AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qui est le pire ? [Cherise Haul]

Aller en bas 
AuteurMessage
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Qui est le pire ? [Cherise Haul]    Mer 30 Juil - 22:08

Luc déambulait dans la prison pour rejoindre sa cellule, il avait passé une bonne partie du matin dehors à la recherche de quelques victimes mais il n'en n'avait pas trouvé beaucoup juste deux hommes. Le combat avait été presque inexistant tellement ils étaient faibles et donc ennuyeux mais il avait ainsi récupéré plusieurs organes et bout de chairs, il n'avait pas du tout abandonné l'idée d'avoir un zombie comme animal de compagnie et avait donc prévu de trouver un moyen d'enfermer un monstre dans une cellule plus petite assez proche de la sienne mais pour l'instant il n'avait pas vraiment réussi. Il avait compris que certains zombies, même s'ils étaient très rares, avaient gardé leurs consciences humaines, ils devaient être encore plus durs à attraper eux puisqu'ils étaient plus intelligents et il allait donc devoir se contenter d'un plus idiot, enfin lorsqu'il aura trouvé la bonne méthode pour capturer une telle créature.

Il arriva enfin dans la grande cellule qu'il avait emménagé, cela lui avait bien pris toute une journée pour emmener tout ce qu'il voulait dans cet espace mais il voulait être ici et pas ailleurs, peut-être que l'endroit lui rappeler la monde réel même s'il n'y tenait pas en particulier. Il y avait des étagères sur un mur en entier, il y avait de nombreux livres de tout genre soigneusement posés et rangés selon une certaine façon et le tueur pouvait très facilement trouver n'importe quel ouvrage, il y avait une petite table au milieu avec une chaise seulement puisqu'il n'y avait personne à part lui, mais qui voudrait tenir compagnie à un tueur ? Un bureau était contre un autre mur et un fauteuil assez confortable se trouvait juste devant, des notes et des dessins étaient sur le meuble, il y mettait ce qu'il comprenait de ce monde et surtout des zombies, les dessins représentaient au mieux les monstres sans être vraiment beaux, ils y en avaient d'autres qui représentaient ses idées de pièges.

Il jeta son sac près du seul mur où il n'y avait rien d'autre à part les sacs qui contenaient les organes, puisque ce n'était pas la première fois qu'il était parti en chercher, il s'installa tranquillement sur son fauteuil et posa sa faux contre le bureau ne pouvant s'asseoir s'il la gardait dans son dos, il jeta à peine un regard à l'homme qui se trouvait déjà là. Il attrapa un crayon et commença à gribouiller quelques informations sur les monstres avant de soupirer, il n'avait presque rien appris de plus aujourd'hui et cela faisait déjà un moment qu'il ramait.

- Je...

- Tais toi et dégage ! Je sais pas pourquoi t'es là et je m'en fiche ! Va crever plus loin !

Le ton du tueur était plutôt dur, l'homme semblait déjà mal en point mais juste des coups et pas de morsure et donc pas un futur zombie, il n'avait aucun intérêt et le tueur n'avait pas besoin de plus d'organes et il n'avait pas envie que le meurtre le lasse un jour alors il évitait de tuer trop de personnes en une seule journée alors autant qu'il s'en aille et qu'il le laisse travailler en paix. Malheureusement pour lui, l'homme insista et commença à lui raconter sa triste vie inutile, sans doute dans l'espoir que Luc lui vienne en aide mais il ne pouvait pas faire plus fausse route. Le psychopathe décida de lui faire comprendre avec une phrase menaçante qu'il devait partir s'il voulait encore vivre un peu mais l'idiot ne prenait pas de telles paroles aux sérieux et bientôt le sol fut recouvert d'un épais liquide rouge, il poussa à nouveau un soupir en réalisant qu'il allait devoir nettoyer tout ça et il bougea rapidement le cadavre pour le mettre à côté du sac. Il retourna s'asseoir mais il semblait qu'il n'allait pas avoir la paix aujourd'hui puisqu'il entendit des bruits de pas derrière lui, il ne prit pas la peine de se retourner et d'observer l'inconnu.

- Si c'était ton pote ben je suis désolé mais j'aime pas être dérangé alors si tu es aussi ennuyeux et barbant que lui tu ferais mieux de te casser en courant...


Dernière édition par Luc Ozui le Jeu 31 Juil - 20:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Qui est le pire ? [Cherise Haul]    Mer 30 Juil - 23:30

Le créateur était arrivé tôt dans le jeu pour y faire ce qu'il y fait d'habitude, s'amuser à prendre des vies des joueurs. Ces jours de travail, il les passait comme ça la plupart du temps, personne n'avait jamais remarqué qu'il faisait ça, donc il n'allait certainement pas s'arrêter. Puis même s'il n'était pas au travail, il passait beaucoup de temps à faire ça, il n'avait personne avec qui passer du temps et de toute façon, il ne voulait personne d'en sa vie. Cherise avait été seul toute sa vie et c'était parfait comme ça, toutes les personnes l'avaient toujours traité comme un déchet et donc maintenant leur compagnie le répugnait au plus haut point. Le concepteur marchait donc à l'extérieur de la ville depuis un bon moment déjà à la recherche de joueur. Bon il savait déjà où ils se trouvaient grâce à sa carte, donc il se dirigeait justement vers un petit groupe contenant trois joueurs. C'était juste parfait, trois d'un seul coup, mais bien sûr il n'allait pas s'élancer vers eux tête baissé non plus, il tenait un minimum à sa vie, bon pas tellement, mais voilà il devait pas mourir avant de s'être venger et il devait connaître leur équipement avant d'agir.

Après un quelque minute de marche, il arriva là où il y avait les joueurs qui étaient en train de discuter tranquille au milieu de la forêt complètement inconscient du danger. Tant mieux ça allait être encore plus facile de les avoir comme ça. Ils ne devaient avoir aucune idée de la vérité sur le jeu, c'est à dire mourir ici est aussi mourir à la réalité. Tans pis, ils ne le découvriront jamais malheureusement. Cherise vérifia donc les armes qu'ils avaient sur eux et qu'il pouvait voir. Ils ne semblaient avoir aucune arme à feu, donc ils pourraient les avoir facilement et aujourd'hui pas de piège, non il allait se battre direct. Il avait eu certain ennuie dans le monde réel et devait évacuer sa colère et ce n'est pas en jouant la comédie qu'il irait mieux. Toujours caché derrière son arbre, il prit son pistolet et visa la tête d'un des joueurs pour en avoir un de moins à s'occuper. Il tira et ne rata pas du tout sa cible qui s'effondra devant les deux autres qui attrapèrent leur arme avant de chercher ce qui venait d'arriver. Cherise prit son fusil à pompe et sortit de sa cachette en s'avançant doucement vers eux. L'un d'eux con comme pas possible décida de lui foncer dessus quand même avec son petit couteau tout pourrit. Le créateur lui tira dessus sans aucun problème, il n'allait plus se relever. Le dernier restant tomba apeuré de voir ce qui venait d'arriver à ces amis. Cherise reprit son pistolet pour lui tirer lui aussi dans la tête. Voilà trois idiots en moins dans le monde réel. Alors qu'il s'apprêtait à partir quelqu'un arriva dans son dos pour lui mettre un coup avec un poing américain dans le dos. Il se le prit bien fort dans le dos ce qui lui fit perdre son pistolet, il se retourna vers l'homme qui venait d'arriver pour lui mettre à son tour un coup de poing dans la face. Le combat plutôt en désavantage pour Cherise, qui n'était pas le genre à se battre à main nue, mais il arriva quand même à lui mettre pas mal de coup pour l'abimer. L'homme ne lui laissait pas le temps de prendre une autre arme pour se défendre. Il alla reprendre son pistolet lorsqu'il eu un moment de répit, mais l'homme avait déjà déguerpis à toute jambe. Forcément il se disait qu'il n'avait plus aucune chance si il venait à reprendre son arme.

Cherise se laissa le temps de se remettre un peu sur ces pieds pour ouvrir sa carte à nouveau et voir où était ce crétin qui l'avait attaqué dans le dos. Il se dirigeait vers la prison, donc il allait y aller aussi pour en finir avec lui. Le créateur se dépêcha de rejoindre la prison après avoir bien reprit et préparé ces armes pour l'homme. Il y arriva bien vite et il rouvrit sa carte pour voir où il était, il était à l'intérieur, mais pas seul, il y avait aussi un autre homme Luc Ozui un criminel et un vrai cette fois. Car parfois les joueurs sont mit dans le groupe criminel, car ils s'amusent à tuer d'autres personnes pour s'amuser, mais lui c'était différent. Il était un vrai criminel dans le monde réel, du moins c'est ce qu'il avait comme information sur lui. Il avait été envoyé ici par un gars du gouvernement, Cherise pourrait s'en faire un allié ou plutôt un pion pour se débarrasser des joueurs, bon il allait surement le faire quand même, même si on lui demandait pas. Pour l'instant, il oublia ça pour se concentrer sur l'autre qui lui avait mit des coups. Cherise entra aussi dans la prison en faisant bien attention de ne pas se faire avoir par les rôdeurs au passage. L'homme arriva finalement dans un endroit avec des cellules et il vit immédiatement la grosse flaque de sang par terre. Bon on dirait que le criminel s'en était chargé pour lui, il était un peu déçu de ne pas pouvoir le faire lui même, mais bon, il est mort et c'est tout ce qui compte. Il continua d'avancer pour être devant ce Luc qui était assit sur un fauteuil.

- Si c'était ton pote ben je suis désolé mais j'aime pas être dérangé alors si tu es aussi ennuyeux et barbant que lui tu ferais mieux de te casser en courant...

Le créateur posa les yeux sur le corps sans vie de l'homme qui l'avait attaqué. Il se demandait bien pourquoi il avait gardé le corps de l'homme alors qu'il était mort, il devait avoir ces raisons, il fait ce qu'il veut après tout. Cherise soupira doucement avant de prendre la parole d'une voix totalement neutre et sans aucune peur même après les menaces qu'il venait de lui faire.

- Ce n'est pas mon "pote" comme tu dis... Je le suivais depuis un moment justement pour faire ce que tu lui as fait... Mais bon je suis arrivé un peu trop tard... Je n'ai donc plus rien à faire ici...

Cherise regarda un moment le criminel avant de commencer à partir, il n'avait aucun intérêt à le tuer celui-là, il avait beau être un joueur, il l'aidait sans vraiment être au courant. Il pouvait donc rester en vie encore un peu jusqu'à ce qu'il lui soit plus d'aucune utilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Qui est le pire ? [Cherise Haul]    Jeu 31 Juil - 21:14

Il avait commencé à mettre au propre les nouvelles informations sur les rôdeurs et semblait avoir oublié l’existence de l'homme qu'il n'avait même pas encore vu mais juste entendu arrivé.

- Ce n'est pas mon "pote" comme tu dis... Je le suivais depuis un moment justement pour faire ce que tu lui as fait... Mais bon je suis arrivé un peu trop tard... Je n'ai donc plus rien à faire ici...

Luc arrêta d'écrire en écoutant les mots de l'inconnu, il n'y avait aucune peur dans sa voix et il avait prévu de tuer le joueur, il pouvait être amusant, peut-être mais il fallait en être sûr en le testant avec quelques paroles et gestes judicieusement choisis, il ne parla pas tout de suite pour réfléchir s'il devait oui ou non analyser l'homme et il entendit que celui-ci commençait à s'éloigner alors il décida d'essayer, s'il était ennuyeux, comme la plupart du monde, il pouvait très bien mettre fin à ses jours même s'il n'avait pas vraiment besoin de tuer quelqu'un en ce moment mais sinon il pouvait essayer de le manipuler s'il était vraiment faible d'esprit.

- Attends !


Il posa sa main sur le scalpel posé sur le bureau, il s'en servait assez souvent pour tailler le crayon de bois et le laissait trainer souvent sur le meuble, il se tourna légèrement tout en laissant sa main sur l'arme avant de faire un geste rapide pour glisser discrètement l'objet dans sa manche pour ensuite se lever et s'avancer tranquillement vers l'homme, tout en évitant soigneusement la mare de sang au passage, il devait déjà laver tout ça, il ne voulait pas mettre des traces partout. Il s'arrêta près de la table où son épée se trouvait pour pouvoir l'attraper si cela était nécessaire mais il pensait pouvoir se débrouiller sans même s'il devait combattre. L'homme ne semblait pas particulièrement fort mais il n'était pas stupide au point de se fier seulement aux apparences, il prenait en compte son "petit exploit" avec les joueurs qu'il avait tué, c'était du moins ce qu'il avait compris d'après le dire de l'homme dont le corps gisait non loin de là, il n'avait vraiment porté attention à ses paroles mais il avait tout de même compris le principal et savait donc un peu la situation et ne voyait pas pourquoi il devait avoir peur de l'inconnu, pour lui ce n'était vraiment pas grand chose.

- T'es qui ? Un vrai tueur ou un imbécile de joueur ignorant ?


Dans les deux cas cela pouvait être amusant, s'il était un véritable tueur comme lui peut-être qu'il allait voir s'il pouvait s'entre-aider, du moins pendant quelques temps, bien entendu il allait ensuite le trahir pour le tuer. Si c'était un joueur qui ne savait pas à quel point le jeu était proche de la réalité, et bien il pouvait le manipuler encore plus facilement et le torturait un peu en lui expliquant les "odieux crimes" qu'il avait commis. Oui, cela allait être amusant dans tout les cas et il laissa échapper un léger sourire mauvais avant de reprendre son sérieux.

- Franchement, ne pas être fichu de s'occuper tout seul de quatre gars aussi minables alors que tu as en plus des armes à feu... Pathétique... J'espère que c'est la première fois que tu tuais sinon t'es vraiment nul !

Il soupira avant de s'approcher du cadavre, du sang continuait de couler de la blessure qui n'était pas visible puisqu'il était sur le ventre, il posa un pied sur le corps avant de donner un coup pour qu'il soit sur la dos et voir ainsi le visage terrifié de l'homme qui s'était éternellement figé lorsqu'il avait compris qu'il allait mourir, peut-être avait-il saisi cela lorsqu'il avait vu Luc prendre sa grande faux ou lorsqu'il avait vu ses propres boyaux en dehors de se ventre.

- M'enfin... C'est vrai que c'est pas terrible ce que j'ai fait moi aussi...

Il s'abaissa tout en prenant soin de ne pas rentrer en contact avec le liquide rouge et un sourire sadique apparut sur son visage, il fut suivi de prés par un léger ricanement assez menaçant.

- Je vais peut-être m'en occuper plus tard...

Il se releva brusquement pour revenir vers l'homme et lui lançait un regard noir lorsqu'il arriva devant lui.

- Mais j'y pense c'est de ta faute, si tu n'étais pas un incapable et que tu l'avais tué comme il le faut, je n'aurai pas été dérangé. Donc tu vas faire quoi pour être pardonner ?


Il le regardait fixement droit dans les yeux tout en attendant sa réponse, il avait pensé la plupart de ses paroles sans tout lui expliquer non plus, il voulait surtout le tester et analyser ses réactions pour savoir à quel genre de personne sil avait à faire même s'il ne pensait pas un jour la considérait comme une sérieuse menace.

- Sauf si tu veux...

Il voulait lui faire comprendre qu'il ne pouvait pas refuser mais une chose bien plus importante, pour le tueur, lui était soudainement venu à l'esprit et il décida d'en faire sa priorité.

- J'ai faim.

Il s'avança vers dernier sac posé contre le grille de la cellule, il poussa presque au passage l'inconnu mais c'était une autre moyen de voir une autre réaction, il attrapa une poire et retourna vers la table et se posa tranquillement dessus avant de prendre son poignard, ne voulant dévoiler son scalpel qui était la dernière arme que l'homme n'avait pas vu, et peler le fruit. Il semblait ne plus se préoccuper de l'intrus ce qui était d'ailleurs le cas puisque manger passait avant et il avait presque déjà oublié l'inconnu et ce n'était que parce qu'il était assez proche de lui qu'il fut obligé d'y penser un peu alors il lança une dernière phrase d'un ton distrait.

- Euh... Je disais quoi déjà ? Ah oui ! Tu m'aides ou je te tues quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Qui est le pire ? [Cherise Haul]    Jeu 31 Juil - 23:51

Cherise était toujours en train d'avancer en passant devant une table où une épée était posé, surement celle du criminel, il avait un bon équipement, mais bon cela ne l'impressionnait pas tellement comme la plupart des personnes normales. La voix de l'homme se fit finalement entendre et Cherise s'arrêta avec un léger regard ennuyer sur le visage, il lui voulait quoi maintenant? Il voulait qu'il dégage il y à a peine quelque minute et maintenant il lui demande d'attendre. Il ne se retourna pas vers le criminel, mais il l'entendit s'approcher de lui et s'arrêter près de la table devant laquelle il venait de passer. Surement pour prendre son arme si Cherise tentait quelque chose, même si ce n'était pas du tout son but, il voulait seulement partir et chercher des joueurs plus intéressants. Il était surement du genre à tuer si la personne à qui il s'adressait n'était pas intéressante pour lui, mais bon le créateur en avait rien à faire de paraître intéressant, si il n'avait pas le choix.

- T'es qui ? Un vrai tueur ou un imbécile de joueur ignorant ?

Le concepteur ferma simplement les yeux sans répondre à cette provocation qui devait surement le tester et voir sa réaction. Il avait toujours eu un grand calme dans les pires moments, c'est pas des petites piques comme ça qui allait le mettre en colère. Surtout s'il savait la vérité, il n'oserait surement pas le provoquer comme ça.

- On peut me considérer comme un tueur, mais bon ce que je suis m'importe peu... Je suis juste un homme qui cherche à se venger...

Il n'allait certainement pas se présenter à lui comme ça, il pouvait bien rêvé pour qu'il commence à parler un peu de lui. Il n'allait pas lui dire qu'il s'adressait au créateur du jeu, du moins pas pour le moment. Il pouvait bien continuer son petit jeu, ce crétin de criminel.

- Franchement, ne pas être fichu de s'occuper tout seul de quatre gars aussi minables alors que tu as en plus des armes à feu... Pathétique... J'espère que c'est la première fois que tu tuais sinon t'es vraiment nul !

Ceci l'énerva légèrement, mais il ne le montra pas du tout, de toute façon il était toujours dos au criminel. Il tourna un peu la tête lorsqu'il alla vers le cadavre de l'homme qu'il avait pourchasser jusqu'ici. Le criminel posa son pied dessus pour lui mettre un coup de pied. Cherise regarda le cadavre un moment sans aucune expression avant de regarder le criminel qui reprit la parole.

- M'enfin... C'est vrai que c'est pas terrible ce que j'ai fait moi aussi...

Il le regarda s'abaisser et afficher un sourire sadique sur son visage. Il n'était pas aussi pitoyable lui au moins devant un cadavre. Il était mort point on passe à un autre, du moins il pensait comme ça lui. L'homme se mit à ricaner d'une façon menaçante, mais ceci ne fit ni chaud ni froid au créateur qui retourna son regard devant lui avant de soupirer doucement pour éviter qu'on l'entende.

- Je vais peut-être m'en occuper plus tard...

L'homme se releva pour passer devant Cherise et le regarder d'un regard noir.

- Mais j'y pense c'est de ta faute, si tu n'étais pas un incapable et que tu l'avais tué comme il le faut, je n'aurai pas été dérangé. Donc tu vas faire quoi pour être pardonner ?

Il aurait bien exploser de rire s'il ne se retenait pas, qu'il était idiot c'est pas croyable. Être pardonner par quelqu'un comme lui? Il pouvait toujours crevé qu'il allait faire quelque chose pour lui pour être pardonner. Il le regardait droit dans les yeux. Cherise le regarda sans dire un mot préférant montrer qu'il n'allait pas céder sous ces menaces.

- Sauf si tu veux...

Il s'arrêta net dans ces paroles sans que le créateur n'y comprenne vraiment. Le criminel reprit ensuite la parole.

- J'ai faim.

Il s'avança vers un sac près d'une grille sans oublier de pousser Cherise qui s'écarta seulement en le regardant se diriger vers le sac. Sérieusement rien de ça n'allait le mettre en colère, il avait eu bien pire. Il attrapa de la nourriture pour commencer à la manger assit sur une table sans faire attention à sa présence. Cherise leva les yeux aux ciels avant d'écouter les prochaines paroles de l'homme.

- Euh... Je disais quoi déjà ? Ah oui ! Tu m'aides ou je te tues quoi !

Cherise lui jeta un regard complètement neutre avant de soupirer et prendre finalement la parole. Comme s'il allait se laisser marcher sur les pieds, il n'était plus le gamin d'avant.

- Je te proposes autres choses... Tu me laisses partir tranquillement, car franchement tu es vraiment très emmerdant et je ne ferai rien, car je n'ai rien à me faire pardonner...


Toujours de son regard neutre en se retournant complètement vers Luc il continua de parler.

- Je me demande qui est le plus pathétique de nous deux? Moi ou le criminel qui n'as même pas été capable de garder sa liberté dans le monde réel ?

Pourquoi pas utiliser certaine chose qu'il avait apprit sur lui? Il savait que Luc était en prison avant d'arriver ici et donc il pouvait très bien l'utiliser sur lui même si cela consistait à lui dévoilé un peu son rang dans le jeu. Il n'allait certainement pas se rendre compte que c'était le créateur, mais il saurait qu'il a des droits sur le jeu.

- C'est plutôt pathétique ça, tu ne trouves pas? J'ai plus l'impression que tu es l'incapable, devoir venir ici seulement parce que il à été trop nul pour rester en libre en dehors du jeu.

Un sourire mauvais apparut sur son visage à son tour. Comment allait-il réagir en sachant qu'il connaissait sa situation dans le monde réel?

- Ce n'est pas moi qui va t'aider, c'est toi qui va m'aider à accomplir ce que je souhaite...

Cherise souriait toujours avant de décider de s'appuyer contre lu mur près de lui.

- Ah mais je suis bête, j'ai même pas besoin de te demander, tu fais déjà parfaitement ce que je veux... Tu es un très bon pion en fait Luc Ozui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Qui est le pire ? [Cherise Haul]    Ven 1 Aoû - 15:33

- Je te proposes autres choses... Tu me laisses partir tranquillement, car franchement tu es vraiment très emmerdant et je ne ferai rien, car je n'ai rien à me faire pardonner...

L'homme s'était retourné vers le tueur qui était toujours occupé à manger sa poire, il se demandait si l'inconnu était courageux ou totalement stupide et il décida d'attendre les prochaines paroles de celui-ci pour savoir la répondre à cela. Il ne voulait pas l'aider, tan pis pour lui, il allait peut-être mourir dans cette cellule mais seulement s'il commençait aussi à l'ennuyer puisque c'était pour l'instant des menaces en l'air, il ne voulait pas s'en prendre à l'inconnu, il avait déjà besoin de nettoyer un peu et ne voulait pas avoir une autre mare de sang à laver.

- Je me demande qui est le plus pathétique de nous deux? Moi ou le criminel qui n'as même pas été capable de garder sa liberté dans le monde réel ?


Le tueur arrêta de mâcher le morceau de fruit dans sa bouche avant de le regarder, il l'avala d'un coup et posa le restant de poire sur la table, il continuait de fixer l'homme, il savait qui il était mais comment ? Ce n'était donc pas un joueur s'il avait connaissance de l'emprisonnement de Luc, alors il travaillait pour le gouvernement ou quelque chose comme ça ? Peut-être qu'il essayait de l'énerver en disant cela mais c'était peine perdue au contraire il commençait plutôt à trouver la situation amusante puisqu'il agissait un peu comme lui alors il ne parla pas pour ne pas le couper et entendre tout ce qu’il avait à dire, en espérant qu'il allait continuer de dire des choses intéressantes et peut-être faire une erreur qui allait permettre au psychopathe de savoir à qui il faisait face.

- C'est plutôt pathétique ça, tu ne trouves pas? J'ai plus l'impression que tu es l'incapable, devoir venir ici seulement parce que il à été trop nul pour rester en libre en dehors du jeu.

Il affichait désormais un sourire mauvais mais il n'était toujours pas énervé, il avait plutôt de nombreuses questions qui lui venait à l'esprit et puis il ne faisait que dire la vérité, il était en prison dans le monde réel puisqu'il s'était prix une balle dans le bras mais il y avait bien une raison à ce que de nombreuses personnes avaient vu comme une "erreur d'inattention". Il avait juste observé pour voir si tout le monde était vraiment égoïste ou s'il était le seul à avoir du subir cela mais il avait pu malheureusement constater que les personnes se souciant du sort des autres étaient extrêmement rare et c'était à cause de l'une d'entre elle qu'il avait été arrêté mais il ne lui en voulait pas, au contraire il lui avait prouvé qu'il y avait un espoir même minime.

- Ce n'est pas moi qui va t'aider, c'est toi qui va m'aider à accomplir ce que je souhaite...

Il s'était appuyé contre un mur toujours avec son sourire, le tueur semblait ne pas trop s'en préoccupait pour l'instant mais il prenait juste son temps pour bien comprendre la situation et pour y réfléchir.

- Ah mais je suis bête, j'ai même pas besoin de te demander, tu fais déjà parfaitement ce que je veux... Tu es un très bon pion en fait Luc Ozui.

Il soupira, il venait d'être déçu par la dernière phrase mais il avait été tout de même impressionné par celle d'avant et l'attitude de l'homme qui savait parfaitement gardait son calme ou qui se fichait juste de lui mais dans tout les cas c'était assez amusant et il commença à sourire également.

- Je ne suis pas stupide au point d'ignorer cela, je sais parfaitement que si je suis ici c'est parce que le gouvernement l'a voulu et que je suis le pion d'une ou de plusieurs personnes mais je m'en contre fiche tant que je peux rester m'amuser ici ! Alors quoi, tu travailles pour le gouvernement ou un truc du genre ?

Il attrapa le fruit qu'il lança dans une poubelle proche de la table avant de ranger son poignard, peut-être qu'il espérait l'embêter ou susciter son intérêt en lui disant qu'il était manipulé mais c'était raté, il l'avait compris depuis le début et n'y accordait aucune importance.

- Ensuite, tu as du lire des dossier sur moi mais ne crois pas me connaitre pour autant. Et oui c'est vrai que je ne suis pas libre dans le monde réel mais c'était voulu, je faisais juste une expérience dont les conséquences sont malheureusement désagréables mais qui était obligatoire pour moi. Alors, je suis désolé mais au lieu de me rabaisser, tu flattes mon égo en me rappelant la prison.

Le sourire du psychopathe s'était légèrement élargi et il se rappela que l'homme disait tuer pour se venger, mais de quoi ? Luc aussi avait voulu se venger autrefois et sa troisième victime était morte à cause de cela mais finalement il avait pris du plaisir à ôter la vie et c'était devenu sa véritable raison ainsi que certaines expériences.  

- Tu te venges de quoi ?

Il se leva rapidemment pour aller vers son bureau et écrire quelques mots sur une nouvelle feuille pour ne pas oublier ce qu'il savait de l'homme, il risquait d'oublier certaines choses s'il mettait trop longtemps pour les noter alors autant le faire tout de suite et tant pis s'il trouvait ça mal poli, il ne se préoccupait plus trop du regard des autres à part peut-être s'il trouvait une personne pouvant devenir son ami. Il tuait la plupart des personnes qu'il rencontrait alors cela pouvait paraître compliquer mais il se disait que les autres ne pouvait que le rejeter en sachant sa vie de tueur. Il soupira un peu en repensant à tout cela et secoua la tête en se disant que ce n'était pas le moment approprié pour réfléchir à ce genre de chose, il retourna s'assoir sur la table avant de reprendre la parole.

- On naît pas tueur, on le devient à cause du monde...

Il attrapa la petite bouteille d'eau sur la table et commença à la boire avant de soupire à nouveau, vraiment il devait arrêter d'y penser, il n'avait plus d'espoir pour lui et sa mort n'allait rien changer pour lui ou pour les autres, peut-être qu'il cherchait juste un moyen de mourir mais qu'il ne pouvait s'empêcher de se battre pour s'amuser à tuer ou tout simplement par réflexe, ou peut-être qu'il voulait juste survivre sans s'en rendre compte. Il ne se connaissait pas lui-même, ne pouvant se cerner dans son esprit de fou dangereux, il devait arrêter de réfléchir à la vie ou aux autres et se concentrer sur l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Qui est le pire ? [Cherise Haul]    Ven 1 Aoû - 18:16

Cherise s'était finalement arrêté de parler pour maintenant laisser l'autre prendre la parole pour se défendre et surement lui poser des questions. Le criminel avait maintenant un sourire sur le visage, surement que ça l'amusait autant que lui ce petit jeu.

- Je ne suis pas stupide au point d'ignorer cela, je sais parfaitement que si je suis ici c'est parce que le gouvernement l'a voulu et que je suis le pion d'une ou de plusieurs personnes mais je m'en contre fiche tant que je peux rester m'amuser ici ! Alors quoi, tu travailles pour le gouvernement ou un truc du genre ?

Tout en disant ça, il lança le fruit qu'il avait manger dans la poubelle pour ensuite ranger son poignard. Dommage que cela ne l'ai pas atteint autant qu'il l'avait pensé, mais bon c'était surtout pour se moquer de lui comme il l'avait fait avant qu'il avait sortit ça. Cherise reprit seulement un regard neutre et il ne prit pas la peine de répondre à la question de Luc.

- Ensuite, tu as du lire des dossier sur moi mais ne crois pas me connaitre pour autant. Et oui c'est vrai que je ne suis pas libre dans le monde réel mais c'était voulu, je faisais juste une expérience dont les conséquences sont malheureusement désagréables mais qui était obligatoire pour moi. Alors, je suis désolé mais au lieu de me rabaisser, tu flattes mon égo en me rappelant la prison.

Il s'appuya complètement contre le mur et il vit le sourire du criminel s'agrandir. Vraiment dommage, ça aurait été encore plus amusant qu'il réagisse différemment, il commençait même à trouver sa nul d'être là maintenant. Une expérience? Il se demandait qu'elle genre d'expérience qui pourrait pousser un criminel à se faire arrêter? Il avait commis des centaines et des centaines de meurtres et jamais il en aurait l'idée de faire une expérience pour finir enfermer ensuite.

- Tu te venges de quoi ?


Bah oui, il n'allait pas y échapper à cette question maintenant. Il n'avait pas eu le temps de répondre que l'autre était déjà partit faire quelque chose. Il ne savait pas quoi et s'en foutait pas mal, il soupira avant de regarder le plafond. Il allait avoir un peu de temps pour réfléchir à sa réponse, le créateur n'allait pas rentrer dans les détails non plus, mais il pouvait lui dire certaine chose. Le criminel revint s'asseoir sur la table en reprenant la parole.

- On naît pas tueur, on le devient à cause du monde...

C'est vrai, s'il n'avait pas vécu tout ça, il ne saurait certainement pas devenu comme ça. Peut-être que son jeu aurait été différent ou tout simplement n'aurait pas exister. Luc aussi aurait probablement été différent, bon il ne savait pas ce qui lui était arrivé non plus, mais bon voilà. Il soupira un peu plus fort sans regarder le tueur toujours avec ce visage sans expression qu'il affiche en permanence.

- Je me venge de tous, de ce monde, cette société pourrit et de ces personnes qui voit les gens différents comme des déchets...  

Il ferma les yeux un instant avant de les réouvrir et regarder le criminel les bras croisés. Pendant toute sa vie, les gens qu'il rencontrait le traitait différemment au départ, car il était pauvre et même aujourd'hui, les gens continuait quand même, c'était vraiment insupportable pour lui, ils méritaient tous de mourir.

- Pour répondre à ta question d'avant, non je ne travailles pas pour le gouvernement, je travaille dans la compagnie qui à créé ce jeu...

Même en lui disant ça, il ne pourrait savoir qu'il en est le créateur. Il se retira du mur toujours les bras croisés avant de continuer de parler, car il ne voulait pas que la conversation tourne autour de lui puisqu'il n'aimait pas parler de lui.

- Et toi? Je connais pas mal de choses sur toi, mais je ne sais pas pourquoi t'as décidé de te mettre à tuer...  Alors pourquoi? Une vengeance? Ou quelqu'un t'as embêter un jour et donc tu as décidé de le tuer et maintenant tu ne peux plus t'en passer?

Il se moquait un peu de lui, mais bon peut-être avait-il eu une vie difficile pour en arriver là. Il voyait bien que ce genre de sujet l'affectait, donc il ne devait pas avoir une vie joyeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Qui est le pire ? [Cherise Haul]    Ven 1 Aoû - 18:51

- Je me venge de tous, de ce monde, cette société pourrit et de ces personnes qui voit les gens différents comme des déchets...

Luc écoutait en silence, il était assez d'accord avec l'homme, mais il espérait que ce ne soit pas le cas de tout le monde et c'était l'un des buts de l'expérience qui l'avait mené tout droit en prison. Alors, il avait du avoir un passé difficile lui aussi même s'il n'en parlait pas trop, il comprenait cela puisqu'il ne parlait jamais de sa vie mais c'était surtout parce qu'il évitait le contact le plus possible à part avec ses victimes qui comprenait rapidement qu'il faisait face à un tueur et ceux qui le "connaissait" étaient les policiers et les psychiatres qui avaient essayé de l'analyser mais il les ignorait puisqu'ils étaient incapable de le comprendre alors qu'ils avaient l’arrogance de le croire.

- Pour répondre à ta question d'avant, non je ne travailles pas pour le gouvernement, je travaille dans la compagnie qui à créé ce jeu...

Il était donc un employé "un peu particulier" puisqu'il venait dans le jeu pour tuer, il se demandait si le créateur du jeu savait qu'une des personnes travaillant pour lui profiter de son œuvre pour se venger, enfin cela ne devait pas le déranger vu qu'il devait aussi avoir une bonne raison pour avoir créer un jeu où ils pouvaient réellement mourir.

- Et toi? Je connais pas mal de choses sur toi, mais je ne sais pas pourquoi t'as décidé de te mettre à tuer... Alors pourquoi? Une vengeance? Ou quelqu'un t'as embêter un jour et donc tu as décidé de le tuer et maintenant tu ne peux plus t'en passer?


C'était donc à son tour de parler, il hésita quelques instants se demandant si c'était vraiment utile de lui en parler mais pourquoi pas ? Cela n'allait pas lui attirer des ennuies puisqu'il ne pouvait pas faire pression avec son passé, pas avec tout ce qu'il avait traversé. De plus, il n'était pas gêné de parler de sa vie, il allait juste se rendre compte à quel point il était un fou dangereux et peut-être avoir un peu peur même s'il avait fait preuve d'un sang froid incroyable jusque là, ou sinon il allait le haïr pour ce qu'il était, comme tout le monde quoi ! Il ne s'attendait pas à une réaction différente et avait l'habitude de voir des regards lourds se reproches qui ne cachaient en aucunement les pensées des personnes qui aimerait le voir mort.

- Mes parents me frappaient et m'insultaient toujours, un jour ils ont essayé de me tuer mais je me suis défendu et c'est qui sont morts. Après tout ça, j'avais l'espoir d'avoir enfin une vie normale et de ne plus être entouré de personnes égoïstes me haïssant sans que j'en sache la raison mais au contraire c'était encore pire, tout le monde m'a rejeté alors j'ai voulu me venger sur l'une d'entre elle et j'ai trouvé ça amusant donc j'ai continué tout en faisant ma petite expérience...

Sa main sur la bouteille dos se crispa légèrement, il était un peu énervé de penser à son passé.

- Enfin c'est pas pour ça que j'en veux le plus aux autres... J'ai hurlé tellement de fois et... Et ils m'ont entendus !


Il s'était soudainement levé pour lancer de toute ses forces la bouteille qui alla s'écraser contre le mur, rependant de l'eau dans la pièce et il soupira à nouveau en se rendant compte qu'il venait de perdre son contrôle et devant un autre tueur ne plus, ce qui pouvait poser problème s'il essayait de faire pression sur lui mais bon il n'avait pas pu s'en empêcher.

- Je vivais dans un appartement et tout les habitants m'ont entendu hurlé encore et encore pendant des années mais ils n'ont jamais appelé la police, jamais ! S'il l'avait fait plutôt que de rester comme des lâches chez eux, je .. je n'aurai pas eu besoin de tout arrêter moi-même !


Il cessa de parler pour soupire en s'appuyant sur la table, il devait reprendre son calme mais il avait un peu de mal alors il prit une grande inspiration avant de continuer.

- Ce n'est pourtant pas compliqué de prendre un téléphone...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Qui est le pire ? [Cherise Haul]    Ven 1 Aoû - 22:14

- Mes parents me frappaient et m'insultaient toujours, un jour ils ont essayé de me tuer mais je me suis défendu et c'est qui sont morts. Après tout ça, j'avais l'espoir d'avoir enfin une vie normale et de ne plus être entouré de personnes égoïstes me haïssant sans que j'en sache la raison mais au contraire c'était encore pire, tout le monde m'a rejeté alors j'ai voulu me venger sur l'une d'entre elle et j'ai trouvé ça amusant donc j'ai continué tout en faisant ma petite expérience...

Cherise l'écoutait sans dire un mot en le regardant. Alors comme ça ces parents le frappaient? Lui sa mère l'avait toujours ignoré jusqu'au jour ou comme les parents de Luc, elle avait essayer de le tuer aussi. Il n'avait pas eu le choix de se défendre aussi et la tuer pendant que son appartement brulait. Il avait aussi reçu de mauvais traitement de la part des autres personnes. Pourquoi en voyant des gamins en besoin personne ne réagissait et les laissaient devenir comme ça?

- Enfin c'est pas pour ça que j'en veux le plus aux autres... J'ai hurlé tellement de fois et... Et ils m'ont entendus !

Le criminel se leva pour lancer la bouteille qui frappa un mur pour ensuite tomber au sol et répandre de l'eau. Il venait de perdre son calme, forcément ce n'était pas facile de parler de ça et peut-être qu'il aurait réagit comme ça lui aussi il y a quelque année, mais maintenant lorsqu'il parlait de son passé, cela lui faisait très mal et l'énervait, mais il arrivait quand même à se contrôler. Le créateur resta toujours aussi calme avec son regard neutre.

- Je vivais dans un appartement et tout les habitants m'ont entendu hurlé encore et encore pendant des années mais ils n'ont jamais appelé la police, jamais ! S'il l'avait fait plutôt que de rester comme des lâches chez eux, je .. je n'aurai pas eu besoin de tout arrêter moi-même !

Cherise s'appuya à nouveau contre le mur avant de fermer les yeux. Tous les mêmes, ils ne pensent qu'à eux et même si il y a un jeune qui hurle ou qui souffre et gèle dans la rue, ils n'allaient pas bouger le petit doigt pour lui. Personne n'était venu l'aider lui aussi et pourtant il était facile à voir qu'il n'allait pas bien.

- Ce n'est pourtant pas compliqué de prendre un téléphone...

Il rouvrit les yeux pour regarder le criminel qui s'appuyait contre la table à nouveau et il semblait avoir retrouver son calme.

- Je vois... Je comprend pourquoi maintenant... On à vécu des choses semblables. Personne n'est jamais venu m'aider lorsque j'en avais besoin et ma mère aussi à tenté de me tuer après avoir passé des années à m'ignorer, j'ai n'ai pas eu le choix de me défendre...

Il n'allait pas entrer davantage dans les détails, c'était déjà assez pour lui et il lui avait dit surtout, car il n'avait pas hésiter à lui en parler, sinon Cherise aurait rien dit. Un petit reflet de colère apparut dans ces yeux avant de soupirer et regarder ailleurs et continuer toujours sur le même ton neutre, mais plutôt faible.

- Les gens pensent qu'à eux... Ils ne ce soucis pas des autres, tant qu'ils ont se qu'ils veulent et sont heureux... Quelqu'un pourrait être en train de se faire battre devant leur yeux qu'ils ne bougeraient pas... C'est pourquoi ils faut leur faire ressentir la même souffrance qu'on à eu tout ce temps...

Cherise regarda à nouveau Luc en reprenant un sourire un peu moqueur pour prendre la parole.

- Tu as encore envie de me tuer, alors qu'on a un but semblable?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Qui est le pire ? [Cherise Haul]    Ven 1 Aoû - 23:15


- Je vois... Je comprend pourquoi maintenant... On à vécu des choses semblables. Personne n'est jamais venu m'aider lorsque j'en avais besoin et ma mère aussi à tenté de me tuer après avoir passé des années à m'ignorer, j'ai n'ai pas eu le choix de me défendre...


Luc la regardait avec un air légèrement étonné, il avait donc eu un passé difficile lui aussi et pouvait peut-être le comprendre, contrairement à ces psychiatres idiots au point de croire connaître un psychopathe après avoir lu quelques dossiers sur lui. Il ne savait pas trop quoi dire après avoir entendu cela, il avait déjà rencontré des tueurs mais ils n'étaient que des imbéciles et aucun d'eux ne lui ressemblait, que ce soit par la façon de tuer, de mutiler ou du sombre passé. Il était aussi étonné que l'homme en parle, il ne semblait pas très heureux de s'attarder sur le sujet mais n'avait pas hésité à lui expliquer rapidement et simplement, peut-être que lui aussi il espérait pouvoir être compris par quelqu'un. Il garda le silence ne sachant vraiment pas quoi ajouter, heureusement pour lui l'homme continuait de parler mais c'était d'une voix un peu plus faible mais avec le même ton neutre.

- Les gens pensent qu'à eux... Ils ne ce soucis pas des autres, tant qu'ils ont se qu'ils veulent et sont heureux... Quelqu'un pourrait être en train de se faire battre devant leur yeux qu'ils ne bougeraient pas... C'est pourquoi ils faut leur faire ressentir la même souffrance qu'on à eu tout ce temps...

Il acquiesça simplement de la tête tout en réfléchissant à ses paroles, il avait à de très nombreuses reprises constaté que l'être humain était méchant et égoïste, il l'avait appris à cause de son passé et grâce à l'expérience qui l'avait conduit en prison mais qui avait mis des années avant d'aboutir et qui lui avait prouvé que le monde était cruel et que les "gentils" étaient extrêmement rares, peut-être bien qu'il en avait tué mais il ne s'en voulait pas pour autant. Ce qui faisait un étrange contraste avec son besoin de ne plus être seul mais toute ses actions et attitudes étaient en contraste avec cette idée et recherche.

- Tu as encore envie de me tuer, alors qu'on a un but semblable?

Il éclata de rire en étendant cela et enleva le scalpel caché sous sa manche pour montrer l'arme à l'homme.

- C'était juste où cas où tu voulais m'attaquer puisque moi je ne l'aurai pas fait ! Et oui, c'était juste des menaces en l'air, j'avais pas besoin de tuer et je voulais juste te tester pour savoir si je pouvais te manipuler un peu ! Mais bon, je suis content que tu aies vraiment cru que je voulais te tuer puisque je serai un piètre psychopathe si je n'avais réussi cela !

Il se redressa un peu avant de ranger l'arme et s'étirer, il allait bientôt devoir bouger un peu.

- Mais maintenant, j'ai vraiment envie de me défouler un peu ! J'ai pas envie de te tuer alors que tu es intéressant... Et que tu peux peut-être... Me comprendre...

Il s'avança rapidement vers son bureau pour prendre sa faux, il l'avait coincé dans son dos et allait donc laisser l'épée dans sa planque puisqu'il ne pouvait prendre les deux sans être trop encombré.

- Ça te dit de venir t'amuser ? Et puis, je t'expliquerai l'expérience que j'ai fait, je pense qu'elle va t'intéresser un peu avec notre passé un peu semblable.

Sans plus attendre, il se dirigeait vers la sortie de la cellule pour marcher dans le couloir, il se demandait s'il pouvait faire confiance à l'homme puisqu'il devait sans doute être un fou dangereux tout comme lui, alors il ne devait pas baisser sa garde même s'il lui avait dit la vérité et qu'il lui avait montré l'arme caché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Qui est le pire ? [Cherise Haul]    Ven 1 Aoû - 23:33

Il avait éclaté de rire après ces paroles avant d'enlever l'arme qui était caché sous sa manche. Un scalpel , il était sûr qu'il cachait quelque chose d'autre et voilà ça confirmait ces soupçon. Le criminel prit ensuite la parole.

- C'était juste où cas où tu voulais m'attaquer puisque moi je ne l'aurai pas fait ! Et oui, c'était juste des menaces en l'air, j'avais pas besoin de tuer et je voulais juste te tester pour savoir si je pouvais te manipuler un peu ! Mais bon, je suis content que tu aies vraiment cru que je voulais te tuer puisque je serai un piètre psychopathe si je n'avais réussi cela !

Il s'était redresser avant de ranger son arme. Il n'avait pas eu l'intention de l'attaquer, lui même pensait qu'il allait l'attaquer, donc il restait sur ces gardes. C'était plutôt raté pour la manipulation aussi, la personne la moins manipulable c'est bien lui.

- Mais maintenant, j'ai vraiment envie de me défouler un peu ! J'ai pas envie de te tuer alors que tu es intéressant... Et que tu peux peut-être... Me comprendre...

Il voulait donc aller se défouler un peu et Cherise avait encore envie d'aller tuer d'autre joueur. Il alla chercher sa faux pour ensuite prendre la parole.

- Ça te dit de venir t'amuser ? Et puis, je t'expliquerai l'expérience que j'ai fait, je pense qu'elle va t'intéresser un peu avec notre passé un peu semblable.

Pourquoi pas y aller avec lui, ça pourrait être amusant et il avait bien envie d'entendre les explications sur l'expériences.

- D'accord, je viens... Je peux voir l'emplacement de tous les joueurs grâce à ma carte, donc on trouvera rapidement quelqu'un... Et j'ai bien envie de savoir ton expérience...

Il commença donc à suivre le criminel les mains dans les poches avec son éternel regard neutre afficher sur le visage. Il ne pouvait toujours pas lui faire complètement confiance, mais bon s'il tentait quelque chose il pouvait très bien quitter le jeu et le laisser se débrouiller tout seul avec une horde de zombie qu'il pourrait faire apparaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qui est le pire ? [Cherise Haul]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui est le pire ? [Cherise Haul]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après-midi de détente [PV Cherise]
» Samuel "Sam" Fisher ♦ les amis peuvent être pire que les ennemis ♦
» Je ne suis pas celle que vous croyez, je suis pire ... - sandra alexine merry-weather -
» Le pire film pseudo-érotique de tous les temps...
» Kage bushin le pire boulet --'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Survival Game :: La Prison :: Planque de Luc Ozui-
Sauter vers: