AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des parents tenaces [Cherise Haul]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Des parents tenaces [Cherise Haul]    Mar 19 Aoû - 22:54

Le téléphone de Jessica avait sonné quelques temps après être revenue chez Cherise, le message donnait simplement l'adresse d'un hôtel et le numéro d'une chambre, il venait de son père et il devait sans doute s'agir de sa grossesse, elle avait espéré que ses parents ne soient pas si vite au courant mais malheureusement pour elle c'était bel et bien le cas, elle ignorait si sa mère allait être présente mais si c'était le cas, elle devait porter des vêtements "adéquats". La jeune femme s'était rendue chez elle rapidement pour prendre cette robe qu'elle n'aimait pas porter et qu'elle sortait dans de rares occasions, elle se rappela qu'elle l'avait mise le jour de sa rencontre avec l'homme puisqu'elle ne pensait pas pouvoir venir avec des vêtements classiques devant son employeur, elle s'était trompée mai ce n'était pas le cas pour sa mère. Celle-ci venait d'un milieu assez aisé et son père également d'ailleurs, les affaires n'avaient pas très bien marché ils étaient arrivés dans les classes moyennes, ce qui ne plaisait pas du tout à la femme qui avait un goût très prononcé pour le luxe et certains moeurs. Mais, ils semblaient s'en sortir de mieux en mieux puisque l'hôtel en question était tout sauf modeste, le bâtiment était impressionnant et il devait s'agir du plus luxueux et du plus coûteux de la ville.

Elle avait demandé à l'homme de la rejoindre à une certaine heure le temps qu'elle se prépare chez elle, la jeune femme lui avait également demandé de porter une tenue un peu moins décontractée en espérant qu'il allait comprendre qu'il fallait mieux qu'il porte un costard, elle ignorait s'il avait ce type d'habits puisqu'elle ne l'avait jamais vu en mettre et elle ne pensait pas qu'il devait vouloir les mettre mais elle n'avait pas envie de voir sa mère énervée. Elle attendit son ami devant l'immeuble avant d'entrer pour rejoindre la chambre d'un pas hésitant, elle frappa doucement à la porte pour entendre son père l'inviter à entrer, elle poussa un petit soupir en se disant qu'il y avait peut-être une chance qu'il soit seul. Elle poussa lentement la porte pour pénétrer dans la très grande chambre, son père était debout dans un coin qui devait servir de salon, il y avait une table basse et deux canapés qui se faisaient face. Elle était juste en colère de voir cet homme, elle avait bien changé depuis la dernière fois qu'elle l'avait vu et semblait prête à lui bondir dessus pour le frapper, c'était d'ailleurs ce qu'elle s'apprêtait à faire avant que sa mère sorte de la salle de bain pour les rejoindre. C'était une femme assez élégante qui portait une longue robe bleu nuit, elle marchait la tête haute et même si elle n'avait pas encore pris la parole, juste sa démarche et son regard forçaient le respect le plus total, elle avait l'habitude d'agir ainsi et elle pouvait très facilement impressionnée les personnes qui l'entouraient même si elle ne les connaissait pas, elle faisait partie de ce genre de personne qui dégageait un étrange aura qui provoquait un mélange de respect et de crainte. Elle marchait doucement pour rejoindre son mari avant de prendre la parole qu'elle avait radicalement changé d'attitude en voyant sa mère puisque son regard laissé juste apparaître de la peur.

- Tu nous a énormément déçu Jessica.

Sa voix était cinglante et glaciale, la jeune femme eut un tressailement et baissa la tête honteusement.

- Je...

- Je ne crois pas t'avoir autorisé à prendre la parole !

Elle recula d'un pas, sa mère avait déjà cette impression qu'elle dégageait naturellement mais de plus la jeune femme l'avait côtoyé pendant des années, elle avait enfin assez de courage pour faire face à son père mais elle n'en n'avait pas assez pour affronter sa mère qui avait une très grande emprise sur elle. La femme laissa apparaître un sourire satisfait avant de les inviter à s'asseoir même si son intonation donnait plus l'idée d'un ordre, elle se dépêcha de faire ce qu'elle disait sans oser parler, elle garda la tête baissée alors qu'elle se posait en faisant bien attention sur le canapé en face de celui où s'étaient assis ses parents.

- Alors c'est donc vous Cherise Haul, le responsable de cette... Désastreuse situation ?

Elle avait croisé les jambes en regardant l'homme droit dans les yeux pour savoir s'il allait essayer de fuir son regard, elle attendit quelques instants avant de reprendre la parole et entrer directement dans le vif du sujet.

- La mariage aura lieu quand ?

La jeune femme prit une grande inspiration avant de lui répondre.

- Nous ne n'avons pas parlé...

La mère s'était soudainement levé pour lancer un regard de braise à sa fille unique.

- Jessica Len ! Tu as déjà eu l'audace de faire cela avant le mariage et tu oses me faire l'affront de me dire que mon petit-fils va être un bâtard ?!

Elle trembla avant de baisser à nouveau la tête et laisser lâchement l'homme répondre à la question de sa mère qui ne comptait pas lâcher l'affaire si facilement.

- Alors... Le mariage est prévu pour quand ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Des parents tenaces [Cherise Haul]    Mer 20 Aoû - 0:10

Ça faisait quelque jour que Jessica était chez Cherise et elle venait de recevoir un message contenant l'adresse d'un hôtel et le numéro d'une chambre. Le message était de la part du père de la jeune femme et il redoutait qu'il allait devoir y aller et revoir son père, qu'il n'aimait pas trop d'ailleurs et il espérait que la mère, si elle était là, était moins pire. Le créateur se demandait si c'était au sujet de la grossesse de Jessica qui les invitait comme ça soudainement, mais surtout comment ils avaient fait pour savoir ça aussi rapidement. D'après la description que la jeune femme lui avait donné, c'était des gens assez à l'aise niveau argent et qui avait des gouts de luxe et il ne pouvait nier vu la tête de l'hôtel qu'ils avaient choisit pour les voir. Elle était ensuite partit chez elle pour pouvoir se préparer en lui donnant une heure pour la rejoindre devant l'hôtel, elle lui avait bien fait comprendre de porté quelque chose de moins décontracté comme il avait l'habitude de faire même pendant les rencontres professionnels. Il n'aimait pas trop ce genre de vêtement, mais avait bien un costard cacher dans le fin fond de son armoire, car il ne le portait jamais. Il l'avait acheter pour l'avoir porté une seule fois dans sa vie... Bon maintenant ça serait sa deuxième. Il devait quand même faire un effort pour avoir l'air un minimum d'un chef d'entreprise et surtout pour pas risquer de se faire engueuler par Jessica et ses parents d'avoir mit des vêtements décontractés. Cherise alla donc à la recherche de ce maudit vêtement dans son placard qu'il trouva rapidement et il le jeta sur son lit pour le regarder. Vraiment ça le faisait chier, mais il l'enfila après quelque minute à se plaindre. Il arriva finalement à la cravate qu'il tenta de faire, mais il n'avait jamais apprit à faire se genre de truc, donc bah elle se retrouva à nouveau dans le placard. Ça faisait moins chic, mais ils n'allaient surement pas se plaindre de ça, du moins il l'espérait. Il termina de se préparer en arrangeant un peu ses cheveux et mettre des lentilles de contact à la place de ses lunettes.

Le créateur se dépêcha ensuite de rejoindre la jeune femme devant l'hôtel, elle portait la même robe qu'elle avait mise à leur premier rencontre dans le restaurant et il ne pouvait s'empêcher de penser qu'elle était vraiment belle dans cette robe, alors que lui avait l'air d'un total abrutit dans se costard noir. Il suivit ensuite Jessica jusqu'à la porte de la chambre et elle frappa pour ensuite attendre une réponse. Une voix d'homme qu'il connaissait se fit entendre de l'autre côté de la porte qui les invitait à entrer. Il n'avait vraiment pas hâte d'y être, mais il restait calme et montrait son regard neutre comme d'habitude lorsqu'il est en face d'autre personne, car les parents de Jessica ne serait pas une exception surtout avec l'affaire du parc. Jessica ouvrit finalement la porte et le créateur examina l'intérieur rapidement, il vit d'abord le père debout dans un coin et il y avait deux canapés l'un en face de l'autre avec une table basse qui les séparait. Il sentait l'interrogatoire arriver. Quelque instant après, une femme sortit d'une autre pièce. Cette dernière portait une bleu nuit. Elle marchait la tête haut et tout de suite Cherise se dit qu'il n'allait pas l'aimer. C'était ce genre de personne qui lui avait marcher dessus autrefois et même si elle dégageait une aura entre le respect et la crainte, ce n'est pas Cherise qui allait se montrer faible devant elle. La femme se rapprocha de son marie pour prendre la parole et Cherise se permis de jeter un coup d'oeil à Jessica qui ne semblait pas être dans son état normal.

- Tu nous a énormément déçu Jessica.

La voix de la femme n'était pas du tout aimable. Cherise avait reporter son attention sur les parents en gardant le même regard.

- Je...

- Je ne crois pas t'avoir autorisé à prendre la parole !

Il jeta à nouveau un regard vers Jessica, elle avait vraiment eu une mère pareil. Leur mère respective n'était vraiment pas mieux l'une que l'autre. La sienne n'en avait rien à faire de lui et elle c'était tout le contraire. Il suivit Jessica lorsqu'elle les invita à s'asseoir pour être assit en face des parents. Sérieusement, il n'aurait jamais pensé ce retrouver dans une tel situation un jour.

- Alors c'est donc vous Cherise Haul, le responsable de cette... Désastreuse situation ?

Cela l'énerva un peu, mais il garda ça en lui comme il savait si bien le faire en affrontant le regard de la mère de Jessica sans aucun problème. Cette femme était un peu effrayante, mais ce n'est pas ça qui allait lui faire détourner les yeux.

- La mariage aura lieu quand ?

La question le prit totalement au dépourvu et il ne su pas du tout quoi répondre. Il avait déjà pas planifier d'avoir un enfant, donc le mariage... Il n'y avait même pas penser une seule seconde en plus. Une chance que la jeune femme répondit, car il n'avait pas de mot pour l'instant.

- Nous ne n'avons pas parlé...

La femme s'était lever pour regarder Jessica.

- Jessica Len ! Tu as déjà eu l'audace de faire cela avant le mariage et tu oses me faire l'affront de me dire que mon petit-fils va être un bâtard ?!

Il vit Jessica baisser la tête et il comprit qu'il était tout seul la dessus et qu'il devrait répondre et évidement sa mère ne comptait pas lâcher l'affaire aussi facilement, car elle retourna la question. Il réalisa que si elle pensait comme ça, il était mieux qu'elle ne sache pas qu'il était un enfant d'un viol, car il ne devait pas être grand chose à ses yeux si elle l'apprenait et si elle ne le savait pas déjà.

- Alors... Le mariage est prévu pour quand ?

Il avait envie de soupirer, mais il se retint ne sachant pas trop comment se comporter devant des gens comme ça. Ils pourraient mal le prendre, donc de son regard toujours neutre et de son ton sérieux il prit la parole même si il savait qu'il risquait gros dans ce qu'il allait dire.

- Il n'y a pas de mariage prévu pour l'instant... Nous devons en discuter avant de prendre une décision à ce sujet... Et même si nous ne sommes pas marié, je ne crois pas qu'il est juste de traiter votre petit-fils ou petite-fille comme un bâtard... Le mariage n'est pas si important...

Il attendait maintenant de se prendre toute la merde du monde dans la face...

~☆~☆~


Fusil à Pompe - Pistolet - Épée - Double Lame - Arc et flèches  

Machine de Déconnexion Sécuritaire et de Contrôle du Jeu - Vêtements
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Des parents tenaces [Cherise Haul]    Mer 20 Aoû - 0:47


- Il n'y a pas de mariage prévu pour l'instant... Nous devons en discuter avant de prendre une décision à ce sujet... Et même si nous ne sommes pas marié, je ne crois pas qu'il est juste de traiter votre petit-fils ou petite-fille comme un bâtard... Le mariage n'est pas si important...


Jessica arrêta soudainement de trembler pour tourner la tête vers lui avec un regard légèrement affolé après l'avoir entendu, c'était bien la dernière chose qu'il fallait dire avec son "le mariage n'est pas si important" mais elle n'eut pas le temps de parler pour rattraper le coup que sa mère avait repris la parole avec un regard noir.

- Comment osez-vous dire que la mariage n'est pas important ! Vous n'avez pas à me dire comment je dois traiter l'enfant que porte ma fille ! Surtout une personne comme vous ! Je ne sais pas exactement de quel milieu vous venez mais je suis certaine qu'il ne doit pas s'agir du meilleur puisque autrement le nom de Haul m'aurait paru familier. Vous n'êtes devenu une personne importante que depuis peu de temps et j'ignore si je dois réellement vous considérer comme important, votre seul exploit et un jeu vidéo, il tombera un jour dans l'oubli et votre fortune avec ! Enfin, si vous pouvez appeler cela une fortune puisque je me demande si vous gagnez vraiment beaucoup d'argent avec votre petit appartement et... Et votre façon de vous vêtir...

Elle avait parlé avec du mépris dans la voix et la jeune femme tenta de prendre sa défense mais le regard noir de sa mère l'en dissuada très rapidement puisqu'elle n'avait pas fini de parler.

- Au final... C'est une excellente chose que vous n'ayez pas parlé de mariage... Puisque si vous ne comptez pas le faire alors nous pouvons très bien chercher une personne plus digne pour assurer ce rôle.

Jessica se leva brusquement en bafouillant un "Quoi" et en espérant avoir mal compris les paroles de sa mère.

- Tu ne dois pas être enceinte depuis très longtemps alors il sera possible de faire croire à un imbécile qu'il s'agit de son enfant. De nombreuses personnes sont tout à fait parfaites pour assurer cette place auprès de toi. Il faut juste trouver un riche un peu stupide... Nous n'avons pas le choix si cet homme ne désire pas t'épouser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Des parents tenaces [Cherise Haul]    Mer 20 Aoû - 14:13

- Comment osez-vous dire que la mariage n'est pas important ! Vous n'avez pas à me dire comment je dois traiter l'enfant que porte ma fille ! Surtout une personne comme vous ! Je ne sais pas exactement de quel milieu vous venez mais je suis certaine qu'il ne doit pas s'agir du meilleur puisque autrement le nom de Haul m'aurait paru familier. Vous n'êtes devenu une personne importante que depuis peu de temps et j'ignore si je dois réellement vous considérer comme important, votre seul exploit et un jeu vidéo, il tombera un jour dans l'oubli et votre fortune avec ! Enfin, si vous pouvez appeler cela une fortune puisque je me demande si vous gagnez vraiment beaucoup d'argent avec votre petit appartement et... Et votre façon de vous vêtir...

Elle lui avait parler avec un regard noir et une voix pleine de mépris, mais Cherise ne changea pas d'air pour autant. Il resta calme et complètement neutre face aux mots de la femme, car ce n'était pas la première fois qu'il se prenait se genre de reproche. Sa famille n'était pas aussi importante que celle de Jessica, en fait elle n'était rien, mais il en avait rien à faire. Cette dernière d'ailleurs avait tenter de parler, mais sa mère lui lança un regard noir pour ensuite continuer de parler.

- Au final... C'est une excellente chose que vous n'ayez pas parlé de mariage... Puisque si vous ne comptez pas le faire alors nous pouvons très bien chercher une personne plus digne pour assurer ce rôle.

Jessica s'était lever en attendant ses mots, mais Cherise pas du tout, il ne voulait pas satisfaire cette femme en s'énervant, bien qu'il bouillonnait de rage à l'intérieur.

- Tu ne dois pas être enceinte depuis très longtemps alors il sera possible de faire croire à un imbécile qu'il s'agit de son enfant. De nombreuses personnes sont tout à fait parfaites pour assurer cette place auprès de toi. Il faut juste trouver un riche un peu stupide... Nous n'avons pas le choix si cet homme ne désire pas t'épouser...

Cherise attrapa la main de Jessica pour qu'elle se rassoit à ses côtés. Elle n'avait pas à être inquiète, car ceci n'allait jamais arriver certainement pas avec lui dans les parages. Il ne laisserait jamais la jeune femme et son enfant au main d'un imbécile qui ne se soucierait pas d'elle. D'une voix un peu plus dur que la dernière fois il prit la parole pour cette fois être beaucoup moins respectueux envers les parents.

- Si vous voulez vous amusez à chercher un homme pour Jessica allez y... Vous allez seulement perdre votre temps, car je ne laisserai jamais aucun autre homme s'approcher d'elle et de cet enfant... J'aime Jessica et ce n'est pas un stupide mariage qui me l'enlèvera...

Il affichait désormais un regard noir en regardant la mère et le père de la jeune femme, même si l'homme n'avait pas dit un seul mot, la dernière fois lui avait suffit pour le détester.

- C'est vrai ma famille n'est pas aussi importante que la votre et j'ai réussis à me faire une place seulement grâce à un jeu vidéo... Je ne porte pas de grand nom, j'ai un petit appartement et des vêtements simples... Mais c'est ce que j'ai choisis, une vie simple pour ne pas m'enfler la tête et pour ne pas devenir quelqu'un que je déteste... Des personnes dans votre genre qui regarde les autres de haut, car ils ne sont pas au même rang que vous...

C'était direct et il en avait rien à faire, elle n'avait pas été très sympathique avec lui et donc pourquoi devrait-il se retenir?

- Jessica est assez vieille pour prendre ses propres décisions, elle ne dépend plus de vous... Elle ne vit plus chez vous et donc vous n'avez plus d'autorité sur elle... Je ne laisserai personne la manipuler ou contrôler sa vie, pas même ses propres parents... Oh et aussi, oui j'ai mon mot à dire sur comment vous traiterez son enfant, car c'est aussi le mien... Tant que je serai là personne ne blessera Jessica et notre enfant...

~☆~☆~


Fusil à Pompe - Pistolet - Épée - Double Lame - Arc et flèches  

Machine de Déconnexion Sécuritaire et de Contrôle du Jeu - Vêtements
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Des parents tenaces [Cherise Haul]    Mer 20 Aoû - 16:04

Jessica ne savait pas quoi répondre aux paroles de sa mère, elle savait qu'elle ne plaisantait pas et qu’elle avait sans doute déjà commencé à chercher de son côté, elle tremblait de plus en plus mais elle sentit Cherise prendre sa main et elle fut un peu plus rassurer et elle se posa à nouveau à côté de lui en le laissant prendre la parole puisqu'elle ignorait quoi répondre et qu'elle n'en n’avait de toute façon pas le courage.

- Si vous voulez vous amusez à chercher un homme pour Jessica allez y... Vous allez seulement perdre votre temps, car je ne laisserai jamais aucun autre homme s'approcher d'elle et de cet enfant... J'aime Jessica et ce n'est pas un stupide mariage qui me l'enlèvera...


Cherise lança un regard noir aux parents de la jeune femme mais la mère se fit un plaisir de lui rendre, elle ne parlait pas et écoutait avec un peu désintérêt les paroles de l'homme pour elle tout cela ne changeait rien, elle connaissait parfaitement sa fille mais elle n’appréciait tout de même pas le ton de l'homme qu'elle trouvait extrêmement grossier et elle se demandait bien comment il pouvait oser lui parler ainsi alors qu'il n'était qu'un insecte sans aucune importance à ses yeux.

- C'est vrai ma famille n'est pas aussi importante que la votre et j'ai réussis à me faire une place seulement grâce à un jeu vidéo... Je ne porte pas de grand nom, j'ai un petit appartement et des vêtements simples... Mais c'est ce que j'ai choisis, une vie simple pour ne pas m'enfler la tête et pour ne pas devenir quelqu'un que je déteste... Des personnes dans votre genre qui regarde les autres de haut, car ils ne sont pas au même rang que vous...

La jeune femme avait envie de le soutenir et de l'aider en disant quelque chose mais elle n'en n'avait pas la force et elle se sentait encore plus pathétique d'être aussi minable devant sa mère, elle se contenait de garder la tête baissé en attendant la réponse de sa mère qui risquait de prendre bientôt la parole pour répliquer à l'homme des choses peu agréables.

- Jessica est assez vieille pour prendre ses propres décisions, elle ne dépend plus de vous... Elle ne vit plus chez vous et donc vous n'avez plus d'autorité sur elle... Je ne laisserai personne la manipuler ou contrôler sa vie, pas même ses propres parents... Oh et aussi, oui j'ai mon mot à dire sur comment vous traiterez son enfant, car c'est aussi le mien... Tant que je serai là personne ne blessera Jessica et notre enfant...

La femme arborait un petit sourire satisfait avant de parler à son tour, elle avait toujours cette voix glaciale mais ne lever pas trop le ton puisqu'elle n'en voyait pas trop l'utilité.

- Monsieur Haul... J'ai bien peur que vous ne compreniez pas... Vous n'êtes qu'une erreur ou plutôt une sorte d'aventure... D'ailleurs, tu ne dois pas te faire du souci Jessica... Je comprend parfaitement qu'à ton age on puisse faire.... Des choix regrettables mais je pense que tu t'es suffisamment amusé maintenant... Tu voulais juste savoir ce qu'on ressentait et vu que tu es enceinte, tu as ta réponse... Il t'en aura fallu du temps et tu aurais pu nous joindre tout de même, je comprend que tu aies pu avoir peur lorsque nous te l’avons annoncés mais tu n'avais pas à le faire patienter pendant quatre ans. Tu te rends compte qu'il a failli les annuler et que nous avons eu beaucoup de mal à le convaincre de te laisser du temps ?


Jessica se releva pour s’approcher de sa mère en essayant de rassembler son courage pour lui faire face, elle restait tranquillement sur le canapé en la foudroyant du regard pour la décourager de prendre la parole mais elle ne pouvait rester sans rien dire devant cela, elle ignorait si son ami avait compris ce qu'elle venait de dire mais la jeune femme savait parfaitement de quoi elle voulait parler alors il prit une grand inspiration avant de prendre la parole d'une voix tremblante.

- Annule-les...


La femme avait eu un regard sombre et froid avant de se lever soudainement pour donner une gifle à sa fille pour ensuite lui crier dessus sans ménagement.

- Je t’interdis de me donner un ordre ! En particulier lorsqu'il s'agit de cela ! Tu as eu quatre ans pour te préparer ! Il est tout à fait hors de question que nous annulions tes fiançailles ! Et ne me dis pas que tu es tombée amoureuse d'un chien comme lui ?!

- Ne parle de lui comme ça !

Sa mère eut un mouvement de recul en voyant sa fille lui parler ainsi, ce n'était jamais arrivé et elle grinça des dents avant de lui lancer un regard noir.

- Comment oses-tu me parler ainsi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Des parents tenaces [Cherise Haul]    Mer 20 Aoû - 16:48

- Monsieur Haul... J'ai bien peur que vous ne compreniez pas... Vous n'êtes qu'une erreur ou plutôt une sorte d'aventure... D'ailleurs, tu ne dois pas te faire du souci Jessica... Je comprend parfaitement qu'à ton age on puisse faire.... Des choix regrettables mais je pense que tu t'es suffisamment amusé maintenant... Tu voulais juste savoir ce qu'on ressentait et vu que tu es enceinte, tu as ta réponse... Il t'en aura fallu du temps et tu aurais pu nous joindre tout de même, je comprend que tu aies pu avoir peur lorsque nous te l’avons annoncés mais tu n'avais pas à le faire patienter pendant quatre ans. Tu te rends compte qu'il a failli les annuler et que nous avons eu beaucoup de mal à le convaincre de te laisser du temps ?

La femme affichait un sourire satisfait et il n'avait pas tout comprit ce qu'elle venait de dire. Annuler quoi? Il avait un petit doute sur la question, mais il préférait essayer de ce dire que ce n'était pas ça. Il garda donc le silence même si elle l'avait encore une fois énervé en le traitant d'erreur et qu'il n'était qu'une aventure pour Jessica. Il n'y croyait pas, mais juste l'entendre lui dire l'énervait. Jessica s'était ensuite levé pour s'approcher de sa mère, cette dernière était toujours assise sur le canapé et la foudroyait du regard. Après un petit instant, la jeune femme prit la parole d'une voix tremblante.

- Annule-les...


La femme se leva soudainement pour mettre une gifle à Jessica. La première réaction qu'eu Cherise fut de se lever et de serrer un peu les poings pour se retenir de faire une connerie. C'était les parents de Jessica quand même, il ne pouvait rien faire contre eux, sauf leur parler même si ça n'a pas eu beaucoup de succès jusqu'à maintenant.

- Je t’interdis de me donner un ordre ! En particulier lorsqu'il s'agit de cela ! Tu as eu quatre ans pour te préparer ! Il est tout à fait hors de question que nous annulions tes fiançailles ! Et ne me dis pas que tu es tombée amoureuse d'un chien comme lui ?!

- Ne parle de lui comme ça !

Cherise eu un petit pincement au coeur en réalisant qu'il ne s'était pas tromper. Elle était promise à un autre homme et il n'appréciait vraiment pas. Il comprenait maintenant pourquoi elle était partit de chez elle, ses parents contrôlaient sa vie entièrement. Sa mère avait eu un mouvement de recul de la façon dont Jessica lui avait parler.

- Comment oses-tu me parler ainsi ?

Le créateur se rapprocha un peu de Jessica pour être derrière elle et la soutenir un peu, car ça ne devait pas être facile pour elle tout ça d'affronter ses parents.

- Vous devriez arrêter de penser qu'a vous et votre image et pensez un peu à votre fille... Si elle est partit c'est qu'elle n'en veut pas de ses fiançailles... Vous devriez l'écouter pour une fois et les annuler si c'est ce qu'elle veut... Et...

Un petit sourire pas très rassurant venait d'apparaître sur son visage, car oui il était énervé et quand ça arrive il se met au menace et il n'avait pas peur des conséquences puisque même si les parents de la jeune femme croit le contraires, c'est un homme très influent.

- Si vous ne le faites pas de vous même, j'irai voir cette personne moi-même pour les annuler ! Je suis assez influent et je sais me montrer très persuasif...

~☆~☆~


Fusil à Pompe - Pistolet - Épée - Double Lame - Arc et flèches  

Machine de Déconnexion Sécuritaire et de Contrôle du Jeu - Vêtements
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Des parents tenaces [Cherise Haul]    Mer 20 Aoû - 18:15

Cherise s'était levé pour se mettre derrière la jeune femme, elle tourna légèrement la tête pour lui adresser un petit sourire reconnaissant, elle regarda sa mère en essayant de soutenir son regard même si c'était très difficile mais elle devait être forte pour mettre fin à tout cela, elle ne voulait pas que ses parents la manipulent encore et elle ne voulait pas que son enfant subisse le même sort.

- Vous devriez arrêter de penser qu'a vous et votre image et pensez un peu à votre fille... Si elle est partit c'est qu'elle n'en veut pas de ses fiançailles... Vous devriez l'écouter pour une fois et les annuler si c'est ce qu'elle veut... Et...

La mère de Jessica avait remarqué le sourire de l'homme mais n'était pas du tout impressionné et li adressa simplement un regard noir alors que la père semblait tout de même mal à l'aise devant lu désormais.

- Si vous ne le faites pas de vous même, j'irai voir cette personne moi-même pour les annuler ! Je suis assez influent et je sais me montrer très persuasif...

La femme laissa apparaitre une petit sourire identique à celui du créateur et elle s'avança en poussant sa fille sans ménagement et ainsi être face à lui.

- Monsieur Haul, vous comptez réellement m'effrayer avec quelques menaces ? J'ignore à quel point vous êtes soi-disant influent mais je le suis sans doute autant que vous ou même bien plus... Et si ce n'est pas le cas, alors il me suffit d'attendre que votre jeu perde son intérêt je pourrai vous écraser comme ce que vous êtes... Un vulgaire moucheron se croyant fort puisqu'il est arrivé dans la cour des "grands"... Malheureusement pour vous, dans ce milieu, vous ne pouvez avoir tout ce que vous désirez avec de simple menace et j'ai beaucoup d'emprise sur son fiancé alors vous n'arrivez pas à me battre sur ce côté-là... Mais...


Elle poussa un soupir avant de s'asseoir à nouveau en croisant les jambes et en lui adressant encore un regard noir, elle voulait voir ce dont il était capable et avait hâte de voir ce qu'il allait lui répondre puisqu’il avait tout de même attiré son attention.

- Je vous en prie... Montrez moi à quel point vous êtes persuasif... Et peut-être que je changerai d'avis pour Jessica et ses fiançailles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Des parents tenaces [Cherise Haul]    Mer 20 Aoû - 21:18

La femme lui avait seulement adressé un regard noir lorsqu'il avait parlé, mais il voyait que le père avait l'air un peu mal à l'aise, il n'avait pas dit un seul mot depuis qu'ils étaient arriver, soit sa femme lui avait demandé, soit il était autant contrôler par cette dernière, il penchait davantage pour la deuxième option. Son sourire disparut lorsqu'elle arriva et poussa Jessica pour être face à lui. Elle affichait le même sourire que lui avant.

- Monsieur Haul, vous comptez réellement m'effrayer avec quelques menaces ? J'ignore à quel point vous êtes soi-disant influent mais je le suis sans doute autant que vous ou même bien plus... Et si ce n'est pas le cas, alors il me suffit d'attendre que votre jeu perde son intérêt je pourrai vous écraser comme ce que vous êtes... Un vulgaire moucheron se croyant fort puisqu'il est arrivé dans la cour des "grands"... Malheureusement pour vous, dans ce milieu, vous ne pouvez avoir tout ce que vous désirez avec de simple menace et j'ai beaucoup d'emprise sur son fiancé alors vous n'arrivez pas à me battre sur ce côté-là... Mais...

Après ses mots, elle retourna s'asseoir sur le canapé en lui jetant à nouveau un regard noir. Il la regarda maintenant de son regard neutre habituel. Il ne pouvait pas avoir tous ce qu'il voulait c'est vrai, mais elle non plus et elle ne gagnera pas sur lui ça c'était certain.

- Je vous en prie... Montrez moi à quel point vous êtes persuasif... Et peut-être que je changerai d'avis pour Jessica et ses fiançailles...

Cherise décida de retourner s'asseoir sur le canapé, car il n'avait pas envie de rester debout pour lui parler. Bien sûr avant de venir, l'homme avait fait des recherches sur ses deux personnes pour ne pas paraître pour un ignorant devant eux, car d'habitude la vie des autres ne l'intéressaient pas et pas du tout.

- Je me demande qui écrasera l'autre en premier... Mon jeu perdra peut-être de son intérêt un jour, mais pas tant que je vivrai et il faudrait que quelqu'un arrive à surpasser ce que j'ai fait ! Ce qui je crois n'est pas votre cas... Et j'ai entendu dire que vos affaires n'allaient pas très bien il y a un moment... Peut-être que je devrais user de mon influence pour vous montrez que je suis sérieux, car vous ignorez à quel point je peux avoir de l'influence... Je viens peut-être juste d'arriver dans la cour des "grands" comme vous dites, mais j'ai été assez intelligent pour arriver jusque là et tenir dans ma main le gouvernement... Je peux faire ce que je veux sans avoir d'ennuis...

Un nouveau sourire venait d'apparaître sur son visage. Le gouvernement ne faisait rien contre lui, il pouvait tuer des gens sans avoir de problème et vivre une vie normale à côté. L'influence ce n'est pas ce qu'il lui manquait.

- Je pourrais m'amuser à faire couler votre entreprise et vous faire voir ce que c'est une vie ou tout le monde vous écrase comme... Un vulgaire moucheron !

Son sourire n'avait pas quitté son visage avant qu'il ne reprenne la parole. Il ne savait pas si Jessica allait apprécier qu'il parle comme ça à ses parents, mais bon il ne pouvait pas se laisser marcher sur les pieds par eux.

- Vous pouvez évitez ça, si vous annulé les fiançailles... Si vous voulez essayer et ne pas renoncer et bien... Je vous détruirai complètement et vous enlèverai tout ! En fait si vous ne le faites pas vous-même, il n'y aura qu'une seule différence... Vous n'aurez plus rien... Je ne laisserai pas votre fille faire ce qu'elle ne veut pas...

Son sourire venait de disparaître pour reprendre un regard neutre, il savait que la femme aimait le luxe et peut-être n'allait elle pas risquer de tout perdre pour des fiançailles. De toute façon d'un côté ou d'un autre, il allait jamais laisser Jessica être fiancé à un autre.

~☆~☆~


Fusil à Pompe - Pistolet - Épée - Double Lame - Arc et flèches  

Machine de Déconnexion Sécuritaire et de Contrôle du Jeu - Vêtements
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Len

avatar

Vos Textes : 367

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Des parents tenaces [Cherise Haul]    Mer 20 Aoû - 21:51

Cherise était retourné s'asseoir sur le canapé et la jeune femme avait fait de même, elle ne savait pas ce qu’allait dire l'homme mais il espérait qu'il allait réussir le "petit test" que sa mère lui faisait passer, la femme le fixait du regard toujours en attendant avec une très grande hâte de voir s'il était si convaincant.

- Je me demande qui écrasera l'autre en premier... Mon jeu perdra peut-être de son intérêt un jour, mais pas tant que je vivrai et il faudrait que quelqu'un arrive à surpasser ce que j'ai fait ! Ce qui je crois n'est pas votre cas... Et j'ai entendu dire que vos affaires n'allaient pas très bien il y a un moment... Peut-être que je devrais user de mon influence pour vous montrez que je suis sérieux, car vous ignorez à quel point je peux avoir de l'influence... Je viens peut-être juste d'arriver dans la cour des "grands" comme vous dites, mais j'ai été assez intelligent pour arriver jusque là et tenir dans ma main le gouvernement... Je peux faire ce que je veux sans avoir d'ennuis...

Jessica savait parfaitement de quoi il parlait, son jeu provoquait la mort de plusieurs personnes sans qu'il n'ait un seul problème, elle comprenait mieux pourquoi mais elle chassa rapidement ses pensées de sa tête, elle ne voulait pas s'attarder sur un tel sujet même si n'en parlait pas elle-même et qu'elle se contentait d'y réfléchir intérieurement, elle avait peur de prendre la parole et dire ce qu’elle croyait réellement sur cela sans faire exprès. Le regard de la mère s'adoucissait à chaque parole puisqu’elle prenait doucement conscience qu'elle ne faisait pas face à n'importe qui, elle était un peu énervée et surtout angoissée d'entendre cela et elle faisait de son mieux pour ne rien laisser paraitre.

- Je pourrais m'amuser à faire couler votre entreprise et vous faire voir ce que c'est une vie ou tout le monde vous écrase comme... Un vulgaire moucheron !

Elle gardait toujours son calme même si elle n'aimait pas du tout l'idée de tout perdre, déjà qu'être resté dans la classe moyenne pendant un moment l'avait profondément dégouté mais tout perdre était juste inimaginable, elle aimait bien trop le luxe pour imaginer une vie sans tout les avantages d'être riche.

- Vous pouvez évitez ça, si vous annulé les fiançailles... Si vous voulez essayer et ne pas renoncer et bien... Je vous détruirai complètement et vous enlèverai tout ! En fait si vous ne le faites pas vous-même, il n'y aura qu'une seule différence... Vous n'aurez plus rien... Je ne laisserai pas votre fille faire ce qu'elle ne veut pas...

Elle sembla pensive pendant plusieurs minutes, elle ne parlait pas et le père n'était toujours pas décidé à prendre la parole, de toute façon il avait l'habitude de s'effacer complétement devant son épouse. Elle n’aimait pas du tout la tournure des éventements, elle avait cru qu'elle allait pouvoir éloigner rapidement cet homme mais il se passait exactement le contraire et elle était obligée de rebondir dessus pour en pas montrer qu'elle avait complétement perdu alors elle arbora un sourire plus gentil pour faire croire qu'elle attendait justement cette réaction alors qu'elle le voyait plus perdre ses moyens devant elle, comme beaucoup de monde d’ailleurs.

- Parfait ! Je suis vraiment désolée d'avoir été si grossière avec vous Monsieur Haul mais vous devez comprendre que je devais vérifier que vous étiez quelqu'un à la hauteur pour ma fille. En tout cas, vous m'avez vraiment impressionné et nous allons prendre toutes les précautions nécessaires pour que les fiançailles soient annulés...

Elle leva la main pour toussoter légèrement, le mari se leva de l’accoudoir qu'il n'avait pas quitté à un seul moment et se tourner vers elle avec un air faussement inquiet, elle leva doucement avant de les regarder une dernière fois.

- Je suis désolée mais j'ai besoin de me reposer un peu...

Jessica savait parfaitement qu'elle voulait leurs dire de partir et elle attrapa le bras de son ami pour le tirer vers la sortie sans attendre, elle ne voulait pas leurs dire au revoir et espérait bien ne plus les revoir même si elle se doutait qu'ils n'avaient pas totalement finis. La mère attendit qu'ils aient quittés l’appartement pour pousser un juron en serrant les poings, elle avait été battu sur toute la ligne et elle détestait cette impression d'être la perdante dans l'histoire. Jessica commença à marcher à travers les couloirs de l'hôtel pour s’éloigner le plus rapidement possible de la chambre sans pour autant courir mais juste marcher vite.

- Je suis désolée... Je ne t'ai pas beaucoup aidé avec mes parents...

Elle poussa un léger soupir avant de le regarder avec un peu plus d'attention, elle ne l'avait jamais vu en costard même s'il ne portait pas de cravate et il avait du prendre des lentilles puisqu'il n'avait pas mis ses lentilles, elle n'avait pas trop remarqué tout cela, c'était pourtant assez évident mais elle avait été trop stressée de revoir sa mère. Elle l'examina donc un peu avant de laisser apparaitre un petit sourire.

- Je trouve que ça te va plutôt bien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Des parents tenaces [Cherise Haul]    Mer 20 Aoû - 22:35

La femme sembla vraiment pensive pendant un petit moment. Il se demandait si elle avait encore quelque chose dans son sac, mais après ce qu'il venait de dire, il n'y avait plus beaucoup de chose à dire. Cherise attendait une réaction ou une réponse de sa part et finalement il reçu sa confirmation. Elle venait de lui sourire, un sourire plus gentil que le dernier. Elle n'avait donc plus rien à dire, il avait gagné ce combat pas facile avec cette femme vraiment tenace. Il espérait d'ailleurs pouvoir partir bientôt, il en avait marre d'être là.

- Parfait ! Je suis vraiment désolée d'avoir été si grossière avec vous Monsieur Haul mais vous devez comprendre que je devais vérifier que vous étiez quelqu'un à la hauteur pour ma fille. En tout cas, vous m'avez vraiment impressionné et nous allons prendre toutes les précautions nécessaires pour que les fiançailles soient annulés...

Il ne souriait toujours pas, elle tentait de faire comme si c'était prévu, mais il n'y croyait pas une seule seconde. Pas avec tous ce qu'elle avait dit et fait à sa fille. Mais bon il avait eu ce qu'il voulait, il n'aurait plus de fiançailles. Elle toussota doucement et son mari se leva pour se rapprocher d'elle. Ensuite elle les regarda une dernière fois pour prendre la parole.

- Je suis désolée mais j'ai besoin de me reposer un peu...

Jessica attrapa le bras du créateur pour le tirer vers la sortie de la chambre. Une fois sortit il se mirent à marcher rapidement dans les couloirs pour s'éloigner de la chambre. Il put enfin se détendre un peu et il soupira assez fortement. Il était heureux d'être sortit de cette conversation, même si en fait ça ne c'était pas si mal passer. Il était certain que ses parents n'allaient pas rester là.

- Je suis désolée... Je ne t'ai pas beaucoup aidé avec mes parents...

Il la regarda un instant, il ne lui en voulait pas vraiment, il était habitué de se prendre la tête avec certaine personne seul et elle semblait vraiment craindre sa mère. Il ne la laisserait plus jamais seule avec eux, ils pourraient lui donner des idées bizarres. Il remarqua ensuite qu'elle l'examinait un peu avec un petit sourire et il dit d'un ton plaisantin.

- Je trouve que ça te va plutôt bien.

Il regarda ses vêtements avant de devenir légèrement rouge et soupirer. Il se trouvait complètement ridicule pourtant dans ses vêtements. Un petit sourire venait d'apparaître sur son visage quand même après ça.

- J'ai l'air d'un idiot dans ses vêtements... Ta mère me la bien fait remarquer ! Mais bon toi tu devrais mettre plus souvent cette robe, tu es magnifique !

D'ailleurs il avait vraiment hâte de les retirer pour mettre ses vêtements normaux. Il prit doucement la main de la jeune femme avant de l'embrasser doucement sur la joue.

- Partons d'ici... Je déteste ce genre d'endroit... Mon appartement est bien mieux !

~☆~☆~


Fusil à Pompe - Pistolet - Épée - Double Lame - Arc et flèches  

Machine de Déconnexion Sécuritaire et de Contrôle du Jeu - Vêtements
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des parents tenaces [Cherise Haul]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Des parents tenaces [Cherise Haul]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les nounous Sarthoises site d'assmat et de parents ...
» Après-midi de détente [PV Cherise]
» Quand les beaux-parents débarquent....
» Mes parents vont t'adorer (Tom)
» La campagne et mes grands-parents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Survival Game :: The Real World :: Divertissements :: Les Hôtels-
Sauter vers: