AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oh ! Mais qui voilà ? [Cherise Haul]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angela & Chris

avatar

Vos Textes : 240

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Oh ! Mais qui voilà ? [Cherise Haul]   Lun 21 Juil - 20:56

Angela avait décidé de prendre un peu l'air, Chris était resté à l'hôtel puisqu'ils ne pouvaient plus retourner à l'abri avant un bon moment, des criminels les avaient attaqué mais elle comptait bien y retourner, c'était sa maison, celle où elle avait passé toute sa vie et il était donc hors de question qu'elle l'a quitte définitivement, elle devait juste attendre un peu où cas où d'autre viendrait et ainsi ne pas prendre de risques inutiles en y retournant trop rapidemment. Son ami avait essayé d’insister pour venir avec elle, ne voulant pas la laisser seule après tout ce qui s'était passé, elle lui avait donc faire croire qu'elle allait rester tranquille dans la chambre mais elle était, bien sûr, sortie en douce par la fenêtre. Elle marchait donc à travers les différents rues de la ville, ne cherchant rien en particulier, peut-être qu'elle allait tomber sur des survivants qu'elle allait pouvoir aider, en même temps, quelque soit le nombre de fois où elle pouvait être trahie, la jeune femme ne pouvait s'empêcher de faire tout de suite confiance aux personnes qu'elle rencontrait et elle détestait seulement ceux qui été des zombies ou qui osaient s'en prendre à son ami, dans ce cas là fallait mieux l'éviter le plus possible si on tenait à sa vie.

Elle regarda autour d'elle et constata qu'il y avait des boutiques de vêtements, maintenant qu'elle y pensait elle n'en n'avait pas d'autre à part ceux qu'elle portait ce qui risquait de poser problème bientôt, surtout que sa chemise commençait à être de plus en plus abimée, elle entra dans le petit bâtiment et l'inspecta rapidemment, cherchant des jupes courtes et des chemises blanches comme ceux qu'elle avait l’habitude de mettre, elle en trouva à sa taille et les déposa dans un sac qu'elle avait trouvé derrière le comptoir, elle enfila une chemise propre avant de jeter l'ancienne quelque part dans le magasin, elle avait mis un assez grand bordel et ne l'avait remarqué que en se retournant, elle ne put s'empêcher de rire un peu avant de hausser des épaules, ce n'était pas comme si cela allait poser problème à quelqu'un. Elle se dirigea vers la sortie de la boutique tout en faisant sa cravate lorsqu'elle sursauta en arrière, elle venait de voir une forme humain du coin de l’œil et avait pris immédiatement un couteau, elle avait été plutôt surprise et avait presque eu peur, sans même prendre le temps de regarder de qui il s'agissait, elle rangea son arme en se disant que si c'était un zombie ou un criminel, celui-ci l'aurait déjà attaqué.

- Désolée ! Je ne m'attendais pas à...

Elle avait relevé lentement la tête pour constater qu'il s'agissait de Cherise, elle l'avait rencontré alors qu'elle tentait de trouver un lieu sûr avec Ashoka, il leurs avait tendu un piège et elle avait failli être mangée par des zombies, mais elle s'était plutôt amusée à compter tout ceux qu'elle avait tué. Elle était vraiment étonnée de le voir ici et alors que toute personne normale aurait très méfiante envers lui, la jeune femme le regarda avec un sourire sincère, il n'avait pas essayé de s'en prendre directement envers son ami et elle n'avait donc aucune raison de lui en vouloir.

- J'espère que tu vas bien Cherise ! Dis-moi tu n'as pas d'autre ami blessé et en qui on doit venir en aide ?


Elle avait dit cela sur le ton de la plaisanterie puisqu'elle ne lui en voulait en aucun cas pour sa conduite de la dernière fois, elle le regardait droit dans les yeux toujours avec le sourire mais il s’effaça quelques secondes en repensant à la triste vérité qu'elle avait apprise grâce au joueur, il lui avait appris qu'elle était dans un jeu et que tout ceci n'était pas "réel", l'homme qui était en face d'elle avait un lien avec tout cela, elle en était certaine sinon pourquoi aurait-il eu le pouvoir de faire apparaître des zombies ?

- Cherise... C'est vrai que... tout ceci est un jeu et que... je ne suis pas réelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Oh ! Mais qui voilà ? [Cherise Haul]   Lun 21 Juil - 22:01

Après avoir passé une belle journée au zoo le jour d'avant, le voilà qu'il était retourner travailler dans le jeu. Lorsqu'il était arrivé, il avait décidé de se diriger vers le casino pour croiser un joueur, mais en chemin il passa dans une rue avec pleins de boutique en tout genre. Cherise s'arrêta devant une vitrine qui était complètement défoncée pour regarder les articles à l'intérieur. Ces objets étaient la plupart inutile, donc aucun survivant et aucun joueur ne perdait leur temps à les ramasser. Il était devant une boutique de vêtement et bizarrement il se mit à penser à s'il devrait acheter un cadeau à Jessica en rentrant dans le monde réel. La jeune femme lui avait tellement offert de chose et lui rien du tout, bon surtout payer de la nourriture, mais c'est déjà ça. Il n'avait jamais eu à offrir quelque chose à quelqu'un avant et il avait peur d'avoir l'air d'un idiot s'il offrait une babiole inutile à Jessica. Bon probablement, elle serait quand même heureuse de recevoir quelque chose, mais on ne sait jamais. Bref, le créateur soupira et continua à avancer en oubliant ça, il y repensera lorsqu'il serait rentrer dans le monde réel. Cherise vérifia à nouveau la carte pour voir si le joueur était toujours là, il n'avait pas bouger, il ne fit pas attention au nom du survivant qui était près de lui. Alors qu'il allait passer devant une autre boutique de vêtement les mains dans les poches, il vit quelqu'un sortir de cette boutique en question. Il regarda la survivante aux cheveux bleus qu'il avait tenté de tuer y'a quelque jour. Elle avait immédiatement sortit son couteau, mais le rangea tout de suite. Soit elle est inconsciente, soit elle n'a pas remarqué que c'était lui.

- Désolée ! Je ne m'attendais pas à...

Sa phrase se coupa lorsqu'elle constata que c'était lui qui était devant elle. Cette dernière lui adressa un sourire sincère. Cherise la regardait d'un air neutre, mais était étonner de voir un sourire sur le visage de la jeune femme qu'il avait tenter de tuer. Il la trouvait idiote et très naïve d'agir comme ça en sa présence, même si elle n'avait aucune raison de s'en faire, il s'en prenait au joueur seulement, les survivants n'ont aucun intérêts pour lui. Si il avait tenté de l'attaquer la première fois c'était pour se débarrasser du joueur qui l'accompagnait.

- J'espère que tu vas bien Cherise ! Dis-moi tu n'as pas d'autre ami blessé et en qui on doit venir en aide ?

Son ton plaisantin et sa façon de lui parler d'une façon aussi familière l'énervait et il ne s'empêcha pas de le montrer, mais il se reprit vite en reprenant un regard neutre. Il serait bien partit sans dire un mot, mais il ne croyait pas qu'elle le laisserait partir aussi facilement. Il remarqua que le sourire qu'elle affichait disparut quelque temps.

- Cherise... C'est vrai que... tout ceci est un jeu et que... je ne suis pas réelle ?

L'homme la regarda sans dire un mot pendant un petit moment. Il n'allait pas lui balancer qu'en fait, son corps se trouve dans le monde réel et qu'elle à été prit enfant pour être envoyé ici une fois sa mémoire effacée. Elle ne pouvait rien faire contre lui et n'avait donc pas à savoir la vérité.

- C'est exact... Tout ceci est un jeu... et toi tu n'es rien... Un simple PNJ qu'on peut effacer lorsqu'on le souhaite... Et c'est pareil pour le jeune garçon avec toi, Chris.

C'était direct et son ton était dur, mais cela ne le dérangeait pas du tout même si ces paroles la rendait triste. Il regarda ensuite la vitrine qui était à côté de lui toujours les mains dans les poches.

- Tu devrais t'adresser à moi d'une façon moins familière... Je ne supporte pas que de la vermine comme toi me parle ainsi...

Son regard retourna pour regarder la jeune femme à nouveau.

- Et ne croit pas que tu as un quelconque intérêt pour moi, ma cible était le joueur Ashoka Nastram, tu m'as seulement servis à lui tendre un piège.

Son regard était neutre et il attendait de voir comment elle allait réagir à toute ces insultes et provocation qu'il venait de lui lancer. Elle avait beau n'être d'aucun intérêt pour lui, mais puisqu'elle savait que ceci était un jeu pourquoi pas la torturer un peu et lui faire du mal?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angela & Chris

avatar

Vos Textes : 240

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Oh ! Mais qui voilà ? [Cherise Haul]   Lun 21 Juil - 23:24


- C'est exact... Tout ceci est un jeu... et toi tu n'es rien... Un simple PNJ qu'on peut effacer lorsqu'on le souhaite... Et c'est pareil pour le jeune garçon avec toi, Chris.

Angela serra un peu les poings en entendant cela, mais elle était plus vexée pour Chris que pour elle-même, la jeune femme s'attendait à savoir cette triste vérité mais elle espérait que ce ne soit pas le cas pour son ami. Elle n'allait pas lui raconter tout ces horribles détails, elle ne voulait pas le voir malheureux et voulait donc lui cacher et porter seule le poids de la réalité même s'il était incroyablement lourd et qu'elle souhaitait vraiment en parler à quelqu'un pouvant comprendre ce qu'elle ressentait mais c'était impossible. Elle avait appris qu'elle n'était qu'une suite de code sans vie et ne pensait pas une seconde qu'il pouvait lui mentir, étrangement elle avait déjà perdu espoir en croyant que c'était faux et qu'elle puisse être réel. Pourtant, elle était de nature à se battre mais cela lui avait vraiment fait un choc et l'avait accepté finalement. L'homme la regardait durement et avait vraiment été direct dans ses paroles, mais elle ne lui voulait pas puisque c'était sans importante.

- Tu devrais t'adresser à moi d'une façon moins familière... Je ne supporte pas que de la vermine comme toi me parle ainsi...

L'homme l'avait regardé et elle s'en sentait vraiment mal de l'avoir tutoyé, elle pensait qu'il pouvait vraiment l'effacer en touchant quelques touches sur le clavier de son ordinateur et il pouvait donc faire de même pour son ami, elle devait éviter cela et se promit intérieurement de faire plus attention maintenant.

- Et ne croit pas que tu as un quelconque intérêt pour moi, ma cible était le joueur Ashoka Nastram, tu m'as seulement servis à lui tendre un piège.

Elle le regarda droit dans les yeux quelques secondes puis elle se demandait s'il était vraiment polie de faire cela et elle baissa donc immédiatement la tête.

- Veuillez m'excuser je ne voulais pas être vulgaire en vous parlant ainsi !

Elle n'avait pas trop aimé qu'on la traite de vermine mais ne pouvant écarter l'idée que Chris puisse être effacé, elle était prête à tout pour le protéger, elle avait même passé un marché avec une femme pour s'assurer que quelqu'un prendrait soin de lui si elle mourrait. Elle était vraiment prête à tout pour le protéger, elle avait été seule pendant des années avec sa culpabilité et son envie d'aider les autres sans les trouver alors il était devenu son seul allié et avait tout fait pour ne pas le perdre même lorsqu'il essayait de le tuer, mais en fait elle agissait ainsi avec tout le monde, elle avait trop peur de laisser une personne en arrière et que celui-ci meurt à cause de cet abandon. Elle recula un peu, la jeune femme versa quelques larmes qu'elle s'empressa de faire disparaître avec sa main.

- Merci... De me dire la vérité... Et de ne pas me mentir en me faisant croire en de faux espoirs...

Elle soupira et se laissa glisser le long du mur, sa voix semblait calme même si elle était triste, elle ne montrait jamais sa tristesse ou sa peur, elle avait pris l'habitude de le cacher puisqu'elle ne voulait pas inquiéter les autres, alors voir quelques larmes étaient plutôt rare puisqu'elle se forçait à sourire la moitié du temps pour rassurer son ami. Elle tourna la tête vers la rue, elle était plutôt grande et devait auparavant être remplie de personnes se bousculant pour aller dans les différents magasins, elle pensait à cette vie qu'elle n'avait connu que pendant huit ans et qui lui manquait à chaque instant, en particulier son père avec qui elle passait beaucoup de temps avant qu'il ne meurt.

- Le monde réel doit vraiment être magnifique... Je ne comprend pas comment on peut venir ici... Ce monde est si... Froid et triste...

Elle regarda à nouveau l'homme mais en faisant bien attention de ne pas le voir droit dans les yeux, ne voulant surtout pas le vexer encore.

- Si j'ai bien compris, mon caractère, mes actions et touts mes choix n'ont pas vraiment été choisis par moi-même puisque j'ai été programmée pour agir ainsi ?

Elle avait surtout réfléchi à haute voix et s'était relevé brusquement après avoir saisi cela.

- C'est impossible ! J'ai décidé de protéger Chris par moi-même !

C'était surtout cela qu'elle avait remarqué et qui lui avait fait le plus mal, elle refusait de croire qu'elle faisait attention à lui juste puisque les créateurs du jeu avaient choisi qu'elle serait une idiote naïve, elle avait conscience de ses défauts mais elle en était étrangement fière, ne voulant pas être comme certains méfiant avec tout le monde et incapable de faire confiance à une seule personne. Elle remarqua qu'elle venait de crier sur l'homme et baissa respectueusement la tête.

- Pardonnez moi ! Je ne voulais pas hausser le ton sur vous Monsieur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Oh ! Mais qui voilà ? [Cherise Haul]   Mar 22 Juil - 0:19

- Veuillez m'excuser je ne voulais pas être vulgaire en vous parlant ainsi !

Elle avait baissé la tête pour arrêter de le regarder droit dans les yeux et elle avait commencé à le vouvoyer. Tant mieux, il détestait être tutoyer sauf par Jessica c'était la seule qui permettait de le tutoyer, car il se sentait proche d'elle, mais pas cette gamine. Cette dernière recula d'un pas pour essuyer son visage, c'était dure pour elle d'entendre ça.

- Merci... De me dire la vérité... Et de ne pas me mentir en me faisant croire en de faux espoirs...

Dommage que ce n'était pas la vérité, mais ça il n'allait jamais lui dire, elle n'avait pas de savoir. Elle soupira pour se laisser glisser contre un mur, elle regarda ensuite la rue vide. Cherise regarda aussi cette dernière un moment avant que la jeune femme reprenne la parole.

- Le monde réel doit vraiment être magnifique... Je ne comprend pas comment on peut venir ici... Ce monde est si... Froid et triste...

Magnifique? Non il ne l'était pas du tout. Le monde réel est horrible, il mériterait d'être effacé et d'être refait pour enlever toutes la vermines qui s'y trouve. Son jeu lui permettait de faire souffrir tous les humains qui se croient au dessus des autres, leur montrant qu'ils sont rien du tout ici. Elle le regarda à nouveau et il fit pareil toujours avec le même regard sur le visage.

- Si j'ai bien compris, mon caractère, mes actions et touts mes choix n'ont pas vraiment été choisis par moi-même puisque j'ai été programmée pour agir ainsi ?

Elle se releva brusquement après ces mots pour continuer de parler. Elle semblait avoir du mal à croire ça, mais bon elle devait le croire, car il n'allait pas lui dire la vérité.

- C'est impossible ! J'ai décidé de protéger Chris par moi-même !

Elle venait de lui crier dessus en disant ça et elle baissa la tête.

- Pardonnez moi ! Je ne voulais pas hausser le ton sur vous Monsieur !

Cherise se tourna sur le côté pour regarder le ciel ensuite avant de s'appuyer contre le mur, il avait encore un peu de temps de torturer la jeune fille, puisque le joueur dans le casino ne bougeait pas. Un sourire mauvais apparut sur son visage pour commencer à parler.

- Pourtant même si tu ne veux pas le croire, tu n'as rien fait de toi-même, tout est programmé pour que tu agisses ainsi... Tu n'as rien de réelle...

Il baissa la tête en fermant les yeux toujours en souriant. Ça l'amusait bien de dire des choses horribles à la jeune femme, blesser et tuer n'était pas sa seule méthode pour faire souffrir les gens. En ne connaissant pas la vérité c'était facile de la blessée. Il tourna la tête à nouveau vers la jeune femme reprenant un air neutre.

- Le monde réel n'a rien de magnifique... Il est aussi froid et triste que celui dans lequel tu vis... Tu retrouves la même chose dans le monde réel, il y a des monstres, de la souffrance et la mort... Il n'y a rien de bien ce monde...

Il croisa les bras avant de regarder à nouveau le ciel.

- Même si tu n'es qu'un PNJ, ça serait amusant de regarder ta réaction si je décidais de t'enlever ton ami ! En tant que créateur j'en aurais les pouvoirs...

Il reprit un sourire tout en la torturant, il s'amusait bien. Comment allait-elle réagir à ça? Il savait qu'elle appréciait beaucoup le jeune garçon, donc la menacer de lui enlever allait peut-être la faire bouger un peu et il voulait voir aussi comment elle réagirait en apprenant que tout ceci était en grande partie son oeuvre à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angela & Chris

avatar

Vos Textes : 240

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Oh ! Mais qui voilà ? [Cherise Haul]   Mar 22 Juil - 13:26

- Pourtant même si tu ne veux pas le croire, tu n'as rien fait de toi-même, tout est programmé pour que tu agisses ainsi... Tu n'as rien de réelle...

Elle releva la tête pour regarder l'homme, il avait eu un léger sourire avant de reprendre un regard neutre, elle se doutait qu’il lui disait cela pour la faire souffrir mais elle n'osait pas lui répondre par peur de lui. Elle refusait de croire ce qu’il venait de dire, elle avait protéger Chris puisqu'elle l'avait voulu ! Personne n'avait décidé de cela, c'était impossible ! Chaque paroles de l'homme l'a blessé énormément, elle avait déjà eu du mal avec le fait que tout ceci était un jeu mais se dire qu'elle avait été programmée pour le protéger, cela elle ne pouvait vraiment pas l'accepter. Elle avait envie de recommencer à pleurer mais elle s'efforçait de retenir ses larmes pour ne pas donner ce plaisir au concepteur.

- Le monde réel n'a rien de magnifique... Il est aussi froid et triste que celui dans lequel tu vis... Tu retrouves la même chose dans le monde réel, il y a des monstres, de la souffrance et la mort... Il n'y a rien de bien ce monde...

Elle se fichait de ses mots en revanche, pourquoi l'autre monde l'aurait-il intéressé après tout ce qu'elle venait d'entendre ? Elle avait à peine saisi ses mots mais elle essaya de faire le vide dans sa tête pour écouter attentivement les suivants mais peut-être bien qu'il aurait plus facile pour elle de ne pas les comprendre.

- Même si tu n'es qu'un PNJ, ça serait amusant de regarder ta réaction si je décidais de t'enlever ton ami ! En tant que créateur j'en aurais les pouvoirs...

Le cœur de la jeune femme se serra et sa réaction fut immédiate et pouvait peut-être être considérée comme pathétique mais à cet instant, elle se fichait bien d'être encore plus bas qu'un chien. Elle s'était doute de suite inclinée, se jetant presque à terre, et posant sa tête sur le sol tellement rapidement et fort qu'elle s'était fait mal mais elle ne s'en préoccupait même pas. Elle était juste paniquée, ne sachant que faire, elle ne voulait pas perdre son ami et croyait que l'homme pouvait le faire disparaître avec un simple claquement de doigts.

- Ne faites pas ça ! Je vous en supplie ! Je...

Elle pleurait cette fois-ci elle ne pouvait s'en empêcher, elle ne pouvait pas perdre Chris, elle le considérait comme son petit frère et donc sa seule famille, elle avait juré de protéger toutes les personnes qu'elle rencontrerait mais son ami était vraiment la personne la plus importante à ses yeux. Elle savait ce qu'on ressentait avec la mort d'un être cher puisque son père était mort alors qu'elle n'avait que huit, elle n'avait ensuite jamais cessé de se sentir responsable de cela, il l'avait appelé mais elle n'avait pas ouvert la porte, c'était de sa faute et elle ne voulait plus jamais être la cause de la mort d'une personne importante pour elle.

- Je ne veux pas le perdre !

Elle releva un peu la tête sans regarder l'homme en face d'elle, elle serra les bras pour commencer à trembler et ses larmes continuaient de couler. Elle se rappela qu'il avait dit qu'il était le créateur, qu'il était la personne responsable de monde si horrible dans lequel elle avait grandi et avait surtout connu de mauvais souvenirs même si elle ne le montrait jamais aux autres normalement.

- Pourquoi vous avec créé un tel monde ? Et pourquoi vous faites ça alors que je voulais vous aider ? Je comprend rien...

Des questions se bousculaient dans sa tête et en même temps elle était toujours aussi paniquée à cause de son ami, elle ne comprenait plus rien, d'habitude tout était si simple, il restait à l'abri, cette fois-ci à l'hôtel, et elle le laissait donc dans un endroit sans danger mais aujourd'hui tout était différent, elle ne savait comment le protéger, elle ne pouvait pas prendre le risque de frapper l'homme.

- Je veux bien accepter ! Je veux bien accepter le fait que je ne sois pas réelle, que je n'ai rien choisi par moi-même et que je... Je peux faire n’importe quoi ! Mais pitié ne m'enlevez pas Chris !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Oh ! Mais qui voilà ? [Cherise Haul]   Mar 22 Juil - 15:03

La réaction de la jeune femme fut immédiate lorsqu'il termina de parler. Elle s'était inclinée presque qu'en se jetant par terre en posant sa tête sur le sol. L'homme la regardait et son sourire mauvais ne pu s'empêcher de s'agrandir. C'était tellement pathétique en venir à se mettre à supplier comme ça pour protéger quelqu'un.

- Ne faites pas ça ! Je vous en supplie ! Je...

Son sourire ne disparaissait pas et il la regarda. Sa réaction était vraiment amusante et il se retenait de rire à cette façon d'agir vraiment pitoyable. Il savait qu'elle se préoccupait beaucoup du jeune garçon, mais au point de se mettre à genoux pour le supplier ça non. Il aurait plutôt pensé qu'elle l'aurait attaqué, même si ce n'est pas du tout prudent après ce qu'il venait de dire. Elle devait avoir peur qu'il le fasse vraiment, mais bon c'était plus compliqué que de simplement appuyé sur un gros bouton pour le faire disparaître du jeu...

- Je ne veux pas le perdre !

Elle releva un peu la tête et il vit bien qu'elle pleurait, il l'avait déjà deviné, mais maintenant il le voyait. Son sourire était toujours affiché sur son visage. Elle serrait ces bras et il la vit très bien se mettre à trembler. Voir une tel réaction le dégoutait et l'amusait aussi d'un autre côté.

- Pourquoi vous avec créé un tel monde ? Et pourquoi vous faites ça alors que je voulais vous aider ? Je comprend rien...

L'aider? Comme s'il avait besoin de l'aide d'une gamine aussi idiote comme elle. Il s'était toujours débrouiller seul, il n'avait eu besoin de personne. Personne pour le soutenir, le protéger et même l'aimer. Le créateur ne voulait pas d'aide, pas d'une personne comme elle qui ne peut le comprendre.

- Je veux bien accepter ! Je veux bien accepter le fait que je ne sois pas réelle, que je n'ai rien choisi par moi-même et que je... Je peux faire n’importe quoi ! Mais pitié ne m'enlevez pas Chris !

Cette fois il se mit à rire, un rire pas très rassurant. On voyait bien qu'il se moquait d'elle, il finit par se calmer avant de faire quelque pas vers la jeune femme, mais restant assez loin pour pas se prendre un coup, même si il y avait peu de chance quelle le fasse, mais il préférait être prudent.

- Je te l'ai dit... Tu n'as aucun intérêt pour moi et ton ami aussi... Je ne vais pas te l'enlever, mais si tu m'empêche de réaliser mes plans peut-être que là je te l'enlèverais... Donc tu ferais mieux de ne plus jamais me croiser maintenant...

Cette gamine était plutôt forte en réalité et il n'avait pas réussit à se débarrasser de Ashoka Nastram. Il l'avait sous estimé et voilà qu'un joueur se baladait en sachant que le créateur s'amuse à tuer des joueurs. Cette fille était un peu la cause de son échec dans son plan.

- Et pour répondre à ta question... Si j'ai créé se jeu c'est pour montrer à tous ce que c'est de véritablement souffrir et de survivre seul lorsque tout le monde t'abandonne et veulent te tuer...

Cherise avait souffert toute sa vie et avait du survivre seul sans l'aide de personne. Il avait réussit, mais souffrait énormément de cette solitude. Ce jeu lui permettait d'être au dessus de tous et leur montrer ce qu'il avait vécu pendant 32 ans. Son sourire disparut pour laisser place à nouveau à son regard neutre.

- Ton aide tu peux la garder, je n'en veux pas... J'ai jamais eu besoin d'aide et ce n'est pas une gamine comme toi qui peut m'aider...

Il finit par commencer à avancer et passa à côté de la jeune femme. Il s'était assez amuser maintenant, il devait continuer ce qu'il avait prévue, en espérant que la jeune femme soit tellement démolit qu'elle n'est plus le courage de parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angela & Chris

avatar

Vos Textes : 240

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Oh ! Mais qui voilà ? [Cherise Haul]   Mar 22 Juil - 16:10

L'homme commença à rire et Angela trembla encore plus fort, il lui faisait peur et c'était bien la première fois qu'une personne l’effrayait, elle avait l'impression qu'il pouvait faire ce qu'il souhaitait d'elle et de son ami sans qu'elle puisse faire quoi que ce soit pour l'en empêcher, il lui prouvait à quel point elle était faible mais elle pouvait l'accepter si en échange il ne faisait rien à Chris. En tout cas, il se moquait d'elle et elle détestait vraiment cela mais elle ne devait pas le frapper ni même lui répondre trop agressivement, il s'approcha légèrement et elle avait envie de reculer même si elle ne le fit pas.

- Je te l'ai dit... Tu n'as aucun intérêt pour moi et ton ami aussi... Je ne vais pas te l'enlever, mais si tu m'empêche de réaliser mes plans peut-être que là je te l'enlèverais... Donc tu ferais mieux de ne plus jamais me croiser maintenant...

Elle préférait l'éviter de toute façon à partir de maintenant, pourtant lorsqu'elle avait vu malgré leur rencontre qui n'était pas des plus joyeuses, la jeune femme l'avait approché sans vouloir le frapper et sans trop se montrer méfiante alors qu'après avoir entendu tout cela, elle ne voulait plus jamais le croiser et elle n'allait certainement pas essayer de l'embêter alors qu'il pouvait très bien tuer son ami quand il le souhaitait.

- Et pour répondre à ta question... Si j'ai créé se jeu c'est pour montrer à tous ce que c'est de véritablement souffrir et de survivre seul lorsque tout le monde t'abandonne et veulent te tuer...


Il avait cessé de sourire et elle comprenait enfin le sens de son jeu, il devait avoir connu cette vie et ce n'était donc qu'une simple vengeance, elle serra les poings en colère de savoir que ce monde et elle-même avait été crée juste pour cela, elle ne savait pas exactement les épreuves qu'avait traversé l'homme mais elle trouvait cela incroyablement injuste et égoïste, le monde entier n'avait tout de même pas pu le faire souffrir et les ranger tous dans la même catégorie était idiot pour elle.

- Ton aide tu peux la garder, je n'en veux pas... J'ai jamais eu besoin d'aide et ce n'est pas une gamine comme toi qui peut m'aider...

Il passa à côté d'elle pour s'éloigner, elle essaya d'arrêter ses tremblements avait du mal, en tout cas son ami ne devait certainement pas la voir dans cet état et devait donc se calmer avant de rentrer à l'hôtel, elle essuya rapidemment ses larmes avant de regarder l'homme partir lorsqu’elle se releva avec une certaine difficulté.

- Vous être un idiot...

Elle avait parlé assez faiblement mais l'homme devait être encore suffisamment proche pour l'entendre, elle regretta d'abord ses paroles avant de décider de continuer, elle prenait peut-être des risques mais au point où elle en était, et puis elle trouvait une chose étrange, si était programmée pour agir d'une certaines façon alors toutes ses actions devaient être prévisibles pour le créateur donc pourquoi voir sa réaction par la possible perte de son ami ? Cela n'avait pas de sens et il y avait donc un espoir que tout ceci soit faux, elle voulait s'y accrocher mais si elle se trompait alors les conséquences pouvaient être horribles. De plus, elle était plus énervée que autre chose maintenant qu'elle savait le but du jeu.

- Vous avez eu une vie difficile et vous croyez que vous avez le droit de créer un monde où chaque habitants souffrent ? Je me contrefiche de ce que vous avez du traversé mais ici personne n'a une vie heureuse et ne saura plus jamais ce que c'était ! Même si vous avez dit que le monde réel était horrible, au moins là-bas vous avez une chance de vivre normalement alors que nous nous allons rester à jamais dans un monde remplis de zombies où on doit se battre sans cesse pour survivre et protéger nos amis ! Mon père est mort ici et c'était de ma faute ! Pourtant je ne suis pas en train de me venger sur des personnes qui n'ont rien fait au contraire je veux aider les autres pour ne plus jamais voir une personne souffrir ! Si votre monde est si horrible au lieu d'en créer encore pire, vous auriez pu en façonner un meilleur ! Alors quoi ? Il fallait vous aider avant mais maintenant c'est trop tard ! Et tout ceux qui veulent vous tendre la main sont inutiles ?! Au final, vous n'êtes qu'un imbécile égoïste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherise Haul

avatar

Vos Textes : 641

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Oh ! Mais qui voilà ? [Cherise Haul]   Mar 22 Juil - 17:37

- Vous être un idiot...

L'homme s'arrêta de marcher en entendant ces mots. Même si cela avait été dit d'une voix faible il avait très bien entendu, mais il ne s'était pas arrêté, car cela l'avait touché ou quelque chose comme ça. Cherise voulait savoir pourquoi elle le traitait d'idiot aussi soudainement, sans doute sur le coup de la colère ou bien il y avait une vraie raison. Il attendit qu'elle parle à nouveau toujours dos à elle.

- Vous avez eu une vie difficile et vous croyez que vous avez le droit de créer un monde où chaque habitants souffrent ? Je me contrefiche de ce que vous avez du traversé mais ici personne n'a une vie heureuse et ne saura plus jamais ce que c'était ! Même si vous avez dit que le monde réel était horrible, au moins là-bas vous avez une chance de vivre normalement alors que nous nous allons rester à jamais dans un monde remplis de zombies où on doit se battre sans cesse pour survivre et protéger nos amis ! Mon père est mort ici et c'était de ma faute ! Pourtant je ne suis pas en train de me venger sur des personnes qui n'ont rien fait au contraire je veux aider les autres pour ne plus jamais voir une personne souffrir ! Si votre monde est si horrible au lieu d'en créer encore pire, vous auriez pu en façonner un meilleur ! Alors quoi ? Il fallait vous aider avant mais maintenant c'est trop tard ! Et tout ceux qui veulent vous tendre la main sont inutiles ?! Au final, vous n'êtes qu'un imbécile égoïste...

Un nouveau sourire apparut sur ces lèvres même si elle ne pouvait le voir puisqu'il était toujours dos à la jeune survivante. Il prit après quelque minute la parole d'une voix calme.

- Vivre normalement? On ne peut vivre normalement dans le monde d'où je viens, on doit se battre toujours pour survivre au final il n'est pas bien différent de celui-ci, sauf que les hommes sont les zombies... Si tu es légèrement différent d'eux, ils te mépriseront et voudront que tu cesse d'exister... Même si j'aurais créé un jeu ou il n'y a pas de souffrance et de haine, les joueurs auraient apporter ceci avec eux, donc le monde ne serait pas différent... Les hommes ne peuvent pas changer sans avoir connu des épreuves difficiles et souffrir... Je suis peut-être égoïste, mais je ne peux pardonner à toutes ces personnes, c'est pourquoi je ferai tout pour me venger même si cela implique de m'être en jeu la vie de personne bien...

Il soupira avant de se tourner vers la jeune fille, il avait perdu son sourire.

- Mais bon pourquoi je te parle de ça? Les petites ignorantes comme toi ne peuvent comprendre et ne devrait pas ouvrir la bouche pour parler de choses qu'elle ne connait pas... Un PNJ ne peut comprendre une chose comme ça et encore une fois tu devrais changer ta façon de me parler... Si tu commences à m'ennuyer je n'hésiterais pas à t'enlever tous ce que tu aimes pour te voir souffrir !

Un nouveau sourire apparut sur ces lèvres avant qu'il ne recommence à marcher avant de lui lancer une nouvelle menace.

- Va protéger ton ami pendant qu'il est encore en vie... Il pourrait très bien disparaître demain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angela & Chris

avatar

Vos Textes : 240

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Oh ! Mais qui voilà ? [Cherise Haul]   Mar 22 Juil - 18:24

L'homme lui faisait toujours dos et elle ne savait pas si elle l'avait énervé ou amusé, elle le regardait en silence, attendant sa réponse pour mieux comprendre tout ce qui se passait et en espérant qu'il allait laissé échapper quelques mots pour confirmer ses doutes.

- Vivre normalement? On ne peut vivre normalement dans le monde d'où je viens, on doit se battre toujours pour survivre au final il n'est pas bien différent de celui-ci, sauf que les hommes sont les zombies... Si tu es légèrement différent d'eux, ils te mépriseront et voudront que tu cesse d'exister... Même si j'aurais créé un jeu ou il n'y a pas de souffrance et de haine, les joueurs auraient apporter ceci avec eux, donc le monde ne serait pas différent... Les hommes ne peuvent pas changer sans avoir connu des épreuves difficiles et souffrir... Je suis peut-être égoïste, mais je ne peux pardonner à toutes ces personnes, c'est pourquoi je ferai tout pour me venger même si cela implique de m'être en jeu la vie de personne bien...

Elle refusait de le croire sur cela, pour elle le monde réel ne pouvait être horrible à ce point, elle savait que toutes les personnes n'étaient pas gentilles, même si elle était incroyablement naïve, mais de là à dire qu'il ressemblait à celui-ci, c'était exagéré selon elle. Il n'avait pas grandi ici même s'il avait crée le jeu et ne pouvait donc comprendre ce qu'elle ressentait mais sans doute pensait-il la même d'elle alors elle préféra se taire pour continuer de l'écouter, il s'était retourné vers la jeune femme qui se demandait s'il allait à nouveau reprendre la parole ou essayait de l'attaquer.

- Mais bon pourquoi je te parle de ça? Les petites ignorantes comme toi ne peuvent comprendre et ne devrait pas ouvrir la bouche pour parler de choses qu'elle ne connait pas... Un PNJ ne peut comprendre une chose comme ça et encore une fois tu devrais changer ta façon de me parler... Si tu commences à m'ennuyer je n'hésiterais pas à t'enlever tous ce que tu aimes pour te voir souffrir !

Elle lui lança un regard noir, sa peur s'était définitivement transformé en colère et elle avait vraiment envie de lui mettre son poing dans la figure de l'homme pourtant ses jambes refusaient de bouger, peut-être à cause de la possibilité de perdre son ami même si elle en doutait sérieusement.

- Va protéger ton ami pendant qu'il est encore en vie... Il pourrait très bien disparaître demain...


Un nouvelle menace qui la fit grimacer mais qui ne l’empêcha pas de lui dire une dernière chose avant de partir en courant vers l'hôtel.

- Toi aussi tu peux mourir !

Elle en était certaine maintenant, elle était réelle et prenait ses propres décisions, il ne pouvait donc pas les faire disparaitre aussi facilement, il s'était juste amusé avec elle en la torturant un peu et avoir cru cela l’énervait vraiment, il lui avait menti pour mieux la faire souffrir et elle tombait dans le panneau comme une vraie idiote. Oui, elle était réelle sinon pourquoi s'éclater avec un être totalement prévisible ? Pourquoi faire des menaces sans rien faire de concret ? Pourquoi dire qu'elle était inutile et s'attardait autant sur son cas ? Elle avait essayé de le mettre en colère mais cela n'avait pas marché, elle voulait savoir s'il allait l'attaquer directement ce qui devait donc prouver sa théorie, elle n'avait pas de preuve et se dépêchait de rejoindre la chambre où se trouvait son ami juste pour s'assurer de ne pas faire fausse route. Il pouvait très bien l'attaquer, ne pas le faire disparaître en claquant des doigts comme elle l'avait cru pendant plusieurs minutes, mais il pouvait s'en prendre directement à lui et elle allait donc être obligée de rester avec lui pendant un long moment pour assurer sa sécurité mais désormais elle savait qu'elle pouvait répliquer et elle se fichait qu'il soit le créateur de ce monde, elle n’hésitera plus à l'attaquer s'il touchait à un seul cheveux de son ami, si elle devait tueur l'homme, elle était prête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oh ! Mais qui voilà ? [Cherise Haul]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oh ! Mais qui voilà ? [Cherise Haul]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mais qui voilà !
» Mais qui voilà ? Oh, c'est Cliodna ! (FINI!)
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» Oh ! Les voilà ...
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Survival Game :: In Game :: Centres Commerciaux :: Les Boutiques-
Sauter vers: