'il s'agissait de son vœu le plus cher, elle ne pouvait demander à Cherise de faire une chose pareille et elle avait peur de sa réaction si elle atteignait son but mais elle craignait surtout qu'il sache ce qu'elle tentait de faire. Elle risquait de perdre à jamais sa confiance, il pouvait même la considérer comme une ennemie, par conséquent elle avait fait en sorte d'être invisible sur toute les cartes y compris celle du créateur mais cela avait demandé un peu plus de travail. Elle poussa un faible soupir en repensant à lui, ce jeu était sa vengeance et il tuait des personnes ici, elle-même avait commis ce crime sans le savoir et pourtant elle était toujours incapable de lui en vouloir, peut-être puisqu'il était la seule personne en qui elle avait réussi à avoir confiance ou peut-être qu'elle avait pris l'habitude de voir celui-ci en étant gentil avec elle. Elle décida d'oublier tout cela pour réfléchir à son objectif du jour : trouver une planque, elle avait besoin d'un petit endroit tranquille pour pouvoir faire ce qu'elle voulait et un tel lieu pouvait toujours être utile, elle avait pensé à un avion assez grand, l'aéroport devait être abandonné depuis longtemps et il devait en rester plusieurs sans que personne ne s'en préoccuper, de plus cela était un peu éloigné de la ville sans trop l'être, c'était donc tout à fait parfait. Mais pour l'instant, elle était dans une grande salle qui devait sans doute servir pour attendre un personne ou un vol, elle regardait un peu partout et constatait que tout était sans dessus dessous, des valises ouvertes et laissant apparaitre leurs contenus comme des vêtements étaient sur le sol. Il y avait du avoir une énorme panique lorsque les premiers zombies étaient arrivés mais étrangement il n'y avait pas la moindre trace de monstres, du moins c'était le cas lorsqu'elle avait vérifié sur la route. Elle décida de regarder la carte pour être tout à fait certaine, elle avait toujours son imperméable noir dissimulant son visage, elle enlevait la capuche seulement lorsqu'elle ne voyait aucun risque mais ce n'était pas le cas pour l'instant alors elle la gardait sur sa tête. Elle avait comme à son habitude son pistolet-grappin et son TMP à sa taille, dissimulé sous son vêtements, ainsi qu'une arme sur son dos et il s'agissait de l’arbalète cette fois-ci. Elle tira sur sa manche pour accéder à sa machine et ouvrir la carte, elle se figea complétement en voyant un nom : Cherise Haul, il était là, dans le jeu, dans l'aéroport et juste derrière elle. Elle n'arriva pas à bouger pendant quelques secondes, elle se demandait comment il l'avait trouvé mais reprit son calme en se disant que cela était malheureusement du au hasard. Elle appuya rapidement sur quelques boutons pour que sa voix ne soit plus la même et continuait de lui faire dos mais elle ne prit pas la parole tout de suite en attendant qu'il parle en premier, elle ne savait pas ce qu'il lui voulait mais il avait du regarder sur sa carte pour constater qu’elle était invisible, elle craignait donc qu'il l'attaque en la voyant comme une menace pour son jeu, ce qui n'était pas tout à fait tord d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]   Dim 14 Sep - 20:15

Cherise retournait toujours quelque fois dans le jeu et était toujours de plus en plus violent pour on ne sait qu'elle raison, il avait envie de s'amuser un peu plus avec ses cibles et donc il jouer à les torturer physiquement, mais aussi mentalement. C'était toujours très agréable de les voir souffrir affreusement juste avant de mourir. Il prenait plaisir aussi à les laisser mourir tranquillement en les faisant se faire dévorer ou simplement en se vidant de leur sang. Bref, ce jour là le créateur était dans son bureau à remplir ses documents toujours aussi ennuyeux, mais auquel il n'avait pas trop le choix sans quoi tout irait de travers et il ne souhaitait pas du tout ça. Il se demandait si tout ce passait bien pour la jeune femme qu'il avait laisser se matin, il espérait sincèrement qu'elle ne retourne plus jamais dans le jeu au risque d'être blesser. Il ne l'avait plus revu depuis, mais il n'avait peut-être pas tomber connecter en même temps quelle, il n'y croyait pas trop, car au nombre d'heure qu'il passait à l'intérieur il était impossible qu'il n'est pas pu tomber sur elle une seule fois. Donc, il se dit simplement qu'elle ne devait plus y être aller et comme ça il n'aura pas de soucie à se faire pour elle. Après un moment à travailler, il termina le tout et il décida d'aller dans le jeu pour s'amuser un peu. Sa vengeance était aussi une source d'amusement et donc il allait en profiter après s'être ennuyer à mourir à remplir de la paperasse. Le créateur apparut dans le jeu dans la zone de l'aéroport, il ouvrit immédiatement sa carte pour peut-être y trouver sa future cible à abattre, mais il n'y avait pas de joueur dans les environs et très peu de zombie non plus, mais ça c'était un avantage pour lui, car il n'avait pas très envie de se mettre à tuer du zombie pour passer. Cherise avait sur lui son épée qui était accrocher à son dos, son pistolet à sa ceinture et aussi son arc et ses flèches qui était beaucoup plus silencieux si il voulait être discret. Il ne pu être vraiment discret, car en marchant un peu et en entrant dans une pièce, il se retrouva devant une personne qui n'était pas sur sa carte quelque minute auparavant. Il l'ouvrit rapidement pour constater qu'elle n'y était toujours pas, alors qu'il avait penser qu'elle venait peut-être juste de se connecter au jeu. Ce n'était pas le cas du tout, cette personne c'était introduite dans le jeu pour être invisible pour tous et même pour lui et ça il n'appréciait pas du tout. Le créateur ne pouvait pas laisser quelqu'un entrer dans son jeu comme ça et tout ce permettre, il ignorait ce qu'elle voulait faire en étant comme ça, mais c'était surement quelque chose contre lui ou son jeu. En plus, il était énerver de ne pas avoir remarquer l'intrusion de cette personne dans le système. Il avait mit en place un système de protection qui le prévenait de tout ce qu'on essayait de faire contre lui et pourtant il avait réussit à passer au travers. Cherise ne bougea pas de sa place en gardant son regard neutre. La personne en face de lui était toujours de dos et portait un imperméable qui l'empêchait de voir son visage, mais il avait bien vu que c'était une femme à cause de la taille et du gabarit qui ne pouvait être un homme. Le créateur prit la parole d'une voix froide, car l'autre ne semblait pas près à parler. Il n'allait pas s'amuser à jouer la comédie avec elle et faire comme si il était un petit survivant apeuré, il n'avait pas envie surtout qu'il n'aimait pas qu'on entre dans son jeu ainsi.

- C'est plutôt impressionnant... Tu as réussis à te rendre invisible même pour moi et nous t'avons même pas repérer lorsque tu l'as fais...

Cherise avança de quelque pas vers la personne en restant prudent pour le moment, car il ignorait si elle pouvait l'attaquer. Même si il était méfiant et un peu énerver, il avait toujours l'air très calme et affichait toujours se regard neutre qu'il avait avec tout le monde et sa voix était devenu glaciale.

- Malheureusement je n'aime pas trop les personnes qui mettent leur nez dans mes affaires... Je n'aurai pas trop le choix de te supprimer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]   Dim 14 Sep - 20:39

- C'est plutôt impressionnant... Tu as réussis à te rendre invisible même pour moi et nous t'avons même pas repérer lorsque tu l'as fais...

Jessica ne bougeait pas d'un pouce, elle regrettait vraiment de ne pas avoir bosser encore plus sur le système pour avoir d'autre avantage mais elle avait vu que cela était plus difficile, elle avait pourtant le niveau mais elle avait voulu faire vite et quelque chose de ne pas trop fatiguant puisqu'elle détestait toujours autant travailler et elle avait toujours vu le piratage comme cela. Elle avait presque envie de lui dire les failles qu'elle avait vu, elles étaient peut-être peu nombreuses mais bien présentes et une personne pouvait très bien essayer de faire planter le jeu de l’intérieur grâce à un virus ou autre, si elle ne l'avait pas fait c'était tout simplement à cause du risque de tuer toutes les personnes dans le jeu mais elle n'avait toujours pas trouvé d’autre moyen pour mettre fin à ce fichu monde virtuel qu'elle détestait tant. Mais pour l'instant, elle devait trouver une solution pour partir rapidement, elle avait bien envie de se déconnecter mais elle ne voulait pas prendre le risque qu’il lui tire dessus pour l'en empêcher alors elle restait toujours immobile en réfléchissant le plus vite possible pour se sortir de là. Elle entendit l'homme s’approcher et elle n'était pas vraiment rassurée puisqu’elle voulait éviter le combat mais surtout qu'il la reconnaisse, heureusement elle avait gardé sa capuche mais il devait deviner qu'il faisait face à une femme à cause de sa silhouette même si l'imperméable restait assez ample.

- Malheureusement je n'aime pas trop les personnes qui mettent leur nez dans mes affaires... Je n'aurai pas trop le choix de te supprimer...


Elle se figea quelques instants à cause de ses paroles et de son ton glacial, elle voulait lui répondre avec la même voix comme elle le faisait avec d'autres mais elle ne pouvait faire de même avec le créateur qui était si important pour elle. La jeune n'avait pas d'autre choix que de gagner du temps, elle savait que les paroles risquaient de ne pas suffire et elle ne voulait pas prendre de risque, alors elle prit une profonde inspiration avant de se tourner brusquement vers lui et foncer, elle ne lui laissa pas le temps de faire quoi que ce soit qu'elle était derrière lui avec son TMP dans la main, elle tira plusieurs balles à son oreille pour le sonner, elle espérait qu'il n'allait pas avoir trop mal mais c’était tout ce qu'elle avait trouvé pour l'embrouiller légèrement sans le blesser gravement. Elle pointa le bout de son arme sur l'homme en l’appuyant dans son dos pour lui faire comprendre qu'elle pouvait tirer même si elle en était totalement incapable, pourtant la situation était toujours aussi délicate puisqu'elle ne pouvait pas se déconnecter sans prendre le risque de baisser son arme alors elle se retrouvait coincée pour le moment.

- Ne te retournes pas ! Et laisses moi partir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]   Dim 14 Sep - 21:23

L'inconnue n'avait toujours pas bouger même si il s'était légèrement rapprocher d'elle et après lui avoir parler. Bon au moins ainsi, il pourrait l'abattre facilement même si il ne pourrait pas vraiment s'amuser à la torturer un peu avant. Ça allait être rapide, l'homme allait prendre son pistolet à sa ceinture pour en finir au plus vite et trouver quelqu'un d'autre pour cible, mais il fut prit par surprise lorsqu'elle se tourna brusquement vers lui pour lui foncer dessus. Elle se retrouva rapidement derrière lui une arme à la main, mais elle ne lui tira pas dessus. Elle tira uniquement tout près de son oreille, bien sûr ce ne fut pas très agréables pour le créateur qui se retrouva légèrement sonner et sourd pendant quelque seconde. Lorsqu'il reprit tout ses sens, il sentit l'arme appuyer dans son dos. Cherise ne bougea pas et ne sembla pas effrayer, il se demandait pourquoi elle ne lui avait pas tirer dessus tout de suite pour le tuer. Elle devait connaître la triste vérité sur le jeu et ne voulait peut-être pas avoir du sang sur les mains ou elle avait seulement peur de tuer quelqu'un.

- Ne te retournes pas ! Et laisses moi partir !

La laisser partir? Il n'allait certainement pas faire ça, mais elle était beaucoup plus amusante maintenant qu'elle bougeait et ne restait pas immobile. Le créateur laissa échapper un petit rire qui était loin d'être rassurant, il n'avait pas peur de se faire tirer dessus. Cherise tourna un peu la tête pas pour la voir, mais pour lui montrer qu'elle ne l'impressionnait pas et ainsi elle pouvait voir son sourire qui était aussi rassurant que son rire. Le créateur appuya sur quelque bouton de sa machine discrètement, mais attendit avant d'appuyer sur le dernier pour prendre la parole.

- Pourquoi je ferais ça? Tu n'as pas eu le courage de me tirer dessus avant...

Il appuya sur le dernier bouton pour disparaître un instant et réapparaître derrière elle son pistolet maintenant dans la main. Il appuya son arme dans son dos en posant une main sur son épaule pour la tenir fermement pour pas qu'elle se retourne brusquement comme avant même si elle ne risquait pas de se tourner avec l'arme sur elle. Le créateur reprit la parole d'une voix mauvaise et toujours peu rassurante.

- Je ne te laisserai pas partir... De toute façon...  Tu sembles avoir beaucoup trop peur pour tuer quelqu'un... Je n'ai donc pas à écouter ce que tu me dis, tu ne pourras rien faire contre moi...

Cherise approcha doucement son visage de l'oreille de la jeune femme, qui était toujours cacher sous son imperméable qu'il n'avait pas retirer, pour prendre à nouveau la parole dans un murmure et toujours aussi menaçant. Il ne la craignait pas vraiment pour l'instant, elle avait seulement tirer à côté de lui pour le sonner alors qu'elle avait eu la chance de le tuer, mais lui ne se retiendrais pas de la tuer même si il avait plus envie de le faire seulement avec une balle dans la tête.

- Moi je n'hésiterais pas... Tu es une menace pour moi et mon jeu... Je n'ai pourtant pas envie de t'accorder une mort rapide... J'ai envie de m'amuser un peu, mais... Comment je pourrais m'amuser ?

Il la tenait toujours fermement pour l'empêcher de faire quoi que ce soit avec toujours son pistolet contre son dos. Le créateur ne bougeait pas pour l'instant, il voulait voir comment réagirait la jeune femme qui était prise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]   Dim 14 Sep - 22:19

Jessica se figea complètement en l'entendant rire, il semblait vraiment effrayant et elle baissa misérablement la tête pour qu'il ne puisse pas voir son visage mais surtout pour fuir son sourire tout aussi peu rassurant. Elle n'avait pas fait attention et n'avait même pas remarqué qu'il appuyait sur des boutons de sa machine puisqu'elle était bien trop occupée à avoir peur, elle ne l'avait jamais vu totalement sous cet angle et elle se rendait bien compte qu'elle était sa cible, pourtant elle ne pouvait pas lui dire la vérité et la jeune femme continuait de chercher une solution pour prendre la fuite puisqu'elle n'avait pas songé tomber sur lui dans le jeu, elle n'avait vraiment pas de chance mais elle essayait de garder son calme, ce qui n'était vraiment pas évident puisqu'elle était assez paniquée. Elle avait même moins peur de l'idée de mourir que de le voir encore une fois sous les traits d'un tueur horrible mais c'était bien ce qu'il était en ce moment et elle risquait d'y passer s'il n'avait pas la bonne idée de retirer sa capuche. Elle ne pensait pas avoir le contrôle du combat même si elle le pointait avec une arme mais elle n'était pas suffisamment concentrée ce qui pouvait être fatale dans une telle situation.

- Pourquoi je ferais ça? Tu n'as pas eu le courage de me tirer dessus avant...

Elle se crispa légèrement avant de le voir disparaître, elle comprit immédiatement son erreur et se maudissait même si elle avait l'espoir qu'il se soit déconnecté mais elle abandonna bien vite cette douce idée lorsqu'il apparut devant elle. La prof essaya de se retourner mais elle sentit l'arme contre son dos et il avait posé une main sur son épaule pour l'empêcher de bouger, elle était encore plus coincée et était dans une très mauvaise posture, heureusement il n'avait pas décidé de lui mettre directement une balle dans la tête mais elle craignait qu'il eut deviné quelque chose à cause de ses armes, peut-être qu'il savait le matériel des Maître du Jeu et elle avait gardé exactement le même, mais elle réalisa rapidement qu'elle faisait erreur puisqu'il avait juste vu son arbalète et son TMP et qu'il ne devait pas connaître méticuleusement ce type d'information sur ses employés.

- Je ne te laisserai pas partir... De toute façon... Tu sembles avoir beaucoup trop peur pour tuer quelqu'un... Je n'ai donc pas à écouter ce que tu me dis, tu ne pourras rien faire contre moi...

Elle se sentait de plus en plus mal mais il avait tout à fait raison, elle était incapable d'ôter la vie de qui que ce soit mais elle ne pouvait même pas blesser ou frapper directement l'homme qui était si cher à ses yeux. Elle voulait fuir à toute jambe, être loin de lui alors qu'il n'était pas le gentil Cherise qu'elle connaissait mais le tueur qu'elle voulait oublier et faire disparaître en même temps que le jeu. Elle ne bougeait pas pour ne pas montrer à quel point elle était faible, elle sentit l'homme se rapprochait encore plus et elle craignait qu'il la menace avec une autre arme comme un couteau pour lui trancher sous la gorge mais elle se trompait, pourtant cela était tout aussi effrayant.

- Moi je n'hésiterais pas... Tu es une menace pour moi et mon jeu... Je n'ai pourtant pas envie de t'accorder une mort rapide... J'ai envie de m'amuser un peu, mais... Comment je pourrais m'amuser ?

Elle essayait de se dégager mais il la serrait assez fort pour l'empêcher de bouger alors elle se résigna mais elle était toujours aussi terrifiée, elle commença même à trembler et devait vraiment avoir l'air pathétique mais elle ne parvenait pas à reprendre son calme alors qu'elle était si proche de cette partie du concepteur.

- A... Arrêtes... Va t'amuser avec quelqu'un d'autre...

Elle regretta immédiatement ses paroles puisqu'elle venait de prouver qu'elle avait horriblement peur mais elle lui demandait même de chercher quelqu'un d'autre à tuer, c'était terriblement lâche mais elle avait parlé sur le coup de la panique alors reprit tout de suite la parole pour qu'il ne fasse pas cela même si elle se doutait qu'il n'allait pas simplement accepter pour partir à la recherche d'une autre cible.

- Je... Je ne veux pas savoir comment tu peux... T'amuser... Laisses moi...

Elle ne pouvait pas reprendre son calme et avait presque envie de pleurer tellement elle craignait le comportement de son ami, elle n'arrivait pas à croire qu'il s'agissait bien de lui et elle ne voulait pas savoir ce qu'il pouvait bien faire avec ses victimes, pourtant des images et des scènes envahissaient son esprit et elle se posait de nombreuses questions. Elle jeta son pistolet-mitrailleur au loin sans arrêter de trembler mais en retenant tout de même ses larmes.

- Ne t'amuses pas avec moi ! Je ne veux pas savoir ce que tu peux faire ! Laisse moi partir ! Je... Je ne suis même pas amusante puisque je ne peux rien faire contre toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]   Dim 14 Sep - 23:14

La jeune femme tenta de se dégager de son emprise, mais cela ne fonctionna pas du tout puisqu'il la tenait beaucoup trop fermement pour qu'elle arrive à partir et puis si elle y arrivait, elle se prendrait une balle même si ce n'était pas amusant. Il sentit sous sa main les tremblements de l'inconnue, le sourire mauvais de l'homme s'agrandit légèrement en voyant qu'il avait frapper dans le mile. Elle avait peur et c'est ce qu'il voulait, il voulait qu'elle est peur de lui et que ce soit la seule chose qu'elle ressente avant de la tuer.

- A... Arrêtes... Va t'amuser avec quelqu'un d'autre...

La peur la poussait à dire des choses vraiment horrible, elle voulait sauver sa propre peau pour en condamner une autre, mais bon ça ne risquait pas d'arriver, il n'allait pas la lâcher comme ça pour aller trouver quelqu'un d'autre.

- Je... Je ne veux pas savoir comment tu peux... T'amuser... Laisses moi...

Il avait envie de rire tellement il la trouvait pitoyable et ça lui donnait encore plus envie de continuer qu'autre chose. Il n'y avait rien qui allait le faire lâcher prise, il n'allait pas la lâcher, de toute façon elle pouvait très bien lui nuire un jour et il ne voulait pas ça. La jeune femme finit par jeter son arme plus loin toujours en tremblant. Il ne comprenait pas trop pourquoi elle faisait, peut-être croyait-elle qu'il allait s'arrêter puisqu'elle était désarmer, enfin pas tellement puisqu'elle avait encore des armes sur elle. D'ailleurs l'arbalète sur son dos était vraiment dans le chemin et il finirait par le jeter au loin.

- Ne t'amuses pas avec moi ! Je ne veux pas savoir ce que tu peux faire ! Laisse moi partir ! Je... Je ne suis même pas amusante puisque je ne peux rien faire contre toi !

Dommage qu'elle ne voulait pas savoir et pourtant elle n'aurait pas le choix de l'affronter, car il ne la laisserait pas partir comme ça. Elle pouvait rien faire contre lui, mais il en avait rien à faire, elle restait toujours très amusante pour lui. Le créateur se mit à rire d'un rire toujours mauvais à nouveau avant d'enlever brusquement l'arme qui était dans son dos pour le balancer au loin et ainsi plus d'arme le bloquait et elle ne pourrait plus rien faire contre lui désormais. Il ne bougea pas avant de reprendre la parole.

- Tu es vraiment pitoyable... Tu crois pouvoir t'en sortir aussi facilement? Tu te trompes grandement, je ne te laisserai pas partir... Je te l'ai dit... Tu es une menace pour moi et j'ai très envie de m'amuser avec quelqu'un et tu es la seule ici... Et je crois avoir trouver comment commencer...

Le créateur n'hésita pas un seul instant à coller tout son corps contre elle pour voir sa réaction. Ensuite rapidement, il la tira pour la plaquer violemment contre un mur près d'eux. Il tenait toujours son arme dans son dos et la tenait toujours par l'épaule. Il se recolla contre elle et ainsi, il la bloquait contre le mur avec son corps et il pu utiliser sa main poser sur son épaule. Sa main descendit doucement le long du corps de la jeune femme. Ensuite, sa main remonta, mais sous l'imperméable et sous le chandail en dessous. Il lui laissait bien le temps de réaliser la situation pour qu'elle soit encore plus en panique. Il rangea son pistolet ensuite, car il savait bien qu'elle aurait du mal à se dégager surtout qu'il la tenait maintenant avec cette main. Le créateur avait déjà fait ça autrefois à ses cibles, que ce soit des femmes ou des hommes, mais il n'avait jamais été à les violer, c'était uniquement pour leur faire peur et il s'amusait en même temps de les écorcher un peu. La seule chose tranchante qu'il avait sur lui en ce moment était ses flèches et il décida que ça ferait parfaitement l'affaire. Il en attrapa une qui semblait bien tranchante pour l'écorcher assez profondément dans le haut de son dos.

- Tu aurais du éviter de mettre ton nez dans mes affaires... Tu aurais pu vivre encore un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]   Lun 15 Sep - 7:28

Jessica entendit un nouveau rire de l'homme tout aussi terrifiant, elle venait même à se demander si elle ne pouvait pas dire que c'était elle puisqu'elle était de plus en plus terrifiée mais elle l'abandonna très rapidement puisqu'elle ne pouvait définitivement pas lui avouer une telle chose, il risquait de se poser des questions et de le perdre à jamais mais d'un autre côté elle pouvait quitter ce monde aujourd'hui. Il lui enleva l'arbalète pour la balancer plus loin mais elle pouvait très bien faire apparaître ses armes depuis sa machine, malheureusement elle ne devait pas prendre un tel risque alors qu'il pouvait lui mettre une balle dans la tête pour en finir rapidement mais elle venait d'avoir la preuve qu'il ne comptait pas la laisser aussi facilement et elle n'arrêtait pas de trembler.

- Tu es vraiment pitoyable... Tu crois pouvoir t'en sortir aussi facilement? Tu te trompes grandement, je ne te laisserai pas partir... Je te l'ai dit... Tu es une menace pour moi et j'ai très envie de m'amuser avec quelqu'un et tu es la seule ici... Et je crois avoir trouver comment commencer...

Jessica essayait de trouver en vain des arguments pour qu'il la laisse partir mais elle sentit soudainement l'homme se collait contre elle et la jeune femme se figea complètement en arrêtant de penser. Elle avait toujours cette envie de se dégager même si c'était impossible mais elle n'essayait même plus dans cette situation. Elle tentait juste de se persuader qu'elle faisait un mauvais rêve et que son ami ne pouvait pas agir comme ça, elle refusait totalement de l'accepter mais elle y fut bien obligé lorsqu'il tira pour la plaquer contre un mur d'une façon assez violente, elle risquait d'avoir des bleus et cela pouvait poser problème s'il les voyait dans le monde réel, il lui fallait une excuse mais surtout une raison qui pouvait l'obliger à stopper ce qu'il faisait. Elle avait de plus en plus peur du créateur puisqu'elle se trouvait pour la première fois dans le camps des cibles et elle n'osait pas imaginer comment il pouvait s'amuser autrement parfois. Elle voulait toujours pleurer et elle n'arriva pas à retenir deux ou trois larmes avant de reprendre subitement son calme lorsqu'il se colla à nouveau contre elle pour l'empêcher de bouger pendant que sa main descendait le long de l'impermeable pour ensuite remonter sous les vêtements et elle cessa immédiatement de trembler puisqu'elle était en même temps énervée et apeurée. Elle craignait qu'il puisse aller jusqu'au bout de ce qu'il voulait lui faire croire mais elle était aussi en colère d'imaginer qu'il puisse faire une telle chose avec la relation qu'ils entretenaient alors elle écarta tout aussi rapidement cette hypothèse qui semblait assez évidente vu ses gestes. Puis, elle poussa un gémissement alors qu'il venait de la blesser dans le haut du dos avec une flèche, elle serra les poings pour se retenir au moins de crier mais elle avait eu assez mal même si elle se doutait que tout cela n'était pas terminé.

- Tu aurais du éviter de mettre ton nez dans mes affaires... Tu aurais pu vivre encore un peu...

Elle avait terriblement peur, que son ami soit en plus un violeur, de mourir, qu'il enlève sa capuche pour voir à qui il fait face, qu'elle s'en sorte mais qu'il remarque ses blessures dans le monde réel. Elle devait trouver tout de suite une solution, elle n'avait pas d'autre choix sinon elle risquait de perdre la vie ou d'être bien trop blessée pour pouvoir lui cacher alors elle cherchait en vitesse malgré le risque de dire n'importe quoi mais elle n'avait rien à perdre, à part peut-être la vie.

- Attends ! Je... Je peux t'aider ! Je peux te dire où sont les failles dans ton système ! Je peux même l'améliorer ! Mais arrêtes par pitié ! Je... Je n'en peux plus... Pourquoi tu fais ça ? Je... Je ne peux pas mourir maintenant... Je ne veux pas mourir ! Laisse moi ! Je ferai n'importe quoi mais arêtes de me torturer ! S'il te plaît... Tu as gagné ! Je suis à bout, j'ai peur et je ne peux rien faire contre toi alors qu'est-ce qu'il te faut de plus pour que tu arrêtes ? Je ne suis pas une menace ! Je te le jure ! Alors laisse moi partir ! Je ne reviendrai plus dans le jeu ! Je ne veux plus te voir comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]   Lun 15 Sep - 16:25

Le créateur voyait bien que sa torture marchait à merveille, la jeune femme semblait complètement apeurer et elle n'osait même pas faire le moindre mouvement pour se dégager. De toute façon, elle risquait d'avoir beaucoup de mal à y arriver si elle le voulait, l'homme s'assurait d'être assez près pour la tenir contre le mur. Elle avait d'ailleurs arrêter de trembler complètement lorsqu'il avait passer sa main sous ses vêtements. L'inconnue s'empêcha de crier lorsqu'il l'entailla dans le haut du dos, il aurait bien voulut l'entendre crier un peu, mais bon il n'en avait pas terminer, il finirait bien par l'entendre. Alors qu'il allait continuer de s'amuser, elle prit la parole.

- Attends ! Je... Je peux t'aider ! Je peux te dire où sont les failles dans ton système ! Je peux même l'améliorer ! Mais arrêtes par pitié ! Je... Je n'en peux plus... Pourquoi tu fais ça ? Je... Je ne peux pas mourir maintenant... Je ne veux pas mourir ! Laisse moi ! Je ferai n'importe quoi mais arêtes de me torturer ! S'il te plaît... Tu as gagné ! Je suis à bout, j'ai peur et je ne peux rien faire contre toi alors qu'est-ce qu'il te faut de plus pour que tu arrêtes ? Je ne suis pas une menace ! Je te le jure ! Alors laisse moi partir ! Je ne reviendrai plus dans le jeu ! Je ne veux plus te voir comme ça !

Cherise ne bougea plus pas parce qu'elle l'avait supplier d'arrêter de la torturer, mais pour une toute autre raison qui avait attirer son attention. Il avait presque tout oublier excepter ses derniers mots. C'est comme si elle le connaissait et Cherise n'avait pas voulu voir le visage de cette femme, car tout simplement ça ne l'avait pas intéresser de voir le visage de sa cible qu'il trouvait pitoyable, mais maintenant il se demandait qui ça pouvait être. Il se mit immédiatement à penser à Jessica, mais ça ne pouvait être elle, elle était à l'appartement en ce moment et l'attendait. Il voulait enlever cette capuche pour s'en assurer, mais il n'arrivait pas à bouger simplement par peur d'y découvrir la personne qu'il aime. Le créateur posa ses yeux sur la blessure qu'il lui avait fait dans le dos, il était perdu et ne savait pas si il devait continuer ou pas sans ce soucier de ses craintes. Il la considérait toujours comme une menace et elle pouvait très bien lui mentir en lui disant qu'elle ne reviendrais plus, mais il n'arrivait juste plus à bouger et faire la moindre blessure sur la jeune femme et elle avait surement remarquer son hésitation maintenant. Il retira doucement sa main qui était sous l'imperméable, mais il la posa sur son épaule pour la tenir. Cette fois, même si il en était pas tout à fait sûr, il avait peur et ne pouvait rien faire contre elle. Il n'allait pourtant pas retirer cette capuche pour ne pas découvrir qui était en dessous. Cherise se recula finalement brusquement pour être assez loin d'elle. Il n'affichait plus ce regard menaçant, on voyait seulement de la confusion sur son visage et il ne la regardait plus. Le créateur n'en avait plus rien à faire de ce faire attaquer maintenant et de toute façon il ne pensait pas que ça allait arriver. Le concepteur leva les yeux vers la jeune femme avec un regard dur.

- Je te laisse partir, mais... Si je te revois ici et peu importe qui tu es... Je t'éliminerai...

Il sortit rapidement son pistolet pour le pointer vers la jeune femme, mais alors qu'il allait tirer il se décala pour tirer juste à côté d'elle à quelque centimètre. C'était uniquement pour lui lancer un avertissement qu'il n'hésiterait pas un instant à la tuer si il la revoyait. Elle s'était infiltrer dans son jeu, ça ne pouvait être bon pour lui et donc peu importe qui cela pouvait être, il la supprimerait au risque d'en souffrir en découvrant la vérité. Il rangea ensuite son pistolet et la flèche qu'il tenait toujours pour se tourner pour être dos à l'inconnue et commencer à partir sans dire un mot de plus. Il prenait un risque à la laisser en vie, mais il n'y arrivait simplement pas maintenant. Il ferait le nécessaire si il la revoyait ici, il allait devoir se mettre au boulot en rentrant pour améliorer encore plus son système et ainsi le rendre impénétrable par quiconque voudrait essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]   Lun 15 Sep - 20:46

Jessica remarqua qu'il avait immédiatement arrêté après l'avoir écouté, peut-être qu'elle avait réussi à le convaincre de ne pas la tuer puisqu'il avait dit pouvoir l'aider à améliorer le système de protection du jeu, ou peut-être bien qu'il voulait juste lui donner des faux espoirs pour la faire encore plus souffrir ensuite. Elle attendait avec une certaine appréhension puisqu'elle craignait qu'il recommence à la blesser avec sa flèche ou qu'il la tue au final, il s'agissait bien de son but à la base même s'il avait dit vouloir jouer avant. Elle n'osait pas vraiment bouger puisqu'elle ignorait ce qu'il pouvait penser de ses paroles, elle ne pensait tout de même avoir pu réussir à le convaincre alors qu'il avait commencé à jouer avec elle, même si la jeune femme trouvait cela très loin d'être amusant, elle avait encore plus peur de ce côté de lui et n'avait pas imaginé croire qu'il puisse être aussi menaçant lorsqu’il tuait une personne. Elle fut immédiatement rassurée lorsqu'il retira sa main sous ses vêtements pour le poser sur une épaule et l'empêcher de bouger, de toute façon elle en était incapable puisqu'il n'avait pas la force et le courage pour faire quoi que ce soit contre lui désormais. Il se recula rapidement pour être assez éloigné d'elle, peut-être qu'il voulait éviter tout risque d'être blessé si elle l'attaquait mais cela ne pouvait pas arriver. L'ancien MJ tourna que très légèrement la tête vers lui tout en lui faisait dos pour pouvoir le regarder un minimum mais sans qu'il puisse la voir clairement et la reconnaitre, elle remarqua tout de suite qu'il ne la regardait plus et qu'il était assez confus, elle repensa rapidement aux mots qu’elle avait prononcé et se trouva incroyablement idiote à cause de sa dernière phrase. Elle lui avait avoué qu'elle le connaissait et il pouvait savoir de qui il s'agissait, c'était sans doute pour cette raison qu'il ne pouvait plus lui faire de mal, elle grimaça légèrement en voyant son erreur mais elle avait une excuse s'il la découvrait, elle n'était pas certaine que cela puisse marcher et elle était obligée de le blesser ou au moins de le menacer si elle devait choisir cette possibilité alors elle voulait la choisir uniquement en dernier recours mais cela risquait bien d'arriver si elle faisait si peu attention à ce qu'elle disait sur le coup de la panique.

- Je te laisse partir, mais... Si je te revois ici et peu importe qui tu es... Je t'éliminerai...


Elle oublia l'idée qu'il puisse avoir pu imaginé qu'il s’agissait d'elle, la jeune femme n'osait pas croire qu'il puisse faire de mal à une personne avec la possibilité qu'il la blesser elle, du moins elle l'espérait sincèrement mais cette solution l'effrayait encore plus. Elle se figea à nouveau lorsqu'il sortit son pistolet pour tirer juste à côté d'elle, pourtant elle ne pouvait rien lui dire et encore moins se défendre sauf si elle pouvait le sonner sans lui faire trop mal. Il rangea ses armes pour ensuite faire demi-tour, elle le regardait partir sans rien ajouter de plus, elle baissa la tête avant de décider de se déconnecter du jeu, elle n'avait pas envie de rester plus longtemps dans ce monde virtuel aujourd'hui mais elle n'eut pas le temps de tirer sur la manche de son imperméable et accéder à la machine qu'elle entendit un bruit étrange. Elle eut immédiatement le réflexe de regarder dans la direction de l'homme, pas pour voir s'il avait changé d'avis et qu'il voulait la tuer, non elle voulait juste s'assurer qu'il ne lui était rien arrivé de grave puisqu'elle était toujours aussi inquiète pour lui malgré ce qui venait de se passer. Puis, elle constata que quelque chose avait bougé et elle devina de quoi il s'agissait même si elle ne l'avait pas aperçu clairement, elle commença à courir vers le créateur pour lui prendre le bras et le tirer en arrière alors que le zombie était très proche de lui. Elle donna un puissant coup de pied au monstre pour le faire tomber mais elle n'avait pas le nécessaire pour l’achever, elle prit la main du concepteur mais l’obliger à courir et rejoindre l'autre bout de la grande salle, elle le lâcha brusquement en regardant derrière, les créateurs arrivaient de plus en plus nombreuses et elle ne pouvait pas tous les éliminer. Elle leurs faisait face en sachant qu'ils étaient pour la plupart assez lent et qu'elle pouvait réfléchir quelques instants, elle jeta un rapide coup d’œil vers l'homme pour voir s'il n'était pas blessé, elle ne pouvait pas lui demander directement pour ne pas confirmer ses doutes, elle était assez inquiète mais à priori elle ne voyait pas de sang.

- Il faut mieux se déconnecter...

Elle se concentra sur la machine pour constater qu'elle était légèrement cabossé à certains endroits, elle espérait que cela n'était rien de grave mais elle comprit que trop rapidement qu'elle faisait erreur, aucun des boutons ne répondaient et elle poussa un juron. Elle ne pouvait pas quitter le jeu et elle ne pouvait même pas faire apparaitre des armes. Elle releva la tête pour regarder les monstres qui s'approchaient mais elle voulait surtout voir la position de ses armes, l'arbalète était la plus proche mais elle n'était pas la plus utile dans cette situation, elle devait à tout prix récupérer son TMP mais celui qu'elle avait cogné et qui était bien plus proche des deux humains que le reste des créateurs, venait tout juste de le dépasser. La jeune femme avait bien envie de lui dire de partir mais elle allait juste prouver ce qu'il commençait à croire alors elle garda le silence et puis elle était certaine qu'il voulait faire cela et l'abandonnait puisqu'il ne devait pas voir le moindre intérêt à lui venait en aide alors elle ne garda le silence, d'ailleurs elle se demandait si sa voix n'était pas redevenue normale puisque sa machine fonctionnait plus, elle espérait que non mais autant éviter de trop parler si c'était le cas. Elle attrapa l'un des nombreuses sièges qui gisaient à terre pour le mettre devant elle, elle donna un coup de pied pour le faire glisser, elle s'élança puisqu'il s'agissait de son appuie, elle posa son pied sur le siège avant de mettre l'autre sur le dossier et faire un salto avant pour être derrière le rôdeur, celui-ci se prit la chaise et tomba devant, elle attrapa le meuble d'une main pour ne pas se le prendre puisqu’il avait continué sa course, elle le leva légèrement pour l'utiliser comme un bouclier et se baissa en même temps pour rependre son pistolet-mitrailleur. Elle se redressa tout aussi vite que son attaque pour le pointer sur la créature qui tentait bêtement de l'atteindre malgré l'obstacle devant lui, elle tira une balle qui l’atteignit à la tête et il s’effondra lourdement sur le sol. Elle poussa un soupir en regardant les autres monstres qui étaient maintenant beaucoup plus proches, elle devait trouver un moyen de les retenir avant de prendre la fuite mais elle ne pouvait pas faire cela tout de suite à cause de l'homme, elle lui faisait toujours dos et essaya de prendre un voix plus grave pour lui demander quelque chose en tentant de ne pas être tout à fait poli et grossière, du moins à ses yeux puisqu'elle n'aimait pas vraiment parler ainsi même si elle pouvait parfois être provocante, pour ne pas montrer qu'elle se faisait du souci.

- Bordel tu fous quoi ?! Dégages d'ici ! C'est la merde si t'avais pas remarqué !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]   Mar 16 Sep - 1:32

Le créateur était toujours en train de marcher pour quitter l'aéroport et s'éloigner de cette femme. Il ignorait toujours si c'était une bonne idée de la laisser en vie, mais de toute façon il n'arrivait pas à faire quoi que ce soit contre elle pour le moment. Il craignait toujours de découvrir la vérité en enlevant cette capuche et il ne voulait pas le savoir pour le moment. Cherise était tellement perdu dans ses pensés qu'il ne vit pas arriver le zombie qui fut plutôt silencieux pour une fois. Lorsqu'il fut enfin dans sa vision, le créateur eu juste le temps de lever son bras par reflex avant que la mâchoire ce referme, mais par chance, il avait lever le bras où sa machine était et donc les dents du monstre se referma dessus, malheureusement la force de la mâchoire du monstre lui permit de s'enfoncer plus profondément dans sa machine se qui l'a brisa complètement. Au même moment, la jeune femme arriva pour le prendre par le bras et le tirer en arrière. Le zombie lâcha prise au moment ou elle lui mit un bon coup de pied pour le faire tomber. Elle lui prit ensuite la main pour le forcer à la suivre jusqu'à l'autre bout de la pièce. Cherise avait suivit sans rien faire plutôt surprit qu'elle lui vienne en aide même après l'avoir menacer de la tuer, il avait de plus en plus peur que cette femme soit celle qu'il aime, mais il tentait de se dire que c'était impossible en même temps que la jeune femme l'attendait à l'appartement. Elle le lâcha brusquement ensuite pour regarder les créatures qui arrivaient de plus en plus nombreux dans la pièce. Cherise essaya d'oublier ce à quoi il pensait pour se concentrer sur son problème actuel.

- Il faut mieux se déconnecter...

Le concepteur souleva sa manche de sa longue veste pour voir l'état de sa machine et il en conclut que dans son état, elle n'allait pas lui être très utile. Il n'arriverait jamais à se déconnecter du jeu avec ça et le seul moyen était de sortir par les zones sécurisés, donc il fallait régler le problème des zombies qui se rapprochaient d'eux. D'ailleurs il la retira rapidement pour vérifier qu'il n'avait pas réussit à l'atteindre et le mordre sans qu'il n'est remarquer sur le coup. Il n'avait rien et donc il se concentra à nouveau sur la horde qui arrivait, la jeune femme semblait avoir le même problème que lui, il avait bien vu qu'elle portait une machine que seul son équipe de MJ, Programmeur avait sûr eux, donc soit elle l'avait voler ou tout simplement qu'elle était une employée. L'inconnue n'avait plus d'arme sur elle non plus, bon il pouvait très bien l'abandonner ou s'en servir comme appât, mais il ne le fit pas. Alors qu'elle fonçait pour aller récupérer son arme, le créateur ne bougea pas et ne lui vint pas en aide. Pendant qu'elle faisait ça, il préféra essayer de faire quelque chose pour rendre utilisable sa machine, mais même si il pouvait se déconnecter, il y avait beaucoup trop de risque qu'il y est un problème et que ça le tue pendant la déconnection. Elle revint ensuite toujours dos à lui avec son arme dans les mains.

- Bordel tu fous quoi ?! Dégages d'ici ! C'est la merde si t'avais pas remarqué !

Il lui lança un regard noir même si il était dos à elle, elle pourrait très bien sentir l'aura d'énervement qui l'entourait, car il n'aimait pas trop qu'elle lui parle ainsi. Il s'approcha d'elle pour lui attraper un bout d'imperméable et la tirer un peu pour lui parler toujours d'une voix dure.

- Je ne peux pas partir... Ma machine est briser... Et tu devrais faire plus attention lorsque tu t'adresses à moi, je t'ai peut-être laisser en vie, mais je peux très bien changer d'avis et me servir de toi comme diversion...

Il la lâcha pour la pousser du chemin et sortir son pistolet et prendre sa lourde épée dans son autre main. Quelque zombie était tout près et donc il leur trancha la tête d'un seul coup d'épée avant de tirer quelque coup auquel il atteignit directement dans la tête. Le créateur était toujours parfaitement calme, alors qu'il n'était pas dans une très bonne position, il n'avait pas envie de perdre la face seulement à cause de ça, surtout qu'il était devant quelqu'un. Cherise regarda ensuite rapidement autour d'eux pour trouver le moyen de sortir d'ici. La sortie était envahie par les zombies et tenter de se frayer un chemin était juste impossible et suicidaire. Il remarqua ensuite sur le côté que c'était un mur vitré et donc très facile à détruire avec un balle. Il n'attendit pas longtemps pour tirer dessus pour exploser la vitre avant d'attraper le bras de la jeune femme et la tirer, car cela menait vers un couloir qui allait surement les mener vers l'entrée de l'aéroport. Cherise réalisa bien vite qu'il était en train d'aider cette femme qu'il avait menacer de tuer et d'utiliser comme diversion. Il la lâcha immédiatement pour continuer son chemin en reprenant son pistolet qu'il avait ranger pour lui prendre le bras. Il se trouvait très con de l'avoir tirer comme ça, d'ailleurs il ne savait pas trop pourquoi, peut-être tout simplement pour avoir un appât si sa tournait mal ou bien parce qu'il ignorait qui était sous la capuche et redoutait de trouver la personne qu'il aime morte à son retour. Le créateur découpait les zombies dans son chemin avec son épée pour éviter de faire plus de bruit. Après plusieurs détours dans l'aéroport à cause des zombies qui bloquaient le chemin, il arriva finalement à l'entrée avec aucune blessure, ou presque le zombie en l'attrapant c'était bien amuser à lui serrer le bras avec ses mains répugnantes, mais bon ce n'était rien qui faisait vraiment mal. Il jeta un nouveau coup d'oeil à sa machine à son bras qui avait été bien défoncer et ça avait manquer de peu que son bras se fasse prendre dans la mâchoire du monstre. Il pouvait vraiment être imprudent des fois. Le créateur finit par sortir à l'extérieur de l'aéroport et se tourner vers la jeune femme toujours avec le même regard dur.

- Je ne sais pas pourquoi tu m'as aider, mais ne t'attend pas que je te doive quelque chose ou que je te laisse la vie sauve la prochaine fois... Maintenant tu fais ce que tu veux... Moi je vais trouver une zone sécurisés...

Le créateur recommença à marcher en espérant qu'elle n'allait pas le suivre, mais si elle voulait sortir, elle risquait elle aussi de se rendre à la zone sécurisée et donc prendre le même chemin que lui. Cherise espérait ne pas trop avoir de problème sur la route non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]   Mar 16 Sep - 16:32

Jessica attendait toujours que l'homme parte pour pouvoir se mettre à l'abri ensuite, elle essayait de réfléchir à ce qu'elle pouvait faire pour se sortir de cette situation en attendant, elle ne pouvait pas utiliser sa machine pour se déconnecter, faire apparaitre ses armes ou juste utiliser sa carte, elle était assez mal puisqu'elle ne connaissait pas cœur ce monde, encore une recommandation ou plutôt un ordre destiné aux MJ qu'elle avait soigneusement ignoré. Elle se maudissait intérieurement de ne pas avoir pris suffisamment en compte son ancien travail et de ne pas s'être un peu plus penchée sur un tel sujet alors qu'elle voulait y faire plusieurs tours pour aider les survivants ou les joueurs mais en même temps elle n'avait pas envisagé la possibilité de casser sa machine et de croiser Cherise, elle devait faire plus attention et surtout plus réfléchir aux conséquences de ses actes mais il était trop tard pour avoir des regrets à ce niveau-là. L'homme se déplaça pour la tirer en attrapant un bout de son imperméable, elle garda la tête légèrement baissé pour qu'il ne puisse voir son visage alors qu'il lui parlait d'une voix dure.

- Je ne peux pas partir... Ma machine est briser... Et tu devrais faire plus attention lorsque tu t'adresses à moi, je t'ai peut-être laisser en vie, mais je peux très bien changer d'avis et me servir de toi comme diversion...

Elle avait failli lâcher un "Désolée", elle n'aimait pas parler avec un tel langage et le faire devant l'homme était encore bien pire, mais elle devait continuer en espérant qu'il soit certain ainsi qu'il ne s'agisse pas d'elle, d'ailleurs elle devait également trouver une solution pour cela même si elle avait toujours une idée s'il découvrait son visage, du moins si elle arrivait à lui faire croire un tel mensonge. Elle se secoua la tête pour penser surtout aux zombies, elle attrapa son arbalète assez proche pour la mettre sur son dos puisqu'elle ne pouvait pas l'utiliser tout de suite, il fallait un peu de temps pour charger, même si elle avait l'habitude et qu'elle y arrivait de plus en plus rapidement, mais elle devait justement le faire puisque le carreau s'était brisé, sans doute lorsque le créateur l'avait balancé plus loin. La jeune femme tirait sur les créatures avec son TMP, elle ne déclencha pas une rafale inutile mais visait rapidement et précieusement, chaque tir touchant la cible à la tête pour ensuite passer au plus vite au suivant, elle regardait plusieurs fois en direction du concepteur pour voir s'il n'était pas dépassé mais il semblait assez calme et n'avait pas de mal avec les rôdeurs. Elle tourna brusquement la tête pour constater que l'homme venait de tirer sur une vitre, elle se trouvait idiote de ne pas y avoir pensé plus tôt, ils pouvaient très bien s'enfuir par là mais il ne lui laissa pas le temps de prendre une décision qu'il attrapa son bras pour la tirer vers cette sortie de secours improvisée. Elle était asse surprise de le voir l'aider ainsi, cela contrastait étrangement par rapport à ses gestes et ses paroles un peu plus tôt, il sembla le remarquer puisqu'il la lâcha brusquement dans le couloir pour reprendre son pistolet. Elle se demandait s'il n'était pas de plus en plus de savoir qui elle était réellement, il ne devait absolument ne pas savoir mais il risquait de s'en rendre compte très facilement s'il voyait sa blessure dans le monde réel, elle se doutait qu'une excuse improvisée ne pouvait marché s'il tombait dessus. Elle suivit l'homme qui tuait avec son épée les monstres se trouvant sur leurs chemins, elle ne pouvait pas prendre le risque d’utiliser son TMP à cause du bruit et attrapa rapidement son arbalète, qui restait une arme relativement discrète, pour changer de carreau le plus vite possible alors qu'elle abattait ceux se trouvant derrière, heureusement elle avait à chaque fois le temps de recharger mais elle risquait de tomber très vite à court de munition sans pouvoir en récupérer. Ils arrivèrent dehors, la jeune femme poussa un bref soupir en se disant qu'elle devait trouver un moyen de sortir, elle savait à peu près où les zones sécurisées se trouvaient mais elle risquait de ne pas pouvoir se repérer ici et fut encore plus découragée, surtout qu'elle devait rentrer le plus rapidement possible pour arranger au mieux sa blessure et faire comme si de rien n'était.

- Je ne sais pas pourquoi tu m'as aider, mais ne t'attend pas que je te doive quelque chose ou que je te laisse la vie sauve la prochaine fois... Maintenant tu fais ce que tu veux... Moi je vais trouver une zone sécurisés...

Elle le regarda parti quelques instants avant de le rejoindre rapidement, elle pouvait le suivre pour aller à la zone sécurisée, même s'il ne devait pas être très heureux d'être suivi par la jeune femme. Elle marchait légèrement en retrait pour pouvoir voir où il allait mais elle ne prit pas la parole, elle regardait surtout autour d'eux puisqu'elle ignorait si des personnes ou des monstres étaient proche d’eux et qu'elle ne voulait pas prendre de risques inutiles. Elle décida de prendre la parole, toujours d'une voix exprès plus grave, et faire quelques reproches en parlant de la même façon mais en réalité elle était juste inquiète pour lui.

- T'es vraiment pas prudent... Ce putain de zombie aurait pu t'avoir ! Et moi aussi si je t'avais pas juste sonné ! Si je t'ai aidé c'est parce que... Tu as renoncé à me tuer même si je me demande bien pourquoi et puis j'ai jamais dit être ton ennemie ! C'est toi qui est tout de suite arrivé à cette conclusion ! Je te voulais rien bordel !


Elle poussa un soupir en rechangeant son arbalète et regardait le nombre de carreau qui lui restait, c'était dire trois, ce n'était pas grand chose et elle décida de faire de même avec son TMP, si elle devait se battre contre des zombies alors elle était obligée de l'utiliser malgré le risque d'en attirer d'avantage, elle savait se battre au corps-à-corps mais elle considérait cette option ben trop dangereuse contre des rôdeurs essayant de vous mordre et des vous dévorer. Elle changea de chargeur pour balancer celui vide au loin avant de le ranger et faire apparaitre l'espace d'une seconde son pistolet-grappin tout en continuant de parler puisqu'elle devait lui mettre en garde contre un problème qu'elle trouvait plutôt grave.

- D'ailleurs... Je dois pas être la seule personne à avoir le niveau nécessaire pour entrer dans le système, je ne sais si c'est possible puisque ce n'est pas mon but mais... Imagine qu'une personne tente de faire planter le jeu et qu'il y arrive, il va arriver quoi à toutes les personnes dans le jeu ? Tu as des vies entre les mains, le minimum est de s'assurer qu'ils ne peuvent pas crever à cause d'un idiot ne sachant pas les conséquences de ses actes alors bouges toi pour améliorer la sécurité bordel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]   Mar 16 Sep - 18:36

Le créateur marchait toujours en direction de la zone sécurisés la plus proche, car il connaissait parfaitement les lieux et il n'avait pas besoin de carte pour se repérer, c'était uniquement pratique pour éviter les hordes de zombies ou les survivants auquel il n'avait aucun intérêt à croiser et à tuer, mais là il allait devoir faire sans et faire plus attention, car il pouvait très bien être prit dans un piège, alors que c'est lui qui en tend habituellement. Cherise fut ensuite rejoint par la jeune femme qui marchait en retrait derrière lui, il n'était pas très heureux d'être suivit, mais elle devait, elle aussi se rendre à la zone sécurisée pour rentrer. Ils n'avaient vraiment pas eu de chance de briser leur deux machines en même temps, mais il avait eu de la chance qu'elle soit la pour protéger son bras. De toute façon, il y avait toujours quelque chose qui l'empêchait de mourir même si il la cherchait parfois. La jeune femme finit par prendre la parole à nouveau et leur couvrir de reproche.

- T'es vraiment pas prudent... Ce putain de zombie aurait pu t'avoir ! Et moi aussi si je t'avais pas juste sonné ! Si je t'ai aidé c'est parce que... Tu as renoncé à me tuer même si je me demande bien pourquoi et puis j'ai jamais dit être ton ennemie ! C'est toi qui est tout de suite arrivé à cette conclusion ! Je te voulais rien bordel !

Il jeta un coup d'oeil derrière lui pour la regarder et lui montrer son regard noir qui voulait dire qu'elle devrait se taire avant qu'il ne change d'idée. C'est vrai il avait faillit mourir à deux fois, mais ce n'était pas arriver pour il ne sait quelle raison. Comme dit, il y avait toujours quelque chose qui l'empêchait de mourir, la mort ne voulait pas de lui et donc il ne craignait plus vraiment ce qui pouvait lui arriver maintenant. La seule chose qu'il regretterait serait d'abandonner Jessica et son enfant. D'ailleurs, il considérait tout le monde comme ses ennemies, il n'arrivait pas à voir autrement avec la vie qu'il avait eu autrefois, même si cette personne ne lui avait rien fait en particulier, il n'arrivait pas à les voir autrement. Le créateur ne dit rien du tout pour lui répondre ou se défendre, alors qu'elle reprenait la parole.

- D'ailleurs... Je dois pas être la seule personne à avoir le niveau nécessaire pour entrer dans le système, je ne sais si c'est possible puisque ce n'est pas mon but mais... Imagine qu'une personne tente de faire planter le jeu et qu'il y arrive, il va arriver quoi à toutes les personnes dans le jeu ? Tu as des vies entre les mains, le minimum est de s'assurer qu'ils ne peuvent pas crever à cause d'un idiot ne sachant pas les conséquences de ses actes alors bouges toi pour améliorer la sécurité bordel !


Cherise s'arrêta sans rien dire pour le moment avant de rire toujours très peu rassurant. Le créateur se retourna vers elle en reprenant un regard dur et froid.

- Je l'avoue, il y a certaine faille dans mon système, mais pas à ce niveau... Je concentre beaucoup d'effort et j'ai le gouvernement derrière moi pour s'en occuper... Donc le risque de faire planter le jeu est pratiquement impossible... Et puis tu crois que la vie de ces personnes m'importes vraiment? Je détruirais le jeu et tous les joueurs moi-même si je voulais, mais ça ne serait pas vraiment amusant de faire ça... Je ne pourrais pas les faire souffrir et voir leur terreur sur leur visage lorsque je leur enlève la vie...

Le créateur se retourna pour continuer à marcher, il les détestait tous, mais il les anéantirait complètement uniquement si il venait à y avoir un véritable problème, d'ici là, il allait continuer comme il faisait maintenant.

- Et tu as raison, je ne suis pas prudent, mais tout comme la vie des autres, ma vie m'importe très peu aussi... J'ai souvent chercher la mort sans la trouver, je ne la crains plus et si cela m'arrivait, je regretterais qu'une seule chose.. Tous les autres sont mes ennemis, je ne peux les voir autrement même si ils ne m'ont rien fait...

Cherise continuait d'avancer avant qu'il ne tourne la tête vers la jeune femme avec un sourire menaçant et reprendre la parole.

- Pourquoi ne pas vouloir me tuer? Tu as eu plusieurs chance de le faire.. Ma mort sauverait la vie de pleine d'innocente personne ! Ce n'est pas ce que tu veux? Sans moi ce jeu cesserait d'exister !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]   Mar 16 Sep - 20:27

- Je l'avoue, il y a certaine faille dans mon système, mais pas à ce niveau... Je concentre beaucoup d'effort et j'ai le gouvernement derrière moi pour s'en occuper... Donc le risque de faire planter le jeu est pratiquement impossible... Et puis tu crois que la vie de ces personnes m'importes vraiment? Je détruirais le jeu et tous les joueurs moi-même si je voulais, mais ça ne serait pas vraiment amusant de faire ça... Je ne pourrais pas les faire souffrir et voir leur terreur sur leur visage lorsque je leur enlève la vie...

Jessica avait fait extrêmement attention au "pratiquement", elle était certaine que cela était possible en bossant dessus assez longtemps avec les connaissances et le matériel nécessaire et elle comptait bien lui prouver, elle ne voulait surtout pas le faire planter elle-même mais si elle parvenait à ce niveau, elle pouvait lui envoyer une simulation pour lui faire comprendre la gravité que pouvait très bien prendre un jour la situation. Cependant, ses paroles n'avaient pas eu l'effet recherché, elle pensait le mettre en garde et le déstabiliser suffisamment pour qu'il travaille bien dessus mais il ne semblait pas vraiment s'en soucier et même être capable de le faire s'il y était obligé. Sa dernière phrase avait fait frissonné la jeune femme, heureusement son imperméable devait cacher cette réaction puisqu'elle ne voulait pas montrer à quel point elle pouvait avoir peur de lui même s'il avait déjà du le remarquer plus tôt. Elle n’aimait pas du tout cette partie de lui et regrettait de plus en plus de l'avoir croisé dans le jeu, elle savait qu'il était un tueur mais elle ignorait qu'il pouvait être aussi horrible et pourtant elle ne lui en voulait pas du tout. Elle ne savait pas si c'était une force ou au contraire une faiblesse mais elle était toujours incapable de le détester pour ses actes, peut-être bien qu'elle était horrible pour ne pas lui tenir rigueur de cela alors qu'il tuait des personnes innocentes mais elle n'y arrivait pas et voulait juste lui trouver des excuses pour qu'il soit pardonné de ses crimes même si elle savait parfaitement que cela était impossible puisqu'elle considérait elle-même ce comportement comme incompréhensible et insensé.

- Et tu as raison, je ne suis pas prudent, mais tout comme la vie des autres, ma vie m'importe très peu aussi... J'ai souvent chercher la mort sans la trouver, je ne la crains plus et si cela m'arrivait, je regretterais qu'une seule chose.. Tous les autres sont mes ennemis, je ne peux les voir autrement même si ils ne m'ont rien fait...


Elle rentra ses mains dans ses manches pour qu'il ne puisse pas voir qu'elle serrait les poings, elle supportait encore moins le voir parler de la mort de cette manière, elle avait toujours eu le réflexe de le frapper ou de le traire d'idiot lorsque cela arrivait mais elle ne pouvait pas agir ainsi sans lui donner des preuves sur son identité alors elle garda le silence même si cela était assez difficile pour la jeune femme qui avait peur de le perdre à jamais. Elle reprit la marche pour le rejoindre alors qu'il avait pris un peu d'avancer puisqu'elle s'était figée en l'écoutant, elle décida de se concentrer sur ce qu'il les entourait pour ne plus pense à ce qu'elle venait d'entendre mais elle remarqua qu'il la regardait avec un sourire menaçant, elle se demandait s'il n'avait pas changé d'avis et s'il n'allait pas essayer de la tuer mais cela ne semblait pas être son but pour le moment.

- Pourquoi ne pas vouloir me tuer? Tu as eu plusieurs chance de le faire.. Ma mort sauverait la vie de pleine d'innocente personne ! Ce n'est pas ce que tu veux? Sans moi ce jeu cesserait d'exister !

Elle n'aimait pas du tout cette façon de parler, normalement elle pouvait très facilement foncer pour se battre mais elle ne pouvait pas faire cela contre l'homme, en revanche avec une autre personne celui-ci serait déjà au sol à cause d'un coup. Pourtant, ce n'était pas pour autant qu'elle allait passer cela, il venait encore une fois de prendre des risques inutiles puisque quelqu'un d'autre aurait déjà pu le tuer depuis longtemps ou même le faire après l'avoir entendu dire cela. Elle sortit brusquement son TMP pour tirer juste derrière sa tête, elle ne voulait pas tirer devant lui et peut-être l'atteindre en calculant mal son tir par rapport à la vitesse qu'ils avançaient puisqu'elle ne s'était pas arrêtée pour utiliser son arme.

- Je peux toujours le faire... Mais je le redis pour la dernière fois : Je ne suis pas ton ennemie ! Mais tu prends encore des risques inutiles en me disant cela ! Ensuite... Ton jeu existera toujours même si tu mourrais, le gouvernement doit y voir un intérêt pour te soutenir alors il le confiera à quelqu'un d'autre...

Elle rangea son arme en continuant d'avancer, elle réfléchissait toujours à la situation actuel puisqu’il ne devait pas découvrir son identité, peut-être qu'elle pouvait le mettre sur une autre piste pour lui faire perdre du temps et lui faire croire qu'il se trompait. Elle espérait juste être assez convaincante dans ses mensonges puisqu'elle risquait de s'enfoncer encore plus autrement.

- Franchement... Je t'aurai pas cru comme ça... Enfin, c'est vrai que je t'ai vu qu'une fois et tu n'étais pas la personne la plus agréable au monde mais tout de même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]   Mar 16 Sep - 21:36

Le créateur avançait toujours en la regardant alors qu'elle venait de sortir brusquement son arme pour tirer derrière lui. Il ne changea pourtant pas d'expression, car malgré tout elle ne l'impressionnait pas et était sûr d'une chose qu'elle ne serait pas capable de lui tirer dessus.

- Je peux toujours le faire... Mais je le redis pour la dernière fois : Je ne suis pas ton ennemie ! Mais tu prends encore des risques inutiles en me disant cela ! Ensuite... Ton jeu existera toujours même si tu mourrais, le gouvernement doit y voir un intérêt pour te soutenir alors il le confiera à quelqu'un d'autre...

L'homme avait bien envie de rire. Le remplacer? Elle rêvait. Il fallait trouver quelqu'un ayant une intelligence à son niveau. Il était le premier à créer ce genre de jeu et si quelqu'un en était vraiment capable de prendre la relève, alors pourquoi personne lançait le même genre de jeu pour lui faire concurrence? Tout simplement, car personne n'avait atteint le même niveau que lui et donc le gouvernement n'était pas en mesure de le remplacer et puis il avait prit les mesures nécessaire pour éviter que le gouvernement commence à faire n'importe quoi si il venait à mourir.

- Franchement... Je t'aurai pas cru comme ça... Enfin, c'est vrai que je t'ai vu qu'une fois et tu n'étais pas la personne la plus agréable au monde mais tout de même...

Il la regardait avec un regard amuser, mais qui était toujours mauvais. Elle l'avait donc déjà vu une fois? Il était toujours un peu mélanger sur le fait que ça pouvait être Jessica sous cette capuche. Il ne voulait pas vraiment le croire de toute façon et donc il essaya de se souvenir d'une femme qu'il avait rencontrer qui pouvait être ainsi. Il se souvenait de pas mal de personne, mais là il ne trouvait pas vraiment. Peut-être l'avait-elle seulement croiser sans qu'il ne la voit et donc il ne pouvait pas ce souvenir d'elle. Cherise continua d'avancer avant de reprendre la parole.

- Pour commencer... Je ne prend pas vraiment de risque... Je vois parfaitement que tu n'as pas le courage de m'attaquer ou de me tuer ! Je t'ai menacer et pourtant tu n'as pas essayer de me tuer alors que tu en as plusieurs occasion.. Tu ne t'es même pas débattus et ma seulement supplier ou tirer à côté de moi... Tu es faible et ne peut faire de mal à quelqu'un même si tu me dis le contraire là... Je n'ai donc pas à te craindre... Et tu te trompes, mon jeu cessera d'exister, ils ne pourront me remplacer par quelqu'un d'autre... Tout simplement, car personne n'est encore arriver à mon niveau... Tant et aussi longtemps qu'il n'y aura pas quelqu'un d'autre capable de créer un autre jeu comme le mien, ils ne pourront me remplacer... Tu crois que s'occuper de ce jeu est au niveau de n'importe quel imbécile? De toute façon, je tiens le gouvernement dans ma main et j'ai tout prévu si il venait à m'arriver quelque chose...

Le créateur retourna la tête devant lui pour essayer à nouveau de se rappeler d'une femme avec ce genre de caractère, bon il faisait surement ça pour rien, car elle devait essayer de cacher le plus possible sa vraie personnalité pour justement éviter qu'il la reconnaisse.

- Et tu crois que j'ai voulus être ainsi? Non, la société et ces gens m'ont fait devenir ce que je suis et je ne changerai pas... Mais bon où m'as tu vus? Tu dois ou devait travailler pour moi, car autrement tu ne m'aurais pas vus ou entendu parler et tu n'aurais pas cette machine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]   Mar 16 Sep - 23:11


- Pour commencer... Je ne prend pas vraiment de risque... Je vois parfaitement que tu n'as pas le courage de m'attaquer ou de me tuer ! Je t'ai menacer et pourtant tu n'as pas essayer de me tuer alors que tu en as plusieurs occasion.. Tu ne t'es même pas débattus et ma seulement supplier ou tirer à côté de moi... Tu es faible et ne peut faire de mal à quelqu'un même si tu me dis le contraire là... Je n'ai donc pas à te craindre... Et tu te trompes, mon jeu cessera d'exister, ils ne pourront me remplacer par quelqu'un d'autre... Tout simplement, car personne n'est encore arriver à mon niveau... Tant et aussi longtemps qu'il n'y aura pas quelqu'un d'autre capable de créer un autre jeu comme le mien, ils ne pourront me remplacer... Tu crois que s'occuper de ce jeu est au niveau de n'importe quel imbécile? De toute façon, je tiens le gouvernement dans ma main et j'ai tout prévu si il venait à m'arriver quelque chose...


Jessica avait arrêté de l'écouter vers le milieu, elle n'aimait pas du tout qu'un personne lui rappele à quel point elle pouvait être faible dans certaines situations, mais cela lui faisait encore plus mal venant de l'homme puisqu'elle se rendait bien compte qu'elle était incapable de le protéger contre des humains puisqu'il avait peur de tuer à nouveau. C'était déjà bien qu'elle puisse abattre des zombies sans trop s'en vouloir mais quoi qu'il arrive, elle ne pouvait pas ôter la vie d'un survivant ou d'un joueur mais elle ne pouvait même pas frapper directement l'homme par crainte de le blesser, elle avait déjà été inquiète en le sonnant avec le pistolet-mitrailleur alors il était tout simplement impossible qu'elle se batte sérieusement contre lui. Cependant, elle avait une petite idée pour cacher encore plus son identité et s'assurer une certaine sécurité même si cela risquait d'être bizarre mais elle était presque certaine que ce mensonge pouvait marcher à merveille.

- Et tu crois que j'ai voulus être ainsi? Non, la société et ces gens m'ont fait devenir ce que je suis et je ne changerai pas... Mais bon où m'as tu vus? Tu dois ou devait travailler pour moi, car autrement tu ne m'aurais pas vus ou entendu parler et tu n'aurais pas cette machine.

Elle préférait réagir le plus rapidement possible, elle décida de se mettre dans l'idée qu'elle ne soit pas totalement de son côté, ce qui était sans doute le cas puisqu'elle voulait tout de même détruire son jeu, avant de laisser échapper un ricanement.

- Tu veux pas non plus que je te donne mon nom et mon adresse pour que tu puisses venir me tuer ou envoyer le gouvernement me chercher ?

Elle hésita quelques secondes avant de prendre une décision, c'était plutôt étrange puisqu'elle allait se servir d'elle-même pour faire pression sur lui mais elle ne voyait pas d'autre solution pour l'instant et elle semblait comme la moins dangereuse alors elle prit la parole pour commencer un grand bluff, heureusement sa voix ne la trahissait pas et elle donnait vraiment l'impression de lui faire du chantage.

- D'ailleurs... En parlant de ce qui c'est passé dans l'aéroport... Je ne me suis pas contentée de pirater ton système pour être invisible et avoir les mêmes avantages que tes employés... J'ai également fait en sorte de remettre en route certains appareils pour avoir directement des informations sur mon ordinateur... Ce que je veux dire c'est que... A-t-on avis combien de caméra de surveillance y-a-t-il dans un tel bâtiment ? Beaucoup, en tout cas assez pour avoir tout filmé... Ce serait vraiment dommage si cela était rendu publique non ? Enfin, je trouve que c'est seulement la deuxième chose à éviter... Si je venais à mourir, des vidéos seront envoyés mais pas un journal ou n'importe quoi d'autre... Non... Ce sera une personne que tu connais bien qui les recevra... Je me demande comment elle va réagir en voyant torturer une pauvre femme sans défense...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]   Mer 17 Sep - 0:40

- Tu veux pas non plus que je te donne mon nom et mon adresse pour que tu puisses venir me tuer ou envoyer le gouvernement me chercher ?

Il leva les yeux au ciel en ne répondant rien du tout à la jeune femme. Elle commençait un peu à l'agacer et avait bien envie de s'en débarrasser, mais il n'y arrivait toujours pas, car il n'était pas complètement convaincu que cette femme lui dise la vérité et essayait seulement de protéger sa véritable identité qu'il redoutait vraiment. Il ne l'avait pourtant pas montrer un seul instant, sauf à l'aéroport lorsqu'il l'avait laisser en vie pour partir.

- D'ailleurs... En parlant de ce qui c'est passé dans l'aéroport... Je ne me suis pas contentée de pirater ton système pour être invisible et avoir les mêmes avantages que tes employés... J'ai également fait en sorte de remettre en route certains appareils pour avoir directement des informations sur mon ordinateur... Ce que je veux dire c'est que... A-t-on avis combien de caméra de surveillance y-a-t-il dans un tel bâtiment ? Beaucoup, en tout cas assez pour avoir tout filmé... Ce serait vraiment dommage si cela était rendu publique non ? Enfin, je trouve que c'est seulement la deuxième chose à éviter... Si je venais à mourir, des vidéos seront envoyés mais pas un journal ou n'importe quoi d'autre... Non... Ce sera une personne que tu connais bien qui les recevra... Je me demande comment elle va réagir en voyant torturer une pauvre femme sans défense...

Cherise ne s'arrêta pas et fit comme si cela ne l'avait pas affecter, il était d'ailleurs très douer pour cacher ses émotions et là il les cachait vraiment très bien, car au fond de lui, il était loin d'être calme. Elle devait parler de Jessica, lorsqu'elle disait une personne qu'il connait bien. Il avait de plus en plus de mal à croire que c'était elle sous la capuche maintenant, car elle avait l'air très sérieuse dans son chantage. Le créateur refusait que Jessica voit ça, surtout qu'il avait agit comme un violeur, ce qui n'allait certainement pas lui faire plaisir, bien qu'il n'aurait jamais été très loin. Il ne pouvait donc pas la tuer et risquer que les vidéos soient donner à la jeune femme. Le fait que ce soit rendu publique n'était pas réellement un problème, puisqu'il pouvait très bien faire démentir ça, il tenait le gouvernement dans sa main et donc c'était facile. Puis personne ne connait le véritable visage du créateur du jeu, donc on pouvait toujours lancer des rumeurs qui ne pourraient pas vraiment le toucher. Le concepteur prit ensuite la parole en gardant son calme pour ne pas perdre la face devant cette femme.

- Je ne peux peut-être pas te tuer, mais... Ce n'est pas la seule chose que je peux faire avec mes cibles... Et si c'est vrai pourquoi ne pas l'avoir dit plus tôt lorsque je m'apprêtais à te tuer? Ça serait bizarre que ça te revienne que maintenant, alors que tu aurais pu t'éviter cette blessure dans le dos... Tu semblais si désespérer pour trouver une façon de t'en sortir... Pourquoi n'avoir rien dit? Ça ne serait pas un mensonge par hasard uniquement dans le but de me faire peur?

Il pensait bien sûr à la garder en vie pour l'utiliser comme cobaye pour des expériences. La dompteuse par exemple était l'une de ses anciens employés qu'il avait transformer. Il pourrait très bien faire la même chose avec elle. Il ne la regardait toujours pas en regardant toujours devant lui avec un regard neutre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]   Mer 17 Sep - 15:52


- Je ne peux peut-être pas te tuer, mais... Ce n'est pas la seule chose que je peux faire avec mes cibles... Et si c'est vrai pourquoi ne pas l'avoir dit plus tôt lorsque je m'apprêtais à te tuer? Ça serait bizarre que ça te revienne que maintenant, alors que tu aurais pu t'éviter cette blessure dans le dos... Tu semblais si désespérer pour trouver une façon de t'en sortir... Pourquoi n'avoir rien dit? Ça ne serait pas un mensonge par hasard uniquement dans le but de me faire peur ?

Jessica n'osait pas imaginer ce qu'il pouvait faire avec ses cibles, elle préférait faire désormais assez attention pour ne plus le croiser et ne pas prendre le risque d'y être confrontée. Elle le suivit toujours en restant légèrement en retrait pour voir le chemin qu'elle ne connaissait pas, elle pensait à ce qu'il venait de dire puisqu'elle devait trouver un mensonge à fournir sans qu'il puisse se douter qu'elle lui cachait la vérité. Elle espérait au moins qu'il soit désormais persuadé qu'il ne s'agisse pas d'elle puisque la jeune femme ne voulait pas qu'il découvre son identité et perdre à jamais sa confiance. C'était étrange puisqu'elle voulait toujours être assez loin, elle n'aimait pas cette partie de lui, pourtant elle voulait le protéger et savait qu'elle risquait de le surveiller de loin pour assurer sa sécurité, mais en même temps elle avait une horrible peur de le voir tuer quelqu'un, surtout qu'elle avait pu constater à quel point il pouvait être menaçant.

- J'étais bien obligée d'attendre un peu... Cela n'aurait eu aucune conséquence si tu ne t'étais pas comporté ainsi... Je n'avais pas d'autre choix que de prendre des risques... Et puis tu as arrêté lorsque je le voulais... "Je ne veux plus te voir comme ça" tu as tout de suite pensé à elle n'est-ce pas ? Je savais parfaitement que tu allais avoir des doutes et ne pas prendre de risque en me tuant... J'ai juste eu ce que je voulais pour pouvoir faire pression sur toi... Le créateur de ce jeu...

La jeune femme resta pensive quelques instants, elle pouvait sans doute en profiter pour lui poser des questions, de plus elle se sentait responsable d'avoir menacé une certaine personne alors elle pouvait bien l'aider un peu en lui demandant certaines informations et les transmettre ensuite.

- Alors... Les survivants... Comment peut-on les faire sortir du jeu... Et où sont-ils "gardés" dans le monde réel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]   Jeu 18 Sep - 0:17

- J'étais bien obligée d'attendre un peu... Cela n'aurait eu aucune conséquence si tu ne t'étais pas comporté ainsi... Je n'avais pas d'autre choix que de prendre des risques... Et puis tu as arrêté lorsque je le voulais... "Je ne veux plus te voir comme ça" tu as tout de suite pensé à elle n'est-ce pas ? Je savais parfaitement que tu allais avoir des doutes et ne pas prendre de risque en me tuant... J'ai juste eu ce que je voulais pour pouvoir faire pression sur toi... Le créateur de ce jeu...

Le créateur ne la regardait plus et n'était plus du tout amuser par la situation qu'il trouvait vraiment énervante. Il n'arrivait pas à faire quelque chose contre elle, car il ignorait complètement la vérité. Il était perdu, était-elle la personne à laquelle il pensait? Avait-elle vraiment des vidéos qu'elle pouvait envoyer à Jessica si il la tuait? Il allait devoir y réfléchir plus sérieusement lorsqu'il y sera au calme pour trouver quelque chose d'incohérent qui prouverait qu'elle mentait sur toute la ligne. Cherise ne pouvait rien faire maintenant et devait se contenter de garder le silence et rejoindre une zone sécurisée pour étudier tout ça.

- Alors... Les survivants... Comment peut-on les faire sortir du jeu... Et où sont-ils "gardés" dans le monde réel ?

Il jeta un coup d'oeil vers la jeune femme, pensait-elle sérieusement qu'il allait répondre à une telle question? Elle n'avait pas besoin d'avoir une telle information et qu'allait-elle en faire? Elle disait ne pas être son ennemie et pourtant ce genre d'information était quelque chose qu'elle pouvait utiliser contre lui. Cherise regarda à nouveau droit devant lui avant de lui répondre d'une voix dure.

- Et pourquoi je te dirais une telle chose? Tu n'as pas à connaître tout ça... Je ne lance pas ce genre d'informations à la première idiote qui passent... Sérieusement... Tu croyais que je répondrai comme ça à cette question...?

On sentait un peu d'agacement et d'énervement dans sa voix avant qu'il ne pousse un faible soupire pour reprendre son calme. Il ne devait pas montrer ces émotions à cette femme, elle allait croire qu'elle avait un peu le dessus, ce qui n'était pas du tout le cas. Le créateur vit un peu flou pendant quelque seconde et dévia légèrement en marchant, mais il se rattrapa rapidement. Il ne comprenait pas trop ce qu'il avait, peut-être à cause de l'épuisement? Oui il s'épuisait assez rapidement, pas à cause de son âge, mais à cause de ses nombreux problèmes de santé. Il y avait aussi les quelques coups de feu qu'elle avait tirer tous près de son oreille qui l'avait vraiment sonner et jusqu'à maintenant l'avait ignorer pour ne pas montrer de faiblesse. Pourtant maintenant, il espérait qu'elle n'est pas vu le léger problème qu'il venait d'avoir. Cherise secoua la tête pour essayer de replacer sa vue, mais ça ne l'aida pas vraiment et sa vue était toujours légèrement brouiller. Il continuait pourtant d'avancer comme si rien n'était pour rien montrer à la femme qui marchait plus loin derrière lui. Elle pouvait très bien ce servir de ça contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]   Jeu 18 Sep - 21:31


- Et pourquoi je te dirais une telle chose? Tu n'as pas à connaître tout ça... Je ne lance pas ce genre d'informations à la première idiote qui passent... Sérieusement... Tu croyais que je répondrai comme ça à cette question...?

Jessica poussa un faible soupir, elle se doutait qu'il n'allait pas gentiment lui répondre en lui expliquant précisément comment faire pour sortir les suivants du jeu mais elle avait eu un faible espoir en pensant faire pression sur lui grâce à cet histoire de vidéo. Bien entendu, cela était totalement faux mais elle espérait avoir été suffisamment convaincante pour qu'il ne tente plus de la tuer puisque cette idée ne l'enchantait pas vraiment. Elle essaya de trouver un autre moyen pour le faire parler sans qu'il puisse se douter de sa véritable identité, elle ne voulait pas le perdre alors qu'elle devait paraitre clairement comme son ennemie dans une telle situation et elle devait extrêmement faire attention à chacune de ses paroles désormais pour ne pas se trahir mais elle se doutait que cela allait assez difficile puisqu'elle se faisait du souci pour l'homme. Elle leva la tête pour le voir dévier légèrement avant de marcher à nouveau droit, elle se demandait si c'était juste une impression ou s'il n'allait vraiment pas bien, elle avait soudainement avancé pour être à son niveau et le regarder, elle avait envie de lui demander si tout allait bien mais elle ne pouvait faire cela sans quitter ce "rôle" qu'elle devait jouer devant lui. Elle arriva à tenir quelques minutes mais elle craqua rapidement, elle attrapa son bras pour le tirer derrière elle sans lui lasser le temps de dire quoi que ce soit mais il pouvait facilement se dégager de son étreinte puisqu’elle n'était pas incroyablement forte. Ils marchaient juste avant en direction de la zone sécurisée, ils s’éloignaient donc de plus en plus de l'aéroport qui était entouré d'une forêt assez dense et c'était justement vers là qu'elle l'emmenait, du moins juste au bord de la route pour être prêt d'un arbre.

- Il faut mieux se reposer un peu...

Elle espérait qu'il n'allait pas comprendre qu'elle parlait de lui, elle n'était pas vraiment fatiguée même si sa blessure lui faisait mal, elle se laissa glisser le long du tronc avant de glisser sa main sous ses vêtements pour toucher le haut de son dos où il l'avait entaillé avec la flèche, elle grimaça en posant les doigts dessus en espérant que ce n'était rien de trop grave. Il risquait de le remarquer autrement dans le monde réel, c'était un problème assez important mais elle ne pouvait pas faire grand chose dans cet univers virtuel. Elle gardait la tête baissée pour ne pas montrer son visage mais surtout pour cacher son air inquiet, elle ne savait pas si sa voix avait laissé présagé ce sentiment mais il fallait mieux éviter une erreur aussi grossière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]   Jeu 18 Sep - 23:23

L'homme marchait toujours en essayant de rester droit pour ne pas laisser paraître quelque chose. Il ne voulait pas être faible devant quelqu'un et malheureusement pour lui, elle semblait l'avoir remarquer, car elle s'avança vers lui pour être à son niveau pour tourner la tête et le regarder. Cherise ne la regardait pas et fixait droit devant lui toujours avec une vue trouble. Il était certain qu'elle avait remarquer qu'il avait légèrement dévier tout en marchant et il se trouva stupide de ne pas avoir fait plus attention à son état auquel il était parfaitement au courant qu'il était très peu endurant à l'épuisement. La jeune femme ne bougeait pas pendant un instant avant d'attraper son bras pour le tirer derrière elle. Le créateur se laissa faire sans se dégager, car il était plutôt étonné de la voir faire ça, alors que quelque minute avant elle lui faisait du chantage. Malgré tout, il n'aimait pas trop être toucher par cette femme qu'il ne connaissait pas, en fait, peu importe la personne il n'aimait pas, pourtant il ne se dégageait pas. Ils s'éloignaient de l'aéroport pour se rendre près de la forêt qui entourait l'aéroport. Ils s'arrêtèrent pour être près d'un arbre, mais près de la route.

- Il faut mieux se reposer un peu...

Le créateur n'était pas fière de lui-même, elle ne disait pas ça pour rien, elle avait vu sa faiblesse quelque minute plus tôt, mais pourquoi faisait-elle ça pour lui? Cette femme était vraiment bizarre et il était toujours autant mélanger à cause de tout ce qu'elle faisait. Il la regarda se laisser glisser contre l'arbre. Cherise ne s'en préoccupa pas plus que ça avant de s'asseoir lui aussi, mais pas contre l'arbre et à une bonne distance d'elle. Il retira son épée de son dos pour la poser à côté de lui pour s'enlever un lourd poids. Il la gardait quand même assez près pour pouvoir la reprendre au cas où. Sa vue se replaça légèrement et sa tête qui avait commencer à lui tourner se remit aussi en place. Cherise était assit, mais il ne faisait pas face à la jeune femme. En fait il regardait l'aéroport au loin, il ne la craignait vraiment pas et était parfaitement capable de lui tourner le dos, il ne la croyait pas capable de tuer quelqu'un même si elle avait essayer de le menacer un peu avant.

- Tu es vraiment étrange... Pourquoi t'inquiètes-tu pour une personne qui a essayer de te tuer?

Il n'y comprenait pas vraiment, peut-être que lorsqu'il était jeune il l'aurait comprit, car il était toujours en train d'aider les autres même si on le menaçait de le frapper et toute sorte de chose, mais aujourd'hui ce genre de penser n'existait plus en lui et donc il n'y comprenait pas grand chose, il avait toujours penser être le seul idiot à faire ça autrefois.

- Je n'avais pas besoin de me reposer... Je pouvais continuer...

Pourtant il était assit là alors qu'il aurait pu se dégager facilement lorsqu'elle lui avait prit le bras pour le tirer jusqu'ici. Il avait eu envie de s'arrêter un peu, mais ne l'aurait pas fait en temps normal, il aurait continuer jusqu'à être rendu au risque d'avoir été encore plus mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]   Jeu 18 Sep - 23:49

- Tu es vraiment étrange... Pourquoi t'inquiètes-tu pour une personne qui a essayer de te tuer ?

Jessica ne lui répondit rien puisqu'elle ne pouvait prendre la parole sans se trahir, elle s'inquiétait forcément pour lui puisqu'elle l'aimait. La jeune femme ne voulait surtout pas qu'il soit blessé et elle se demandait si elle n'était pas responsable de son état, elle poussa un soupir en se rappelant qu'elle ne pouvait pas lui demander exactement ce qu'il n'allait pas. Elle cacha ses mains dans ses manches à nouveau puisqu'elle les serrait à cause toujours de ce stress insoutenable mais heureusement il ne pouvait pas voir son visage, elle regarda dans la même direction que lui pour fixer l'aéroport plus loin. Elle se demandait si la zone sécurisée était encore loin et si l'homme devait encore beaucoup marcher avant d'y parvenir, elle ne pouvait pas non plus lui poser la question dans le monde réel sauf si son état était flagrant, autrement elle risquait de se trahir, elle se rendait compte que tout cela pouvait très facilement devenir assez compliqué.

- Je n'avais pas besoin de me reposer... Je pouvais continuer...

Elle posa sa tête contre le tronc de l'arbre tout en faisant bien attention à la capuche qui ne devait pas s'enlever ou bouger légèrement pour permettre de voir son visage. Elle se doutait qu'il ne voulait pas montrer la moindre faiblesse devant quelqu'un mais elle le connaissait assez pour s'en rendre compte même si elle ne pouvait pas lui dire. Elle décida de réfléchir plutôt à une réponse à la question précédente sans trop éveiller ses soupçons mais sans totalement lui mentir puisqu'elle craignait qu'il sente qu'elle lui cachait la vérité.

- Je ne suis pas là pour tuer ou blesser quelqu'un... Tu m'as peut-être menacé mais je ne vais pas pour autant changer d'avis... Et puis... Je ne te vois pas comme un ennemi malgré cela alors je ne vois pas pourquoi je ne devrai pas m'inquiéter pour toi ? De toute façon, si c'est une erreur alors c'est moi qui en subirait les conséquences...


Elle se demandait si ses paroles étaient vraiment convaincantes mais surtout si cela n'était pas trop gentil, elle devait peut-être ajouter une dernière chose pour faire croire qu'elle n'était pas de son côté même si elle risquait juste d'être encore plus suspecte.

- En plus, tu es bien utile en vie et en bonne santé que malade ou mort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]   Ven 19 Sep - 0:58

- Je ne suis pas là pour tuer ou blesser quelqu'un... Tu m'as peut-être menacé mais je ne vais pas pour autant changer d'avis... Et puis... Je ne te vois pas comme un ennemi malgré cela alors je ne vois pas pourquoi je ne devrai pas m'inquiéter pour toi ? De toute façon, si c'est une erreur alors c'est moi qui en subirait les conséquences...

Le créateur ne dit rien, car il ne pouvait s'empêcher de la trouver étrange d'agir ainsi. Comment pouvait-elle être aussi calme et ne pas changer d'avis après ce qui était arriver? Tout les autres joueurs auraient eu la même réaction et se seraient enfuit ou bien aurait tenter de se débattre pour le tuer, mais surtout en aurait profiter pour l'attaquer dans le dos. Pourquoi elle continuait de s'inquiéter pour lui? Il n'avait pas encore renoncer à la tuer ou faire autre chose avec elle, mais bon pas aujourd'hui, car il était toujours trop mélanger et devait repenser à tout ça au calme. Malgré tout les doutes qu'elle lui mettait dans la tête, il pensait toujours à Jessica. Il ne voulait pas le croire, car sinon comment allait-elle le voir après ce qu'il avait fait? Il aurait du mal à la regarder en face. C'est pourquoi il n'avait pas essayer d'enlever ou regarder sous la capuche de la femme, c'était pour ne pas savoir la vérité. D'ailleurs si ce n'était pas Jessica, il se demandait si il n'allait pas avoir trop de mal de sortir, car la jeune femme allait l'attendre longtemps, il allait être en retard de toute façon.

- En plus, tu es bien utile en vie et en bonne santé que malade ou mort...

Cherise devait arrêter de se torturer l'esprit pour le moment avec tout ça, elle se montrait gentille et ensuite méchante pour lui montrer qu'elle n'était pas complètement de son côté. Il poussa un soupire sans rien ajouter de plus avant de se lever, car il n'avait pas envie de rester plus longtemps ici, il devait rentrer et tant pis si il n'allait pas parfaitement bien. Pourtant c'était assez dangereux, car les zones sécurisés sont des endroits ou les criminels se positionnent pour attendre les joueurs. Il allait donc devoir être très prudent pour ne pas avoir de problème avec eux, surtout qu'il n'avait pas la possibilité de faire quoi que ce soit avec sa machine.

- Très bien alors... Si tu n'es pas complètement mon ennemi tu pourras peut-être m'aider...

Il se tourna vers elle sans la regarder directement avant de reprendre son épée et la remettre dans son dos. Il croisa ensuite les bras, sa vision n'était pas des mieux pour le moment et à la zone sécurisée ça risquait d'être un problème si il ne voyait pas les criminels.

- Tu as remarquer que j'avais un problème si tu as voulus te reposer... Ma vue est flou et tous les coups de feu que tu as tirer à côtés de ma tête m'ont donner un sacré mal de tête, mais je n'ai pas le temps d'attendre d'aller mieux... Je n'ai jamais passer par des zones sécurisées et probablement toi non plus... Je sais juste que ces des repères à criminel, tu devras m'aider à les repérer, puisque tu ne seras surement pas capable de tuer quelqu'un contrairement à moi...

Cherise se tourna à nouveau avant de commencer à nouveau vers la zone sécurisés qui était pas trop loin d'ici par chance. Il n'avait pas tellement laisser le choix à la jeune femme, même si ça ne lui faisait pas vraiment plaisir d'être aider par quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]   Ven 19 Sep - 22:45

Jessica regarda l'homme se lever sans tourner entièrement la tête vers lui, elle se demandait si l'homme avait encore des doutes sur son identité mais elle espérait que non puisque, dans le cas contraire, elle risquait d'être confrontée à de nombreux problèmes. Elle poussa un soupir en se relevant doucement, elle essuya sur l'impermeable le sang qu'elle avait sur les mains puisqu'elle avait touché sa blessure quelques instants plus tôt, elle ne pouvait pas la voir et elle ne l'avait presque pas touché à cause de la douleur, elle n'avait jamais eu l'habitude de recevoir des coups mais plutôt de les donner mais cela était tout simplement impossible contre Cherise. Elle se demandait si la zone sécurisée était encore loin puisqu'elle n'en n'avait absolument aucune idée, pourtant elle avait bien envie d'obliger l'homme à se reposer encore un peu mais un tel comportement était une erreur pouvant lui être très embêtante ensuite alors elle garda le silence même si elle était toujours aussi inquiète.

- Très bien alors... Si tu n'es pas complètement mon ennemi tu pourras peut-être m'aider...

Elle ne laissa rien paraitre mais elle était heureuse de sa réponse, pourtant elle avait du mal à le croire entièrement et elle espérait juste que celui-ci n'ait aucune idée derrière la tête pour lui nuire. Elle ne devait pas oublier qu'il avait essayé de la tuer et qu'il devait toujours la considérer comme une ennemie malgré ses paroles, elle n'avait pas d'autre choix que de rester concentrer mais elle n'arrivait pas vraiment à se méfier de l'homme malgré ce qu'il s'était passé à l'aéroport.

- Tu as remarquer que j'avais un problème si tu as voulus te reposer... Ma vue est flou et tous les coups de feu que tu as tirer à côtés de ma tête m'ont donner un sacré mal de tête, mais je n'ai pas le temps d'attendre d'aller mieux... Je n'ai jamais passer par des zones sécurisées et probablement toi non plus... Je sais juste que ces des repères à criminel, tu devras m'aider à les repérer, puisque tu ne seras surement pas capable de tuer quelqu'un contrairement à moi...

La jeune femme se sentait responsable et elle avait de plus en plus envie de s'excuser même si elle ne pouvait agir ainsi, elle espérait juste que ce n'était rien de grave et que cela allait passer. Pourtant, ce n'était pas ce qui lui traversait la tête en premier alors qu'il avait fini de parler puisqu'elle lui avait immédiatement répondu avec une voix faible et lâche comme si elle se trouvait devant une scène monstrueuse.

- Non...

Elle ne voulait pas le voir tuer quelqu'un, elle savait pourtant la vérité et elle avait vu ce dont il était capable mais elle refusait d'affronter la réalité en le regardant ôter la vie de quelqu'un d'autre. Elle le dépassa rapidement en gardant la tête baissée pour cacher son visage, elle marchait doucement pour que l'homme puisse suivre sans le moindre problème, elle suivait simplement les chemin en espérant se diriger vers la bonne direction.

- S'il y a des ennemis... Tu restes à l'écart et je m'en occupe... Je ne suis pas obligée de les tuer... Je peux juste les assommer par exemple...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]   Sam 20 Sep - 3:01

- Non...

Sa voix avait été faible et elle le dépassa rapidement en gardant la tête baissée pour qu'il ne la voit pas même si ce n'était pas vraiment son intention. Il ne comprenait pas pourquoi elle refusait, peut-être parce qu'il avait parler de tuer quelqu'un alors qu'elle en était incapable? Il la trouvait tellement pitoyable si c'était vraiment la raison, être incapable de tuer quelqu'un alors qu'il veut te tuer, c'était ridicule. Il ne dit rien pour la laisser s'expliquer.

- S'il y a des ennemis... Tu restes à l'écart et je m'en occupe... Je ne suis pas obligée de les tuer... Je peux juste les assommer par exemple...

Un sourire mauvais apparut sur son visage. Rester à l'écart pensait-elle sérieusement qu'il allait faire ça? Il n'avait pas pu s'amuser avec elle à cause de ses paroles et de ses menaces, il n'allait pas s'arrêter avec des imbéciles de criminel qui restait près d'une zone sécurisée et ce n'est pas elle qui allait l'empêcher de faire ça. Si elle voulait les assommer qu'elle le fasse, mais lui n'allait pas se retenir et s'amuser avec eux même si il n'était pas en pleine forme. Cherise était toujours en état pour ce genre de chose et n'avait toujours pas peur de mourir, même si il allait devoir être plus prudent cette fois. Il l'attrapa par l'imperméable pour la forcer à arrêter à avancer et lui parler à l'oreille.

- Et tu crois que je vais rester à l'écart gentiment? Tu es vraiment idiote si tu crois que je vais t'écouter et te laisser tout faire... Si tu veux les assommer va y, mais... Je n'ai pas pu m'amuser avec toi, donc tu ne m'empêcheras pas de m'amuser avec eux et de les tuer... C'est pas comme si tu avais quelque chose pour m'arrêter de toute façon et tant pis si tu ne souhaites pas m'aider... Je vais me débrouiller tout seul, je n'ai jamais eu besoin d'aide avant...

La voix de Cherise était dur et froide. Le créateur la poussa fortement pour reprendre la tête en direction de la zone sécurisée, car la jeune femme devait ignorer le chemin si elle continuait de le suivre comme ça, donc il ne voulait pas se mettre à la suivre et aller n'importe où. Il aurait un peu plus de mal que d'habitude, mais si elle ne voulait pas l'aider tant pis, il allait faire ça seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]   Sam 20 Sep - 15:53

Cherise l'avait empêché de continuer d'avancer en attrapant son imperméable avant de lui parler à l'oreille, elle essayait de s'empêcher de trembler puisqu'elle se doutait de ce qu'il voulait parler, elle craignait également de perdre son sang-froid et de faire une lamentable erreur pouvant le pousser à la tuer ou à découvrir son identité alors elle essayait de garder son calme en attendant de l'écouter.

- Et tu crois que je vais rester à l'écart gentiment? Tu es vraiment idiote si tu crois que je vais t'écouter et te laisser tout faire... Si tu veux les assommer va y, mais... Je n'ai pas pu m'amuser avec toi, donc tu ne m'empêcheras pas de m'amuser avec eux et de les tuer... C'est pas comme si tu avais quelque chose pour m'arrêter de toute façon et tant pis si tu ne souhaites pas m'aider... Je vais me débrouiller tout seul, je n'ai jamais eu besoin d'aide avant...

La jeune femme n'avait même pas réagi lorsqu'il l'avait poussé assez fort pour passer devant elle, celle-ci resta immobile quelques secondes en se remémorant sans cesse ce qu'il venait de dire, elle se contenta d’abord de serrer assez fort les poings en tremblant rapidement avant de le rejoindre soudainement pour attraper un bout de ses habits pour le tirer vers elle, heureusement l'ancien MJ avait eu le réflexe de baisser la tête alors qu'elle avait failli le regarder droit dans les yeux pour prendre prendre la parole.

- Si tu ne me tues pas, je préfère encore que tu t'amuses avec moi plutôt que de te laisser t'en prendre à d'autres personnes !

Elle avait parlé sans la moindre hésitation ou peur sur le coup mais elle réalisa que trop vite son erreur, elle n'avait pas du tout réfléchi avant de prendre la parole puisque son instinct lui crier de l’empêcher de faire un tel crime, pourtant elle savait parfaitement qu'il était un tueur mais elle ne voulait plus jamais le voir ôter la vie d'une personne, c'était bien trop dur à supporter et elle ignorait si elle en était capable. Elle se tourna brusquement en espérant ne pas devoir prendre les responsabilités par rapport à ce qu'elle venait de dire, elle chercha rapidement quelque chose à ajouter pour que ce ne soit pas le cas.

- Et puis, tu dois éviter de te battre dans ton état...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi je devais tomber sur toi ici ? [Cherise Haul]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Pourquoi Haiti est-elle si pauvre ?
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?
» Haïti-Éducation: Pourquoi nos meilleurs élèves s'exilent-ils?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Survival Game :: In Game :: L'Extérieur :: L'Aéroport-
Sauter vers: