AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un déprimé et un défoncé au bar [Cherise Haul]

Aller en bas 
AuteurMessage
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Un déprimé et un défoncé au bar [Cherise Haul]   Mar 19 Aoû - 21:00

Luc était sorti du jeu avec Kay et Yuki, malheureusement les deux plus jeunes étaient mal en point et avaient du faire un détour à l'hôpital, l'était du jeune homme était le plus inquiétant puisqu'il ne semblait pas être dans un état normal, même pour une personne qui était resté coincé dans le jeu aussi longtemps et il avait peur que son infection soit toujours avec lui même dans le monde réel, en même temps cela était tout à fait possible puisqu’il pouvait y mourir. En tout cas, ils avaient pu leurs parler un peu mais il avait été vite renvoyé pour se reposer, ce qu'il n'avait pas fait pendant leurs sommeils puisqu'il avait peur pour eux, c'était étrange pour lui d'être inquiet pour les autres mais il était heureux d'avoir des amis alors il n'allait pas s'en plaindre.

Le tueur entra dans un bar, il ne comptait pas retourner à l'appartement du cousin de la jeune fille tout de suite, il pouvait se détendre un peu tout de même, après il ne venait certainement pas pour l'alcool puisqu'il détestait ce type de boissons et qu'il évitait d'en boire le plus possible, peut-être à cause de son père alcoolique mais cela ne l'avait pas empêché de tomber dans un autre vice : la drogue. Rien de très grave, il fumait juste des pétards, il avait déjà essayé le reste mais il n'avait pas l'effet voulu et il se contentait de se procurer du cannabis pour planer un peu. Le bar semblait à première vue être un endroit très fréquentable avec juste parfois un imbécile bourré provoquant une bagarre mais le patron ne faisait pas que vendre de l’alcool, il y avait une salle qui était accessible seulement par derrière et il fallait donc passer par des rues assez sombres et inquiétantes, surtout lors d'une nuit comme celle-ci. Il poussa la porte et constata que de nombreuses personne étaient déjà défoncées, la plupart avait des seringues à côté d'eux et il en profita pour leurs voler de l'argent et payer ce qu'il avait besoin, il pouvait très bien menacer pour en avoir et c'était ce qu'il faisait habituellement mais il voulait éviter les ennuies pour une fois et ce n'était pas les personnes qui dormait en ronflant qui allait le frapper pour l'empêcher de prendre leurs billets. Il se dirigea vers un homme au fond qui était contre le mur et lui demanda de la beuh et tout ce dont il avait besoin pour fumer, il lui tendit et paya rapidement avant de sortir et pénétrer dans le bar par l'entrée normale, il savait qu'il n'allait pas avoir de problème pour fumer ici même s'il y avait un panneau indiquant le contraire mais il était surtout là pour la forme. Il trouva un coin où il n'y avait personne et roula les pétards pour en avoir plus tard et être tranquille un petit moment, il poussa un soupir en voyant qu’il ne s'agissait pas d'une très bonne qualité mais il n'allait pas faire le difficile alors qu'il n'avait pas pu en faire depuis un petit moment.

Luc secoua énergiquement la tête alors qu'il avait sombré dans le sommeil quelques instants, la cigarette, composé d'un mélange de tabac et de beuh, se trouvait dans le cendrier et était éteinte, il ne savait pas s'il venait tout juste de s'endormir ou si cela faisait un petit moment et la clope ne l'aidait pas vraiment puisqu'elle s'éteignait plus rapidement que celles qui étaient normales. Il poussa un soupir avant de se frotter les yeux, il en avait déjà fumé pas mal et était sérieusement défoncé, il pouvait lui-même sans rendre compte mais ce n'était pas pour rien s'il choisissait cette drogue, il ne pouvait rien faire de grave et n'était pas défoncé dans le même sens que les personnes bourrées qui se comportait comme des idiots, il planait juste et avait une vision différente du monde et des autres, c'était parfait pour lui qui ne le voyait pas d'une façon très optimiste même s'il savait que les "gentils" existaient mais qu'ils étaient juste malheureusement rares. Il regarda justement autour de lui avant de rallumer la cigarette, il pouvait peut-être agir et parler différemment mais il ne pensait pas croiser une personne qu'il connaissait ici, dans le monde réel et dans un bar de plus et c'était pour cette raison qu'il n'avait pas hésité à se défoncer mais il s'était trompé. En tout cas, il s'avançait vers cette connaissance avec la cigarette dans la main, il manqua de tomber mais se rattrapa de justesse, il n'avait pas titubé ou perdu l'équilibre à cause d'une sorte de malaise mais il s'était juste pris les pieds dans un pied un verre par terre, il faisait moins attention à ce qui l'entourait et pouvait prendre des risques à cause de cela. Il n'était pas dans son état normal, mais heureusement pour cette personne il ne s'agissait pas de ses pulsions meurtrières et ils étaient d'ailleurs incapables d'en avoir pendant un petit moment. Il avait un sourire idiot sur les lèvres et venait de donner une grande tape dans le dos de l'homme avant de s'assoir à côté de lui et demander un cendrier.

- Hey Cherise ! Ça va ? Mais tu fous quoi ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Un déprimé et un défoncé au bar [Cherise Haul]   Mar 19 Aoû - 22:10

Deux jours avaient passés depuis qu'il avait revu le joueur Ashoka Nastram dans le jeu et aussi deux jours qu'il n'avait pas vu Jessica. La dernière chose qu'il avait vu d'elle était son regard triste juste après avoir démissionner de son poste de maître du jeu. Elle n'était même pas venu chercher ses affaires qu'elle avait apporté chez lui quand il l'avait inviter. Cherise avait vraiment espéré qu'elle viendrait les chercher pour pouvoir lui parler, mais ça faisait déjà deux jours et elle n'était pas là. Elle n'allait certainement pas passer au troisième jours. Il souhaitait pouvoir lui parler, mais d'un autre côté il était un peu effrayé à l'idée qu'elle pourrait le détester, donc il n'osait pas aller la voir ou l'appeler. Comme ça il pouvait croire qu'il ne l'avait pas complètement perdue. Le créateur était resté enfermer dans son appartement pendant ses deux jours, il n'avait rien fait du tout, il avait même négliger de manger et de dormir. Il tentait de se changer les idées à jouer à des jeux ou simplement en regardant la télévision, mais il se lassait trop rapidement et finalement il se retrouvait assit sur son canapé à rien faire du tout. Le créateur ne savait pas ce qu'il pourrait faire pour se changer les idées, il n'aimait pas sortir, il sortait seulement avec la jeune femme habituellement pour faire de nouvelle expérience, mais là elle n'était pas là et il ne supportait pas d'aller quelque part seul excepter au travail. D'ailleurs pendant ses deux jours, il n'avait pas remis le pied dans le jeu, mais si ça continuait il ne pourrait plus s'empêcher d'y aller pour y trouver se Ashoka. Il le haïssait tellement, il avait mit des doutes dans la tête de la jeune femme. Bon c'était surtout lui qui lui avait mit des doutes, le joueur lui avait seulement ouvert les yeux. En tout cas, il déprimait et il ne savait pas du tout comment se changer les idées, il espérait pouvoir oublier comme tout le reste et passer à autres choses, mais c'était trop difficile pour le moment. Le troisième jour, après avoir passé une autre journée dans son appartement en espérant voir Jessica arriver, ce qui n'arriva pas du tout, il décida d'aller se balader et de s'arrêter dans un bar. Il avait entendu dire que l'alcool pouvait faire oublier des choses et que c'était un endroit parfait lorsqu'on est malheureux. Cherise prit un peu d'argent qu'il mit dans ses poches pour sortir à l'extérieur après trois jours enfermés.

La journée était déjà bien avancée et il marchait tranquillement les mains dans les poches sans se soucier des personnes qui étaient devant lui, au pire il leur fonçait dedans pour les dégager. Après quelque minute de marche, il arriva devant le bar et y entra sans attendre. Il regarda autour de lui pour voir si il y avait vraiment beaucoup de personne. Il ne remarqua pas le grand blond qui était dans un coin et il alla dans un coin tranquille pour ne pas être déranger par quiconque. Il resta là perdu dans ses pensées un bon moment, il ne savait pas exactement combien de temps, mais en tout cas il avait demander plusieurs verres sans vraiment que ça ne change quelque chose à son humeur. Il soupira vraiment elle ne voulait pas lui sortir de la tête juste une seule seconde. Quelque chose le fit sortir brusquement de ses pensées, il venait de se prendre une grande tape dans le dos avant que cette personne ne s'assoit à côté de lui. Il ne l'avait pas encore regarder en tentant de garder son calme de s'être prit une tape par un imbécile. Finalement la personne prit la parole.

- Hey Cherise ! Ça va ? Mais tu fous quoi ici ?

Le créateur tourna immédiatement la tête vers la personne, car il avait reconnu la voix. La personne à ses côtés était Luc Ozui un criminel qu'il avait rencontrer dans le jeu et avec qui il s'était allié pendant une journée. C'est peut-être pour ça qu'il se montrait si familier avec lui et connaissait son nom. Pourtant la dernière fois qu'ils s'étaient vu, il s'était provoquer et avait dit qu'il allait être ennemi. Cherise remarqua l'état du criminel qui semblait complètement défoncer vu le sourire idiot qu'il avait sur le visage. Il n'était pas trop surprit de le voir en dehors du jeu, mais il était surprit de le voir à l'extérieur de la prison. Il savait aussi que cet homme avait fait sortir un infecté du jeu avec une autre gamine. Mais bon ici il ne pouvait rien faire et il allait surement être trop con pour répondre à ses questions. Le créateur décida de lui répondre d'une voix sec et dur.

- Non, car tu me déranges et ce n'est pas de t'es affaires... Tu n'as pas quelqu'un d'autre à embêter? Et tu ne devrais pas être en prison?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Un déprimé et un défoncé au bar [Cherise Haul]   Mar 19 Aoû - 23:25

- Non, car tu me déranges et ce n'est pas de t'es affaires... Tu n'as pas quelqu'un d'autre à embêter? Et tu ne devrais pas être en prison?

Luc éclata de rire avant de porter la cigarette à ses lèvres et demander encore le cendrier qui n'était toujours pas arrivé, il attendit un peu avant de répondre puisqu'il était trop occupé à rigoler à sans faire mal au ventre à cause de ce qu'il venait d'entendre mais il pouvait toujours avoir des réactions totalement décalé dans son état. Il remarqua un verre devant Cherise, il ne savait pas trop s'il s'agissait de son premier ou s'il en avait bu beaucoup, il l'attrapa pour le balancer au loin sans ce soucier de savoir s'il était plein ou vide ou de ce qu'allait dire l'homme, en tout cas la personne au bar, qui venait de poser le cendrier en face du tueur, lui fit remarquer qu'il allait devoir payer pour l'avoir cassé et il poussa un ricanement comme simple réponse.

- Faut pas boire ces conneries ! Ensuite... Qu'est qui va pas ? T'as pas réussi à tuer des joueurs alors tu déprimes ?!

Il éclata encore de rire avant de manquer de tomber en arrière à force de se pencher, il se rattrapa de justesse au rebord du bar sans pour autant arrêter de rire. Il essuya une larme qui avait coulé, il se comportait vraiment comme un imbécile mais il était juste défoncé, un peu trop même, il posa un autre pétard à côté de l'homme avec le briquet pour qu'il l'a prenne s'il en avait envie, de toute façon c'était toujours mieux que l'alcool.

- Et pour te répondre... Et ben non ! J'ai personne d'autre à emmerder ! Pour la prison... Bah c'est évident que je devrais y être ! Mais voilà j'y suis pas ! Et c'est tant mieux !

Il était bien content d'être libre, il pouvait continuer de tuer, de fumer et voir ses amis, il ne savait pas trop si c'était une bonne chose qu'ils arrivent seulement en troisième position mais il n'était pas dans un très bon état pour commencer à réfléchir à ce genre de choses pour l'instant. Il se rappela que l'homme a côté de lui travaillait pour le jeu alors peut-être qu'il était au courant de chose à propos de l'infection et c'était le bon moment pour lui parler puisqu'il risquait de ne plus le croiser, malheureusement il était trop défoncé pour juste y penser et il se contentait de sourire bêtement lorsqu'il ne rigolait pas pour rien.

- Allez ! Racontes tout à Luc le gentil psychopathe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Un déprimé et un défoncé au bar [Cherise Haul]   Mer 20 Aoû - 0:41

Après avoir finit de parler Luc avait éclater de rire pourtant il n'avait rien dit de drôle. Ce n'était pas tellement une bonne idée de venir ici maintenant que Luc était là pour l'embêter, il regrettait d'être venu et avait qu'une envie et c'est de partir maintenant. Il ne regardait plus le tueur qui était toujours en train de rigoler comme un imbécile, il était vraiment défoncé celui-là. La réaction du criminel le surprit un peu ensuite, il attrapa son verre pour le jeter au loin, bien sûr il se fracassa contre le mur. La personne de l'autre côté du bar ne semblait pas très très heureuse du geste de Luc et il lui fit remarquer qu'il devait payer. Cherise lui n'en avait eu rien à faire puisque en fait son verre était vide.

- Faut pas boire ces conneries ! Ensuite... Qu'est qui va pas ? T'as pas réussi à tuer des joueurs alors tu déprimes ?!

Il se remit à rigoler et il passa proche de tomber en arrière. Cherise fut un peu déçu qu'il ne tombe pas, il aurait pu se fracasser la tête et comme ça il ne le dérangerait plus. Surtout qu'il faisait des blagues complètement nulle qui faisait rien que lui. Il ne prit même pas la peine de lui répondre d'ailleurs tellement il le décourageait. Il déposa ensuite ce truc qui le rendait complètement stupide pour lui donner s'il voulait la prendre. Il soupira avant de le prendre et l'allumer, ça n'allait pas le tuer et si ça pouvait lui changer les idées, mais il n'allait pas se défoncer comme l'autre imbécile à côté de lui.

- Et pour te répondre... Et ben non ! J'ai personne d'autre à emmerder ! Pour la prison... Bah c'est évident que je devrais y être ! Mais voilà j'y suis pas ! Et c'est tant mieux !

Il affichait toujours un sourire d'idiot et Cherise soupira, il n'était pas près de se débarrasser de cet imbécile. Il pouvait bien appeler la police pour qu'on le jette en prison, mais il avait pas prit son téléphone avec lui et il n'avait pas envie de se faire chier en fait. Il allait donc devoir l'endurer encore un peu, du moins jusqu'à ce qu'il en est vraiment marre et qu'il parte dans son appartement.

- Allez ! Racontes tout à Luc le gentil psychopathe !

Il insistait en plus et un regard énervé apparut sur le visage de Cherise qui tentait de l'ignorer du mieux qu'il pouvait même si c'était pas possible avec un mec pareil. Il tourna la tête vers lui, il n'avait pas envie de lui raconter sa vie, surtout si il s'en rappelait ensuite et qu'il pourrait utiliser contre lui.

- Je t'ai dit que ça ne te regarde pas... Mes problèmes personnels je l'ai garde pour moi et je ne l'ai raconte pas au premier abrutit qui passe...

Sa voix fut plus dur qu'il ne le voulait avant qu'il ne regarde à nouveau ailleurs en soupirant. Il devait trouver quelque chose à dire qui pourrait le tenir occuper et pour qu'il arrête de lui demander ce qu'il avait dans sa vie. Il profita de sa stupidité pour lui demander ou il pourrait trouver les deux personnes avec qui il était sortit. L'un d'eux était infecté et donc une menace et la jeune femme était une partie la cause qu'il se soit échappé du jeu.

- Je sais que tu es sortis avec deux personnes et que l'un d'eux est infecté... Tu peux me dire où ils sont exactement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Un déprimé et un défoncé au bar [Cherise Haul]   Mer 20 Aoû - 10:07


- Je t'ai dit que ça ne te regarde pas... Mes problèmes personnels je l'ai garde pour moi et je ne l'ai raconte pas au premier abrutit qui passe...

Luc rigola encore un peu avant de s'arrêter en comprenant qu'il parlait bien de lui avec son "abruti" mais il recommença bêtement à rire, normalement il aurait du s'énerver et peut-être lui répliquer quelque chose mais il était trop défoncé pour se soucier de cela. Il regardait autour de lui pour voir des personnes boire un peu partout, en même temps il était dans un bar, il n'aimait pas cet endroit à cause de cela mais il avait besoin de fumer un peu tranquillement et il n'avait pas eu la patience de trouver un autre coin et surtout un meilleur fournisseur puisque la beuh n'était pas de première qualité, enfin il pouvait tomber sur pire comme du shit de mauvaise qualité, il se demandait si l'homme avait remarqué cela, il ne pensait pas qu'il fumait pourtant il ne semblait pas avoir de mal, enfin c'est vrai qu'il l'avait rencontré dans le jeu et ce n'était pas le meilleur endroit pour se procurer du cannabis alors il ne devait pas trop s'y fier.

- Je sais que tu es sortis avec deux personnes et que l'un d'eux est infecté... Tu peux me dire où ils sont exactement?

Le tueur semblait pensif, comme s'il se rendait compte de la situation mais ce n'était pas du tout le cas, il essayait juste de se rappeler de quoi il parlait, certains souvenirs semblaient flous dans sa tête.

- Pourquoi ? Pourquoi je suis sortie avec deux personnes ? Oh ! C'est vrai ce sont mes amis ! C'est bien les amis ! Mais ils sont où mes potes ? Ah !

Il éclata d'un rire grotesque avant de se tourner vers l'homme avec un sourire idiot, il venait d'avoir une idée qui lui semblait excellente dans l'état où il se trouvait.

- Un jeu ! On va faire un jeu ! C'est plus amusant ! On doit répondre aux questions de l'autre et on a pas le droit de mentir ! Non c'est pas bien la triche ! C'est moi qui a proposé donc c'est moi qui commence ! Alors... C'est quoi ces problèmes personnels ? Après... Je répond à ta question là sur... Enfin le truc... Ah oui ! Où se trouve mes amis mais faut d'abord que tu réponds à la mienne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Un déprimé et un défoncé au bar [Cherise Haul]   Mer 20 Aoû - 14:46

Cherise attendait une réponse qui mettait du temps à arriver, car le criminel était en train de réfléchir à se qu'il allait répondre, ce n'était peut-être pas une bonne idée de lui poser cette question. Il devait être trop défoncé pour parler de quelque chose comme ça. Ce qui l'énervait surtout c'était qu'il riait même au fait qu'il l'insulte sans problème.

- Pourquoi ? Pourquoi je suis sortie avec deux personnes ? Oh ! C'est vrai ce sont mes amis ! C'est bien les amis ! Mais ils sont où mes potes ? Ah !

Le créateur le regard un peu découragé de sa réponse. Il était totalement débile ce mec et il le préférait cent fois mieux le voir dans son état normal, la il le faisait chier et était vraiment énervant. Il fut un peu surprit aussi qu'il lui parle des deux personnes comme étant ses amis. Il est vrai qu'il avait aider ses deux personnes à sortir, mais il avait vraiment réussit à se faire des amis? Le gars qui transportait un sac d'organe et qui voulait tenir en cage un zombie? L'infecté était peut-être cet animal qu'il voulait garder avec lui? Bon il n'y croyait pas trop, sinon pourquoi le ramener jusqu'ici dans le monde réel. Bref, il le regardait maintenant avec son sourire idiot qu'il ne voulait pas abandonner.

- Un jeu ! On va faire un jeu ! C'est plus amusant ! On doit répondre aux questions de l'autre et on a pas le droit de mentir ! Non c'est pas bien la triche ! C'est moi qui a proposé donc c'est moi qui commence ! Alors... C'est quoi ces problèmes personnels ? Après... Je répond à ta question là sur... Enfin le truc... Ah oui ! Où se trouve mes amis mais faut d'abord que tu réponds à la mienne !

Cherise soupira vraiment il l'ennuyait, mais s'il voulait sa réponse, il n'avait pas trop le choix et puis il n'avait pas besoin de dire complètement la vérité, de toute façon dans son état et comme c'est un expert dans les mensonges il ne verrait même pas qu'il ment. Tant pis s'il il ne voulait pas de triche.

- Une amie a découvert quelque chose sur le jeu que je lui avais cacher... Et je crois qu'elle m'en veut et me déteste maintenant...

Pendant qu'il parlait il ne l'avait pas regarder. Il espérait que cette explication allait le satisfaire, car il n'avait pas trop envie d'en parler davantage avec lui. Cherise se demandait ce que Jessica pouvait être en train de faire en se moment, est-ce qu'elle le détestait vraiment? Elle pensait à lui ou elle l'avait complètement oublier? Il regarda la cigarette qui était entre ses doigts un instant perdu dans ses pensés à nouveau. Il tenta ensuite de chasser ça pour l'instant pour parler à nouveau à Luc.

- Alors c'est bon? C'est à mon tour maintenant... Où se trouve tes amis?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Un déprimé et un défoncé au bar [Cherise Haul]   Mer 20 Aoû - 16:33

- Une amie a découvert quelque chose sur le jeu que je lui avais cacher... Et je crois qu'elle m'en veut et me déteste maintenant...

Luc avait arrêté de rire bêtement pour écouter l'homme en silence, il était triste à cause d'un ami mais cela était illogique puisque les amis devaient rendre heureux, il constata que sa cigarette était encore éteinte puisqu’elle n'avait pas encore fumé à force de rire et de parler, il la posa dans le cendrier, de toute façon elle était presque finie et il fallait peut-être qu'il arrête puisqu'il était vraiment trop défoncé en ce moment.

- Alors c'est bon? C'est à mon tour maintenant... Où se trouve tes amis?

Le tueur replongea dans ses pensées mais ce n'était pas vraiment pour répondre à sa question, il réfléchissait sur ce qu'ils étaient tout les deux, ils étaient censé être des méchants, non ? Il commença à rigoler encore un fois mais un peu moins fort, il trouvait la situation extrêmement drôle et comique.

- C'est vraiment incroyable ! On est juste des enfoirés de tueurs et pourtant on a trouvé des personnes assez idiotes pour vouloir de nous comme amis !


Il arriva à se calmer pour reprendre la parole un peu plus tard, il avait cependant toujours ce sourire stupide qui prouvait bien qu'il n'était pas dans son état normal mais il s'en fichait, il voulait juste s'éclater et il était justement en train de le faire pour lui.

- Mais où sont mes amis ? Je sais que c'est important ! Enfin ! C'est normal parce que c'est important les amis ! Ah... Les amis c'est trop cool ! Vive les amis ! On doit fêter les amis avec un verre ! Ah non ! L’alcool c'est trop nul ! Alors avec un pétard !

Il reprit le petit bout qui restait pour le fumer tranquillement avant de se rappeler qu'il n'avait toujours pas répondu à l'homme et qu'il n'avait donc pas joué au jeu si amusant.

- Où sont mes amis ? Où sont mes amis ? Et bien... Je sais plus !

Il éclata de rire tellement fort qu'il en pleurait et avait mal au ventre, il posa ses mains dessus toujours en rigolant comme un véritable imbécile et il tomba brusquement en arrière, il ne se relevait pas, il ne s'était pas cogné assez fort pour sombrer dans l'inconscience mais il s'était juste endormi tranquillement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Un déprimé et un défoncé au bar [Cherise Haul]   Mer 20 Aoû - 17:12

Cherise regardait le criminel qui était à nouveau plongé dans ses pensés. Il est con ou il a oublier où se trouve ses amis. Il espérait que non, car sinon il lui aurait raconter sa vie pour rien du tout et il aurait perdu son temps avec cet imbécile. Il se remit à rigoler comme un idiot et son rire commençait sérieusement à irrité le créateur qui affichait désormais un regard énervé, il ne pouvait plus garder son regard neutre maintenant.

- C'est vraiment incroyable ! On est juste des enfoirés de tueurs et pourtant on a trouvé des personnes assez idiotes pour vouloir de nous comme amis !


Ses poings se serrèrent à l'entendre, ça ne répondait pas à sa question et il avait envie de lui mettre son poing à la figure. Mais il avait raison en quelque sorte, bon il ne trouvait pas Jessica idiotes, mais ils avaient tous les deux trouver des amis ce qui n'aurait jamais pu penser possible autant pour lui même que l'autre fou à côté de lui.

- Mais où sont mes amis ? Je sais que c'est important ! Enfin ! C'est normal parce que c'est important les amis ! Ah... Les amis c'est trop cool ! Vive les amis ! On doit fêter les amis avec un verre ! Ah non ! L’alcool c'est trop nul ! Alors avec un pétard !

Cherise ne le regardait plus, car si il le faisait il se prenait un coup en pleine tête. Il était déjà pas d'humeur avant d'arriver et maintenant il n'était pas d'humeur et énervé. Il disait vraiment n'importe quoi ce qui était vraiment énervant.

- Où sont mes amis ? Où sont mes amis ? Et bien... Je sais plus !

Là c'était assez Cherise s'était redresser soudainement pour se tourner vers Luc qui avait éclater de rire a s'en faire mal au ventre. Il tomba en arrière cette fois et il s'endormit vu qu'il ne semblait pas s'être vraiment assommer. Le créateur le regarda les poings serrer avant de frapper le comptoir et balancer le cendrier plus loin sous le regard de l'homme derrière le bar. L'homme lui dit qu'il devrait payer pour se qu'il venait de briser et Cherise eu un sourire mauvais. Il décida de faire une commande pour tout le bar et le mettre sur le compte de Luc avec le cendrier, le verre brisé et les verres qu'il avait prit. À son réveil, il allait avoir une bonne surprise ce crétin qui l'avait bien fait chier et fait perdre son temps. Il quitta ensuite le bar pour rentrer chez lui avec une humeur encore plus massacrante avant son arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un déprimé et un défoncé au bar [Cherise Haul]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un déprimé et un défoncé au bar [Cherise Haul]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après-midi de détente [PV Cherise]
» Nouveau départ [Cherise - Zeno]
» Manifs de lycéens réprimées au gaz lacrymogène
» [ Stéréotype de la jeune fille déprimée ? ]
» A peine arrivée et déja un peu déprimée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Survival Game :: Les Bars-
Sauter vers: