AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entre gens bien élevés [luc Luc Ozui]

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre Trager

avatar

Vos Textes : 147

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Entre gens bien élevés [luc Luc Ozui]   Ven 11 Juil - 14:49

Trager était assis sur un comptoir depuis maintenant plusieurs heure , il faisait danser une bouteille d'alcool dans sa main , il hésitait à la boire ou à la jeter

Il avait beaucoup pleuré aujourd'hui , au moins une heure sans doutes , parfois il se rendait compte qu'il était piégé ici , il voyait alors tout ce qu'il n'aurait jamais , tout ce qu'il ne ferait jamais , sa vie était finie quoi qu'il fasse maintenant qu'il était prisonnier de son jeu et cela le plongeait dans la folie peu à peu. Il ricana nerveusement puis posa la bouteille sur le comptoir avant de prendre sa tête dans ses mains et de murmurer

-Putain de merde... putain de merde...

Il resta quelque seconde dans cette position puis releva brutalement la tête , il ne devait pas pleurer ce qu'il avait perdu mais glorifier ce qu'il avait gagné , il n'aurait jamais de femme ni d'enfant , il n'aurait jamais un travail qui lui plaisait , il ne réaliserait jamais ses rêve et il lui fallut un moment pour se convaincre qu'il s'en foutait
Il pouvait faire ce qu'il voulait maintenant , il mangeait , il tuait , il se saoulait quand il le voulait , ce n'était pas les joies simples d'une vie familiale classique mais c'était sa vie maintenant

Entendant un bruit il se mit à fixer l'entrée du bar mais il ne sortis pas sa machette c'était un principe étrange qu'il avait toujours eu , on ne sort son arme que pour frapper , il attendu patiemment que la personne entre dans le bar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Entre gens bien élevés [luc Luc Ozui]   Ven 11 Juil - 15:30

Luc était accroupi près d'un cadavre, il faisait tranquillement tourner son scalpel dans sa main droite pendant que la gauche fouillait dans le corps de l'homme mort, il avait une expression étrange et menaçante dans ses yeux alors que son visage laissait apparaître un sourire sadique, il attrapa un organe du défunt qu'il enleva d'un coup sec. Il regarda le foie puis le lança au loin ne lui trouvant pas un très grand intérêt, il se releva lentement avant de s'étirer et de crier.

- M'ennuie !

Il avait fait assez de bruit, du moins assez pour attirer un zombie, le tueur avait récupéré son sourire et rangea son scalpel pour prendre plutôt son poignard mais la créature s'était arrêtée au niveau de l'organe avant de se jeter dessus et de le manger, l'homme regarda la scène qu'il trouvait amusante avant de s'avancer doucement vers le monstre, il essaya de le mordre mais ses dents se refermèrent sur la lame et il reçut un coup de poing qui le fit tomber en arrière, bientôt le gorge du zombie fut tranché et du sang ne cessait de sortir de la plaie. Le tueur retourna au premier cadavre où il arracha le cœur pour le mettre dans une poche qui ne contenait rien d'autre, l'organe pouvait très bien lui permettre d'attirer d'autres monstres et les tuer, mais une autre idée lui était venu à l'esprit, il se demandait s'il était possible d'en avoir un comme une sorte d'animal de compagnie.

Le psychopathe se dirigea vers un bar, il faisait du bruit en marchant mais cela était volontaire pour attirer ses futures victimes, il arriva devant l'entrée qu'il ouvrit avec un puissant coup de pied. Il pénétra dans le bar en regardant autour de lui mais ses yeux se posèrent rapidemment sur la seule personne présente à part lui. Un zombie, cela était plutôt visible et il souriait à nouveau, il s'avançait vers lui en sortant de sa poche le cœur, qui n'était plus aussi chaud que lorsqu'il l'avait sorti du corps de l'homme, pour le tendre à l'inconnu. Il espérait que celui-ci allait le prendre sans tenter de l'attaquer et voir ainsi s'il était possible "d'apprivoiser" de telles créatures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Trager

avatar

Vos Textes : 147

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Entre gens bien élevés [luc Luc Ozui]   Ven 11 Juil - 16:32

Lorsque la personne ouvrit la porte du bar d'un coup de pied trager eut tout le temps de le détailler , c'était un homme d'une vingtaine d'année , étant donné le bruit qu'il faisait et toutes les armes tranchante qu'il trimbalait c'était un joueur à n'en pas douter , le genre qui tuait les rôdeur à la chaîne pour le plaisir et pour le stuff. Trager eut un rire de gorge , il aimait bien les armes blanches.

L'homme s'approcha de lui sans montrer d'intention agressive alors Alexandre continua à le fixer de son air blasé , lorsqu'il furent assez prêts il sortis un cœur de sa poche et se mis à le tendre à Trager , en souriant d'un air curieux.

Trager se saisit doucement du cœur , il le fixa une seconde , reporta son regard sur l'homme , regarda à nouveau le cœur avant de le lâcher par terre.
Le cœur n'avait jamais été le morceau qu'il affectionnait le plus dans un corps humain et de toutes manière qui était ce type qui se ramenait dans son bar et lui refilait un bout de barbaque sans  piper mot ?

- Tu fait quoi là ? t'es qui ?

Il parlait de façon acerbe , il n'aimait pas les joueurs qui était encore libre , et il n'aimait pas les cœur et encre moins les joueur qui lui apportait des cœur à manger. Peut être que le type voulait lui échanger ce truc contre un service ou un truc de ce genre , toujours est il que Trager n'aimait pas ce type...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Entre gens bien élevés [luc Luc Ozui]   Ven 11 Juil - 16:57

Le zombie avait saisi le cœur pour ensuite le lâcher par terre, Luc soupira, de toute évidence cela ne marchait pas mais bon il avait toujours essayé, il passa sa main dans son dos et effleura ainsi son poignard du bout de doigts, il s'apprêtait à le prendre et à tuer l'homme devant lui lorsqu'il se mit à parler.

- Tu fait quoi là ? t'es qui ?

Il regarda la créature quelques secondes sans rien dire avant de sourire et d'éclater de rire, il le regarda droit dans les yeux avec une sorte de lueur qui montrait sa curiosité morbide, il avait envie d'ouvrir l'homme pour regarder à l’intérieur et comprendre pourquoi celui-ci était différent des autres zombies mais le tueur se demandait s'il n'était pas préférable de le garder en vie, s'il parlait il pouvait très bien répondre à ses question et il en avait un tas à lui poser. Il sautilla sur place, comme l'aurait fait un gamin à la vue de son cadeau d'anniversaire, pour s'avancer encore un peu du monstre.

- Tu parles... C'est... C'est juste incroyable !


Le psychopathe était très contente et enthousiaste, mais tout de même moins que lorsqu'il prenait le vie d'une personne. Il marcha encore un peu vers lui et s’arrêta brusquement lorsqu'il prit conscience qu'il avait automatiquement attrapé son scalpel, il avait vraiment envie de le tuer mais en même temps il voulait lui parlait ce qui était impossible s'il était définitivement mort. Alors, il s'éloigna un peu pour résister à cette envie qui le rongeait de l'intérieur, il regarda sa main qui tenait l'arme et remarqua qu'il tremblait tellement la situation l'amusait, il tourna la tête pour regarder à nouveau le zombie dans les yeux et décida de lui poser plusieurs questions.

- Tu es vraiment un zombie ? Pourquoi peux tu parler toi ? Tu ressens la douleur ? Tu peux manger et boire la nourriture et les boissons normales ? Les humains ont quels gouts pour toi ?

Il se rappela que l'homme lui avait posé des questions en premier et que s'il voulait avoir ses réponses, il devrait surement y répondre. Il ne savait pas trop si lui dire la vérité était une bonne chose mais il ne voulait pas mentir à la seule personne vraiment intéressante qu’il avait rencontré depuis son arrivée dans le jeu.

- Je suis Luc Ozui et je dois avouer qu'à la base je cherchais quelqu'un à tuer qu'il soit humain ou zombie et je voulais également savoir s'il était possible "d'apprivoiser" un zombie avec de la nourriture humaine.


Il jeta un rapide coup d’œil au cœur qui gisait à terre.

- Mais j'ai l'impression que l'on ne peut pas... Enfin, tu as l'air un peu spéciale, tu sais parler contrairement aux autres alors peut-être que cela peut marcher sur les autres...

Il n'avait pas abandonné l'idée d'avoir un zombie comme animal de compagnie et essayait de trouver d'autres moyens pour en avoir un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Trager

avatar

Vos Textes : 147

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Entre gens bien élevés [luc Luc Ozui]   Ven 11 Juil - 21:46

L'homme éclata de rire et se mis à sautiller sur place comme un enfant ce qui lui donnait un air ridicule compte tenu de son age

- Tu parles... C'est... C'est juste incroyable !

Trager vis la main de l'homme s'approcher d'une se ses armes , elle semblait courte alors il ne s'en inquiéta pas , les petits engin coupant ne impressionnait pas , ils ne pouvaient pas toucher son cerveau et donc pas le tuer , excepté peut être en passant par l’œil...
Considérant ce fait il referma sa main sur le manche de sa machette , toujours au fourreau
L'homme s'éloigna sans dire un mot , Trager haussa un sourcil , le comportement de l'homme était curieux et cela le souciait , il n'était pas du genre à s'inquiéter de sa sécurité mais il ne voulait pas qu'on le tue maintenant , il avait encore trop de chose à faire. Par précaution il alluma le mégaphone accroché à sa ceinture.

- Tu es vraiment un zombie ? Pourquoi peux tu parler toi ? Tu ressens la douleur ? Tu peux manger et boire la nourriture et les boissons normales ? Les humains ont quels gouts pour toi ?

Trop de question en trop peu de temps , Alexandre n'aimait pas parler pour ne rien dire et encore moins répondre aux question bizarre d'un tordu qu'il venait de rencontrer , l'homme continua de parler sans attendre une réponse et Trager soupira en conservant son regard morne posé sur lui

- Je suis Luc Ozui et je dois avouer qu'à la base je cherchais quelqu'un à tuer qu'il soit humain ou zombie et je voulais également savoir s'il était possible "d'apprivoiser" un zombie avec de la nourriture humaine.

Puis jetant un coup d'oeil au cœur

- Mais j'ai l'impression que l'on ne peut pas... Enfin, tu as l'air un peu spéciale, tu sais parler contrairement aux autres alors peut-être que cela peut marcher sur les autres...

Il cherchait quelqu'un à tuer , juste un autre player killer , voila qui était d'avantage à son gout Trager avait toujours aimé la mentalité de ces gens là , une mentalité nihiliste et brutale sans but ni cause , peut être allait il passer un bon moment finalement ?
Ses histoire d’apprivoisement lui plaisait beaucoup moins , il avait donc tenté de s'en faire un animal de compagnie... le fait qu'il impute l'impossibilité de le dresser au fait qu'il ai gardé sa conscience lui paru exact à lui aussi , cependant il doutait qu'il puisse se servir d'un zombie d'animal de compagnie comme lui même le faisait avec Steve a moins que...

Trager sourit montrant ses dents , si Steve , anciennement bob , l'avait suivi pendant tout ce temps c'était parce qu'il voyait en lui un congénère et une source intarissable de nourriture , il n'avait jamais manqué de viande lorsqu'il voyageait ensemble.
Ignorant la plupart de ses questions Alexandre eu un rire de gorge puis se mis accroupis sur le comptoir , il aimait cette position lorsqu'il s'adressait à quelqu'un , puis répondit

- Moi c'est Trager , et oui je suis bien un zombard

il poursuivit rapidement

- Je pense pas que tu pourra dresser un rôdeur juste en lui offrant un cœur et un bouquet de fleur , ils marchent pas comme les filles

Il ricana , se lécha la mâchoire supérieure et continua

- J'ai déjà gardé un de ces trucs avec moi pendant un moment , il me suivait que parce qu'on était pareil , j'arrive aussi pas mal à me servir d'eux en utilisant le bruit mais toi t'arriverait qu'a te faire bouffer en faisant ça

Il fini sobrement en retrouvant son air blasé habituel

- Pour pouvoir en garder un ou plus avec toi faudrait que tu devienne comme nous.

Il savait très bien que cela impliquait lui proposer de renoncer à tout ce qu'il avait à vivre et de vivre pour toujours dans ce monde impitoyable , mais il avait sauté le pas lui , pas volontairement mais il l'avait fait...
Il se méfiait toujours de cet homme , c'était un tueur comme lui et il restait un danger pour lui , les armes blanches qu'il portait impliquait sans doutes qu'il soit rapide pour pouvoir luter face aux armes à feu , et la vitesse faisait affreusement défaut à Trager depuis sa "transformation"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Entre gens bien élevés [luc Luc Ozui]   Ven 11 Juil - 22:28

- Moi c'est Trager , et oui je suis bien un zombard

Le sourire de Luc s'était agrandi à nouveau en entendant cela, alors il était bien un zombie cela faisait de lui le monstre le plus intéressant qu'il avait rencontré. Il commença à frotter ses doigts de chaque main de façon frénétique pour ne pas prendre ses armes et foncer vers l'homme, il voulait le garder en vie mais cela lui demandait beaucoup d'effort, il n'avait pas l'habitude de retenir ses pulsions meurtrières.

- Je pense pas que tu pourra dresser un rôdeur juste en lui offrant un cœur et un bouquet de fleur , ils marchent pas comme les filles

L'homme avait laissé échapper un ricanement, le tueur aussi avait rigolé et entendant cela, il aimait bien son humour même s'il se demandait si les filles étaient si facile et si superficielle, il n'avait jamais eu de petite ami et ne comptait pas en avoir, il ne voyait pas vraiment l'intérêt d'avoir un lien avec les autres personnes. Il était toujours seul et cela lui convenait tout à fait, de toute façon qui serait assez idiot pour vouloir être ami avec un tueur ?

- J'ai déjà gardé un de ces trucs avec moi pendant un moment , il me suivait que parce qu'on était pareil , j'arrive aussi pas mal à me servir d'eux en utilisant le bruit mais toi t'arriverait qu'a te faire bouffer en faisant ça

Luc soupira et recommença à réfléchir pour trouver son animal de compagnie, peut-être pouvait-il essayer d'en appâter un autre avec un cadavre ou des organes pour l'enfermer quelque part, il était curieux de savoir combien de temps pouvait rester en vie un humain sans arme dans une cage avec un zombie. Le tueur affichait un étrange sourire ayant cette image toujours dans son esprit.

- Pour pouvoir en garder un ou plus avec toi faudrait que tu devienne comme nous

Le psychopathe savait ce que cela voulait dire mais il n'avait aucune intention de devenir un zombie, peut-être allait-il être aussi idiot que certain et l'idée de ne plus savoir parler et de juste foncer sur ses ennemis pour les manger ne lui plaisait pas du tout, il aimait plutôt prendre son temps pour les voir souffrir et savoir combien de temps il tenait avant de mourir, ce qui était beaucoup plus difficile pour les zombies alors il préférait être un humain, enfin si on pouvait vraiment le considérait comme un humain. Les zombies eux, au moins, tuer pour se nourrir et lui pour le plaisir et on pouvait vraiment se demander qui était le plus cruel et le plus horrible ?

- Être un zombie ne m'intéresse pas vraiment pour le moment...

Il regarda l'homme droit dans les yeux, une nouvelle question lui venait à l'esprit même s'il ne savait pas s'il allait lui répondre puisqu'il semblait avoir ignoré celles qu'il avait posé avant.

- Et toi ? Pourquoi tu n'essaye pas de me bouffer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Trager

avatar

Vos Textes : 147

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Entre gens bien élevés [luc Luc Ozui]   Ven 11 Juil - 23:09

- Être un zombie ne m'intéresse pas vraiment pour le moment...

Trager était un peu déçu mais pas vraiment surpris , l'infection était plus une malédiction qu'un avantage il fallait être stupide pour lui sacrifier toute sa vie

- Et toi ? Pourquoi tu n'essaye pas de me bouffer ?

Cette question toute bête qui revenait si souvent , Trager haussa les épaules simplement et répondis

- Pourquoi je le ferais ? J'ai pas faim et ton matos m'intéresse pas , par dessus le marché on est déjà en train de parler alors mon effet de surprise est cramé et j'ai pas de rôdeur avec moi alors je serais même pas sur de t'avoir. Si on se bat le plus probable c'est que tu me tue et que je réussisse à te mordre , aucun de nous deux s'en sortira si on se bat et j'ai pas envie de mourir aujourd'hui

Trager n'aimait plus les affrontement à la loyal depuis l'époque ou il avait perdu son groupe et leurs armes à feu , se  battre face à quelqu'un lui rappelait à chaque instant à quel point il était devenu difficile pour lui de se mesurer à un autre humain et il privilégiait donc une approche fourbe ou l'usage des autres rôdeurs.

Une question taraudait cependant Trager , ils se trouvaient en ce moment dans le centre commercial qui était assez réputé pour ce qui est du loot mais aussi au niveau de la quantité de rôdeur était il possible que Luc s'y balade simplement tout seul ?

- T'es tout seul par contre ? C'est pas super sur ici pour un mec sans un groupe avec lui , t'as croisé personne en venant ici ?

Sans qu'il sache trop pourquoi il était toujours curieux de savoir pourquoi les gens allait là ou ils allaient , il aimait connaitre les déplacement , l'emplacement des planques et des groupes de survivant , c'était plus ou moins le boulot d'un bandit de connaitre ce genre de chose et peut être pourrait il informer Trager de ce qui se tramait en ville du coté des survivants car celui ci ne connaissait pas grand monde depuis qu'il était devenu ce qu'il était.


Dernière édition par Alexandre Trager le Dim 13 Juil - 22:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Entre gens bien élevés [luc Luc Ozui]   Sam 12 Juil - 0:15


- Pourquoi je le ferais ? J'ai pas faim et ton matos m'intéresse pas , par dessus le marché on est déjà en train de parler alors mon effet de surprise est cramé et j'ai pas de rôdeur avec moi alors je serais même pas sur de t'avoir. Si on se bat le plus probable c'est que tu me tue et que je réussisse à te mordre , aucun de nous deux s'en sortira si on se bat et j'ai pas envie de mourir aujourd'hui.

Le zombie n'était pas bête et avait donc réfléchi à la situation, comprendre cela faisait sourire Luc, le monstre l'intéressait de plus en plus et il avait envie de savoir pourquoi il était si différent des autres. Il réfléchissait à la raison de cette différence et se laissa se perdre dans ses pensées mais il n'eut pas le temps de réfléchir beaucoup sur ce sujet, l'homme lui posant une question.

- T'es tout seul par contre ? C'est pas super sur ici pour un mec sans un groupe avec lui , t'as croisé personne en venant ici ?

- Oui je suis tout seul...

Il n'allait pas s'encombrer avec un groupe d'humain ennuyeux ne sachant pas à quel point tuer était amusant, la plupart ignorait la vérité sur le jeu et cela l'énervait, pourquoi venait-il dans le jeu s'il n'était pas là pour s'éclater à tuer d'autre humain ? Et puis même s'il trouvait au moins une personne comme lui, il ne résisterait sans doute pas longtemps à l'idée de le tuer alors c'était inutile de chercher à faire équipe avec quelqu'un.

- Si j'ai croisé une personne...

Un sourire mauvais et malsain ornait ses lèvres, il pensait à son "oeuvre", des zombies étaient sans doute ne train de profiter du corps déjà ouvert avec les différents organes bien mis en évidence pour eux il devait s'agir d'un repas facile et sans danger puisqu'il n'avait pas eu à le tuer eux même. Luc désigna d'un signe de tête le coeur par terre.

- Tu crois qu'il vient d'où ? Les organes ça poussent pas dans les arbres !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Trager

avatar

Vos Textes : 147

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Entre gens bien élevés [luc Luc Ozui]   Sam 12 Juil - 22:28

- Tu crois qu'il vient d'où ? Les organes ça poussent pas dans les arbres !

Trager ricana mais il commença à devenir méfiant , cet homme se baladait seul ce qui pouvait se comprendre venant de quelqu'un qui tuait les autres gratuitement , mais le fait qu'il ait arraché le cœur d'une de ses victimes dans le seul but d'apprivoiser un rôdeur lui plaisait beaucoup moins. Jeu vidéo ou pas le réalisme de celui ci rendait ce genre d'acte de violence assez pénible qu'on y soit sensible ou pas , ce type était soit un taré dans la vie réelle déjà , soit quelqu'un qui ne connaissait pas encore la vérité quand au fait que la mort dans le jeu s'appliquait aussi à la vie réelle

- Est ce que tu sais ? A propos de ce qui arrive aux gens que tu tue dans le jeu ?

Découvrir cela avait transformé en quelque chose d'autre , il avait beaucoup changé depuis l'époque ou il s'amusait avec les autres joueur , il était devenu bien plus dérangé , bien moins sensible à la souffrance d'autrui et aux valeurs qu'il pouvait avoir eu. Peut être Luc avait lui aussi perdu cette sensibilité ou peut être ne l'avait il simplement jamais eut...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Entre gens bien élevés [luc Luc Ozui]   Sam 12 Juil - 22:52


- Est ce que tu sais ? A propos de ce qui arrive aux gens que tu tue dans le jeu ?

Luc éclata de rire devant une telle question, vraiment pour lui elle était idiote bien sûr qu'il savait sinon il ne serait jamais venu ici et c'était bien à cause de cela que le jeu était incroyablement amusant et qu'il n'avait pas prévu de le quitter, en même temps il n'était pas vraiment pressé de retourner en prison.

- Oui... Il meurt vraiment ! Ce jeu est vraiment amusant !

Il pensait à l'homme qui lui avait proposé de venir ici, un agent du gouvernement, il ne savait pas trop pourquoi il l'avait envoyé dans le jeu mais il s'en fichait tant qu'il pouvait tuer autant de personnes qu'il voulait.

- Le monde réel est ennuyeux avec tout le monde qui dit que tuer c'est mal alors que c'est n'importe quoi ! Pourquoi s'amuser serait une mauvaise chose ? Et puis ici tu peux tuer comme tu veux ! Et y a aucun flic pour t'en empêcher...

La prison ne lui manquait vraiment pas avec les policiers qui faisaient tout leurs possibles pour lui pourrir la vie au maximum et les psychologues essayant de le comprendre alors qu'ils n'étaient que des idiots comme les autres. En prison, il ne pouvait pas s'amuser et il était constamment surveillé par les autres pour veiller à ce qu'il ne tente pas de s'évader ou de s'attaquer aux autres criminels emprisonnés, c'était pour cette raison qu'il s'était beaucoup ennuyé là-bas.

- Ici pas de prison, je peux faire ce que je veux. C'est génial de pouvoir tuer encore et encore sans se soucier des conséquences !

Il n'éprouvait aucune pitié pour ses victimes et adorait tuer et mutiler les personnes qu'il croisait, peut-être bien que si on l'avait aidé lorsqu'il était enfant alors tout serait différent mais c'était trop tard désormais. Il prenait du plaisir à ôter la vie et même s'il arrivait à créer des liens avec les autres, il ne changerait pas et serait obligé de tuer toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Trager

avatar

Vos Textes : 147

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Entre gens bien élevés [luc Luc Ozui]   Dim 13 Juil - 14:18

- Oui... Il meurt vraiment ! Ce jeu est vraiment amusant ! Le monde réel est ennuyeux avec tout le monde qui dit que tuer c'est mal alors que c'est n'importe quoi ! Pourquoi s'amuser serait une mauvaise chose ? Et puis ici tu peux tuer comme tu veux ! Et y a aucun flic pour t'en empêcher... Ici pas de prison, je peux faire ce que je veux. C'est génial de pouvoir tuer encore et encore sans se soucier des conséquences !

Quelqu'un qui tuait déjà dans le monde réel hein ? Sans doutes était il venu ici justement pour pouvoir faire ce qu'il voulait sans craindre la prison comme il semblait le dire. Trager haussa les épaules , il n'allait pas juger quelqu'un qui tuait pour le plaisir alors que lui même avait parfois fait bien pire... il eut soudain un peu soif et se souvint de la bouteille qu'il avait jeté

Il se leva lentement et passa de l'autre coté du comptoir avant de s'accroupir afin de regarder à l'intérieur de celui ci , des morceau de verre , de la moisissure , un cafard qui s'enfuit en le voyant et une bouteille de whisky encore pleine qu'il pris.

- Tu veut boire un truc ? j'ai soif

Il se servis lui même dans un verre qu'il avait récupéré et servis Luc sans attendre sa réponse , s'il n'en voulait pas il boirait son verre aussi. Il leva son verre comme pour porter un toast et dit sur un ton morne plus que festif

- A la mort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Entre gens bien élevés [luc Luc Ozui]   Dim 13 Juil - 15:22

Alex se leva pour aller de l'autre côté du comptoir et se mettre à chercher quelque chose, Luc s'approcha légèrement pour savoir quel objet celui-ci désirait trouver, il avait dans sa main une bouteille de whisky qui était pleine.

- Tu veut boire un truc ? j'ai soif


Il prépara deux verres sans attendre la réponse du tueur, celui-ci regardait le verre, il n'aimait pas particulièrement boire sauf s'il y avait vraiment quelque chose a fêté et il ne s'agissait que de choses assez morbides pour le jeune homme. Le zombie leva son verre, sans doute pour porter un toast et il décida de l'écouter et déterminer s'il allait boire également ou non selon ce qu'il allait dire.

- A la mort !

Le tueur laissa échapper un léger sourire avant d'attraper son verre, le lever et répéter les mots du monstre, il approcha le verre de ses lèvres pour le boire rapidemment, il n'avait jamais gouté du whisky et il trouvait que cet alcool n'était pas très bon même s'il n'hésiterait pas à boire un autre verre s'il l'autre lui en versait un deuxième.

- Et toi ? Avant de devenir un zombie, tu étais le genre de gars calme et ennuyeux ou tu foutais déjà le bordel autour de toi ?

Il était assez proche de l'homme mais arrivait à se retenir de le tuer, il le trouvait bien trop intéressant et pour la première fois il pensait que parler à une personne pouvait être plus amusant que la tuer. Il se demandait si l'homme était déjà amusant lorsqu'il était humain ou s'il l'était devenu après sa transformation en zombie, il espérait ne pas être déçu en apprenant qu'il était autrefois un humain normal et sans aucun intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Trager

avatar

Vos Textes : 147

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Entre gens bien élevés [luc Luc Ozui]   Dim 13 Juil - 16:02

- Et toi ? Avant de devenir un zombie, tu étais le genre de gars calme et ennuyeux ou tu foutais déjà le bordel autour de toi ?

Trager eut un rire rauque puis vida son verre avant de le reposer , il ramasse un tabouret de bar qui traînait par terre et s'installa dessus.

- J'était pas vraiment un gars calme non , j'ai commencé à mettre le merdier presque dés que le jeu est sortis que je l'ai acheté avec des potes. Au début je savait pas que ça tuait les gens pour de vrais et on se marrait juste à voler leur matériel et à les emmerder , et puis on à eu un problème de rôdeur et on s'est tout fait buté.

Trager se resservi un verre et en servis aussi un à luc

-C'est comme ça que j'ai réalisé que j'était prisonnier du jeu et que les gens qu'on avait tué était vraiment mort , j'ai pas mal pété un câble à l'époque et puis je me suis repris et maintenant je fait ça par habitude , c'est plus mon boulot qu'un simple délire maintenant

Il but son verre , le reposa sur la table puis s'adressa à nouveau à Luc

- Et toi alors ? Comment t'es devenus... comme ça ? Un tueur je veut dire

Il se doutait plus ou moins de la réponse , probablement une maladie mentale ou une autre saloperie de ce genre là , mais Luc semblait s'intéresser à son histoire et il devait lui montrer de l’intérêt aussi , peut être s'était il fait un pote finalement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Entre gens bien élevés [luc Luc Ozui]   Dim 13 Juil - 16:52

- J'était pas vraiment un gars calme non , j'ai commencé à mettre le merdier presque dés que le jeu est sortis que je l'ai acheté avec des potes. Au début je savait pas que ça tuait les gens pour de vrais et on se marrait juste à voler leur matériel et à les emmerder , et puis on à eu un problème de rôdeur et on s'est tout fait buté.

Alex servit un deuxième verre à lui-même et à Luc qui l'écoutait en silence, pour l’instant il semblait être quelqu'un d'assez intéressant même lorsqu'il était un humain, mais le psychopathe l'aurait sans doute attaquait à cette époque pour le tuer, heureusement qu'il l'avait connu plus tard après qu'il soit devenu un monstre. Il baissa les yeux vers le verres et le faisait doucement tourner dans sa main.

-C'est comme ça que j'ai réalisé que j'était prisonnier du jeu et que les gens qu'on avait tué était vraiment mort , j'ai pas mal pété un câble à l'époque et puis je me suis repris et maintenant je fait ça par habitude , c'est plus mon boulot qu'un simple délire maintenant

Il but son verre et Luc fit de même après quelques secondes d'hésitation, vraiment il n'aimait pas le whisky à vrai dire il n'aimait pas l'alcool en général c'était pour cela qu'il n’en buvait presque jamais, il le reposa sur le comptoir, pour faire comprendre à l'homme qu'il ne voulait plus en boire, avant de s'assoir toujours en écoutant l'homme et en fixant le verre vide.

- Et toi alors ? Comment t'es devenus... comme ça ? Un tueur je veut dire

Il garda la tête baissé et laissa échapper un léger ricanement.

- Je crois bien que c'est ce que les psy ont cherché à comprendre pendant tout le temps où j'étais enfermé.

Il releva la tête pour regarder par la fenêtre du bar, on pouvait y voir une sorte de petite place ravagée, des cadavres ainsi que des voitures retournés, c'était incroyable comment une invasion de zombie pouvait si facilement changer le monde.

- Peut-être bien que c'est pour savoir ça qu'on m'a pas condamné à mort...

Il regarda l'homme, il ne souriait plus, s'il n'était pas dans son état normal parler de ce passé le rendait encore plus dangereux et agressif mais désormais il était calme et en parlait ne posait aucun souci même s'il ne pouvait le faire avec le sourire, il n'en n'avait jamais parlé avant, personne ne pouvant le comprendre ou peut-être personne ne voulant le comprendre.

- Mon père était alcoolique et me frappait sans cesse, ma mère était devenue dépressive à cause de son comportement, elle m’insultait toujours. J'étais peut-être leurs moyens à eux de ne pas se croire coupable de leurs situations, j’ai été habitué à recevoir des coups encore et encore et à entendre des choses pas vraiment plaisantes. Un jour, ils ont voulu aller trop loin, je ne voulais pas mourir alors je me suis défendu et ils sont morts...

Il ricana à nouveau en repensant à la situation qui avait suivi avec les policiers et l'enquête qui avait eu lieu peu après l"incident.

- Les flics ont dit que c'était un voleur, les idiots n'ont pas pensé une seule secondes qu'un gosse de douze était capable de faire ça... Enfin... Après tuer est devenu comme une sorte de drogue pour moi, je ne serai pas trop l'expliquer.. C'est juste que je ne peux plus m'en passer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Trager

avatar

Vos Textes : 147

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Entre gens bien élevés [luc Luc Ozui]   Dim 13 Juil - 23:09

Traumatisme de l'enfance , jeunesse difficile , bla bla bla... Trager savait ce que tout ça voulait dire , il avait regardé la télé dans le temps et il savait globalement ce qui faisait le profil d'un tueur en série même sans être psy. C'était une histoire dure , l'histoire d'un enfant brimé qui avait de toutes évidence pété une durite suite à la mort de ses parents. Trager ne compatissait pas vraiment , la compassion de faisait pas partie de sa vie , mais il comprenait mieux la transformation en machine à tuer que Luc avait subit et cela lui rappelait sa propre détresse quand il avait découvert qu'il ne vivrait plus jamais réellement et tout ce qui en avait découlé...

En y réfléchissant mieux l'histoire de Luc était aussi franchement bizarre , il avait déjà tué pas mal de monde c'était évident et il n'était pas du genre à s'en cacher mais alors que faisait il ici à jouer tranquillement à un jeu vidéo ? Sans doutes jouait il depuis une planque d'où il attendais que la police arrête de le chercher , mais peut être jouait il depuis une prison ou un genre d’hôpital psychiatrique ? Cela voudrait alors dire que les gens qui serait chargé de le garder le laisse jouer...

- Pourquoi t'es là ?

Il c'était bien écoulé 5 minutes depuis que Luc avait fini son histoire , minutes durant lesquels Trager avait gardé le silence , il avait jeté cette phrase brutalement sans aucune transition avec l'histoire de Luc , comme une cheveux dans la soupe

- T'es enfermé quelque part ? Pourquoi on te laisse jouer ? Comment ça se fait

Il interrompis un moment

- Écoute , toi et moi on se ressemble pas mal  au niveau du pétage de câble , tout ce merdier mais je comprend pas comment ça se fait que tu puisse être là et ça me fout les boules

La paranoïa de Trager le rongeait de plus en plus et il commençait à penser que Luc pouvait avoir été envoyé à quelqu'un , sans doutes pour lui nuire , ses yeux avait un air fou et sa mâchoire était serrée
Il était paniqué par l'idée celui qu'il commençait à considérer comme un vrai pote puisse en fait être un espion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Entre gens bien élevés [luc Luc Ozui]   Lun 14 Juil - 16:17

- Pourquoi t'es là ?

Le silence s'était installé depuis bien cinq minutes avant que Alex demande cela, le tueur ne parlait pas ne sachant pas trop quoi rajouter en plus alors il avait attendu une quelconque réponse de la part du zombie. Luc était même surpris par cette question qui avait été introduite assez brutalement et ne comprenait pas vraiment en quoi cela était intéressant.

- T'es enfermé quelque part ? Pourquoi on te laisse jouer ? Comment ça se fait ?

Luc le regardait droit dans les yeux, essayant de comprendre pourquoi il lui poser toutes ces questions tout d'un coup, c'était comme s'il avait changé d'attitude mais il ne savait pas la raison de cela et décida d'attendre encore un peu, le temps qu'il parle à nouveau où cette fois-ci il y aurait un indice pour saisir le comportement de l'homme.

- Écoute , toi et moi on se ressemble pas mal au niveau du pétage de câble , tout ce merdier mais je comprend pas comment ça se fait que tu puisse être là et ça me fout les boules

Le tueur remarquait que l’expression dans ses yeux avaient également changé et qu'il serrait sa mâchoire, peut-être bien qu'il avait peur et cette idée le poussa à émettre un léger ricanement, il était étonné qu'il commence à agir ainsi si tard, il était peut-être un zombie mais il était aussi intelligent qu'un humain et la plupart aurait tenté de le fuir ou de l'attaquer plutôt que de lui parler tranquillement en buvant quelques verres de whisky.

- Je suis pas là pour t'emmerder si c'est ce que tu veux savoir. Enfin, c'est vrai que je tue des gens mais d’habitude ils ne sont pas aussi amusant que toi. Donc ne stresse pas ! Je te veux pas de mal !

Il laissa échapper un très faible "quoique" mais il secoua rapidemment la tête pour faire partir cette idée, il avait enfin réussi à se calmer alors il ne devait pas recommencer à avoir envie de le tuer, il se répéta plusieurs fois dans sa tête que le zombie était bien plus amusant vivant que définitivement mort.

- Après, si je suis là c'est juste pour m'éclater ! Et oui, je suis enfermé et c'est pas génial la taule tu sais ? Mais bon, il y a quelques temps, un gars, je crois que c'est un agent du gouvernement ou un truc du genre, il m'a proposé d'aller dans le jeu et j'ai accepté. Je sais pas pourquoi il m'a envoyé ici et je m'en fiche tant que je peux m'amuser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Trager

avatar

Vos Textes : 147

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Entre gens bien élevés [luc Luc Ozui]   Lun 14 Juil - 23:06

- Je suis pas là pour t'emmerder si c'est ce que tu veux savoir. Enfin, c'est vrai que je tue des gens mais d’habitude ils ne sont pas aussi amusant que toi. Donc ne stresse pas ! Je te veux pas de mal !

Luc ne faisait pas peur directement à Trager mais s'il était venu ici avec l'aide de quelqu'un il était plus que probable qu'il soit un outil plus qu'autre chose

- Après, si je suis là c'est juste pour m'éclater ! Et oui, je suis enfermé et c'est pas génial la taule tu sais ? Mais bon, il y a quelques temps, un gars, je crois que c'est un agent du gouvernement ou un truc du genre, il m'a proposé d'aller dans le jeu et j'ai accepté. Je sais pas pourquoi il m'a envoyé ici et je m'en fiche tant que je peux m'amuser !


Un type du gouvernement l'avait envoyé ici , Trager avait vu assez de film pour savoir ou tout ceci était en train d'aller , si le gouvernement s'intéressait à quelque chose et envoyait des choses dedans alors tout était clair pour lui : Le merdier approchait.
Pas un merdier cool comme au laboratoire , un merdier gouvernemental le genre qu'il voyait dans les film du temps ou il était hors du jeu

Il dévisagea Luc avec des yeux qui avait passé le stade de l'inquiétant et lui dit sur un ton qui se voulait sérieux mais qui lui donnait surtout l'air du paranoïaque lambda.

- Écoute mec , je veut pas t'inquiéter mais je pense pas que tu sois là par hasard.

Il se mis à faire des mouvement de bras pour illustrer ses propos

- Les gens d'ici meurt pour de vrai quand ils meurt in game , c'est un sacré bordel comme truc et dès que c'est un peu le bordel le gouvernement viens pour voir ce que c'est , surtout un gouvernement comme celui du japon : ils sont clairement pas clair

Il se mis à faire les cent pas

- Enfin bon , toi si tu meurt le gouvernement s'en fout , t'es juste un repris de justice , un meurtrier  , t'es un boulet pour eux et ils regretteront pas ta mort , t'es le mec parfait pour être envoyé en mission suicide , comme dans ce monde pourrave.

Il s'approcha du visage de Luc et lui dit sur un ton exagérément dramatique

- Tu pige ce que ça veut dire ? Il se serve de toi et on sait même pas putain de pourquoi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Entre gens bien élevés [luc Luc Ozui]   Mar 15 Juil - 0:07


- Écoute mec , je veut pas t'inquiéter mais je pense pas que tu sois là par hasard.

Que ce soit dans le regard, dans les paroles ou même dans les gestes, Alex paraissait comme quelqu'un de paranoïaque et le tueur était étonné de cela, il n'avait pas pensé qu'un zombie puisse l'être mais bon il ne savait pas non plus que certains de ces monstres pouvaient garder leurs consciences humaines.

- Les gens d'ici meurt pour de vrai quand ils meurt in game , c'est un sacré bordel comme truc et dès que c'est un peu le bordel le gouvernement viens pour voir ce que c'est , surtout un gouvernement comme celui du japon : ils sont clairement pas clair.

Luc le regardait faire les cents pas en silence, il comprenait mieux le changement d'attitude et se demandait s'il avait toujours été comme ça ou si c'était arrivé en même temps que sa transformation en zombie.

- Enfin bon , toi si tu meurt le gouvernement s'en fout , t'es juste un repris de justice , un meurtrier , t'es un boulet pour eux et ils regretteront pas ta mort , t'es le mec parfait pour être envoyé en mission suicide , comme dans ce monde pourrave.

Il s'approcha de Luc et continuait de parler avec un ton qui se voulait dramatique mais qui eut pour effet de faire ricaner le tueur.

- Tu pige ce que ça veut dire ? Il se serve de toi et on sait même pas putain de pourquoi !

- Et alors ? C'est pas notre problème ! C'est celui de tout les idiots qui viennent dans le jeu sans savoir les risques !

Il avait beau dire cela l'idée d'être une simple marionnette l'embêtait un peu et il avait aussi envie de savoir la raison de tout cela désormais. Il avait surtout peur qu'il se dise qu'il n'était plus utile et qu'il le déconnecte pour le renvoyer en prison là où il ne pouvait jamais s'amuser. Il devait éviter cela et peut-être que savoir la vérité pouvait donc l'aider.

- Et puis c'est pas comme si quelqu'un allait être triste par ma mort...

Il avait dit cette dernière phrase avec de la tristesse puisqu'il ne mentait pas, personne ne tenait à lui et au contraire tout le monde le détestait enfin c'est vrai qu'il était un tueur mais même avant tout cela il n'était jamais vraiment apprécié même s'il ignorait pourquoi. Alors, oui il aurait aimé savoir ce que ça faisait d'avoir une personne s'inquiétant pour lui et de se dire qu'il n'était pas seul mais ce n'était pas le cas et il n'avait donc aucune raison de vivre pourtant il se battait pour survivre dans l'espoir de rencontrer une telle personne mais ce n'était pas vraiment facile puisqu'il essayait de tuer les autres le plus souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Trager

avatar

Vos Textes : 147

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Entre gens bien élevés [luc Luc Ozui]   Mar 15 Juil - 14:13

- Et alors ? C'est pas notre problème ! C'est celui de tout les idiots qui viennent dans le jeu sans savoir les risques ! ...Et puis c'est pas comme si quelqu'un allait être triste par ma mort...

Trager ramassa le fond de bouteille qui restait et l'engloutis cul sec , il buvait bien suffisamment pour ne pas être saoul après une simple rasade comme celle là

- Écoute mec , c'est pas une question de tristesse  la mort rend pas les gens triste , c'est comme un petit qui à plus sa sucette et qui pleure avant d'en trouver une autre.
Il délirait clairement , et tournait en rond en expliquant ses idée vide de toute lucidité à Luc

- Même si t'avait quelqu'un de gentil les gens t'aurait pas pleuré des masses à ta mort , ils aurait eu les boules une semaine puis ça serait repartis. Même en vivant comme t'as vécu des gens seront vaguement triste que tu sois mort , moi j'aurais les boules et peut être même d'autre , et t'aura un joli enterrement comme les gens qui ont été bon et doux toute leur vie.
Toujours est il que c'est pas le fait que les gens meurt qui m’inquiète ! Je m'en fout complètement.


Il parlait gravement ce qui contrastait avec ses propos délirant

- Si ces gens se servent de toi c'est pour un truc , et je veut savoir...

Il tenait sa tête avec ses mains et tournait toujours en rond

- Écoute , je vais essayé de tirer tout ça au clair , je vais installer un tableau chez moi et tout et faire des graphiques ce genre de connerie , tu va voir on va tirer ça au clair ! On va se barrer d'ici , mettre leur race aux gens qui tirent tes ficelle et revenir ici pour mettre le bordel

Il saisit soudainement Luc par le col et se mis à hurler

- Et bordel de merde ça va être un putain de pied ma gueule !!!

Il le lâcha de la main mais pas des yeux et lui dit gravement

- Toi tu ouvre l’œil de ton coté ok ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Ozui

avatar

Vos Textes : 560

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Entre gens bien élevés [luc Luc Ozui]   Mar 15 Juil - 15:11

Le zombie avait attrapé la bouteille de whisky pour faire ce qu'il restait et Luc se demandait s'il pouvait être encore saoul, bon après il ne savait pas trop combien de verre de whisky il fallait boire pour qu'un humain le soit donc il attendait tranquillement pour avoir cette réponse et pour voir la réaction du montre qui semblait être de plus en plus parano à propos de toute cette histoire.

- Écoute mec , c'est pas une question de tristesse la mort rend pas les gens triste , c'est comme un petit qui à plus sa sucette et qui pleure avant d'en trouver une autre.

Voilà qui ne remontait pas vraiment le moral du tueur mais il ne croyait pas vraiment les paroles qu'il venait d'entendre, parfois il surveillait les proches de ses victimes pour savoir leurs réaction et même s'ils étaient peu nombreux certains n'arrivaient jamais à s'en remettre ce qu'il était incapable de vraiment comprendre.

- Même si t'avait quelqu'un de gentil les gens t'aurait pas pleuré des masses à ta mort , ils aurait eu les boules une semaine puis ça serait repartis. Même en vivant comme t'as vécu des gens seront vaguement triste que tu sois mort , moi j'aurais les boules et peut être même d'autre , et t'aura un joli enterrement comme les gens qui ont été bon et doux toute leur vie.
Toujours est il que c'est pas le fait que les gens meurt qui m’inquiète ! Je m'en fout complètement.


Luc laissa échapper un bref sourire qui n'était pas étrange ou menaçant, il semblait même sincère, étrangement l'idée que quelqu'un puisse être triste par sa mort même si cela ne durait qu'une semaine lui faisait plaisir. Ensuite, Alex se fichait tout comme lui de la vie des autres, peut-être bien qu'il se ressemblait en quelque sorte.

- Si ces gens se servent de toi c'est pour un truc , et je veut savoir...

Il tournait en rond, le tueur avait envie de savoir aussi désormais mais cela était plutôt difficile dans le jeu, peut-être que s'il sortait d'ici pour retourner dans le monde réel, ce serait plus facile mais il pouvait très bien être tout de suite renvoyer en prison s'il faisait cela et il n'en n'avait pas du tout l'intention.

- Écoute , je vais essayé de tirer tout ça au clair , je vais installer un tableau chez moi et tout et faire des graphiques ce genre de connerie , tu va voir on va tirer ça au clair ! On va se barrer d'ici , mettre leur race aux gens qui tirent tes ficelle et revenir ici pour mettre le bordel

Il l'avait attrapé par le col et hurlait, ce qui fit sourire le tueur mais cette fois-ci c'était bien le sourire qu'il avait lorsqu'il avait envie de tuer quelqu'un, il était partant pour s'amuser, alors frapper et tuer les responsables ne le dérangeait pas du tout.

- Et bordel de merde ça va être un putain de pied ma gueule !!!

Il le lâcha et le psychopathe n'avait toujours pas bougé, il cherchait un moyen de trouver les responsables, le zombie ne pouvait pas quitter le jeu et les homme s'étaient sans doute en dehors de celui-ci, ils savaient forcément les risques et sans doute que la plupart devaient avoir trop peur pour s’aventurer ici.

- Toi tu ouvre l’œil de ton coté ok ?


il se leva rapidement et si dirigea sans attendre vers la porte.

- Oui ! Tu sais, ils sont sans doute dans le monde réel alors si j'y retourne un jour, j'irai les chercher pour les obliger à venir ici et comme ça on pourra s'amuser avec eux ! T'en penses quoi ? Tu pourras les transformer en zombie pour qu'ils sachent ce que ça fait si tu veux, mais bon faudra m'en laisser quelques uns !

Il éclata d'un rire menaçant et fou, il se demandait comment il pouvait les tuer pour les faire souffrir un maximum, il imaginait déjà plusieurs meurtres possibles et la folie se reflétait dans ses yeux de tueur, la situation risquait de vraiment devenir très amusante.

- Bon je vais y aller moi ! Et t'inquiète je te retrouverai !


Il devait surtout quitter la pièce avant de s'en prendre au zombie, l'idée de faire souffrir les autres lui avait à nouveau donné envie de tuer et il ne voulait pas s'en prendre à l'homme alors il devait s'éloigner le plus rapidemment possible et trouvait un cible avec qui s'amusait un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Trager

avatar

Vos Textes : 147

Inventaire & Liens
Armes & Objets:
Amis & Ennemis:

MessageSujet: Re: Entre gens bien élevés [luc Luc Ozui]   Mar 15 Juil - 15:23

- Oui ! Tu sais, ils sont sans doute dans le monde réel alors si j'y retourne un jour, j'irai les chercher pour les obliger à venir ici et comme ça on pourra s'amuser avec eux ! T'en penses quoi ? Tu pourras les transformer en zombie pour qu'ils sachent ce que ça fait si tu veux, mais bon faudra m'en laisser quelques uns !

Ils avaient un plan bordel ! Trager allait frapper directement dans le gouvernement et l'idée lui plaisait beaucoup trop
Luc éclata de rire puis commença à s'en aller

- Bon je vais y aller moi ! Et t'inquiète je te retrouverai !

Alors qu'il s'en allait Trager dit simplement

- Fait gaffe de pas mourir ... m'enfin si tu meurt je m'en fout je ferait en sorte que tu continue à buter des gens

Il se leva lui aussi et commença à partir , le labo l'attendais , il avait du travail
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre gens bien élevés [luc Luc Ozui]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre gens bien élevés [luc Luc Ozui]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des gens bien Ordinaire qui chantent super bien et qui reprennent des chansons. (Cover)
» Demoiselle bien élevée cherche camarades de beuverie. [Libre]
» La jeune fille bien élevée est le seul animal qui rougit en voyant une banane [PV Bran]
» Il est bon de lire entre les lignes, cela fatigue moins les yeux [PV Alh]
» Entre tueurs, on s'entends parfois bien non? |PV Axel|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Survival Game :: Les Bars-
Sauter vers: