AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Révélation [Vincent R. Snow]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Angela & Chris

avatar

Vos Textes : 240

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Révélation [Vincent R. Snow]   Mar 2 Sep - 10:38

Angela avait senti James serré un peu plus sa main et elle se contenta de lui sourire timidement en rougissant, elle admira le jardin qui était immense à ses yeux comme la maison, elle essayait de l'imaginer avant l'invasion de zombie lorsqu'il devait être encore entretenu mais elle n'y arrivait pas et pensait juste qu'il devait être magnifique.

- Je vous laisse tous les deux... Vous n'avez pas besoin de quelqu'un pour vous surveillez de toute façon...

La jeune femme avait parfaitement remarqué que le ton ne collait pas vraiment avec ses paroles, elle le regarda partir pour savoir vers où il se dirigeait, même si cela se trouvait au fond du jardin elle n'avait eu aucun mal à distinguer les trois croix, elle ne savait pas trop où se mettre et ne tenta pas de le retenir. Elle connaissait la signification d'un tel symbole et même si elle ignorait ce qui s'était passé exactement et de qui il s'agissait, même si elle penchait plus pour des membres de sa famille, elle connaissait la douleur qui pouvait nous envahir en perdant un proche et elle ne voulait pas lui poser des questions à ce sujet pour l'obliger à se rappeler de mauvais souvenirs. Elle ne devait sans doute pas rejoindre l'ancien militaire ou peut-être bien que si, elle expliqua rapidement au médecin qu'elle revenait bientôt avant de s'élancer dans le jardin à la recherche de quelque chose qui devait toujours être présent dans un jardin, elle trouva assez rapidement les fleurs et en cueillit trois délicatement pour ne pas les abîmer, elle les posa contre les croix avec la même précaution avant de se figer quelques instants devant. Elle ne voulait pas prendre la parole par peur de le pousser à expliquer ce qui risquait de se passer si elle prenait la parole alors autant se taire, elle réalisa que sa présence voulait peut-être signifier qu'elle voulait des explications alors elle s'excusa avant de commencer à rejoindre James.

***

Akiro avait doucement baissé la tête en tremblant, le jeune homme resta assez surpris puisqu'il n'avait jamais eu ce type de réaction mais en même temps c'était bien la première fois qu'il agissait ainsi, normalement il prenait son temps pour complimenter sa cible pour gagner lentement mais sûrement le combat mais il était obligé de changer de tactique puisqu'il s'était présenté sous son côté méfiant et il pensait avoir trouver la bonne manière pour s'y prendre mais peut-être bien que l'ingénieur était bien trop faible, lâche et timide pour l'affronter, peut-être bien qu'il ne pouvait pas gagner aussi facilement s'il continuait sur cette voix.

- S'il te plait... Laisse moi... Je... Je ne sais pas... Et.. Je ne veux pas savoir...

Chris prit le temps de réfléchir quelques secondes puisqu'il ne devait pas faire d'erreur et montrer sa véritable personnalité devant lui, il en était venu à la conclusion qu'il devait être désormais beaucoup plus direct même si cela devait résister à être légèrement brutal avec lui. Il se redressa doucement avant de le fixer quelques instants, il finit par prendre sa décision même s'il n'en n'était pas certain cette fois-ci, il n'était peut-être pas très fort mais il l'était tout de même assez pour saisir le plus jeune et le pousser assez violemment sur le lit, il ne lui laissa pas le temps de se redresser ou de dire quelque chose qu'il était au dessus de lui en tenant fermement ses deux bras avec ses mains.

- Je t'ai demandé si tu avais une idée pas si tu voulais en avoir une...

Il rattrapa bien vite son sourire charmeur pendant qu'il parlait, il bougeait doucement des doigts pour lui caresser avec plus de délicatesse le poignet tout en le regardant droit dans les yeux.

- Tu n'es même pas un tout petit peu curieux ?

Il ne lui laissa pas le temps de répondre puisqu'il s'en fichait éperdument, il lâcha un de ses bras pour poser sa main sur sa joue et s'abaisser, il ne se contenta pas d'être assez proche de lui mais il l'embrassa sans aucune et pas la moindre gêne, il se recula un peu pour ensuite les murmurer quelques mots à l'oreille.

- Tu ne veux toujours pas savoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent R. Snow

avatar

Vos Textes : 275

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Révélation [Vincent R. Snow]   Mar 2 Sep - 12:05

James avait regarder son ami partir sans savoir quoi lui dire et il ne pouvait pas lui dire grand chose sans lui rappeler de mauvais souvenirs et il savait qui se trouvait là bas. C'était la famille du militaire, mais il ignorait complètement comment ils étaient mort, car Vincent ne parlait pas souvent de lui-même. La jeune femme finit par dire qu'elle revenait bientôt et donc le médecin la laissa partir en ce demandant ce qu'elle allait faire. Il s'était quand même un peu rapprocher pour voir se qui arrivait et il la vit cueillir des fleurs pour ensuite les déposer devant chaque croix. Vincent lui n'avait pas bouger et la regardait faire de son regard neutre habituelle. Il lui fut reconnaissant de faire ça pour ses proches alors qu'elle ne les connaissait pas. Angela était ensuite rester figer un instant avant de s'excuser et commencer à partir avant qu'elle ne soit trop loin l'ancien militaire la remercia doucement d'avoir fait ça sans dire un mot de plus. Il n'avait pas tellement envie de raconter ce qui était arriver pour l'instant. Lorsqu'elle fut assez proche James reprit la main d'Angela pour recommencer à marcher et laisser son ami tranquille pour un moment. Lorsqu'il fut plus loin de lui, il prit la parole pour expliquer ce qu'il savait à Angela qui devait se demander pleins de choses.

- Il m'a déjà dit que ces croix étaient pour ses parents et son petit frère... Malheureusement il ne m'a jamais raconter ce qui c'était passer... mais bon c'est normal...

•••

Le petit Akiro était toujours aussi mal et il espérait sincèrement que le plus vieux s'éloigne et le laisse tranquille et il cru l'espace d'un instant que c'est ce qu'il allait faire, car il s'était redresser doucement et il ne bougeait plus. L'ingénieur ne savait plus trop ce qu'il voulait, sa peur était toujours présente et il voulait s'enfuir, mais d'un autre côté Chris se montrait gentil avec lui sans savoir pourquoi et il n'avait pas envie de se faire haïr, car il lui demandait de partir, mais c'était plus fort que lui. Il avait du mal à le regarder et sa peur d'être ridicule ou être rejeté lui revenait toujours et donc il préférait être seul même si ce ne fut pas vraiment gagner. Le jeune homme l'avait saisi ce qui le força à se lever de sa chaise et il fut pousser assez violemment sur le lit. Il n'avait pas eu le temps de se lever et de s'enfuir que le plus vieux était sur lui et lui tenait fermement les deux bras, il était donc prisonnier, car il n'avait pas la force nécessaire pour se dégager lui-même de l'emprise de Chris.

- Je t'ai demandé si tu avais une idée pas si tu voulais en avoir une...

Il sentit les doigts de Chris bouger sur ses poignets pour le caresser et il ne le quittait pas des yeux. Akiro était toujours aussi rouge vif et il commençait à trembler beaucoup plus qu'avant. Il était beaucoup trop près et il voulait absolument éviter ça, mais il ne pouvait rien faire. Il se m'y même à espérer l'arriver des trois autres pour le sortir de là, mais bon c'était pratiquement impossible qu'il allait venir pour voir ce qu'il faisait.

- Tu n'es même pas un tout petit peu curieux ?

Bien entendu qu'il l'était, mais il préférait ne pas le savoir quand même pour éviter une situation inconnue auquel il devra s'adapter au risque de passer pour un idiot. Il n'avait pas eu le temps de répondre que Chris avait lâcher un de ces bras pour le poser sur sa joue et s'abaisser, alors qu'il pensait qu'il allait s'arrêter tous près comme la première fois, mais ce ne fut pas le cas et il l'embrassa sans aucune gêne. Akiro était toujours aussi figer et surprit par se rapprochement soudain avec lui. Même si il trouva ça loin d'être désagréable, il avait toujours très envie de prendre ses jambes à son coup et disparaître. Finalement le plus vieux se recula pour lui murmurer quelque mot à l'oreille.

- Tu ne veux toujours pas savoir ?

Il avala difficilement en se rendant compte qu'il voulait aller plus loin que ça et il ne savait pas quoi répondre. Il avait essayer de tourner la tête pour que Chris ne voit pas son visage, mais c'était assez difficile puisqu'il était très proche. Des larmes coulèrent sur ses joues, il était impuissant et ne savait pas quoi faire et avait peur de tout ça. Après un petit moment, il tenta de prendre la parole en essayant d'arrêter ses larmes pour ne pas paraître encore plus faible.

- Je t'en pris... Arrête... Laisse moi... Je ne veux pas...

Sa voix était toujours hésitante e fil ne comprenait rien au comportement de Chris. Pourquoi l'avait-il embrasser? Pourquoi voulait-il de lui? Il y avait des hommes beaucoup plus fort et utile que lui, alors pourquoi lui? Il se demandait si il ne faisait pas que se moquer de lui.

- S'il te plait... Arrête de te moquer et de jouer avec moi... J'ai peur... Je ne veux pas savoir et être rejeté...

Le petit Akiro utilisa sa main libre pour enlever les larmes qui coulaient sur ses joues sans s'arrêter et ça lui permettait aussi de cacher son visage au plus vieux.

~☆~☆~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survival-game.forum-canada.com
Angela & Chris

avatar

Vos Textes : 240

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Révélation [Vincent R. Snow]   Mar 2 Sep - 17:41

James avait attrapé la main de la jeune femme pour s'éloigner de l'ancien militaire, elle savait qu’il devait vouloir être un peu seul et elle se demandait s'il ressentait la même chose qu'elle lorsqu'elle voyait la marque de sang sur la dalle de pierre devant la porte de sa maison.

- Il m'a déjà dit que ces croix étaient pour ses parents et son petit frère... Malheureusement il ne m'a jamais raconter ce qui c'était passer... mais bon c'est normal...


Elle hocha de la tête avec un air triste, elle espérait qu'il ne sentait pas responsable de leurs morts tout comme elle avec la mort de son père puisque c'était bien le poids le plus difficile à porter, ne jamais oublier pour tenter de survivre avec en s'imaginant des possibilités ou tout aurait été différent et beaucoup mieux. Elle regarda le jardin mais elle ne le voyait plus de la même manière désormais, peut-être bien qu’ils étaient morts ici-même et cette idée ne la rassurer pas vraiment, elle poussa un faible soupir en prenant la parole d'une voix faible et presque tremblante.

- J'espère qu'il ne sent pas responsable...

***

Chris recula légèrement pour être toujours assez proche de lui mais le voir un peu mieux, il le regardait droit dans les yeux en attendant sa réaction, l’ingénieur commença à pleurer et il était énormément surpris par cela, il n'avait jamais eu ce type de réaction mais il ne le lâcha pas pour autant, il réfléchissait au plus vite pour comprendre pourquoi il réagissait ainsi, il trouvait cela vraiment étrange et ne comprenait absolument pas, il avait même cessé de sourire à cause de la surprise.

- Je t'en pris... Arrête... Laisse moi... Je ne veux pas...

Il secoua un peu la tête pour reprendre ses esprits, il devait garder son sang-froid même s'il était étonné, normalement il n'avait aucun mal à agir exactement comme il souhaitait lorsque la jeune femme n'était pas concernée directement pourtant la réaction du plus jeune l'avait comme soudainement stoppé et briser tout ses idées.

- S'il te plait... Arrête de te moquer et de jouer avec moi... J'ai peur... Je ne veux pas savoir et être rejeté...


Il avait levé sa main libre pour essuyer ses larmes et cachait son visage, le fournisseur laissa échapper un faible sourire en comprenant mieux la situation, il avait d'abord été surpris mais désormais il avait encor plus de cartes dans sa main pour avoir ce qu'il désirait, il attrapa le mouchoir dans l'une des poches de son pantalon et poussa avec presque de la tendresse la main de l’ingénieur, il posa délicatement le bout de tissu pour sécher les larmes avec un sourire rassurant et non séducteur, il avait une idée du comportement à adopter avec lui maintenant et voulait tester cela tout de suite, il prit la parole avec une voix beaucoup plus douce mais en appuyant sur chaque mots pour qu'il les retienne.

- Je ne joue pas avec toi... Je suis très sérieux... Tu n'as pas à avoir peur... Et... Je ne vais certainement pas te rejeter...


Des mensonges, des mensonges et encore des mensonges. Il jouait parfaitement avec lui, il aimait bien s'amuser avec les autres pour savoir combien de temps il lui fallait pour avoir ce qu'il désirait et le faire en étant sous son côté méfiant et en utilisant une attitude aussi différente était un défi à relever et qu'il comptait bien remporter. Pour le fait de le rejeter, il ne savait pas encore, peut-être bien qu'il n'allait plus avoir besoin de lui mais il préférait garder une carte sous sa manche et donc le garder, de toute façon il pouvait continuait ce jeu avec d'autres personnes lorsqu'il sortait se promener tout seul. Il le regardait toujours droit dans les yeux en espérant le convaincre mais il ne se faisait pas réellement du souci puisqu'il était assez convainquant, il écarta le mouchoir pour approcher à nouveau son visage du sien mais il se laissa tomber sur le côté sans l'embrasser, il voulait juste lui faire croire, il ne voulait pas complétement le forcer à faire ce qu'il n'avait pas envie de faire puisqu'il n'était tout de même pas ce genre de personne, il devait juste trouver la bonne méthode pour lui donner envie, c'était totalement différent à ses yeux. Il s'allongea sur le dos en desserrant un peu sa cravate avant de mettre ses deux mains derrière sa tête, vu la réaction de l’ingénieur il voyait deux solutions et il désirait savoir laquelle était exacte même s'il était presque certain qu'il s'agissait de la deuxième.

- Tu as déjà été abandonné par rapport à cela ou... Ou tu n'as simplement jamais connu ce type de relation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent R. Snow

avatar

Vos Textes : 275

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Révélation [Vincent R. Snow]   Mar 2 Sep - 20:19

- J'espère qu'il ne sent pas responsable...

La voix de la jeune femme avait été faible et presque tremblante. James soupira doucement en ce demandant si le militaire se sentait responsable de ça. Probablement que oui, tout comme lui qui ce sentait responsable d'avoir abandonner sa petite soeur et Angela avec son père qui était mort. Il devait se sentir responsable de leur mort même si il ne connaissait pas la façon dont ils étaient mort. Malheureusement, le militaire n'allait probablement jamais en parler, il était dur et très peu causant sur ce genre de sujet et son séjour à l'armée avait surement du l'endurcir encore plus. Il montrait très peu ses émotions et il allait surement jamais savoir la vérité.

- Je l'espère aussi... J'aimerais beaucoup lui demander ce qui sait passer, mais bon je ne peux pas faire ça... Je n'ai pas envie d'insister et lui rappeler des mauvais souvenirs... J'ai déjà fait cette erreur avec toi ce matin...

•••

Le jeune ingénieur n'arrivait plus à tenir sous toute cette anxiété et ses larmes coulaient alors qu'il tentait tant bien que mal de les arrêter tout en essayant de cacher son visage au plus vieux qui n'avait pas bouger pour autant. Il avait l'impression que Chris finirait par se moquer de lui et de ses réactions de pleurnichard, mais ce ne fut pas le cas. Le plus vieux venait de pousser avec tendresse sa main qui cachait son visage pour poser un mouchoir et sécher les larmes avec un sourire rassurant. Le plus jeune sembla se calmer un peu en voyant se sourire. Le jeune homme finit par prendre la parole d'une voix douce en appuyant bien ses mots pour que Akiro les retiennes.

- Je ne joue pas avec toi... Je suis très sérieux... Tu n'as pas à avoir peur... Et... Je ne vais certainement pas te rejeter...

Akiro le regardait toujours avec un regard un peu inquiet et toujours aussi rouge qu'avant. Le jeune homme semblait vraiment sincère et l'ingénieur ne savait pas trop quoi penser maintenant. Il ne savait pas si c'était une bonne idée de ce rapprocher de quelqu'un même si cette personne semblait vraiment sincère. Sa crainte d'être rejeter était toujours aussi présente et aussi de se retrouver dans de nouvelle situation. Chris avait enlever le mouchoir avant de s'avancer à nouveau vers lui et Akiro avait seulement baissé les yeux incertain, mais le plus vieux se laissa tomber sur le côté sans rien faire. L'ingénieur se redressa immédiatement pour être assit sur le lit et regarder ailleurs et ainsi ne plus se retrouver prisonnier en dessous de Chris, bon si il décidait de le pousser ou le tirer, il allait surement pas être capable de luter, mais il se sentait mieux assit comme ça. Akiro avait ensuite jeter un rapide coup d'oeil à Chris qui était étendu et avait desserrer sa cravate et mit ses bras derrières sa tête. Son regard ne resta pas longtemps sur le plus vieux avant de se tourner très mal à l'aise par la situation et il se trouvait vraiment pitoyable.

- Tu as déjà été abandonné par rapport à cela ou... Ou tu n'as simplement jamais connu ce type de relation ?

Il baissa seulement la tête en se tortillant les doigts. Il n'avait jamais été abandonné pour se genre de chose, mais avait déjà été abandonné par d'ancien camarade qui le trouvait inutile et de toute façon, c'était bien ce qu'il était. Maintenant qu'il était à une distance raisonnable du visage de Chris, il s'était un peu calmer, mais il trouvait toujours ses questions très gênantes à répondre.

- Je... Je n'ai jamais connu ce type de relation... J.. J'évite les situations que je ne connais pas et je... Je préfère éviter le contact avec les autres...

Il ne le regardait toujours pas toujours aussi mal à l'aise. Une question restait toujours dans son esprit, mais il avait beaucoup de mal à lui demander ça. Après un moment, il tenta à nouveau de parler et lui poser cette question.

- Pourquoi moi?... Je... Je suis inutile et faible... Et... Je t'ai vu me lancer des regards mauvais avant... Pourquoi tu es différents maintenant?...

~☆~☆~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survival-game.forum-canada.com
Angela & Chris

avatar

Vos Textes : 240

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Révélation [Vincent R. Snow]   Mar 2 Sep - 21:06

- Je l'espère aussi... J'aimerais beaucoup lui demander ce qui sait passer, mais bon je ne peux pas faire ça... Je n'ai pas envie d'insister et lui rappeler des mauvais souvenirs... J'ai déjà fait cette erreur avec toi ce matin...

Angela baissa misérablement la tête en se rappelant cela, elle avait essayé de lui cacher mais elle lamentablement échoué puisqu'il avait bien remarquer que son sourire sonnait faux, elle poussa un faible soupir en espérant qu'il ne s'en voulait pas pour cela, elle serra un peu plus sa main pour lui dire que ce n'était pas important.

- Je crois qu'on a tous un douloureux passé qui nous poursuit...

***

Akiro s'était redressé dès qu'il en avait eu l'occasion, le fournisseur avait remarqué qu'il l'avait regardé rapidement avant de tourner la tête, il devait être assez gêné encore mais ce n'était pas du tout son cas puisqu'il avait déjà connu cela et qu'il pouvait garder très bien son sang-froid la plupart du temps, il ne voulait pas laisser paraitre ses véritables émotions puisque cela pouvait déstabiliser son jeu et avoir plus de mal pour manipuler les autres. Il attendait que le plus jeune réponde à sa question pour continuer son stratagème de la manière la plus efficace, il ne devait pas faire d'erreur et craignait qu'une autre personne soit au courant mais il espérait que l'ingénieur soit bien trop mal à l'aise pour raconter tout cela à quelqu'un.

- Je... Je n'ai jamais connu ce type de relation... J.. J'évite les situations que je ne connais pas et je... Je préfère éviter le contact avec les autres...

Il laissa apparaitre un sourire moqueur puisqu'il savait qu'il n'allait pas le voir, pour lui la partie était déjà presque gagné entièrement, il devait juste faire attention mais il était sur la bonne voix pour gagner la partie même s'il était presque déçu par la facilité, il n'y connaissait rien et il était donc bien plus influençable et manipulable, une cible tout à fait parfaite. En revanche, il se demandait bien pourquoi il était comme ça, il avait remarqué qu'il n'aimait pas du tout être le centre d’intérêt et il avait trouvé cela plutôt pitoyable mais peut-être bien qu'il avait un raison à cela, de nombreuses personnes avaient brutalement changé de personnalité avec l'invasion de zombie et peut-être bien qu'il faisait partie de cette catégorie ou alors quelque chose ayant eu lieu après puisqu'il devait être trop jeune pour être traumatisé par un événement auparavant le désastre.

- Pourquoi moi?... Je... Je suis inutile et faible... Et... Je t'ai vu me lancer des regards mauvais avant... Pourquoi tu es différents maintenant?...

Il avait sans doute raison, il était inutile et faible pour le cuisinier mais c'était bien pour cela qu'il l'avait choisi, de toute façon il n'avait pas vraiment eu beaucoup de choix, il voulait cette relation pour avoir beaucoup plus d'emprise sur lui mais même en étant moins direct il restait le meilleur candidat. Il ne pouvait tout simplement pas manipuler Angela, James devait le détester et il ne pensait pas que Vincent soit véritablement influençable et il risquait de voir clair dans son petit jeu. Il devait en tout cas recommencer à jouer puisque la pause était terminé, il se redressa pour se mettre derrière l'ingénieur et l'entourait doucement de ses bras, il approcha son visage pour lui murmurer quelques mots.

- Peut-être bien que j'aime bien ce qui est faible et mignon...

Il le lâcha pour s'asseoir à côté de lui mais sans être trop proche pour qu'il soit plus à l'aise, il attendit quelques instants avant de reprendre la parole, il ne le regardait pas non lus puisqu'il se doutait que ses mots allaient le gêner bien assez.

- Tu as peur de l'inconnu... Tu dois essayer de prendre ton courage à deux mains pour affronter vers une situation que tu ne connais pas... Et puis... Comme ça... Tu la connaitras...


Il tourna la tête vers lui pour lui faire un clin d’œil avec un sourire charmeur et angélique, il risquait de reculer légèrement dans ses plans mais il n'avait pas pu s'en empêcher, il ne bougea pas quelques instants puisqu'il voulait lui laisser un peu de temps pour y réfléchir avant de lui poser une question avec cette même voix calme et douce.

- Tu es certain de... Ne pas vouloir être dans une telle situation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent R. Snow

avatar

Vos Textes : 275

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Révélation [Vincent R. Snow]   Mar 2 Sep - 22:28

- Je crois qu'on a tous un douloureux passé qui nous poursuit...

La jeune femme avait serrer un peu plus la main du médecin qui tourna la tête vers elle. Il était bien d'accord, mais c'était difficile d'avoir un passé joyeux dans un monde pareil. La seule personne dont il ne connaissait rien était Akiro, mais bon le plus jeune n'allait certainement pas parler de lui alors qu'il avait déjà du mal à répondre à des questions. Ils étaient tous renfermer sur leur passé, il devait être celui qui avait le plus de facilité à parler, sauf pour son infection qui était vraiment dur pour lui. Mais il n'hésitait pas à demander l'aide des autres pour retrouver sa petite soeur. James se déplaça pour être en face d'Angela pour lui relever doucement la tête et l'embrasser. Il afficha ensuite un sourire avant de parler.

- Essayons de penser à autre chose et de s'amuser un peu !

Il se remit à marcher dans le jardin et il tira doucement Angela pour qu'elle soit presque collé à lui tout en marchant. Il avait d'ailleurs passer son bras autour de sa taille.

•••

Le jeune militaire était maintenant concentrer sur ces mains à essayer de réfléchir à tous ça, mais il n'y arrivait pas très bien. Il était vraiment mélanger et il se demandait pourquoi il n'avait pas prit ses jambes à son coup alors qu'il le pouvait très bien maintenant. Alors qu'il pensait que les contacts physique étaient terminé, Chris arriva derrière lui pour l'entourer doucement de ses bras et le plus jeune redevint aussi rouge qu'avant surtout lorsqu'il lui murmura quelques paroles.

- Peut-être bien que j'aime bien ce qui est faible et mignon...

Le jeune homme se déplaça à nouveau pour s'asseoir à côté de lui sans le regarder et sans être trop près de lui. Il était un peu soulager d'avoir cette distance entre eux, il ce sentait beaucoup mieux ainsi, mais les paroles du jeune cuisinier l'avait surprit. Mignon? Lui? Il ne trouvait pas qu'il était mignon, mais peut-être que les autres oui.

- Tu as peur de l'inconnu... Tu dois essayer de prendre ton courage à deux mains pour affronter vers une situation que tu ne connais pas... Et puis... Comme ça... Tu la connaitras...

Akiro tourna la tête vers Chris et il le vit lui faire un clin d'oeil avec un sourire charmeur sur le visage. Il eu un mouvement de recul sans vraiment le vouloir avant de regarder ailleurs toujours aussi rouge vif. L'ingénieur se remis ensuite à penser aux paroles du plus vieux. C'était plus facile à dire qu'à faire, car sa peur ne voulait pas le quitter pour autant. Si il essayait et se retrouvait dans une situation ridicule ou on pouvait se moquer de lui? Si il était sincère lorsqu'il lui avait dit qu'il ne le rejetterait pas et qu'il ne jouait pas avec lui alors peut-être devrait-il essayer de prendre son courage à deux mains pour affronter une nouvelle situation.

- Tu es certain de... Ne pas vouloir être dans une telle situation ?

L'ancien militaire hésitait toujours un peu d'affronter une situation inconnue, mais peut-être qu'il devrait vraiment faire confiance à Chris qui semblait vraiment sincère avec lui et vraiment gentil en ce moment. Peut-être qu'il l'aimait bien pour de vrai. Le jeune militaire tourna la tête vers le plus vieux et pour une fois, même si parfois il baissait les yeux, il ne la tournait pas immédiatement.

- Je ne sais pas, mais... Je dois essayer d'affronter une situation que je ne connais pas pour une fois... Même si... Même si je ne sais pas comment...

Il avait baisser à nouveau la tête, car il n'arrivait plus à supporter son regard et après ce qu'il s'apprêtait à dire..

- Tu... Tu peux m'aider? S'il te plait...

~☆~☆~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survival-game.forum-canada.com
Angela & Chris

avatar

Vos Textes : 240

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Révélation [Vincent R. Snow]   Mar 2 Sep - 23:25

Angela ne savait pas quoi ajouter, elle avait peur de dire n'importe quoi qui pouvait pousser l'homme à lui poser des questions, pourtant elle arrivait à parler de son passé normalement mais elle avait l'habitude de faire croire qu'elle avait depuis longtemps surmontée cela mais elle savait qu'elle ne pouvait pas aussi facilement mentir au médecin qui risquait de deviner facilement qu'elle mentait et qu'elle ne voulait juste pas l'inquiéter. Il s'était justement placé devant elle pour l'embrasser, elle rougissa soudainement et n'était toujours pas à l'aise, elle le semblait tout de même plus qu'au début mais elle restait gênée.

- Essayons de penser à autre chose et de s'amuser un peu !

Ils recommencèrent à marcher pendant qu'il l'avait passé un bras autour de sa taille pour presque la coller contre lui, elle tourna brusquement la tête avec des joues encore plus rouges même si elle tentait de le cacher, elle ne réagissait pas ainsi seulement à cause de la proximité mais également à cause de la question qu'elle s'apprêtait à lui poser puisqu'elle n'y connaissait rien.

- Mais... Mais ils font quoi... Les... Les couples pour s'amuser ?

***
Même s'il ne le montrait absolument pas avec son sourire charmeur, le jeune homme commençait à s'impatientait mais comme toujours lorsqu'il était seul, il ne laissait rien paraître de ce qu'il ressentait réellement, il prenait son mal en patience même s'il détestait toujours cela alors qu'il aurait sans doute du prendre l'habitude à force de se lancer dans ce genre de petit jeu. Il remarqua que l'ingénieur le regardait même s'il baissait parfois les yeux, il voulait lui répondre mais peut-être était-il encore hésitant, bientôt il allait savoir s'il avait réussi ou s'il devait continuer de jouer encore un peu pour le convaincre, ce qu'il n'avait pas particulièrement envie cependant.

- Je ne sais pas, mais... Je dois essayer d'affronter une situation que je ne connais pas pour une fois... Même si... Même si je ne sais pas comment...

Il ignorait comment s'y prendre mais il pouvait parfaitement lui montrer sans aucun problème, c'était d'ailleurs ce qu'il lui proposait en quelque sorte, il venait tout juste de baisser la tête, il attendit quelques instants puisqu'il voulait peut-être ajouter quelque chose sans avoir le courage d'affronter soj regard en prenant la parole.

- Tu... Tu peux m'aider? S'il te plait...

Gagner ! Même s'il ne laissait rien paraitre, le cuisiner riait aux éclats intérieurement, la partie était terminée et il l'avait tout simplement remporté sans réel difficulté, l'ingénieur n'avait pas conscience mais à partir de maintenant il était devenue son jouet même si pour l'instant il ne lui servait pas à grand chose. Il devait l'aider désormais mais il y était obligé pour s'assurer d'avoir un total contrôle sur lui et avec de la chance il allait s'amuser. Il hocha simplement de la tête avant de s'approcher de lui, il refit comme tout à l'heure et l'obligea à s'allonger sur le lit même s'il était beaucoup plus doux qu'avant, il le regardait droit dans les yeux quelques secondes pour qu'il soit certain de son choix avant de se baisser lentement et l'embrasser un petit moment, il se recula pour lui sourire et le rassurer puisqu'il se doutait qu'il devait toujours avoir peur, il ouvrit le haut de la chemise de l'ingénieur pour lui faire un suçon dans le cou alors qu'il déboutonnait le reste avec des gestes sans doute trop précis. Il posa une main sur son torse pour le caresser doucement sans arrêter de l'embrasser dans le cou, il stoppa soudainement pour reculer et le regardait droit dans les yeux.

- Tu veux aller jusqu'au bout ?

Il voulait juste paraître plus gentil à ses yeux pour appuyer son contrôle sur lui mais il prenait des risques, il pouvait très bien refuser, laisser place à sa peur et refuser, dans ce cas il devait tout recommencer et c'était hors de question, il devait forcément influencer son choix et il argumenta avant de lui laisser le temps de lui fournir une réponse, il affichait constamment ce sourire rassurant et parlait avec une voix calme et douce pour le convaincre et lui faire croire qu'il était sincère.

- Tu n'as pas à avoir peur... Je vais juste t'aider... Fais moi confiance...


Dernière édition par Angela Pendragon le Mer 3 Sep - 14:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent R. Snow

avatar

Vos Textes : 275

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Révélation [Vincent R. Snow]   Mer 3 Sep - 0:32

La jeune femme était redevenu gêner en un instant lorsqu'il avait passer son bras autour d'elle, au moins il avait réussit à lui changer les idées. Elle avait la tête tourner, mais il savait qu'elle tentait de cacher ses joues rouges.

- Mais... Mais ils font quoi... Les... Les couples pour s'amuser ?

Le médecin la regarda un instant avant de réfléchir. Si le monde était normal, alors il aurait dit qu'ils sortaient ensemble pour aller voir un film ou aller au restaurant, mais ici maintenant c'était juste impossible, les cinémas étaient plonger dans le noir et plus rien ne fonctionnait et les restaurants, il n'y avait pas de nourriture et il y avait beaucoup trop de zombie pour faire quoique ce soit d'autre à l'extérieur. Il ne voulait pas non plus la forcer à aller trop vite et donc retourner dans la chambre n'était pas une bonne idée, il se mit à réfléchir à ce qu'ils pourraient faire ensemble dans ce monde pourrit.

- Et bien avant, les couples sortaient pour aller dans des lieux amusant, mais aujourd'hui ce n'est plus trop possible... Donc...

Il décida de faire quelque chose pour l'embêter un peu. Le médecin fit basculer la jeune femme vers l'arrière avant de passer sa main sous ses jambes et l'autre toujours à la même place et la soulever dans les airs. Le médecin lui souriait toujours en la tenant bien pour pas qu'elle ne tombe et qu'il ne l'échappe pas.

- Il faut improviser un peu pour rendre ça amusant !

Malheureusement pour lui sa jambe lui rappela qu'il n'était pas guérit et que tenir debout normalement était bien difficile, mais maintenant qu'il portait quelqu'un c'était encore pire. Donc rapidement, il se retrouva étaler sur le dos sur la pelouse, il avait tout de même prit la peine d'empêcher qu'Angela se fasse mal dans sa chute.

- Désolé... Je ne pensais plus à ma jambe... Tu n'as pas eu mal?

•••

Le petit Akiro avait doucement relever la tête vers le plus vieux pour voir sa réaction lorsqu'il lui avait demander de l'aide. Le jeune homme avait simplement hocher la tête avant de s'approcher à nouveau de lui pour l'obliger à s'allonger sur le lit comme un peu plus tôt. Il avait été beaucoup plus doux que la première fois, mais ça ne l'empêchait pas d'être toujours aussi mal à l'aise. Chris le regarda quelque seconde dans les yeux et Akiro essaya seulement de se calmer et tenter de se dire que tout irait bien. Le jeune homme finit par se baisser lentement pour l'embrasser un petit moment et à ce moment ses doutes lui revint, mais il devait se contenir pour ne pas lui demander de se pousser et le laisser partir. Sa peur aussi était revenue, mais Chris lui adressait des sourires rassurants ce qui lui faisait croire que tout irait bien. Ensuite le plus vieux commença à ouvrir le haut de sa chemise blanche et commencer à l'embrasser dans le cou. Le plus jeune resta complètement figer, de toute façon il ignorait complètement ce qu'il devait faire et sa peur, sa gêne et tout ça l'empêchait de faire le moindre mouvement et donc il se laissait faire alors qu'il déboutonnait le reste de sa chemise. Il sursauta pratiquement en sentant la main du jeune homme sur son torse qui le caressait pour autant arrêter de l'embrasser. Malgré toute ses craintes, le jeune ingénieur ne trouvait pas sa désagréable, mais ça ne l'empêchait pas de penser à vouloir disparaître. Chris c'était ensuite arrêter pour le regarder dans les yeux.

- Tu veux aller jusqu'au bout ?

Akiro ne savait pas si il allait vraiment y arriver finalement. C'était dur pour lui qui c'était toujours refuser des contacts physique avec les autres. Il avait également peur de faire une grosse connerie auquel il aurait l'air vraiment stupide.

- Tu n'as pas à avoir peur... Je vais juste t'aider... Fais moi confiance...

L'ancien militaire hésita un moment à refuser à nouveau, mais il avait peur que Chris lui en veule d'être aussi faible et si peu sûr de lui. Il finit par hocher simplement de la tête pour lui faire comprendre qu'il voulait aller jusqu'au bout. Il devait essayer de faire confiance à quelqu'un et peut-être que Chris pouvait être cette personne. Il semblait sincère et si c'était le cas, même en étant maladroit, il n'allait surement pas se moquer de lui. Akiro décida de lui faire confiance et essayer d'oublier toutes ses craintes et doutes pour aujourd'hui pour découvrir quelque chose de nouveau.

~☆~☆~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survival-game.forum-canada.com
Angela & Chris

avatar

Vos Textes : 240

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Révélation [Vincent R. Snow]   Mer 3 Sep - 8:30

- Et bien avant, les couples sortaient pour aller dans des lieux amusant, mais aujourd'hui ce n'est plus trop possible... Donc...

Angela se demandait dans quels lieux pouvaient bien se rendre les couples autrefois, elle n'en n'avait aucune idée et n'aurait sans doute jamais la réponse puisque le monde ne pouvait plus redevenir comme avant, du moins pas sans que des personnes comme James soient sacrifiés et elle ne voulait pas vivre dans un monde construit grâce à la mort des autres et en particulier puisqu'il s'agissait du médecin. Elle décida de tenter d'oublier tout cela même si elle n'y arrivait pas vraiment mais l'homme l'aida assez pour cela puisqu'il avait passé une main sous ses jambes et qu'il la soulevait, elle était devenue encore plus rouge et n'osait pas regarder son ami qui souriait.

- Il faut improviser un peu pour rendre ça amusant !

Elle n'eut pas le temps de lui répondre quoi que ce soit qu'il tomba, il avait fait en sorte de la retenir un minimum et elle s'était étalée sur lui, elle n'avait pas vraiment eu mal puisqu'elle n'avait pas rencontré directement le sol.

- Désolé... Je ne pensais plus à ma jambe... Tu n'as pas eu mal?

Elle se redressa soudainement pour le regarder avec un air inquiet, elle se bougea un peu pour ne pas l'écraser mais elle avait complétement oublié que l'infectée ne ressentait plus la douleur et elle avait peur pour lui qu'il se soit fait quelque chose, elle réalisa seulement ce fait après avoir posé sa question et elle se sentit assez idiote de ne pas avoir pensé à ce détail.

- Non mais toi ça va ?

***

Akiro semblait assez hésitant mais il hocha de la tête pour lui dire qu'il était d'accord, le pauvre devait croire qu'il était sincère alors qu'il ne le voyait comme un simple pion comme de nombreuses personnes avant lui mais il ne risquait pas de s'en rendre compte facilement, il le trouvait un peu idiot de n'avoir rien compris alors qu'il lui avait constamment lancé des regards noirs auparavant mais il avait de la chance d'être tombé sur lui puisqu'il pouvait rajouter une corde à son arc grâce à lui. En tout cas, il avait décidé d'aller jusqu'au bout et il n'allait pas se gêner, peut-être bien qu'il n'avait pas vraiment de moral pour agir ainsi et profiter des faiblesses des autres mais il s'en fichait éperdument, il avait toujours été comme ça et ne comptait pas arrêter, peut-être même qu'il ne cesserait pas s'il était réellement amoureux mais il ne croyait pas ressentir un jour ce sentiment, c'était une erreur dans ce monde et il ne comptait pas la faire. Il le regardait droit dans les yeux toujours, il lui sourit doucement pour lui faire comprendre qu'il n'avait vraiment pas à avoir peur et il l'embrassa, et puis il fit ce qu'il devait faire sans vraiment être mal à l'aise mais il ne pensait pas que c'était le cas de l'ingénieur, d'un certain côté il ne se préoccupait pas vraiment de ce qu'il pouvait ressentir mais il était obligé d'y faire un minimum attention pour ne pas perdre le contrôle qu'il devait avoir sur lui désormais. Une fois cela terminé, il se laissa tomber en arrière en se glissant sous les couvertures, il mit ses mains derrière sa tête en jetant un coup d’œil à ses vêtements par terre en espérant qu'ils n'allaient pas être trop froissé. Il ferma les yeux quelques secondes pour réfléchir, puis il les ouvrit rapidement pour rester allonger mais tout de même regarder le plus jeune en souriant doucement, il devait lui demander quelque chose même s'il voulait juste vérifier qu'il était bien son jouet et s'il en était heureux alors qu'il n'en n'avait pas conscience mais il n'allait certainement pas dire cela directement et resta assez vague sur la question.

- Alors... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent R. Snow

avatar

Vos Textes : 275

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Révélation [Vincent R. Snow]   Mer 3 Sep - 17:39

La jeune femme c'était soudainement redresser pour le regarder d'un air inquiet avant de bouger un peu, elle ne voulait surement pas l'écraser alors que ce n'était pas vraiment le cas, elle n'était pas lourde du tout et bien sûr il n'avait pas mal nul part, seulement un peu sonné de s'être péter la tête par terre. Une chance qu'il était sur l'herbe, il aurait très bien pu se blesser sans le remarquer.

- Non mais toi ça va ?

Il fut soulager que dans sa connerie il n'avait pas blesser la jeune femme. Le médecin avait complètement oublier sa jambe qui ne le supportait à peine quand il était debout. Il ne pourrait pas la soulever tant qu'il sera blesser. James lui adressa un sourire rassurant tout en restant étendu sur l'herbe.

- Oui ça va ne t'inquiète pas pour moi ! Je vais essayer de faire plus attention et ne pas oublier que je suis blesser...

•••

Akiro attendait toujours un peu figé de voir ce que le plus vieux allait faire. Il n'était toujours pas très rassurer par cette nouvelle situation et ignorait complètement ce qui allait suivre. Il ne savait pas si il devait faire quelque chose ou simplement laisser faire Chris qui lui devait savoir exactement quoi faire. Il opta donc pour la deuxième solution, car il n'avait pas envie d'être ridicule, même si il croyait que le plus vieux n'allait pas se moquer de lui maintenant. Ce dernier lui souriait toujours pour le rassurer et pour pas qu'il est peur de tout ça. Le jeune homme l'embrassa ensuite pour commencer ce qu'il avait à faire sans la moindre gêne, ce qui était tout le contraire du plus jeune qui était rouge vif tout le temps et assez mal à l'aise. Malgré tout ce ne fut pas si horrible comme il l'aurait penser, surtout que le plus vieux semblait quand même se soucier de lui. Bien entendu, il n'avait pas fait grand chose et avait laisser Chris sans charger. Lorsque ce fut terminer, le jeune cuisiner se laissa tomber pour se glisser sous les couvertures et le plus jeune en fit tout autant toujours aussi gêner par la situation. Akiro avait aussi très envie de sauter sur ses vêtements par terre, mais il ne bougea pas de sa place pour autant. Il tenait fermement le bord de la couverture comme si on allait lui arracher des mains et il jeta un coup d'oeil rapide à Chris qui lui sourirait toujours, mais il se retrouva rapidement à regarder ailleurs.

- Alors... ?

Le jeune militaire ne savait pas trop quoi répondre à cette question assez vague, mais il en conclut qu'il lui demandait en quelque sorte si il était heureux de tout ça. Akiro était un peu perdu dans tous ça, il n'avait pas détester, mais il avait toujours été très mal à l'aise et avait toujours ses peurs qui étaient présentes. Il essayait quand même de les oublier, car le plus vieux avait été vraiment gentil avec lui et il souhaitait vraiment lui faire confiance. Akiro se tourna sur le côté pour faire face à Chris, mais n'osait toujours pas le regarder.

- Je... Et bien... Euh...

Akiro ne savait pas quoi dire tellement il était mal à l'aise, mais il ne voulait pas que Chris pense qu'il n'avait pas aimer, donc il devait dire ou faire quelque chose pour ça. Malheureusement, il n'arrivait pas à dire quelque chose, donc le plus jeune avait doucement lever la tête pour afficher un faible sourire qui ne resta quelque seconde avant qu'il ne baisse la tête à nouveau gêner de l'avoir regarder comme ça. Le plus jeune ne bougeait plus en ce demandant si ça avait été suffisant comme réponse pour Chris, car il n'arriverait pas à parler.

~☆~☆~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survival-game.forum-canada.com
Angela & Chris

avatar

Vos Textes : 240

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Révélation [Vincent R. Snow]   Mer 3 Sep - 18:58

- Oui ça va ne t'inquiète pas pour moi ! Je vais essayer de faire plus attention et ne pas oublier que je suis blesser...

Angela hocha simplement de la tête avant de s'étendre sur l'herbe à côté de lui, elle resta sans bouger quelques instants avant de s'approcher plus et poser sa tête sur son épaule en rougissant, elle se sentait idiote d'être aussi facilement mal à l'aise avec lui mais elle avait encore beaucoup de mal avec ces histoires de couple et de petit-ami, elle prit la parole d’une voix hésitante et gênée sans trop savoir si c'était très grave ou non.

- Désolée... Ça doit pas être génial pour toi alors que je connais rien sur tout ça...


***

Akiro l'avait rapidement rejoint sous les couvertures et le fournisseur le regardait toujours en souriant doucement, il le voyait serrer les bords comme par peur que quelqu'un tire brusquement dessus ce qui lui donnait presque envie de le faire mais il devait rester dans son rôle, il ne pouvait pas prendre le risque de tout perdre bêtement alors qu'il avait compris que le plus jeune avait besoin d'une personne étant gentille avec lui et ne l'abandonnant pas et c'était bien ce qu'il allait être, du moins il allait en donner l'illusion puisqu'il pouvait très bien le laisser sans aucun remord mais il ne pensait pas faire cela, il avait besoin de lui et même s'il réglait le problème avec Angela et James, il voulait garder un avantage face aux autres ici et l'ingénieur était le meilleur candidat et le plus facile. Il voyait bien qu'il était toujours mal à l'aise et il s'agissait sans doute d'une bonne chose, les autres en devaient pas être au courant et il savait qu'il était bien trop gêné pour parler d'un tel sujet devant eux, il n'avait donc pas de souci à se faire dessus et en jugeait même pas nécessaire de lui dire.

- Je... Et bien... Euh...


Il leva légèrement un sourcil, il était juste toujours mal à l'aise ou il n'avait pas aimé, la deuxième option pouvait vraiment le vexer tout de même mais bon les autres personnes ne s'étaient jamais plaintes alors il penchait plus pour la première. L'ingénieur arriva finalement à sourire un peu, il avait donc la confirmation qu'il était juste trop gêné pour dire à voix haute ce qu'il avait ressenti, celui-ci baissa rapidement la tête et il en profita pour sourire à son tour mais il n'était pas gentil et rassurant, c'était juste le sourire d'un manipulateur qui avait gagné la partie et qui en était fière, il pouvait bien profiter un peu qu'il ne le regarde pas pour laisser apparaitre un peu ses véritables émotions mais il devait continuer la comédie pour ne pas faire d'erreur, il connaissait ses craintes et il pouvait sans problème s'en servir contre lui même s'il allait croire qu'il s'agissait de gentillesse et de sincérité. Il bougea un peu pour être plus proche de lui, il passa une main sur lui pour la poser sur son dos et l'avancer vers lui, il le serra doucement en posant sa joue contre la sienne avec délicatesse.

- Je ne t'abandonnerai jamais... Je te protégerai contre les mauvaises personnes... Tu n'as plus à avoir peur... Je suis là maintenant Akiro...


Il le serra un peu plus alors qu'il s’apprêtait à dire quelques mots, un mensonge qu'il avait l’habitude de prononcer, il les avait dit combien de fois ? Il ne s'en souvenait plus, pourtant sa voix donnait l'impression qu'il était incroyablement sincère et même ému comme s'il ne les avait jamais dit une seule fois de sa vie. Il se mettait peut-être en danger puisqu'il pouvait faire revenir sa crainte soudainement mais s'il le croyait alors il était définitivement certain de l'avoir sous son emprise, il avait juste à les dire et à attendre sa réaction, c'était d'ailleurs pour cela qu'il s'était un peu reculé après avoir parlé.

- Je t'aime Akiro...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent R. Snow

avatar

Vos Textes : 275

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Révélation [Vincent R. Snow]   Mer 3 Sep - 20:36

- Désolée... Ça doit pas être génial pour toi alors que je connais rien sur tout ça...

La jeune femme c'était étendu à côté de lui et avait posé sa tête sur son épaule. Elle avait parler d'une voix hésitante, mais aussi gêner. James ne lui en voulait pas du tout et comprenait parfaitement qu'elle ne devait pas connaître grand chose à ce sujet puisqu'elle avait été seul. Il n'aurait pas eu plus de connaissance à ce sujet si il n'y avait personne qui lui en aurait parler avant. Le médecin prit doucement la main d'Angela pour la serrer.

- Ne t'inquiète pas pour ça... Ça ne me dérange pas du tout et comme ça je pourrai te montrer tout ça moi-même !

•••

L'ingénieur gardait toujours la tête baissée pour ne pas à avoir a affronter son regard. Il était mal à l'aise, mais après ce qui venait d'arriver, il se sentait encore plus mal à l'aise avec le jeune homme et pourtant il n'arrêtait pas de se dire qu'il ne devrait plus se sentir gêner avec lui. C'était juste impossible, le problème du jeune homme n'allait pas se régler aussi facilement et ses peurs n'allaient pas le quitter même en se rapprochant quelqu'un. Chris se rapprocha un peu pour être plus près de lui et passer une main sur lui et la poser dans son dos. Il l'avança vers lui pour le serrer et poser sa joue contre la sienne. Akiro n'avait pas bouger toujours aussi rouge vif par ce contact, il n'arrivait toujours pas à faire le moindre mouvement et il se trouvait inutile de ne rien faire, alors que Chris le serrait doucement.

- Je ne t'abandonnerai jamais... Je te protégerai contre les mauvaises personnes... Tu n'as plus à avoir peur... Je suis là maintenant Akiro...

Le jeune militaire était surprit d'entendre ses mots venir de quelqu'un. Jamais personne ne lui avait dit de telle chose, sauf peut-être sa mère, mais ça faisait bien longtemps qu'elle n'était plus là. Le jeune homme sentit les larmes lui monter aux yeux juste à y penser et aussi à cause des paroles qui lui semblait si sincère. Il allait vraiment le protéger et ne jamais l'abandonner? Il ne comprenait pas pourquoi il voulait vraiment s'encombrer d'une personne aussi faible et inutile que lui, mais il était heureux d'entendre ça. Peut-être pourrait-il vraiment se reposer sur lui et lui demander son aide à l'avenir. Chris reprit la parole d'une voix toujours aussi sincère et même un peu ému.

- Je t'aime Akiro...

Le plus jeune fut encore plus surprit et on le voyait très bien sur son visage. Chris s'était légèrement reculé et l'ingénieur fit quelque chose auquel il n'aurait jamais penser être capable de faire juste avant. Akiro c'était approcher pour passer un bras autour de plus vieux et enfouis son visage dans le cou du plus vieux en le serrant. Son corps avait réagit tout seul, car il avait été si heureux d'entendre ça de la bouche de quelqu'un et il était certain maintenant que Chris était sincère avec lui. Le jeune militaire avait laisser couler quelque larme avant de prendre la parole d'une petite voix avec toujours un peu de gêne.

- M..Merci... Chris... Je... Je...

Il n'arriva tout simplement pas à terminer sa phrase, car c'était toujours difficile pour lui de parler et il réalisa ce qu'il était en train de faire. Il retira rapidement sa main autour de Chris en reculant et de baisser la tête à nouveau. Avec sa main, il essuya rapidement son visage toujours rouge.

~☆~☆~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survival-game.forum-canada.com
Angela & Chris

avatar

Vos Textes : 240

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Révélation [Vincent R. Snow]   Mer 3 Sep - 21:29

- Ne t'inquiète pas pour ça... Ça ne me dérange pas du tout et comme ça je pourrai te montrer tout ça moi-même !

James avait pris la main de Angela et elle était rassurée par sa réponse, elle ne savait pas trop quoi faire à part lui tenir justement la main ou l'embrasser mais elle ne pouvait toujours pas s’empêcher d’être gênée, elle espérait que cela allait cessé puisqu'elle n'aimait pas vraiment être mal à l'aise avec lui. Elle l'était encore plus après avoir entendu une telle réponse mais surtout à cause de la question qu'elle se sentait obligée de lui poser comme pour être rassurée ou s'y préparer.

- Tu... Tu me... Tu me montras le reste qu... Quand ?

***

Chris voyait parfaitement qu'il avait surpris l'ingénieur avec de tels mots, en même temps ils étaient lourds de sens et il était bon de savoir les utiliser correctement mais désormais il avait un petit stress de savoir s'il avait réussi à le persuader ou s'il lui avait juste fait peur puisqu'il craignait de se rapprocher des autres et il pensait que cela était encore valable même après ce qu'ils avaient fait. Akiro passa un bras autour de lui tout en enfouissant son visage dans son cou, il resta étonné quelques secondes mais bientôt il recommença à sourire en comprenant qu'il avait vraiment bien fait de lui sortir un telle mensonge, il avait gagné sur toute la ligne et pouvait sans doute le manipuler à sa guise désormais, il devait juste faire bien attention pour qu'il continue de croire qu'il était sincère mais il ne le croyait pas assez intelligent pour douter de lui maintenant.

- M..Merci... Chris... Je... Je...

Il recula et le le fournisseur reprit bien vite un sourire plus doux et rassurant, il le regarda essuyer son visage et il l'en empêcha en l’attrapant doucement, il voyait bien qu’il avait pleurer et de toute façon il l'avait senti dans sa voix, il ne savait plus où se trouver le mouchoir, peut-être par terre mais il ne voulait pas perdre du temps en le cherchant bêtement alors il approcha doucement sa main pour faire disparaitre les dernières larmes avec ce qui semblait être de la tendresse même s'il ne s'agissait que d'une simple illusion comme depuis le début, il lui caressa la joue quelques secondes avant de retirer sa main mais il n'arrêta pas de le regarder en souriant.

- Tu n'as pas à faire des efforts pour parler si tu n'y arrives pas encore... Je sais qu'il va te falloir du temps pour t'y habituer si tu n'as jamais connu cela et si en plus tu as peur... Mais ne t'inquiète pas... Je vais être patient...

Il s'avança vers lui pour l'embrasser avant de sortir du lit pour se lever, il attrapa rapidement ses vêtement pour les enfiler, il avait déjà mis le bas et s'occuper de sa chemise qui était assez froissé, il grimaça légèrement en constatant cela, il n'avait vraiment fait attention et voilà ce qui arrivait mais il ne pensait pas que quelqu'un allait le remarquer et ne pas lui faire une quelconque remarque à ce sujet même s'il ne croyait pas qu'une personne puisse faire attention à ce genre de détail dans ce monde. Mais autrement, il pouvait être mal, si une personne disait cela devant l'ingénieur alors il risquait d'être mal à l'aise même si on ne s'adressait pas directement à lui, par conséquent certaines questions pointeraient irrémédiablement, il ne pensait pas qu'il allait lui répondre mais peut-être bien que son silence était aussi évocateur, Angela ne risquait pas de comprendre une seule seconde mais peut-être que ce n'était pas le cas des deux autres, alors ils pouvaient aussi se demander s'il était vraiment sincère puisqu'ils étaient moins stupides que le plus jeune, il secoua la tête en se disant qu'ils ne pouvaient pas arriver à ce genre de conclusion à partir de si peu de choses et qu'il s’inquiétait pour rien mais il n'avait pas l'habitude d'agir ainsi alors que la jeune femme était si proche alors il était légèrement déstabilisé et plus prudent. Il ferma le dernier bouton avant d'attraper la cravate qui était dans un plus triste état que la chemise, il poussa un soupir en la gardant à la main, autant ne pas la mettre et la laisser dans sa chambre plus tard puisqu'il devait continuer de se concentrer sur le plus jeune tant qu'ils étaient dans la même pièce pourtant il lui faisait toujours dos alors il se tourna pour lui faire à nouveau face pendant qu'il souriait, il devait ajouter une petite chose mais bien la plus importante, celle qui avait justifié tout ce qui s'était passé, il voulait avoir plus d'emprise sur lui que s'importe qui et le sentiment le plus fort, du moins en étant positif, était bel et bien l'amour.

- J'espère que tu ne regrettes rien... Mais bon... Ce serait vraiment triste si mon petit-ami regrettait une telle chose...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent R. Snow

avatar

Vos Textes : 275

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Révélation [Vincent R. Snow]   Mer 3 Sep - 22:31

- Tu... Tu me... Tu me montras le reste qu... Quand ?

Un grand sourire était apparut sur les lèvres du médecin, il la trouvait vraiment mignonne à poser ce genre de question. Au moins ce n'était pas des questions trop gênantes et elle ne lui demandait pas d'une façon innocente avec un grand sourire comme lorsqu'ils étaient dans la chambre, quand elle était comme ça il ne pouvait pas s'empêcher d'être gêner. Bref, le médecin ne voulait pas y aller trop vite avec elle et prendre le temps qu'il fallait pour qu'elle s'habitue à être avec lui, sinon elle allait être vraiment trop gêner pour la suite.

- Quand tu seras plus à l'aise avec moi ! Ça ne fait que quelque jour qu'on se connait et tout ça c'est passer si vite, je préfère y aller plus doucement maintenant !

•••

Le petit militaire avait voulut essuyer les larmes qui avaient couler, mais il fut arrêter par Chris qui avança sa main vers son visage pour faire disparaître les dernières larmes de son visage avec beaucoup de tendresse. Le jeune homme lui caressa la joue pendant quelque instant avant de retirer sa main, mais il lui souriait toujours. Le plus jeune aurait aimer pouvoir lui sourire aussi, mais il était beaucoup trop gêner pour arriver à faire ça, déjà que le dernier n'avait été là que quelque seconde, il ne pouvait pas faire mieux, mais il tentait de garder la tête levée vers Chris.

- Tu n'as pas à faire des efforts pour parler si tu n'y arrives pas encore... Je sais qu'il va te falloir du temps pour t'y habituer si tu n'as jamais connu cela et si en plus tu as peur... Mais ne t'inquiète pas... Je vais être patient...

Il fut un peu soulager qu'il ne le force pas à parler ou quoi que ce soit d'autre, il avait toujours beaucoup de mal avec tout ça et il allait devoir essayer de s'y habituer, du moins si il y arrivait. Il était ainsi depuis sa jeunesse et n'avait jamais réussit à changer, mais bon il n'avait jamais rencontrer quelqu'un comme Chris qui l'acceptait et qui était sincère, donc peut-être allait-il réussir à changer grâce à lui? Le plus vieux c'était ensuite lever pour sortir du lit et commencer à s'habiller. Pendant que Chris était dos à lui, le plus jeune décida de faire la même chose, mais très rapidement au cas où il décidait de se tourner vers lui. Il avait déjà tout remis même la chemise qui était d'ailleurs légèrement froissé, car elle était par terre, mais ça lui importait très peu ce genre de détail. Il se rassit ensuite sur le lit en remontant ses jambes vers lui pour y poser son menton dessus et jeter des coups d'oeil à Chris qui ne s'était toujours pas retourner. D'ailleurs avec le stress Akiro avait fermer plusieurs boutons de sa chemise n'importe comment, mais ça aussi il en avait rien à faire pour l'instant. Il était déjà beaucoup plus à l'aise dans des vêtements et c'était tout ce qui importait pour lui à l'instant. Le plus vieux finit par se tourner à nouveau vers lui et Akiro tenta de le regarder sans tourner la tête.

- J'espère que tu ne regrettes rien... Mais bon... Ce serait vraiment triste si mon petit-ami regrettait une telle chose...

Pendant qu'il s'était habiller, l'ingénieur avait réussit à reprendre une couleur presque normale, mais là le rouge était revenu et il avait tout de suite détourner les yeux. Il le considérait comme son petit-ami? C'était tellement bizarre pour Akiro, jamais il n'aurait penser un jour en étant comme ça qu'il trouverait quelqu'un pour être son petit-ami. C'était tellement nouveau pour lui, ça l'effrayait vraiment et il avait toujours aussi peur de faire une connerie qui pourrait tout gâcher. Il retrouva enfin la parole après n'avoir pratiquement rien dit pour ce qu'il avait dit avant.

- Je... Je suis.. vraiment ton petit-ami?

Il réalisa ensuite qu'il devait dire quelque chose sur si il avait regretter ou non. Il ne savait pas trop, c'était plutôt agréable, mais c'était toujours très bizarre pour lui. Akiro continua de parler ensuite d'une voix très faible qui était presque qu'un murmure, mais le jeune homme allait surement entendre très bien, car il n'y avait aucun son dans la pièce.

- Et... Je... Je... Je ne regrette pas...

Ceci lui avait prit tout son courage et un grand effort pour sortir ça, mais il y était arriver. Il avait entourer ses jambes de ses bras toujours avec le menton poser dessus sans dire un mot de plus, car la gêne de ses derniers mots étaient vraiment forte.

~☆~☆~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survival-game.forum-canada.com
Angela & Chris

avatar

Vos Textes : 240

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Révélation [Vincent R. Snow]   Mer 3 Sep - 23:19


- Quand tu seras plus à l'aise avec moi ! Ça ne fait que quelque jour qu'on se connait et tout ça c'est passer si vite, je préfère y aller plus doucement maintenant !


Angela poussa un faible soupir puisqu'il ne répondait pas précisément à sa question, elle avait peur d'être constamment gênée avec lui et de ne jamais changer, si c'était le cas alors il ne lui montrera jamais ? Elle ne savait pas qu'ils avaient été vite et se elle se demandait si les couples devaient normalement aller plus doucement, elle ignorait totalement la réponse et la survivante devait se contenter de le croire sur parole lorsqu'il parlait de ce sujet, pourtant elle ne pouvait s'empêcher de dire ce qu'elle pensait.

- Tu crois qu'on peut faire les choses doucement dans ce monde ?

***

Akiro avait recommencé à rougir soudainement après avoir entendu cela, Chris savait désormais qu'il l'avait touché même s'il espérait ne pas avoir fait tout cela pour rien, un silence s'installa quelques instants mais il ne comptait pas l'aider en reprenant la parole, il devait connaître sa réponse qui pouvait être cruciale. Il l'examina un peu plus pendant ce temps, il remarqua presque immédiatement que sa chemise était mal boutonnée mais il ne s'avança pas tout de suite puisqu'il l'avait suffisamment mis mal à l'aise avec ses paroles alors il devait attendre sans le gêner encore plus pour l'instant. Il se concentra alors sur un autre problème, comment devait-il s'adresser à l'ingénieur devant les autres, s'il recommençait à être méchant même s'il Luc fournissait quelques informations mais pas trop, il risquait de perdre peu à peu son emprise et c'était hors de question mais il ne pouvait pas être gentil sans soulevait des questions dans l'esprit des autres, il devait peut-être éviter le plus de contact possible avec lui dans certaines situations pour ne rien aggraver des deux côtés.

- Je... Je suis.. vraiment ton petit-ami ?

Il laissa apparaître un faible soupir en se rendant compte qu'il s'était fait du souci pour rien, du moins à première vue puisqu'il n'avait pas encore répondu à la question mais il devait être assez mal à l'aise pour y répondre aussi facilement, il savait parfaitement qu'il devait faire un immense effort pour lui parler à nouveau.

- Et... Je... Je... Je ne regrette pas...

Vraiment aucun souci à se faire, il ne devait pas oublier qu'il avait en face de lui un être faible et manipulable alors il n'avait jamais à s'inquiéter de quoi que ce soit à son sujet, il avait eu une chance incroyable de trouver une personne comme lui alors qu'il en avait terriblement besoin en ce moment. Il s'avança vers lui pour se mettre sur le lit juste en face, il le poussa légèrement en arrière mais pas pour qu'il soit étendu mais juste pouvoir accéder aux boutons de sa chemise, il les enleva pour les remettre correctement tout en lui parlant d'une voix douce et calme.

- Oui... Tu es mon petit-ami... En tout cas, moi non plus je ne regrette rien...

Il leva la tête pour voir le visage de l'homme et plus ses vêtements qui étaient désormais bien mis, il ne bougea pas pendant quelques instants avant de l'embrasser tendrement puis il se recula pour être debout, il se dirigeait vers la porte et commença à l'ouvrir, il avait faim, peut-être bien qu'il était l'heure de déjeuner ou tout cela lui avait simplement ouvert l'appétit mais il avait faim et voulait donc manger, il s'occupait du repas alors si les autres voulaient encore attendre, ils n'avaient qu'à se débrouiller puisqu'il ne voulait pas le faire deux fois, sauf s'il y était obligé à cause de la jeune femme, il tourna la tête vers l'ingénieur pour lui sourire doucement.

- Tu veux venir avec moi pour faire à manger ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent R. Snow

avatar

Vos Textes : 275

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Révélation [Vincent R. Snow]   Jeu 4 Sep - 0:29

- Tu crois qu'on peut faire les choses doucement dans ce monde ?

Le sourire du jeune homme disparut un instant. Il ne savait pas trop, il préférait prendre son temps, car il ne voulait pas vivre dans la peur que demain ça serait la dernière journée qu'il allai vivre. James avait eu cette peur pendant trop longtemps lorsqu'il avait été mordu une première fois et maintenant il préférait toujours aller doucement. Il avait prit une décision trop rapidement avec sa petite soeur et maintenant il le regrettait, si il avait attendu un peu elle serait toujours avec lui. Peut-être il pensait ainsi, car il était immunisé contre l'infection. Le médecin soupira avant de prendre la parole.

- Je ne sais pas... Je préfère aller doucement et oublier que il pourrait arriver quelque chose le lendemain... Je pense peut-être ainsi, car je suis immunisé, mais bon... Avant je l'ignorais et... J'ai prit une décision et agit beaucoup trop rapidement et je le regrette... Si j'aurais prit plus de temps pour réfléchir et ne pas agir à cause de la peur, ma petite soeur serait toujours à mes côtés... Donc maintenant, je préfère aller doucement avec toi... Je n'ai pas envie de précipiter les choses... Mais peut-être que tu tiens à ce que je te montre maintenant?

•••

Akiro avait recommencer à se tortiller les doigts à cause de l'anxiété qui l'envahissait toujours autant. Il se sentait stupide et vraiment pitoyable, mais il n'arrivait vraiment pas à se sortir du mal l'aise qui était toujours présent. Chris s'approcha ensuite de lui pour être sur le lit juste en face de lui. Il le poussa en arrière pour pouvoir atteindre les boutons de sa chemise qu'il avait fermer vraiment n'importe comment. Le plus jeune le laissa faire en regardant les mains du plus vieux qui refermait le tout d'une façon correct. Le jeune cuisinier prit la parole en même temps d'arranger les boutons d'une voix toujours douce et calme.

- Oui... Tu es mon petit-ami... En tout cas, moi non plus je ne regrette rien...

Le plus vieux venait de terminer d'arranger sa chemise et Akiro avait relever la tête vers Chris pour le regarder avec beaucoup de difficulté. Il le considérait donc vraiment comme un petit-ami et il ne regrettait vraiment rien de ce qui c'était passé? Il était soulager de voir qu'il ne s'était pas ridiculisé devant lui, car c'est ce qu'il redoutait quand il devait affronter une nouvelle situation. L'ingénieur devait essayer d'avoir moins peur avec lui maintenant et lui faire confiance. Chris avait été vraiment très gentil et sincère, il devait faire un effort pour lui. Ce dernier l'embrassa tendrement à nouveau et le plus petit ce laissa faire. Ensuite il se leva pour se diriger vers la porte pour l'ouvrir. Akiro ne savait pas trop si il devait le suivre ou non et donc il ne bougea pas pour l'instant jusqu'à ce que Chris prenne la parole à nouveau en tournant la tête vers lui toujours avec un sourire.

- Tu veux venir avec moi pour faire à manger ?

Il ne savait pas si c'était une bonne idée, les trois autres pouvaient être là et il ne pourrait peut-être pas s'empêcher d'être encore plus gêner avec eux maintenant. Il ne savait pas non plus, si Chris voulait qu'ils soient au courant et donc il ne devait pas faire de bêtise et se montrer différent. Le petit Akiro finit par prendre une décision et dit un petit "oui" timide avant de se lever du lit et enfiler ses bottes de militaires sans attendre, car ils ne les avaient pas encore mit et d'ailleurs dans celle-ci ce trouvait un couteau qui'il pouvait prendre au cas ou il était attaquer. Bon il s'en était jamais servit, même pas sur des zombies. Le jeune homme se dépêcha de s'approcher de Chris et lui adresser un petit sourire toujours timide avant de baissée la tête à nouveau. Maintenant qu'il était loin du lit et qu'il n'avait plus aucune question gênante, il avait réussit à sourire plus facilement.

~☆~☆~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survival-game.forum-canada.com
Angela & Chris

avatar

Vos Textes : 240

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Révélation [Vincent R. Snow]   Jeu 4 Sep - 16:07

- Je ne sais pas... Je préfère aller doucement et oublier que il pourrait arriver quelque chose le lendemain... Je pense peut-être ainsi, car je suis immunisé, mais bon... Avant je l'ignorais et... J'ai prit une décision et agit beaucoup trop rapidement et je le regrette... Si j'aurais prit plus de temps pour réfléchir et ne pas agir à cause de la peur, ma petite soeur serait toujours à mes côtés... Donc maintenant, je préfère aller doucement avec toi... Je n'ai pas envie de précipiter les choses... Mais peut-être que tu tiens à ce que je te montre maintenant?

Angela avait rougi assez fort devant sa question même si c'était elle qui avait lancé le sujet mais elle ne pouvait s'empêcher d'être mal à l'aise, elle décida de prendre le temps de réfléchir et ne lui répondit pas tout de suite, elle pesait les pour et les contre sans arriver à prendre une décision qui devait sans doute être très importante puis elle réalisa soudainement quelque chose.

- Non...

On pouvait plus sentir comme de la tristesse dans sa voix plutôt que de la gêne, elle se demandait si ce n'était pas égoïste de sa part, pas seulement de répondre oui mais d'être aussi proche de lui et même avec les autres, elle savait que n'importe qui pouvait quitter ce monde du jour au lendemain et elle pouvait très bien être la prochaine, elle voulait aider les autres et pouvait foncer sans réfléchir pour aider des inconnus même si elle connaissait parfaitement les risques. Peut-être bien qu'elle allait mourir bêtement à force de ne pas faire attention à sa propre vie et elle aura juste réussi à rendre tristes les personnes importantes pour elle mais elle n'était pas capable de changer.

***

Akiro avait répondu un faible "Oui" avant de le rejoindre en affichant un sourire timide, il était sorti de la pièce en regardant qu'il le suivait bien et en tentant de le rassurer doucement avec des regards gentils qui devaient contraster étrangement avec les anciens regards noirs qu'il lui avait lancé dans le passé. Il essayait de trouver un moyen de l'utiliser désormais puisqu'il ne lui servait pas à grand chose pour l'instant à part peut-être s'amuser un peu s'il s'ennuyait. Il poussa un faible soupir en arrivant dans la cuisine, il avait regardé un peu partout en tentant d'être le plus discret possible pour que l’ingénieur ne remarque pas qu'il faisait bien attention à être seul avec lui pour le moment, il n'avait pas vraiment envie de voir une personne débarquer à l'improviste dans la pièce. Il se dépêcha de sortir la nécessaire pour préparer le repas, une fois tout mis en place, il attrapa le bras du plus jeune en faisait bien attention de ne pas lui faire mal mais de ne pas lui permettre de s'échapper même s'il espérait qu'il n'allait pas agir ainsi après tout cela. En tout cas, il l'avait tiré pour le positionner juste devant lui, il l'approcha pour le coller et prendre ses deux mains pour faire les gestes avec lui et ainsi montrer et expliquer en même temps, comment cuisiner ce qu'il avait prévu, c'était très simple puisqu'il ne pouvait pas faire grand chose ici et de toute façon il ne savait pas faire grand chose mais ce qu'il savait faire était tout à fait mangeable. Il lui laissa un peu de temps pour s'habituer puisqu'il devait être assez mal à l'aise à cause de sa proximité mais il voulait lui poser une petite question qu'il prononça, avec de la fausse inquiétude, dans un murmure à son oreille.

- Toi aussi non ? Tu ne me considère pas comme ton petit-ami ?


Il ne comptait pas s'arrêter là, il voulait lui faire croire qu'il était aussi faible que lui et pour donner une telle illusion, et bien il avait une petit idée, il devait vraiment lui donner l'impression d'être nécessaire et important pour lui même s'il avait déjà réussi à le convaincre de sa sincérité mais autant en remettre une couche pour s'assurer qu'il n'est jamais de doute. Il lâcha ses mains pur entourer son torse de ses bras et le serrer plus fort, il posa sa tête contre son épaule en prenant une voix triste et en s’efforçant de trembler très légèrement.

- Pas de non... S'il te plait... Ne me répond pas un non... Ne me dis pas que je suis rien pour toi alors que je t'aime Akiro...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent R. Snow

avatar

Vos Textes : 275

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Révélation [Vincent R. Snow]   Jeu 4 Sep - 22:02

- Non...

La voix de la jeune femme avait été plutôt triste et il se rendit compte qu'il avait surement dit quelque chose pour la rendre comme ça. Il avait le don de dire des choses pour plomber l'ambiance. James voulait faire en sorte de changer leur idée noir et pourtant il n'arrangeait pas les choses en ce moment. Le médecin se redressa doucement pour s'approcher d'Angela et l'embrasser tendrement avant de se reculer.

- Tu es sûre? Et qu'est qui va pas ?

•••

Chris était ensuite sortit dr la pièce et Akiro commença à le suivre sans dire un mot, il marchait un peu derrière lui en jetant parfois des regards vers le plus vieux qui faisait exactement pareil en laissant apparaître des sourires gentil qui rassurait le plus jeune. Malgré sa timidité, il était vraiment heureux de voir que quelqu'un l'avait vraiment accepter, mais aussi que Chris ne lui lançait plus ses regards noirs. D'ailleurs, il se demandait pourquoi il avait changer d'attitude aussi rapidement avec lui. Pourquoi ne lui jetait il plus des regards noirs? Il avait très envie de lui poser une question à ce sujet, mais il préférait la garder pour lui pour le moment. Ils arrivèrent rapidement dans la cuisine et il regarda le cuisinier sortir ce qu'il avait besoin pour préparer le repas. Il s'approcha ensuite de lui pour lui prendre le bras assez fermement pour l'empêcher de s'échapper si il en avait envie. Cette envie ne l'avait jamais quitter, mais il le suivit docilement quand même. Chris l'avait tirer pour qu'il soit devant lui, il prit ensuite ses mains pour lui montrer et expliquer en même temps. Akiro avait bien du mal à se concentrer sur ce qu'il lui montrait, car le plus vieux était coller à lui. Il était à nouveau mal à l'aise et rouge vif à cause de cette proximité. L'ingénieur essayait du mieux possible d'oublier qu'il était si près pour se concentrer sur ce qu'il faisait, mais ce ne fut pas gagner, car Chris commença à murmurer quelque chose à son oreille avec un peu d'inquiétude dans sa voix.

- Toi aussi non ? Tu ne me considère pas comme ton petit-ami ?

Akiro se figea lorsqu'il termina, il est vrai qu'il ne lui avait pas dit qu'il le considérait comme tel, mais il avait beaucoup de mal à parler et surtout si c'était pour dire ça. Ce genre de chose était tellement nouveau et soudain pour le plus jeune, jamais il n'aurait penser que ça pouvait lui arriver. Chris n'avait pourtant pas terminer de parler et il lâcha ses mains pour passer ses bras autour de son torse pour le serrer et poser sa tête sur son épaule. L'ingénieur arrivait parfaitement à sentir que le plus vieux tremblait et il fut vraiment surprit lorsqu'il parla d'une voix triste.

- Pas de non... S'il te plait... Ne me répond pas un non... Ne me dis pas que je suis rien pour toi alors que je t'aime Akiro...

Le coeur du plus jeune se serra doucement à l'entendre parler ainsi. Il semblait faible et aussi en train de douter. Il réalisa qu'il ne devait pas être le seul à être inquiet avec tout ça. Sans vraiment le remarquer le plus jeune avait prit doucement les mains du plus vieux pour les serrer et prendre la parole.

- Si ! Tu... Tu es aussi mon petit-ami !

Le plus jeune se dégagea un peu pour se tourner vers le plus vieux et le regarder droit dans les yeux sans trop réaliser ce qu'il s'apprêtait à dire.

- Tu n'es pas rien pour moi, je... Je t'aime aussi Chris !

Soudain il se figea complètement et l'information lui monta au cerveau, alors qu'il avait parler avec assez d'assurance, maintenant il changea complètement d'attitude. Akiro redevint rouge vif avant de baisser la tête rapidement en se tortillant les doigts. Il se trouvait vraiment idiot d'avoir dit ça comme ça et sa gêne était revenu en force et il avait très envie d'aller se cacher sous son lit. L'ingénieur marmonna des choses complètements incompréhensibles pendant un instant et finalement il abandonna avant de se tourner à nouveau pour être dos au plus vieux.

~☆~☆~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survival-game.forum-canada.com
Angela & Chris

avatar

Vos Textes : 240

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Révélation [Vincent R. Snow]   Jeu 4 Sep - 22:42

James l'avait doucement embrassé, elle espérait l'avoir convaincu puisqu'elle n'avait pas pu cacher entièrement sa tristesse et se maudissait d'être aussi pathétique puisqu'elle considérait cela comme une faiblesse alors qu'elle arrivait juste à inquiéter les personnes qu'elle voulait protéger des possibles ennemis mais également de sa propre peine.

- Tu es sûre? Et qu'est qui va pas ?

Elle cherchait une solution pour se sortir de cette situation sans lui dire entièrement la vérité mais seulement une toute petite partie pour ne pas être obligée de lui mentir, surtout qu'il risquait tout de suite de remarquer si elle faisait cela, elle s'était redressée à son tour pour poser sa tête sur ses genoux en regardant droit devant elle avec les joues légèrement rouges et un sourire pour le rassurer mais assez timide cependant.

- C'est juste que... Je ne sais pas trop ce que je veux...

***

- Si ! Tu... Tu es aussi mon petit-ami !

Akiro avait serré ses mains avant de se tourner vers lui pour le regarder droit dans les yeux, il semblait plus confiant et le cuisiner n'aimait pas trop cela, il avait voulu paraître faible en effet mais pas au point que l'ingénieur devienne le "mâle dominant" dans le "couple" qu'il formait. Il espérait légèrement qu'il devienne de moins en moins mal à l'aise puisque les choses risquaient d'être bien plus amusantes ainsi mais pas trop tout de même puisqu'il risquait de perdre le contrôle s'il oubliait totalement toute gêne et il devait éviter cela, il décida donc de ne plus agir ainsi ou en de très rare cas pour ne pas tenter le diable.

- Tu n'es pas rien pour moi, je... Je t'aime aussi Chris !

Il avait parlé avec assez d'assurance mais il réalisa soudainement ce qu'il venait de dire, le fournisseur fut aussitôt rassuré en le voyant rougir et baisser la tête en prononçant quelques mots incompréhensibles avant de se tourner à nouveau, il laissa apparaître un sourire puisqu'il avait gagné sur toute la ligne et devait avoir une réelle emprise sur lui désormais même s'il devait trouver un moyen de savoir à quel point il pouvait jouer avec lui sans le casser ou trop l'abîmer mais il ne trouvait rien pour l'instant, il pouvait y réfléchir demain soir puisqu'il comptait dormir aujourd'hui avec la nuit blanche qu'il avait passé hier pour chercher une solution sans vraiment en obtenir une concrète. Il s'avança vers lui pour l'entourer doucement de ses bras, il l'embrassa sur la joue en parlant d'une voix toujours aussi douce et gentille.

- Merci Akiro...


Il pensa à la peur du jeune homme autant lui rappeler un peu pour appuyer le sujet précédent et bien lui faire comprendre qu'il était soi-disant de son côté et qu'il ne comptait certainement pas l'abandonner même si cela n'était pas tout à fait vrai puisque sa vie n'avait toujours pas vraiment d'importance à ses yeux. Il était juste un pion mais malheureusement difficilement remplaçable, ce qui le poussait à faire très attention à lui et en particulier à ses sentiments et il risquait de devoir garder cette relation un moment ce qu'il n'était pas vraiment habituer puisqu'il changeait assez rapidement de jouet.

- Je serai toujours ton petit-ami... Jamais je ne te laisserai tout seul Akiro... Je ne veux pas que quelqu'un te fasse du mal... Je ne laisserai personne te rejeter ou te blesser... Je t'aime et je serai toujours là pour toi...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent R. Snow

avatar

Vos Textes : 275

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Révélation [Vincent R. Snow]   Jeu 4 Sep - 23:39

- C'est juste que... Je ne sais pas trop ce que je veux...

La jeune femme s'était redresser pour poser sa tête sur ses genoux et regarder devant elle. Elle avait toujours ses joues rouges et elle affichait un sourire rassurant, mais toujours timide. Le médecin la regarda un instant avant de regarder aussi devant lui. James ne savait pas si elle lui disait toute la vérité, mais il n'allait pas insister encore une fois pour la rendre triste.

- Ne t'inquiète pas avec ça... Prend ton temps pour y réfléchir !

Il ne savait pas trop comment l'aider sur ça, lui il savait ce qu'il voulait, mais n'allait pas imposer tout ça directement à la jeune femme qui n'était pas sûre. Le médecin finit par se relever pour se remettre sur ses jambes et se tourner vers la jeune femme avec le sourire et lui tendre la main pour l'aider à se lever.

- Lorsque tu sauras, tu n'auras qu'à me prévenir ! Et puis je suis patient !

•••

Chris s'était avancer vers lui pour l'entourer à nouveau de ses bras et l'embrassa sur la joue, ce qui eu le même effet que d'habitude le faire rougir. Il était toujours très mal à l'aise avec ce qu'il avait dit juste avant, il n'avait pas réaliser qu'il avait perdu toute ses peurs pour lui dire et il ne serait probablement plus capable de le dire maintenant. Le plus vieux finit par prendre la parole toujours de sa voix douce et gentille que Akiro commença à aimer de plus en plus.

- Merci Akiro...

Le plus jeune gardait la tête baissée, mais un petit sourire timide qu'il tenta de dissimuler était apparut sur ses lèvres. Il était bien avec Chris, même si c'est difficile à voir avec les réactions qu'il avait, mais bon il ne pouvait s'en empêcher, il était comme ça depuis sa tendre enfance et les années l'avaient seulement endurcit ses doutes et craintes envers les autres.

- Je serai toujours ton petit-ami... Jamais je ne te laisserai tout seul Akiro... Je ne veux pas que quelqu'un te fasse du mal... Je ne laisserai personne te rejeter ou te blesser... Je t'aime et je serai toujours là pour toi...

Akiro avait encore envie de pleurer, mais il réussit à se retenir cette fois. Chris était sincère, il en était sûr, il ne pouvait pas lui mentir après tout ça. Malheureusement au même moment, il se rappela du militaire qu'il avait rencontrer dans la base qu'il avait considérer comme un père. Il l'avait quand même abandonner après lui avoir dit pleins de choses, il lui avait promit d'être toujours là pour lui et pourtant, il était partit sans lui et sans rien dire. Le plus jeune tenta d'enlever tout ça de son esprit. Il devait faire confiance au jeune homme, malgré ses peurs et craintes. Il ne devait pas être comme lui, c'est ce qu'il se répétait dans la tête pour empêcher de douter du plus vieux. Le plus jeune posa seulement ses mains sur les bras qui l'entourait et dire un petit "merci" timide, mais remplit de gratitude. Après un petit instant, le jeune ingénieur prit son courage à deux mains pour se retourner vers Chris sans pour autant de le regarder dans les yeux.

- Je... Je te fais confiance... Et.. Je... Je veux toujours être avec toi...

Il lui avait fallut beaucoup d'effort pour dire cela, mais il y était arriver. L'ingénieur réalisa ensuite que n'importe qui pouvait entrer dans la pièce et il ne croyait pas que Chris souhaite que tout le monde sache pour eux et si c'était le cas, il ressentait la même chose. Le petit finit par prendre la parole d'une voix hésitante.

- Mais les autres... Si ils entrent maintenant... Ils peuvent nous voir...

~☆~☆~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survival-game.forum-canada.com
Angela & Chris

avatar

Vos Textes : 240

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Révélation [Vincent R. Snow]   Ven 5 Sep - 18:25

- Ne t'inquiète pas avec ça... Prend ton temps pour y réfléchir !

Angela avait simplement hoché de la tête sans le regarder puisqu'elle était assez gênée, elle avait l'impression de devoir prendre une décision extrêmement importante même si elle ne comprenait pas tout, peut-être bien que c'était son ignorance qui lui donnait cette impression mais elle n'avait pas envie de lui demander ce que cela était exactement, elle allait être assez idiote même s'il se doutait qu'elle ne devait rien y connaitre et puis il pouvait très bien ne pas lui expliquer très clairement sans faire exprès. Elle poussa un faible soupir en se rendant compte qu'elle ne pouvait pas vraiment demander des conseils à qui que ce soit et devait donc se débrouiller toute seule pour choisir, peut-être qu'elle voulait qu'il lui montre ou peut-être pas, elle n'en savait rien et était totalement perdue.

- Lorsque tu sauras, tu n'auras qu'à me prévenir ! Et puis je suis patient !

Elle arriva à sourire même s'il était assez faible puisqu'elle était toujours pensive, elle attrapa doucement sa main pour se lever. Soudain, elle remarqua qu'il devait bientôt être l’heure de manger et elle commençait sérieusement à avoir faim mais elle avait toujours un problème face à cela, elle jeta un rapidement coup d’œil en direction des trois croix et vers l'ancien militaire.

- Il faut peut-être demander à Chris s'il peut s'occuper du repas... Quoique peut-être bien qu'il est déjà dessus... Mais je ne sais pas trop... Enfin... Il faut prévenir Vincent et je ne sais pas si c'est le meilleur moment pour le déranger avec le repas...


***

Akiro avait glissé une faible "Merci" en posant ses mains sur les bras du fournisseur, celui-ci affichait un étrange sourire puisqu'il ne manquait plus qu'une dernière chose pour s'assurer de l'avoir totalement sous son contrôle, il devait juste lui poser une question pour en savoir plus sur lui et sur ce qui allait lui permettre de jouer bien plus sur ses sentiments pour le manipuler mais il décida d'attendre un peu puisqu'il s'était retourné vers lui, il voulait sans doute lui dire quelque chose et il changea radialement d'attitude en laissant apparaitre un sourire doux et gentil.

- Je... Je te fais confiance... Et.. Je... Je veux toujours être avec toi...


Franchement... Quel imbécile ! Il était si faible et pathétique et avait réussi très facilement à lui faire croire qu'il était sincère à un tel point que cela était tout simplement minable aux yeux du cuisinier, mais peut-être bien qu'il pensait ainsi puisqu'il n'avait jamais été réellement amoureux d'une seule personne dans toute sa vie, il avait toujours considérer les autres comme des jouets et cela avait même été le cas de la jeune femme au début. Il avait été assez déçu de ne pas avoir eu un peu plus de mal, le challenge était quelque chose qui le motivait mais il n'y en avait pratiquement pas eu avec le plus jeune même s'il restait un dernier détail, il risquait de ne pas trop vouloir répondre mais il était certain d'avoir gagné assez sa confiance pour qu'il lui explique sagement, de plus il pouvait très bien être triste et donc pourvoir à nouveau lui faire croire qu'il voulait juste le protéger, qu'il ne l'abandonnerait jamais et tout ce blabla qui lui permettait de l'avoir sous son emprise.

- Mais les autres... Si ils entrent maintenant... Ils peuvent nous voir...

Chris sembla pensif quelque instants, il devait faire un choix à ce sujet tout de suite, il avait la possibilité de cacher tout cela aux autres ou au contraire de leurs dire mais dans les deux cas il pouvait s'attendre à de bonnes et mauvaises répercussions. Vincent et James risquaient de savoir qu'il n'était pas du tout sincère avec le plus jeune et qu'il le voyait comme un pion mais il pouvait cependant compter le soutient de la jeune femme qui ne pouvait tout simplement pas envisager de genre d'idée. Malheureusement, il voyait bien trop de risques dans celle-ci et opta pour la première et donc ne pas les mettre au courant, il acquiesça en silence avant de jeter un rapide coup d’œil pour savoir s'ils étaient là mais ce n'était pas encore le cas alors il s'avança rapidement de l'ingénieur pour l'embrasser tendrement sans lui laisser le temps de prendre à nouveau la parole, il recula avant de le pousser doucement pour continuer le repas qui était presque terminé désormais. Il espérait avoir encore un peu de temps avant l'arriver des autres et décida de poser la fameuse question.

- Pourquoi ? Pourquoi tu as aussi peur de te faire rejeter par les autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent R. Snow

avatar

Vos Textes : 275

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Révélation [Vincent R. Snow]   Ven 5 Sep - 20:19

- Il faut peut-être demander à Chris s'il peut s'occuper du repas... Quoique peut-être bien qu'il est déjà dessus... Mais je ne sais pas trop... Enfin... Il faut prévenir Vincent et je ne sais pas si c'est le meilleur moment pour le déranger avec le repas...

La jeune femme avait attraper sa main pour pouvoir se lever et elle affichait un sourire toujours faible, mais James n'allait rien dire, car elle semblait perdu dans ses pensées. Elle avait ensuite jeté un coup d'oeil au militaire un peu plus loin qui n'avait toujours pas bouger. Il est vrai que aller le déranger maintenant n'était pas excellent, mais il devait bien manger lui aussi et ça lui permettrait de se changer les idées si il quittait le jardin maintenant. Il était toujours aussi curieux de connaître la vérité sur lui, mais aussi sur Angela. Pourtant il n'allait rien demander, car si on lui demandait il serait aussi du genre à ne pas vouloir répondre à ce genre de question. James soupira doucement avant de regarder Angela.

- Il faut qu'il mange et ça lui permettra de se changer un peu les idées en quittant le jardin, alors il vaut mieux aller lui dire... On demandera à Chris ensuite pour le repas si il n'a pas commencer... Je pourrais le faire, mais Vincent m'a bien fait comprendre que je cuisine vraiment très mal !

Pour sa dernière phrase il avait prit un ton plaisantin et au même moment le grand militaire arriva près d'eux toujours avec son regard neutre.

- Ouais... Occupe toi des blessures et pas de la bouffe sinon tu vas rendre malade quelqu'un !

Le médecin tourna la tête vers lui avec un faux air boudeur, car il savait très bien qu'il pourrait très bien rendre malade quelqu'un grâce à ça et il n'avait pas du tout mal prit le commentaire du militaire, il trouvait même ça drôle.

- Et arrêter de vous inquiétez pour moi..

Il avait jeté des coups d'oeil avant au deux un peu plus tôt et avait bien vu qu'il ne semblait pas à l'aise de venir lui parler. Il avait eu besoin de rester seul un moment, mais il ne devait pas se permettre de se montrer faible devant les plus jeunes même si c'était difficile.

•••

L'ingénieur n'avait toujours pas bouger et attendait de savoir ce qu'il devait faire maintenant, car il ignorait complètement si Chris voulait en parler aux autres ou non. Le plus vieux finit par l'embrasser à nouveau tendrement avant de le pousser doucement pour continuer de préparer le repas. Il savait maintenant que le plus vieux ne voulait pas comme lui le dire aux trois autres. Le plus jeune resta quand même assez près pour voir ce qu'il faisait sans le regarder comme toujours.

- Pourquoi ? Pourquoi tu as aussi peur de te faire rejeter par les autres ?


Le plus jeune resta vraiment très surprit par cette question qui était vraiment soudaine, pourquoi voulait-il savoir ça? Il voulait peut-être en savoir plus sur lui, mais Akiro n'avait pas très envie d'aborder le sujet même avec Chris. Il avait toujours été comme ça depuis sa naissance et ce ne s'était que renforcer après le départ de son père et du militaire. Son père l'avait toujours rejeter, car il était différent des autres et avait un trouble de personnalité. Il n'avait pourtant pas demander à être comme ça, mais son père l'avait toujours détesté pour avoir eu un fils faible et le départ du militaire sans prévenir ou l'amener avec lui alors qu'il l'aimait comme un père était en quelque sorte une façon de le rejeter. L'ancien militaire garda la tête baissée avec un air triste sur le visage cette fois. Il ne pouvait pas simplement éviter la question, il pouvait très bien le prendre mal et lui en vouloir de ne pas lui dire ce genre de chose. Akiro souhaitait aussi être sincère avec lui et donc il finit par prendre la parole avec un ton hésitant et triste.

- J'ai... J'ai toujours été comme ça... On m'a déjà dit avoir un trouble de la personnalité... J'ai toujours peur de me faire rejeter... Donc je ne m'adaptais jamais dans un groupe de personne, mais... Ça... Ça c'est empirer à cause de mon père... Il m'a toujours détesté à cause de mon problème... Et un jour il à quitter la maison, car pour lui je n'étais qu'une erreur et qu'il ne voulait pas d'un fils comme moi...

Le plus jeune gardait toujours la tête baissée en ayant beaucoup de difficulté à parler de ce genre de chose au plus vieux.

- Mais je ne peux pas lui en vouloir... Il avait raison... Je... Je sais que je suis une personne horrible et qui attire le malheur...

Le petit ne s'était pas trop rendu compte de ce qu'il venait de dire, son méprit de sa propre personne était revenu. Il pensait à sa mère qui avait du le protéger de tout pour finir par mourir et se sacrifier à cause de lui. C'était exactement pareil pour le militaire qui l'avait souvent protéger des autres qui ne lui voulait pas de bien, car il était jeune et innocent. Il se faisait frapper par sa faute, alors qu'il aurait du tout prendre. Pourquoi les gens continuaient de s'encombrer d'un gamin comme lui? Pourquoi Chris voulait-il ça? Il n'osait pourtant pas lui demander.

~☆~☆~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survival-game.forum-canada.com
Angela & Chris

avatar

Vos Textes : 240

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Révélation [Vincent R. Snow]   Ven 5 Sep - 21:15

- Il faut qu'il mange et ça lui permettra de se changer un peu les idées en quittant le jardin, alors il vaut mieux aller lui dire... On demandera à Chris ensuite pour le repas si il n'a pas commencer... Je pourrais le faire, mais Vincent m'a bien fait comprendre que je cuisine vraiment très mal !

Angela avait doucement rigolé puisqu'il s'était passé une chose assez semblable avec Chris, elle n'avait jamais été doué pour la cuisine puisqu'elle avait du savoir se débrouiller du jour au lendemain et sans apprendre à cuisiner quoi que ce soit. Le jeune homme lui avait clairement dit qu'elle ne devait plus jamais préparer un repas puisqu'elle risquait de tuer quelqu'un avec, elle-même s'était parfaitement rendue compte que cela était immangeable au niveau du gout mais elle n'avait jamais eu trop le choix et depuis l'arrivé du fournisseur, il s'en était toujours occupé comme toutes les taches ménagères d'ailleurs. La jeune femme remarqua la présence de l'ancien militaire qui venait d’arriver près d'eux, il était resté là-bas un bon moment et elle espérait qu'il n'avait pas trop ressassé de mauvais souvenirs même si cela semblait assez impossible puisqu'il était, quelques instants plus tôt, devant les trois croix pour les membres de sa famille.

- Ouais... Occupe toi des blessures et pas de la bouffe sinon tu vas rendre malade quelqu'un !

Elle se demandait si le médecin s'en sortait si mal en cuisine mais elle avait du mal à s'imaginer quelqu'un pouvant faire pire qu'elle puisque la jeune femme avait sans doute touché le fond à ce niveau-là et qu'elle ne pouvait pas apprendre, son meilleur ami avait toujours refusé en prétextant qu'il devait s'occuper lui-même de cela puisqu'il s'agissait d'un moyen de se faire pardonner d'avoir tenté de la tuer, elle se demandait pendant combien de temps il comptait encore s'excuser face à cela alors qu'elle avait depuis longtemps oublier ce détail insignifiant à ses yeux.

- Et arrêter de vous inquiétez pour moi..

Elle hocha de la tête avant de sourire plus sincèrement, elle semblait un peu plus joyeuse désormais même si elle ne pensait pas que l'homme se sentait incroyablement bien désormais mais autant l'obliger à penser à autre chose même s'il s'agissait de son estomac, elle prit la parole tout en commençant à marcher pour quitter le jardin et rejoindre la cuisine sans remarquer qu'elle tenait toujours la main du médecin.

- Dans ce cas... Allons manger !

***

- J'ai... J'ai toujours été comme ça... On m'a déjà dit avoir un trouble de la personnalité... J'ai toujours peur de me faire rejeter... Donc je ne m'adaptais jamais dans un groupe de personne, mais... Ça... Ça c'est empirer à cause de mon père... Il m'a toujours détesté à cause de mon problème... Et un jour il à quitter la maison, car pour lui je n'étais qu'une erreur et qu'il ne voulait pas d'un fils comme moi...


Chris l'avait écouté en silence pendant qu'il parlait avec une voix hésitante et triste, il se doutait qu'il devait avoir du mal à en parler mais il devait connaitre mieux ses points faibles pour pouvoir les exploiter plus facilement et plus efficacement et qu'il se fichait bien de lui rappeler de mauvais souvenir puisque la vie de l'ingénieur ne lui importait pas le moins du monde. Pourtant, il l’avait entendu d'une oreille attentive mais au final cela ne l'avançait pas tellement, il avait espéré autre chose mais tant pis, de toute façon il en savait déjà bien assez pour le manipuler à sa guise, maintenant il devait juste trouver le comment et le pourquoi.

- Mais je ne peux pas lui en vouloir... Il avait raison... Je... Je sais que je suis une personne horrible et qui attire le malheur...

Le fournisseur était bien plus surpris par cela, il ne pensait pas que le plus jeune avait une si mauvaise opinion de lui-même, il avait compris qu'il avait conscience qu'il était inutile mais il était étonné de voir que cela ne semblait pas être aussi simple et facile, il était peut-être un peu plus complexe que cela et il avait un autre moyen de faire pression sur lui. Ensuite, il pensait sincèrement qu'il avait tord, il le trouvait pourtant faible, pathétique et pitoyable mais certainement pas horrible, une personne horrible était un tueur ou même quelqu'un comme lui jouant avec les sentiments des autres, il se considérait lui-même comme horrible mais il s'en fichait éperdument puisqu'il ne voulait pas changer et aimer bien être comme ça, il prenait du plaisir à manipuler les autres comme des marionnettes jusqu'à ce qu'elles deviennes inutiles et encombrantes. Il s'avança rapidement vers lui pour le serrer dans ses bras, il l'avait entouré doucement mais le serrer un peu plus fort, leva une main pour la passer dans ses cheveux et l'embrasser une nouvelle fois, il se recula sans le lâcher totalement pour le regarder quelques secondes avant de prendre la parole avec sa voix douce et calme.

- Tu n'es pas horrible... Et tu n'attire pas le malheur... La preuve : Je suis vraiment heureux de t'avoir rencontré et de pouvoir passer du temps avec toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent R. Snow

avatar

Vos Textes : 275

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Révélation [Vincent R. Snow]   Ven 5 Sep - 22:59

- Dans ce cas... Allons manger !

Elle semblait beaucoup plus joyeuse maintenant, ce qui fit plaisir à James qui souriait toujours et la suivait sans rien ajouter de plus, car il avait aussi très faim. Il regarda Vincent qui commença à suivre derrière toujours de son regard neutre. Il tourna à nouveau la tête vers Angela qui lui tenait toujours la main d'ailleurs. Il ne la serra pas, car elle pourrait être à nouveau gêner à cause de ça. Il se contenta d'avancer en souriant et la regardant.

•••

Le jeune homme n'avait pas bouger et semblait toujours aussi triste. Le plus vieux finit par s'avancer rapidement vers lui pour le prendre doucement dans ses bras et le serrer. Le plus jeune redevint rouge encore une fois. Chris passa sa main dans ses cheveux avant de l'embrasser et de reculer un peu sans pour autant le lâcher. Akiro essaya de garder la tête levée vers lui pour le regarder, mais il avait toujours beaucoup de mal.

- Tu n'es pas horrible... Et tu n'attire pas le malheur... La preuve : Je suis vraiment heureux de t'avoir rencontré et de pouvoir passer du temps avec toi...

Sa voix était toujours douce et calme comme toutes les autres fois, mais l'ingénieur n'arrivait pas à se convaincre de ce qu'il avait dit au début. Il se trouvait toujours horrible d'avoir laisser sa mère se faire tuer à sa place et de lui avoir fait perdre son mari. La malchance était toujours tomber sur les autres quelque années après l'avoir rencontrer. Sa mère, son père, le militaire et pleins d'autres... Peut-être allait-il arriver quelque chose à Chris un jour si il restait avec lui? Pourtant même si il se disait ça, il ne voulait juste plus être seul à nouveau et le plus vieux était heureux de l'avoir rencontrer et de pouvoir passer du temps avec lui. Il ne pouvait pas laisser tomber ça, il se trouvait égoïste de penser ainsi, car Chris pouvait très bien avoir des ennuis à cause de lui et de ses faiblesses. Il ne savait pas si il pouvait le protéger de quoi que ce soit, il n'avait jamais tuer personne et c'était la même chose pour les zombies. Il n'était pas sûr de pouvoir en tuer un même si il se retrouvait attaquer. Il était inutile pour tout le monde et horrible, car il ne serait même pas capable de protéger les personnes qui lui sont chère. Akiro avait à nouveau baissée la tête d'un air triste.

- Peut-être pour le moment, mais... Tu... Tu peux toujours changer d'avis... Je... Je n'ai fait qu'apporter des problèmes à tout le monde à cause de mes peurs et mes faiblesses... Je n'arrive même pas à... protéger quelqu'un même si elle est importante pour moi... Tous ça fait de moi quelqu'un d'horrible...

Le problème d'Akiro était si fort qu'il ne pouvait s'empêcher de penser autrement de sa personne, même si il pouvait être vraiment très sévère. Le plus jeune entendit des bruits de pas dans le couloir et il se dégagea rapidement pour aller s'asseoir sur une chaise sans dire un mot de plus à Chris. Il tentait de reprendre un air normal, sans vraiment y parvenir, donc il baissa seulement la tête pour cachée son visage et ainsi faire croire qu'il était toujours mal à l'aise à cause des questions poser plus tôt. Il ne savait pas si le jeune homme allait prendre mal le fait qu'il se soit éloigner aussi vite.

~☆~☆~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survival-game.forum-canada.com
Angela & Chris

avatar

Vos Textes : 240

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Révélation [Vincent R. Snow]   Sam 6 Sep - 20:21

- Peut-être pour le moment, mais... Tu... Tu peux toujours changer d'avis... Je... Je n'ai fait qu'apporter des problèmes à tout le monde à cause de mes peurs et mes faiblesses... Je n'arrive même pas à... protéger quelqu'un même si elle est importante pour moi... Tous ça fait de moi quelqu'un d'horrible...

Chris ne pensait pas changer d'avis la-dessus, il n'était pas une personne horrible puisqu'il ne tuait pas et qu'il ne manipulait pas les autres, il était surtout faible et ennuyeux du moins à ses yeux, mais il pouvait très bien le rendre utile en l'utilisant à sa guise. Pourtant, il comprenait mieux les raisons qui le poussaient à se voir ainsi, il savait parfaitement ce qu'il pouvait ressentir en ayant conscience de ne pas être capable de protéger les personnes qu'il aimait, le cuisinier était énervé par cela même s'il le cachait à merveille. Il détestait constater qu'il ressemblait à d'autres personnes, il pouvait très bien affichait des sourires comme James et avait déjà eu, et toujours parfois d'ailleurs, l'impression d'être inutile comme Akiro et il était bien plus énervé par cela puisqu'il le considérait comme un pathétique faiblard aussi bien physiquement que mentalement et savoir qu’il avait juste un seul point commun avec, autre que l’orientation, ne lui faisait absolument pas plaisir. Le fournisseur n'était du fort pour le combat, il n'hésitait pas à tuer, cependant il était souvent trop faible pour y arriver directement, mais il était surtout doué pour manipuler, il ne pouvait sans doute pas sauver la jeune femme s'il devait combattre, c'était bien pour cette raison qu'il ne voulait qu'elle sorte trop souvent ou qu'elle aide les autres sans réfléchir puisqu'il ne pouvait pas grand chose, sauf lorsqu'il pouvait utiliser ses deux personnalités pour contrôler les autres mais dans centaines situations, il était simplement impuissant. Il sortit brusquement de ses pensées lorsque le plus jeune se dégagea rapidement pour s'asseoir, il resta étonné quelques instants puisqu'il ne comprenait pas ce qu'il venait de se passer et il aperçut Angela avec les deux hommes entraient dans la pièce, il ne les avait pas entendu arriver et il avait eu de la chance que l'ingénieur soit plus attentif. La jeune femme avait eu le réflexe de lâcher la main de James en pénétrant dans la pièce puisqu'elle préférait éviter d'agir ainsi devant son meilleur ami par peur qu'il s’énerve à nouveau, celui-ci avait d'abord sourit en la voyant mais il avait immédiatement cessé en voyant qu'elle n'était pas seule, celle-ci poussa un bref soupir en constatant sa réaction mais elle était également surprise par la présence du plus jeune. Elle en pensait pas que le cuisinier avait pu demander son aide, il ne semblait pas vraiment l'apprécier et pourtant il était dans le même endroit, peut-être qu'il était arrivé depuis peu, elle était cependant inquiète de savoir qu'ils avaient été seuls quelques instants, de plus il gardait la tête baissée et elle ignorait si c'était du à de la gêne ou à de la peur face au jeune homme qui avait été loin d'être sympathique avec lui, du moins c'était ce qu'avait vu la survivante. Elle décida de s'asseoir rapidement, le fournisseur avait, pendant ce temps, posé les assiettes sur la table sans prendre la parole avant de se mettre à coté de son amie et devant l'ingénieur. Elle ne voulait pas voir un silence s'installait et décida de poser une question pour savoir deux informations : ce qu'ils avaient fait pendant qu'ils étaient dans le jardin mais également savoir s'il s'était passé quelque chose d'embêtant dans la cuisine.

- Vous avez fait quoi ?


Chris ne répondit pas tout de suite, il voulait laisser le plus jeune parlait en premier pour rattraper le coup s'il disait n'importe quoi à force d'être mal à l'aise même s'il espérait qu'il n'était pas assez stupide pour laisser échapper quelques paroles pouvant être mal interprété.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Révélation [Vincent R. Snow]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Révélation [Vincent R. Snow]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dessin de Snow'
» La délation peut elle être une bonne chose...
» Présentation de Dark'Snow Day
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Contre la délation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Survival Game :: In Game :: Centre Ville :: Les Habitations :: Maison #2-
Sauter vers: